Issuu on Google+

CC

I

INFO

LE JOURNAL DE VOTRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE B U L L E T I N

T R I M E S T R I E L

EN 2008, RAISONNER EN FONCTION D’UN TERRITOIRE PERTINENT Cérémonie des voeux à la Chambre de Commerce et d’Industrie en cette fin janvier, et l’occasion de tirer les leçons d’une année 2007 toute en contrastes : d’un côté un port qui continue de se développer, le traitement financier de la société Eurotunnel dont l’horizon s’est éclairci, une première année de gouvernance réussie pour la Région désormais propriétaire du Port, une ville dont la rénovation se poursuit et de l’autre côté une situation économique dégradée et des indicateurs qui sont mauvais, le taux de chômage ne suivant pas du tout la tendance générale à la baisse depuis de nombreux mois. Côté positif revenons sur cette première année de gouvernance régionale dans le domaine portuaire. Dès le printemps 2007 la Région réaffirmait sa confiance à la Chambre de Commerce et d’Industrie dans le domaine de la gestion portuaire et le Président Percheron s’engageait au nom des Elus régionaux dans le projet «Calais Port 2015». Désormais, après plusieurs mois qui ont permis à chacun de se familiariser avec des dossiers complexes, il ne faut plus perdre de temps pour être au rendez-vous de 2015 et être en mesure à la fois d’accueillir les nouveaux car-ferries plus longs et plus larges qui sont attendus sur le Détroit à cette date et être en mesure d’absorber la croissance d’un trafic que tous les spécialistes voient à la hausse sensible dans les prochaines décennies. Côté positif j’aimerais également rappeler l’engagement de la Chambre dans ses missions consulaires auprès des entreprises pour les accompagner dans leur développement. Au cours des dernières années nous avons renforcé nos compétences et notre présence sur le terrain économique porte ses fruits : dans les domaines de la création, du développement durable, des TIC, des ressources humaines entre autres nos Consultants sont à votre service. N’hésitez pas à les consulter et rejoignez les quelques 150 Chefs d’entreprises qui participent régulièrement aux différents clubs et groupe de réflexion animés par votre Chambre de Commerce et d’Industrie. Et puis en novembre 2007 l’annonce de la fusion des CCI de Boulogne-sur-Mer et de Calais, dans le cadre de la mise en place d’un nouveau schéma d’organisation consulaire, a

-

F E V R I E R

2 0 0 8

-

N °

1 1 3

Les CCI de Boulogne-sur-Mer et de Calais ne feront plus qu’une au plus tard en 2012 D’ici 2012 les CCI de Boulogne-sur-Mer et de Calais ne feront plus qu’une. La nouvelle structure aura en charge les deux ports de Boulogne et de Calais. Parallèlement les deux CCI avec celle de Dunkerque vont travailler sur une mutualisation de leurs actions en direction des entreprises. Sur la photo prise lors de l’annonce officielle de la fusion à venir, les présidents Jean-Marc Puissesseau et Francis Leroy.

démontré que nous étions capables de faire évoluer nos habitudes pour mieux répondre aux défis économiques qui nous attendent. Nos circonscriptions consulaires, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais (ou pas moins de 13 CCI coexistaient il n’y a pas si longtemps) ne semblaient plus répondre aux défis de la mondialisation. La CCI du Grand Lille regroupe désormais la métropole lilloise, Armentières-Hazebrouck, Saint-Omer et Douai. Dans les temps à venir Valenciennes sera au coeur d’une grande Chambre à l’Est de la Région alors qu’autour d’Arras, Béthune et Lens fusionneront. Sur le littoral les compétences portuaires de Calais et de Boulogne-sur-Mer, alors que la CCI de Dunkerque ne gère pas le port autonome, ont conduit les Pouvoirs Publics à souhaiter dans un premier temps la fusion de deux Chambres portuaires avant 2012. Je forme quant à moi le souhait que cette fusion

soit effective dès les prochaines élections consulaires et qu’en 2010 la nouvelle Chambre «Côte d’Opale» soit installée dans ses fonctions. Un calendrier raisonnable pour la mise en place d’une nouvelle structure. Jean-Marc Puissesseau Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais

SOMMAIRE 쐌

Pages 2 et 3 : Les vœux de la C.C.I.

Page 9 : La taxe d’apprentissage.

Page 12 : Informations portuaires

B.P. 199 - 62104 CALAIS Cedex - Tél : 03 21 46 00 00 - Télécopieur : 03 21 46 00 99 - www.calais.cci.fr

1


ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... LA CEREMONIE DES VOEUX À LA CHAMBRE

La cérémonie des voeux aux personnalités s’est déroulée à la Chambre de Commerce et d’Industrie le lundi 28 janvier dernier et, comme le veut la tradition, elle a été pour le Président Jean-Marc Puissesseau l’occasion de revenir sur une année 2007 riches en évènements et de lancer le programme d’actions 2008. De nombreuses personnalités avaient répondu à l’invitation et il fut beaucoup question au cours de cette soirée des problèmes de développement qui affectent notre territoire, de nouvelle gouvernance portuaire avec une Région Nord-Pas-de-Calais propriétaire du Port de Calais depuis e 1er janvier 2007 et bien entendu de fusions consulaires sur le Littoral mais plus généralement dans la Région Nord-Pas-de-Calais.

Voici quelques extraits de l’intervention du Président Puissesseau.

UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE CONTRASTÉ «Le contexte économique dans lequel évolue le Calaisis est particulièrement contrasté. Depuis de nombreuses années nous constatons que les évènements positifs, et il y en a, ne suffisent malheureusement pas à mettre le Calaisis dans le sens de la croissance tant de l’activité que de l’emploi. Le chômage diminue, suivant en cela la tendance nationale, mais reste supérieur de 2,3 points à la moyenne régionale. En 2006, derniers chiffres connus, le nombre d’emplois salariés du secteur privé a baissé de près de 700. Cette tendance est due pour beaucoup à des sinistres enregistrés principalement dans quelques grandes entreprises industrielles et de services de notre circonscription. Le commerce souffre lui aussi, avec des baisses significatives de chiffres d’affaires, même si l’impact sur l’emploi est moins visible. Il est vrai que depuis maintenant quatre à cinq ans, la donne a changé : la manne que constituait l’afflux massif de la clientèle britannique s’est réduite et n’a pas été compensée par un apport supplémentaire de clientèle locale ou régionale. Même le commerce de grande distribution connaît une baisse sensible de son activité. Nos hôteliers, nos restaurateurs, se heurtent à des difficultés auxquelles ils n’étaient pas habitués Quant au commerce de Centre Ville de Calais il est aujourd’hui dans une situation délicate malgré la rénovation urbaine.»

DES DIFFICULTÉS PERSISTANTES POUR ACCUEILLIR DES ENTREPRISES «Des espaces d’accueil pour les entreprises se développent sur l’agglomération de Calais mais aussi sur l’ensemble du Calaisis. Pourtant notre territoire continue à avoir des difficultés à attirer des entreprises et des investissements en quantité suffisante pour compenser les pertes enregistrées et les résultats de notre Agence de développement au sein de laquelle les différents partenaires, dont la CCI, ont lourdement investi ces dernières années, restent mitigés. Il y a urgence à redévelopper un tissu économique sans lequel il n’y aura pas de solution au problème de l’emploi et sans lequel nos collectivités ne pourront financer leurs équipements. Monsieur le Préfet du Pas de Calais a récemment fait part de sa conviction qu’avec toutes les infrastructures dont il dispose, le calaisis ne peut que se développer : nous disons la même chose depuis longtemps et malgré tous nos efforts le calaisis reste à la traîne.Y-a-t-il ailleurs dans le monde une zone aussi bien équipée qui ne connaisse un développement économique significatif? Pourquoi restons-nous dans ce domaine, le contre-exemple?»

L’ACTION DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE «Dans ce contexte, que fait la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais? Permettez-moi de rappeler que le premier rôle des Chambres de Commerce et d’Industrie est de soutenir les entreprises dans leur développement ; il est aussi d’accompagner les collectivités, quand elles le souhaitent, dans leurs projets économiques ; à Calais comme à Boulogne s’ajoute une composante particulière qui est la gestion d’équipements portuaires majeurs. Depuis quelques années après avoir restructuré et réorganisé ses services, notre Chambre a considérablement renforcé ses actions en direction des entreprises ; l’année 2007 a confirmé la poursuite de cette priorité L’ensemble de nos actions peut-être illustrée par quelques chiffres : en 2007 la CCI a rencontré individuellement 661 entreprises, a organisé 81 manifestations pour 944 participants, et animé 9 clubs d’entreprises, regroupant 150 entreprises qui ont participé à 50 réunions Dans le domaine de la création d’entreprises nous disposons d’un service performant qui en 2007 a effectué 1383 formalités et contribué à 381 créations nouvelles. Nous offrons aux porteurs de projets qui le

2

souhaitent un parcours complet qui leur permet, de l’idée à la réalisation, de débuter dans les meilleures conditions. Nous avons enfin poursuivi les études préalables à la construction de la pépinière d’entreprises de la zone Marcel Doret dont les travaux vont débuter cette année.»

LA PRIORITÉ AUX PROBLÉMATIQUES LIÉES AU DÉVELOPPEMENT DURABLE «L’environnement et le développement durable sont aujourd’hui des préoccupations centrales que les entreprises quelles qu’elles soient ne peuvent plus négliger et pour lesquelles des moyens importants doivent être mis en œuvre. Nous avons ainsi réalisé 19 pré-diagnostics en entreprises dont, il faut le souligner, 4 pour la Chambre de Commerce et d’Industrie Boulogne-Côte d’Opale. C’est une seconde illustration des mutualisations possibles entre les trois chambres du littoral. L’environnement est une thématique transversale qui nécessite l’intervention de consultants particulièrement compétents que nous pourrions partager. Les chambres peuvent et doivent devenir des relais auprès des entreprises à la fois pour renforcer la prise de conscience de chacun sur la nécessaire préservation de l’environnement et pour la mis en œuvre des mesures indispensables. Nous avons ainsi créé un club d’entreprises consacré au développement de l’Efficacité Energétique, en partenariat avec la Fédération du Bâtiment et l’association Promodul et nous nous sommes inscrits dans la démarche régionale des Trophées de la Performance Environnementale. Le domaine environnemental constitue une opportunité de nouvelles activités et de nouveaux marchés dont nous n’avons pas encore mesuré toute l’importance.»

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LE DOMAINE DES TIC La chambre a participé activement au programme national de développement de l’économie numérique et nous avons engagé une nouvelle action de conseil aux entreprises pour le développement de l’utilisation des technologies internet avec la création du club d’Amélioration des Sites Internet. Il faut souligner que dans ce domaine nous travaillons déjà en relation avec les autres CCI du littoral, Boulogne et Dunkerque pour les Web Trophées, Boulogne dans le cadre des Net Days au cours desquels on été délivrés 50 passeports numériques supplémentaires sur les deux circonscriptions. En partenariat avec la CCI de Boulogne nous avons engagé une action forte en direction des professionnels du tourisme pour qu’un maximum d’entre eux obtienne le label national Qualité Tourisme. Ce programme va se développer puisque la Commission Tourisme commune des deux CCI de Boulogne et Calais en a fait une de ses priorités avec la poursuite et le renforcement de notre coopération avec le Comité Départemental de Tourisme.»

LE PORT DE CALAIS A POURSUIVI EN 2007 SON DÉVELOPPEMENT Le port de Calais a poursuivi en 2007 son développement : qu’il me soit permis de rappeler que cette infrastructure essentielle à la vie du Calaisis occupe environ 2300 emplois directs, dont 700 pour la chambre de commerce et d’industrie, et génère quelques 250 millions d’euros de valeur ajoutée. Je ne crois pas que la Chambre soit le plus mauvais élève du Calaisis en matière d’impact économique! Le port de Calais est une entreprise bien gérée, attentive à la qualité des services qu’elle offre à ses clients et soucieuse de préserver ses capacités d’investissements dont je rappelle qu’ils bénéficient


ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... principalement aux entreprises calaisiennes. Affirmer que le Port de Calais ne contribue pas à l’économie du territoire relève à l’évidence de la mauvaise foi et vouloir lui faire supporter des taxes supplémentaires serait à l’évidence contre-productif. Les investissements portuaires se sont élevés en 2007 à 20 millions d’euros ce qui porte à 135 millions d’euros le montant investi par le port depuis 2003. Après une première partie d’année un peu difficile, le trafic s’est redressé et les résultats de l’année 2007 seront sensiblement identiques à ceux de 2008. La bonne surprise de l’année a été une hausse sensible du nombre des excursionnistes qui après plusieurs années de baisse a augmenté de près de 13%, franchissant le cap des 4 millions, ce qui permet d’enregistrer pour la première fois depuis la fin du Duty Free, une hausse globale du trafic passagers qui est repassé au dessus de 11 500 000 voyageurs Le trafic fret a quant à lui enregistré 1 850 000 poids lourds et 41 500 000 tonnes, maintenant ainsi Calais au quatrième rang des ports français de marchandises. Je me dois, à cet égard de saluer les compagnies maritimes, toutes deux engagées dans des efforts importants de modernisation de leurs flottes.

2007, L’ANNÉE DU CHANGEMENT DE GOUVERNANCE POUR LE PORT DE CALAIS «L’année 2007 a été marquée par la concrétisation effective de la prise de compétence de la Région dont je tiens à rappeler que la première décision officielle a été, lors du Conseil Portuaire du 26 mars, d’approuver le projet Port 2015. Nous devons à cet égard nous féliciter du consensus qui entoure ce projet et de la volonté affirmée de nos partenaires de conserver à la Chambre la concession. Il s’agit là d’une marque de reconnaissance dont nous les remercions. Je veux particulièrement remercier tant le président du Conseil Régional, Daniel Percheron, que les élus et les techniciens qui l’entourent, pour l’attention qu’ils prêtent à ce dossier. Certes rien n’est joué et de nombreuses étapes restent à franchir, mais il semblerait qu’après une période de ralentissement, due sans doute à la nécessité pour les nouveaux partenaires, d’apprendre à travailler ensemble, les évènements puissent reprendre leur rythme en 2008. J’insiste une fois encore sur le besoin impérieux de réaliser cet investissement indispensable au maintien et au développement de l’activité portuaire. Le respect des échéances, objectif 2015, sera un facteur essentiel de réussite car notre alter ego, le port de Douvres, a luimême engagé une importante extension, nous devons répondre aux besoins d’équipements des compagnies maritimes, et plus largement, avoir les capacités d’accueil nécessitées par l’augmentation certaine du trafic.»

EN 2007 L’ANNONCE DE LA FUSION À VENIR DES CCI DE CALAIS ET DE BOULOGNE SUR-MER «L’année 2007 a aussi été marquée par une décision historique, la fusion des chambres de commerce et d’industrie de Calais et de Boulogne-Côte d’Opale, accompagnée d’une volonté de rapprochement et de mutualisation d’actions et de moyens entre les trois chambres du

littoral. A l’échelle de l’Europe et de la mondialisation, comment ne pas reconnaître que nos circonscriptions consulaires n’ont plus la taille critique?» Certains ont pu sourire lorsque nous avons dans un premier temps annoncé la fusion des commissions tourisme des CCI de Calais et de Boulogne. Francis Leroy, président de la CCI Boulogne Côte d’Opale et moi-même, savons pourtant qu’il s’est agi d’un acte fort, entre deux institutions dont on a toujours entendu dire qu’elles étaient concurrentes voire opposées, et dans un domaine dont chacun s’accorde à dire qu’il est un axe prioritaire de développement Ce qui se fait dans le tourisme peut se faire dans tous les domaines de l’activité consulaire. Certes le chemin sera sans doute semé d’embuches mais l’intérêt général doit désormais primer sur les intérêts particuliers.»

FUSION AVEC BOULOGNE ET MUTUALISATION AVEC DUNKERQUE «Certes la CCI de Dunkerque n’apparaît pas dans le processus de fusion qui concerne Boulogne et Calais. Il y a de nombreuses complémentarités entre nos trois chambres mais il ya aussi des différences non négligeables, ne serait-ce que statutaires dont nous devons tenir compte mais nous préparons en ce moment un premier programme de mutualisation entre les trois CCI, sous forme d’un plan littoral qui doit être présenté d’ici quelques semaines. Mes deux collègues ici présents et moi-même sommes convaincus de la justesse de notre démarche qui concourra à créer cette identité littorale dont on entend souvent dire qu’elle manque de consistance.»

QU’ATTENDRE DE L’ANNÉE 2008 ? «Je souhaite qu’en 2008 nos relations se renforcent avec les collectivités territoriales dans le seul souci du développement de l’activité et de l’emploi. Nous devons être ambitieux pour nos territoires et nous devons être capables, dans le respect de nos domaines de compétences de partager et de concrétiser nos ambitions. Je suis convaincu que la chambre peut apporter beaucoup par sa connaissance des besoins et des attentes des entreprises. Nous avons des réflexions et des actions à mener ensemble sur la redynamisation du commerce, le développement touristique, la filière logistique. Sans l’association de toutes leurs forces, la ville de Calais et le Calaisis risquent de rester longtemps dans les profondeurs du classement en termes d’emploi et de richesse. Je souhaite aussi qu’en 2008 le projet Port 2015 entre dans une phase active, la plupart des études préalables étant achevées. Il est urgent d’engager au plus vite, c'est-à-dire en 2008 les procédures administratives nécessaires et ce fameux débat public, étape préalable incontournable. Je compte vivement sur une coopération efficace avec notre concédant dont je sais l’intérêt qu’il porte à ce dossier et la volonté qu’il a de le mener à bien Je souhaite enfin, que très vite, avec mes collègues de Boulogne et Dunkerque, nous avancions sur notre programme de coopération pour que celui-ci permette de mettre en cohérence nos actions et de les multiplier. La décision est prise, elle est irréversible. Il n’est plus urgent d’attendre, il est urgent d’agir. Mais je suis confiant dans notre volonté commune.»

3


CONSEIL AUX ENTREPRISES - COMMERCE OPÉRATION “DÉMARCHE QUALITÉ COMMERCE” AVEC LE LABEL COMMERCE 3 ETOILES Vingt-et-un commerçants du territoire de la Communauté de Communes de la Région d’Audruicq ont été distingués en novembre dernier par le label « Commerce 3 étoiles » remis par le Président de la CCI de Calais, Jean-Marc Puissesseau. Tous ces commerçants se sont portés volontaires pour s’engager ensemble dans cette démarche qualité régionale de progrès. Le programme « Démarche Qualité Commerce » est un programme qui permet au commerçant qui le souhaite d’obtenir un état des lieux de son activité grâce à la réalisation d’un audit complet afin de prétendre au label qualité "Commerce 3 étoiles" qui récompense la qualité de l’accueil du commerçant et de son commerce.

CONCOURS DES VITRINES DE NOËL DE CALAIS Cette animation traditionnelle de fin d’année proposée à tous les commerçants de Calais a été une nouvelle fois couronnée de succès. 135 commerçants se sont inscrits et ont fait preuve de beaucoup d’originalité et d’ingéniosité pour personnaliser la sphère transparente qui apportait ainsi une nouvelle dynamique au concours. Succès également au niveau des partenariats engagés par la Chambre de Commerce avec Nord Littoral, pour l’édition et la distribution du magazine présentant les 72 vitrines sélectionnées, ainsi qu’avec Radio 6 et Fram Voyages pour la promotion de l’événement et la dotation du voyage à Marrakech au votant du public tiré au sort.

Cette démarche a pu être menée à bien grâce au partenariat de la Communauté de Communes de la Région d’Audruicq (C.C.R.A.) et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais.

les commerçants labélisés “Commerce 3 étoiles” en compagnie de M. Yves Beugnet (Président de la C.C.R.A.) et M. Jean-Marc Puissesseau

LES PAVILLONS D’OR : APPEL À CANDIDATURE A l’instar du challenge national du « MERCURE D’OR », le but des « PAVILLONS D’OR », distinction départementale, est de promouvoir l’ensemble du commerce de détail vis-à-vis des consommateurs, en mettant en exergue les entreprises les plus dynamiques. Les critères de performances sont multiples et très diversifiés allant de l’innovation à la formation continue en passant par la stratégie commerciale et, bien entendu, le chiffre d’affaires et les ratios de gestion. Pour concourir, en toute confidentialité, il suffit de constituer un dossier qui permettra au jury de choisir en se basant sur des éléments probants. L’édition 2008 est engagée et les candidatures peuvent, d’ores et déjà, être déposées auprès du Service Commerce Renseignements : ●Par téléphone au 03 21 46 00 15 ou au 03 21 46 29 56 ●Par email à l’adresse : conseilcommerce@calais.cci.fr

4

LES PREMIERS PRIX PAR CATEGORIE Alimentation – Gastronomie (ex-aequo) Boulangerie Pâtisserie Pruvost Thierry : 16, Rue Murillo La Galette Calaisienne : 140, Rue des 4 coins Equipement de la personne Bijou Brigitte : Centre Commercial Les 4B Cadeaux - Fleurs – Equipement de la Maison Au Relais des Fleurs : 27, Chemin des Régniers Loisirs – Services Pressing Jacquard : 66, Bd Jacquard Cafés - Restaurants Salut les Copains : 13, Rue des Fontinettes Esthétique - Coiffure Salon Alain : 37, Rue des Fontinettes Prix Spécial du Jury hors Catégorie : P&O Ferries : 41, Place d’Armes Grand Prix du Jury : Salon Alain : 37, Rue des Fontinettes Prix de la sphère la plus originale : Café Salut les Copains : 13, Rue des Fontinettes Grand Prix du vote du Public : Alimentation Alluin : 97, Rue de Valenciennes

SALON DE LA FRANCHISE - LUNDI 17 MARS 2008 Organisation d'un déplacement collectif Renseignements - Service Commerce : Tél. 03 21 46 00 09 ou par e-mail à conseilcommerce@calais.cci.fr

C.C. “4B” : LE PÔLE RESTAURATION AFFICHE COMPLET Avec l’ouverture (très attendue) courant novembre dernier de la brasserie dans la cellule qui lui été réservée à l’entrée de la «placette Charost», le pôle dédié à la restauration au coeur des «4B» affiche désormais complet. Durant les fêtes, les artistes labellisés «Cour d’Artistes» de Calais ont, par leur présence, constitué un motif supplémentaire de fréquentation du centre-ville. Quant au parking public aérien, dont la fréquentation ne cesse de monter en puissance, il est encore plus apprécié les mercredis et samedis, jours de gratuité totale, indépendamment des offres

permanentes des commerçants, tels le supermarché «Champion», voire la carte «Atout Calais Fidélité – Stationnement» acceptée au bureau d’accueil (face aux barrières de sortie).


CONSEIL AUX ENTREPRISES - COMMERCE LA CCI DE CALAIS PROPOSE EN CE DÉBUT D’ANNÉE DEUX FORMATIONS À DESTINATION DES COMMERÇANTS ET UNE POUR LES RESTAURATEURS «COACHING VITRINE» : la formation à l’étalage «new look» L’objectif de cette formation est de permettre d’optimiser l’agencement de la vitrine, reflet de l’image du commerce et principal outil de communication vers les consommateurs, grâce aux conseils personnalisés d’un professionnel (étalagiste diplômé). Elle concerne le responsable de magasin mais aussi ses employés. Coût de la formation : 400 € ht Durée : 7 heures STAGE D’ANGLAIS - «Accueil, Conseil et Vente dans les commerces» Le programme assuré par des professionnels est essentiellement axé sur l’acquisition de l’anglais oral pour l’accueil, le conseil et la vente dans les commerces. Il concerne les commerçants, responsables et employés de magasins Objectifs : Permettre aux personnes en charge de l’accueil, du conseil et de la vente dans le commerce, de comprendre leurs interlocuteurs de langue anglaise, de les informer, d’améliorer le premier contact et de mettre en valeur l’image du territoire. Permettre aux participants d’acquérir des réflexes de compréhension et d’expression en langue anglaise afin de présenter leurs prestations. Durée : 30 heures (10 séances de 3 heures par groupe de 6 à 10 personnes) Coût : Groupe de 6 personnes minimum : 350 € ht/personne En savoir plus sur ces formations : ●sur le déroulement des formations : - Par téléphone au 03 21 46 00 09 - Par e-mail à l’adresse : conseilcommerce@calais.cci.fr ●sur la prise en charge ou le remboursement des formations: - par téléphone au 03 21 35 97 97 - par e-mail à l’adresse conseilressourceshumaines@calais.cci.fr L’HYGIENE EN RESTAURATION La réglementation en matière d’hygiène dans les restaurants a connu des évolutions sensibles au cours des derniers mois. Comme beaucoup de vos collègues, vous vous interrogez certainement sur le respect des normes et des bonnes pratiques dans votre établissement. C’est pourquoi les CCI de Boulogne-sur-Mer Côte d’Opale et de Calais proposent aux responsables et aux salariés des entreprises de restauration de participer à une formation sur ce thème. Dates : 4 et 6 mars 2008 (d’autres sessions sont envisageables si le nombre de participants le permet)) Renseignements et inscription : Département Conseil aux Entreprises ●Par téléphone au 03 21 46 29 56 ●Par e-mail à l’adresse conseilhoteltourisme@calais.cci.fr

CURE DE RAJEUNISSEMENT À CITÉ-EUROPE Pour sa treizième année d’existence, le centre commercial «Cité Europe» s’offre, en 2008, un «relooking» qui s’étalera sur l’année afin de déranger le moins possible ses visiteurs, avec l’objectif qu’à l’automne la clientèle soit convaincue de fréquenter un nouveau centre commercial. Les métamorphoses toucheront principalement : A l’extérieur : les entrées offriront une meilleure lisibilité, à partir de trois zones aux couleurs différentes (rose- orangeviolette) ainsi que les aires de stationnement (rouge pour le parking ouest et jaune pour l’est) A l’intérieur, afin de créer une ambiance plus chaleureuse, une décoration originale, basée sur des lampions suspendus aux couleurs changeantes, animera ce qu’il est désormais convenu d’appeler la «grande galerie». Pour la circulation des visiteurs, la recherche d’une plus grande fluidité occasionnera la suppression de l’actuel escalier central au croisement des deux artères principales. Ce qui permettra d’implanter à la place, un plus large espace d’accueil autour d’un volumineux cylindre transparent où s’animeront des confettis multicolores, appelé à devenir selon ses concepteurs «LA» boussole pour se repérer à l’intérieur du complexe commercial. Quant à la signalétique, elle sera également revue par le biais de totems et autres tables d’orientation, disposés aux quatre entrées principales voire par la pose de drapeaux apposés sur certaines boutiques. Avec ces aménagements, Cité Europe souhaite conforter son statut de structure à vocation régionale en cultivant sa personnalité et son caractère de lieu spécifique dédié à la consommation dans une ambiance festive.

TROISIÈME MUTATION POUR LEROY-MERLIN Première implantation (rue Mollien) à Calais au cours des années 70, l’ouverture fin octobre 2007 du troisième point de vente, au coeur du parc commercial de Calais–Ouest (Auchan) conforte l’ancrage de l’enseigne « verte et blanche » de bricolage sur l’agglomération calaisienne. Même si le magasin, flambant neuf, n’est distant que de quelques dizaines de mètres de son précédent de seconde génération (1990-2007), ce transfert-extension est synonyme de bouleversements conséquents. Jugez plutôt : la surface de vente couverte (7 000 m2) s’est agrandie de 2 000 m2 ; quant à la cour de matériaux, elle est passée de 4 000 m2 à 5 500 m2. Au-delà de l’accroissement, c’est l’ensemble du point de vente qui a été totalement repensé, au point d’en faire (comme c’était déjà le cas en 1990) une sorte de «magasin test» Cela se décline autour du confort du client en lui rendant la visite plus facile et surtout plus efficace en termes d’achat. Pour réussir le transfert, quelque 70 personnes ont été recrutées sur deux mois, totalisant 30 000 heures en plus des 92 collaborateurs permanents. Avec ce nouveau «navire-amiral», Leroy-Merlin affirme sa position sur son marché de proximité que constitue le Calaisis mais espère aussi pouvoir développer sa clientèle britannique, eu égard tout à la fois au choix proposé (48 000 références) ainsi qu’au prix pratiqués de 30 % inférieurs à ceux de GrandeBretagne.

5


CONSEIL AUX ENTREPRISES - INDUSTRIE LES HÔTESSES DU SALON PREVENTICA AUX COULEURS DE LA STÉ BIA FOURNITURES INDUSTRIELLES La société BIA Fournitures Industrielles ne s'est pas contentée d’être présente sur le salon PREVENTICA (qui s'est tenu à LILLE GRAND PALAIS du 22 au 24 Janvier) en occupant un stand, mais elle a également mis à ses couleurs toutes les hôtesses d'accueil à l'entrée du salon. Un joli coup en terme de communication pour cette dynamique entreprise calaisienne qui consacre par ailleurs une partie de son énergie à l’amélioration de son site Internet opérationnel dans les prochaines semaines. Un site qui viendra compléter le nouveau catalogue de BIA Fournitures Industrielles dévoilé lors de PREVENTICA. L'entreprise exposait pour la première fois sur ce salon et a bénéficié à cette occasion de «l'aide salon»* de la CCI de Calais. Un bilan très positif pour les responsables avec de nombreux contacts qu'il faut maintenant concrétiser. * La description de l'aide : Il s’agit d’une subvention équivalente à 50 % de 9 m2 de stand Référence : prix du stand brut HT Plafond : 1 500 € TTC Cette aide fait l’objet d’une enveloppe globale annuelle, qui conditionne le nombre d’entreprises bénéficiaires. Par conséquent, elle sera attribuée par ordre d’arrivée. La date de réception de la demande (obligatoirement accompagnée de la facture) faisant foi Périodicité : 1 fois/an et par entreprise

VOUS AVEZ UN PROJET INFORMATIQUE OU INTERNET POUR VOTRE ENTREPRISE EN 2008 ? Vous pouvez bénéficier de deux dispositifs destinés à favoriser le développement de l’utilisation des TIC dans les systèmes d’information et la communication interne et externe des entreprises, notamment dans les relations avec les clients et les fournisseurs; ils concernent les entreprises des secteurs Industrie et Services à l’Industrie

Action «Compétitivité des PME par les TIC» Diagnostic du projet de deux jours minimum Modalités financières : pris en charge à hauteur de 34% du montant TTC ; montant maximal de 2100 € TTC . ●

Accompagnement à la réalisation du projet Modalités financières : pris en charge à hauteur de 34% du montant TTC ; montant maximal de 15 000 € TTC. Séminaires Participation obligatoire pour bénéficier de la prise en charge du projet dans le cadre de l’action. Types de prestations éligibles : réalisation de sites Internet à fonctionnalités avancées, implantation d’outils de gestion de l’information (CRM, intranet/extranet, ERP, outils décisionnels par exemple). NE SONT PAS PRIS EN COMPTE LES COUTS D’ACHAT D’OUTILS. A noter que les entreprises choisissent elles-mêmes les prestataires (sous certaines conditions). ●

Action “Net Ways” Si vous avez participé au Forum net-day 2007 à Boulogne-surMer ou si vous étiez inscrit au concours des Web’trophées de la Côte d’Opale 2007, vous avez la possibilité de profiter du programme d’accompagnement net-Ways financé. Le déroulement Etablissement d’un diagnostic T.I.C. de l’entreprise Organisation de sessions d’information et/ou de formations collectives suivant les attentes des entreprises. ●

Les modalités Prise en charge, suivant les conditions définies par la DRIRE, de l’établissement du cahier des charges du projet de l’entreprise. L’aide financière à hauteur de 50 % pourra comprendre l’aide à la réalisation du cahier des charges, 2 ou 3 jours de formation et la réalisation du projet par un prestataire laissé au choix de l’entreprise.

Les partenaires de cette action Cette action financée par la DRIRE, est élaborée en partenariat avec les CCI de Boulogne-sur-Mer Côte d’Opale, Calais, Dunkerque, et DigiPort qui apportera son soutien dans l’expertise du cahier des charges et dans l’organisation de réunions thématiques. Les dossiers de candidature sont à déposer avant le 31 mars 2008. Pour plus d’informations contactez le département «Conseil aux entreprises» - Tél.03 21 46 00 06 ou mail :conseilentreprise@calais.cci.fr

Les conditions d’attribution : - Entreprise ayant une activité industrielle ou de service à l’industrie - Etre ressortissant de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais - Effectif maximal de 100 personnes Pour tout renseignement contacter le Département «Conseil aux Entreprises» au 03 21 46 00 06

REMISE DES PRIX DES WEB TROPHÉES DE LA CÔTE D’OPALE C’est à Dunkerque que s’est déroulée en fin d’année la remise des prix du concours des Web Trophées 2007 organisé par les 3 Chambres de Commerce et d’Industrie du Littoral (Boulogne-sur-mer, Calais et Dunkerque). Ce challenge qui récompense les meilleurs sites internet d’entreprises, a rencontré cette année encore, pour sa troisième édition, un très fort intérêt avec 317 entreprises participantes concourant dans 3 catégories (Commerces et Services aux particuliers, Hôtellerie-Restauration / équipements touristiques et de loisirs, Industries et Services aux entreprises). A noter pour Calais une mention toute particulière à «Cité Europe» qui a été primée pour la qualité de la version anglaise de son site.

6


CONSEIL AUX ENTREPRISES - INDUSTRIE LE “MASE” UN RÉFÉRENTIEL INCONTOURNABLE POUR POUVOIR TRAVAILLER CHEZ LES DONNEURS D’ORDRE DE LA CÔTE D’OPALE De plus en plus de donneurs d’ordre exigent de leurs prestataires, au minimum une approche «sécurité» en cohérence avec leur propre politique interne, voire la mise en place d’une démarche MASE. C’est le cas, depuis l’année dernière, de la société CALAIRE Chimie par exemple. Le manuel d’Amélioration Sécurité des entreprises (M.A.S.E.) est un système de management de la sécurité ayant pour objectif d’améliorer de façon permanente et continue les résultats sécurité des entreprises. Il aide et conseille les entreprises dans la conduite d’une démarche management de la sécurité répondant aux besoins de l’entreprise. Le référentiel MASE est maintenant reconnu par l’UIC (Union de l’Industrie Chimique). La CCI de Calais propose aux entreprises intéressées, une formation collective, qui leur permet, de poursuivre ensuite de manière autonome la démarche de certification. La société SECURNORD, entreprise spécialisée dans la sécurité, la sûreté et le contrôle d’accès a été certifiée en 2007, pour une durée de 3 ans. L’entreprise compte aujourd’hui une vingtaine d’employés et travaille essentiellement pour les grandes entreprises de la Côte d’Opale. M. Burei qui a créé l’entreprise en 1996 a mis en place cette certification à la fois pour répondre aux demandes de ses clients mais aussi dans la continuité d’une politique de professionnalisation de sa société. En effet, la démarche MASE lui a également permis de mettre en place des procédures et une organisation interne favorisant une meilleure organisation et la responsabilisation de ses équipes. On retrouve ce constat de manière plus générale puisque on a pu observer que le taux de fréquence des accidents de travail des entreprises certifiées par MASE a été divisé par 2 depuis 1997, alors que le taux de fréquence national est resté stationnaire. Ne prenez pas le risque de n’être plus référencé par le donneur d’ordre du littoral. Inscrivez-vous dans l’action MASE proposée par la C.C.I. de Calais.

9 ENTREPRISES CALAISIENNES SONT CERTIFIÉES MASE : Equilibre, France Montage Fabrication, GSFPluton, Hexacontrole, Lenglet, Secur Nord, ISE, TFN, Thibaut. 13 autres sont en cours de certification, parmi lesquelles ABMC, Lelieur Levage, Euromat'equip, 2BDM, Otime Littoral, Gressier qui ont bénéficiés de l’action collective mise en place par la CCI de Calais en 2007.

RÉUNION DU CLUSTER MAINTENANCE CHEZ SCHAEFFLER Mardi 22 janvier dernier, le petit déjeuner du «cluster maintenance» a rassemblé une trentaine de participants qui ont pu découvrir la Société SCHAEFFLER Chain Drive Systems, spécialiste de systèmes à chaînes pour l'industrie, et ses process de production et de maintenance. Après une présentation d’un travail réalisé par le LEP Coubertin qui a consisté à réaliser un CD Rom de présentation de ces process, la visite du site a permis de visualiser et de mieux comprendre les spécificités de cette entreprise qui travaille pour le secteur automobile. Le Cluster maintenance rassemble toutes les entreprises, donneurs d’ordres et prestataires de service, concernées par la maintenance au sens large. Il permet également une mise en relation fructueuse entre les entreprises et les lycées professionnels de la circonscription : Lycée du Détroit, Lycée HQE, Lycée Coubertin et Lycée des 2 Caps de Marquise. Prochaine réunion : 11 mars 2008, chez TIOXIDE.

LES CCI DE LA CÔTE D’OPALE VOUS ACCOMPAGNENT POUR LES JO DE LONDRES 2012 Le marché Britannique est l’un des plus porteurs en Europe et il s’enrichit de nouvelles perspectives : dans 5 ans se dérouleront à nos portes les Jeux Olympiques de Londres. Un événement d’envergure mondial dont les entreprises du Nord – Pas de Calais peuvent tirer profit. De nombreux secteurs d’activité sont concernés Les professionnels du Tourisme espèrent accueillir des visiteurs du monde entier pendant les JO mais également avant, avec les milliers d’employés qui vont oeuvrer sur les chantiers britanniques, et après les jeux, puisque ceux-ci vont constituer une formidable opportunité de promotion de la destination Côte d’Opale. Les entreprises du BTP seront également sollicitées à travers les gigantesques chantiers qui ont déjà commencé en Grande Bretagne, mais également dans le cadre des travaux de mise à niveaux des équipements sportifs dans la région Nord Pas de Calais qui se positionne comme centre d’hébergement et d’entraînement pour les fédérations olympiques Les CCI de la Côte d’Opale et CCI International ont mis en place, pour les entreprises du Nord Pas de Calais, le Club JO de Londres 2012 qui leur propose : ● d’être informées des marchés publics concernant leur activité ● d’être accompagnées pour répondre à ces appels d’offre ● de les aider à se regrouper, si nécessaire, pour répondre à des marchés importants ● des formations spécifiques (anglais…) ● une alerte mail sur les Appels d’offre les concernant Prochains rendez vous à noter : Boulogne, mardi 4 mars 2008, Dunkerque, jeudi 17 avril 2008 Calais, mardi 24 juin 2008 Au cours de ces trois réunions, seront présentés les appels d’offres vous concernant et nous vous aiderons à y répondre.

CLUB D’AMÉLIORATION DES SITES INTERNET : PROCHAINE RÉUNION LE 4 MARS Comme tout outil de promotion et de communication, un site Internet se doit d’évoluer et d’offrir toujours plus de fonctionnalités et de services. La prochaine réunion du CASI qui aura pour thème «Enrichir mon site web avec des modules embarqués ou widgets» se déroulera le mardi 4 mars de 17h00 à 18h30 à la CCI de Calais. Après l’intervention de Jérôme Remoinville de Digiport, vous pourrez échanger avec l’ensemble des participants.

7


CONSEIL AUX ENTREPRISES - ENVIRONNEMENT UNE SOIREE SUR LE THEME “DEFIS CLIMATIQUES ET ENTREPRISES”

Le célèbre film-documentaire «Une vérité qui dérange», présenté par l’ancien Vice-Président des Etats-Unis Al Gore, a été projeté devant des responsables d’entreprises du littoral à la CCI de Calais ce 24 janvier 2008 à l’initiative du Réseau régional des Missions environnement. Cette manifestation a réuni plus de 140 personnes. L’objectif est certes de sensibiliser les décideurs sur les défis climatiques mais aussi d’informer sur les mesures qu’ils peuvent prendre pour contribuer à la préservation de la planète La projection du film sur les changements climatiques a été suivie d’une table ronde avec des témoignages d’entreprises. Ils ont fourni des éléments de réponses pour faire face aux bouleversements qui nous attendent. Mais surtout ils ont démontré qu’il est possible d’agir en conciliant développement économique et préservation de la planète.

OPERATION AQUAPRIS : OPERATION D’ACCOMPAGNEMENT EN GESTION DE L’EAU La problématique de gestion de l’eau sur le littoral est devenue importante. Les entreprises, en tant que consommatrices et émettrices d’effluents sont au coeur de l’enjeu environnemental et économique que représente la gestion de l’eau. C'est donc pour elles qu’a été conçue l’opération pilote Aquapris, qui se destine à accompagner trente entreprises dans une meilleure gestion d’une ressource unique et chaque jour plus précieuse. Vous souhaitez mieux connaître l’impact de vos installations sur votre consommation d’eau? Vous souhaitez mettre en oeuvre des technologies propres ? Pour y parvenir, Aquapris vous propose de contacter un chargé de mission du réseau qui dressera un prédiagnostic permettant d’évaluer la problématique Eau de votre entreprise. Vous pourrez ensuite bénéficier de l’intervention d’un bureau d’étude spécialisé à taux préférentiel pour approfondir la recherche de solutions concrètes. Le nombre de places pour les interventions des Bureaux d’étude est limité à 30 sur les territoires de Boulogne, Calais, Dunkerque et Saint-Omer/Saint-Pol. L’intervention est subventionnée à hauteur de 66%.

RENDEZ-VOUS SMI Début 2008, l’opération d’accompagnement des entreprises vers un Système de Management Intégré se poursuit avec notamment deux formations prévues le 11 février 2008 et le 11 mars 2008.

Les premiers résultats sont à la mesure des actions qui sont menées. Les entreprises sont passées de la contrainte à l’opportunité. Les normes et réglementations environnementales commencent à être intégrées dans la stratégie de l’entreprise. Le personnel des entreprises s’implique de façon significative dans les programmes qui sont élaborés. Au final, chacun peut constater que l’environnement est générateur d’économies et de gains de productivité souvent considérables ! En 2006, les premiers «Trophées de la performance environnementale» avaient ainsi mis à l’honneur 12 entreprises de notre région pour leurs bonnes pratiques environnementales. Des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs avaient déposé quelque 240 dossiers de candidature. Dans le même esprit, des Trophées 2008 seront remis le 11 Juin 2008 pendant le salon Environord. Pour participer les entreprises sont invitées à déposer un dossier, avant le 15 avril, auprès de leur Chambre consulaire ou organisme spécialisé du Réseau, ou se connecter sur www.strategie-environnement.fr Renseignements et contacts : Magali TRIBONDEAU : 03 21 46 29 66 ou par mail : developpementdurable@calais.cci.fr

8

PRE-DIAGNOSTICS ENERGIE DANS LES COMMERCES Début 2008, la CCI de Calais continue de proposer à ces ressortissants des pré-diagnostics gratuits en matière de gestion de l’énergie. Ce diagnostic se fait sur une demijournée avec un rapport à la suite de la visite du chargé de mission environnement qui vous donnera alors les pistes d’amélioration afin de moins dépenser dans le domaine énergétique. Renseignements : Département Conseil aux Entreprises ●Par téléphone au 03 21 46 29 66 ●Par e-mail à developpementdurable@calais.cci.fr


CONSEIL AUX ENTREPRISES - RESSOURCES HUMAINES UN NOUVEAU RESPONSABLE DU SERVICE CONSEIL EN DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES A LA CCI Depuis quelques semaines Philippe Devilliers a rejoint l’équipe des Consultants de la CCI de Calais au poste de Responsable du service Conseil en Développement des Ressources Humaines (CDRH). Titulaire d’un diplôme d’Etudes Comptables et Financières et d’un diplôme d’Etudes Supérieures d’Administration et Gestion du personnel, Philippe Devilliers travaillait jusqu’à présent en entreprise dans la région lilloise. Depuis son arrivée à Calais, Philippe Devilliers va à la rencontre des Chefs d’entreprise à la fois pour les écouter mais aussi pour leur proposer les services de la C.C.I. en matière de ressources humaines comme lors de sa récente visite à la Cité Europe chez Valérie Blanckaert, qui a repris en juin 2007 le «Moulin à Bière». Cette dernière est également propriétaire à Dunkerque des «Trois Brasseurs» qu’elle dirige avec Olivier, son mari. Leur entreprise compte une quarantaine de salariés ce qui impose la mise en place d’une politique de gestion des ressources humaines rigoureuse. Un dossier que Philippe Devilliers suivra avec attention.

TAXE D’APPRENTISSAGE 2008 : AYEZ LES BONS RÉFLEXES ! Cette année n’échappant pas à la règle, vous avez jusqu’au 29 février 2008 pour établir votre déclaration de Taxe d’apprentissage sur les salaires 2007 et vous acquitter de son paiement. La CCI de Calais, votre interlocuteur de proximité, met ses compétences à votre disposition pour vous simplifier la taxe d’apprentissage et vous garantit : - un accompagnement dans l’établissement de votre déclaration, afin de vous permettre de réaliser cette formalité en toute simplicité, - un contrôle de votre dossier vous garantissant sa conformité vis-à-vis de la législation, - une aide dans le choix d’affectation de vos fonds auprès des établissements habilités à les percevoir, - une disponibilité pour répondre à l’ensemble de vos interrogations. Par ailleurs, en vous connectant sur notre site Internet www.calais.cci.fr vous avez la possibilité : - de consulter la législation en vigueur, - de télécharger un bordereau de déclaration vierge, - de faire des simulations. Et bien sûr : d’établir votre déclaration 2008 en ligne http://www.intertaxe.org Rappel : depuis l’année dernière, la taxe d’apprentissage est exigible via un organisme collecteur agréé (OCTA). Concrètement, cela signifie que vous ne pouvez plus effectuer le versement de votre taxe directement auprès des établissements de formation. Ayez le bon réflexe ! En choisissant la CCI de Calais et la CRCI comme organisme collecteur, vous soutenez les entreprises et les savoir-faire de votre territoire ! En versant aux établissements d’enseignement locaux ou régionaux, vous soutenez le développement de formations adaptées aux besoins de notre tissu économique. Renseignements : Service Taxe Apprentissage - Tél. 03 21 46 00 39 ou E-mail : taxeapprentissage@calais-cci.fr

LA “WEB TV” DE LA CCI DE CALAIS

CCI CALAIS INFO Trimestriel économique et d’information de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais 24 Bd. des Alliés - BP 199 62104 Calais Cédex Tél : 03 21 46 00 00 Fax : 03 21 46 00 99 E-mail : ccic@calais.cci.fr

Directeur de la Publication : Jean-Marc Puissesseau Rédacteur en chef : Gérard Barron

Consultants “Conseil aux entreprises” Christian Vanbelle Philippe Devilliers Priscilla Quénu Nadine Denièle, Isméry Fourmentin Christian Marquis Fabrice Gillet Magali Tribondeau Documentation et Intelligence économique : Jean-Paul Chaumont Virginie Le Mignon Imprimerie du Détroit (62720-Rinxent) N° commission paritaire : 0108 B 06653 ISSN : 0246-358X

En partenariat avec Calais TV, la CCI de Calais mettra en ligne chaque mois sur son site www.calais.cci.fr un magazine économique de 13 minutes. Diffusé une première fois sur les ondes de Calais TV le dernier jeudi de chaque mois à 19H15, cette émission pourra ensuite être regardée sur le net à tout moment. Le premier numéro consacré au Développement Durable est en ligne depuis quelques jours.

9


CONSEIL AUX ENTREPRISES - CRÉATION L’INTERLOCUTEUR SOCIAL UNIQUE POUR VOUS SIMPLIFIER VOS DEMARCHES La mise en place de «l'interlocuteur social unique» constitue une véritable simplification administrative pour les artisans, commerçants et industriels indépendants. Non seulement, ils bénéficieront désormais d'une gestion globale, complète et totale de l'ensemble de leur protection sociale par le RSI (Régime Social des Indépendants) mais également d'une vue globale de leurs charges avec un seul avis d'appel de cotisations et un seul échéancier de paiement pour l'ensemble de leurs cotisations et contributions sociales personnelles. Les assurés du RSI reçoivent actuellement leur 1er échéancier de paiement pour l'année 2008.

LA PROCHAINE RÉUNION DU CLUB CCRÉÉ Le Club CCREE, club des nouveaux chefs d’entreprise, a pour vocation de permettre l’échange sur des thématiques que les nouveaux entrepreneurs rencontrent lors de leur démarrage d’activité. La prochaine réunion du Club aura lieu le lundi 10 mars 2008 à 17 H 30 à l’Hôtel d’entreprises avec comme thème de discussion : «Comment éviter les impayés? Les précautions à prendre et les méthodes de recouvrement.» Rappelons que le club CCréé est ouvert à tous. Inscription pour la prochaine réunion en téléphonant au 03 21 46 00 43 ou par e-mail : espacecreation@calais.cci.fr

LES DEMANDES ACCRE DÉSORMAIS GÉRÉES PAR LES CENTRES DE FORMALITÉS DES ENTREPRISES (CFE)

COTISATIONS : MISE EN OEUVRE POUR 2008 DU RÉGIME MICRO-SOCIAL A compter de 2008, les chefs d'entreprise exerçant une activité artisanale ou commerciale sous le régime fiscal de la micro-entreprise bénéficieront sans formalités du régime micro-social. Cette mesure met en place un système de plafonnement des cotisations et contributions sociales et leur calcul sur la base de leur chiffre d'affaires. Par ailleurs, les entreprises individuelles soumises au régime fiscal de la micro-entreprise créées à compter du 1er janvier 2008 pourront demander à calculer et payer trimestriellement l'ensemble de leurs cotisations et contributions sociales des trois premières années en fonction d'un pourcentage du chiffre d'affaires réel de l'entreprise réalisé le trimestre précédent. Sont concernés par cette réforme les travailleurs indépendants soumis au régime fiscal micro-entreprise, soit, les artisans et commerçants dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas : • 76.300 € pour les activités de ventes et de fournitures de logement ou de denrées ; • 27.000 € pour les autres activités soumises aux BIC (prestations de services). Cette mesure est applicable sans demande préalable à toutes les entreprises bénéficiaires du régime des micro-entreprises BIC. Pour obtenir plus d’informations vous pouvez contacter «l’Espace Création et Transmission d’Entreprise» au 03 21 46 00 43

10

Depuis le 1er décembre 2007, les créateurs et repreneurs d’entreprise peuvent déposer leur demande ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise) en même temps que leur dossier d’immatriculation auprès du CFE de leur Chambre de Commerce et d’Industrie. Les CFE sont de véritables guichets uniques où sont remplies chaque année pas moins de 712000 formalités, dont 1500 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais. L’ACCRE, qui permet une exonération de charges sociales, était jusqu'à présent gérée par les Directions Départementales du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Plus de 80 000 demandes ACCRE sont présentées chaque année dont 350 sur notre territoire. Avec ce nouveau dispositif, cette formalité devient simple ! La demande est faite au moment de l’immatriculation au CFE, qui la traite et la transmet à l’URSSAF. Il s’agit d’une simplification majeure pour les candidats à la création reprise d’entreprise dont plus de 40% sont demandeurs d’emploi CFEnet, service plus rapide et plus simple Pour plus de simplicité encore, ceux qui le souhaitent peuvent se connecter à www.cfenet.cci.fr qui permet de procéder, en toute simplicité et sécurité, aux formalités d’entreprise, dont la demande ACCRE. Rappelons que le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) est un guichet unique, permettant de simplifier et de faciliter les démarches des entreprises auprès des différentes administrations. Il offre ainsi la possibilité de réaliser l’ensemble des déclarations obligatoires du chef d’entrepris en les transmettant pour le compte de ce dernier aux organismes destinataires (URSSAF, Caisse Maladie, Caisse Retraite, Impôts…) Le CFE apporte donc au client toute l’aide dont il peut avoir besoin pour constituer son dossier et déclarer la formalité qu’il doit effectuer, dans les formes requises. Le CFE a par ailleurs comme vocation de favoriser l’accès des ressortissants aux autres services de la CCI remplissant des missions de service public ou d’appui aux entreprises. A compter du 1er janvier 2008, le CFE de la CCI de Calais garantira à ses clients l’assistance en formalité à titre gratuit. Seuls, les frais de Greffe resteront dus.

Renseignements : Centre de Formalités des Entreprises ●Par téléphone : 03 21 46 00 43 ●Par e-mail : cfe@calais.cci.fr


ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... CONJONCTURE 4ème TRIMESTRE 2007 Industrie : A l’exception du secteur textile dentelle, l’activité industrielle s’est maintenue à un niveau correct au cours du dernier trimestre 2007 dans l’ensemble des secteurs. Dans la dentelle, l’activité est jugée « calme » pour les grands établissements, les petites structures restant plus dynamiques. Les carnets de commandes sont encore estimés insuffisants et les prix toujours faibles du fait de la concurrence asiatique. Dans les industries chimiques et pharmaceutiques, la situation demeure satisfaisante; dans la chimie minérale, la production a retrouvé un niveau correct au dernier trimestre. Dans le secteur des composants électriques et électroniques, les capacités de production sont largement sollicitées. L’activité est toujours satisfaisante dans la construction mécanique ou les carnets de commandes sont jugés satisfaisants. La chaudronnerie, la construction métallique et surtout le secteur de la maintenance connaissent une activité correcte et stable. Dans les carrières, l’activité est jugée correcte selon les travaux dans la région et les livraisons à l’industrie lourde et à la sidérurgie. BTP : Dans les travaux publics, l’activité est demeurée soutenue avant les arrêts de chantiers en fin d’année. L'activité du bâtiment demeure "bonne" pour ce quatrième trimestre avec parfois un léger ralentissement de l’activité. Si la construction neuve demeure encore bien orientée avec un nombre de permis de construire en progression de 17 % sur les 12 derniers mois, le nombre de mise en chantier à fin novembre a baissé de 9 % sur la même période de 12 mois. Dans le second oeuvre, l’activité est aussi en général très bonne sauf pour le secteur de la peinture. Les carnets de commande du bâtiment atteignent souvent plusieurs mois. Commerces et services : Dans le commerce de gros interindustriel, le dernier trimestre est jugé satisfaisant mais la concurrence reste toujours vive dans le secteur. La situation du transport routier est soutenue en volume et une moindre pression sur les marges permet un redressement de la rentabilité. L’hôtellerie enregistre une assez bonne fréquentation avec des taux de remplissage de 60 à 80 % selon les catégories en fin d’année. En restauration, la fréquentation des restaurants est satisfaisante, mais l’activité de la restauration de brasserie est plus mitigée. Dans de nombreux établissements, l’activité 2007 est souvent égale à celle de l’année 2006. La fréquentation en hôtellerie restauration est plus satisfaisante sur Calais et sa périphérie proche que sur la côte et à l’intérieur des terres. Le dernier trimestre est souvent meilleur pour le commerce automobile, le marché demeurant fort concurrentiel avec quelques difficultés pour les marques nationales ; à noter que le marché français progresse de 7 % en octobre, de 6 % en novembre et de 21 % en décembre pour les voitures particulières. Dans le commerce de détail, l’activité est estimée comme moyenne voire parfois en léger recul. L’activité commerciale des centres commerciaux est variable. En périphérie, après un mois d’octobre et de novembre en repli, l’activité progresse en décembre et Cité Europe terminera l’année sur un bilan positif avec 7 millions de visiteurs et clients en 2007. En ville, la fréquentation des 4B a augmenté au dernier trimestre grâce à la gratuité du parking les mercredis et samedis. Le bilan des animations commerciales est mitigé à Calais. Si les unions commerciales sont satisfaites de leurs animations,

le marché de Noël n’a pas été une «réussite» et l’absence de sonorisation pour la deuxième année consécutive est regrettable. Les centres commerciaux des 4B et Cité Europe sont fort satisfaits de leurs animations de fin d’année. Emploi : Au deuxième trimestre 2007, le taux de chômage s’établit à 13,8 % contre 14,4 % au premier trimestre mais le Calaisis, Lens et la Sambre-Avesnois sont les 3 zones de la région où ce taux demeure au dessus du seuil des 13 %.

PERSPECTIVES 1er TRIMESTRE 2008 Industrie : Globalement dans l’industrie, les perspectives sont favorables pour le prochain trimestre. L’activité doit rester stable à un niveau jugé correct que ce soit dans la chimie, la construction mécanique, la construction métallique. Dans les câbles, le carnet de commande est alimenté par une forte demande en fibre optique. L’industrie de la dentelle a peu de visibilité, dans l’attente des prochains salons. BTP : Dans le secteur du BTP, la stabilité est envisagée pour le prochain trimestre avec toutefois un léger ralentissement ; le secteur devrait connaître une stagnation des commandes des collectivités avant les élections. Hôtellerie Restauration: L’activité début janvier est affectée par une météo peu favorable. La fréquentation en restauration est calme le soir. Les débits de boissons et les bars-tabac enregistrent une baisse de fréquentation due à l’interdiction de fumer dans ces établissements depuis le 1er janvier. Commerces et services : Le commerce de gros envisage une stabilité de l’activité au prochain trimestre. Dans les transports, la demande des chargeurs et des donneurs d’ordre reste forte et l’activité est dans une phase de progression. Dans ce secteur, les prévisions sont bonnes pour l’année 2008. Dans le commerce, centres commerciaux et commerçants détaillants ont démarré les soldes dont les premiers jours sont jugés très satisfaisants. La consommation des ménages en France En novembre, les dépenses de consommation des ménages baissent de 0,1 %, après un recul de - 1 % en octobre. Les achats de biens durables se redressent avec +3,6 % en novembre (- 2,5 % en octobre) grâce aux dépenses en biens d’équipements du logement, (+ 4 % après - 4 %). Le repli des dépenses en textiles et cuir s’accentue en novembre avec - 4 %.

NOUVEAUX CODES NAF DEPUIS LE 1er JANVIER 2008 Le code APE (Activité Principale de l'Entreprise) est l'ancienne appellation du code NAF (Nomenclature des Activités Française). On l'utilise néanmoins toujours dans le langage courant pour déterminer l'activité principale exercée par l'entreprise. Ce code est attribué à chaque entreprise par les services de l'Insee, en référence (jusqu'au 31/12/2007) à la nomenclature statistique nationale d'activités (NAF). Il comporte 3 chiffres et une lettre. À compter du 8 janvier 2008 ce code sera abandonné au profit d'un code à 5 caractères, issu de la nomenclature d'activités européenne NACE ; ce code est composé de 4 chiffres complétés par une lettre (Exemple : le commerce automobile passera du code actuel 501Z au nouveau code 4511Z) IMPORTANT : les entreprises existantes n'auront aucune démarche à effectuer et seront averties par l'Insee de leur

nouveau code entre la mi-janvier et la fin février. Les déclarations administratives relatives à l'année 2007 doivent utiliser l'ancienne nomenclature.

11


ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... ACTUALITÉS... LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DU PORT DE DOUVRES Tout comme à Calais les responsables du Port de Douvres sont engagés dans une ambitieuse démarche de développement des installations portuaires. Des travaux destinés à offrir pour les prochaines décennies des conditions d’exploitation satisfaisantes pour les opérateurs maritimes et une qualité de services de bon niveau pour les clients qu’ils soient touristes ou transporteurs. Ce «master plan» prévoit la réalisation dans la partie ouest de la rade du Port de Douvres de quatre nouvelles passerelles et plusieurs millions de mètres cube de remblai seront nécessaires pour réaliser les terre-pleins.

C’est la même ambition qui pousse la Région Nord-Pas-de-Calais, propriétaire du port depuis janvier 2007, et la Chambre de Commerce et d’Industrie,

LE PORT DE CALAIS A CONFORTÉ SES DIFFERENTS TRAFICS EN 2007 L’année 2007 a été marquée pour le Port de Calais par une inversion de tendance pour ce qui concerne le trafic des passagers puisqu’après une longue période de baisse régulière qui avait débuté dès 1999 avec l’arrêt du «Duty Free», les opérateurs maritimes ont renoué avec la croissance. La progression est certes modeste (+ 0,52 %) pour un total de 11.519.473 passagers. Même tendance observée pour les véhicules de tourisme dont le nombre a progressé de 2,25 % pour atteindre un total de 2.034.458 unités en 2007. Le trafic des poids lourds, après une très forte progression en 2006 (+ 11,8 %), a marqué une pause en 2007 pour se stabiliser à 1.846.069 unités (- 0,06 %). On retrouve tout naturellement cette stabilité en tonnage avec 41.509.909 tonnes pour l’ensemble de l’année (+ 0,01 %) se répartissant de la manière suivante : Marchandises transmanche : 40.690.595 tonnes (0,4 %) Marchandises port de commerce : 819.314 tonnes (- 14,7 %) Si l’on reprend les résultats sur les dernières années on note pour le Port de Calais une progression moyenne du nombre de poids lourds de l’ordre de 6 % par an, ce qui correspond à la progression observée pour les échanges entre le Continent et la Grande-Bretagne, tous modes de transport confondus, pendant la même période. Une progression régulière qui, comme le note Jean-Marc Puissesseau, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Calais, gestionnaire des installations portuaires, «impose de débuter au plus vite les travaux du projet «Calais Port 2015» qui nous donnera les moyens d’absorber dans de bonnes conditions la progression de trafic attendue dans les prochaines décennies». Rappelons que le Port de Douvres a également lancé un projet de développement très important qui prendra forme d’ici 2013.

12

gestionnaire des installations portuaires, à conduire le projet «Calais Port 2015».

UN NOUVEAU REMORQUEUR LE “CHAMBON SUROÎT” AU PORT DE CALAIS

Fin janvier le «Chambon Suroît» a fait son entrée dans le port de Calais où il remplacera le «Courageux» qui n’était plus adapté à l’évolution du trafic portuaire calaisien. Le «Chambon Suroît», récemment sorti d’un chantier naval turc, mesure une trentaine de mètres de long et sa poussée, supérieure à 60 tonnes, correspond à la poussée du «Calaisien» et du «Courageux» réunis. Le lundi 28 janvier les Elus consulaires ont visité en compagnie de Guy Chambon (à gauche sur la photo) et de Gérard Gavory, SousPréfet de Calais, le nouveau remorqueur.


CCI CALAIS INFO n°113 - Février 2008