Page 147

147

Chapit re 10

Un nouveau souffle

C

arson est un battant, on le sait. Il est il aurait voulu que les siens, les êtres d’ici le reen ces termes: d’un tempérament actif, résolument connaissent comme l’enfant prodigue de re«De nombreux artistes tentent de axé sur l’avenir en forme de projets, tour enfin! s’exprimer en art abstrait ou semi-figuratif, Il s’est dit que sa recherche picturale d’idées à concrétiser. Il est revenu à la mais peu réussissent à créer leur propre style prendrait forme à force de gestes, et de ruptures case départ de son monde à lui, bien résolu à se avec autant de talent et de créativité. L’artiste même avec ses anciennes techniques. Oser. tailler la part du lion. présente des œuvres fortes et lumineuses... un Détenir une clef. Car où sont ses limites? Sait-il Dès son retour au Québec, il n’a qu’une quête: foisonnement de couleurs chaudes et froides qu’à chaque détour, il y a une partie de ciel bleu se remettre au travail. Après, bien sûr, avoir réglé qui se superposent avec bonheur sur la toile en qui apparaît, puis vole en éclats? « L’Art est utile l’essentiel de sa vie personnelle. un amalgame harmonieux et subtil. Carson fait parce qu’il est un cri du cœur, une contestation, Plus riche de 30 années d’accumulation d’idées, preuve d’une parfaite maîtrise dans son travail, une quête d’absolu, un geste de sensibilisation, il sait toujours ce qu’il veut traduire. » d’images inscrites dans son cerveau, de créativide révolte... C’est en cela que l’Art est utile », té. Plus riche aussi d’années derrière lui, d’expéSon premier atelier avait, on le sait, pignon dit-il. riences humaines, d’aventures. Repartir à zéro sur la rue Notre-Dame dans le Vieuxest une image de style, car il a tout en Montréal. Revirement peu de temps «... un foisonnement de couleurs après : il aménage dans un nouvel lui pour continuer sa route comme artiste. Détermination, audace, opi- chaudes et froides qui se superposent atelier, rue Queen, toujours dans le niâtreté. Vieux-Montréal. L’artiste se crée un Il a retrouvé le décor de son ancien- avec bonheur sur la toile en un amalgame cocon très intime face au majestueux ne vie, les rues de Montréal, quelques harmonieux et subtil. Carson fait preuve fleuve Saint-Laurent. Entre l’escalier en colimaçon, la terrasse immense amis fidèles. Mais qui sont nos amis? Les vrais? Il s’accrochait à l’espoir d’une parfaite maîtrise dans son travail, sur le toit, il a recréé l’atmosphère de forcer l’admiration de ses conci- il sait toujours ce qu’il veut traduire. » sud-américaine de son ancienne vie. L’endroit, en tout cas, semblait toyens et compatriotes. fabuleux pour réaliser ce dont il avait Le peintre Chagall avait connu cela Il a participé au Salon international des envie : des murales, des fonds marins élaborés, lui aussi et écrivait, lucide : Galeries d’art du Québec tenu en l’an 2000, au des mosaïques monumentales qu’il présentera « Je ne serai pas surpris, si après une longue abMarché Bonsecours à Montréal. Cet événement en exposition à l’atelier même, en 2002. sence, ma ville efface mes traces et ne se raplui permettra de se replonger dans le milieu des pelle plus celui qui, abandonnant ses propres Les couleurs de ses tableaux de l’époque arts canadiens, d’annoncer en quelque sorte sa pinceaux, se tourmentait, souffrait et se dontémoignent d’une partie de ce qu’il entendait présence, son retour. révéler au monde, sa dualité, les influences nait la peine d’y implanter l’Art, qui rêvait de Madame Denise Di sociales et culturelles qui l’ont marqué. Dans la transformer les maisons ordinaires en musées Candido (1946-2006), elleforme, exotisme tropical et automne québécois et l’habitant vulgaire en créateur. Et j’ai compris même galeriste de renom (Le intimement liés; dans le fond, joie de vivre et que nul n’est prophète en son pays. » Relais des Époques), présidait force vitale. Il ramenait dans ses bagages une partie de sa l’événement. Elle a saisi Denise gloire colombienne. Tout gonflé de cette fierté, Et il y est parvenu. Les portes de l’occasion pour parler de Carson Di Candido

Profile for Charles Carson

L'Art De Vivre - Charles Carson sa vie son oeuvre  

Anne Richer nous révèle un être surprenant et attachant. Un peintre sans frontière, né au Québec, qui a vécu 10 ans en Amérique du Sud et qu...

L'Art De Vivre - Charles Carson sa vie son oeuvre  

Anne Richer nous révèle un être surprenant et attachant. Un peintre sans frontière, né au Québec, qui a vécu 10 ans en Amérique du Sud et qu...

Advertisement