Page 1

FÉVRIER 2014

77


sommaire dynamiques Février 2014

05 CRÉATION FORMALITÉS : COMMENT ÇA MARCHE ?

06 COMMERCE QUEL AMÉNAGEMENT POUR LE DÉPARTEMENT ?

08 INDUSTRIE REDRESSEMENT PRODUCTIF : AUX PME DE JOUER !

10 INNOVATION HIGH TECH HOME : INTÉGRATEUR DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

12 TERRITOIRES DOSSIER HAUT-VAUCLUSE + BRÈVES

18 ÉQUIPEMENTS LE VAUCLUSE SUR LES RAILS

20 INTERNATIONAL EXPORT MODE D’EMPLOI

22 SERVICES SAMU, POMPIERS : QUAND LES CONTACTER ?

24 DÉVELOPPEMENT DURABLE ACCOMPAGNEMENTS DURABLES

26 BACK OFFICE RESSOURCES HUMAINES : SOLUTIONS SUR MESURE

28 FORMATION SUP 'AVIGNON MANAGEMENT : SUR LA TRACE DES GRANDES

30 EXPERTS SIMPLIFIEZ-VOUS LA TAXE D’APPRENTISSAGE

32 INFOS CCI L’ACTUALITÉ DE VOTRE CCI

34 AÉROPORT VIAMSTERDAM : LE MONDE AU DÉPART D’AVIGNON


édito

2014 : Innover, s’adapter ou disparaître

On dit des entrepreneurs que tels les oiseaux, ils se cachent pour mourir. Parce qu’ils ont peur d’être montrés du doigt, critiqués, voire fustigés, les entrepreneurs vivent la plupart du temps leurs échecs en solitaire. Et quoi de pire que la solitude pour accentuer les effets déjà souvent dévastateurs d’un échec, celui-ci étant traditionnellement vécu comme un drame dans notre pays. Dans la culture anglo-saxonne, l’échec est vu comme un élément normal d’un parcours entrepreneurial, et il n’est que le prélude à une réussite. Il nous faut combattre de toutes nos forces cette dramatisation de l’échec car elle est porteuse de bien trop de blocages, qui sont eux-mêmes des freins majeurs à l’innovation. Dans un contexte économique à la fois très difficile et globalisé, nos entreprises et nous, entrepreneurs vauclusiens, devons apprendre à changer radicalement, à être innovant dans nos comportements, dans l’approche de nos métiers. Car innover, ce n’est pas seulement inventer, élaborer quantité de brevets ou mettre l’accent sur la recherche-développement, bien que ces éléments soient également constitutifs de l’innovation. Innover, c’est savoir faire preuve d’intelligence économique, en étant notamment capable de s’adapter à un environnement qui change de plus en plus vite afin de rester performant. Innover c’est aussi savoir faire face et survivre à une crise économique – la crise étant le régulateur récurrent de l’économie de marché - en sachant faire évoluer son activité ou son fonctionnement interne avec en tête la recherche d’efficacité, quitte parfois à prendre des risques… Ceci est valable pour l’ensemble de nos ressortissants, qu’il s’agisse de PME, de PMI ou de commerçants. 2014 est donc l’année de l’innovation dans toutes les CCI de l’hexagone, et ce thème est plus encore important chez nous, en Vaucluse, car notre département reste dans le peloton de queue en matière de chômage et de PIB par habitant. Innover ou disparaître dépasse donc le cadre de la CCI et de ses ressortissants, car c’est tout le département qui doit en prendre conscience. Je compte sur nos élus, quels qu’ils soient à l’issue des échéances de mars prochain, pour continuer à porter les projets innovants qui vont structurer demain notre département. Car l’aménagement du territoire, notamment quand il s’agit de déplacement de populations à titre personnel ou professionnel, mérite une expression large au travers du transport fluvial, du rail, du tram et de grandes voies structurantes telle que la LEO. Or, nous avons la capacité et l’intelligence sur notre territoire pour réaliser son aménagement. Innover, c’est aussi jouer collectif. Certes, nous sommes en difficulté, c’est incontestable. Mais adaptons-nous, réinventons-nous, mettons-nous en difficulté… et il est certain que la réussite sera au bout du chemin ! Très bonne année de l’innovation à toutes et à tous, François Mariani Président de la CCI de Vaucluse

DYNAMIQUES 77 le magazine de la CCI de VAUCLUSE

Directeur de la publication : François Mariani Rédaction : Emmanuel Brugvin, service communication / Secrétariat de rédaction : service communication Conception : service communication / Photos : Benjamin Rinaldi Impression : De Rudder / Tirage : 18 500 exemplaires CCI de Vaucluse / 46, cours Jean-Jaurès, BP 158 84 008 Avignon Cedex 1 / Tél. : 04 90 14 87 00 /www.vaucluse.cci.fr


création

FORMALITÉS

COMMENT ÇA M ARCHE ? Créer, transmettre, exporter, embaucher un apprenti... à chaque étape de sa vie, l'entreprise doit remplir une ou plusieurs déclarations pour différents services administratifs. Pour alléger ces tâches parfois fastidieuses, la CCI de Vaucluse met au service des entrepreneurs plusieurs équipes qui les accompagnent avec une vaste palette de prestations. Créer ou reprendre une entreprise nécessite des déclarations à différents services (Urssaf, RSI, Greffe du Tribunal de Commerce, Insee, déclaration préalable à l'embauche...). A la CCI de Vaucluse, c’est le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) qui traite toutes les formalités de l’entreprise et tous types de formes juridiques (Sarl, Eurl, Auto-Entrepreneur, SA, SAS, Eirl, Aerl...). Dans le cadre de sa mission de service public et si l’entrepreneur souhaite constituer seul son dossier, le CFE lui propose une prestation gratuite pour l’enregistrement de son immatriculation, ses modifications ou sa radiation. Ce service de base est pris en charge par la CCI de Vaucluse. Par contre, dans un but de simplification des démarches et si l’entrepreneur souhaite mettre tous les atouts de son côté, la CCI de Vaucluse lui propose un véritable accompagnement personnalisé avec un conseiller en formalités pour un tarif de 60 €. Dans certains cas, l'entrepreneur part avec son numéro siret qui lui permet de gagner un temps précieux.

situé au Campus de la CCI de Vaucluse informe et conseille les employeurs d'apprentis et leur famille en matière de législation du travail et selon les conventions collectives liées aux différents départements. Ce service réalise également les formalités dans le respect des procédures administratives et s’assure que les dossiers sont complets et conformes avant enregistrement pour les transmettre ensuite aux organismes associés destinataires.

FORMALITÉS À L’EXPORT Exporter hors Union Européenne impose l'usage de formulaires dont le Certificat d'Origine. Ce document obligatoire réalisé en plusieurs exemplaires va accompagner la marchandise lors des passages en douane et il est susceptible d'être réclamé lors de contrôles. La CCI de Vaucluse certifie ces documents obligatoires. La CCI de Vaucluse réalise également des carnets ATA (Admission Temporaire/Temporary Admission) qui permettent la simplification des opérations douanières et la réduction des coûts. Cette procédure douanière s'applique sous certaines conditions à des produits tels que les échantillons commerciaux, les marchandises destinées aux foires-expositions ou autres manifestations commerciales et le matériel professionnel.

INFO CCI Les CFE d’Orange, de Carpentras et d’Avignon sont désormais regroupés à la CCI de Vaucluse, 46 cours Jean Jaurès à Avignon. 04 90 14 87 00

RECRUTER UN APPRENTI Le contrat d’apprentissage est un accord tripartite entre l'entreprise, le jeune et son école. Pour faciliter la tâche de l'entrepreneur, le Point A (A pour Apprentissage),

Le CFE de Cavaillon est situé au 2 avenue Pierre Mendès-France. 04 90 14 10 42/43

05


co m m er ce

QUEL AMÉNAGEMENT POUR LE DÉPARTEMENT ? Face aux enjeux d'aménagement du territoire, la CCI apporte un cadre propice à l'expression de toutes les sensibilités. Au sein du bureau de la chambre, deux courants s'expriment aujourd'hui dans les colonnes de Dynamiques.

diffusion de fruits et légumes en circuits courts. Le centre ville est le mieux armé pour répondre à cette attente. Pour réussir, nous devons conjuguer deux dynamiques : une très bonne qualité de gouvernance municipale et une prise en main de leur destin par les commerçants eux-mêmes”.

“Parlement de l'entreprise, la CCI est un lieu où les différentes opinions s'expriment, affirme François Mariani, son président. Pour que les débats puissent s'appuyer sur des données objectives, la CCI réalise des études qui permettent aux différentes parties de développer leurs arguments sur les mêmes données, issues du terrain. Diffusés sous forme de fiches “Focus”, régulièrement mises à jour, ces chiffres bénéficient de la plus large diffusion via le site de la CCI (economie.vaucluse.cci.fr).

UNE BONNE GOUVERNANCE “Les municipalités doivent mettre en place une véritable politique foncière pour favoriser l'accueil et conserver les métiers de bouche comme le fait la ville de Paris. Les élus doivent s'engager dans une politique courageuse de développement de l'habitat en centre-ville pour le rendre accessible et agréable. Comme à Nîmes, Montpellier, Aix ou Nantes, l'aménagement de la voirie doit permettre le développement d'espaces conviviaux et propices à l'accueil de marchés forains au cœur des centres historiques,

ATTRAIT DE LA PROXIMITÉ Pour Corinne Chatriot, vice-présidente, commerçante indépendante dans l'intra-muros d'Avignon, “nous assistons à une demande croissante des consommateurs pour plus de proximité, d'authenticité, de qualité et de sens. Prenons l’exemple du succès de la

NOUS ASSISTONS À UNE DEMANDE CROISSANTE DES CONSOMMATEURS POUR PLUS DE PROXIMITÉ, D'AUTHENTICITÉ, DE QUALITÉ ET DE SENS. CORINNE CHATRIOT 06


adaptés aux personnes à mobilité réduite. Avignon, déclarée Zone d’Intérêt touristique le 11 juillet dernier par l’État, peut ouvrir le dimanche. Cette année, la ville a manqué une occasion de se valoriser en créant des circuits touristiques pour faire découvrir ses magnifiques places hors des sentiers battus, médiatiser des opérations attractives, développer un marché place Pie le lundi quand les Halles sont fermées, permettre la création de terrasses chauffées l'hiver... Chaque ville doit se battre pour sa notation au Codata. Cet organisme mesure la qualité commerciale d'une ville. Une bonne note favorise l'arrivée d'enseignes valorisantes”.

TOUTES LES FORMES DE COMMERCE PEUVENT S'EXPRIMER ET LE SEUL ARBITRE, C'EST LE CLIENT. LUC CRESPO en adéquation avec les nouvelles réglementations en matière d’urbanisme (LME). Ils sont encore trop déconnectés du tissu urbain dense et des réseaux des transports en commun”.

ÊTRE PLUS ENTREPRENANT “Les commerçants, quant à eux, doivent envisager des magasins plus attractifs et ouverts non-stop. Des commerces qui ouvrent entre midi et 14 heures réalisent dans cette tranche plus de 25% de leur chiffre d'affaires, ce qui leur permet de créer un emploi supplémentaire. Les commerçants doivent s'inscrire dans des opérations collectives et participatives avec la mairie, créer l'événement comme Cavaillon Action Commerce, préparer ensemble la tenue de grands événements comme les festivals. Ces actions doivent être mises en place dans une démarche participative en toute confiance et en bonne intelligence entre la municipalité et les commerçants, ce qui, malheureusement, n'est pas toujours le cas. Enfin, tous les commerçants installés dans des rues touristiques gagneraient à maîtriser un anglais de base”.

ATTRACTIVITÉ RÉGIONALE “L'appareil commercial d'Avignon-Nord est une force pour le département. Son attractivité exceptionnelle couvre une zone de chalandise de 800 000 habitants sur cinq départements. La zone d’Avignon Nord représente 8 000 emplois locaux, soit autant que les trois zones d'activités suivantes de la ville. AvignonNord fait partie des cinq pôles d'intérêt métropolitain de l'aire avignonnaise définis par l'agence d'urbanisme Aurav qui travaille sur ce périmètre pertinent. La zone doit conserver son leadership régional en améliorant sans cesse son offre commerciale”.

AVENIR DU CENTRE DES VILLES “Le centre des villes est également un pôle d'attractivité commercial important. Malheureusement, ces centres ont connu un appauvrissement de leur population mais des hypercentres comme celui d'Avignon accueillent 30 000 personnes chaque jour. Pour capter ce pouvoir d'achat, les commerçants doivent proposer de bons produits avec de bonnes animations (opération de fidélisation, événements, tarifs sur les parkings...). Nous ne pouvons que déplorer que certains commerçants n'arrivent pas à se réinventer. Ils vieillissent avec leur clientèle et pénalisent les plus dynamiques et les plus entreprenants. A cela s'ajoute que l'espace public manque de lisibilité commerciale. Beaucoup de quartiers restent difficiles à qualifier en terme d'offre et peinent à attirer des chalands. Sur Avignon, le tramway devrait bonifier l'attrait du centre ville”.

UN AMÉNAGEMENT COHÉRENT Pour Luc Crespo, vice-président de la CCI, Directeur régional du développement d’Auchan, “toutes les formes de commerce peuvent s'exprimer et le seul arbitre, c'est le client. Reste qu'il faut néanmoins raisonner en terme d'aménagement du territoire au niveau du bassin de vie. Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) et le PLU (Plan Local d’Urbanisme), trop atomisés aujourd'hui, ne couvrent pas ce périmètre pertinent. Conséquence, nous voyons apparaître des projets périphériques, surdimensionnés par rapport à leur marché et qui veulent tirer partie du potentiel de l'aire avignonnaise. C'est le cas du projet de création d'un centre commercial avec un hypermarché face à Cavaillon de l'autre coté de la Durance. D'autres projets, comme les Croisières à Carpentras, ne sont pas

07


REDRESSEMENT PRODUCTIF

AUX PME DE JOUER ! Les différents acteurs de la région travaillent à la mise en place de nouveaux écosystèmes économiques autour de la PME pour que la France tire partie de la mondialisation dans ses domaines d'excellence dans l'industrie et les services. Les entreprises vauclusiennes peuvent prendre avantageusement part à cette démarche initiée par le Ministère du Redressement Productif dans le cadre des “34 plans de la Nouvelle France industrielle dans les régions”. C'est un leitmotiv du gouvernement : “la France doit reprendre sa place dans l'économie mondiale”. L’État a commandé un audit au cabinet Mc Kinsey France. Son diagnostic a permis de bien identifier les marchés en croissance dans le monde, pointer les technologiques parfaitement maîtrisées par la France et enfin les positions fortes que notre économie nationale peut prendre ou renforcer. Pour rattraper son retard, notre pays doit se restructurer, pas forcement avec beaucoup d'argent public mais avec une nouvelle organisation de son activité basée sur la mise en place d'écosystèmes économiques performants. Rassembler des entreprises en fort développement technologique, de formation et de recherche doit suppléer un système français très vertical basé sur les relations de sous-traitance. Au niveau national, le gouvernement a relevé 34 filières porteuses parmi lesquelles 14 participent à la transition énergétique, 9 à la transition numérique et 11 dans les fonctions transversales de la société (alimentation, santé, conditions de travail...).

jourd’hui définir sur son territoire 5 plans prioritaires de rang 1, et 5 plans de rang 2.

ACTION RÉGIONALE

TROIS SECTEURS DE PRÉDILECTION

Insufflées au niveau national, les politiques publiques s'appuieront essentiellement sur des actions régionales. Les prochaines lois de décentralisation identifieront en effet les conseils régionaux et les structures intercommunales comme les acteurs publics de référence en matière de développement économique. Pour cela, chaque région doit au-

Paca prend une position de leader dans 3 des 34 plans nationaux pour lesquels elle dispose de très grands atouts : la chimie et les matériaux, le naval et le maritime. Enfin, un secteur où les PME vauclusiennes ont toute leur place : l'industrie agroalimentaire. Notons également que Jean-Yves Longère, Directeur Général du pôle de compétitivité régional aéronautique Pégase, dirige le plan national “Dirigeables - Charges lourdes”. L'action nationale complète parfaitement la démarche engagée par la Région qui travaillait sur son programme “Domaines des Activités Stratégiques” quand l'Europe, dans le cadre du plan Feder 2014-2020, soutient le développement économique international avec son outil 3S (smart specialisation strategy, stratégie de recherche et d’innovation de "spécialisation intelligente"). Le calendrier de la mise en place des dispositifs pilotés par la Région et un Commissaire au redressement productif à la Direccte Paca, sera connu dans les prochaines semaines.

10 PME LEADER Autre changement dans notre pays, structuré autour des piliers industriels lancés et pilotés par l’État, chacun des plans de rangs 1 et 2 s'appuiera sur les PME référentes identifiées par la Région, ce qui rejoint un autre objectif majeur : faire passer nos PME au stade d'ETI, entreprise de taille intermédiaire si promptes à conquérir les marchés mondiaux. Au cœur de son écosystème, l'entreprise référente disposera de tous les atouts de la croissance pour jouer un rôle leader dans son environnement géographique et économique. Cette PME accèdera aux hautes instances nationales voire internationales, souvent chasse gardée des majors. Entrepreneurs dynamiques, une opportunité s'offre donc à vous. N'hésitez pas à vous rapprocher des 11 pôles de compétitivité régionaux ou des Prides.

INFO CCI Vous souhaitez connaître les aides financières auxquelles votre entreprise peut prétendre en matière d’innovation?

04 90 14 87 85 08


ie str du in la France doit reprendre sa place dans l'ĂŠconomie mondiale


in no va tio n

HIGH TECH HOME INTÉGRATEUR DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

Imaginez votre établissement avec des images en trois dimensions visibles de tous côtés qui parcourent l'espace, votre magasin équipé de meubles personnalisés intégrant des écrans tactiles géants qui résistent aux usages intensifs, des mannequins en 3D traversant votre show-room qui présentent de nouvelles collections de vêtements, des nouveaux produits qui tournent sur eux-mêmes dans votre vitrine... A Vedène, High Tech Home rend ce rêve bien réel.

peuvent surfer sur des tablettes qui leur apportent tous les premiers renseignements voire permettent de choisir le modèle qui les intéresse. Dans cette galerie marchande de la région, les enfants choisissent des vêtements du bout des doigts sur une grande table tactile design. High Tech Home veut développer des solutions multilingues dans les offices du tourisme qui limiteraient l'impression et la gestion de flyer. “Nous ne mettons pas à disposition de fragiles tablettes tactiles

Ces solutions appartenaient il y a encore peu à la science-fiction. Ce monde virtuel devient aujourd'hui réalité avec des outils d'aide à la vente qui vont conquérir nos boutiques et animer les événements grand public et professionnels. Le Vaucluse prend une distance d'avance avec High Tech Home, une entreprise installée à Vedène qui intègre toutes ces technologies pour les adapter sur mesure à ses clients. “Nous utilisons essentiellement des composants européens pour assurer la plus grande fiabilité possible à nos clients”, explique Jessie Laving (29 ans), fondateur d'High Tech Home. D'une part, son équipe de trois personnes intègre le hardware dans des mobiliers sur mesure. D'autre part, elle réalise la partie logiciels et les contenus vidéo qui animeront soit les écrans soit les projections en trois dimensions. Ainsi, dans cette boutique de cigarettes électroniques de la rue des Fourbisseurs en Avignon, les clients n'ont plus l'impression d'attendre aux heures de pointe. Quand les trois vendeurs sont occupés à donner des conseils, les personnes qui entrent dans le magasin

NOUS UTILISONS ESSENTIELLEMENT DES COMPOSANTS EUROPÉENS POUR ASSURER LA PLUS GRANDE FIABILITÉ POSSIBLE À NOS CLIENTS JESSIE LAVING

10


grand public, reprend Jessie Laving. Nous assemblons des tablettes qui fonctionnent 24 heures sur 24, garanties trois ans échange à neuf, installées dans des caissons venus d'Allemagne étanches aux projections et aux chocs. Le commerçant est dégagé des soucis de maintenance et des risques de panne”.

MOBILIER CONNECTÉ High Tech Home réalise des tables design qu'il fait fabriquer au Portugal dans lesquelles il intègre de grands écrans tactiles. Même souci de solidité : la plaque de verre tactile de 6 mm est deux fois plus épaisse que celle qui protège un flipper pourtant promis aux chocs. Dans une enseigne de cosmétique française, une borne prend en photo la cliente. Un logiciel projette sur l'écran la progression de l'état de sa peau dans le temps si elle utilise le produit had hoc. L'enseigne a installé ces bornes dans plusieurs pays. Le plus époustouflant reste la 3 D. Une technologie permet de présenter des objets, des vêtements sur des personnes qui défilent dans une vitrine ou sur 20 mètres de long au milieu d'une pièce. Les images sont en fait projetées sur des films polarisés

GRAND SUD-EST Jessie Laving a créé son entreprise à Paris en 2005 avant de s'installer à Cannes. Mais cet avignonnais a décidé de revenir dans son pays, sur Agroparc en 2012, puis sur Vedène en 2013. Cette année, il a réalisé 450 000 € de chiffre d'affaires. Pour assurer le sentiment de nouveauté chez ses clients, High Tech Home propose des solutions de location qui permettent de renouveler le matériel tous les six mois sur le point de vente. Pour les particuliers, il apporte une offre domotique complète et une offre de surveillance à distance des habitations. Quant à la relation avec les professionnels, notre jeune chef d'entreprise s'appuie sur une équipe de 3 agents commerciaux, un sur Lyon, un sur Montpellier pour bien couvrir le Sud Est et un autre en Russie, lui assurant trois mois de carnet de commande. > hightech-home.com

transparents pour leur donner leur dimension holographique. “Cette solution est adoptée également par certains organismes de formation pour décrire le fonctionnement d'un mécanisme sous tous ses angles”, reprend Jessie Laving. Plus original, en boîte de nuit, ce sont des danseuses sur des podiums qui se transforment en bouteilles d'alcool publicitaires.

11


territoires

TIRO CLAS

SILVAPART ÉGIDE

SICAF

SICAF

CITÉ DU VÉGÉTAL


HAUT VAUCLUSE

ENTRE TOURISME CONQUÉRANT ET RENOUVEAU INDUSTRIEL Les différents territoires du Haut Vaucluse construisent leur avenir sur leurs atouts touristiques et leur histoire industrielle. Entre le vaste pôle énergétique autour de Bollène, des paysages provençaux qui attirent des touristes du monde entier, ce territoire mise aussi sur l'industrie verte avec son projet de Cité du Végétal. tique et de Sicaf (15 M€ de CA, 156 collaborateurs), qui “réalise sur Valréas pour le secteur cosmétique, la R &D, la fabrication et le conditionnement de produits”, explique Lionel de Deken, son PDG. L'extracteur sera construit par un équipementier et installé dans un premier local de 750 m² avec des potentiels d'extension jusqu'à 1 600 m². La Cité du Végétal disposera de 5 400 m² dans les 25 000 m² de l'usine Tiro Clas acquis par la communauté de communes. “Plusieurs équipementiers se sont engagés à mettre à disposition des industriels un million d'euros de matériel toujours dernier cri dans un show room permanent et vivant”, insiste Olivier Thévenard qui attend le vote d'une première tranche de subvention de 135 000 € du Conseil Général et 20 000 € de l'Etat pour lancer un projet d'un montant total de 800 000 €.

A l’extrême nord du département, l'Enclave des Papes a du mal à se remettre d'un choc. Ce territoire de 14 000 habitants a perdu 3 000 emplois industriels en 10 ans. Capitale du cartonnage haut de gamme depuis près de 200 ans, l'Enclave a vu disparaître cette activité à partir de la moitié des années 80 avec dans la foulée d'autres fleurons comme ValRex (Valplast) en 2004, fabricant de matériel de classement pour le bureau. Heureusement, d'autres entreprises résistent comme Incarvau dans le cartonnage, Silvapart pour la fabrication de pièces automobiles ou une usine Gerflor à Grillon.

CITÉ DU VÉGÉTAL Depuis le début de la décennie, le territoire, avec l'Université d'Avignon et la CCI réinvente son avenir industriel autour de la Cité du Végétal. “Ce pôle chargé d'attirer les entreprises de la cosmétique et de la pharmacie devrait leur offrir, dès 2015, une plate-forme technologique mutualisée d'éco-extraction des végétaux, explique Olivier Thévenard, Président France Eco Extraction, association qui pilote le projet et dirigeant de Synthevert, installé sur la zone de l'Aspre à Roquemaure. La technologie vient d’équipementiers et du pôle Green (Groupe de recherche d’éco-extraction de produits naturels) de l'Université d'Avignon qui a mis au point un procédé d’extraction sans solvant utilisant les micro-ondes pour assurer le transfert de matière. France Eco Extraction compte dans son conseil d'administration les pôles de compétitivité Pass, Trimatec, Terralia (Peifl) ainsi que Green, l'Université Européenne des Senteurs et des Saveurs de Forcalquier, l'IFS (Innovation Fluides Supercritiques) et France Agrimer. La Cité du Végétal bénéficie du soutien de Cosmed qui regroupe 600 PME régionales de la filière cosmé-

TIRO CLAS EN CROISSANCE La Cité du Végétal partagera ses locaux avec Tiro Clas racheté par Benoît Pelcat en 2010. Ce fabricant de mobilier métallique d'atelier emploie 62 personnes qui, sur 20 000 m², réalisent un CA de 7 M€. Après avoir réussi à reconduire un marché de 3,5 M€ de fabrication de boites postales pour les bureaux de poste, “nous venons de remporter un marché de 14 M€ sur 5 ans pour la fabrication de tables de tri pour la Poste”, se réjouit Benoît Pelcat. Tiro Clas, créé en 1948, a compté jusqu'à 600 personnes dans les années 70. Le site de Tiro Clas accueillera une pépinière d'entreprises puis un hôtel d'entreprises et les bureaux de la communauté de communes qui a fusionné le 1er janvier 2014 avec la communauté de communes du Pays de Grignan et la ville de Grignan (1 600 habitants). Pour les investisseurs, l'ancienne communauté de commune de l'Enclave a constitué 2,5 ha de réserve fon-

13


cière. L'agriculture qui, ces dernières décennies, s’est beaucoup orientée vers la vigne, voit dans les plantes aromatiques et les huiles essentielles une opportunité de diversification. La nouvelle communauté de communes (24 000 hab.) compte surfer sur le succès touristique du concept Drôme provençale et de sa situation de passage obligé vers les deux parc naturels siamois en gestation du Ventoux et des Baronnies mais aussi sur le marché aux truffes de Richerenches, une spécificité mondiale mal connue.

PAYS VOCONCE Le pays voconce autour de Vaison-la-Romaine jouit parfaitement de cette image de Provence authentique. Depuis 2010, avec les syndicats viticoles, le Scot (Schéma de cohérence territorial) préserve le territoire agricole. Après Rasteau, Cairanne pourrait passer en cru. Le territoire de la Copavo (communauté de communes) mise sur le tourisme. Son office du tourisme refait à neuf est le 2e de Vaucluse après celui d'Avignon avec 200 000 visiteurs. Il mise sur la promotion de la destination avec une présence dans un salon chaque année en Belgique et cette année à New York. Ses équipes visent à court terme un système de réservation en ligne pour l'hébergement. Ses pages font la part belle à la randonnée pédestre et surtout à vélo au pied du mythique géant de Provence. Lors du dernier Tour de France, le plateau de télévision après l'étape réunissait 8 millions de téléspectateurs en direct de Vaison-la-Romaine. Si l'appareil hôtelier affiche complet aux beaux jours, cette notoriété permet d'allonger la saison. Quant à la promotion des activités autour du vélo, Vaison travaille avec toutes les communes du Haut Vaucluse et notamment l'Agence départementale du tourisme.

NOUS VENONS DE REMPORTER UN MARCHÉ DE 14 M€ SUR 5 ANS POUR LA FABRICATION DE TABLES DE TRI POUR LA POSTE BENOIT PELCAT, PDG DE TIRO CLAS

IMMOBILIER RÉSIDENTIEL Les jeunes seniors actifs, attirés par cette ville de 6 500 habitants, dopent l'immobilier et le commerce de centre ville qui se porte plutôt mieux qu'ailleurs. La ville limite l'activité commerciale périphérique et favorise son commerce de proximité par la récente rénovation de la place Montfort, le parking avec des aires gratuites, des zones bleues, des emplacements limités à une heure et certains à 15 minutes. Pour ces derniers, en cas de dépassement, un feu rouge s'allume et la police municipale est immédiatement prévenue par sms. Les seniors, en vieillissant, favorisent la construction de petits immeubles collectifs haut de gamme dans le tissu urbain. Cette population âgée engendre également une économie présentielle importante (soutien à la personne). Sur

INFO CCI Votre établissement est situé dans le Haut Vaucluse ? Un conseiller dédié aux entreprises de votre territoire est à votre disposition pour répondre à vos problématiques.

06 26 59 35 82

14


roule en voiture électrique. Notre action est complémentaire aux missions d'Atout Tricastin (Sud Drôme), club d'entreprises réunies autour du nucléaire”.

FONCIER DISPONIBLE

le développement économique, même succès. Les quatre zone d'activités, celles des Ecluses, de Sablet, Cairanne et Entrechaux, bien qu'agrandies pour certaines récemment, affichent complet. D'autres extensions sont dans les tuyaux.

INDUSTRIE BOLLÉNOISE Autour de Bollène, la communauté de communes Rhône-Lez-Durance a réalisé un diagnostic pour s'assurer une vision à 15 à 20 ans de ses 5 communes très impactées par le secteur de l'énergie où près de 13 000 personnes travaillent, de Cruas à Marcoule en passant par le Tricastin. Aujourd'hui, les gains de productivité dans le nucléaire engendrent une baisse programmée des effectifs. Rhône-Lez-Durance promeut la création de grappes d'entreprises complémentaires par filière avec, comme atouts, la présence du pôle de compétitivité de Trimatec spécialiste des fluides super critiques, l'utrafiltration avec des PME locales de pointe comme TIA. Cette dernière, dirigée par Olivier Coupaye réalise 4,8 M€ dans la conception et la réalisation de solutions de filtration membranaire pour l'industrie agroalimentaire et le traitement des effluents. Le projet mise aussi sur Egide, spécialiste des boitiers protecteurs pour composants électroniques en milieux hostiles en collaboration avec le pôle de compétitivité aéronautique Pégase. Un autre pôle, Cap Energie, s'avère très intéressé par le formidable potentiel industriel local.

CLUB D'ENTREPRISES “Rhône-Lez-Durance nous a fortement incité à créer un club d'entreprises, ce qui est chose faite grâce au soutien de la CCI depuis Avril 2012, explique Jean-Michel Louis, Président de Cenov (Club des entreprises du Nord Vaucluse) et dirigeant de PPS Électricité et de Quick & Go, installateur de bornes pour véhicules électriques 2 et 4 roues. Notre association compte une trentaine d'adhérents dont certains du sud de la Drôme. Nous nous sommes donnés pour mission de développer le réseau entrepreneurs, de mutualiser des services (formation, achats groupés, collecte des déchets...), de défendre l'économie locale, reprend ce président qui

Rhône-Lez-Durance va construire un nouveau site au nord de Bollène pour installer ses bureaux, une pépinière d'entreprise, les structures de services aux entreprises, Pôle Emploi, la Maison du Département et un bureau pour la CCI. Pour le foncier d'entreprise, la ville de Bollène dispose de deux vastes espaces de 70 ha et 50 ha. Quant à la communauté de communes, elle projette l'extension par l'Ouest du Sactar situé au Sud de GB II, termine la commercialisation de la zone Notre Dame de 6 ha à Mondragon et y nourrit un projet d’extension de 5 ha le long de la RN7. Pour 2014, elle compte sur la validation d'un Fisac intercommunal et s'annonce prête à avancer les financements au profit du commerce de proximité (planification de manifestations, e-portail, signalétique, accès pour personnes à mobilité réduite...). Les villes et villages disposent d'atouts pour attirer les usagers de la mythique Nationale 7 chantée par Charles Trenet.

EGIDE, SPÉCIALISTE DES BOITIERS PROTECTEURS POUR COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES EN MILIEUX HOSTILES


ter rit oir es

BRÈ VES PAYS CAVARE ET DES SORGUES

tière d'hygiène. L'outil original comporte des pochettes pour classer à la bonne place les étiquettes des produits. Cette spécialiste du conseil, audit et formation qui fut pendant plus de 20 ans responsable qualité dans l'agroalimentaire, diffuse son guide à 25 € pour le rendre facilement accessible. L'invention de cette avignonnaise, saluée par les services de la DDPP (services d'hygiène), est en cours de référencement national chez un distributeur de produits pour les métiers de bouche (06 14 99 85 52).

Rachetée en 1999 alors qu'elle réalisait 600 000 € de chiffres d'affaires, Novamex atteint les 27 M€ aujourd'hui en diffusant 50 références de produits d'entretien et une vingtaine pour l'hygiène corporelle sans allergènes. Michel Leuthy, PDG installé aux Taillades, a su capitaliser sur sa marque l'Arbre Vert qui a reçu son premier écolabel en 2003 pour la biodégradabilité de ses produits. Au côté de ceux des géants de la chimie mondiale, ses produits figurent aujourd'hui en bonne place dans les rayons de la grande distribution.

Redim, filiale de GSE, spécialiste avignonnais de l'immobilier professionnel clés en main et de Synaspe, lance le concept Idéa Park. Réalisés par CCR, filiale de GSE, ce nouveau concept permet de réaliser des villages d'entreprises avec des cellules de 75 m2 à 600 m² dans des bâtiments à l'aspect soigné répondant à la RT 2012. Lancé sur une trentaine de villes, les deux premiers parcs sont en cours de commercialisation avec 20 cellules à Fareins (01) et 20 autres à Brumath (67). Avec les CCI locales, l'entreprise compte réaliser 200 villages en France.

Le Mellec Conseil Coaching fête ses 25 ans à l'Isle-sur-la-Sorgue. Dirigé par Christian et Sophie Le Mellec, le cabinet a débuté par le conseil en communication puis en recrutement et le conseil RH. Depuis 2005, il se consacre entièrement à l'accompagnement du changement des équipes, des managers et des organisations, à mieux vivre le stress et les émotions, à réduire les risques psychosociaux, à élaborer une vision de l'entreprise... Le Mellec Conseil rayonne sur l'ensemble de Paca et réalise 20% de ses prestations sur Paris avec une équipe de coaches associés.

Le groupe Campbell's a cédé Liebig qu'il détenait depuis 1997, à un fond d'investissement britannique CVC Partners qui rachète Royco, ainsi que des sociétés en Allemagne, en Suède et en Belgique qui produisent des soupes, des sauces et des plats. L'usine du Pontet, leader national de la soupe préparée devant Knorr, créée en 1962, emploie 400 personnes (450 en saison) et réalise 160 M€ de CA. Le site accueille un important centre de R&D spécialisé dans les produits aseptiques.

AVIGNON GRAND AVIGNON Claude Grégoire, gérante Sécur 'Hygiène, vient de développer un document pratique qui permet aux professionnels des métiers de bouche d'intégrer simplement toutes les règles applicables en ma-

16


Yannick Blanc, Préfet de Vaucluse, rappelle “le poids relatif” de cette activité sur la ville. Par contre, il estime que s'ouvre une opportunité pour la Cité des Princes lorsque cet espace conséquent, desservi par la RN7 et la route de Châteauneuf-duPape proche de l'hyper-centre d'une ville desservie par 2 autoroutes, sera libéré et offert aux investisseurs.

COMTAT VENAISSIN VENTOUX L'association d'entrepreneurs de Carpentras et de Pernes, Carpensud, s'offre un site internet entièrement remis à neuf qui référence ses 80 adhérents qui emploient plus de 3 000 salariés. Créé en 1996 par Richard Gontier, cette association d'entrepreneurs citée en exemple pour ses actions collectives, est aujourd'hui présidée par Astrid Jourdan qui a pris la suite de Pierre Vincent. (Carpensud.com).

PAYS D’APT Une délégation de producteurs de lavande, accompagnée par le Conseil Général a été reçue par le ministre de l'Agriculture pour le mettre en garde contre la nouvelle réglementation européenne sur les produits chimiques en Europe. Cette dernière tendrait à classer la lavande et le lavandin dans les produits toxiques avec une mention obligatoire sur l'emballage. Le ministre s'est engagé à mobiliser l'ensemble des pays producteurs d'huiles essentielles de l'Union pour intervenir en faveur de la profession auprès de Bruxelles.

Dans le cadre de la restructuration du Marché Gare de Carpentras, le Pôle “Or Vert” prend forme avec la création d'un nouveau carreau qui réunit tous les vendredis matin près de 200 producteurs de plantes d'ornement d'Europe du Sud. La Cove investit 3 M€ dans une nouvelle halle centrale. La communauté d'agglomération prévoit également sur cet ensemble de 13 ha la création d'une pépinière d'entreprise, un centre d'affaires, de formation et veut faciliter l'accueil d'entreprises agro-environnementales.

PERTUIS SUD LUBERON Après 33 mois de travaux, le nouveau Pont sur la Durance au niveau de Pertuis a ouvert ses voies. D'un coût de 24,5 M€, cette infrastructure financée à part égale par les deux conseils généraux et à 20% par l’État a été baptisée Louis Philibert, pertuisien longtemps président du département des Bouches-du-Rhône. Cette construction a permis la construction d'un rond-point, l'élargissement des berges, la création d'un espace de covoiturage, l'aménagement en deux fois une voie entre le carrefour de l'autoroute et la RD 15 et la déconstruction de l'ancien pont vieux de 62 ans. L'ouvrage permettra le passage de 30 000 véhicules. Parallèlement, les travaux de construction du deuxième pont de Cavaillon sur la Durance sont en cours et la réfection du Pont de l'Europe sur le Rhône à Avignon est terminée après deux ans de perturbations sur la fluidité du trafic.

Sur l'écoquartier de Beaulieu à Monteux, les travaux du parc aquatique Splashworld-Provence sur 4,7 hectares battent leur plein pour une ouverture pour l'été prochain. Cet espace privé proposera des attractions uniques en Europe, économes en eau avec notamment une rivière et une école de surf permanente sur un fin tapis d'eau projeté. Pour une ouverture en 2015, un autre investisseur, Parexi, réalisera sur 4,5 ha la première tranche du Parc Spirou avec 14 attractions pour un investissement de 36 M€. Deux nouvelles tranches de 5 attractions devraient suivre en 2017 et 2019 sur 3,5 ha supplémentaires pour un investissement total de 75 M€.

Ravoire et Fils, implanté à Lauris dans le Sud Luberon, transfère son siège social dans ses nouvelles installations à Châteauneuf-du-Pape à l'entrée du village par la route de Sorgues, pour pouvoir accueillir ses clients pour les produits de la vallée du Rhône qui préfèrent regrouper leurs rendez-vous autour de Châteauneuf-du-Pape. L'essentiel de l'activité des 27 collaborateurs qui réalisent 10 M€ de chiffre d'affaires dont 30% à l'export reste dans le Luberon. Pour 2014, l'entreprise viticole implantera un bureau commercial à Montréal pour se déployer en Amérique du Nord. Roger Ravoire conserve le grand export et notamment le pilotage de son bureau à Shanghai.

PAYS D’ORANGE Suite à l'annonce du départ du 1er régiment de Cavalerie de la Légion d'Orange et de ses 800 légionnaires pour le plateau de Carpiagne à Marseille,

17


ÉQUIPEMENTS

© SNCF - AREP - 3D : VISUALIMO / JÉRÔME BOIS


AVIGNON-CARPENTRAS

LE VAUCLUSE SUR LES RAILS Depuis décembre, Avignon centre et la gare TGV ne sont plus qu'à 4 minutes. Cavaillon est connecté à la grande vitesse par 20 TER quotidiens. En décembre 2014, Carpentras, Monteux, Entraigues et Sorgues bénéficieront de 30 trains vers Avignon centre et Avignon TGV. Nombre de vauclusiens pourront dire adieu aux bouchons grâce à cette étoile ferroviaire qui devient enfin réalité. La SNCF part à la rencontre des entreprises.

SOLUTIONS MULTIMODALES

Aux vauclusiens de préférer le train. Dans un département à l'habitat diffus où la voiture individuelle s'impose comme moyen de transport inéluctable, une révolution se profile avec une irrigation des principaux axes de circulation par le train. Déjà depuis décembre dernier, les gares d'Avignon centre et d'Avignon TGV sont reliées par une nouvelle ligne, “la virgule” (37 M€ d'investissements). Cette voie unique attend 1 500 passagers par jour entre les remparts et la grande vitesse en 4 à 5 minutes. Le terminal TER (1,2 M€ d'investissements) et les quais du TGV ne sont distants que de quelques mètres. La virgule permet d'atteindre les grandes villes d'Europe au départ des remparts ou de la gare de Cavaillon et de s'affranchir du parking.

La Région a également signé un “contrat d'axe” avec les principales collectivités locales traversées par la réouverture de la ligne fermée aux voyageurs depuis 1938. Ensemble, les élus travaillent à la mise en place de solutions de rabattement des voitures, des cars et des bus sur les gares de Carpentras, Monteux, Entraigues et Sorgues. Si la création ou la rénovation de nouvelles gares s'élève à 9 M€, le projet prévoit 7 M€ pour la réalisation de solutions multimodales comme des parkings relais ou des gares routières. Cette inter-modalité modifiera profondément la physionomie des quartiers de ces villes et les déplacements dans le sillon comtadin.

70 TRAINS

CARPENTRAS-PARIS : 3 HEURES

A court-moyen terme, le terminal TER de la gare TGV sera desservi par 70 trains par jour entre 5 heures et 23 heures. Une vingtaine pour Avignon centre, autant pour Cavaillon (via l'Isle-sur-la-Sorgue) et une trentaine pour Carpentras. La cité cavare et la capitale du Comtat bénéficieront de rotations toutes les 30 minutes aux heures de pointe, toutes les heures dans les autres créneaux horaires. L'étoile ferroviaire gagne deux branches (Carpentras et la virgule) qui s'ajoutent à celles de Cavaillon et du Haut Vaucluse. Les usagers de Bollène, Orange et Bédarrides devront changer de quai à Avignon centre pour atteindre Avignon TGV. Rappelons qu'un TGV partant d'Orange met plus de temps pour rejoindre Paris qu'au départ d'Avignon TGV. Le tableau serait presque parfait avec la réouverture aux voyageurs de la ligne gardoise en rive droite du Rhône doublée d'une connexion sur les nœuds ferroviaires avignonnais. Pour l'instant, le projet, qui concerne une autre région administrative reste dans les cartons. Traverser le fleuve posera également des problèmes de capacité sur le pont métallique de Courtine. Les ponts routiers de l'Europe et Daladier resteront encore pour longtemps des points de passage de cette aire avignonnaise qui compte aujourd'hui 507 000 habitants dont beaucoup pourrons enfin délaisser leur voiture.

En décembre prochain, Carpentras, Monteux, Entraigues et Sorgues seront à 3 heures de Paris. Carpentras-Avignon (7 € environ) s'effectuera en 30 minutes sur voie unique (82 M€ d'investissements). Les quais du TGV seront atteints en 35 minutes. La ligne attend 4 000 à 6 000 personnes par jour. Mais surtout, les centaines de milliers d'habitants et de travailleurs du Pays Cavare, du Comtat, d'Avignon Nord disposeront d'une alternative à l'automobile.

LA LIGNE ATTEND 4 000 À 6 000 PERSONNES PAR JOUR “Stéphanie Muringer, une chargée de clientèle, va rencontrer pendant les mois qui viennent les plus importants employeurs concernés pour leur présenter les nouvelles possibilités offertes sur les trajets domiciletravail, explique Philippe Bru, Directeur Régional Paca de la SNCF. Elle prendra également contact avec les professionnels du tourisme pour élaborer avec eux des solutions simplifiées de transport. Le Comtat, par exemple, deviendra une destination touristique accessible par le train”. Et quel train ! La Région a commandé des rames Régiolis flambant neuves à Alsthom pouvant contenir 200 personnes, avec un étage, et qui entreront progressivement en service.

19


international GUICHET DE L’EXPORT PACA 0810 19 20 21 contact@guichetexportpaca.com www.paca.cci.fr > Rubrique CCI International

CCI INTERNATIONAL PACA EN VAUCLUSE STÉPHANIE CORNET-FEREC Conseillère en Développement International CCI de Vaucluse Avignon, 46 cours Jean Jaurès 04 90 14 10 15 / scornet@vaucluse.cci.fr


EXPORT MODE D’EMPLOI Désormais placé sous la responsabilité de la Chambre de Commerce et d'Industrie Provence Alpes Côte d'Azur, l'accompagnement à l'international des entreprises s'appuie sur une action de proximité mise en place dans chacune des CCI territoriales. Dans le Vaucluse, partir à l'export n'a jamais été aussi facile grâce au Guichet de l’Export Paca. teurs de la région, les conseillers du commerce extérieur ainsi que les membres du Guichet de l’Export PACA que CCI International PACA a la charge d’animer. Elle propose un programme d'actions collectives, en permanence réactualisé, en fonction des besoins des entreprises. Son contenu prévoit des journées de formation, des réunions d’informations sur des thématiques techniques, des rendez-vous experts pour informer sur un marché spécifique, des missions à l'étranger avec des rendez-vous individuels préprogrammés pour accompagner les exportateurs d'une ou plusieurs filières sur une destination précise, des salons et des conventions d'affaires.

Le Service International de la CCI de Vaucluse a rejoint CCI International PACA qui a pour mission d'accompagner les entreprises sur l'ensemble de leurs démarches à l'export. Quelles que soient la nature et l'ampleur du projet, la démarche est simple. Si l'entreprise est néo ou primo exportatrice, elle appelle le Guichet de l’Export Paca ou décrit son besoin par mail. Cette plateforme d’orientation et d’information de premier niveau permet de guider les entreprises vers le ou les interlocuteurs pouvant les conseiller sur une problématique présentée, qu’il s’agisse d’un expert CCI International PACA ou d’un spécialiste d’une structure partenaire. Si l'entreprise possède déjà une expérience sur les marchés étrangers, elle appelle directement l’antenne CCI International PACA à la CCI de Vaucluse qui apportera une réponse sur mesure aux besoins exprimés par l'entrepreneur.

SPRINT, LE CLUB VAUCLUSIEN Au niveau du département, la CCI soutient le club des exportateurs Sprint avec le concours du Conseil Général de Vaucluse. Ses membres organisent des rencontres thématiques, notamment sur des destinations, suivies d’un déjeuner, le plus souvent dans une des entreprises d'un adhérent pour accroitre la convivialité entre exportateurs. Sprint organise également des missions export dès que trois entreprises vauclusiennes adhérentes visent une même destination pour se développer.

UNE ÉQUIPE DE 25 SPÉCIALISTES AU SERVICE DES ENTREPRISES Pour répondre au mieux à leurs attentes, CCI International PACA met une équipe de 25 personnes au service des entreprises de la région. Les conseillers possèdent une double compétence. Ils sont spécialisés par filière (agroalimentaire, environnement et énergie, logistique, santé, senteur-cosmétique...) et par métier, répartis sur l’ensemble du territoire régional et donc au sein des 7 CCI de PACA. Dans le Vaucluse, la conseillère territoriale intervient sur l’agroalimentaire et collabore en réseau avec tous ses collègues de la région. CCI International propose un accompagnement individualisé, une prise en charge dans la durée pour appuyer la démarche de l'entreprise (diagnostic export, plan d'actions), pour lui permettre de gagner des marchés (accompagnement à des missions collectives ou individuelles) ou encore pour pérenniser sa démarche (appui à l'implantation à l'étranger, portage). Cette structure travaille également en réseau avec les nombreux acteurs régionaux de l'export, tels la Coface, Ubifrance, l'Union des CCI Françaises à l'étranger, BPI France (qui a intégré Oséo), la Région Provence Alpes Côte d'Azur, Provence International qui regroupe les clubs d'exporta-

VALORISATION DES COMPÉTENCES Si Vaucluse Développement, l'agence de développement économique, se charge d'accueillir les investisseurs dans le département, la CCI de Vaucluse valorise pour sa part le territoire. La chambre œuvre à l'internationalisation des filières d’excellence présentes en Vaucluse comme les pôles de compétence dans le tourisme et la restauration avec l’École hôtelière d'Avignon ainsi que dans la rénovation et la restauration de bâti ancien avec l’École d'Avignon et réalise un retour d’informations et d’opportunités détectées à l’étranger auprès des pôles de compétitivités comme Trimatec (procédés industriels propres et sobres), Terralia (fruits et légumes), Pégase (aéronautique). L'exportation concrète de ces savoirfaire bénéficie, dans un second temps, aux entreprises vauclusiennes.

21


SERVICES

SAMU, POMPIERS QUAND LES CONTACTER ? Trop d'interventions des sapeurs-pompiers et du Samu dans l'entreprise s'avèrent injustifiées. Le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) en appelle aux chefs d'entreprise et aux salariés pour réduire ces appels qui mobilisent inutilement des moyens d'urgence. Ce service public rappelle la mission première de ses équipes d'intervention : assurer le secours d'urgence. souci ou en cas de litige, toutes les conversations sont enregistrées et conservées pendant 10 ans.

“Nous sommes confrontés à deux croyances erronées dans les entreprises, déplore le Lieutenant-Colonel Simon Marion du SDIS du Vaucluse. La première consiste à affirmer qu'il faut une intervention systématique des représentants des services publics, pompiers, Samu, police, gendarmerie, en cas d'accident dans l'entreprise. L'autre croyance soutient qu'il ne faut pas déplacer la personne blessée”. Sur les 300 000 appels reçus chaque année au PC d'Avignon-Fontcouverte qui répond au 15, au 18 et 112, une part croissante ne relève pas de la mission des sapeurs-pompiers. “Nous sommes appelés pour des blessures bénignes qui peuvent être traitées par un généraliste, voire un pharmacien sans nécessiter le déplacement d'une équipe, reprend le Lieutenant-Colonel Marion. Mobiliser nos moyens inutilement peut engendrer des situations difficiles pour des cas plus graves. Près des trois quarts des pompiers sont des volontaires. Ils doivent quitter leur poste de travail pour intervenir, ce qui affecte le fonctionnement de leur entreprise”. Le Vaucluse totalise 50 000 interventions par an dont 4 000 à 5 000 dans les entreprises.

SITUATIONS SURPRENANTES Dans la pratique, les croyances génèrent des situations surprenantes. Comme le cas de cet ouvrier d'un chantier de travaux publics qui appelle une ambulance après s'être blessé au doigt alors qu'il travaillait près du rond-point face à l'hôpital de Carpentras. “Le médecin lui a expliqué qu'il pouvait se rendre à pied au service des urgences. Le blessé a été rassuré quand nous lui avons indiqué que cette “autorisation” était enregistrée, reprend LieutenantColonel Marion. Trop souvent, nous sommes considérés comme un tiers de confiance extérieur à l'entreprise qui doit constater les faits quelle que soit leur importance”. “Nous assistons, tant chez les particuliers que dans les entreprises, à une dérive sociétale avec des exigences qui n'entrent pas dans nos missions”, conclut le Lieutenant-Colonel Marion. Pour répondre à cette situation, les sapeurspompiers et le Samu ne peuvent que renforcer leur vigilance lors des appels et en appeler à la bienveillance de leurs concitoyens. Ils ne disposent d'aucun moyen de sanction en cas d'appel abusif. Aux usagers de garder l'esprit civique.

NOUVELLES PROCÉDURES Pour lutter contre ces appels inopportuns, le SDIS a modifié ses procédures en 2013. Tout appel fait l'objet d'un tri plus serré du pompier puis du médecin régulateur de garde pour bien cerner la réalité de la situation. Le questionnaire employé a été réécrit. Le SDIS a pu réduire ainsi de près de 12 à 15% ses interventions. “Nous formulons deux requêtes précises aux personnes qui nous appellent, reprend le lieutenant-colonel Marion. D'une part, de ne jamais biaiser la réalité de la situation pour provoquer une intervention injustifiée. D'autre part, faire confiance au diagnostic et aux préconisations des opérateurs et du médecin qui reçoivent les appels”. En cas de

Le Vaucluse totalise 50 000 interventions par an dont 4 000 à 5 000 dans les entreprises.

22


15 18 Gaby BĂŠzert


développement durable

ACCOMPAGNEMENTS DURABLES

La planète est en danger. De nombreux chefs d'entreprises en ont pris conscience et prennent des initiatives. La CCI propose des accompagnements pour les entrepreneurs qui prennent en compte des démarches environnementales. Témoignages.

Agilis, filiale du groupe NGE basée au Thor, spécialisée dans les installations d'équipements routiers (glissières, murs anti-bruit, aménagement urbain...) était cette année sur le podium des Trophées RSE (responsabilité sociétale des entreprises) de Vaucluse. “Nous comptons bien tenter la première place l'an prochain”, souligne Françoise Chaptal, responsable qualité et environnement de cette structure de 220 personnes.

ou Hôtels au Naturel. “Après un accompagnement de près d'un an, la Maison Trévier a obtenu le label Clé verte, reprend cette passionnée de diététique et de produits du terroir. Cette démarche m'a incitée à changer toutes les ampoules, à installer du double vitrage, à poser un compteur d'eau intérieur, à vérifier mensuellement les consommations d'eau et d'électricité, à mettre en place une pompe pour puiser l'eau du puits pour le jardin et à réouvrir une cheminée. Je travaille pour relancer, dès les beaux jours, des ateliers de cuisine et d’œnologie pour promouvoir les acteurs locaux, les producteurs dynamiques et les exceptionnels artisans spécialisés dans les métiers de bouche du centre de Carpentras”.

123 ENVIRONNEMENT Ce résultat est un des effets positifs de la démarche d'accompagnement des entreprises de la CCI, 123 Environnement, “qui nous a permis, en premier lieu, d'obtenir notre certification Iso 14 001. Pendant une année, nous avons suivi une formation collective puis un accompagnement individuel l'année suivante. Depuis, le personnel est sensibilisé au tri des déchets sur les chantiers, leur retour au dépôt et aux risques de pollution, notamment accidentelle. Nous diffusons un guide d'accueil lors de chaque recrutement. Notre certification nous a permis de répondre à des appels d'offres qui étaient jusqu'alors la chasse gardée des grandes entreprises du secteur déjà certifiées”.

PALETTE D'ACCOMPAGNEMENTS Outre la démarche 123 Environnement (devenue depuis 123 Environnement et sécurité) ou Eco 3, les services de la CCI organisent de nombreuses opérations pour accompagner les entreprises vertueuses. Chaque année, dans ses murs, elle décerne le Trophée RSE. Ce prix, remporté cette année par Pro Natura, distingue l'intégration des engagements du développement durable dans leur management. Avec d'autres partenaires, la CCI accompagne le parc naturel régional du Luberon à adopter la charte “Entreprendre durablement en Luberon”. Cet ensemble d'objectifs vise à inciter et accompagner les entreprises implantées sur le territoire du parc et à s’engager dans des démarches de progrès en matière de RSE. La Chambre incite les entreprises à réaliser en ligne leur auto-diagnostic en performance durable, à l’aide de 40 questions téléchargeables (monentrepriseresponsable.net). Dans l'imprimerie, la CCI et la Chambre de Métiers sont référents Imprim' Vert. Avec d'autres CCI voisines, celle de Vau-

LABEL TOURISTIQUE “Je suis particulièrement attachée au développement durable et à l'agro-tourisme”, insiste Gina Trévier qui a repris dans l'hyper-centre de Carpentras un hôtel particulier du XVIII° siècle de 400 m² avec jardin intérieur, transformé en chambre d'hôtes. Pour le faire savoir, je me suis inscrite dans le cursus Eco 3 proposé par la CCI”. Ce programme soutenu par la Région, l'Ademe et l'Union Européenne permet d'obtenir une de ces certifications, La Clef Verte, Ecolabel Européen, Green Globe

24


cluse accompagne des entreprises au Salon Orizon (Nîmes) qui vise à faire connaître et promouvoir des écosolutions innovantes, concrètes et pérennes, auprès des entreprises, des collectivités et des acteurs institutionnels. En 2014, la CCI lance une opération de maîtrise de l'énergie avec les associations AERE et Écopole Énergie, qui permettra d'accompagner les entreprises vers une maîtrise de leurs consommations d'énergie afin de réaliser de substantielles économies tout en préservant la planète. > www. itineraire-eco3.com > www.monentrepriseresponsable.net

EN 2014, LA CCI LANCE UNE OPÉRATION DE MAÎTRISE DE L' ÉNERGIE AVEC LES ASSOCIATIONS AERE ET ÉCOPOLE ÉNERGIE

Zones d'activités Toujours plus vertes En matière environnementale, les zones d'activités ne sont pas en reste. Le parc d'activités du Revol à la Tour d'Aigues a concouru aux Trophées RSE en 2013. Sur Avignon, l'Association Agroparc vient d'éditer un guide qui informe toutes les entreprises sur le tri et le recyclage de déchets par type, avec la liste de toutes les solutions et prestataires avec leur coût, à proximité. Batteries, déchets verts, papiers, ampoules, équipements électroniques, meubles, cartouches d'imprimantes retrouvent gratuitement une nouvelle vie comme les canettes métalliques qui servent aux travaux pratiques du CFAI, centre de formation de la Métallurgie situé sur la zone.


back-office

Matière complexe mais oh combien essentielle à l'entreprise, les ressources humaines engendrent des questions et réclament des programmes d'accompagnement qui trouvent facilement réponse grâce aux services de la CCI. Du simple renseignement aux missions plus longues, une palette de solutions, souvent gratuites, viennent faciliter les projets des entrepreneurs.

RESSOURCES HUMAINES SOLUTIONS SUR MESURE

INFO CCI

La première richesse de l'entreprise, ce sont les femmes et les hommes qui la composent. Pour permettre à ce capital humain de s'épanouir au mieux, la CCI met à la disposition des dirigeants d'entreprise un Service Ressources Humaines destiné à leur apporter rapidement des réponses à leurs questions et

à les accompagner dans ses phases de progrès. La solution la plus simple est d'appeler “Allo RH”. La CCI apporte alors des réponses rapides sur une foule de questions qui animent la vie de l'entreprise comme le recrutement, la rupture du contrat de travail, les différents dispositifs pour l'emploi. Si nécessaire, le Service RH orientera le responsable d'entreprise directement sur le bon interlocuteur, sur des consultants, sur le service idoine de Pôle emploi ou sur les documents administratifs et notes techniques dont certaines sont téléchargeables sur le site internet de la chambre (Plan senior, discrimination, handicap, égalité professionnelle, pénibilité...).

04 90 14 87 13 GUYLÈNE DUCHEMIN-RUSPINI performanceRH@vaucluse.cci.fr ..............................

RECRUTER UN CADRE

04 90 14 10 26

Parmi ses missions, le service RH accompagne également les entreprises dans le dispositif “Activités nouvelles, Nouvelles compétences” organisé par le Conseil Régional et le Conservatoire National des Arts et Métiers. Cette formule permet de prendre un cadre

PATRICIA HERRERA (TOURISME) pherrera@vaucluse.cci.fr

26


en stage pendant six mois sans obligation d'embauche pour un coût total de 5 500 €. L'intéressé continue de bénéficier de ses droits au chômage auxquels s'ajoutent 460 € d’indemnités de stage et il suit des formations en alternance. Cette formule lui permet de mettre un pied à l'étrier et permet à l'entreprise de lancer, sans trop de risques, un nouveau projet.

NÉCESSAIRE BOL D'AIR Depuis sa création, la Cellule d'accompagnement des entreprises a traité près de 400 dossiers comme celui de cette entreprise de production victime d'un incendie. Le temps de toucher les assurances, la période légale d'indemnisation du dispositif du chômage technique était terminée. Sans une intervention de la Cellule, elle aurait disparu. Ce service de la CCI a également accompagné cet autre patron, victime d'un accident du travail puis atteint d'une grave maladie, qui a dû réduire son activité brutalement. Par contre, les organismes de recouvrement des charges sociales lui demandaient des sommes importantes en rapport avec ses revenus passés. La Cellule rencontre aussi des entreprises en pleine croissance qui risquent la faillite par manque de liquidité. Ou d'autres du secteur du BTP, en pleine santé, qui ne peuvent répondre à des appels d'offre par manque de fonds propres pour financer les systèmes de cautionnement exigés par les donneurs d'ordres.

PARCOURS PME COMPÉTENCE - GPEC La CCI accompagne gratuitement, dans leurs murs, les entreprises qui souhaitent développer la GPEC, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. S'il s'agit d'une obligation pour les entreprises de plus de 300 salariés, celles de taille plus réduite ont tout intérêt de s'interroger sur leur pyramide des âges, la transmission des savoirs, l'adaptation aux évolutions techniques, l'égalité homme-femme, l'accueil des handicapés ou le Contrat de génération. A la suite d'un entretien avec toutes les strates de l'entreprise, son dirigeant reçoit un diagnostic, des préconisations et une liste d'outils et d'interlocuteurs pour l'accompagner suivant son besoin. L'opération reçoit un financement de l’Etat.

TOURISME Pour les entreprises du tourisme, la CCI développe, en partenariat avec l’UMIH et le Pôle Emploi depuis

La première richesse de l'entreprise, ce sont les femmes et les hommes qui la composent 2013 une opération pour leur permettre d'attirer, recruter et fidéliser des collaborateurs. Cette formule baptisée Charte de Confiance est basée sur une relation gagnante entre les salariés et les employeurs. La CCI propose en plus des outils de gestion des ressources humaines réactualisés, un accompagnement personnalisé et la possibilité de le valoriser auprès du Pôle Emploi. Le 19 novembre, le Comité Départemental a étudié et retenu les candidatures du Camping la Sorguette et du Restaurant la Guinguette du Partage des Eaux, tous les deux situés à l’Isle sur Sorgue.

PERFORMANCE INDUSTRIELLE Avec Performance Rhône Durance, les CCI de la région ont mis en place des outils pour améliorer la productivité des industries. Les entreprises bénéficient d'un parcours : pré-diagnostic d'un jour, diagnostic de 8 à 14 jours, plan d'action de 3 jours qu'elles peuvent ajuster à leur guise. Deux cabinets de consultants, l'un spécialiste de l'aspect industriel, l'autre des ressources humaines interviennent en synergie. L'entreprise ne débourse que 70% de la prestation soit 380 € la journée. Plusieurs entreprises vauclusiennes ont déjà adopté cette formule et d'autres viennent de débuter l'accompagnement. Enfin, régulièrement, la CCI invite les entreprises au “Café de l'entrepreneur” qui traite des sujets les plus divers et notamment RH. Le programme est disponible sur le site internet de la CCI. Celles qui ne reçoivent pas l'information peuvent demander à en être destinataires par mail (adresse ci-dessous). La gestion des ressources humaines reste un des principaux leviers de performance. Pour y parvenir, les outils existent, sont disponibles, qu’ils soient gratuits ou subventionnés. Il ne reste plus qu'à passer un coup de fil.


FORMATION SUP 'AVIGNON MANAGEMENT SUR LA TRACE DES GRANDES Quel que soit leur taille ou leur domaine d'activités, les entreprises vauclusiennes réclament un personnel formé, rapidement opérationnel. Dans le middle management, en commerce, gestion, comptabilité ou formation bancaire, la CCI répond à ces besoins en formant plus de 200 étudiants sous la marque Sup 'Avignon Management nouvellement créée en octobre 2013, et basée sur Agroparc. La plus grande nouveauté de cette année réside dans le lancement du programme Kedge Bachelor sur le campus de Sup' Avignon Management. C’est le dernier né des bachelors de Kedge Business School, grande école supérieure de commerce issue de la fusion, en septembre 2013, d’Euromed Management (Marseille) et Bordeaux Management School. Les entités bordelaises et marseillaises ont créé Kedge Business School à Paris, Bordeaux, Marseille, Toulon, Suzhou et Shanghai en Chine et Dakar au Sénégal. Ce cursus était connu localement, depuis 1986, sous le vocable EGC Avignon. La formation s'est enrichie sans cesse en intégrant d’abord le Réseau des EGC, en s’adossant ensuite en 2007 à Euromed Management avec les EGC de Marseille et de Bastia pour devenir alors EGC Méditerranée. De renommée internationale, le Programme Kedge Bachelor bénéficie à la fois de la reconnaissance de l’Éducation Nationale (Bac +3) et profite de la notoriété de Kedge Business School.

monde réel leur donne une expérience très recherchée sur les CV tout en percevant une rémunération. Dans la réalité, près de 60% d'entre eux poursuivent leurs études. Les autres trouvent facilement du travail localement.

COMPTABILITÉ Sup'Avignon Management poursuit, par ailleurs, ses formations en compatibilité avec le BTS Comptabilité Gestion des Organisations (Bac +2) qui s'effectue en alternance, le DCG (Diplôme Comptable et de Gestion, bac +3) et enfin le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, bac +5) en apprentissage ou en contrat de qualification. L’école propose aussi depuis septembre 2013 le BTS Banque - Option A Marché des Particuliers en partenariat avec le Centre de Formation de la Profession Bancaire. Toutes ces formations répondent à une forte demande de l'économie locale, ce qui assure aux étudiants des opportunités de formation et d'emploi dans leur propre département.

CONTACT AVEC L'ENTREPRISE Cette formation intègre les méthodes de Kedge Business School qui font la force des grandes écoles. Les étudiants travaillent, dès la première année, en mode projet sur des études de cas puis sur des projets professionnels réels, au contact des entreprises. Le rôle du professeur s'en trouve totalement modifié, ajoutant à son rôle de transmission d’un savoir, une mission de chef d'orchestre pour accompagner au mieux ses étudiants. Ces derniers bénéficient d’un accompagnement de coaches qui analysent leur personnalité, leurs ambitions, leurs pôles d'intérêt et d'excellence et les soutiennent pour atteindre leurs objectifs. Sur le programme Kedge Bachelor Avignon, les deux premières années s'effectuent sous le statut d’étudiant, la troisième en alternance en entreprise. Les étudiants sont accompagnés dans la recherche de leur employeur. Ce contact avec le

Cette formation intègre les méthodes de Kedge Business School qui font la force des grandes écoles CONTACT

SUP’AVIGNON MANAGEMENT 04 86 55 92 12

28


INSCRIPTION SUR WWW.ADMISSION-POSTBAC.FR Jusqu’au 20 mars 2014. Concours Ecricome Bachelor le 9 avril 2014. Pour les bac +2, une admission sur dossier est possible avant mai 2014.

04 86 55 92 12 15


ex pe rts

SIMPLIFIEZ-VOUS LA TAXE D’APPRENTISSAGE

Si vous êtes chef d’entreprise, responsable financier ou cabinet d’experts-comptables, vous devez vous acquitter de la taxe d’apprentissage auprès d’un organisme collecteur d’ici le 28 février 2014. Vous pouvez gagner un temps précieux en faisant appel à la CCI de Vaucluse qui traitera gratuitement votre déclaration. Pour les cabinets comptables, un espace dédié sur notre site de saisie en ligne vous permet d’intégrer en un clic les DADS-U des clients, par collaborateur, et de calculer les déclarations de taxe d’apprentissage et de formation professionnelle continue. De plus, la CCI vous propose gratuitement l’assistance sur mesure d’un expert pour traiter en toute sécurité et transparence, les déclarations de vos clients.

Vous avez reçu par courrier en janvier dernier le bordereau de déclaration de la taxe d’apprentissage 2014. Deux options s’offrent alors à vous. Soit renvoyer par courrier ce bordereau à notre service taxe, dûment complété, en précisant vos instructions et accompagné de votre règlement. Soit déclarer votre taxe en ligne sur www.vaucluse.cci.fr : votre clé personnelle WEB figure sur ce bordereau de déclaration. Ensuite, laissez-vous guider pour faire votre déclaration. La CCI de Vaucluse vous propose gratuitement un service de proximité pour vous conseiller et simplifier cette formalité / une assistance technique et juridique, les dernières actualités législatives, des informations sur les déductions et les exonérations, un appui personnalisé au calcul de la taxe et à la répartition aux écoles, la prise en charge de vos formalités, un site de saisie en ligne dédié et sécurisé, qui vous assure sécurité, vérification des données et calcul automatique en fonction des informations saisies.

INFO CCI Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement gratuit et personnalisé pour remplir votre déclaration de taxe d’apprentissage ? CONTACT

04 90 14 10 23

taxeapprentissage@vaucluse.cci.fr

30


FOSCCI INFOS CCI

FORUMS DE L’EMPLOI SPÉCIAL HÔTELLERIE RESTAURATION

ECOTROPHÉLIA COMME MODÈLE

Pôle Emploi, en partenariat avec la CCI de Vaucluse et l’Umih 84, organise des rencontres employeurs / candidats dédiées à ce secteur d’activité. L’objectif : bien préparer sa saison en rencontrant dès le mois de mars des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Le Forum d’Avignon se déroulera le 17 mars au Campus de la CCI, allée des Fenaison de 9h30 à 12h30. D’autres forums seront organisés à Apt et à Pertuis (le 17/03), à Bollène et à Cavaillon (18/03), à Carpentras (20/03), à Vaison La Romaine (24/03) et à Orange (31/03). Chaque employeur disposera d’un espace dédié afin de rencontrer des candidats potentiels dans les meilleures conditions. Vous êtes une entreprise de l’hôtellerie restauration ou de l’hôtellerie de Plein air et vous souhaitez participer à ce forum ? Pour contacter Pôle emploi par mail : cecile.marchand@pole-emploi.fr

Le Président François Hollande, Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique et Anne Lauvergeon, Présidente de la Commission Innovation 2030, ont annoncé l’organisation d'un concours mondial d’innovation. Cette recommandation de la Commission Innovation présidée par Anne Lauvergeon et chargée de “définir des ambitions d’innovations devant conduire à des activités créatrices de richesses et d’emplois”, s’est inspirée d'Ecotrophélia. Ce concours est né d’une initiative de la CCI de Vaucluse qui fédère les établissements d'enseignement supérieur, universités, branches professionnelles, centres techniques autour des "Trophées étudiants de l'innovation alimentaire". Aujourd'hui européenne, cette compétition voit s'affronter les projets de 18 pays.

CIBLE AFFAIRES 19 JUIN 2014 AU GRAU DU ROI

LA MOBILISATION TOUS LES ACTEURS LOCAUX FAIT RECULER L’INSÉCURITÉ Le nouveau plan départemental de lutte contre les vols à main armée et les cambriolages était présenté en Préfecture en décembre dernier.Un nouveau plan bâti sur des bases solides grâce à la mobilisation collective engagée depuis plus d’un an par les acteurs locaux, notamment la Préfecture, la gendarmerie, les forces de police et la CCI. Encourageants, les chiffres montrent déjà une baisse significative des vols à main armée. Avec “Alerte Commerces” et ses 580 adhérents, la CCI mise sur la prévention : ce système d’alerte SMS permet d’informer instantanément les commerçants lorsqu’un de leurs collègues s’est fait braquer ou remettre de faux billets. Un dispositif dissuasif qui concerne en premier chef les buralistes, stations-services et les bars PMU qui restent aujourd’hui les plus concernés par le risque de braquage.

Un nouveau concentré d’opportunités ! • Plus de 150 entreprises des secteurs de l'industrie, des services à l'industrie, du bâtiment, du commerce de gros et de l'innovation • Des clients et fournisseurs potentiels venus de 4 départements (Gard, Vaucluse, Hérault et Bouches-du-Rhône) • De grands donneurs d'ordres d'envergure nationale • Des entretiens de 25 minutes avec les participants que vous aurez sélectionnés et ceux qui vous auront sollicités • Vous repartez avec l'annuaire des participants vous permettant d'établir des contacts ultérieurs Renseignements et inscriptions : www.cibleaffaires.fr

32


2016, a reçu sa Déclaration d'Utilité Publique (DUP) qui faisait suite à l'avis favorable de la commission d'enquête publique.

SALON DU NUMÉRIQUE CHAMPION DU MONDE ! Jean-Christophe VITTE, enseignant en pâtisserie à l’Ecole Hôtelière d’Avignon, a remporté avec l’équipe de France la Coupe du Monde des Arts de Glace, qui s’est déroulée en Italie à Rimini les 18 et 19 janvier, lors du SIGEP. Ce salon international est le plus important du monde en matière de glaces, pâtisserie et boulangerie artisanales. 12 équipes composées de 5 professionnels en provenance d’Argentine, Australie, Brésil, Canada, Allemagne, Italie, Maroc, Mexique, Pologne, Espagne, Etats Unis et bien sûr la France se sont affrontées lors de cette compétition. Toutes nos félicitations à notre professeur !

MATINALE DE LA CRÉATION Le 16 janvier dernier, près de 50 participants ont assisté à cette réunion d’information dédiée aux demandeurs d’emploi, porteurs d’un projet de création d’entreprise, organisée dans le cadre d’un partenariat entre la CCI de Vaucluse et Pôle emploi Vaucluse. Après un accueil de Sylvie Inzirillo, Présidente de la Commission “Vie de l’Entreprise” de la CCI, et de Frédéric Tacchino, Directeur Territorial Délégué Pôle emploi Vaucluse, le service création d’entreprise de la CCI leur a présenté une approche globale de la création d’entreprise (chiffres, statut, secteurs d’activité…). Il en ressort notamment que 3 779 entreprises ont été créées dans le département en 2012, dont près de 60% avec le statut d’auto-entrepreneur *. Enfin, des ateliers animés par des professionnels “business plan”, “financements” et “juridique, fiscal, social” leur ont permis d’affiner leur projet et de répondre à leurs interrogations. * Source : Insee 2013

INDEMNISATON TRAMWAY La CCI et la Chambre de Métiers participent à la Commission d’indemnisation amiable présidée par un magistrat où siègent des élus consulaires, des experts comptables pour apporter leur secours aux 1 200 entreprises qui pourraient être affectées par les travaux du tramway. Les deux chambres ont signé une convention avec le Grand Avignon et Tecelys, maître d’œuvre du projet qui financera les indemnités. Par ailleurs, un million d'euros alimenté par l’État (40% environ) et le Grand Avignon au travers d'un Fisac, assurera une redynamisation du commerce. Le Grand Avignon confie la gestion des fonds à l'association Coeur de Tram présidée par Jean-Pierre Bellucci. Le projet de tramway estimé à 250 M€ pour réaliser 14 km de voies pour une ouverture en

Forte du succès de la première édition en 2013, Avignon Delta Numérique, la filière 2.0, organise ces nouvelles rencontres professionnelles. Une opportunité pour les entreprises de développer leur compétitivité grâce au numérique. L’association multiplie les initiatives pour accompagner le développement du territoire dans un souffle d’optimisme. Le Mardi 18 mars 2014 à la Salle polyvalente de Montfavet > salondunumerique.fr

CA BOUGE AU CAMPUS ! Le 8 février dernier, de nombreux visiteurs se sont rendus au Campus de la CCI lors des journées portes ouvertes de ses écoles : équipes pédagogiques, professeurs et élèves de l’Ecole Hôtelière d’Avignon et de Sud Formation Santé ont accueilli les futurs élèves accompagnés de leurs familles et leurs ont présenté les équipements des écoles et le panel de formations proposées. L’occasion de mettre en avant les nouveaux cursus tels que le Bachelor Européen Cook Designer en Arts Culinaires ou le Diplôme Consulaire Supérieur en Sommellerie de l’Ecole Hôtelière d’Avignon. Avec l’Orthopédie – Orthèse et la Diététique & Santé, les filières innovantes de Sud Formation Santé formation étaient également à l’honneur. Sud Formation Santé enchaînait le 10 février avec le Salon de l’orthopédie et du Petit Appareillage, destiné aux professionnels. Orthopédistes, orthésistes, ergothérapeutes, pédicures, podologues, spécialistes du matériel médical et pharmaciens ont pu échanger et découvrir les dernières nouveautés de la filière. Des conférences et ateliers pratiques ont également animé ces rencontres professionnelles.


LE MONDE AU DÉPART D’AVIGNON En mai, l’Aéroport Avignon Provence bénéficiera d’une nouvelle liaison à destination d’Amsterdam. Desservir ce hub européen lui permet d’accéder à de nouvelles perspectives et de relier les 4 coins de la planète. Deux ans ! Deux ans de travail et de rencontres avec la compagnie aérienne City Jet auront été nécessaires pour l’ouverture de cette nouvelle ligne. Bénédict Petit, Directeur de l’aéroport et Yoann Abeille, responsable développement, ne sont pas peu fiers d’avoir convaincu la filiale d’Air France de l’intérêt de cette nouvelle destination. “Nous sommes en étroites relations avec City Jet qui dessert déjà London City (aéroport au cœur de Londres) depuis notre aéroport, mais avec Amsterdam, les possibilités sont démultipliées” explique Yoann Abeille.

HUB L’Amsterdam Airport Schiphol, avec ses 45 millions de passagers annuels, est en effet le 5e aéroport européen, après Heathrow, Roissy, Francfort, Madrid. Il dessert le monde entier avec des villes au nom évocateur : New York, Rio, Mexico, Dubaï mais aussi Shanghaï, Bali, Séoul… Ces destinations sont une op-

portunité pour le tourisme, mais s’avèrent également intéressantes pour nos entreprises, qu’elles soient situées sur le technopôle aéronautique Pégase ou sur la zone d’activité Agroparc, à proximité de l’aéroport.

VOL HEBDO Chaque samedi matin, du 24 mai au 30 août, un moyen courrier (un Avro RJ 85 de 98 sièges) effectuera un aller-retour Avignon-Amsterdam. Un séjour d’une semaine minimum sera ainsi nécessaire pour bénéficier du retour par la même compagnie. La billetterie Air France, située à l’Aéroport d’Avignon, renseigne les passagers sur les connexions possibles et propose les billets à la vente, même au départ d’Amsterdam pour des destinations plus lointaines. Et pour les inconditionnels du climat britannique, l’aéroport vauclusien propose toujours, durant la même période, des vols réguliers vers Southampton, Birmingham et London City.

INFO CCI Destinations, horaires et tarifs au départ de l’Aéroport Avignon Provence : CONTACT

04 90 81 51 51

www.avignon.aeroport.fr


Dynamiques 77  

Le magazine de la CCI de Vaucluse

Dynamiques 77  

Le magazine de la CCI de Vaucluse

Advertisement