Page 1

En savoir +

Acheter du matériel durable

Le conseil « achetez du matériel durable » est une manière parmi tant d'autres de contribuer au développement durable de notre société qui dépend de chacun d'entre nous. Car éviter d'acheter des gadgets voués à la poubelle, c'est autant de matières premières, d'énergie (dépensée lors de la production et du transport au point de vente) et de pollution (engendrée lors de l'élimination en tant que déchet) qui ne seront pas portées sur la facture environnementale de la planète. Notons que 3 textes de référence relatifs aux fournitures scolaires : • Le circulaire du 15 octobre 1962 (texte adressé aux recteurs) : « Interdiction de recommander aux familles certains commerçants ou certaines marques commerciales pour l'achat de fournitures scolaires » • La circulaire n°82-367 du 27 août 1982 (BO n°30 du 2 septembre 1982) (extraits) : « Limitation des prescriptions d'achat de fournitures scolaires » • La circulaire n°83-254 du 1er juillet 1983 (BO n°28 du 14 juillet 1983) : « Limitation des prescriptions d'achat de fournitures scolaires et éducation du consommateur »

Avant l’achat La première règle consiste à vérifier si vous avez réellement besoin de la fourniture que vous envisagez d’acheter : • En s’assurant de sa présence sur la liste de fournitures, • En vérifiant si vous ne possédez pas déjà ce matériel : qu’il soit comme neuf ou à rénover. Rénovation Nous possédons souvent le matériel adéquat, mais dans un état qui ne satisfait pas complètement les enfants. Il convient donc de rénover le matériel ancien en raccommodant un cartable / sac, en retaillant de manière uniforme des crayons de couleur déjà utilisés, en créant son propre plumier, en reconstituant un stylo entier à partir d’un bouchon et d’un stylo dépareillé… Afin d’être à la mode en possédant le matériel "dernier cri", on peut également décorer la trousse, le sac, le classeur… avec des autocollants, des découpages ou des écussons à coller ou coudre sur ces fournitures. Achat De manière générale, il convient de privilégier les fournitures : • portant des labels (FSC, NF Environnement…) (cf. chapitre 14) • sans trop d’emballage, • de qualité et durable, rechargeables, • en matière naturel comme le bois, le métal, ou le cuir, • en matériaux recyclés (plastique recyclé, carton et papier recyclés, pneu réutilisé, chute de bois et de liège…), • sans produit toxique (verni ou solvant), • issus du commerce équitable.


L’éco-label NF environnement pour les fournitures scolaires (cahiers, carnets, blocs, couvertures, feuillets mobiles et intercalaires) garantit : • leur aptitude à l’usage, • la réduction de la consommation d’énergie et des émissions dans l’air et l’eau lors de leur fabrication, • la réduction des substances dangereuses utilisées pour les encres, les colles, les agents de nettoyage et les solutions de mouillage lors de l’impression, • l’amélioration de la gestion de l’environnement (gestion des déchets, des effluents, formation du personnel...). Conseils d’achat pour chaque fourniture Trousse : Adoptez une trousse en cuir ou un plumier en bois : tous les deux sont des matériaux naturels. Crayons : Plusieurs critères sont à choisir pour sélectionner un crayon : • bois FSC • non verni • mine graphite sans métaux lourds Choisissez des crayons en vrac ou dans un boite en carton recyclé. Le porte-mine rechargeable est aussi une solution écologique. Vous pouvez en trouver en bois FSC avec une pointe en métal. Stylos: Les stylos jetables ne sont pas à conseiller. Le stylo à cartouche ou encore mieux le stylo à réservoir permet de réduire significativement les déchets. Optez alors pour un stylo à plume à corps en bois FSC, une pointe en iridium avec une recharge d’encre à piston. Si vous souhaitez acheter des stylos, il convient alors de privilégier les stylos en bois ou en carton ou plastique recyclé. Par ailleurs, vous pouvez choisir des stylos rechargeables où vous pouvez conserver le corps du stylo en rechargeant la partie interne et la mine. Feutres: Choisissez des feutres lavables sans produits toxiques à base d’eau ou d’alcool et de colorants alimentaires. Il faut bien entendu penser à refermer les feutres après usage car sinon ils se dessèchent très rapidement. Taille-crayon: en métal ou en bois non traité et portant le label FSC avec un réservoir en carton recyclé doit être privilégié. Gomme : L’étui de la gomme est inutile. Il convient donc de privilégier une gomme sans étui. Evitez les gommes en plastique pour privilégier des gommes en caoutchouc naturel blanches sans colorants. Marqueurs et surligneurs: Optez pour des surligneurs et marqueurs rechargeables qui permettent de limiter les déchets. Par ailleurs, les marqueurs contiennent des solvants dangereux pour l’environnement et la personne l’utilisant ; ils sont facilement reconnaissables car dégagent une forte odeur. Choisissez plutôt des marqueurs lavables qui sont à base d’eau ou d’alcool.


Par ailleurs, choisissez des surligneurs en bois ou en polypropylène, moins nuisible pour l’environnement.

Papier : Le papier recyclé est écologique à plusieurs titres : • il réduit la consommation de ressources forestières : pour produire 100 feuilles A4 en papier vierge, il faudra un arbre de 1.5 à 2 m de haut alors que ces mêmes feuilles en papier recyclé ne nécessiteront que deux journaux de 23 pages. • il réduit la consommation d’eau : les usines à papier consomment environ 300 000 litres d'eau pour produire une tonne de papier alors que lorsqu’on recycle de vieux papiers, moins de 100 000 litres sont nécessaires pour donner une tonne de papier. • il réduit la consommation d’énergie : transport et transformation du bois sont notamment évités lors de la fabrication de papier recyclé et c’est donc deux fois moins d’énergie consommée au final. • il réduit l’utilisation de produits dangereux pour l’environnement car la plupart ne sont pas blanchis au chlore. Mais attention, les papiers blanchis sans chlore ne sont pas forcément du papier recyclé, il faut donc faire attention aux annotations sur le paquet. • Enfin, il réduit les émissions de CO2 et autres GES ainsi que les émanations toxiques dues à l’incinération des déchets de papier. Principe de fabrication : Exemple à Maglemolle, au Danemark, une usine récupère sur un rayon de 300 km tous les vieux papiers provenant d'imprimeries et de bureaux. Les balles reçues ne contiennent pas plus de 5% de papier couleur ou de magazines. Dans le pulpeur, un défibrage et une purification séparent les fibres des impuretés grossières (matières plastiques, agrafes…) qui sont exploitées par l'incinération communale et transformées en chauffage urbain et énergie. La flottation sépare les impuretés fines, telles que l'encre et la colle, grâce au savon et à l'air, et les boues de désencrage générées sont valorisées dans la production de ciment et de matériaux de construction. Un blanchiment au peroxyde d'hydrogène, sans chlore, précède une purification à l'eau entre 2 toiles. L'eau est recyclée 6 fois pendant la production avant sa purification bioactive pour retourner aux égouts, la matière organique issue est utilisée dans la fabrication d'engrais. La pâte désencrée est prête pour partir en train vers la papeterie à Paper Mill, qui la transformera en papier, avec le même soin apporté aux choix de technologies moins polluantes. Notez enfin que le papier recyclé n’est plus forcément inesthétique ; la preuve celui que vous tenez actuellement entre les mains. Et par ailleurs, il n’endommage plus les photocopieurs. Enfin, il n’est pas forcément plus cher. Il existe plusieurs papiers recyclés : le post-consommation réalisé avec des invendus de kiosques et des cartons souvent mélangés à de la pâte neuve (le pourcentage d’éléments de récup’ est alors indiqué) et le pré-consommation issu des chutes vierges d’imprimeries. A la rentrée 2005, l’ADEME et l’AFNOR ont lancé une gamme de blocs, copies doubles, feuilles libres et cahiers certifiés NF-environnement. Ce qui veut dire que le papier est recyclé ou issu de forêts gérées durablement. Près de 45 marques en portent désormais le sceau. Classeurs et chemises intercalaires: Les classeurs, les chemises à rabat et les intercalaires sont à choisir en carton recyclé. Papier couvre-livre: Optez pour des couvertures de livres et cahiers en matériaux recyclés.


Post-it: Il existe des post-it en papier recyclé repositionnables qui permettent de les coller et les décoller plusieurs fois. Ruban d’adhésif : Les rubans d’adhésif écologiques sont sans PVC et sans solvant. Le dévidoir est en bois ou en matière recyclé. Ces rouleaux de papiers adhésifs peuvent être en cellulose ou en caoutchouc. Colle : La colle à papier écologique est une colle sans acide et sans solvant, si possible écolabellisée. Correcteur : Les correcteurs ne sont pas forcément nécessaires car il souvent aussi possible de barrer proprement plutôt que de faire des « pâtés » de correcteur. Certains correcteurs liquides sont toxiques ; il faut donc choisir leurs homologues à base d’eau ou d’alcool, sans solvant. Les souris correctrices sont moins dangereuses pour l’enfant : choisissez-en une rechargeable en polyéthylène recyclé. Compas : Choisissez un compas en bois naturel labellisé FSC par exemple ou en métal. Agrafeuse: Les agrafeuses sans agrafes font désormais partie du matériel de tout écolier écolo. Cela fonctionne par découpe et par pliage : la machine fait une entaille dans les feuilles et replie le papier derrière. L’agrafeuse ne fonctionne qu’avec une quinzaine de pages maximum. Le gros avantage est qu’il est possible de détacher les feuilles facilement sans instrument. Calculatrice : Bien entendu, pour le choix de la calculatrice, il convient de privilégier les matériels solaires. Règle et équerre: La règle en bois est de rigueur : solide et écologique. Non vernis et non teintés. La règle en métal peut également être choisie. Ciseaux: Le must est la paire de ciseaux en métal et avec des manches en ABS recyclés. L’ABS est un plastique noble qui allie résine et élastomère et qui donne un aspect brillant, esthétique, très résistant aux rayures et facile à nettoyer aux produits. Cartable: Pour le cartable ou le sac à doc, choisissez une fabrication en fibres 100 % naturelles. Il existe de nombreux modèles fabriqués en chanvre biologique (sans utilisation de pesticide ou de produit chimique pour sa culture) dont les couleurs sont en colorant naturels à base de plantes sans aucun traitement chimique. Tableau : L’ardoise avec des craies est largement à privilégier tandis que le tableau en plastique est à proscrire. Enfin, étiquetez les fournitures pour éviter de les perdre et d’être obliger de les racheter Dans "Bordeaux, rentrez malin" Petit mémo à l'usage des parents envoyé par courrier à toutes les familles bordelaises, la Mairie de Bordeaux conseille d'adopter "l'attitude durable" pour préserver notre environnement, la santé de nos enfants et notre porte-monnaie.


Signes d’identification :

L’écolabel français NF –Environnement. La marque NF-Environnement est l’écolabel français qui atteste de sa conformité à des critères préétablis d’usage et de qualité écologiques des produits. Il s’agit d’une double garantie « Qualité & Environnement » issue du partenariat de l’AFNOR et de l’ADEME qui atteste à la fois de la qualité d’usage du produit et de sa qualité écologique. L’usage de l’écolabel est demandé volontairement par les entreprises intéressées. L’écolabel français concerne de plus en plus de produits de grande consommation : mobilier de bureau, d’éducation; Filtres à café; Sacs poubelle; Peintures, vernis; Cartouches d’impression laser; Enveloppes et pochettes postales; Colle; Colorants ; Cahiers; Revêtement de sol; Etc. voir www.marque-nf.com

L’écolabel européen : la fleur. L’écolabel européen atteste qu’un produit respecte plus l’environnement, tout en étant aussi efficace et aussi performant qu’un produit semblable destiné au même usage. Il repose sur le principe d’une « approche globale » qui prend en considération le cycle de vie d produit à partir de la fabrication y compris le choix des matières premières, la distribution, la consommation et l’utilisation jusqu’à l’élimination après usage. Voir : www.afnor.fr http://www.eco-label.com/french/ : le catalogue du label écologique européen Ce logo, apposé sur du bois ou des produits à base de bois, garantit la gestion durable des forêts sur la base des critères économiques, sociaux et environnementaux de l’organisation internationale FSC (Forest Stewardship Council).

en savoir plus materiel durable  

Avant l’achat La première règle consiste à vérifier si vous avez réellement besoin de la fourniture que vous envisagez d’acheter : • En s’as...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you