Page 24

maison les paysages alentours. Enfin, sa géométrie pliée offre des points de vue qui cadrent la maison sur ellemême. Lorsque les volets sont fermés, la maison passe d’une figure visuellement poreuse à une figure massive et opaque. Mais à l’intérieur, la lumière ricoche à travers les lattes des volets placés en quinconce. Enfin à l’échelle de la construction, la maison a été conçue pour répondre aux enjeux environnementaux actuels. C’est une maison passive. Ses murs en béton cellulaire combinés à une pompe à chaleur, à géothermie verticale et à cheminée à foyer Polyflam, assurent l’autonomie énergétique de la maison. De même, la récupération des eaux de pluie et le système d’épuration autonome par micro-station contribuent à la préservation et l’utilisation raisonnée de son environnement.

photo : Gabriel Loinger-Beck

›22

palmarès de l'architecture 2015 BAS-NORMAND  
palmarès de l'architecture 2015 BAS-NORMAND  
Advertisement