Page 1

L’EQUIPEMENT COMMERCIAL DANS LE COTENTIN

Juillet 2010

Sommaire

Les commerces de plus de 300m² ............................................3 Les commerces de moins de 300m² .........................................7   Une évolution programmée de l’appareil commercial de plus de

300 m² ....................................................................................10


L’étude de l’équipement commercial du Cotentin permet d’analyser les caractéristiques de l’offre commerciale du territoire. Les établissements commerciaux du Cotentin ont été segmentés en cinq principales familles de produits : ƒ Commerces alimentaires ƒ Equipement de la personne ƒ Equipement de la maison ƒ Culture-Loisirs ƒ Hygiène-Beauté-Santé

Revenu annuel moyen par foyer fiscal dans les cantons du Cotentin en 2007 (en €) Canton

Revenu net moyen imposable par foyer fiscal

Beaumont

23664,5

Equeurdreville

21926,3

Tourlaville

21265,4

Barneville

21127,0

Valognes

20973,7

St Pierre Eglise

20560,1

Les Pieux

20327,5

Bricquebec

19450,8

Cherbourg

19393,2

Quettehou

18362,6

Montebourg

17850,5

Ste Mère Eglise

17783,5

St Sauveur le Vicomte

17019,5

TOTAL

20227,7

Source : DGI, Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques

Le territoire du Cotentin compte 191 745 habitants répartis sur 13 cantons avec une densité de 117 habitants au km². Le revenu net moyen imposable est un indicateur du pouvoir d’achat potentiel d’un territoire.

Le revenu net moyen imposable dans le Cotentin est inférieur à celui du territoire national, -11%. Il est cependant quasiment identique au niveau régional, -0.9%, et supérieur à celui du département, +1.9%. Le canton de Beaumont-Hague affiche un revenu net moyen imposable largement supérieur à la moyenne du Cotentin, +17%.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

2


LES COMMERCES DE PLUS DE 300M²

Répartition des m² des grandes surfaces (+ de 300m²) par familles de produits

L’arrondissement de Cherbourg comporte 169 établissements commerciaux de plus de 300 m² représentants 219 333 m² de surface commerciale.

Equipement Maison

9%

Alimentaire 37%

19%

Cultures-Loisirs

Equipement personne 35%

Source : CCI Cherbourg-Cotentin / Fichier consulaire 2010

Les deux familles de produits principales sont l’alimentaire et l’équipement de la maison qui totalisent 72 % des surfaces de vente. On observe par ailleurs une prépondérance de l’équipement de la maison qui, avec ses 70 établissements, représente 41 % du total des points de vente recensés. L’équipement de la personne avec ses 25 surfaces commerciales représente quant à lui 9 % du total des surfaces et 15 % du nombre de points de vente. Les surfaces moyennes des établissements de ce secteur d’activité sont plus faibles que sur les autres familles non alimentaires, 810 m² contre 1162 m² en équipement de la maison et 1438 m² en culture loisirs. Cette caractéristique s’observe également au niveau national.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

L’observation de la répartition géographique de ces équipements confère le caractère de principal pôle commercial du Cotentin à l’agglomération cherbourgeoise qui contient en son sein les ¾ des surfaces commerciales non alimentaires de l’arrondissement. En ce qui concerne la grande distribution alimentaire, elle est uniformément répartie sur l’ensemble du territoire.

3


Source : CCI Cherbourg-Cotentin / SIG 2010

68.6% des surfaces commerciales de + de 300m² du Cotentin sont concentrées sur l’agglomération cherbourgeoise et ce sur 7 pôles principaux : ƒ La Glacerie / Tollevast : Pôle Cotentin ƒ Tourlaville ƒ Cherbourg Val de Saire ƒ Querqueville ƒ Equeurdreville ƒ Cherbourg Centre ƒ Octeville

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

4


Le centre commercial Cotentin qui s’articule autour de l’hypermarché Auchan totalise 51 339 m². On y observe une prédominance des familles alimentaires et culture-loisirs, avec notamment l’implantation d’enseignes comme Décathlon, Joué club ou Sport 2000 ainsi que les jardineries Villaverde et Jardiland. L’équipement de la maison est plus particulièrement présent sur Tourlaville avec de nombreux magasins de bricolage et de meubles. Sur le pôle Cherbourg Val de Saire qui couvre le centre commercial Carrefour et l’avenue Amiral Lemonnier, la répartition des m² par familles est plus équilibrée avec cependant une légère prédominance de l’équipement de la maison.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

Le reste du territoire, hors agglomération cherbourgeoise, comprend 33 531 m² de grandes surfaces alimentaires, soit 43.3% des surfaces de vente de ce secteur dans le Cotentin. Les autres activités sont moins représentées, le secteur Culture-Loisirs principalement composé de jardineries totalise 27.6% des surfaces de vente totales, 23.2% pour l’équipement de la maison et 25.4% pour l’équipement de la personne.

5


Source : CCI Cherbourg-Cotentin / SIG 2010

Les hypermarchés sont tous localisés sur l’agglomération cherbourgeoise ; ils représentent 72% des surfaces alimentaires de l’agglomération.

Il faut également noter que quatre des dix cantons ruraux disposent d'un discounteur alimentaire.

La carte ci-dessus laisse apparaître une bonne répartition de la desserte alimentaire au sein du Cotentin et la préférence de la proximité des grands axes de circulation pour l'implantation des équipements.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

6


LES COMMERCES DE MOINS DE 300M²

Source : CCI Cherbourg-Cotentin / SIG 2010

En plus des grandes surfaces, les commerces traditionnels (- de 300m²) concourent à l’attractivité globale d’un pôle commercial. La carte ci-dessus laisse ainsi apparaître 2 pôles principaux plutôt urbains constitués par la communauté urbaine de Cherbourg et la ville de Valognes. Sur les territoires ruraux, ce sont les communes les plus peuplées (Bricquebec et Les Pieux) ou bénéficiant d’un attrait touristique (BarnevilleCarteret et Saint-Vaast La Hougue) qui comptent le plus de commerces de moins de 300m².

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

L’attractivité touristique ou urbaine joue un rôle essentiel dans la diversité de l’offre commerciale. Ainsi, des cantons comme Barneville-Carteret ou Quettehou comprenant des villes à fort potentiel touristique (Barneville-Carteret, Portbail, SaintVaast La Hougue, Barfleur) ont une offre relativement diversifiée sur les 5 grandes familles de produits.

7


Ce schéma se retrouve sur les secteurs urbains de la CUC et de Valognes. A l’inverse, sur les cantons composés principalement de communes rurales, l’offre commerciale répond principalement à une desserte alimentaire de proximité.

L’agglomération cherbourgeoise concentre 53% des commerces de moins de 300m² de l’arrondissement de Cherbourg. Certaines familles de produits y sont particulièrement représentées. C’est le cas du secteur Beauté-Hygiène-Santé qui compte 66% des établissements de moins de 300m² du Cotentin, de l’équipement de la personne 66% également et du secteur CultureLoisirs 57%.

Source : CCI Cherbourg-Cotentin / SIG 2010

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

8


La carte ci-dessus représente la répartition de la desserte alimentaire des territoires ruraux de l’arrondissement de Cherbourg.

L’équipement est plus important sur les communes qui ne subissent pas de façon immédiate l’influence de l’agglomération cherbourgeoise et de ses hypermarchés.

L’équipement alimentaire principal souvent complété par la présence d’un ou plusieurs supermarchés est principalement situé sur les communes de plus de 1 500 habitants.

Par ailleurs, 57% des communes rurales ne possèdent plus aucune desserte alimentaire sédentaire.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

9


UNE EVOLUTION PROGRAMMEE DE L’APPAREIL COMMERCIAL DE PLUS DE 300 M² : LES DECISIONS DES COMMISSIONS DEPARTEMENTALES ET NATIONALES D’EQUIPEMENT COMMERCIAL

Depuis la parution de la loi de modernisation de l’économie (05/08/2008) et de ses décrets d’application, le régime d’autorisation d’implantation et d’extension des grandes surfaces a été profondément modifié. Les commissions départementales et nationales d’aménagement commercial ont remplacé les commissions d’équipement commercial jusque-là en vigueur. Ce nouveau régime d’autorisation écarte de la prise de décision toutes références à l’impact économique du projet pour se concentrer sur des critères liés à l’aménagement du territoire et au développement durable.

25 000 Décisions

de la CDAC et de la CNAC au 30/06/2010 (en m2)

20 000

15 000 Surface totale demandée Surface totale autorisée

10 000

5 000

0

2009

Premier semestre 2010

Source : Préfecture de la Manche / DGCIS

Ci-dessus sont exposés les résultats des 18 premiers mois d’application de ces textes sur l’arrondissement de Cherbourg.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

En 2009, 9 dossiers ont été présentés représentant une surface de vente totale sollicitée de 20 855 m². 71% de ces surfaces ont obtenu une autorisation que ce soit en CDAC ou en CNAC.

10


Sur le premier semestre 2010, ce sont 16 821 m² pour 4 dossiers présentés qui ont été sollicités et accordés.

Si tous ces projets se réalisent, l’appareil commercial en grandes surfaces de l’arrondissement de Cherbourg va physiquement s’accroître de 31 616 m² dans les deux ou trois prochaines années.

Répartition des surfaces autorisées par familles de produits Centre auto 1% Galeries marchandes ou ensembles commerciaux 24%

Alimentaire 20%

Culture loisirs 11% Equipement de la

maison

44%

Source : Préfecture de la Manche / DGCIS

44% des surfaces autorisées appartiennent à la famille de l’équipement de la maison, principalement au secteur du bricolage (83% des surfaces autorisées du secteur équipement de la maison) et notamment à l’enseigne Leroy Merlin dont le projet de création de 11 000 m² de surfaces de vente à Tollevast a reçu un avis favorable durant ce premier semestre 2010.

CCI CHERBOURG COTENTIN – Juillet 2010

Par ailleurs, plusieurs projets d’extension de galeries marchandes de centre commerciaux existants, à savoir les galeries du centre commercial Cotentin de La Glacerie, du centre commercial E. Leclerc de Querqueville, du magasin Intermarché de Les Pieux ainsi que la création d’un ensemble commercial de 3 300 m² à Cherbourg (site Socoval), ont été agrés en commission ces derniers 18 mois.

11


Analyse réalisée par Nadège Morby et Pierric Hourçourigaray (CCI de Cherbourg-Cotentin). Pour toutes informations complémentaires sur cette étude, contactez Pierric Hourçourigaray : 02-33-23-32-15 phourcourigaray@cherbourg-cotentin.cci.fr Sources : CCI Cherbourg-Cotentin, Fichier consulaire, SIG Préfecture de la Manche (CDAC) Direction Générale de la Compétitivité, de l’industrie et des services (CNAC)

Publication de la Chambre de commerce et d’industrie de Cherbourg-Cotentin, Hôtel Atlantique, boulevard Félix Amiot, BP 839, 50108 Cherbourg-Octeville Cedex Directeur de la publication : Jean-Claude Camus

Toutes nos études sont disponibles sur www.ecotentin.fr

L’équipement commercial dans le Cotentin  

Le Cotentin comporte 169 établissements commerciaux de plus de 300 m² représentant 219 333 m² de surface commerciale. Les deux principales f...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you