Issuu on Google+

La Costa Brava et les Pyrénées de Gérone : un territoire à vivre intensément La Costa Brava et les Pyrénées de Gérone possèdent tout ce qu’il faut pour être découvertes et vécues avec intensité par tous les visiteurs désireux de faire connaissance, dans un environnement aimable et ouvert au tourisme, avec le terroir de Dalí, ses sites inspirateurs et pleins de vie, une cuisine d’avant-garde et traditionnelle, et la réalité actuelle de Gérone. La province de Gérone, dont sont issues les marques touristiques Costa Brava et Pyrénées de Gérone, se trouve au nord de Barcelone ; limitrophe avec les Pyrénées françaises, elle a plus de deux mille ans d’histoire, une culture bien à elle et une essence méditerranéenne qui ont configuré la personnalité du territoire et de ses habitants. Sa situation géographique et la douceur du climat dont elle bénéficie confèrent à cette région une identité propre et beaucoup de dynamisme socioéconomique, culturel et touristique. L’attrait de la Costa Brava en tant que lieu d’inspiration ou, simplement, de loisirs, ne date pas d’hier. Il y a plus de cent ans, en 1908, le journaliste Ferran Agulló publie dans La Veu de Catalunya un article intitulé « Por la Costa Brava » (Sur la côte sauvage). La légende veut que le nom lui soit venu à l’esprit en observant les calanques escarpées de la côte depuis le mirador de l’ermitage de Sant Elm, à Sant Feliu de Guíxols, quoi qu’à dire vrai personne n’ait jamais très bien su ce qui avait amené l’écrivain à forger une telle expression. 1


Quoi qu’il en soit, elle est bien davantage aujourd’hui qu’une simple marque touristique : le nom Costa Brava évoque la mer et les calanques qui ont fait la popularité de la région, mais aussi le doux paysage de l’intérieur, une gastronomie de grande qualité, une culture distinctive, un riche patrimoine et des traditions que l’on a su conserver au fil des ans. Terre de génies comme Salvador Dalí et Ferran Adrià, elle captive les sens de ses visiteurs avec des créations plastiques et culinaires de très haute volée. Quelques-unes des personnalités les plus représentatives du XXe siècle y ont trouvé de quoi nourrir leur créativité et ont été les premières à y laisser une empreinte tangible. Salvador Dalí, artiste surréaliste par excellence, a eu le paysage abrupt de la Costa Brava pour source constante d’inspiration. C’est peut-être pourquoi il y vécut si longtemps avec Gala, son épouse russe, et avait élu domicile et fixé son atelier à Cadaqués. Le voyageur ne peut manquer de visiter le Triangle Dalinien : le Théâtre-musée Dalí de Figueres, qui abrite de nombreuses œuvres du peintre, ainsi que des installations surréalistes et l’exposition permanente de bijoux ; la Maison-musée Salvador Dalí de Portlligat, à deux pas de Cadaqués, un ensemble de maisonnettes de pêcheur dont l’artiste fit peu à peu l’acquisition pour en faire sa maison particulière et son atelier ; et enfin le Château Gala Dalí de Púbol, bâtiment médiéval que Dalí avait offert à son épouse, Gala, où elle habita longtemps et qui renferme des merveilles, comme l’ancienne cuisine aménagée en salle de bains pour Gala ou le Salon du Piano.

Ferran Adrià, icône de la cuisine d’avant-garde catalane du XXIe siècle, connu pour régenter les fourneaux du restaurant qui fut longtemps le meilleur du monde, El Bulli, à Roses, est ancré dans la sagesse populaire et la tradition de la cuisine dite de « mer et 2


montagne ». Actuellement, toujours sur la Costa Brava, Adrià est plongé dans le projet El Bulli Foundation, futur centre de créativité et de recherche culinaire ouverte sur le monde au travers d’Internet. La province de Gérone est bien connue pour ses seize restaurants totalisant 20 étoiles Michelin, parmi lesquels il faut citer, à Gérone, El Celler de Can Roca des frères Roca, second meilleur restaurant au monde, à Llançà, le Miramar de Paco Pérez, et à Olot, Les Cols de Fina Puigdevall. Les vins et les cavas de l’appellation d’origine Empordà, qui stimulent l’œnotourisme dans la région et rehaussent la qualité du produit autochtone, méritent à eux seuls un chapitre tout entier.

Dans l’imaginaire de nombre de gens, la Costa Brava ce sont de vastes plages et de petites calanques entourées de végétation et de falaises rocheuses qui s’étendent sur 220 km de Portbou à Blanes, faisant généreusement étalage de joyaux naturels, historiques, gastronomiques et culturels qui mettent à contribution les cinq sens. En récompense pour la qualité de l’eau, du sable et de leurs services touristiques, vingt-neuf plages et huit ports de plaisance de la côte de Gérone ont obtenu l’été dernier le pavillon bleu, soit le label officiel européen le plus élevé qu’accorde la FEE, Foundation for Environmental Education.

3


Autre aspect dont il faut tenir compte, la grande diversité naturelle que possède la province de Gérone, une diversité qui en fait un territoire riche en sites protégés (plus de 33% de sa superficie), des plages et calanques aux montagnes des Pyrénées. La côte compte quatre parcs naturels, dont celui du Cap de Creus, qui fut le premier espace terrestre et maritime protégé de Catalogne, et le parc naturel du Montseny, qui a été déclaré réserve de la biosphère par l’Unesco. Les Pyrénées renferment deux joyaux naturels : le parc des Volcans de la Garrotxa et celui du Cadí-Moixeró, le plus étendu de la Catalogne. Ces espaces protégés accueillent une activité touristique durable qui permet de revaloriser la faune et la flore autochtones.

Les différentes civilisations qui ont traversé ces terres, ainsi que la riche histoire et la variété de paysages urbains et ruraux, s’y sont traduites par un éventail de localités assez différentes constituant le panorama humain. De charmantes petites bourgades du littoral comme Cadaqués, Begur, Palamós ou Tossa de Mar, des localités touristiques et de loisirs comme Roses, Platja d’Aro et Lloret de Mar, les villages médiévaux de Peralada, Castelló d’Empúries, Pals et Peratallada... Le tout offrant la meilleure manière de connaître un territoire dans toute sa diversité, d’en saisir l’essence et de découvrir la personnalité des gens qui y vivent, en choisissant ce qu’il a de meilleur à donner à chaque époque de l’année.

4


La localité maritime de Cadaqués, au cœur du cap de Creus, mérite une mention spéciale. Tout à fait exemplaire de l’architecture méditerranéenne, elle affiche des façades blanches et d’étroites ruelles empierrées agrémentées de fleurs. Partout, on y respire une atmosphère un rien bohème qu’elle doit à la présence de différents artistes et, au premier chef, étroitement lié à Cadaqués, Salvador Dalí, qui vécut et travailla dans la calanque de Portlligat, tout près du village. Cadaqués possède de nombreuses galeries d’art et de petits restaurants qui proposent une cuisine de marché à base de produits de la mer. Les villages médiévaux de Pals, Peratallada, Peralada ou Monells sont fameux pour leurs enceintes médiévales parfaitement conservées, avec de remarquables bâtiments et éléments d’architecture et de sculpture : fenêtres, arches, puits et maisons. À signaler également la présence de nombreux artisans dans ces localités.

Pour le visiteur plus audacieux et actif, une bonne manière de découvrir le paysage spectaculaire et contrasté de la Costa Brava consiste à suivre les chemins de ronde, entrelacs infini d’itinéraires aménagés en sentiers de randonnée, qui épousent le profil du littoral de Gérone et traversent calanques, bois et localités côtières, rencontrant au passage quelques-uns des sites les plus emblématiques de la région et permettant de profiter de vues imprenables sur la Méditerranée. Et pour les amateurs de golf, il n’est pas de meilleure destination que celle-ci pour pratiquer leur discipline. Dix terrains, dix parcours et une géographie incomparable hissent ici la pratique du golf à la hauteur d’un paysage sans égal. Pas étonnant que la prestigieuse revue britannique Today’s Golfer ait décerné à la Costa Brava le titre de troisième meilleure destination d’Europe pour le golf en 2012 et que le PGA Golf Catalunya de Caldes de Malavella ait obtenu la seconde place dans la catégorie Meilleur terrain de golf d’Espagne. 5


La capitale de la région, Gérone, est une ville de moyenne importance, bien desservie, à mi-chemin entre la côte et les Pyrénées, qui s’enorgueillit d’être l’une des cités jouissant du meilleur niveau de vie de la Péninsule. Elle se distingue par la majesté de son patrimoine architectural, avec une vieille ville qui présente bien des points d’intérêt : le call ou juiverie, la cathédrale gothique, le monastère roman Sant Pere de Galligants, la collégiale Sant Feliu, les Bains arabes, les maisons et les ponts sur la rivière Onyar, les différents musées, la muraille, etc. C’est une ville de plus de deux mille ans d’histoire, à mi-chemin entre la Costa Brava et les montagnes des Pyrénées catalanes.

Quant à l’hébergement, inutile de dire qu’on trouve sur la Costa Brava et dans les Pyrénées de Gérone toutes sortes de possibilités, de l’offre hôtelière classique, avec de charmants petits établissements familiaux, des hôtels de vacances et d’autres au bord de l’eau, aux gîtes de tourisme rural, en passant par les appartements touristiques et les campings. À fleur de côte, les Pyrénées de Gérone arborent en décembre une coiffe enneigée et leurs stations de ski travaillent à plein régime. On y trouve aussi des localités au solide substrat historique, telles que Besalú, Ripoll, Camprodon et Llívia, qui dotent les Pyrénées catalanes orientales d’un charme tout particulier.

6


On le voit, la Costa Brava et les Pyrénées de Gérone déploient un large éventail de possibilités pour ses visiteurs, qu’ils soient attirés par le climat, la nature, la gastronomie, les loisirs, les activités ou l’hospitalité de leurs habitants. Un immense catalogue de produits touristiques – nautisme, randonnée, cyclotourisme, golf, santé et bien-être, culture, congrès, soleil et plage, sans compter une gastronomie unique et toutes sortes de modalités d’hébergement –, ainsi que des infrastructures modernes et des services de qualité, permettent de profiter de cette destination 365 jours par an.

www.costabrava.org // www.pirineugirona.org

www.facebook.com/costabravapirineudegirona www.facebook.com/visitcostabrava twitter.com/costabrava >> @costabrava twitter.com/visitcostabrava >> @visitcostabrava #InCostabrava

#InPyrenees

www.flickr.com/costabravapirineudegirona www.youtube.com/costabravapirineu web.stagram.com/n/costabravapirineu >> @costabravapirineu

Photographies: Archive Images Patronat du Tourisme Costa Brava Girona

7


Costa Brava et les Pyrénées de Gérone