Page 4

Dossier Hôpitaux

Philippe Gazeau Pôle mère-enfant, hôpital Necker Paris XVe Né d’une démolition-reconstruction liée à la reconfiguration plus ample du campus Necker, le pôle mère-enfant ouvre largement sur la ville ce site hospitalier historique. En rétablissant des lignes de force et des échelles, il substitue à des bâtiments démolis en cœur d’îlot un hectare de jardin et laisse le végétal s’immiscer dans l’architecture. La procédure de l’étude de définition a favorisé un dialogue fertile entre maître d’ouvrage et architecte. Libérés d’une programmation rigide, ils ont inventé un projet permettant d’édifier en une phase au lieu des deux pressenties, un pôle multidisciplinaire de 65 000  m2. Au carrefour du boulevard Montparnasse et de la rue de Sèvres, un édifice compact regroupe des activités jadis dispersées. Côté boulevard, la serre verticale d’une façade plissée abritant les bureaux des médecins crée un signal prolongé, sur rue, par l’écran de la serre horizontale longeant la rue intérieure. Dans la traversée de l’îlot, la simplicité du plan-masse cerne le jardin en deux bandes construites et trois allées piétonnes. Sur l’une d’elles, la tour de l’escalier de secours d’un bâtiment démoli ornée d’une fresque monumentale de Keith Haring est un autre emblème. Conservant une grande part des bâtiments existants, l’architecte a inscrit dans la pente du terrain un plateau technique de 13 000 m2 lumineux et de plain-pied qui facilite les proximités et rassemble les circulations et les liaisons médicales autour du noyau central. A l’abri des façades en verre imprimé, les chambres bénéficient de cadrages et d’une luminosité contrôlée.

Horoma

L’ampleur de l’hôpital (150 000 m2 au total) et son implantation dans un quartier résidentiel, à proximité du boulevard périphérique, rendent cruciale sa relation au contexte. Un cheminement piéton et un parc le traversent. L’esplanade, réservée aux piétons et à la mobilité douce, jouxte le centre historique. Une galerie publique réunit dans un atrium, sur trois étages, l’accueil ainsi que des commerces en structurant l’accès vers des services. Dans le socle, les salles d’attente et les circulations s’organisent autour de jardins et de patios. Les unités de soins bénéficient de vues et d’un éclairage naturel ; les étages d’hébergement libèrent des perspectives paysagères. En phase 1, une chambre double, pivotant de 45° par rapport au couloir, a dicté la configuration en gradins des unités de soins. Elle offre aux deux patients accueillis une position identique par rapport aux fenêtres, aux sanitaires et à la visibilité depuis le couloir, tout en agrandissant l’espace visiteurs. En phase 2, les unités de soins sont associées à des chambres évolutives, en plateaux poly­valents de 60 lits facilitant les gardes nocturnes et la mutualisation des locaux. Le triangle des plateaux d’unités de soins résulte du raccourcissement des longueurs de couloir et de l’intégration des chambres doubles en angle. Un patio inonde de lumière le centre des ­plateaux et les fenêtres des chambres varient selon l’orientation et l’apport de lumière.

Maîtrise d’ouvrage : AP-HP Maîtrise d’œuvre : Philippe Gazeau, architecte mandataire ; Aedificio, architecte du patrimoine ; Pascal Cribier, paysagiste

Maîtrise d’ouvrage : centre hospitalier de Wallonie

Picarde asbl

Programme : restructuration du site et construction du pôle médicochirurgical mère-enfant (404 lits, plateau technique et 20 salles d’opération)

Surface : 40 000 m2 (phase 1) ; 110 000 m2 (phase 2) Coût : 268 M€ HT Calendrier : 2009-2023 54

Photos Architecture BAEV SA

maîtrise d’ŒUVRE : Archipelago /  BAEV, architecte Programme : 925 lits et places de jour et 11 pôles hospitaliers ; entrée, consultations, hôpitaux de jour, hébergement, réadaptation, très long séjour, hôtel, bureaux, médecine technique, soins aigus et logistique

Photos Philippe Ruault

archipelago / BAEV Centre hospitalier de Wallonie picarde Tournai

n° 266 - février 2019 - amc

Surface : 58 660 m2 Shon et 15 460 m2 d’espaces

extérieurs

coüt : 141 M€ HT Calendrier : études de définition, 2003-2004 ; livraison bâtiment, 2013 ; restructuration site et jardin, 2017 amc - n° 266 - février 2018

Plan-masse

55

AMC n°266 - Dossier Hôpitaux Modulables - CHwapi - archipelago | baev  

Article par Christine Desmoulin

AMC n°266 - Dossier Hôpitaux Modulables - CHwapi - archipelago | baev  

Article par Christine Desmoulin

Advertisement