Page 1

NOTE DE CONJONCTURE Sommaire

Avril 2012

Créations et défaillances d’entreprises 2 Emploi 4 Construction et immobilier 7  Transport 9  Pêche 11  Tourisme 12  Commerce extérieur 13  LE COTENTIN FAIT FRONT L’année 2011 avait pourtant bien commencé au niveau national avec une croissance proche des 1%. Mais l’horizon s’est brusquement assombri au 2ème trimestre et les voyants économiques sont repassés dans le rouge. Chômage record, perspectives de récession et tripe A fragilisé ont rythmé cette année. La crise n’épargne pas le Cotentin, les difficultés touchent particulièrement les petites entreprises et les secteurs d’activité principalement composés de TPE. Les ouvertures de procédures collectives sont en hausse en 2011 par rapport à 2010. Certains secteurs sont également à la peine : le commerce, les services à la personne ou le BTP.

Nos partenaires

Dans ce contexte défavorable, le Cotentin fait front et s’appuie sur ses grandes industries. L’industrie et les services créent des emplois et la hausse du nombre de demandeurs d’emplois reste très modérée. Et, fait notable, le chômage est en baisse en 2011 sur le territoire Au niveau national, le début d’année 2012 s’annonce délicat avec une activité peu dynamique, une baisse de la production industrielle, une croissance nulle au 1er trimestre et de 0.2% au 2ème selon l’Insee. Cependant, les dernières études de la Banque de France au niveau régional augurent une évolution positive du chiffre d’affaires de l’industrie bas-normande. Le Cotentin semble avoir les armes pour poursuivre sa résistance.


CREATIONS ET DEFAILLANCES D’ENTREPRISES Les chiffres de la création d’entreprises concernent les entreprises immatriculées au registre du commerce et des sociétés sur l’arrondissement de Cherbourg. Pour les auto-entreprises, seuls sont comptabilisés les auto-entrepreneurs exerçant une activité affiliée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cherbourg-Cotentin, en grande partie une activité commerciale ou de service. Les inscrits à la Chambre des Métiers uniquement et les professions libérales ne sont pas compris dans ces statistiques.

Nombre de créations et radiations d'entreprises au registre du commerce et des sociétés

NOMBRE

DE

CREATIONS

Dans un contexte national où le nombre de créations d’entreprises hors auto-entreprises a chuté de 1.6% en 2011 par rapport à 2010, le Cotentin semble mieux résister à la crise.

440

Créations

HAUSSE DU D’ENTREPRISES

Radiations

420 400

Le nombre de créations d’entreprises est en augmentation de 3.3% en 2011 par rapport à 2010. Sur la même période, le nombre de radiations d’entreprises baisse de 2%.

380 360 340 320 300 2009

2010

2011

Source : CCI de Cherbourg-Cotentin, fichier consulaire / Arrondissement de Cherbourg

Le solde des créations et des radiations est excédentaire sur le Cotentin : 436 créations contre 394 radiations, soit un solde positif de 42. Il est notamment porté par les activités scientifiques et techniques et le soutien aux entreprises, +31. Parmi les secteurs qui comptent plus de 30 créations en 2011, la construction enregistre une hausse de 26.7% de son nombre de créations, les activités scientifiques et techniques et de soutien aux entreprises, +6.6%, l’hébergement et la restauration, +3.4% et le commerce +0.7%.

Les chiffres de la création d’entreprises au niveau national : http://www.insee.fr (Rubrique Thèmes > Conjoncture) http://www.apce.com/ (Rubrique Observatoire de la création)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

2


Nombre de créations en auto-entreprises

LEGER REPLI DES AUTO-ENTREPRISES Le nombre de créations d’auto-entreprises baisse de 12.5% en 2011 par rapport à 2010 ; une diminution moins significative qu’au niveau national, -18.8%.

240

Le secteur du commerce, qui représente 55,5% des créations d’auto-entreprises en 2011 sur le Cotentin, enregistre une baisse de 19.2% de son nombre de créations par rapport à 2010.

180

Auto-entreprises et entreprises confondues, le Cotentin compte 625 créations en 2011 dont 30.2% sont le fait d’auto-entreprises.

120

220 200

160 140

100 2009

2010

2011

Source : CCI de Cherbourg-Cotentin, fichier consulaire / Arrondissement de Cherbourg

Nombre de procédures collectives enregistrées par le tribunal de commerce de Cherbourg 180 160

PLUS DE DEFAILLANCES D’ENTREPRISES 134 procédures collectives ont été ouvertes en 2011, soit une hausse de 14.5% par rapport à 2010. Ce sont particulièrement les petites entreprises qui sont touchées, 97% emploient moins de 10 salariés. Le secteur du commerce représente 44% des procédures, les services aux entreprises, 25%, le bâtiment 16% et l’industrie 11%.

Sauvegardes Redressements judiciaires Liquidations judiciaires

140 120 100 80

Après une accalmie en 2010, les indicateurs ont donc viré au rouge en 2011. L’année 2012 s’annonce également délicate avec 41 liquidations judicaires en cours de procédure.

60 40 20 0 2009 Source :

Tribunal

2010 de

commerce

2011 de

Cherbourg

/

Arrondissement de Cherbourg

Les chiffres des procédures collectives au niveau national : http://www.greffes.com/ (Rubrique Statistiques)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

3


EMPLOI Les chiffres présentés dans cette partie concernent la zone d’emploi de Cherbourg. Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi sont regroupés en différentes catégories : -

Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi sans emploi

-

Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exécuté une activité réduite courte (de 78h ou moins au cours du mois)

-

Catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exécuté une activité réduite longue (de plus de 78h au cours du mois)

Les taux de chômage sont compris au sens du Bureau International du Travail (BIT) : http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/taux-de-chomage-au-sens-bit.htm Les données de l’URSSAF (Effectifs salariés et DUE) concernent le secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d'activité économique sauf les administrations publiques, l'éducation non marchande, la santé non marchande et l'emploi par les ménages de salariés à domicile. L’effectif salarié est un effectif en fin de trimestre ; chaque salarié compte pour un, indépendamment de sa durée de travail. La masse salariale désigne l’ensemble des rémunérations versées par les employeurs, y compris les commissions, les primes, la rémunération des heures supplémentaires, les gratifications et avantages en nature. Les sommes allouées au titre de l’intéressement et de la participation en sont exclues. Le salaire moyen par tête (SMPT) est calculé en rapportant la masse salariale du trimestre à l’effectif moyen observé sur le trimestre. Les formalités obligatoires liées à l'embauche doivent être effectuées sur un support unique, la déclaration unique à l'embauche (DUE), remplie par l'employeur et adressée à l'Urssaf ou à la Mutualité sociale agricole (MSA) selon le régime dont il relève, quelles que soient la durée et la nature du contrat de travail. Les données DUE portent sur l'ensemble des activités concurrentielles (hors intérim et hors entreprises affiliées à la MSA) et le secteur public pour ce qui concerne les non fonctionnaires. Les données présentes (Effectifs salariés et DUE) sont désaisonnalisées (CVS).

Evolution du taux de chômage Zone d'emploi Cherbourg Basse-Normandie

Manche France Métropolitaine

10

10

9,8

10

9,6

9,7

9,6

9,5

9,7

9,6

9,4

9,5

9,2

8,5

8

8,2

8,3

T2

T3

7,9

6 T1 2008

T4

T1 2009

T2

T3

T4

T1 2010

T2

T3

T4

T1 2011

T2

T3

T4 2011

Source : Insee, enquête emploi (T4 2011 : Estimations provisoires)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

4


L’INDUSTRIE A LA RESCOUSSE

L’intérim connaît également une augmentation des effectifs salariés en 2011, + 48 par rapport au 4ème trimestre 2010.

Le taux de chômage sur la zone d’emploi de Cherbourg est en baisse au 4ème trimestre 2011 -0.2 points en un an.

Certains secteurs connaissent plus de difficultés, c’est notamment le cas du commerce qui perd globalement 77 emplois en 2011. Le BTP connaît plus de difficultés, -113 emplois. La démobilisation de l’EPR des activités de génie civil pourrait accentuer ce phénomène dans les prochains mois.

Par rapport à la conjoncture actuelle, cette baisse est notable. Parmi les zones comparées, la zone d’emploi de Cherbourg est la seule qui enregistre une diminution du taux de chômage. Le département de la Manche et la Basse-Normandie ont un taux stable par rapport au 4ème trimestre ; la France métropolitaine affiche un chômage à la hausse, +0.1 point.

Le bon niveau d’activité des entreprises industrielles constitue également un facteur explicatif pour l’augmentation de la masse salariale et du salaire moyen par tête (SMPT). Avec des salaires et un niveau de sous-traitance supérieurs à la moyenne, les effets induits sont plus importants que pour d’autres secteurs.

Ces bons résultats sont principalement dus à l’activité industrielle du territoire (Chantier EPR, activité des donneurs d’ordre). L’industrie a créé globalement 310 emplois en 2011, principalement portés par les activités de la métallurgie (+157), de la fabrication de matériel de transport (+136) et de la production d’électricité (+107). Le secteur des services enregistre la création de 260 emplois. Les activités d’ingénierie et d’études, très liées à l’activité industrielle, ont créé 110 emplois en 2011 et les activités de soutien aux entreprises, 147.

Effectifs salariés du secteur privé : Zone d'emploi de Cherbourg (CVS)

4ème trimestre 2011

Evolution trimestrielle

Evolution annuelle

Autres services

17 165

0,4%

1,5%

BTP

4 956

1%

-2,2%

Commerce

7 543

-0,5%

-1,0%

HCR

2 108

0%

0,7%

Industrie

13 404

-0,2%

2,4%

Intérim

2 166

7,5%

2,3%

Ensemble

47 346

0,4%

0,9%

Source : Urssaf de la Manche

Effectifs salariés du secteur privé au 4ème trimestre 2011 (CVS) Effectifs salariés Evolution sur (1 trimestre / sur 1 an)

Masse salariale Evolution sur (1 trimestre / sur 1 an)

Zone d'emploi de Cherbourg

Manche

BasseNormandie

France

47 346

112 967

359 532

17 936 677

(0,4% / 0,9%)

(0,3% / 0,6%)

(0% / 0,3%)

(0% / 0,7%)

302,5 M€

661,2M€

(0,6% / 3,8%)

(0,8% / 3,4%)

2,1 mds€ (0,7% / 3%)

(0,8% / 3,4%)

126,7 mds€

Salaire moyen par tête en € brut

2 130€

1 951€

1 998€

2 355€

Evolution sur (1 trimestre / sur 1 an)

(0,2% / 2,8%)

(0,4% / 2,7%)

(0,6% / 2,7%)

(0,7% / 2,7%)

Source : Urssaf de la Manche

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

5


Déclarations uniques à l'embauche

Le nombre de déclarations uniques à l’embauche (DUE) a augmenté de 2.7% entre 2010 et 2011. Le secteur industriel enregistre la plus importante progression, +13.2%. Cependant, par rapport aux territoires départemental et régional, la progression du nombre de DUE est plus faible (Manche, +4.2% et Basse-Normandie, +5.4%).

(CDI et CDD de plus d'un mois)

16000

Tertiaire

Industrie

BTP

14000 12000 10000 8000

La zone d’emploi de Cherbourg enregistre une hausse des demandeurs d’emploi de 1.1% sur un an. Une hausse relativement modérée par rapport à la Manche 3.4%, la Basse-Normandie 3.7% ou la France métropolitaine, 5.5%.

6000 4000 2000 0 2009

2010

2011

Source : Urssaf de la Manche / Zone d’emploi de Cherbourg

Demandeurs d'emploi à fin décembre 2011 (Catégories A, B et C)

Demandeurs d'emploi Evolution sur (1 trimestre / sur 1 an)

Zone d'emploi de Cherbourg

Manche

11 579

29 632

(+0,1% / +1,1%) (+1,7% / +3,4%)

BasseNormandie 94 904 (+3% / +3,7%)

Moins de 25 ans

22,0%

21,2%

20,5%

50 ans et plus

19,6%

19,9%

19,0%

Femmes

54,9%

53,8%

51,4%

Source : Pôle Emploi / Zone d’emploi de Cherbourg

Les chiffres de l’emploi en Basse-Normandie : http://www.basse-normandie.direccte.gouv.fr (Rubrique Etudes et Statistiques) Les données sur l’effectif salarié : http://www.saint-lo.urssaf.fr (Rubrique Documentation)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

6


CONSTRUCTION ET IMMOBILIER RALENTISSEMENT DE L’ACTIVITE

En 2011, sur l’arrondissement de Cherbourg, 1 091 logements ont été autorisés et 874 mis en chantier. Par rapport à 2010, le nombre de logements autorisés est en hausse de 0.8% ; dans le même temps le nombre de logements mis en chantier baisse de 12.2%. Cette baisse des mises en chantier pourrait s’expliquer par la prudence des promoteurs. Avec une baisse des ventes de logements neufs dans le Cotentin (voir ci-dessous) et un climat économique instable, les promoteurs semblent éviter des stocks trop importants qui auraient des difficultés à trouver preneurs. L’activité est portée principalement par les logements individuels qui représentent 80% des logements autorisés et 83% des logements commencés. Le nombre de logements individuels autorisés est également en progression sur 2011, tandis que le nombre de logements mis en chantier baisse. Nombre de logements autorisés et commencés 1400 1200

Les autorisations de locaux non résidentiels ont progressé de 18% cette année par rapport à 2011. Sur la même période, les mises en chantier reculent de 2.2%. Alors que l’activité de la construction de logements et de locaux enregistre une nette hausse aux niveaux régional et national, le Cotentin ne semble pas suivre cette tendance. La fin de la 1ère phase de l’Opération de Renouvellement Urbain (ORU) de Cherbourg-Octeville pourrait expliquer cette baisse de l’activité. Entre 2007­ 2012, près de 400 logements sociaux ont été mis en chantier sur la commune.

Surface en m² des locaux non résidentiels autorisés et commencés sur l'arrondissement de Cherbourg 160 000

2009

2010

2011

140 000 120 000 100 000 80 000

Logements collectifs

60 000

Logements individuels

40 000

1000

20 000

800

0 Locaux non résidentiels autorisés

600 400 200

Locaux non résidentiels commencés

Source : DREAL Basse-Normandie – Sitadel /

Arrondissement de Cherbourg

0 Logements autorisés

Logements commencés

Source : DREAL Basse-Normandie – Sitadel / Arrondissement de Cherbourg

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

7


Nombre de logements commercialisés Nombre de logements collectifs commercialisés

Conséquence d’un nombre de ventes en recul de 18.2% en 2011 par rapport à 2010, le nombre de mises en vente de logements collectifs chute de 70%.

500 2009

450

2010

BAISSE DES MISES EN VENTE

2011

400 350

Cette baisse des mises en vente permet de conserver un encours stable voire en légère baisse, -4.6%, et d’éviter aux promoteurs de gonfler leurs stocks.

300 250 200 150 100 50 0 Mises en ventes

Ventes

Encours

Sur l’année 2011, le prix moyen au m² des logements collectifs neufs s’établit à 3 178€. Le prix moyen est en hausse de 7.3% par rapport à 2010 mais en baisse de 10.1% par rapport au trimestre précédent.

Source : DREAL Basse-Normandie – ECLN / Arrondissement de Cherbourg

Les chiffres du logement et de la construction en Basse-Normandie : http://www.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr (Rubrique Habitat-Logement)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

8


TRANSPORT

DES CRAINTES POUR LE PORT DE COMMERCE

Trafic maritime du port de commerce de Cherbourg 2 000 000

2009

2010

2011

1 500 000

1 000 000

500 000

0 Trafic passagers

Trafic véhicules

Tonnage fret

Source : Port de Cherbourg SAS

Les chiffres présentés pourraient marquer une reprise d’activité du port de commerce de Cherbourg. La croisière a atteint un niveau record en 2011 avec 93 762 passagers. Le trafic passagers est en hausse de 13.1% en 2011 par rapport à 2010, avec une augmentation de 9% du trafic passagers sur la Grande-Bretagne, portée par la remise en service du Barfleur, et de 6.5% sur l’Irlande qui profite de l’arrivée du ferry Norman Voyager. Cependant, les inquiétudes persistent et une baisse d’activité est à prévoir. La décision de la Brittany Ferries d’arrêter l’exploitation du Barfleur depuis le 1er octobre 2011 et de réduire le nombre d’escales des navires rapides pourrait entraîner en 2012 une diminution de près de 30% du trafic sur la Grande-Bretagne, tant au niveau du trafic passagers que véhicules.

DEMARRAGE DE L’ACTIVITE VRAC L’année 2011 marque le début de l’activité vrac sur le port Est ; l’augmentation du tonnage est conséquente avec 189 177 tonnes en 2011 contre 74 043 en 2010. Les cargaisons de charbon et de sel déchargées sur le port de Cherbourg contribuent aux ¾ à l’augmentation de ce trafic. L’année 2011 est aussi marquée par un nombre important d’escales de colis lourds, activité qui met en avant les savoir-faire du port dans ce domaine, un atout pour Cherbourg dans le cadre du développement futur des énergies marines renouvelables.

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

9


Nombre de passagers et de mouvements à l'aéroport de Cherbourg-Maupertus 12 000

2009

2010

2011

10 000

DES PERSPECTIVES POUR L’AEROPORT

Suite à l’arrêt en 2009 des vols quotidiens pour Paris assurés par la compagnie Chalair, l’aéroport de Cherbourg-Maupertus ne compte plus de ligne régulière. Malgré l’annulation de 25% de vols charters en 2011 due aux révolutions du printemps arabe, le nombre de passagers commerciaux ne connaît qu’une légère baisse, -3.8%.

8 000 6 000 4 000

Les mouvements non commerciaux, qui comprennent en grande partie les vols de touristes en provenance de Grande-Bretagne, sont en augmentation.

2 000 0 Passagers commerciaux

Mouvements commerciaux

Source : SNC Lavalin

Mouvements non commerciaux

Les vols charters et l’aviation d’affaires sont les principales activités de l’aéroport. La SNC Lavalin qui gère l’aéroport prévoit de développer l’activité charter : 18 vols sont ainsi prévus en 2012.

Sur le même thème : http://www.port-cherbourg.com (Rubrique Statistiques) http://www.aeroport.fr/ (Rubrique Statistiques) http://www.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr (Rubrique Transport)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

10


PECHE

BONNE ANNEE POUR LA PECHE Avec le départ du Fred-Eric-Jacky, ruban bleu de

la flottille cherbourgeoise en 2010, l’année 2011

s’annonçait difficile. Sans surprise, le port de

pêche de Cherbourg affiche un tonnage en baisse

de 6.5% en 2011 par rapport à 2010.

La pêche hauturière enregistre une progression de 11.5% de son chiffre d’affaires 2011. Avec l’arrivée en fin d’année d’un nouveau chalutier sur le port, le Carpe Diem III, les perspectives sont bonnes pour 2012. Reste à surveiller l’évolution des prix du gazole qui handicape le secteur.

Les baisses de tonnage ont cependant été totalement compensées par un prix moyen en hausse de près de 10%. Les valeurs, soit le chiffre d’affaires des transactions aux enchères et par contrat, sont donc en augmentation de 2.4% sur 2011.

Evolution de la valeur et du prix moyen (en Kg) au port de pêche de Cherbourg 16

7 000 000

2009

2010

2011

Valeur en millions €

4 000 000 3 000 000 2 000 000 1 000 000

Prix moyen

14

6 000 000 5 000 000

Valeur

2,5

12

2

10

8

1,5

6

1

4

0,5

2

0

0 2009

2010

2011

3

Prix moyen en €

Evolution du tonnage (en Kg) du port de pêche de Cherbourg

0

2009

2010

2011

Source : CCI de Cherbourg-Cotentin – Centre de marée, 2012

Sur le même thème : http://www.peche-cherbourg.com/

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

11


TOURISME

Les données présentées dans cette partie proviennent de l’observatoire de l’hôtellerie géré par la CCI de Cherbourg-Cotentin. Celui-ci fournit des taux d'occupation hôteliers mensuels ventilés par catégorie de classement (étoile) et par zone géographique. L’échantillon, composé de 37 hôtels, représente environ 44 % des établissements du Cotentin et 65 % du parc hôtelier en nombre de chambres. http://www.cotentin-entreprendre.com/obshotel.html Le taux d’occupation hôtelier est calculé en pourcentage de chambres occupées par rapport aux chambres offertes (les chambres fermées ne sont pas prises en compte).

PENALISE PAR LA METEO Taux d'occupation hôtelier par mois dans le Cotentin en 2011 80% 70% 60%

Le taux d’occupation sur l’année 2011 s’établit à 56.9% ; un taux légèrement inférieur aux années 2010, 57.7% et 2009, 57.3%. La haute saison affiche des taux d’occupation en baisse par rapport à l’année précédente, 62% contre 66% en juillet, 69.5% contre 74.5% en août et 65.6% contre 70% en septembre.

50% 40% 30% 20% 10%

CUC

Hors CUC

Manche

0%

Sources : Observatoire de l’hôtellerie du Cotentin / Insee pour la Manche (Décembre : chiffres provisoires)

Les conditions climatiques particulièrement défavorables en juillet et août sont la principale cause de cette diminution du taux de fréquentation. La baisse est moins sensible pour les hôtels haut de gamme (3 étoiles) qui affichent des taux d’occupation stables par rapport à 2010 sur la période estivale et en progression sur l’ensemble de l’année, 59.3% en 2011 contre 58.6% en 2010.

CUC = Communauté Urbaine de Cherbourg

Le constat est comparable à l’échelon basnormand avec des campings plus lourdement pénalisés que les hôtels.

Les chiffres du tourisme dans la Manche : http://www.manchetourisme.com (Espace professionnels) Bilan de la saison touristique en Basse-Normandie : http://www.insee.fr (Région Basse-Normandie>Publications)

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

12


COMMERCE EXTERIEUR

Exportations et importations du département de la Manche en millions d'euros 200

300

180 160 140

200

120 100

150

80 100

60 40

50

20 0

0

En millions d'euros : Balance commerciale

En millions d'euros : Import - Export

250

Balance commerciale annuelle Exportations Importations

Source : Douanes françaises

UNE BALANCE COMMERCIALE POSITIVE Sur l’année 2011, la balance commerciale du département de la Manche est positive, + 92 483 000€. Ce solde est en baisse par rapport à 2010, -10.6%. Cependant, par rapport à un territoire régional qui enregistre un déficit commercial de plus d’un milliard d’euros sur l’année 2011 et un territoire national dont le déficit atteint plus de 69 milliards d’euros, le département de la Manche fait bonne figure. Les principaux produits exportés sont les produits laitiers et glaces qui représentent 19.6% des exportations. Viennent ensuite le matériel électrique, 12.5%, les produits alimentaires divers, 9.4% et les déchets industriels, 7.7%.

CCI de CHERBOURG COTENTIN – Avril 2012

Du coté des importations, les métaux non ferreux représentent 19.6% des importations, les produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc, 10.3%, et les produits en plastique 6%.

Sur le même thème : http://lekiosque.finances.gouv.fr

13


Analyse réalisée par Pierric Hourçourigaray (CCI de Cherbourg-Cotentin) avec la collaboration de l’aéroport de Cherbourg-Maupertus, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région (CCIR), la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Basse-Normandie, l’Espace Régional sur de Ressources sur l’Emploi, la Formation et les Métiers (Errefom), Manche Tourisme, la Maison de l’Emploi et de la Formation (MEF) du Cotentin, Pôle Emploi Basse-Normandie, Port de Cherbourg SAS, le tribunal de commerce de Cherbourg et l’URSSAF de la Manche. Pour toutes informations complémentaires sur cette étude, contactez Pierric Hourçourigaray : 02-33-23-32-15 phourcourigaray@cherbourg-cotentin.cci.fr

Publication de la Chambre de commerce et d’industrie de Cherbourg-Cotentin, Hôtel Atlantique, boulevard Félix Amiot, BP 839, 50108 Cherbourg-Octeville Cedex Directeur de la publication : Jean-Claude Camus

Toutes nos études sont disponibles sur www.ecotentin.fr

Note de conjoncture : Avril 2012  

L’année 2011 avait pourtant bien commencé au niveau national avec une croissance proche des 1%. Mais l’horizon s’est brusquement assombri au...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you