Page 1

HUMMUS Zad Moultaka traduction française

© Onoma éditions musicales


I Andreas : Et si vite fait ! pourquoi n’ai-je pas pensé ? le hummus m’a attrapé c’est tellement vite fait !

Tutti : Qu’as-tu vu ? Andreas : Hummus... Hummus hummus hummus hummus Je veux manger du hummus Je veux boire du hummus Je veux assiéger le hummus Je veux m’en mettre plein le ventre Hummus hummus Hummus hummus

Tutti : Pourquoi n’as-tu pensé à rien ? le hummus t’a attrapé le hummus l’a attrapé le hummus vous a attrapé le hummus nous a attrapé le hummus nous a attrapé.......

Tutti : Hummus hummus hummus hummus il veut manger du hummus il veut boire du hummus il veut assiéger le hummus et s’en mettre plein le ventre

Truike : Qu’as-tu vu dans ce pays généreux ? On dit qu’il a le gout de miel ! Andreas : Hummus hummus hummus hummus Le hummus est fait à base de pois chiche Dans de nombreuses régions d’Asie et d’Afrique, c’est un aliment de base un peu comme la pomme de terre bouilli, frit, grillé, cuit au four, cuit au four, grillé, en purée ou moulu

Andreas : Je veux respirer du hummus Je veux aspirer du hummus Je veux transpirer du hummus Je veux nager dans le hummus Tutti : Il veut respirer du hummus Il veut aspirer du hummus Il veut transpirer du hummus Il veut nager dans le hummus

Tutti : Bouilli, frit, grillé, cuit au four, cuit au four, grillé, en purée ou moulu hm hm hm hm...

Andreas : Le hummus est mon père Le hummus est mon frère Le hummus est mon cousin Ma sœur et ma mère

Guillermo : Recette... ingrédients, actions, actions

Tutti : Le hummus est son père Le hummus est son frère Le hummus est son cousin Sa sœur et sa mère

Andreas : 1 dose de pois chiche

Tutti : Actions, actions, Sarcler, sarcler.....

Guillermo : 400 grammes Andreas : 2 gousses d’ail

Andreas : Le hummus sent si bon J’ai le hummus dans le sang J’ai du hummus en réserve Je sais je ne suis pas maigre

Guillermo : 20 grammes de sel Andreas : 2 cuillères d’huiles d’olive Guillermo : 3 cuillères de jus de citron Nombre de portions ?

Tutti : Tu le sais tu n’es pas maigre Tu le sais tu n’es pas maigre Tu le sais tu n’es pas maigre…

Andreas : Pour 6 personnes Martin : Qu’as-tu vu dans ce beau pays ? On dit qu’il sent bon le thym !

Guillermo : Temps de préparation

2


Susanna : As-tu vu la mer ? Andreas : Non je n’ai rien vu

Andreas : Moins de trente minutes Guillermo : Type de préparation ?

Susanna : As-tu vu le ciel ? Andreas : Non, non, rien vu

Andreas : Il n’est pas frit Tutti : Durée, durée, durée, durée, Région Calories Cuisson Coût Senteur senteur Senteur senteur Canaille canaille Canaille canaille Canaille canaille Canaille canaille....

Susanna : Le ciel, le soleil, la lune, les fleurs Les rêves, les fils, le gel, les braises Tutti : Le ciel, le soleil, la lune, les fleurs Les rêves, les fils, le gel, les braises Le ciel, le soleil, la lune, les fleurs Les rêves, les fils, le gel, les braises Andreas : Aucun cèdre Aucun soleil Aucune lune Aucuns fils Unité Aucune unité Mers Montagnes Haut Bas Contradiction Hezbollah Le pape du Saab Le pape du gril Pauvreté Viande crue Zad le pêcheur Caméra en bas Guerre Paix Paix, paix, paix, paix, Fariden Fariden oui Farid C’est ça, Farid

Sarah : Qu’as-tu vu dans ce pays d’abondance ? On dit que ça a bon gout, Le vent, l’air et le sable Tutti : Roussi brûlé pourri corrompu Violent gâché bousillé Brûlé gâché sournois Corrompu moisi traître Roussi brûlé pourri corrompu Violent gâché bousillé Brûlé gâché sournois Corrompu moisi traître Roussi brûlé pourri corrompu Violent gâché bousillé Brûlé gâché sournois Corrompu moisi traître Andreas : Le degré de difficulté ? Le degré de difficulté ? ! Tutti : Facile Hm hm hm hm

Tutti : Farid Farid Farid Farid

Susanna : As-tu vu un cèdre ?

Martin : Que s’est-il passé avec Farid ?

Andreas : Je n’ai rien vu Susanna : As-tu vu les montagnes ?

Andreas : Il a six ans Et son ami Bassam onze Ils ont mangé du hu hu... (il tousse)

Andreas : Non je n’ai rien vu

Tutti: Puis

3


Andreas : J’ai vu une ombre Oui ! je me souviens Son nom était Maryam Tutti : Et puis et puis Et puis et puis ? Andreas : Elle soulevait la couverture qui dissimulait... Tutti : Qui dissimulait quoi ? Qui dissimulait quoi ?... Andreas : Qui dissimulait ce visage. Des femmes souvent par deux faisaient de même Et de temps à autre un hurlement de détresse Déchirait le silence Elle restait là prostrée Sans le quitter des yeux Daniel : Quel âge ? Andreas : Elle ne prononça pas un mot Daniel : Quel âge ? Andreas : On l’emmena à l’ombre des eucalyptus S’assoir sur une pierre Tutti : Maryam !

4


II Andreas : Hummus hummus hummus hummus Je veux tout bouffer Je veux tout avaler Je veux tout dévorer Et me fondre dans le hummus

Luxe Contradictions Opulence Maisons mortes Viande crue Odeurs Rumeurs Bruit Larmes Enfants ! Enfants ! Enfants !

Tutti : Il faut qu’il mange du hummus Il faut qu’il avale du hummus Il faut qu’il dévore du hummus Et se fondre dans le hummus Andreas : Le hummus sent si bon J’ai le hummus dans le sang Et si vite fait ! Pourquoi n’y ai-je pas pensé !

Tutti : Enfants ! Enfants ! Enfants ! Enfants ! Guillermo : Rôti ?

Tutti : Et si vite fait ! Pourquoi n’y a t-il pas pensé ! Il va gaspiller le hummus Il va détériorer le hummus Il va salir le hummus Il va anéantir le hummus Dis ce que tu as vu ? Dis ce que tu as senti ? Dis ce que tu as trouvé ? Dis qui tu as prié ? Dis qui tu as aidé ? Dis ce que tu as trouvé ?

Daniel : Prévient l’impuissance sexuelle des hommes Martin : Cuit ? Tutti : Cuit cuit cuit Andreas : Arrête les diarrhées Daniel : En poudre ? Tutti : Poudre poudre poudre...

Susanna : As-tu rencontré la beauté ?

Guillermo : Soigne les plaies

Truike : As-tu vu la bonté ?

Sarah : Pour éviter les infections

Sarah : As-tu trouvé l’amour ?

Truike : Et comme cataplasme ?

Susanna : As-tu senti la tristesse ?

Tutti : Cataplasme cataplasme cataplasme...

Truike : Qu’en est-il des rêves ?

Daniel : Contre les furoncles Et vermifuge !

Andreas : Paroles paroles Paroles paroles Trous Privations Silence Quête Pauvreté Cruel Fusil

Guillermo : Mais c’est aussi énergétique... Tutti : Antiseptique, aphrodisiaque, sensible aux parasites, Problématique, douteux, Antifasciste ... Guillermo : Et diurétique.

5


Tutti : Ho ho hi hi Ha ha hu hu Hü hü hè hè Hm hm hm hm

Je pisse Je crache Je fuis Je chie Je pue Je bave Je saigne Je tombe Délabre Tombe en ruine Décompose Mutile Sombre

Andreas : Autobus ! Tutti : Hein ? ? ! ! Andreas: J’ai pris un autobus Tutti : Et puis ? ? ! ! Andreas : Il était en tôle rouillée Et rempli d’yeux Se frayant un chemin Entre les lys odorants

Andreas : En haut en bas Devant derrière devant derrière En haut en bas Des morts partout Partout des morts Je ne sais plus Comment on compte

Tutti : Ho ho hi hi Ha ha hu hu Hü hü hè hè Hm hm hm hm Ho sam hi chèm Ha ssan hu ssein Hè nèn ni ssèn Hishèm Mourèn Houssèm Hissèm Younèn Hichèm Antoun Simoun Mourèn Schimoun Schimoun Mourèn Simoun Antoun Hichèm Younèn Hissèm Houssèm...

Guillermo, Martin et Daniel : Tu as oublié les chiffres ? ! Tutti : 1-2-3-4 5-6-7-8 1-2-3-4 1-2-3-4 Andreas : C’est ça ! Oui. C’est ça ! 1-2-3-4 Pendant 4 jours oui ! Oui ! Quatre ! Quatre ! Deux plus deux Un plus trois Trois plus un et Deux plus deux

Andreas : Des noms ! des noms ! Des noms qui sifflent dans ma tête Qui font des trous dans ma cervelle Des noms assassins perdus comme des balles

Tutti : Deux plus deux Trois plus un Un plus trois et Deux plus deux....

Daniel : Désespérés ? Andreas : Non, qui s’ennuient à faire mourir de rire

Andreas : J’étais pendant quatre jours dans un tonneau C’est terriblement étroit pour une basse Oui ! pendant quatre jours dans un tonneau Ça va de soi ; je suis un as ! J’étais pendant quatre jours dans un tonneau J’ai chassé de mon cœur toute la haine Pourtant j’ai dû boire plusieurs tasses Ça ne m’a pas fait beaucoup plaisir J’étais pendant quatre jours dans un tonneau

Tutti : Ho ho hi hi Ha ha hu hu Hü hü hè hè Hm hm hm hm Je ris Je suinte Je brûle Je goûte

6


Guillermo : Et qu’as... tu vu ? Tutti : Qu’as-tu vu.... Qu’as-tu vu.... Tu dois nous le dire Tu dois nous le dire Et si tu ne nous le dis pas... Plus rien à manger Plus rien à manger Andreas étrangle les personnages l’un après l’autre Andreas : Mon humus Mon humus Qu’as-tu fait ! ! Un meurtrier beau pays Un pays comme une éponge Qui absorbe la calamité de tous les côtés Et se dissout ainsi lui-même Peut-être ai-je... Peut-être ai-je... Des lignes vertes partout, Même entre moi et les gens Debout en face de moi Peut-être ai-je... Peut-être ai-je... Allah flotte dans l’air partout Comme un bombardier au-dessus des têtes Peut-être ai-je... Peut-être ai-je... D’où vient cette énergie pour tout cela ? Où pourrait être aussi le paradis ? Peut-être ai-je... Peut-être ai-je... Que de choses se sont passées pendant mon sommeil ! Peut-être ai-je... Peut-être ai-je... trop mangé !

7


Zad Moultaka Livret hummus traduction française  
Advertisement