Page 1

12


À propos du Conseil canadien pour l’Afrique Le Conseil Canadien pour l’Afrique (CCAfrique) est le seul organisme canadien voué au développement économique de l’Afrique. C’est une organisation à but non lucratif, fondée sur l’adhésion de ses membres. Fondé en 2002, l’année du sommet du G8 à Kananaskis, où l’agenda comprenait l’élaboration d’un plan d’assistance pour l’Afrique. CCAfrique se concentre sur l’avenir de l’économie africaine et le rôle positif que peut jouer le Canada pour atteindre certains défis en Afrique. Les membres actuels du CCAfrique, proviennent de grandes, moyennes et petites entreprises canadiennes et africaines, d’établissements d’enseignement, tels que les universités, les collèges et d’organismes des gouvernements fédéral et provincial. Avec plus de 150 membres actifs dans tous les secteurs de l’économie - les infrastructures, l’éducation, les ressources naturelles, juridiques et environnementales, de l’énergie, de l’ingénierie-conseil, la construction, le transport, l’exploitation minière - et 4 bureaux à travers le Canada - CCAfrique est essentiel quand il s’agit de relations économiques entre le Canada et l’Afrique.

Notre mission Faciliter et promouvoir la pérennisation du commerce et de l’investissement entre les secteurs publics et privés canadiens et africains, selon les lignes directrices d`une responsabilité sociale des entreprises (RSE) appropriée, afin d’en tirer un bénéfice mutuel de tous. Notre mission est également de soutenir les réussites de l’Afrique et de contribuer à la promotion des signes prometteurs observés récemment sur le continent africain, tels que l’accélération de la croissance économique et le nouvel engagement démontré par les dirigeants africains.

2


Objectifs de CCAfrique 1. Encourager le dialogue et la discussion sur les questions de l’économie, du commerce, de la formation et de l’éducation relative au Canada et aux pays africains, de manière à favoriser une augmentation et une diversification des investissements, ainsi que des échanges économiques et commerciaux entre le Canada et les pays africains. 2. Contribuer à la compréhension et à l’évolution des relations économiques et commerciales entre le Canada et les pays africains, en particulier par les moyens suivants : a. Agir comme un comité de réflexion pour la promotion et le développement des politiques économiques et commerciales entre le Canada et les pays africains, ainsi que conseiller le gouvernement du Canada, ses institutions et les gouvernements provinciaux ainsi que les gouvernements des pays africains. b. En collaboration avec le gouvernement du Canada et les gouvernements provinciaux, développer et maintenir des relations étroites avec des groupes nationaux et régionaux divers dédiés à la réalisation de projets de développement économique et commercial entre le Canada et les pays africains. c. Faire des analyses, de la recherche et des commentaires littéraires de la documentation nécessaires afin de réaliser la mission de CCAfrique et les objectifs stratégiques. d. Agir, selon les moyens et les possibilités, en tant que promoteur et organisateur d’événements, tels que des colloques, des conférences, des séminaires, des réunions d’information, et des missions commerciales.

Afrique: Terre d’opportunités pour les investisseurs Croissance du produit intérieur brut réel (Moyenne Annuelle en %)

L’Afrique Subsaharienne

L’Afrique du Nord

Afrique

Région

Source: Indicateurs du développement en Afrique 2012/2013, la Banque mondiale

3


Ce qu’il faut savoir sur l’Afrique. • Selon The Economist, sept des dix économies les plus dynamiques du monde africains au cours des cinq prochaines années. La structure économique de l’Afrique est en train de se transformer rapidement, et se dirige vers une économie fondée sur les produits et les services. Aujourd’hui, sur le plan économique, l’Afrique se place là où la Chine était il y a 15 ans.

Taux de croissance du PIB projeté (Évolution en % d’année en année – 2012 à 2017)

• L’Afrique a la population la plus jeune au monde. La Banque mondiale prévoit que 61 % des Africains auront moins de 25 ans en 2015. Par conséquent, alors que la plupart des pays développés ont une population vieillissante, l’Afrique représente la main-d’œuvre mondiale de demain! • « La récente croissance économique de l’Afrique est influencée par la révolution des technologies de l’information et de la communication», affirme la Banque mondiale. Il y a 650 millions d’utilisateurs de mobiles en Afrique, dépassant le nombre d’usagers des États-Unis ou de l’Europe. En Afrique, les appareils mobiles sont couramment utilisés pour les communications personnelles, ainsi que pour des activités économiques telles que l’accès aux services financiers et pour obtenir des informations sur le milieu des affaires. • L’Afrique accueille des investisseurs internationaux pour le développement de ses infrastructures! Afin de faciliter l’augmentation de la croissance. L’Afrique a besoin d’investissements pour développer ses infrastructures. Les opportunités d’investissement sont nombreuses et de domaines divers : routes, voies ferrées, ports, systèmes d’irrigation, les télécommunications, l’eau potable, l’assainissement, l’énergie et les infrastructures sociales de base comme la santé, l’éducation, les services bancaires et financiers.

<2.5% 2.5% à 3% 3% à 4% 4% à 5% >5% Source: Oxford Economics, Ernst & Young Culture au-delà des frontières

Que pensent les spécialistes/experts de l’économie africaine? « Voilà plus d’une décennie, que l’Afrique Subsaharienne connait une croissance économique relativement rapide, avec une moyenne d’environ cinq pour cent par année ». Indicateurs du développement en Afrique 2012/2013, la Banque mondiale « Après avoir stagné pendant la majeure partie des 45 dernières années, la performance économique de l’Afrique s’est nettement améliorée. Bien que la croissance économique actuelle soit encore relativement de courte durée dans la grande histoire des crises de croissance de l’Afrique et même si elle n’est en nul cas à proximité de la norme de l’Asie de l’Est, elle n’en est pas moins remarquable et encourageante ». Série de documents de travail de recherche sur les politiques, la Banque mondiale « Un nombre considérable de pays africains ont connu une croissance élevée et soutenue tant et si bien que, malgré l’impact de la situation économique mondiale actuelle, la taille de l’économie africaine a plus que triplé depuis 2000. Les perspectives semblent également positives, avec de nombreuses régions qui devraient continuer à enregistrer une croissance positive. De plus, un grand nombre d’économies africaines devrait continuer de se positionner parmi les économies ayant la plus forte croissance de la planète. » Ernst & Young enquête sur l’attractivité, l’Afrique 2013

4


Devenir membre de CCAfrique, valorise votre organisation. En devenant membre de CCAfrique, vous obtenez un laissez-passer pour des possibilités d’Affaires infinies en Afrique. En outre, nos membres bénéficient d’un accès à une société d’entreprise similaire et à une communauté politique qui travaillent ensemble pour accroître les Affaires et les relations commerciales entre le Canada et les pays africains.

Avantages exclusifs pour les membres de CCAfrique : - Recevez quotidiennement le service de la Revue de Presse Africaine. Il s’agit d’un service de messagerie qui vous informe des nouvelles économiques de l’Afrique à partir de diverses sources d’information à travers le monde chaque jour ouvrable. - Recevez le service hebdomadaire de développement des entreprises (BDS). Le BDS réunit les appels d’offres internationaux, des offres et des opportunités commerciales des 54 pays africains au cours d’une semaine précise. Ce service permet aux membres de CCAfrique d’identifier les opportunités d’affaires dans les marchés africains. - Recevez les Indicateurs Mensuels Africains (IMA). L’IMA est une représentation graphique de données statistiques recueillies auprès de diverses sources afin de donner un aperçu instantané de la situation économique en Afrique. C’est le rapport idéal pour jauger où l’Afrique se trouve dans l’arène mondiale, ainsi que d’approfondir votre compréhension de la situation économique et le climat des affaires des pays africains. - Bénéficiez de rabais pour les conférences, les séminaires et les événements (CCAfrique organise 3 à 4 missions en Afrique, environ 4 ateliers nationaux ainsi que 2 ou 3 grandes conférences par année). - Bénéficiez de publication gratuite d’articles dans la publication trimestrielle de CCAfrique, le magazine, l’Afrique en Essor qui est consulté par plus de 1,5 million de lecteurs à travers le monde. - Bénéficiez de nombreuses occasions de réseautage qui sont offertes par les événements de CCAfrique tout au long de l’année. L’enquête de nos membres annuels indique que le réseautage est l’une des raisons les plus importantes pour rejoindre CCAfrique. En créant des occasions de réseautage, CCAfrique aide nos membres à s’entraider dans leurs activités commerciales. - Bénéficiez d’assistance pour l’obtention de visa d’Affaires pour les pays africains. - Gagnez en visibilité en tant que membre passionné auprès de la communauté politique en tant qu’entreprise activement engagée à faire des affaires en Afrique. En plus du secteur privé, CCAfrique entretient des relations très étroites avec le gouvernement du Canada ainsi que, les gouvernements africains. Par conséquent, CCAfrique facilite les partenariats public-privé (PPP) en aidant à créer de meilleures politiques et un climat adéquat pour faire des Affaires en Afrique. Les membres du CCAfrique gagnent essentiellement le caractère inclusif dans tout ce processus qui permet aux entreprises ayant des intérêts similaires de se reconnaitre.

5


Les frais d’adhésion : Adhésion corporative Membre fondateur Chiffre d’affaires total - Plus de 20 M $ Chiffre d’affaires total - 5 M $ à 20 M $ Chiffre d’affaires total - 1 M $ à 5 M $ Chiffre d’affaires total - Moins de 1 M $

11,550 $ 6,300 $ 3,150 $ 1,575 $ 850 $

Adhésion associative Association nationale Association provinciale Université ou collège

2,250 $ 1,200 $ 1,200 $

Membre associé Fédéral Provincial

6,000 $ 3,000 $

Les bureaux de CCAfrique

6


Conseil d’Administration du Conseil Canadien pour l’Afrique Président du Conseil d’Administration

Benoit La Salle - Président directeur général, chef de la direction, Windiga Energy Inc. Canada

Comité exécutif

David Baron - Président, chef de la direction, Cowater

Vice-Présidente du Conseil d’Administration

Marie-Josee Fortin - Directrice, Association des collèges communautaires du Canada (ACCC)

Comité exécutif

John Treleaven - Vice-Président, Mercy Ships

Vice-Président du Conseil d’Administration

Membre du comité exécutif de la commission du plan d’action

Comité exécutif

Président du Comité des relations gouvernementales, Comité exécutif

Peter Kieran - Président, CPCS

Sam Boutziouvis - VP, Gouvernement, SNC-Lavalin

Michael Wyse - Président, Black Business Initiative

Pierre Boivin - Avocat associé, Mccarthy Tétrault

Comité exécutif

David Ireland - Directeur Développement des affaires internationales, Banque canadienne des billets de banque

Président du Comité du Plan Stratégique

Simon Lafrance - Directeur général, Strategeum

Membre du Plan d’action, Comité d’action, Comité exécutif

Lucien Bradet - Président directeur général, Conseil Canadien pour l’Afrique

Michel Cote - Président, CRC Sogema

Yvon Bernier - Vice -président, Développement international Desjardins

Amina Gerba - Présidente, Afrique Expansion

Denis Belisle - Président, Dessau

Matt Fisher - Vice -président, Solutions de l’environnement

Alanna Heath - Directeur des affaires gouvernementales, Barrick Gold

Charles Field-Marsham - Président directeur général, Kestrel Capital

Denis Painchaud - Directeur international des Relations gouvernementales, Nexen

Mark Sitter - Directeur, Affaires corporatives et Développement durable, Sherritt international

McAlister Consulting Corp. Wayne Dunn - Professeur à la RSE à l’Université McGill, directeur général, Wayne Dunn & Associates

David Gamble - Vice-président, Développement des affaires, IMW Industries

Andrew McAlister - McAlister Consulting Corp.

Liste des membres du Conseil Canadien pour l’Afrique Affutjob African Gold Group Afrique Expansion Agriteam Canada Alberta internationale intergouvernementale Association des solutions pour l’environnement Association des collèges communautaires du Canada Atlas Partenaires Aviation Zenith Inc Barrick Gold Corporation Black Business Initiative Blackberry Bombardier Broccolini Construction Inc Canac Inc. Alliance des femmes d’Affaires africaines et canadiennes (AFACA) Canadian Bank Note Université Carleton Cégep de Trois-Rivières Centre de Formation professionnelle Val-dOr CIMA International Consortium international de développement de l’éducation consultation Contacts Monde Cordiant

Cowater International Inc. CPCS Transcom Ltd CRC Sogema Dam Développement international Desjardins Inc. Développement International (DID) Dessau Dundee Corporation E.T. Jackson & Associates Ltd Édition l’Artichaut Éducation Internationale Emerging Markets Group EM- One Energy Solutions. Excel emploi international Fasken Martineau Fraser Milner Casgrain LLP Freebalance Genivar Groupe Belfontaine IAMGOLD Corporation IMW Industries Limited Innovision Jainji International Inc JR Intertrade Inc. Kestrel Menagement La Financière Cité Collégiale Lussier Centre du Camion

McAlister Consulting Corp McCarthy Tétrault Mercy Ships MGS Energy Group Ministre du Développement économique Nexen Oasis Voyages Price Waterhouse Cooper RA international Remedex Services de médiation Sama Resources SDV Canada SEMAFO Sherritt SNC-Lavalin Strategeum Le Udemba Groupe de facilitation du commerce Bureau du Canada (TFO) Tronnes enquêtes Truquest Global Inc. Université d’Ottawa Wayne Dunn & associés Windiga Energy Inc.

WNL

7


WWW.CCAFRICA.CA 12

Brochure d'adhésion  

À propos du Conseil canadien pour l’Afrique Le Conseil Canadien pour l’Afrique (CCAfrique) est le seul organisme canadien voué au développe...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you