Page 1

n°2 - janvier 2011

Journal de la communauté herri elkargoaren de communes aldizkaria

herri elkargoa communauté de communes

Arcangues - Bassussarry - Cambo-les-Bains - Espelette - Halsou Itxassou - Jatxou - Larressore - Louhossoa - Souraïde - Ustaritz

EDITO

Les ateliers de l'entreprise Renaudin, implantés dans la zone d'activités intercommunale Errobi à Itxassou.

DOSSIER

PAGES 4 À 5

© Photothèque Piment Espelette AOC

La dynamique économique en chef de file

LANGUE BASQUE

PAGE 3

Effervescence autour de l’euskara

PAGE 7

ENVIRONNEMENT

Rivières, ça coule de source

Six mois se sont passés depuis notre premier journal. Une période où la décision de mettre en commun les ressources provenant de l’ancienne taxe professionnelle a été prise. Décision forte de symbole qui démontre que le ciment a pris et que les onze communes de ce territoire veulent le dynamiser et le construire ensemble pour vous offrir les meilleurs services. Que cette nouvelle année 2011 vous apporte de nombreux moments de joie et vous donne la force d’affronter les évènements de la vie.

Sei hilabete iragan dira gure lehen aldizkaria ateratuz geroz. Tarte hortan, lanbide zerga ohiaren ganik heldu diren baliabideen bateratzeko erabakia hartua izan da. Erabaki hori sinboloz betea da, lurraldeko hameka herrien arteko lotura azkartzen dela erakusten duelako. Herri horiek herriartea elkarrekin dinamizatu eta eraiki nahi dute, biztanleei zerbitzu hoberenak eskaintzeko gisan. 2011 urte berri honek zoriona ekar diezazula eta biziaren gertakari azkarrei buru egiteko indarra eman diezazula.

Paul Baudry, Président de la Communauté de communes Errobi Herri elkargoko Lehendakaria


côté 2

Errobi

Depuis sa création, la Communauté de communes mène u avec l’Office Public de la Langue Basque (OPLB). Ce parte création d’un poste de technicien de la langue basque per promotion de la langue basque dans la vie locale. Ainsi d

EFFERVESCENCE SIÈGE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

VERS UNE NOUVELLE ADRESSE La Communauté de communes aura prochainement des locaux dont elle sera propriétaire, sur un terrain situé à Itxassou qui accueille déjà les services techniques de la collectivité. « Les travaux ont débuté début décembre et s’étaleront pendant 11 mois, la livraison étant prévue pour novembre 2011 » indique Frédéric Camou, responsable des services techniques. 400 m2 permettront d’accueillir sur ce site l’ensemble des services administratifs de la Communauté de communes. « Le bâtiment a été conçu dans une optique de performance thermique intéressante. Il sera construit autour d’une ossature en béton, avec une enveloppe métallique et une isolation par l’extérieur ». C’est au cabinet d’architecte de Cambo-les-Bains, Alaman & MacDonald que l’on doit la signature des plans.

Laster helbide berria Herri Elkargoa bere egoitza eraikitzen ari da Itsasun kokatua den eremu batean, elkargoko zerbitzu teknikoen zentroaren ondoan. Egoitza berriaren bukatzea 2011ko hazileko pentsatua da.

NOUVELLE COMPÉTENCE

L’HABITAT AU CŒUR DES RÉFLEXIONS Alors qu’une étude-diagnostic sur l’habitat à l’échelle du territoire intercommunal est en cours, la décision a été prise de positionner à l’avenir la Communauté de communes sur cette problématique en la dotant d’une compétence « politique du logement social d’intérêt communautaire et action, par des opérations d’intérêt communautaire, en faveur du logement des personnes défavorisées ». Le contenu de cette nouvelle compétence devrait être défini dans les mois à venir, notamment en fonction des données mises en lumière par l’étude en cours.

Etxebizitzaz gogoetatzen Errobi Herri Elkargoak ondoko eskumen berria hartu du : « Elkargoko interesa duen bizitegi sozialaren politika eta elkargoko interesa duten operazioen bidez, baliabide guti duten pertsonen bizitegiaren alde ».

UNE BOURSE POUR L’APPRENTISSAGE DE LA LANGUE BASQUE Dans le cadre de sa politique linguistique, la Communauté de communes Errobi vient de créer une bourse d’étude pour les habitants du territoire Errobi apprenant la langue basque. « Ce projet consiste à favoriser l’apprentissage du basque auprès du public adulte par l’attribution d’une bourse dont le montant progresse selon le niveau, l’assiduité et l’avancement dans la formation proposée par les gau eskolas implantées dans le territoire. L’objectif est ainsi de motiver les personnes à intégrer le processus d’apprentissage et de le mener à terme pour devenir bilingue » indique Panpi Olaizola, technicien langue basque au sein de la Communauté de communes Errobi. « Cette bourse permettra aux personnes qui suivent les cours du soir de poursuivre l’apprentissage. Ces aides conséquentes, qui vont de 50 % à 90 %, sont aussi valables pour les stages intensifs du 1er semestre 2011 ». Une aide non négligeable, surtout quand on sait qu’il faut près de 1000 heures pour maîtriser parfaitement les subtilités de la langue basque ! Toute personne intéressée par l’apprentissage de la langue basque est invitée à se renseigner auprès du technicien, Panpi Olaizola ou à consulter le site internet : http://errobi-beka2010.over-blog.com

Panpi Olaizola

La Communauté de communes Errobi s’engage pour la promotion de la langue basque

SUCCÈS POUR LE CHARBONNIER Comme en 2007, la Communauté de Communes Errobi a renouvelé en 2010 son animation sur le thème du charbonnier. L’opération a rencontré un franc succès avec la participation de la quasi totalité des écoles bilingues et ikastolas, soit près de 500 élèves. Invités à découvrir ce métier dans la forêt située près du « Pont du Diable » à Larressore, les enfants ont pu observer les meules dressées par le charbonnier, dont une en cours de combustion. La technique d’élaboration du charbon y a été commentée, ainsi que les essences d’arbres utilisées et le mode de gestion forestière lié à cette activité. Les commentaires n’ont été réalisés qu’en euskara. En complément de cette visite, un spectacle donné par le conteur Koldo Amestoy a aussi été proposé aux enfants.


une politique de promotion de la langue basque dans le cadre d’un partenariat enariat, formalisé par la signature d’une convention en 2007, a débouché sur la rmettant la mise en œuvre d’actions concrètes contribuant à l’utilisation et à la de nombreuses actions d’animations se déroulent au quotidien.

côté

identité E AUTOUR DE L’EUSKARA Beka bat euskararen ikasteko

19 AGENTS FORMÉS Avec le concours financier de la Communauté de communes, de l’Office Public de la Langue Basque (OPLB) et de chacune des communes concernées, 19 agents des différentes communes membres suivent une formation en langue basque. Cette formation est assurée par l’organisme AEK.

DES ATELIERS DE CONTES EN BASQUE Dans le cadre des différentes actions de promotion et d’utilisation de la langue basque menées par la Communauté de communes en partenariat avec l’Office Public de la Langue Basque (OPLB), un projet de collecte et d’atelier autour des contes et légendes locaux a été proposé aux établissements scolaires bilingues du territoire intercommunal, pour les classes de cycle 3. Trois écoles à Jatxou, Halsou et Cambo se sont portées volontaires pour participer à ce projet dont la finalité est de permettre aux enfants de pratiquer la langue basque en dehors du cadre scolaire classique et avec un intervenant extérieur : le conteur Xan Errotabehere. Outre un travail préalable de recherche de textes, un enregistrement radio a eu lieu dont l’émission a été diffusée sur les radios basques avant Noël.

Bere euskararen aldeko hizkuntza politikaren parte gisa, Errobi Herri Elkargoak euskara ikasten duten Errobi lurraldeko biztanleei zuzendu beka sortu berria du. « Proiektu honen bidez, publiko helduaren euskararen ikastea lagundu nahi da, mailaren, jarraikitasunaren eta formakuntzaren aitzinamenduaren arabera emendatzen den beka baten bitartez, lurraldean kokatuak diren gau eskolek proposatu kurtsoetan. Gisa hortan, pertsonak ikaste prozesuan sartzeko eta bururaino eremaiteko motibatu nahi ditugu, elebidun bilaka ditezen » dio Panpi Olaizolak, Errobi Herri Elkargoan ari den euskara teknikaria. « Beka horrekin, gau eskoletako kurtsoetara doazten pertsonek ikasten segitzen ahalko dute. Laguntza handi horrek kostuaren % 50tik % 90a arte estaltzen ahal du eta 2011ko lehen seihileko ikastaldientzat ere proposatua izanen da ». Laguntza ederra da jakina delarik 1000 orenetarik hurbil behar direla euskararen menperatzeko ! Euskararen ikasteko xedea duen pertsona orok argitasunak Panpi Olaizola teknikariaren bidez ukanen ditu, edo beka dispositiboari zuzendua den webgunean so eginez ondoko helbidean : http://errobi-beka.over-blog.fr

Ikazkinaren arrakasta 2007an bezala, 2010ean Errobi Herri Elkargoak ikazkinaz eraman animazioa berriz proposatu du. Operazioak arrakasta gaitza ukan du eta lurraldeko eskola elebidun eta ikastola gehien-gehienek parte hartu dute, hots 500 ikasle inguru. Haurrek Larresoroko Harrizko Zubi aldean egin ahal izan dute ofizio zahar horren ezagutza, ikazkinak xutitu metak so eginez, horietarik bat osoki egina eta

erretzen ari zelarik. Ikatzaren egiteko teknika, erabiliak diren zuhaitz motak eta ofizio honentzat oihana nola eraman behar den aipatuak izan dira. Azalpenak euskaraz baizik eginak izan dira. Bisita honen osatzeko, Koldo Amestoy kontalariak emanik, haurrek Jentilei eta Ikazkinari buruzko ikusgarria ikusteko parada izan dute.

19 langile ikasten ari Herri Elkargoak, Euskararen Erakunde Publikoak (EEP) eta hunkituak diren Herriko Etxe bakoitzak diruztaturik, herri desberdinetako 19 langilek euskarazko formakuntza segitzen dute. Formakuntza hori, egitura berezitua den Aek-k segurtatzen du.

Ipuin bilketa eta tailerrak euskaraz Herri Elkargoak Euskararen Erakunde Publikoarekin (EEP) partaidetzan eramaiten dituen euskararen erabiltze eta sustatze ekintza desberdinen parte gisa, tokiko ipuin eta leienden bilketa eta tailer proiektu bat proposatua izan da herriarte lurraldeko ikastetxe elebidunei, 3. zikloko gelentzat. Jatsu, Haltsu eta Kanboko hiru eskolek proiektuan parte hartu dute, helburua haurrek euskara eskolaren ingurune klasikotik kanpo erabiltzea zelarik. Proiektu hortan, kanpoko eragile batek parte hartu du, Xan Errotabehere kontalaria. Testu xerkatzearen lehen lanaz gain, haurrek irratiarekin grabapen bat egin ahal izan dute eta emankizuna Euskal Irratietan hedatua izan da eguberri aitzin.

3


coté développement 4

économique ZONE D’ACTIVITÉS

SYNDICAT NIVE-NIVELLE

UN PAYSAGE SIMPLIFIÉ Avec la fin du Syndicat intercommunal Nive-Nivelle, c’est clairement une simplification du paysage intercommunal local qui s’opère. Créé voici plus de 20 ans, le syndicat Nive-Nivelle avait pour objectif d’œuvrer en faveur d’une stratégie globale de développement à l’échelle de 17 communes réparties entre le secteur Errobi (en totalité) et Sud Pays Basque (en partie).

ERROBI 2, C’EST PARTI ! vec l’aménagement de la zone d’activités économiques Errobi 2 à Itxassou par la Communauté de communes, c’est clairement une contribution au maintien d’emplois au cœur du territoire qui a eu lieu. Les 5 lots de la ZAE « Errobi 2 » vont permettre l’implantation ou le développement de cinq entreprises artisanales en recherche d’offre foncière disponible à un coût relativement modéré. Entre maçonnerie (Sté Aribit), chaudronnerie (JDR), menuiserie (Ent. Lordon), charpente (Altxa) et ambulances (Pays basque ambulances), les entreprises prochainement installées auront ainsi l’opportunité d’investir un nouvel espace de travail afin d’accroître leur activité.

A

C’est dans les années soixante-dix que la première zone d’activité (ZAE Errobi-Alzuyeta) a vu le jour à Itxassou. Entièrement occupée et commercialisée aujourd’hui, il était donc nécessaire d’aménager une seconde zone. Ainsi, le projet de la ZAE « Errobi 2 » porte sur un terrain d’une superficie d’environ 10 000 m² situé quartier Panecau, acheté à la commune d’Itxassou en 2008. Les travaux d’aménagement ont consisté dans la viabilisation des 5 lots que comprend la nouvelle zone : terrassement, enrochement, voirie, raccordement réseaux, etc. Leur réalisation a été confiée au groupement d’entreprises Sobamat et Aguerre, sous maîtrise d’œuvre du cabinet Merlin.

5 entreprises concernées

Le syndicat a notamment débouché sur l’élaboration d’une charte de territoire et plus récemment sur la mise en œuvre d’un Projet Collectif de Développement (PCD), à l’origine du soutien financier d’une vingtaine de projets entre 2007 et 2010. Cette dernière procédure contractuelle étant aujourd’hui arrivée à son terme et compte tenu de l’existence des Communautés de communes Sud Pays Basque et Errobi, le Syndicat Nive-Nivelle va transférer ses activités. C’est ainsi que la Communauté de communes Errobi a délibéré le 22 novembre 2010 pour intégrer de nouvelles compétences en lien avec le développement économique. Celles-ci sont centrées autour d’actions en faveur de l’artisanat et du commerce et d’actions contribuant à la valorisation et à la promotion touristique du territoire communautaire. Dans ce cadre, la Communauté de communes va prendre le relais du Syndicat en matière d’entretien et de valorisation des sentiers de randonnées inscrits au Plan local de randonnées.

Egituraketa sinpleagoa Errobi-Urdazuri Herriarte Sindikatuaren desagertzearekin, erraiten ahal dugu tokiko herriarte egituraketa sinplifikatzen ari dela. Ondorioz, Errobi Herri Elkargoak eskumen berriak hartu ditu ofizialeen eta merkatarien inguruan baita ere herriarte lurraldeko turismoaren balorizatze eta sustatzearen aldeko ekintzen inguruan oinarriturik.

FISCALITÉ

UN PARI SUR LA DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE FPU. Trois lettres qui symbolisent un changement fort pour la Communauté de communes. En effet depuis le 1er janvier 2011, la CC Errobi a adopté le principe de Fiscalité Propre Unique (anciennement TPU). « C’est un pari sur la dynamique économique future du territoire » résume Michel Dupérou, Vice-président de la Communauté Errobi en charge des finances au sein de la collectivité. Dès sa création en 2007, la Communauté de communes s’était fixée comme objectif de passer sur ce mode de fiscalité avant le 1er janvier 2012. « Le contexte de réforme de la Taxe Professionnelle et la fin annoncée des dotations financières spécifiques de l’Etat octroyées aux collectivités adoptant la FPU, nous ont incité à prendre cette décision dès 2010 pour une application en 2011 ». Concrètement, la Communauté se substitue aux communes pour la perception de l’impôt économique et des nouvelles recettes instaurées par la réforme de la TP. Cela signifie qu’un taux unique de Cotisation Foncière des

Entreprises (CFE) s’appliquera à toutes les entreprises du territoire, taux qui correspond au taux moyen des taux de CFE communaux.

fiscalité additionnelle, des aides de l’Etat et de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. L’idée en mettant en place la fiscalité propre unique est d’impulser des revenus autres, de manière à donner davantage de moyens et proposer plus de services à la population. Nous envisageons une augmentation très substantielle des ressources de la Communauté de communes à moyen terme. Cette décision est aussi en cohérence avec la volonté de notre collectivité de développer l’activité économique du territoire et d’impulser la création d’emplois ».

Impulser la création d’emplois

Ce nouveau régime fiscal permet à la fois pour chaque commune membre de garantir un niveau de recettes équivalent à celui perçu en 2010 et pour la Communauté de bénéficier des retombées qu’apportera la création de nouvelles zones d’activités économiques intercommunales.

« Jusqu’en 2010, les ressources de la Communauté de communes Errobi étaient principalement issues d’une


5

SIGNATURE

UN CONTRAT AVEC LE DÉPARTEMENT Errobi 2 abian Herri Elkargoak Errobi 2 lan eremua antolatuz Itsasun, lurraldean empleguaren atxikitzearen aldeko urrats argia egin du. Errobi 2 Lan Eremuko 5 lursail horiei esker, lurra prezio nahiko eskuragarri batean xerkatzen zuten bost enpresa ttipi plantatzen ahalko dira.

Dinamika ekonomikoan apostu e 6 octobre 2010 a été marqué par la signature du Contrat Communautaire de Développement (CCD), entre la Communauté de communes Errobi et le Conseil général. Un dispositif qui permettra au territoire de bénéficier de l’appui technique et financier du Département pour de nombreux projets touchant l’économie, l'habitat, le développement culturel, les services à la personne. C’est en 2005 que le Conseil général a créé ce dispositif d’accompagnement, en faveur des communautés de communes. En pratique, ce partenariat signé pour une durée de 3 ans avec le Conseil Général, comprend un pro-

L

gramme d’actions annualisé pour chaque axe d’intervention et identifie pour chacun des projets leur contenu, leur coût et la participation du Département. Rappelons ici que la Communauté de communes s’était engagée dans un protocole d’élaboration d’un Contrat Communautaire de Développement en novembre 2008. L’année 2009 a ainsi été consacrée à un travail de fond sur le projet communautaire : élaboration d’un diagnostic local partagé, identification des enjeux et définition d'un programme d'actions. Des Commissions de travail thématiques sur chacun des axes retenus ont alors été constituées et se

sont réunies à de très nombreuses reprises avec le soutien technique et méthodologique du Conseil Général. Dans ce cadre, l’axe culture a permis d’identifier des pistes intéressantes d’actions, mais pour lesquelles la réflexion est toujours en cours. En cas de finalisation ultérieure de cet axe, celui-ci pourra faire l’objet d’un avenant au Contrat Communautaire. Il en est de même pour le volet habitat. C’est donc autour de l’économie et de la petite enfance que ce partenariat va trouver ses premières traductions sur le terrain. Seize actions sont déjà sur les rails.

ÉTUDES

QUEL AVENIR POUR LE COMMERCE LOCAL ? La Communauté de communes Errobi et l’association Errobi Lan ont mené une enquête sur les achats et le commerce auprès des ménages. Des informations qui permettront de guider les élus et autres acteurs économiques dans les pistes de travail. Pilotée par l’universitaire Maryse Raffestin, cette étude permet de disposer d’un éclairage sur l’offre commerciale locale. Si en ressort le portrait d’un territoire très attractif, dont le niveau de vie est élevé dans sa moyenne avec cependant des écarts de pouvoir d’achat plus ou moins importants d’une commune à l’autre.

Si la place du commerce dans la vie économique du secteur Errobi est faible comparée au BAB (16 % contre 21 %), elle connaît une augmentation rapide (40 % de commerces supplémentaires entre 2000 et 2008 contre 10 % pour le BAB), avec pour la zone Errobi le plus fort taux de création de commerces en 2008 ! Les comportements d’achat et les critères de satisfaction des ménages – au cœur de l’enquête – se sont avérés diversifiés en raison de facteurs géographiques, démographiques et sociologiques différents selon les communes. « Les conclusions de cette étude peuvent apparaître a priori pessimistes pour les acteurs membres d’Errobi Lan, car elles font la part belle aux supermarchés. Cependant le constat qui est posé peut aussi éclairer sur de nouveaux modes d’organisation

du commerce local. En effet, des concepts de concentrations commerciales accessibles et diversifiées peuvent avoir un avenir sur le territoire. De nouveaux modes d’organisation et de développement du commerce pourraient répondre aux attentes, à condition d’être accompagnés par des infrastructures adaptées (accès, parking,…). Cependant, ces évolutions ne se produiront pas spontanément et ne pourront pas concerner chaque commune » relève Maryse Raffestin. Charge désormais aux collectivités et aux acteurs économiques de donner une suite à cette étude. C’est le rôle qui incombera aux membres d’un groupe de travail commun à la communauté de communes Errobi et l’association Errobi Lan pour examiner la suite et les orientations possibles.

FPU. Herri Elkargoarentzat aldaketa handiaren sinbolo diren hiru hizki. Alabaina, 2011ko urtarrilaren 1.az geroz, Errobi Herri Elkargoak Zerga Propio Bakarraren printzipioa onartu du (lehengo TPUa). « Lurraldearen geroko dinamikan egin apostua da » laburbiltzen du Michel Dupérou-k, elkargoko finantzen batzordearen buru den hautetsia.`

Kontratu bat departamendu arekin 2010eko urriaren 6a, Elkargoko Garapen Kontratuaren (CCD) izenpetze eguna izan da Errobi Herri Elkargoa eta Konteilu Orokorraren artean. Dispositibo horri esker, elkargoak Departamenduaren laguntza tekniko eta ekonomikoa eskuratzen ahalko du, lurraldearen erakargarritasunaren hobetzearen aldeko proiektu frangorentzat.

Zer gero tokiko saltegientzat ? Herri Elkargoa eta Errobi Lan elkarteak inkesta bat eraman dute familietan, erosketa eta saltegiei buruz. Bildu emaitzek, lurraldeko hautetsiak eta beste eragile ekonomikoak lan norabide berrietan lagunduko dituzte.


côté 6

territoire AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

COUP D’ENVOI POUR LE SCOT des commerces, accès aux services, espaces de loisirs… Les dernières prouvent que le décennies développement de l’agglomération de Bayonne et du sud des Landes a fait émerger une nouvelle géographie de l’action et de la coopération publiques.

Mettre en cohérence toutes les politiques dans les domaines de l’urbanisme, de l’habitat, de l’économie, des déplacements et de l’environnement, sur un territoire qui s’étend de la l’agglomération bayonnaise au sud des Landes, en passant par Errobi, tel est le dessein du Schéma de Cohérence Territoriale qui sera mis en place à l’horizon 2012. Une concertation publique est en cours.

C

réé en 1999, le Syndicat mixte du Schéma de cohérence territoriale (SCoT) de l’agglomération de Bayonne et du sud des Landes a reçu des différentes collectivités qui le composent la compétence pour élaborer le SCoT, mais aussi pour en assurer le suivi. Celui-ci fédère aujourd’hui 48 communes, représentant plus de 212 000 habitants. Pourquoi ce périmètre ? Parce que celui-ci s’attache tout simplement aux limites du bassin de vie quotidienne, c’est-à-dire à l’espace vécu et partagé par les habitants à travers leurs principales activités : lieux de résidence et de travail, fréquentation

Les enjeux de la concertation Dans le cadre de la consultation publique en cours, chaque citoyen, association ou représentant des acteurs économiques est invité à consulter le dossier et à faire part de ses remarques. A ce jour, quatre grands principes président à l’objectif d’élaboration de ce Schéma de Cohérence territoriale. Le premier volet doit ainsi permettre un développement équilibré de l’ensemble du territoire et notamment favoriser, pour chaque secteur qui compose le périmètre du SCoT, un équilibre satisfaisant entre les différentes fonctions urbaines, au bénéfice de la vie quotidienne de la population. Préserver et valoriser les espaces constitutifs de la trame verte et bleue, afin de limiter l’empreinte écologique du développement urbain, et de préserver la qualité de vie des habitants constitue le second axe fort du ScoT. Les deux derniers axes forts sont centrés autour de la notion d’urbanisme durable, mais aussi d’une

meilleure structuration de l’offre de transports collectifs, tout en promouvant toutes les alternatives à l’usage individuel de la voiture. Si toutes ces réflexions peuvent paraître très lointaines du quotidien des citoyens, nul doute que ce type de dossier engage fortement l’avenir d’un territoire. D’où l’importance pour chacun de s’y intéresser, de consulter et de réagir. A bon entendeur !

Lurralde Antolaketa Eskema (SCOT) hastekotan Hirigintza, etxebizitza, ekonomia, bidaiak eta ingurumenaren politika guziak koherentzian eramaitea Baionako hirigunetik Landesetako hegoalderaino Errobi barne - hedatua den lurralde batean, hau da 2012 urtean tokian emana izanen den Lurralde Antolaketa Eskemaren helburua. 48 herri edo hiri eta horietan 212 000 biztanle hunkituak dira eremu hortan. Kontzertazio publiko bat abiatua da.

Où consulter les pièces mises à disposition et porter des observations ? Communauté de communes d’Errobi Centre Multi-Services 64250 - Cambo-les-Bains Tel. 05 59 93 50 77


côté

environnement RIVIÈRES

ÇA COULE DE SOURCE C’est pour mieux appréhender la gestion des cours d’eau que la Communauté de communes Errobi vient de se doter d’une nouvelle compétence en matière d’entretien et de restauration des rivières.

Berges de la Nive

L

es enjeux auxquels doivent faire face les collectivités en matière de gestion de l’eau en général, et des cours d’eau en particulier, sont aujourd’hui de plus en plus importants. Qualité, gestion et entretien des cours d’eau sont donc désormais des maîtres mots dans les politiques des collectivités. Aussi, le Conseil communautaire a approuvé une extension du champ de compétences de la Communauté de communes lui permettant d’accompagner ses communes membres dans le domaine de la gestion des cours d’eau. C’est notamment l’absence d’interventions d’entretien des berges sur la zone intermédiaire de la Nive, comprise entre Bassussarry et Ustaritz en partie aval, et Louhossoa en partie amont, qui a décidé les élus à franchir le pas. Si les responsabilités des propriétaires riverains restent inchangées, cette

compétence s’effectuera en cohérence avec les champs d’intervention des syndicats préexistants : le syndicat mixte du bassin versant de la Nive assurera un appui technique et logistique auprès de la Communauté de communes Errobi notamment par la prise en charge de l’étude diagnostic des travaux rivières et du dossier de déclaration d’Intérêt Général et par la mise à disposition du technicien rivière ; le Syndicat mixte

Une approche globale de la Nive et de ses affluents

de la Nive Maritime (qui concerne Bassussarry et Ustaritz) poursuivra quant à lui sa mission de création, d’aménagement et d’entretien de voies vertes sur les berges dans ces deux communes. Sur le terrain, la Communauté de communes exercera donc sa compétence d’intérêt général sur toutes les berges du territoire communautaire, à l’exception de celles sur lesquelles est aménagée une voie verte en fonction des enjeux prioritaires en présence.

ORGANISATION

PREMIERS PAS VERS UN SAGE CÔTIER

E

n lien avec la problématique de l’entretien, de la gestion et de la qualité de l’eau et des cours d’eau, la Communauté de communes Errobi a été sollicitée par la Communauté de communes Sud Pays Basque (CCSPB) pour participer à l’élaboration d’un Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau, pour les bassins versants des cours d’eau côtiers compris entre la Bidassoa et l’Adour (SAGE Côtiers Basques). En effet, la CCSPB s’est portée candidate pour assurer le portage et l’animation de ce SAGE qui constitue

un outil de planification et de mise en œuvre de l’ensemble de la politique de l’eau dans l’objectif d’agir concrètement pour atteindre un bon état des eaux. Errobi est concernée au titre de 4 de ses communes membres dont le périmètre est partiellement compris dans les bassins versants des cours d’eau côtiers (Arcangues, Ustaritz, Souraïde et Espelette). L’adoption d’une compétence « participation à l’élaboration de SAGE » permettra à la Communauté de communes Errobi de représenter ses communes membres concernées dans la démarche engagée dans la CCSPB.

Cette participation sera formalisée par la signature d’une convention de partenariat consacrée au SAGE Côtiers Basques. D’après les estimations fournies par la CCSPB, la contribution financière annuelle de la Communauté de communes devrait être de l’ordre de 1 000 € pendant les 3 années de la convention. A l’heure actuelle, il n’existe pas de projet de réalisation d’un SAGE pour le bassin de la Nive. Si un tel projet venait à voir le jour dans les années à venir, la Communauté de communes pourrait alors participer à son élaboration.

Errekak garbi atxikitzeko Ur erreken kudeaketa hobeki sesitzeko, Errobi Herri Elkargoak erreken garbitze eta mantentze alorrean eskumen berria hartu du. Elkargoak interes orokorreko eskumen hori bere lurraldeko erreka hegietan baliatuko du, finkatuak izanen diren lehentasunen arabera.

Kostaldeko Uren Antolaketa eta Kudeaketa Eskeman (SAGE) partaide Uren Antolaketa eta Kudeaketa Eskemaren sortzea Bidasoa eta Aturri artean kokatuak diren erreken isurialdeentzat (Euskal kostaldeko SAGE) bidean da. Tresna berri honen helburua, erreketako uraren kalitate on baten ukaiteko lan egitea da. Arrangoitze, Uztaritze, Zuraide eta Ezpeleta hunkituak dira.

7


côté développement 8

du territoire SERVICES

UNE TÉLÉ « TOUT NUMÉRIQUE » EN 2011 ! Plus de chaînes, une meilleure qualité d’image et de son, la télé numérique c’est forcément un bond en avant. Comment les citoyens d’Errobi doivent-ils se préparer à ce changement ? Toutes les réponses que vous attendez dans les lignes qui suivent. Telebista e 29 mars 2011 en région Aquitaine la diffusion analogique des principales chaînes de télévision nationales (TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5/Arte et M6) va s’arrêter et être remplacée par une diffusion exclusivement numérique. Tous les foyers de la région doivent vérifier que leur installation est compatible avec le numérique au risque de se retrouver devant un écran noir après le 29 mars 2011 ! La bonne nouvelle se trouve du côté de Louhossoa. En effet, le ré-émetteur de Louhossoa va être mis en service en numérique, alors que les premières hypothèses prévoyaient de ne pas le rallumer. Une incidence majeure car les téléspectateurs de sa zone d'émission pourront plus facilement recevoir le nouveau signal numérique. Seules quelques orientations d'antennes seront à prévoir. Il faudra avant toute action, faire valider auprès d'un antenniste agréé " Tous au numérique " ou de professionnels (revendeurs ou antennistes) pour bénéficier d’une meilleure qualité de l'image et du son. Pour les téléspectateurs qui ne seraient

L

pas dans la zone de diffusion, il faudra opter pour une solution alternative pour recevoir gratuitement les 19 chaînes de la TNT, via un équipement parabolique auprès des deux opérateurs que sont FRANSAT ou TNT SAT. Des aides financières et techniques A noter que des aides financières ont été mises en place pour les foyers aux revenus les plus modestes, pour l'équipement et l'antenne, sous conditions de ressources. Gardez bien vos factures et vos tickets de caisse, ils vous seront demandés pour tout remboursement. Et ne tardez pas trop : les aides financières sont disponibles dans un délai maximum de 3 mois après le passage. A noter que cette aide est abondée par le Conseil général des PyrénéesAtlantiques. Pour ceux qui peuvent investir dans une solution payante, l’ADSL, le câble et la parabole avec abonnement sont aussi des solutions alternatives. Enfin, une assistance technique pour

l’installation est mise à disposition des personnes de 70 ans et plus ou souffrant d’un handicap supérieur ou égal à 80 %. Adressez-vous au centre d’appel* pour connaître précisément les conditions d’attribution et bénéficier de ces aides. Elle permet d’aider ces personnes vulnérables à installer leur adaptateur TNT et à procéder à une nouvelle recherche des canaux après le passage. Besoin de plus d’infos ? Une tournée d'information mobile est programmée sur le territoire de la Communauté de communes d'Errobi, avec la présence d'un véhicule d'information et de démonstration du GIP France télé numérique, les 4 mars à Cambo les Bains et 8 mars 2011 à Ustaritz. Les guides « tous au numérique » répondront à vos questions. Le site Internet www.tousaunumerique.fr et le centre d’appel ouvert du lundi au samedi de 8 h à 21 h complètent le dispositif. Vous pourrez ainsi tout savoir sur le passage à la télé tout numérique : les modalités, le calendrier et les aides !

Changement le 29 mars 2011

UN SUCCÈS QUI NE SE DÉMENT PAS De la Nive au littoral basque, le nouveau guide du Plan Local de Randonnées est une invitation à parcourir les 58 balades et randonnées pédestres du territoire, soit 440 kilomètres de sentiers balisés et entretenus. De la Rhune au Mondarrain, jusqu’à l’Océan Atlantique en passant par les plaines en bord de Nive, familles, habitués ou randonneurs confirmés trouveront chemin à leur pied sur ces itinéraires. « Signe que ces circuits sont très prisés, le guide et la carte VTT sont parmi les supports les plus vendus dans le département » souligne Emilie Lay, chargée de mission économie et tourisme à la Communauté de communes Errobi. Quant à la nouvelle carte VTT, elle comprend 11 circuits balisés et entretenus dont 5 nouveaux itinéraires. Enfin, les internautes trouveront leur bonheur avec une sélection de 15 fiches numériques, téléchargeables sur les sites web des offices de tourisme, traduites en espagnol, en anglais et en basque.

Errobitik itsasoraino, Tokiko Ibilaldi Planaren gida berriak inguruetako 58 ibilaldietan kurritzeko gomita luzatzen digu. Bestalde VTT edo mendiko bizikletaz ibiltzeko karta berria argitaratua izan da, balisatuak eta garbituak diren 11 ibilbiderekin, horietarik 5 berriak direlarik.

2011ko martxoaren 29an, frantses telebista kate nagusiak molde numerikoan hedatuak izanen dira bakarrik. Gure eskualdeko etxe guziek so egin behar dute haien tresneria numerikoarekin ibiltzen denez, pantaila beltz baten aitzinean ez gelditzeko. Le saviez-vous ? Au moment de l’extinction du signal analogique, les fréquences d’émission des chaînes en numérique peuvent changer. C’est pourquoi, les téléspectateurs devront lancer une nouvelle recherche et mémorisation des chaînes sur chaque poste recevant la télévision numérique par une antenne râteau ou intérieure, y compris sur les postes qui reçoivent la TNT depuis longtemps. * Plus d’infos 0 970 818 818 (numéro non surtaxé, prix d’un appel local, du lundi au samedi de 8 heures à 21 heures*) ou www.tousaunumerique.fr

PLAN LOCAL DE RANDONNÉES

Ibilbideak, oinez ala bizikletaz

« osoki numerikoa » 2011n !

Comment se procurer le guide et la carte VTT ? Le guide est vendu 8 € et la carte VTT, vendue 1,50 €. • auprès des offices de tourisme d’Errobi et de Terre et Côte Basques ainsi que dans les Offices de tourisme du littoral (Anglet…), • dans de nombreuses librairies, maisons de la presse, • autres points de vente (associations, mairies…). • par courrier : bon de commande téléchargeable sur www.rando64.fr

Centre Multi-Services BP41 - 64250 Cambo-les-Bains Tél. 05 59 93 50 77 mail : contact@cc-errobi.fr

Directeur de la publication Paul Baudry

Conception et réalisation Valeurs du Sud - Morlaàs Tél. 05 59 140 140 Fax : 05 59 140 147 Numéro 2 - janvier 2011

Photos Communauté de communes Errobi Laboratoire Renaudin

Impression Zeroa multimedia Journal imprimé sur papier recyclé

Errobi Berri n°2 Janvier 2011  

Journal de la communauté de communes d'Errobi de Janvier 2011.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you