Issuu on Google+

PORTFOLIO 2010 Cécile Barras- [architecte-ingénieur]

[architecte-ingénieur]

ENSAL-ENTPE

architecture / ingénierie / urbanisme / installation


[ENSAL-4e année]

Conception de 30 logements de type habitat intermédiare. Du T2 au T5, les logements proposés sont flexibles, et permettent de s’adapter à l’évolution des familles au cours du temps. L’imbrication de volumes, permet de concilier densité, intimité et espaces extérieurs.

Projet d’habitation février 2007 Atelier de Marc Dauber en collaboration avec Julie Hamm et Cathy Avinain

01

Habiter le bord de l’Yzeron


PLAN DES ETAGES

1

2

3


[Chêne-en-Semine (01)- avril 2008]

Projet d’habitation SHON:117 m² Conception et dossier de permis de construire

02

Maison individuelle ossature bois


FACADE NORD

PLAN DES ETAGES

1

FACADE OUEST

2


[Moirans-en-Montagne (39) - jullet 2007]

Installation urbaine réalisée dans le cadre du festival Idéklic, festival international pour l’enfant qui se déroule à Moirans- en-Montagne (39) chaque année. Le conte était la thématique choisit par le comité d’organisation du festival.

Installation conception et réalisation en collaboration avec Mathilde Bey, Julie Hamm, Marine Linder, Lauren Tronchet

03

Festival Ideklic


1

Les portes d’entrÊe


2

L’exposition des cubes


3 Les rubans


[ENSAL- 5e année]

Le concept du macro-îlot permet d’envisager un nouveau rapport temporel de l’habitant à son environnement. Le macro-îlot offre la possibilité à l’habitant de trouver tout ce dont il a besoin à proximité : services, commerces, transports, équipements, lieux de travail, de loisirs et de culture. Il est largement desservi par les transports en commun. Son organisation spatiale favorise les modes doux. Ainsi, la possession d’un véhicule personnel n’est plus nécessaire au quotidien. La possibilité est donnée aux usagers de mutualiser les espaces, les objets et les savoir-faire car nous n’avons pas besoin de tout, tout le temps.

Projet de fin d’études Projet Lauréat du concours génération développement durable 2008 le site du concours: www.concoursgenerationd2.com/edition2008/ article paru dans écologik :www.philippemadec.eu/telecharger-la-ville-de-lapantoufle-et-le-bio-ilot.pdf

04

atelier de Philippe Madec en collaboration avec Julie Hamm et Mathilde Bey

De l’îlot au macro-îlot - redessiner le ville à l’heure du piéton


[Densité et respiration]

[Les échelles de proximité- favoriser les modes doux]


[Un macro-îlot]

[Les rues à vivre]

Pour permettre la mutabilité des espaces et leurs adaptations aux différents besoins et usages au cours du temps, les bâtiments sont flexibles, démontables et entièrement recyclables. L’énergie, donnée primordiale pour la ville de demain, est produite localement: en travaillant sur des bâtiments positifs et sur des espaces publics producteurs d’énergie. Ces derniers régulent également les émissions de CO2 et le cycle de l’eau. L’échelle du macro-îlot permet la cohabitation de différentes densités. Ceci permet la création de nombreux espaces publics largement végétalisés, contribuant au confort urbain. La ville durable de demain, globalement plus dense, est pensée comme un ensemble de macroîlots.


été

printemps 22 21 20 19 18 16 15 14

23 24 01

02

03 04 05 06

Sam Ven

mai

lun

avr mars

sept oct nov

fev

Jeu 13 12 11 10

juin

hiver

[La notion de chronotopie]

[De nouveaux modes de distribution]

déc automne

[Mutualiser les biens, les services et les espaces]

[Des navettes aux parcours personnalisables]


[ENTPE- 3e année] L’ensemble des besoins consistait en : • La construction d’un petit collectif en accession à la propriété et/ou à vocation sociale construit avec le bois • La recherche de la performance énergétique et aussi technique Le projet proposé s’inscrit dans une vision contemporaine de l’architecture et de la ville, où les concepts de diversité, de complexité, de rythme et d’usages sont simultanément convoqués La caractéristique principale du site, sa pente forte et sa perspective sur la plaine du Forez, est un élément structurel important pour lequel un découpage en terrasses a semblé être la solution la mieux adaptée.

5e prix du concours

Concours étudiant Prix d’architecture IFB42 2009-2010 en collaboration avec Joseph Renart, Lucas Cinget, Sammy Vormus

05

Logements collectifs en bois en milieu urbain- Saint-Héand (42)


PLAN MASSE

1


PLAN DES ETAGES

1

La morphologie des bâtiments est simple, rythmée par une structure de poteaux-poutres en bois massif, de laquelle découle la portée de cinq mètres des travées. Ce concept permet d’envisager une grande liberté d’aménagement du bâtiment : les appartements peuvent aisément s’imbriquer les uns dans les autres, à la faveur d’une modularité importante des espaces.

2

3


[Système constructif]

L’espace qui sépare les deux corps de bâtiments est convivial, abrité du vent dominant Nord-Sud et au calme. Traversé par un chemin piétonnier qui relie le haut et le bas de la parcelle, ce cœur d’ilot est accessible à tous et vit autour d’une placette, véritable lieu de rencontre des habitants et des voisins.

Détachées et désolidarisées du bâtiment, les arches viennent créer une atmosphère protectrice autour des logements et leur implantation dessine naturellement la limite entre les espaces publics et privés. Leur espacement, tous les 5m, reprend le rythme de la structure interne du bâtiment. Elles sont un élément structurant du projet et valorisent sa spécificité, celle du site mais aussi celle du matériau bois.

[Coupes]


[Parc Naturel Régional du Luberon- 2009] Soucieux des problématiques environnementales actuelles, le Parc Naturel Régional du Luberon a décidé de lancer un programme sur la conception-réalisation de bâtiments basse consommation, utilisant des matériaux locaux. Trois projets pilotes ont été retenus dans le cadre du Pôle d’excellence rural « bio-ressources en Luberon ». La construction des nouveaux bureaux du CRIEPPAM à Manosque, est un de ces projets pilote. Il s’agit d’un bâtiment à ossature bois, isolé en paille de lavande et lavandin. Le suivi du chantier, était l’occasion de fournir des éléments d’illustration indispensables à la valorisation de la filière.

Chantier expérimental stage ENTPE- 2e année

06

Isoler en paille de lavande


[BĂŠton banchĂŠ]

[Ossature bois]

[Paille en vrac]


CONTACT

CĂŠcile Barras - 06 86 03 61 79 cecil.barras@gmail.com


portfolio architecture