Page 1

V I VA N T E S

carouge – acacias No 8 > Octobre 2010 / mensuel

www.carouge-acacias.ch

> Vie de l’unité pastorale : Au service des nouveaux-nés ............................................ P. 02 > Le mot de l’evêque : Le personnel ....................................................................................... P. 03 > vie des paroisses : L’eau est arrivée dans mon village .................................................. P. 03 > Dossier : L’héritage oriental ............................................................................................ Pp. IV – V

Journal des paroisses Sainte-Croix et Sainte-Claire

Pèlerin à notre tour O ma joie , quand on m’a dit : « allons à la Maison du Seigneur ». Psaume 122

AM

C

ette joie que les pèlerins juifs chan­ taient en montant vers Jérusalem, cet amour que Jésus a manifesté pour Jérusalem, jusqu’à pleurer sur ses malheurs, peuvent aussi être les nôtres. Ainsi, du 7 au 14 octobre, 43 pèle­ rins, membres ou amis de nos Communautés de Carouge et des Acacias vont parcourir la Terre sainte, de la Judée à la Galilée ; ils vont refaire le chemin par lequel le Christ a porté sa SAINTE CROIX, à laquelle l’église paroissiale de Carouge est dédiée. Mais c’est nous tous qui sommes invités à revenir aux sources de notre christianisme. Pour chaque chrétien, ce pays est devenu « terre sainte », Jérusalem est notre origine, le berceau de notre religion. C’est là qu’est née l’Eglise, qu’elle a reçu sa mission universelle d’enseigner, de baptiser. C’est là qu’a retenti la prédication de la Bonne Nouvelle du Royaume. C’est le lieu de la sainte Cène, de la Mort et de la Résurrection du Christ, source de notre Salut. MAIS c’est aussi la terre où vivent aujour­ d’hui encore des chrétiens, gardiens de ces lieux saints. Ces communautés doivent lutter pour leur survie. Le Synode des évêques d’Orient, dont nous parle le dossier de ce numéro, nous partage leurs préoccupations et leur Espérance et nous invite à rencontrer ces frères et sœurs. Nous les soutenons de notre partage financier, nous prions avec et pour eux. Et pour les pèle­ rins de cet automne, nous aurons l’occasion de les rencontrer et de voir comment ils tiennent le coup dans les tourments, comment ils assu­ rent l’éducation des enfants, la formation des jeunes et l’aide aux plus pauvres, en faisant abstraction des races ou des religions. Alors, ensemble prions ce Psaume 122 : Pour l’amour de mes frères, de mes amis, laisse-moi dire PAIX SUR TOI ! Pour l’amour de la Maison de notre Dieu, je prie pour ton bonheur. Abbé André


vie de l’unité pastorale .........................................................................................................................................................................

Au service des nouveaux-nés

A

Bethléem les pèlerins visite­ ront l’Hôpital de la SainteFamille, fondé en 1882 par les Sœurs de St-Vincent-de-Paul. Il a été repris par l’Ordre de Malte, qui en a fait en 1990 une maternité. Il en assure la gestion et une grande partie du financement. En 1998 une unité de néonatologie lui a été adjointe.

Ciric / P. Razzo

Cette institution jouit, avec ses équipements modernes, d’une ex­ cellente réputation. Ce qui a permis en 20 ans près de 50’000 naissances. Les mères viennent de Bethléem, des villages environnants. L’hôpital n’est malheureusement plus acces­ sible de Jérusalem, du fait du mur construit par les Israéliens. Il est soutenu financièrement notamment par l’Union européenne.

Procession à Jérusalem

Le pèlerinage de Terre sainte D

u 7 au 14 octobre, plus de 40 paroissiens et amis de SteCroix et Ste-Claire se rendront dans le pays de Jésus en Israël et en Cisjorda­ nie. Ils visiteront Jérusalem, Bethléem. Ils iront à Jéricho, ainsi qu’au bord de la Mer morte sur le site de Qumran. La Galilée est aussi au programme : Capharnaüm, Tibériade, Nazareth. Nos deux prêtres accompagneront le groupe. L’abbé André, qui s’est déjà rendu de nombreuses fois dans cette contrée, évoquera les Evangiles, ci et là, afin d’en apprécier l’actualité. George Safar, chrétien de Terre sainte, introduira à sa manière dans les diffé­ rents sites, même si les restes archéo­ logiques de l’époque du Christ et en rapport avec lui invitent à un effort d’imagination, tant ils sont ténus. Après le pèlerinage à Assise au pays de sainte Claire, c’est l’occasion pour la paroisse Ste-Croix de propo­ ser ce voyage. A Jérusalem les pèle­ rins iront au St-Sépulcre, entre autres, basilique de la sainte Croix, devenue pour les chrétiens basilique de la Ré­ surrection.

ser la place à une démarche spiritu­ elle. Le pèlerinage n’est pas une re­ traite, mais ce n’est pas non plus une excursion touristique. Ainsi, le dimanche 10 octobre, les pèlerins rejoindront la messe d’une paroisse catholique de rite oriental à Bethléem. Les chrétiens de Terre sainte, aussi bien en Israël que dans les Territoires occupés, sont des té­ moins du Christ dans son pays. Ceuxci sont une minorité et ont besoin d’être soutenus. Arabes chrétiens ils sont minoritaires aussi bien face aux Arabes musulmans que face aux Juifs. « Le problème n’est pas essen­ tiellement la cohabitation des diffé­ rentes religions », relève l’abbé Alexis. Les chrétiens souffrent davantage de l’affrontement politique : Israël et la Palestine sont une terre de conflits, plus intenses dans les dernières dé­ cennies. Ils souffrent aussi de devoir parfois se résoudre à s’en aller de cette Terre où ils vivent depuis tou­ jours. La visite à une communauté locale s’en trouve encore plus perti­ nente.

Un programme très riche attend les visiteurs, qui devra toutefois lais­

Jean-Daniel Farine

L’Ordre de Malte, qui a son origi­ ne au XIe siècle, est la plus ancienne organisation humanitaire. L’Ordre est toujours actif dans le domaine de la santé, il s’occupe notamment des soins aux lépreux. Il a des activités dans de nombreux pays. L’Associa­ tion Helvétique de l’Ordre de Malte gère à Tantour, près de Bethléem, une maison de pèlerins, que visite­ ront aussi nos voyageurs. Benoît XVI a reçu en audience en 2009 le Grand Maître et le Conseil Souverain de l’Ordre. Ont été évoqués les initiati­ ves de l’Ordre en faveur du dialogue interreligieux et son engagement en Terre sainte. Jean-Paul Santoni, président de la paroisse Ste-Croix, très engagé dans l’Ordre de Malte, est l’initiateur du projet de pèlerinage paroissial en Terre sainte. JDF

.............................................................................................................................................................................

02

PAROISSES VIVANTES I UP carouge – Acacias I octobre 2010


vie des paroisses .........................................................................................................................................................................

Le mot de l’Evêque

Le personnel i je me réfère au dictionnaire, le personnel, c’est l’ensemble des employés d’une entreprise. Dans ce sens, on peut dire que le personnel de l’Eglise catho­ lique à Genève est d’environ 140 personnes. Les clients seraient alors les 180’000 baptisés de notre Eglise. Cette définition ne me plaît aucunement. Pas plus d’ailleurs que le terme de collaborateurs. L’Eglise n’a pas de personnel, ni de collaborateurs, elle a des membres et des fidèles. Membres, car appartenant à un même corps, et dans ce corps, chaque membre a une fonction. Nous sommes membres les uns des autres, c’est saint Paul qui l’affirme. Ce corps n’est pas seulement un « corps professionnel », mais nous formons « le Corps du Christ ». Et fidèles, parce que nous mettons notre confiance, notre foi, en un seul Maître, le Christ. Fidèles à une per­

sonne bien plus qu’à un idéal, nous lui appartenons.

AlP

S

Je suis bien placé pour savoir que dans l’Eglise qui est à Genève, il y a structures et organisations et elles sont indispensables. Malheureusement, parfois, n’ap­ paraît que cet aspect-là de notre Eglise. Si, dans l’Eglise, il faut une organisation, il n’empêche que l’Eglise est un « organisme vivant », un corps en extension » fait de pierres vivantes. Et parmi ces pierres vivantes, certaines ont reçu l’Ordination ou un mandat précis de la part de l’Evêque, comme prêtres et agents pastoraux laïcs. A vous tous, qui êtes pierres vivantes dans la construction de l’Eglise, je vous adresse ma reconnais­ sance d’œuvrer, chacun à sa place, et selon sa vocation, à l’édification du Corps du Christ. + Pierre Farine

L’eau est arrivée dans mon village E

n Europe, vous êtes habitués à ouvrir un robinet et l’eau ar­ rive, chaude ou froide. Chez nous, en Afrique, c’est bien différent. Dans mon village, les femmes, même âgées et les enfants doivent parcourir de lon­ gues distances, avec des bidons et des seaux en plastique, jusqu’à la source. Cela prend 2-3 heures de marche cha­ que jour. Quand l’Abbé Kolly est venu chez nous, il y a 2 ans, il a vu cette situa­

tion difficile ; avec des amis bienfaiteurs, il a réuni la somme néces­ saire pour amener l’eau jusqu’aux villages. Un ingénieur hydraulicien a fait le projet, sous la responsabilité de mon frère Pacôme, les hommes ont construit un réservoir et creu­ sé les canalisations. Et aujourd’hui, nous avons pu accueillir cet inestimable bien­ fait qu’est l’eau ; elle est là, fraîche, abon­ dante. Le 28 août, l’Ab­ bé Kolly et ses amis étaient là pour l’inau­ guration et la bénédiction de la borne et de la fontaine qui est dans mon vil­ lage, qui s’appelle Kashugushugu ! Plus de cent enfants, les mamans si heureuses, une chorale de jeunes, chants et danses, tous ont fait la fête dans l’enclos familial. La fête a duré 2 heures. Dans son discours de bien­ venue, mon père a dit : « Aujourd’hui, grâce aux efforts de nos amis de Suisse, ma famille et la population de 5 de nos villages ont facilement accès à l’eau

potable que vous voyez. Quand on est très content, il faut qu’on manifeste notre joie et notre reconnaissance. » L’eau, c’est la vie. Dieu nous donne l’Eau Vive de son amour. Jésus l’a pro­ mise à la Samaritaine. Avec François d’Assise, nous Lui rendons grâce pour « notre sœur l’eau, si pure, si fraîche et si vive ». Abbé Pontien Bisimwa, prêtre de Bukavu (Congo) séjournant à Sainte-Claire

.............................................................................................................................................................................

PAROISSES VIVANTES I UP carouge –acacias I octobre 2010

03


pratique

.....................................................................................

................................................

A l’affiche  Messes des familles

– SA 2 octobre 2010 à 18h en l’église Sainte-Croix

– DI 3 octobre 2010 à 11h en l’église Sainte-Claire (patronale)

 Démarrage des rencontres de caté

– L’Eveil à la foi reprend son rythme œcuménique le jeudi 21 oc­ tobre 2010 à 16h30 en l’église Sainte-Croix. Renseignements auprès du secrétariat ou d’Anne-Marie, tél. 078 924 79 06.

– La catéchèse familiale (2e année) débutera fin octobre.

– Le caté des 3e et 4e reprend, dans les différents groupes, durant le mois d’octobre. Infos auprès de Sylvia : tél. 022 301 52 40.

– Les samedis-catés avec les 5e, 6e, et 7e reprennent le 2 octobre à 11h au Centre Sainte-Croix (J.-Dalphin 32a). Infos auprès d’Anne-Marie, tél. 078 924 79 06.

– Le Passeport Confirmation (8e et +) a repris ses activités mi-sep­ tembre. Les jeunes qui souhaitent rejoindre l’aventure sont les bienvenus. Infos auprès d’Anne-Marie, tél. 078 924 79 06.

 Messes radiodiffusées sur Espace 2

L’église Sainte-Croix se réjouit d’accueillir la Marjolaine qui vien­ dra animer cette deuxième messe radio de notre automne carou­ geois, dimanche 3 octobre à 9h en l’église Sainte-Croix. Merci à La Lyre de Carouge qui s’est prêtée au jeu liturgique et radiopho­ nique le dimanche précédent 26 septembre.

 Lectio Divina

En principe le 3e samedi du mois à 16h30 au Centre Sainte-Croix (J.-Dalphin 32a) en lien avec la messe de 18h, soit pour le prochain trimestre : SA 16 octobre, 20 novembre et 18 décembre 2010.

Horaire des messes

..............................................................................

JAB 1890 Saint-Maurice Prière de réexpédier sans annoncer la nouvelle adresse

Sainte-Croix Sainte-Claire Samedi 18h Dimanche 11h   9h30 Mardi 18h30 Mercredi   9h Jeudi   9h Vendredi   8h30 18h30

04

Baptême : s’annoncer au moins 5 semaines à l’avance. Mariage : le sacrement du mariage demande une préparation sérieuse, c’est pourquoi les fiancés sont invités à s’annoncer au Secrétariat de l’UP au moins 6 mois avant la date envisagée pour la célébration. Sépulture : c’est aux Pompes Funèbres de prendre contact avec le Secrétariat de l’UP avant de fixer l’heure et le lieu de la célébration. Journal Paroisses Vivantes : Abonnement annuel : Fr. 35.— / soutien : Fr. 50.— / CCP 10 - 159 158 - 8 Renseignements auprès du Secrétariat de l’UP (voir ci-contre). .....................................................................................

Impressum du journal Editeur : Saint-Augustin SA, 1890 Saint-Maurice – Directrice générale : Dominique-A. Puenzieux – Rédactrice en cheffe : D.-A. Puenzieux – Secrétariat : tél. 024 486 05 25, fax 024 486 05 36, bpf@staugustin.ch – Maquette : Saint-Augustin SA Rédaction locale : Jean-Daniel Farine (rédacteur resp.) – Alexis Morard (modérateur) Courriel : journal@carouge-acacias.ch – Resp. photos : Alain Petrucciani

PAROISSES VIVANTES I UP carouge – Acacias I octobre 2010

..................................................................................................................................................................................................................................

Agenda

Au service de nos deux paroisses Equipe pastorale Abbé Alexis Morard, curé modérateur Abbé André Kolly, curé in solidum Mme Sylvia Ziorjen, laïque bénévole Mme Anne-Marie Villemain, laïque bénévole Conseil pastoral Mme Anne-Marie Hidber, présidente Conseil de gestion M. Bruno Fries, président

Secrétariat de l’Unité pastorale Ouvert les MA / JE / VE de 9h30 à 13h30 Mme Marie-Laure Morais, secrétaire Rue du Collège 22 Case postale 1632 CH - 1227 Carouge GE Tél. 022 342 27 68 (nouveau numéro) Fax 022 342 27 52 up@carouge-acacias.ch

Paroisse Sainte-Croix CCP 12-1699-8 paroisse@saintecroix.ch www.saintecroix.ch Cure Sainte-Croix Abbé Alexis Morard, curé modérateur Rue du Collège 22 – 1227 Carouge GE Tél. 022 342 26 84 – Fax 022 342 27 52 Eglise Sainte-Croix Place du Marché Mme Marte Nrejaj, sacristine Tél. 022 342 13 65 Centre Sainte-Croix Rue Jacques-Dalphin 32 A Conseil de paroisse M. Jean-Paul Santoni, président Conseil de communauté Mme Marie-Françoise Richard, présidente

Paroisse Sainte-Claire CCP 12-12995-3 paroisse@sainteclaire.ch www.sainteclaire.ch Cure Sainte-Claire Abbé André Kolly, curé in solidum Rue du Grand-Bureau 15 – 1227 Acacias GE Tél. 022 342 50 57 – Fax 022 342 32 81 Rue du Grand-Bureau 15 Eglise et la chapelle Sainte-Claire Rue du Grand-Bureau 15 M. Rinaldo Ziorjen, sacristain Tél. 022 301 52 43 Conseil de paroisse M. Nello Cicetti, président a. i. Conseil de communauté M. Nello Cicetti, président


N° 08 - Octobre 2010  

Journal des paroisses Sainte-Croix et Sainte-Claire (Carouge-Acacias)

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you