Issuu on Google+

Villepinte E N N E Y O CIT 55

n° magazine municipal 013 juillet-août 2

Un été plein d’activités

Dossier

Villepinte s’engage dans le Grand Paris p. 10 à 12

Culture

Saison culturelle 2013-2014 p. 14-15

Sport

Les Diables Rouges, champions d’Ile-de-France p. 17


GRAND LANCEMENT À VILLEPINTE (93) - Art CITY T VA

7% Accession

Appartements du studio au 4 pièces Jardins privatifs, parking en soul-sol Crèche et école à proximité Parc départemental du Sausset à 300 m RER B station Villepinte

ESPACE DE VENTE : 17/19 avenue Paul Vaillant-Couturier VILLEPINTE Renseignements 7 jours sur 7

0 805 20 15 15

***

marignan-immobilier.com Bouwfonds Marignan Immobilier SAS - RCS Nanterre 412 842 684. Informations non contractuelles. Illustrations à la libre interprétation des artistes. *Sous réserve des attestations réglementaires - ** TVA7% sous réserve d’éligibilité. Soumise à conditions disponibles auprès de nos équipes commerciales. ***Appel gratuit d’un poste fixe - Réalisation IBIZA - 07/2013.


Édito Nelly Roland Iriberry Maire de Villepinte 1re Vice-Présidente de Terres de France

Entre mémoire et projets d’avenir

R

enforcer l’identité historique de la ville, ce n’est pas renoncer à faire avancer des projets d’avenir et dessiner des perspectives pour notre territoire n’implique pas de tourner le dos à tout ce qui constitue notre mémoire locale.

Nous venons de commémorer, cette année, le 70e anniversaire de la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), le 27 mai 1943, en plein cœur d’une ville de Paris occupée et la disparition tragique, sous la torture, de son premier chef, le fondateur de la Résistance unifiée, Jean Moulin (voir page 11). C’est également pourquoi nous avons souhaité que le prochain PAQ-CLO (Point Accueil Quartier et Centre de Loisirs Ouvert) des Mousseaux prenne le nom de Raymond Aubrac qui était venu à Villepinte en juin 2006 et qui fait pleinement partie de cette histoire. Mais la mémoire n’exclut pas la modernité ; et cultiver nos valeurs n’empêche pas d’utiliser les outils les plus modernes de la communication comme l’affichage dynamique (voir page 5).

La mémoire n’exclut pas la modernité

Les projets du futur sont ceux liés au Grand Paris, en particulier au Contrat de Développement Territorial qui détermine largement notre avenir et sur lequel notre ville doit faire entendre sa voix. Nous n’entendons pas nous laisser imposer des projets à l’échelle régionale qui foulent aux pieds les aspirations des habitants et de leurs représentants. Et tout en tenant ce cap, nous investissons dans tout ce qui peut préserver l’identité de la ville dans le temps comme les panneaux patrimoniaux que vous découvrirez à la rentrée. Pour l’heure, les vacances arrivent et pour ceux qui restent, la ville vous réserve, comme tous les ans, son lot d’activités d’été dont vous trouverez le programme joint à ce journal. Pour ceux qui ont la chance de partir, nous proposons de vous inscrire à l’opération « Tranquillité vacances » dont vous trouverez le formulaire joint avec ce numéro de « Villepinte citoyenne ». Je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes vacances.

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

3


Sommaire 5

À la une

L’ affichage dynamique

6

Vie locale

Le programme des vacances

7

Vie locale

Opération Tranquillité Vacances Réforme des rythmes scolaires

8 Economie

Nouveaux commerces et services à Villepinte

Vie locale

Quatre tours : propreté, la parole aux jeunes

9

Villepinte Citoyenne - juillet - août 2013 - N° 55 Journal d’information de la ville de Villepinte Dépôt légal à parution - ISSB 1278-4052 Directeur de la publication : Nelly Roland Iriberry, Maire de Villepinte

13

Portrait

10/11/12

Dossier

Villepinte s’engage dans le Grand Paris

Patrick Besnard, ex PSA devenu moto-taxi

14/15

Conception et réalisation : service communication - Mairie de Villepinte Directeur de la communication : Fabien Augier Assistante de direction : Valérie Favrol Rédacteur en chef : Olivier Charolles Rédaction : Cassandra Benabdallah, Olivier Charolles, Pascale Decressac, Caroline Garret, Fiona Imbratta

Culture

Ont collaboré à ce numéro : service Archives

La nouvelle saison culturelle

Photographies : service communication, Emilien Cancet, Uriel Chantraine, Mélanie Demarle et Aymeric Guillonneau

17/18

Sport

Football, football américain et tennis de table

Conception maquette : Sophie Puch-Herrantz P.A.O. : Flore-Anne Morgant, Sophie Puch-Herrantz et Claude Vitale Reprographie : Valérie Maisse et Michel Maisse Publicité : société Prest’action - 01 56 49 10 00

20 Retour

Premier concours de pâtisserie

4

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Imprimerie Direct Impression Numéro réalisé dans le cadre de la protection de l’environnement sur un papier certifié PEFC.


À la une L’ affichage dynamique, un nouveau média sur Villepinte L’ image fait maintenant partie de notre univers quotidien et les systèmes d’affichage dynamique se multiplient : services publics, stations services, entreprises, supermarchés… C’est donc tout naturellement que Villepinte s’est mise à la page de ce média désormais courant.

«

L’objectif est de diffuser l’information municipale de façon moderne et dynamique », explique Caroline Garret, la cheville ouvrière de la filière vidéo au sein du service Communication de Villepinte. En effet, la technologie vidéo actuelle permet de mettre en scène, de manière vivante et animée, l’actualité passée et à venir de la ville pour un coût devenu aujourd’hui très modeste. Les outils sont à la portée de tous : une caméra vidéo, un bon micro, un pied, un ordinateur avec beaucoup de mémoire, un logiciel de montage, des écrans et un logiciel de pilotage. Seul le savoir-faire est indispensable. Autant de bonnes raisons pour que les Villepintois puissent en bénéficier rapidement.

Evénements, services, infos pratiques. Pour le montage d’un film d’une vingtaine de minutes qui défile en boucle sur les écrans, une cinquantaine d’heures de travail en amont a été nécessaire. « La difficulté, poursuit Caroline Garret, a été de regrouper toutes les images, des vidéos mais aussi des photos. Nous avons ainsi illustré les grands événements, les services municipaux, mais nous avons aussi voulu que ce nouvel affichage soit instructif en rajoutant une rubrique « Le saviez-vous ?» qui permette d’apprendre des anecdotes sur la ville. Après un an de préparation du projet, deux mois ont été nécessaires pour rechercher les illustrations et finaliser ces films. » Et au total, ce sont 7 écrans sur 7 points différents qui vont être installés (voir encadré ci-contre).

Sept écrans à travers la ville

Attractif et réactif. Il y aura un noyau d’informations générales communes à tous les lieux puis des informations adaptées en fonction des lieux et des services d’implantation : « Au Centre

Nombre d’écrans : 7 Sujets : présentation de la ville, annonces, retour sur l’ actualité. Lieux : Mairie principale, Etat civil, Cosec, CCAS, Service enfance, Espaces V Roger-Lefort, Centre culturel Joseph-Kessel,

s sur des lieux Les sept écrans seront réparti is. nto epi Vill très fréquentés par les

communal d’action sociale (CCAS), par exemple, nous retrouverons des informations générales et des informations spécifiques au secteur. Pour avoir une vision plus large sur les événements à venir, nous avons choisi de réactualiser les contenus tous les trimestres. Mais évidemment, dès que ce sera nécessaire, nous alimenterons les écrans avec de nouvelles images et de nouvelles informations le plus rapidement possible. » Bref, un média réactif, attractif et exploitant toutes les ressources des technologies actuelles de l’image, au service de l’information des Villepintois. « Ce nouveau média permet de montrer en images que Villepinte est une ville jeune et dynamique » conclut Nelly Roland Iriberry, Maire de Villepinte. Un premier pas qui pourrait même ouvrir la voie à une web-télévision à Villepinte. Mais cela est une autre histoire !

En bref Danser au bal des pompiers Comme chaque année, le bal des sapeurs-pompiers de Paris aura lieu le samedi 13 juillet à la caserne de Tremblay-en-France, située avenue du Général Pouderoux. Les pompiers vous accueilleront à partir de 21 heures pour danser et faire la fête jusqu’au dimanche 14 juillet, à 4 heures du matin.

Horaires d’été Dans le cadre de la mise en place des horaires d’été, les services municipaux seront ouverts en juillet et en août comme suit : - du lundi au vendredi de 8h30 à 11h45 et de 13h30 à 16h45. - les services suivants : CCAS, Logement,

Etat Civil, affaires générales et guichet unique du service Enfance - seront exceptionnellement fermés au public les samedis 13 juillet, 20 juillet, 27 juillet, 3 août, 10 août et 17 août.

Le Cnam recrute Dans le cadre de la diversification de ses formations, le Cnam Ile-de-France, recherche pour l’année universitaire 2013-2014 des professionnels souhaitant enseigner en cours du soir ou le samedi matin à un public de salariés et de demandeurs d’emploi engagés dans la préparation de diplômes. Les domaines concernés sont la finance, la comptabilité, la fiscalité, la gestion des ressources humaines, la gestion de la paie, le droit, le droit social, le commerce, le management, et l’organisation. Ces missions, représentant un

volume horaire de 3 à 6 heures par semaine, seront rémunérées selon le profil du candidat. Elles pourront être effectuées par des personnes titulaires d’un diplôme de troisième cycle exerçant par ailleurs une activité salariée, libérale ou étant retraitées. Les cours seront à dispenser sur le site d’Aulnay-sous-Bois. Envoi de candidatures (lettre de motivation + CV) à ARCNAM Ile-de-France, Carole Guillemet, 53 rue de Turbigo 75003 PARIS.

Attention aux faux agents recenseurs La Ville de Villepinte vous informe que l’opération de recensement est terminée depuis plusieurs mois et que toute personne se présentant à votre domicile comme un agent recenseur n’est pas accréditée par la Ville. n° 55 JUILLET-AOUT 2013

5


Vie locale Vacances : un agenda bien rempli ! Du cinéma, du sport, des mini-séjours, de la BD, des sorties en famille à la mer, des feux d’artifices, des découvertes… L’ agenda villepintois des vacances est rempli de rendez-vous. Voici un aperçu de ce que vous ont concocté les services de la Ville. Il y en aura pour tous ! Les incontournables Deux mini-séjours sont proposés cette année aux 12-17 ans. Le premier, du 8 au 12 juillet à Serre-Chevalier, avec son lot d’activités « extrêmes » (rafting, canyoning,hydrospeed, via ferrata) et le deuxième, du 19 au 23 août, sur un mode plus farniente au Grau-du-Roi, mais avec de nombreuses activités (catamaran, canoë, spéléologie…). Renseignements auprès de la Direction de la Jeunesse, 35 av. Paul Vaillant-Couturier (01 41 52 53 10). Restera pour ceux qui veulent rentrer chez eux le soir venu, la possibilité d’aller dans un Centre de Loisirs Ouvert ou dans l’un des Points d’Animation Quartier (PAQ) de la ville, ouverts tout l’été du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 19h et proposant eux aussi de très nombreuses activités. Au chapitre des incontournables, on n’oubliera pas le feu d’artifices, qui aura lieu le samedi 13 juillet, à partir de 23 heures, du côté de l’esplanade du Bel-Air.

Zarafa et Marsupilami sur la toile ! On débute ce très riche programme par deux rendez-vous phares de l’été : pour le premier rendez-vous, fixé le vendredi 12 juillet à Fontaine Mallet, le public suivra les péripéties de « Zafara » la première girafe arrivée en France au XIXe siècle. Pour la seconde soirée de cinéma en plein air, c’est « Sur la piste du Marsupilami » que petits et grands partiront le samedi 17 août au Parc de la Noue. Et les deux séances seront, comme d’habitude, gratuites !

Des nouveautés à la pelle

6

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

De la nouveauté, il va y en avoir cet été 2013, avec notamment la complicité du Parc du Sausset qui proposera, le dimanche 21 juillet, une découverte originale et gratuite de son rucher puis une balade guidée à vélo le mardi 23 juillet. Deux rendez-vous seront à suivre au parc en août : la 23e Nuit des Etoiles le dimanche 11 et la 17e Nuit de la Chauve-souris le samedi 24. Toutes ces animations sont gratuites mais nécessitent une inscription préalable au Parc du Sausset (01 48 19 28 28). On termine cette longue liste par une autre nouveauté : le chantier pédagogique mis en place du 5 au 9 août par la Direction de la Jeunesse. Il concerne les 14/17 ans, qui pourront - après sélection - passer des vacances utiles. En plus, tri sélectif, développement durable, entretien des espaces verts et de l’espace public leur permettront de partir ensuite gratuitement pour un mini-séjour ! Renseignements au 01 41 52 53 10.

Du sport, du sport et encore du sport ! Parce que l’été est aussi l’occasion de garder - ou de retrouver - la forme, le Service des Sports a mitonné un super programme pour les 8-15 ans. Avec, au menu, différentes formules : « gym et expression corporelle », « multisports contact » et « multisports nature », du 9 juillet au 3 août et du 6 au 31 août (de 13 heures à 17h30). Le tout agrémenté de stages d’équitation, sans oublier les stages « savoir nager » proposés tout l’été du lundi au jeudi de 11h30 à 12h30 à la piscine municipale.

La mer en famille Pas question de passer l’été sans voir la mer ? Trois sorties familiales sont proposées en juillet (samedis 13, 20 et 27) à Fécamp (Seine-Maritime) ou en août (samedis 10, 17 et 24) à Villers-sur-Mer (Basse-Normandie). Les tarifs sont tout petits (4 euros pour un enfant, 7 euros pour un adulte), mais les places seront « chères ». Alors pensez-vite à réserver auprès de la Direction de la Jeunesse, 35 avenue Paul Vaillant-Couturier (01 41 52 53 10). #%$E9<<5D

Programme Vous retrouverez le programme complet des activités estivales en pages centrales de ce magazine, avec le dépliant « Mon agenda juillet/août 2013 » et sur le site internet www.ville-villepinte.fr

( * " # $ & ) X $ ( ( *

$ # $ &" $ (

#9>9 CN:?EBC

$

?SD

@ <5 D 5 3? = E B C B 1= = & B ? 7 1 3D 9 F 9 D N C B 9 >D 5 6 45 C F 9 < <5 @ F 9 < <5 G G G

0

NAE9D1 D9?> 6? ?D21 << >1D1D9? > 21C;5D 21<< 7I=


Vie locale Réforme des rythmes scolaires Après une première conférence organisée fin avril sur la réforme des rythmes scolaires, la Ville de Villepinte, ses élus et ses services poursuivent le travail pour que sa mise en place, programmée à la rentrée scolaire 2014, se fasse le plus en douceur possible. Danièle Illouz, Maire-adjointe en charge des affaires scolaires et du personnel communal, nous en dit plus. Villepinte Citoyenne : Pour quelles raisons la Ville de Villepinte a-t-elle choisi de repousser la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 ? Danièle Illouz : « Pour la Municipalité, cette réforme, induite par l’allègement de la journée de classe et la scolarisation éventuelle des enfants le mercredi ou le samedi matin, aura des conséquences importantes pour les services municipaux. Aussi, et comme l’Etat l’autorisait, nous avons opté pour un report de cette réforme à la rentrée 2014 par un vote au Conseil municipal. Les délais pour la mettre en œuvre dès la rentrée 2013 nous ont paru trop courts et la Ville a préféré prendre le temps de la réflexion. » Quelle est la méthodologie appliquée par la Ville pour préparer sa mise en place ? « Quatre groupes de travail thématiques ont été créés (temps scolaire, pause méridienne, organisation du mercredi ou du samedi, temps d’accueil périscolaire). Un comité technique fera la synthèse et la centralisation des travaux des groupes thématiques. Très peu de villes ont élaboré un tel niveau de concertation dans la mise en place de cette réforme. Nous avons, dans un premier temps, organisé au mois d’avril une conférence, ouverte à tous, sur les rythmes de l’enfant, en présence de Claire Leconte, professeur émérite de psychologie à l’Université de Lille et chercheur en chronobiologie. Notre municipalité a également proposé des groupes de travail qui sont composés, entre autres, de représentants du corps enseignant, de parents d’élèves et de représentants du monde associatif. Pour encore plus d’implication de nos administrés, nous avons élaboré un questionnaire consultatif qui nous aidera à mieux appréhender les attentes des parents, et je peux vous dire qu’à la lecture de cet article, nous aurons reçu les réponses des Villepintois. » Mercredi ou samedi matin, quelle sera la demi-journée supplémentaire choisie à Villepinte et pour quelles raisons ? « Lorsqu’on évoque la réforme des rythmes scolaires, c’est la question de la demi-journée supplémentaire du mercredi ou du samedi qui revient le plus souvent... et qui fait polémique. Pour beaucoup de parents, l’école le samedi vient gâcher le week-end, mais pour les chronobiologistes, les deux jours d’interruption du week-end créent une trop grosse rupture. Comme je l’ai précisé précédemment, la Ville de Villepinte a sollicité l’avis des parents pour le choix du mercredi ou du samedi. Et même si, en terme d’organisation, remettre l’école le samedi semble plus simple que le mercredi, nous tiendrons compte de l’ensemble des réponses pour prendre notre décision. » Quelle a été la volonté de la majorité en engageant la réflexion sur cette (r)évolution ? « Pourquoi parler de révolution ? N’oublions pas que cette demi-journée avait été supprimée et que le retour à la semaine de 4 jours et demi était envisagé dès 2011, plusieurs rapports soulignant les failles du système. Je parlerai donc davantage d’une évolution. Je voudrais ici rassurer les parents. Une réflexion conjointe avec l’Education Nationale est lancée et nos services travaillent au passage en douceur de cette réforme. »

L’opération tranquillité vacances en service L

’opération tranquillité vacances a pour objectif d’exercer une surveillance dissuasive autour de votre domicile pour prévenir, dans la mesure du possible, toute tentative de cambriolage. Pour en bénéficier, il vous faut remplir le formulaire joint à ce journal pour donner vos coordonnées ainsi que vos dates de congés et ainsi obtenir des passages réguliers de patrouilles devant votre domicile. Si le commissariat de police dispense ce service uniquement pendant les périodes de congés

En bref Thé dansant le 20 octobre prochain C’est le dimanche 20 octobre prochain qu’aura lieu le traditionnel thé dansant, organisé par la Ville de Villepinte, à la salle Jacques-Brel des Espaces V Roger-Lefort. Le tarif reste inchangé : 12 euros pour passer un agréable après-midi à danser sur des airs de tango, valse, tchatcha ou madison. Les inscriptions seront ouvertes dès le lundi 2 septembre prochain. Alors pensez à réserver vos places auprès de la Direction des relations publiques, en mairie principale (01 41 52 53 00). Pétards et feux d’artifices Pendant la période estivale et particulièrement à l’approche des fêtes du 14 juillet, beaucoup de Villepintois se plaignent de l’usage abusif de pétards et autres pièces d’artifice. Ils craignent les incendies et les blessures que des explosions peuvent occasionner. Il convient donc de limiter l’usage de ces engins. Aussi, en vertu de l’arrêté municipal n° 13/263 du 11 juin 2013, la vente de pétards et autres pièces d’artifice est interdite sur la commune aux moins de 18 ans, entre le 15 juin et le 31 août 2013 - elle l’est également entre le 15 décembre 2013 et le 4 janvier 2014 sans l’autorisation écrite de leurs parents, dont la responsabilité est alors engagée en cas d’accident. A noter que l’utilisation et le jet de tels explosifs sur la voie publique, dans les bals publics et dans les grands rassemblements sont strictement interdits. RER B : des travaux du 14 au 18 août Du 14 au 18 août, des essais de signalisation de grande ampleur, indispensables à la mise en œuvre d’un nouveau système d’exploitation adapté à la densité du trafic sur la Ligne B, nécessitent d’interrompre la circulation au nord de la ligne : - depuis Paris-Gare du Nord, du mercredi 14 août 23h15 jusqu’à la fin du service, - depuis La Plaine-Stade de France, du jeudi 15 août au samedi 17 août 16h. - depuis Aulnay-sous-Bois en direction de l’Aéroport Charles-de-Gaulle, du samedi 17 août 16h jusqu’au dimanche 18 août fin de service. Tout sera mis en œuvre pour assurer la continuité du trajet des voyageurs : un train omnibus circulera toutes les 3 minutes sur le tronçon central Paris/Aulnay-sous-Bois et un omnibus toutes les 6 minutes sur les branches Aéroport Charles-de-Gaulle et Mitry-Claye, en heures de pointe. Plus d’infos sur www.transilien.com

scolaires, la Police municipale fournit ce service toute l’année pour toute période d’absence prolongée. Vous trouverez le formulaire d’inscription dans ce magazine. Vous pourrez ensuite le déposer à la Police municipale, 3 place Jean-Moulin (0 800 093 420) ou au Commissariat, 1 avenue Jean-Fourgeaud (01 49 63 46 10), accompagné des pièces justificatives demandées (pièce d’identité, justificatif de domicile…)

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

7


Vie locale Quatre Tours : propreté… la parole aux jeunes Les jeunes des Quatre Tours comptent bien faire évoluer les mentalités et vivre dans un quartier plus propre

Suite aux signalements des habitants sur l’état du quartier des Quatre Tours, différents services de la Ville (Démarche quartiers - Démocratie locale, Gestion Urbaine de Proximité et Développement durable) ont collaboré pour améliorer l’image du quartier.

L

’opération « Paroles de jeunes sur l’état de mon quartier » a permis d’associer à la fois une action de sensibilisation sur l’état du quartier, mais aussi d’éducation à la citoyenneté sur le thème de la propreté pour responsabiliser les habitants sur la gestion de ces espaces. Invités le 29 mai dernier au pied des Quatre Tours à venir témoigner librement, les ados et pré-ados ont dressé un bilan - parfois amer - des incivilités constatées. Détritus jetés à côté des poubelles et des conteneurs enterrés ou par la fenêtre, crottes de chien sur le terrain de sport, urine dans les cages d’escaliers ou d’ascenseurs… le constat est assez alarmant, malgré les efforts des services de la Ville et

des bailleurs pour maintenir ces espaces propres. Et l’opération s’est accompagnée de mises en situation des jeunes via des balades urbaines pour relever les aspects positifs et négatifs du quartier, de prise de photos sur des actions concrètes à mener pour lutter contre les incivilités quotidiennes et de création de slogans chocs pour faire réagir les habitants du quartier et les encourager à jouer le jeu. Le tout devant être restitué d’ici la fin de l’année, notamment dans le cadre de la mise en place de futurs jardins partagés au cœur des Quatre Tours. Parallèlement à ces ateliers, un atelier vidéo mené par la GUP avec la Compagnie « Control Z », a permis de filmer les moments les plus marquants de cette opération.

Point d’Accès au Droit : une fréquentation en constante hausse L

ieu d’accueil gratuit et permanent le Point d’Accès au Droit (PAD) permet d’apporter une information de proximité aux Villepintois ayant à faire face à des problèmes juridiques et sociaux. Il regroupe depuis le 15 novembre 2012, en un seul lieu - au 15 de l’avenue Auguste-Blanqui -, un ensemble de professionnels qui travaillent dans les domaines juridique et social. De six permanences proposées initialement, on est passé aujourd’hui à une offre de 14 permanences diverses et variées (notaire, juriste, médiation familiale, conciliateur, impôts, Point Info Energie, écrivain public…) assurées hebdomadairement ou mensuellement. Depuis novembre dernier, le Point d’Accès

au Droit a reçu plus de 370 personnes dont plus de 35 % résident sur le quartier Fontaine Mallet/4 Tours/Pasteur/Trilogie. Depuis janvier 2013, la fréquentation de ce lieu est en constante augmentation, avec une hausse de 34% en 7 mois. Les domaines du logement et de la famille sont largement représentés puisqu’ils correspondent à environ 40 % des demandes d’interventions. Cela confirme que le PAD est un outil qui permet d’apporter des réponses concrètes aux Villepintois. Son utilité sociale et juridique est reconnue, l’augmentation constante de sa fréquentation démontre un réel besoin. Retrouvez les jours et horaires des différentes permanences pour les mois de juillet et août en page 22.

En bref Bac en poche, récompense à la clé !

8

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Vous êtes un jeune Villepintois et vous venez d’obtenir votre Baccalauréat général ou Pro ? Comme elle le fait chaque année, la Municipalité souhaite féliciter et récompenser ses bacheliers de l’année. Afin de participer à la remise de chèques cadeaux effectuée le samedi 28 septembre 2013 aux Espaces V - Roger-Lefort par Mme le Maire, vous êtes invités à vous présenter entre le 5 juillet et le 13 septembre 2013 à la Direction Jeunesse - Politique de la Ville, située 35 avenue Paul Vaillant-Couturier, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. Pour vous inscrire, vous devrez vous munir des pièces suivantes : pièce d’identité, justificatif de domicile, diplôme, relevé de notes ou attestation de réussite.


Économie Karen Givry prend soin de vos cheveux et désormais aussi de vos ongles.

D

Beauté des ongles

Du nouveau

epuis septembre 2012, le salon de coiffure Coup’Patou installé au 38 avenue de la gare prend soin non seulement des cheveux mais aussi des ongles. Karen Givry, jeune coiffeuse chez Coup’Patou, s’est formée à l’art de la manucure et de la pose de faux ongles et a passé un diplôme de prothésiste ongulaire. Désormais, elle propose aux clientes des manucures simples, la pose de vernis permanent, mais aussi de poses de capsules, des gainages, des french manucures, du remplissage… Toutes les fantaisies sont possibles (pose de strass, de stickers, dessins à la peinture…), les clientes pouvant même proposer des modèles sur mesure que Karen se charge de reproduire sur ongles… « de mains uniquement », précise la jeune femme qui pratique son « nail art » dans le salon de coiffure et ne propose donc aucune prestation de pédicure. De la simple pose de vernis à 8 € à la pose complète de capsules et la french manucure à 60 € en passant par la pose de vernis permanent (20 €), chez Coup’Patou, les ongles peuvent en voir de toutes les couleurs. Ces « petites folies » sont particulièrement appréciées pour les grandes occasions. Pour prendre rendez-vous, contacter le 01 48 61 88 88.

Marché de plein air Souhaitant donner une nouvelle dynamique au marché de plein air du Vert-Galant, la Ville en a modifié les horaires. Ce marché se tient depuis le 1er juin le mardi et le jeudi de 15h à19h30. Il a également lieu chaque samedi de 12h à 17 heures, cette séance du samedi étant réservée uniquement aux commerçants en alimentaire.

Les Jardins du Halal O riginaire de Villepinte, Djamal Hassaïne a passé plus de 10 ans en Amérique du Nord, travaillant dans le secteur du marketing. « C’est là-bas qu’est née en 2008 l’idée des Jardins du Halal. Mais le marché nord-américain n’était pas encore prêt », indique le jeune chef d’entreprise qui est finalement revenu aux sources pour y lancer son concept d’enseigne « Les Jardins du Halal ». « Pourquoi Villepinte ? Parce que ma famille y vit depuis trois générations et parce que l’offre était très faible sur le secteur », ajoute-il. « C’est aussi une réponse à la crise du faux halal, puisque nous travaillons ici avec la norme AVS (A Votre Service) qui garantit la traçabilité, via un contrôle quotidien des viandes, de l’hygiène, des dates de péremption… tout en respectant les principes du halal, dont le non-abus dans les marges. »

4 salariés pour démarrer, 9 à terme. L’enseigne villepintoise qui s’étale sur une surface de vente de 290 m2, installée allée Louis-Bréguet, devrait ainsi être la première d’une chaîne qui veut

se différencier de l’offre classique en proposant à ses clients un large choix en boucherie de qualité (carte française, bœuf et veau du Limousin, agneau français…) mais aussi toute une gamme de produits originaux : poulets braisés, confitures libanaises et turques, bonbons et gâteaux sans gélatine de porc, boissons, bières sans alcool, tiramisus frais…« Il s’agit ici d’un magasin test, ajoute Djamal Hassaïne. Nous souhaitons par ailleurs offrir à moyen terme des services complémentaires : un traiteur, des L’ enseigne « Les Jardins du Halal » a ouvert ses portes en avril dernier. cours de cuisine, la livraison à domicile… » Les Jardins du Halal : 17 bis allée Louis-Bréguet - Villepinte - Tél. : 09 51 50 57 58 Fermé le lundi, ouvert du mardi au samedi en non-stop de 9h30 à 20 heures et le dimanche de 9h30 à 13h. Présent sur le marché alimentaire le samedi au Vert-Galant.

Athéna Surveillance : partez tranquilles ! B asée au dessus de la gare de Paris Nord 2 Villepinte, la société Athéna Surveillance gère depuis près de 4 ans la sécurité du parc d’affaires Paris Nord 2 et d’une trentaine de sociétés sur le site. Avec 46 caméras en fonctionnement et 16 agents réactifs, soit en voiture, soit à vélo, Athéna Surveillance se lance un nouveau défi en s’ouvrant aux particuliers et aux PME. Sur un périmètre de 10 km aux alentours, Athéna Surveillance s’engage à intervenir dans un délai de moins de 20 minutes. Elle propose aux PME, aux commerçants et aux particuliers des formules adaptées et clé en main. Par exemple, pour 59 euros par mois, et un engagement sur 36 mois, le forfait

Laëtitia Cid, directrice commerciale d’Athéna Surveillance

comprend la pose et la maintenance du matériel (alarme, infra-rouge, caméra…) la télésurveillance et les interventions… Le plus : en ces mois de vacances, la société propose de surveiller vos habitations en faisant des rondes, extérieures ou intérieures, en fermant et ouvrant les volets et même en arrosant quelques plantes si besoin ! Un service qui s’élève à environ 50 euros par jour pour deux rondes quotidiennes. Athéna Surveillance, 86 avenue des Nations - Villepinte Tél. : 01 48 63 78 77 n° 55 JUILLET-AOUT 2013

9


Dossier Villepinte s’engage dans le Grand Paris Le 30 avril dernier, la Municipalité de Villepinte a validé le Contrat de Développement Territorial « Cœur Economique Roissy Terres de France » et confirmé sa volonté d’être partie prenante du développement du Grand Paris et de la région capitale.

10

n° 55 JUILLET-AOUT 2013


Dossier A

près des années de travail, les membres du comité de pilotage, réunissant Jean Daubigny, préfet de la région Ile-de-France et préfet de Paris, François Asensi, Président de la Communauté d’Agglomération Terres de France, Patrick Renaud, Président de la Communauté d’Agglomération Roissy Porte de France et des représentants des six communes signataires (Villepinte et Tremblay-en-France en Seine-SaintDenis ; Goussainville, Le Thillay, Roissy-en-France et Vaudherland dans le Val d’Oise) se sont offert un satisfecit en adoptant à l’unanimité le Contrat de Développement Territorial (CDT) « Cœur Economique Roissy Terres de France ».

Goussainville

Le Thillay

Vaudherland Tremblayen-France

Le territoire du CDT dénombre aujourd’hui 106 000 habitants et 107 000 emplois. Il est le cœur économique du Grand Roissy et inscrit son projet de développement dans l’ensemble aéroportuaire du nord parisien (Roissy-Le Bourget). Le Grand Roissy est apparu dans le débat métropolitain comme l’un des territoires stratégiques du développement économique du Grand Paris devant être abordé à l’échelle du vaste territoire sous l’influence de l’aéroport. Cette démarche, initiée en 2008 avec les principaux acteurs de l’aménagement et du développement territorial, entend améliorer la relation entre le développement aéroportuaire et les territoires « sous influence », le bassin de vie et d’emploi. En effet, pour les élus de Villepinte, l’ambition était claire dès le début : accompagner le développement économique du territoire dans la mesure où celui-ci profite d’abord à celles et ceux qui y vivent tout en atténuant, autant que faire se peut, les nuisances liées à la proximité d’infrastructures de transports structurantes (aéroports mais aussi A104) afin de préserver le cadre de vie des riverains. La mise en place d’un Plan d’Exposition au Bruit sur l’aéroport du Bourget fait partie des mesures, portées par le Maire de Villepinte, qui vont dans le bon sens.

Des objectifs bien cadrés Concrètement, les objectifs principaux sont :

Le développement économique - Améliorer la performance et la compétitivité du pôle aéroportuaire en développant l’offre de services pour les passagers, les usagers et le fret, en lien avec les opérateurs présents (FEDEX, CAREX, Aéroports de Paris). - Créer une zone d’interface privilégiée par sa position spatiale et ses infrastructures de communication, aussi appelé « hub », dédiée à l’événementiel, au tourisme d’affaires et aux rencontres professionnelles.

Roissyen-France

Villepinte

Six communes ont signé le Contrat de Développement Territorial, qui concerne une population de 106 000 habitants.

centre commercial Aéroville qui ouvrira ses portes à la mioctobre à proximité de la zone de fret, entre Tremblay-enFrance et Roissy. En outre, les élus ont particulièrement insisté sur un point, inscrit dans le CDT : la nécessité de conforter, adapter et développer l’offre de formation initiale relevant notamment de la voie professionnelle, en ciblant les métiers du pôle aéroportuaire ainsi que l’offre de formation relevant de l’enseignement supérieur, notre territoire souffrant de réels déficits en la matière.

Le transport - Renforcer la connexion à la région métropolitaine avec la mise en service de la ligne 17 du métro du Grand Paris d’ici à 2027 et de ses trois gares (Parc des Expositions, terminaux 2 et 4 de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle), du projet privé CDG Express à l’horizon 2023 et la réalisation d’une connexion ferrée entre le RER D et le RER B d’ici à 2020. - Renforcer la desserte locale du territoire par la mise en place de lignes de bus structurantes.

Le CDT prévoit la création de 40 000 à 65 000 emplois sur 20 ans et entend faciliter l’accès à l’emploi pour ses populations. À titre d’exemple, la Communauté d’Agglomération Terres de France et la ville de Villepinte apportent une attention toute particulière, dans le cadre de l’aménagement des 200 ha de la ZAC Aérolians, à la mise en œuvre de clauses d’insertion par les entreprises intervenantes. De même, lors du Forum de recrutement Aéroville qui s’est tenu le 17 juin dernier à Villepinte, ce sont plus de 200 offres d’emploi qui ont été proposées par les enseignes s’installant sur le futur

Le CDT prévoit la création de 40 000 à 65 000 emplois sur 20 ans

L’ un des objectifs du CDT est d’améliorer la déserte de Roissy Charles-de-Gaulle n° 55 JUILLET-AOUT 2013

11


Dossier Zoom Le CDT porte un objectif de la part des transports en commun sur le territoire de 40% à l’horizon 2030. En la matière, la CA Terres de France a, par la voix de sa 1ère vice-présidente aux transports Nelly Roland Iriberry, d’ores et déjà pris des mesures concrètes fortes en étendant, avec le soutien du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), le dispositif Filéo, système de transport public permettant un accès à la plateforme aéroportuaire 24h/24, à Villepinte et Sevran. Mais au vu des sommes en jeu, un investissement réel de l’Etat sur cette problématique est indispensable : à travers le CDT, il s’y engage.

Le logement et le cadre de vie - Construire 950 logements par an en moyenne. - Améliorer le cadre de vie au travers du renforcement de l’offre culturelle, la préservation et la valorisation des espaces naturels. Pour promouvoir la mixité sociale et renforcer l’attractivité du territoire, outre les mesures déjà évoquées en matière de développement économique et de transports, le CDT prévoit d’améliorer l’offre culturelle sur notre territoire à travers notamment la réalisation, à proximité du Parc des Expositions de Villepinte, d’une salle de spectacle multifonctionnelle d’une capacité de 12 000 spectateurs pour des compétitions sportives ou des spectacles à rayonnements national et international.

Les contrats de développement territorial Le Grand Paris, selon la loi du 3 juin 2010, est « un projet urbain, social et économique d’intérêt national qui unit les grands territoires stratégiques de la région Ile-de-France (…) et promeut le développement économique durable, solidaire et créateur d’emplois de la région capitale. (…) Ce projet s’appuie sur la création d’un réseau de transport public de voyageurs dont le financement des infrastructures est assuré par l’Etat. Ce réseau s’articule autour de contrats de développement territorial définis et réalisés conjointement par l’Etat, les communes et leurs groupements. Ces contrats participent de l’objectif de construire chaque année 70 000 logements géographiquement et socialement adaptés en Ile-de-France et contribuent à la maîtrise de l’étalement urbain.» Les Contrats de Développement Territorial, d’une durée de 16 ans, sont des outils destinés à élaborer et mettre en œuvre, dans une démarche contractuelle et partenariale sur le long terme, des projets de développement sur les territoires stratégiques du Grand Paris.

Les pressions de l’Etat Enfin, si l’accès à l’emploi constitue une vraie préoccupation pour nombre de nos concitoyens, celle de l’accès au logement est aussi primordiale. La Municipalité est à l’écoute de ces attentes exprimées par de nombreux Villepintois et entend y répondre avec le souci constant de préserver la qualité de vie à Villepinte. Devant les pressions de l’Etat en matière de construction de logements, les élus ont notamment rappelé qu’il était fondamental qu’à l’offre de logements corresponde une offre d’équipements publics adaptés et de qualité. Ainsi, la crèche Lise-London, qui a ouvert ses portes en 2012, est la première crèche multi-accueil pour une ville qui compte 36 000 habitants. Autant d’investissements qui, dans un contexte budgétaire restreint, nécessitent un soutien de la part de l’Etat, les collectivités locales ne pouvant y arriver seules, surtout quand elles ont d’ores et déjà des retards à rattraper. Le projet de CDT devrait être soumis à l’enquête publique en septembre-octobre 2013. Son adoption et sa signature pourraient intervenir en janvier 2014.

Retour Retour sur le Grand Paris Express Le Grand Paris Express a pour objectif de soutenir le développement économique, faciliter les échanges et permettre un meilleur accès à l’emploi ainsi qu’aux zones d’activité ou de résidence tout en limitant l’usage de la voiture en favorisant celui des transports en commun, dans un souci de préservation de l’environnement et d’amélioration de la qualité de l’air. Le Grand Paris Express représente un projet de réseau composé de quatre lignes de métro automatique autour de Paris, et l’extension de deux lignes existantes, d’une longueur totale de 200 kilomètres pour un coût d’objectif global de 22,6 milliards d’euros. La mise en service de la ligne 16, qui passera notamment par Aulnay-sous-Bois, Sevran-Beaudottes et Sevran-Livry, sera réalisée à à l’ horizon 2025. Celle du tronçon de la ligne 17, allant de Gonesse au Mesnil-Amelot et passant par la gare du Parc des Expositions, est prévue avant 2030.

12

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Plus de 8 000 personnes au forum de recrutement Aéroville Organisé le 17 juin aux Espaces V Roger-Lefort, le forum de recrutement Aéroville a connu un grand succès : sur la journée, ce sont plus de 8 000 personnes qui sont venues rencontrer des recruteurs qui proposaient de leur côté plus de 200 emplois. Le centre de commerces et de services ouvrira ses portes en octobre 2013.


Portrait « A 55 ans, je réalise mon rêve de gosse » A 55 ans, Patrick Besnard pensait finir sa carrière commencée en 1983 chez PSA. Mais à l’été 2012, l’annonce de la fermeture du site bouleverse ses projets. Après le choc, ce passionné de moto décide de devenir moto-taxi, profitant ainsi de ce coup dur pour réaliser son rêve. Au premier jour de sa nouvelle vie, nous l’avons rencontré.

L

undi 3 juin 2013. Cela fait 30 ans que Patrick Besnard travaille chez PSA Aulnay-sous-bois, 27 ans qu’il habite à Villepinte, 36 ans qu’il est marié. Père de trois fils, grand-père de cinq petites filles, il pourrait se préparer une retraite tranquille après 37 ans de bons et loyaux services dans l’industrie automobile. Pourtant, en ce lundi ensoleillé, une nouvelle vie commence pour lui.

« Tu ne seras pas motard, mon fils ! ». Originaire du Mans, terre de motards s’il en est, Patrick Besnard a toujours été passionné de grosses cylindrées. « Je voulais être motard dans la gendarmerie mais mon père a refusé parce qu’il trouvait cela trop dangereux », se souvient-il. Pourtant, dès sa majorité, le jeune homme s’offre sa première moto et part pour la capitale où il devient mécanicien monteur chez Citroën à Nanterre. En 1983, il rejoint l’usine PSA d’Aulnay créée dix ans plus tôt qui apparaît comme exemplaire en cet âge faste de l’automobile. « Intégrer PSA, c’était vraiment le summum ! », raconte-t-il. Au fil des ans, il évolue au sein de l’usine, arrête de « mettre les mains dans le cambouis » pour s’orienter vers le management. A l’annonce de la fermeture de l’usine, il est responsable d’unité et gère une cinquantaine de personnes. Comme pour ses collègues, la fin de l’aventure PSA Aulnay est donc très difficile à accepter. On lui propose un poste à Poissy ou dans l’est de la France, mais cela implique un véritable changement de vie qu’il redoute, surtout à son âge. La période estivale est propice aux réflexions, aux remises en question et, rapidement, au montage de son projet de création d’une entreprise de moto-taxi.

« J’ai utilisé les méthodes acquises chez PSA pour bâtir mon projet »

Une passion faite profession. « Au lieu de rouler 140 kilomètres par jour pour aller travailler sept heures dans une usine, je me suis dit que j’allais rouler pour mon plaisir tout en rendant service », explique-t-il. Son slogan est tout trouvé : « une passion faite profession à votre service ». Son épouse et ses proches, qui l’ont toujours connu motard, prudent et réfléchi, le soutiennent dans son projet qu’il prépare minutieusement afin de ne rien laisser au hasard. « J’ai utilisé les méthodes acquises chez PSA pour bâtir ma réflexion et monter mon projet et ma sœur, qui est directrice de banque, a vérifié la viabilité de mon projet », préciset-il. Au printemps 2013, il fait l’acquisition d’une moto Goldwing et de tous les équipements indispensables à la sécurité et au confort de ses futurs passagers (casques, blousons, sièges chauffants…), s’enregistre à la préfecture qui lui délivre une carte professionnelle et s’inscrit comme auto-entrepreneur. Alors que

reconverti en tant que moto-taxi. Licencié de PSA Aulnay, Patrick Besnard s’est

l’usine d’Aulnay vit ses dernières heures, Patrick Besnard a déjà la tête ailleurs. Déjà il parle de son projet, noue ses premiers contacts, trouve ses premiers clients. Il se rapproche notamment du service Economie et commerce de la ville de Villepinte qui l’aide à contacter des entreprises susceptibles d’être intéressées par ses services.

Idéalement situé. Les motos-taxis n’ont pas le droit de démarcher les clients et ne peuvent donc prendre en charge que les clients qui les ont contactés par téléphone ou email. Or, grâce à la proximité de Villepinte avec l’aéroport de RoissyCharles de Gaulle, le Parc des Expositions ou encore Le Bourget, Patrick Besnard peut répondre à une course en à peine dix minutes. Aux premières heures de sa nouvelle vie professionnelle, il sait qu’elle ne sera pas de tout repos, que ses horaires et ses revenus seront moins réguliers. Pourtant, si certains de ses anciens collègues d’infortune sont dans des situations très difficiles, lui mesure sa chance d’avoir un projet qui tient la route. Et de conclure ; « Grâce à ce nouveau projet, la fin de l’aventure PSA Aulnay est moins difficile à vivre ! ». Pour faire appel aux services de Patrick Besnard : Aguila Moto Taxi - 06 84 49 59 41 patrickmoto93@wanadoo.fr Courses possibles du lundi au dimanche (sur réservation exclusivement) 24h/24. A partir de 40 € la course pour des trajets Paris/Paris.

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

13


Culture Variété et dynamisme pour la nouvelle saison culturelle ! L’ illustration gourmande choisie pour la future saison culturelle 2013-2014 nous laisse imaginer une délicieuse recette qui mélange différentes variétés et des ingrédients de très grande qualité.

A NoTER INGRÉDIENTS Magical burlesque

27 septembre 20h30

Amour sur place ou à emporter

11 octobre 20h30

Musique espagnole

23 novembre 20h30

Africolor El Fassa et Mixatac Essaouira

30 novembre 20h30

Claudia Tagbo

17 décembre 20h30

Les mangeurs de lapin remettent le couvert

31 janvier 20h30

Zik boum

5 février 14h

Dernier coup de ciseaux

8 février 20h30

Corneille

7 mars 20h30

Banlieues Bleues

28 mars 20h30

Bérengère Krief

5 avril 20h30

L’orchestre National de Barbès

16 mai 20h30

orchestre symphonique Divertimento

PRÉPARATIoN

Prenez quelques feuilles d’expositions et de conférences. Mettez un petit brin de « Magical burlesque » et une pincée d’«Amour, sur place ou à emporter », remuez le tout sur un air de « musique espagnole » ou aux sons de « l’Orchestre National de Barbès ». Et pour donner encore plus de peps à la préparation, ajoutez tour à tour « Zik Boum », « Claudia Tagbo » et « Bérengère Krief ». Ce sera alors parfaitement assaisonné pour cette année ! Maintenant il nous reste à souhaiter bon appétit aux « mangeurs de lapin ». Un petit conseil : même si la salade ne se coupe pas, le « dernier coup de ciseaux » est prévu pour février prochain, juste avant que « Corneille » n’apparaisse… Alors dépêchez vous !

BILLETERIE La billetterie du Centre culturel rouvre ses portes le 20 août. Dès cette date, il est possible de réserver vos places de spectacles pour la saison prochaine. Au guichet culture du Centre culturel Joseph-Kessel sur place aux heures d’ouverture (du mardi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 et le samedi de 8h30 à 11h45) par courrier au Centre culturel, 251 boulevard Ballanger 93420 Villepinte. par téléphone au 01 55 85 96 10

++ +

7 février et 27 mai 20h30

En bref Le planning des conférences d’Histoire de l’Art pour la saison culturelle 2013/2014 :

Samedi 21 septembre à 15h : « les grands monuments d’Europe » (à l’occasion des journées du patrimoine) Samedi 9 novembre à 15h : art contemporain, les rapports entre le public et les œuvres Samedi 7 décembre à 15h : la sculpture contemporaine Samedi 8 février à 15h : le romantisme, entre peinture et musique Samedi 5 avril à 15h : l’orientalisme, entre peinture et musique Samedi 7 juin à 15h : les ballets russes, entre peinture et art chorégraphique Les conférences sont animées par l’agence d’historiens de l’art spécialisée dans la médiation culturelle « Promenons-nous dans les arts ». Le tarif est de 4 euros par personne et gratuit pour les moins de 18 ans.

14

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Pour avoir un avant-goût de cette préparation culturelle, la présentation de la saison se déroulera gratuitement, mais sur réservation le vendredi 27 septembre à 20h30 aux Espaces V Roger-Lefort.

Tarifs

Plus d’info www.ville-villepinte.fr

Plusieurs formules de tarifications vous permettent de bénéficier d’avantages : - l’abonnement pour 3 spectacles pour 36 euros (1 spectacle en catégorie A et 2 en catégorie B) - la carte Liberté au tarif de 10 euros donne accès aux tarifs avantageux dits « Liberté » Catégorie A : 15 euros au lieu de 25,5 euros Catégorie B : 8 euros au lieu de 14 euros Catégorie C : 6 euros au lieu de 10 euros Pour tous renseignements, contactez le Centre culturel au 01 55 85 96 10.


Culture Shades envoie du son

En bref

MUSIQUE Info conservatoire

L’administration du conservatoire de Villepinte sera fermée du 13 juillet au 28 août. Les inscriptions pour la prochaine rentrée du conservatoire de Villepinte se dérouleront du 2 au 14 septembre 2013. La rentrée des élèves se fera le lundi 16 septembre 2013. A la rentrée, le conservatoire propose de nouvelles disciplines : l’initiation au cor et au tuba, l’ouverture du département musique ancienne (renaissance et baroque), le développement de l’atelier Musiques Actuelles et Traditionnelles avec les nouveaux ateliers de jazz, de cithare vietnamienne, de percussions traditionnelles et d’accordéon-piano.

Horaires et ateliers de la médiathèque

Ils sont quatre jeunes âgés de 19 à 22 ans. Trois d’entre eux sont issus du conservatoire de Villepinte, le quatrième est autodidacte. Ensemble, ils forment le groupe de hard rock Shades. Attention, ça déménage !

U

nis par la même passion du hard rock, ils forment depuis août 2012 le groupe Shades. Louis est guitariste et chanteur, Samy est bassiste, Pirachanth est batteur et Marvin est guitariste soliste. « Shades veut dire nuances, on est tous les quatre de couleurs différentes mais on est tous semblables face à la musique », explique Louis, le guitariste et chanteur du groupe. « Pour être un groupe, il faut être amis et partager des choses ensemble », continue-t-il. Cette amitié et de nombreuses heures de répétition les amènent rapidement à se produire sur des scènes parisiennes comme le Bataclan ou l’Alhambra pour des tremplins nationaux. « Moi j’ai préféré l’Alhambra au Bataclan, au niveau de la sonorisation », explique Samy. Ces jeunes artistes font toutes leurs compositions ensemble. « On n’a aucune reprise dans notre répertoire, chacun amène son grain de sel dans nos compos », expliquent-ils. Ils ont déjà enregistré un titre et s’apprêtent à tourner d’ici la fin de l’année un clip qu’ils devraient ensuite diffuser sur Internet. Grâce à l’ouverture du studio d’enregistrement du conservatoire de Villepinte, ces jeunes ont désormais la possibilité d’utiliser le matériel pour réaliser leurs futurs projets. « On a ici du matériel de qualité. Les travaux qui seront enregistrés sur place donneront un résultat professionnel. Tous les jeunes du conservatoire peuvent utiliser ce studio. Et pour les autres groupes qui viennent répéter ou s’enregistrer dans ce lieu, le studio est une passerelle pour les faire venir vers les cours du conservatoire », explique Philippe Basque, le nouveau directeur du conservatoire de Villepinte. Sur scène, ces admirateurs du groupe de rock américain Alter Bridge, dont ils s’inspirent pour leurs compositions, montrent une véritable présence. Le 25 juin dernier, ils donnaient un concert à l’Odéon de Tremblay et le groupe ne veut pas s’arrêter là. « On a des contacts pour faire des festivals partout en France, on souhaiterait faire celui des Vieilles charrues et de Rock en scène», explique Samy. Pour avoir des informations sur Shades et connaître les dates des futurs concerts : facebook : weare4shades ou weare4shades@gmail.com

Zoom Le studio d’enregistrement Horaires : mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 13h30 à 21h et le samedi de 13h30 à 18h30 Attention : le conservatoire ferme ses portes pendant les vacances d’été à partir du 4 juillet Centre culturel Joseph-Kessel — 251 bd Robert Ballanger - 1er étage du conservatoire Réservation : 01 55 85 96 20 Plus d’infos sur www.ville-villepinte.fr

La médiathèque change d’horaires en juillet et en août. A partir du 2 juillet, elle est ouverte les mardis, mercredis, vendredis et samedis de 14h à 18h. Juste avant la rentrée, la section adulte propose un club des lecteurs, le mardi 27 août à partir de 14h30 à la médiathèque. Renseignements au 01 55 85 96 33.

Du côté de la Ferme Godier

A la ferme Godier, du 8 au 12 juillet 2013, de 14h à 17h, un stage de théâtre est proposé aux enfants par la Compagnie, en résidence, Issue de secours. Le tarif est de 5 euros (+ 10 euros d’adhésion si celle-ci n’a pas été payée pour l’année 2012-2013).

A vos crayons !

L’aventure sous-marine vous inspire ? Du 2 au 31 juillet de 14h à 17h (sauf le lundi) l’atelier manga vous permettra de laisser aller votre imagination. Un bon coup de crayon et un peu de créativité suffisent. Plus d’infos à la médiathèque au 01 55 85 96 33. La date de remise du fanzine est prévue pour le 19 octobre prochain.

Rappel

L’exposition « Les belles rencontres » est à découvrir ou à redécouvrir, jusqu’au 20 juillet dans la galerie d’exposition du Centre culturel Joseph-Kessel. De nombreux documents en rapport avec les bandes dessinées et les œuvres de littérature classique sont disponibles à la médiathèque sur la thématique des adaptations littéraires.

Atelier multimédia jeunesse : création de dessins animés

Mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 juillet de 10h à 12h. Sur trois matinées consécutives, l’espace multimédia jeunesse s’ouvre à la création. Découvrez le site « La cartoonerie » et créez en ligne un film d’animation.

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

15


Sport Le National des débutants 2013, c’était à Villepinte C

e National des débutants qui clôturait la saison des petits footballeurs de toute la Seine-Saint-Denis s’est déroulé le samedi 8 juin dernier sur les installations sportives villepintoises. Le Football Club de Villepinte, premier partenaire de l’événement avait été sélectionné par le District de football de Seine-Saint-Denis pour accueillir la manifestation. Le rassemblement aura vu près de 1 500 enfants, âgés de 6 à 8 ans et représentant toutes les communes du département, fouler les pelouses villepintoises. À 8 h30, coup d’envoi de la journée sportive : les protagonistes du rassemblement - garçons et filles - découvrent les lieux. Au cours de la journée, les six terrains de foot et de rugby ont été mis à leur disposition et rebaptisés le temps d’une journée du nom de certains internationaux français : Jérémy Menez, Mamadou Sakho ou encore Samir Benzema… Echauffement, exercices, matchs, structures gonflables : tout était prévu pour répondre aux attentes des petits footballeurs et leur faire passer une agréable journée. Sur place, l’excitation et l’engouement étaient de mise et lorsque l’on demandait au président du FCV de commenter la journée, il n’en ressortait que du positif. Ce dernier saluait l’énergie et l’enthousiasme de tous les acteurs de la journée : « si c’était à refaire, je signerais immédiatement ! Aujourd’hui, je suis très satisfait du tournant que prend notre club. Nous permettons aux enfants de profiter au maximum de nos infrastructures et cela les enchante. La fête est réussie ! ». À la fin de la journée, le défi lancé par le président du club était définitivement relevé. Grâce à l’investissement du service des Sports, du staff, des bénévoles du club et de la Municipalité qui ont rendu possible l’organisation de l’événement, des milliers d’enfants garderont un très bon souvenir de cette journée à Villepinte.

Le seul mot d’ordre du rassemblement : la passion

Plus de 1 500 enfants étaient rassemblés le 8 juin sur les terrains de foot de Villepinte.

Cet été, du sport pour les seniors M

is en place pour la quatrième année consécutive et concocté par le Service des Sports, le programme estival « Sports Vacances » proposé aux seniors villepintois sera à nouveau riche et varié en cet été 2013. Une bonne idée pour conserver une activité physique pendant ces deux mois tout en choisissant entre différentes disciplines selon ses envies et selon la météo. Entre juillet et août, le programme s’étale donc sur huit semaines, avec de la gymnastique d’entretien, du golf, de la randonnée pédestre, du tennis, de l’athlétisme, du cirque, de la pétanque… Alors, rendez-vous du lundi au vendredi de 10h à 11h15 au gymnase Lamberdière. L’an dernier une cinquantaine de Villepintois, de 55 à plus de 80 ans, étaient venus participer à ces activités sportives entièrement gratuites. Cet été, n’hésitez pas à les rejoindre ! Contact et inscriptions - à partir du lundi 1er juillet - du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h et le samedi de 9h à 12h, au Service des Sports, rue Pierre-Audat. Tél. : 01 43 84 84 51.

16

n° 55 JUILLET-AOUT 2013


Sport Foot US : le titre régional pour les Diables Rouges juniors L’ équipe junior des Diables Rouges de Villepinte disputait début juin à Rosnysous-Bois la finale régionale contre les Dragons de Paris. Et les jeunes Villepintois se sont emparés du titre de champion d’Ile-de-France.

A

champions d’Ile-de-France 2013. Saison pleine pour les juniors du club des Diables Rouges, sacrés

près un début de match difficile face à des Dragons qui s’étaient imposés au cours de la saison régulière, et un score de 12 à 0 en faveur des Parisiens à la moitié de la première mi-temps, les jeunes Diables Rouges relevaient la tête dans cette finale régionale et arrachaient 13 points à leurs adversaires avant la fin de la première période. Après l' accalmie de la mi-temps, les deux rivaux du jour retournaient sur le terrain, bien décidés à en découdre. Les Dragons inscrivaient le premier « touchdown » de la seconde partie du match, mais c’était sans compter sur la détermination et la préparation physique des Villepintois qui ne concèderont plus rien aux Parisiens. L’attaque des Dragons n’allait alors cesser de se fracasser contre le mur défensif villepintois et leur défense était noyée

face au jeu de course et de passe des Séquanodionysiens qui allaient continuer de creuser l’écart. Le coup de sifflet final délivrait les deux équipes et permettait aux Diables Rouges de laisser exploser leur joie sur une large victoire (43-18), les juniors étant donc sacrés champions d’Ile-de-France. Depuis ce succès, les équipes d’encadrement des cadets et des juniors commencent déjà à préparer leur future saison et à perfectionner leur programme d’entraînement pour toujours mieux former et en faire profiter le plus grand nombre de jeunes Villepintois, Tremblaysiens et Sevranais. Les Diables Rouges vous donnent donc rendez-vous en septembre prochain pour une nouvelle saison que tout le monde espère aussi riche !

Une large victoire 43-18

Tennis de table : les pongistes villepintois montent en Nationale 3 C ’est une page importante de l’histoire du club que viennent d’écrire les seniors du TTSTV (Tennis de Table de Sevran, Tremblay, Villepinte). L’équipe première, qui évoluait cette saison en Prénationale Masculine, a effectivement décroché son billet pour la montée en championnat de France. Troisièmes de leur poule avec quatre victoires pour sept rencontres jouées, les pongistes villepintois réussissent cette année ce qu’ils avaient raté de peu en 2012 : accéder en Nationale 3. Ce sera d’ailleurs la première fois qu’une équipe du TTSVT accède à un aussi haut niveau. Une accession que l’on doit aux joueurs de cette équipe : les frères Denis et Maxime Yong, Yao Hong, Bruno Richard, Thomas Vibert-Roulet, ainsi que le jeune Mitul Vyas qui fait aujourd’hui partie des meilleurs juniors du département. ale 3 l’année prochaine. L’ équipe 1 masculine du TTSVT en route pour la Nation

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

17


L’Estivale

Pour sa deuxième édition sous son nouveau nom, l’Estivale a eu lieu le samedi 22 et le dimanche 23 juin derniers. L’esplanade AiméCésaire avait été, comme à son habitude, envahie par les animations, mais aussi par la foule. Chevaux à pédales, chasse au trésor, structures gonflables, atelier de maquillage, stands tenus par les associations locales… tout le monde était bien présent au rendez-vous. Il y avait juste un invité de trop : la pluie qui a chahuté cette Estivale 2013, écourtant notamment le dimanche une fête qui avait jusquelà tenu toutes ses promesses !

Album

++ +

18

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Plus de photos www.ville-villepinte.fr


MAI - JUIN 2013 Collégiens villepintois et rés ont participé à « Courir Ens idents du Foyer Mas em le 19 mai au Bois de Boulog ble », ne.

Le marché du terroir s’était de nouveau installé au Vert-Galant les 24 et 25 mai. Animations culinaires, cours de cuisine, dégustations et ventes de produits du terroir étaient au menu.

Talent et émotions sur la scène des Espaces V le 31 mai pour le concert « Sébastie n Chaperon chante Jean Ferrat ».

Le quartier de la Haie Bertrand a vécu le dimanche 2 juin au rythme du vide-grenier. Un franc succès.

Le concert de Divertimento, le 25 mai dernier, aux Espaces V a permis à l’orchestre symphonique d’accueillir des jeunes de la Communauté d’agglomération Terres de France.

La fête aux Trilogies, c’était le 25 mai et les jeux géants étaient au rendez-vous.

« L’esclave vieil homme et le molosse » a clôturé le 25 mai le programme mis en place par la Municipalité à l’occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Le festival intercom mu s’est achevé le 28 ma nal « Oups ! Bouge ta langue » à la Ferme Godier qu i dernier sur un spectacle entre Villepinte et l’A i proposait un duplex frique.

C'est dans le cadre du jum ela et la ville allemande de Sch ge entre Villepinte wendi Schönebürg que les jeunes Allemands ont été reçus au mois de juin à l’Hôtel-de-Ville

Invités deux fois par an à du CCAS, les « aînés » partager le repas vill au rendez-vous des 5 et epintois étaient fidèles 6 juin aux Espaces V.

Pour son édition 2013, le festival Transit a de nouveau occupé la scène des Espaces V, dévoilant au public les talents villepintois.

Le quartier de Fontaine Mallet a fait la fête. C’était le 8 juin et c’était - entre autres - en musique. n° 55 JUILLET-AOUT 2013

19


++ +

Retour

Plus de photos www.ville-villepinte.fr

Le goût comme fil rouge Le mois de juin a débuté de façon très gourmande à Villepinte. Le samedi 1er juin, cinq duos de cuisiniers amateurs ont participé au tout premier concours de pâtisserie.

G

ourmande, solidaire et conviviale, la semaine du 24 mai au 1er juin aura cumulé toutes ces facettes à Villepinte. Alors que le marché du terroir avait de nouveau investi le Vert-Galant les 24 et 25 mai, la jeune génération avait à son tour reçu quelques rappels bien utiles en matière de « saisonnalité » des fruits et légumes. C’était le 29 mai et plusieurs centres de loisirs ouverts, à l’image des enfants du CLO Victor-Hugo -1- ont pu découvrir ou redécouvrir, par exemple, qu’il n’est pas bon pour la planète de manger des fraises en plein hiver. Répondant à l’invitation lancée par la Ville dans nos colonnes, cinq duos d’apprentis cuisiniers avaient été retenus pour participer au premier concours culinaire, organisé le 1er juin. Partenaire de l’opération, le Centre Européen de Formation par Alternance et par Apprentissage (CEFAA) avait accepté d’accueillir les candidats dans ses locaux et de prêter pianos de cuisines et autres accessoires indispensables à la bonne réalisation des desserts. Equipés comme des chefs -2-, les couples de candidats avaient deux heures pour concocter le dessert de leur choix, chacun ayant imaginé sa propre recette. Deux heures plus tard, les candidats avaient rendez-vous à la Haie Bertrand où avait lieu en parallèle ce samedi 1er juin une animation articulée autour des plantes aromatiques, des odeurs et des graines -3-. Les cinq desserts créés ont alors été passés en revue - et dégustés - par un jury composé d’élus, de membres des conseils de quartiers et de Nabil Safsaf, patron de la « Boulangerie de l’Eglise » -4-. A l’issue de la délibération, c’est donc « Adorable Framboise », le gâteau concocté par Julie Morel et Vincent Guiu -5- qui a remporté les suffrages du jury de ce premier concours culinaire 100 % villepintois. Félicités par le Maire, Nelly Roland Iriberry et une partie du conseil municipal, tous les participants ont été récompensés avant de poser pour la photo souvenir -6- de cette première édition qui devrait être reconduite !

Plus

20

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

2

3

4

5

6

La recette gagnante Voici les ingrédients de base pour réaliser « Adorable Framboise » (7) , le dessert lauréat du tout premier concours de pâtisserie initié par la Ville.

Ces doses sont valables pour 3 cercles à pâtisserie de 8 cm de diamètre: l 250 g de framboises + 50 g pour la décoration l 50 g de chocolat blanc l 10 cl de crème fraîche liquide entière 7 l 3 feuilles de gélatine l 3 paquets de gavottes (soit 6 crêpes dentelle) l 3 cuillères à soupe rases de sucre en poudre l quelques pistaches pour le décor

1

++ +

Retrouvez l’intégralité de cette recette en scannant ce flashcode


Histoire Jean Moulin, la figure tutélaire de la Résistance Villepinte commémore, chaque 27 mai, la mémoire de Jean Moulin. Pourquoi cette date ? Villepinte Citoyenne vous en dit plus…

L

e 27 mai 1943, en plein cœur de Paris occupée, d’étranges allers et retours eurent lieu au nez et à la barbe des nazis. Robert Chambeiron et Paul Meunier, deux collaborateurs de Jean Moulin, conduisaient au 48 rue du Four les participants de ce qui allait être la première réunion du Conseil national de la Résistance, représentant huit mouvements de la résistance, six partis politiques et deux syndicats. Cette réunion hautement risquée allait poser les jalons d’une résistance unifiée et du programme de la Libération sur lequel notre système économique et social reste fondé aujourd’hui. C’est à Jean Moulin, représentant du général de Gaulle, que nous devons cette initiative. Moins d’un mois après, il était arrêté à Caluire puis torturé à mort par son tortionnaire, Klaus Barbie. Collaborateur de préfet, sous-préfet, collaborateur du ministre du Front populaire Pierre Cot puis plus jeune préfet de France, Jean Moulin est un républicain convaincu. Révoqué par le régime de Vichy, il rencontre à Londres, Charles de Gaulle, qui fait de lui son représentant spécial. Pourquoi le chef de la France libre, initialement nourri du conservatisme maurrassien (Charles Maurras penseur d’extrême-droite), fait-il immédiatement confiance à un républicain progressiste issu du Front populaire ? Pourquoi Jean Moulin lui-même fait-il d’un homme, Daniel Cordier, venu de l’Action française son secrétaire particulier ? L’intérêt supérieur de la nation ? Le sens de l’histoire ? Parfois, les circonstances transcendent les clivages et subliment les hommes.

Un homme au service de la Nation

Son engagement et sa fin tragique en font la figure tutélaire de la Résistance, héros et martyr à la fois. Après la guerre, Villepinte a donné son nom à une place puis à une stèle. Sans jamais avoir été un responsable politique, Jean Moulin a été, à travers ses actes, élevé au rang de véritable homme d’Etat. Chaque 27 mai à Villepinte, un hommage est rendu à l’homme et à tout ce qu’il représente.

le nom C’est devant la place et la stèle portant année ue chaq nisée orga st qu’e de Jean Moulin, teur créa du oire mém en ie mon céré une du Conseil national de la Résistance.

Zoom

mai L’UDAC 93 a tenu congrès à Villepinte en

dernier.

Le monde combattant en congrès à Villepinte Le 2 mai dernier, l’Union Départementale des Associations de Combattants et victimes de guerre (UDAC 93) réunissait ses instances dans notre ville aux Espaces V Roger-Lefort. Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale et après l’hécatombe de la première, la France comptait des dizaines de milliers d’anciens combattants, de résistants et de victimes à travers de très nombreuses associations. Peu après l’armistice nazie, le 14 mai 1945, un organisme représentatif du monde combattant était créé. L’UFAC n’eut d’autre but que de les regrouper toutes au sein d’une organisation unique, en respectant l’autonomie de chacune. C’est donc l’Union départementale de cette structure qui tenait ses assemblées régulières à Villepinte le 2 mai. Ce congrès a rappelé ses exigences en matière de droits dus aux combattants. Il a également émis le souhait que les commémorations liées à 1914-1918 (le centième anniversaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale) et à 1944 (le 70e anniversaire de la Libération) soient à la hauteur des enjeux et évitent les confusions historiques. A l’issue de ces réunions, Gabriel Guiche, le président sortant, a été réélu et les congressistes se sont rendus au cimetière pour rendre hommage aux victimes de guerre. n° 55 JUILLET-AOUT 2013

21


Pratique

Permanences des élus Nelly RoLAND IRIBERRY

Maire et 1ère Vice-Présidente de Terres de France

Pierre FAGUIER

Maire-adjoint en charge de l’action sociale, de solidarité et de la santé Sur rendez-vous

Services municipaux l Hôtel de Ville et renseignements généraux : 01 41 52 53 00 l Centre culturel Joseph-Kessel : 01 55 85 96 10 l Conservatoire à rayonnement communal : 01 55 85 96 20 l Centre municipal de prévention et de santé : 01 43 85 96 09 l Mission locale : 01 41 52 53 69 l Piscine municipale Agnès Béraudias : 01 43 85 37 86 l Politique de la ville : 01 41 52 53 40 l Service enfance/éducation : 01 41 52 53 32 l Service jeunesse : 01 41 52 53 10 l Service logement : 01 41 52 53 55 l Service des sports : 01 43 84 84 51 l Services techniques : 01 41 52 53 53

Marie-Thérèse HUBERT

Maire-adjointe en charge de l’enfance, de la petite enfance et des séjours Mardi de 15h30 à 18h - Hôtel de Ville sur rendez-vous

Jeanne-Camille BRoU

Maire-adjointe en charge du développement économique, de l’emploi et de la formation Jeudi de 10h à 12h et de 14h à 17h et vendredi de 10h à 12h

Jean-Marc NAUMoVIC

Maire-adjoint en charge de l’urbanisme, des travaux neufs, de la gestion et de la rénovation du patrimoine Mardi de 15h30 à 17h30 - Service urbanisme sur rendez-vous

Isabelle REYDANT

Maire-adjointe en charge des finances Sur rendez-vous

Arnaud KERAUDREN

Maire-adjoint en charge du sport, de la jeunesse et de la vie associative Lundi soir sur rendez-vous

Naïma BoUSSELIT

Maire-adjointe en charge de la politique de la ville et rénovation urbaine

Permanences Au Point d’Accès au Droit : Pour prendre rendez-vous, contacter directement le Point d’Accès au Droit (15 avenue Auguste-Blanqui) au 01 48 61 86 30 ou par mail : secretariat.PAD@ville-villepinte.fr l Médiation familiale : lundi 8 juillet et lundi 12 août, de 14h à 17h. l Permanences pour personnes en situation de handicap : mardi 2 et mardi 9 juillet, mardis 6, 13 et 20 août, de 13h30 à 17h. l ADIL 93 : mercredi 17 juillet de 9h à 12h. l CDAD (juriste) : jeudis 4, 11, 18 et 25 juillet, jeudis 1er et 8 août, de 9h à 12h. l CNL93 : mercredi 14 et mercredi 28 août de 9h à 12h. l Ecrivain public : vendredi 12 et vendredi 26 juillet, vendredi 9 et vendredi 23 août, de 9h à 12h. l Service Information Médiation : vendredi 5 et vendredi 19 juillet, vendredi 2 août, de 9h à 12h. l Conciliateur de justice : lundi 1er juillet de 14h à 17h. l CRAMIF : mardi 2 et mardi 16 juillet, mardi 6 et mardi 13 août, de 9h à 12h.

Abdelkader ARRAHMANE

Maire-adjoint en charge de la culture et des fêtes

ouazzanya MALKI

Maire-adjointe en charge des relations internationales, de la coopération décentralisée et des jumelages

Jean-Luc TERREYRE

Maire-adjoint en charge du développement durable, des eaux, de la gestion des déchets, de la biodiversité urbaine et des espaces verts

Danièle ILLoUZ

Maire-adjointe en charge des affaires scolaires, des comités de quartiers et du personnel communal Le jeudi de 14h à 17h sur rendez-vous

Dominique RoBERT

Maire-adjoint en charge du commerce, de l’artisanat et des comités de quartiers Le vendredi de 14h30 à 18h sur rendez-vous

Jean PoRTA

Conseiller délégué à l’urbanisme opérationnel, aux cérémonies, aux anciens combattants, au devoir de mémoire, à la culture de paix Le 1er mercredi du mois de 9h à 12h - Hôtel de Ville Les 2ème, 3ème et 4ème mardis du mois de 9h à 12h Service urbanisme, sur rendez-vous

Claude CHIRoUSE

Conseiller délégué à l’action sociale Sur rendez-vous

Marie-Claude PoUCHIN

Numéros utiles l Assistantes sociales : 01 43 83 03 63 l Centre anti-poisons : 01 40 05 48 48 l Commissariat de Police : 01 49 63 46 10 l Urgence Eaux : 0 811 900 400 l Urgence Gaz : 0 810 433 093 l Urgence Electricité : 0 810 333 093 l Hôpital R. Ballanger : 01 49 36 71 23 l Parc des Expositions : 01 48 63 30 30 l Police Secours : 17 l Pompiers ligne de ville : 18 ou 01 48 60 61 10 l RATP : 32 45 l Samu : 15 ou 01 48 31 15 15 l SNCF grandes lignes : 08 92 35 35 35 l Police Municipale : 0 800 093 420 l Délégué à la cohésion police-population, Robert Beaudeau : 06 19 67 25 32

22

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Conseillère déléguée au logement et aux retraités Mardi de 9h à 11h sur rendez-vous auprès du Secrétariat des Élus

Daniel PALCY

Conseiller délégué à la voirie, la propreté, aux transports, à la circulation et à l’assainissement

Kristina WEIDEMANN-RoUSSEAU Prendre rendez-vous auprès du Secrétariat des élus au 01 41 52 53 00

Conseillère déléguée à la petite enfance

Résultats jeux Résultats du précédent numéro.

6

7

2

3

5

9

8

1

4

8

3

1

6

4

2

5

7

9

4

5

9

8

7

1

6

2

3

1

9

8

5

2

6

4

3

7

7

6

4

9

1

3

2

5

8

3

2

5

7

8

4

1

9

6

9

4

3

2

6

5

7

8

1

2

1

7

4

9

8

3

6

5

5

8

6

1

3

7

9

4

2


Déchèterie

Pharmacie

Horaires d’été - Boulevard Laurent et Danièle Casanova : 01 41 52 18 80

Dimanche 7 juillet : pharmacie du Centre, 2, av. S.-Allende à Sevran. Tél. : 01 43 83 96 34. Dimanche 14 juillet : pharmacie Ghizlan, 7, rue J.-Prévert à Villepinte. Tél. : 01 43 84 18 80. Dimanche 21 juillet : pharmacie du Centre, 2, av. S.-Allende à Sevran. Tél. : 01 43 83 96 34. Dimanche 28 juillet: pharmacie Dargent, 21, av. de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 61 59 99. Dimanche 4 août : pharmacie Baguet, 27, rue H.-Barbusse à Villepinte. Tél. : 01 43 85 37 50. Dimanche 11 août : pharmacie Gare du Vert-Galant, 8, place de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 60 64 84. jeudi 15 août : pharmacie Dargent, 21, av. de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 61 59 99. Dimanche 18 août : pharmacie Ghizlan, 7, rue J.-Prévert à Villepinte. Tél. : 01 43 84 18 80. Dimanche 25 août : pharmacie du Centre, 2, av. S.-Allende à Sevran. Tél. : 01 43 83 96 34. Dimanche 1er septembre : pharmacie Dargent, 21, av. de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 61 59 99. Dimanche 8 septembre : pharmacie Baguet, 27, rue H.-Barbusse à Villepinte. Tél. : 01 43 85 37 50.

Du 1er mars au 31 octobre Lundi : 9h-12h et 14h-19h Mardi : 9h-14h Mercredi : 9h-12h et 14h-19h Jeudi : 9h-15h Vendredi : 14h-19h Samedi : 9h-19h Dimanche : 9h-13h La déchèterie est fermée les jours fériés. Rappel : pour les encombrants, ramassage sur rendez-vous. Contactez le SEAPFA au 0 800 10 23 13.

Pratique Etat-civil

Naissances

Camron, Eric, Sylvère LAROSE CLEMENT Anélys, Emmanuelle JOLY Soumeya, Kawtar RGUIBI Othman KERARSI

Mariages Carmen PETIT et Laurent BONTILLOT Sonya AMOKRANE et Mehdi MESBAHI Carine MINSI MENYIE et Joseph ATANGANA ZOA Vanessa CAVARE et Terence GUEYE Jessica REBOUH et Suleyman MEZIANE Mariatou TRAORE et Assane DJOUPRO Esther AMABLE et Philippe MORMIN Les dispositions de l’article 9 du Code Civil s’opposent à la divulgation de tout élément de vie privée d’une personne sans le consentement de celle-ci. Les données d’état civil ne peuvent être publiées que si les intéressés ont préalablement formulé leur accord par écrit.

Nouveaux horaires au marché de plein air

Les nouveaux horaires du marché du Vert-Galant Mardi et jeudi 15h-19h30 Samedi 12h-17h La séance du samedi est réservée aux commerçants en alimentaire

PETITES  ANNONCES

Les petites annonces diffusées sur cette page sont gratuites et réservées uniquement aux particuliers domiciliés à Villepinte. Le contenu d’une annonce n’engage que la responsabilité de son auteur. La Direction de la communication se réserve le droit de ne pas publier une petite annonce et décline toute responsabilité en cas d’offre ne correspondant pas aux attentes du lecteur. Pour diffuser une annonce, faites-nous parvenir votre texte en donnant les termes de votre annonce et vos coordonnées (téléphone, email) à l’adresse suivante : scommunication@ville-villepinte.fr. Vous pouvez également y joindre une photo, les annonces avec photos étant également désormais diffusées sur le site internet de la villle www.ville-villepinte.fr. N.B. : Les annonces de services ne sont plus diffusées.

vENDS l Porte de placard coulissant avec rail neuf encore dans son emballage. Prix : 50 €. Tél. : 06.28.70.48.61. l Sommier tapissier, 90 x 200 cm. Très bon état. Prix : 50 €. Tél. : 06 62 65 84 30. l Récupérateur d’eau 1 000 litres. Prix : 50 €.Tél. : 06 51 80 59 57. l Scooter Piaggio X8 noir, 125 cm3. Première main, année 2006, 51 000 km. Entretien régulier Piaggio, carrosserie en très bon état. Prix : 1 250 €. Tél. : 06 32 38 40 98. l Appareil photo Canon Powershot A530 + Housse Bluesky + Carte 512 Mo & 16 Mo. Etat neuf - Câbles/ Documentation / Pas de CD ROM. Prix : 60 €. Tél. : 06 77 16 52 69 l Bloc porte vitrée vernie, poussant gauche. Occasion bon état. Style chapeau de gendarme, 18 carreaux

16 x 24 cm. Cadre 80 x 210 cm, ouverture 70 cm. Poignée laiton. Prix : 85 €. Tél. : 06 77 16 52 69 l Un vélo ado, 5 vitesses, état impeccable. Prix : 75 €. Tél. : 01 49 43 77 06 l Renault Laguna Estate 1.9 DCI 120 expression. Véhicule entretenu, centralisation des portes, direction assistée + Esp + Abs + airbag. Régulateur de vitesse + vitres électriques AV et AR. Jantes alu, double clefs (carte) + radio cd disque et plaquette neuf. Propre, distribution faite à 226 000 km + vidange + filtre. Prix : 2 500 € à débattre. Tél. : 06 13 50 40 84. l Maison d’habitation (cause départ à la retraite) de 100 m2. Dans quartier résidentiel, 5 pièces avec jardin et parking couvert, comprenant entrée (avec armoire encastrée), cuisine aménagée, séjour avec salle à manger, 4 chambres, dressing, salle de bain aménagée, wc, débarras.

Diagnostic de performance énergétique : DPE D (logement économe), GES E (faible émission de GES). Prix : 210 000 € Tél. : 06 62 04 45 08 l Appartement F5 de 71,90 m2 au Parc de la Noue. 3e étage, ensoleillé, entrée, salle à manger, salon ou chambre, cuisine, salle de bain, WC, 3 chambres. Classe énergie D. Proximité Poste, écoles, RER B, hôpital, centre commercial. Prix : 145 000 €. Tél. : 06 20 70 45 77 ou 01 48 61 63 03.

LOUE l Appartement deux pièces dans un pavillon indépendant, 35 m2, entrée, séjour, cuisine, une chambre, salle-de-bain, WC. Idéal pour un couple. Dans zone pavillonnaire Vert-Galant, proche gare. 760 euros/mois, charge comprise. Tél. : 01 48 61 02 32

EMPLOI l Cabinet infirmier secteur VillepinteTremblay recherche un 3ème infirmier(e) libéral(e) à compter de septembre. Tél. : 01 48 60 79 59. l Garde enfants à domicile Kangourou Kids Montreuil, spécialiste de garde d'enfants à domicile est à la recherche de baby sitter pour des gardes d'enfants pour cet été et/ou l’année scolaire 2013/2014. Diplôme petite enfance nécessaire ( BEP Carrières Sanitaires et Sociales, CAP Petite enfance..) + justificatifs + références exigées. Candidature par mail : direction.montreuil.93@ kangouroukids.fr, sur le site internet www.kangouroukids.fr ou par téléphone au 01 48 57 90 00. Retrouvez les offres d’emploi de la mairie de Villepinte sur le site internet www.ville-villepinte.fr, rubrique « la mairie recrute » .

Comment communiquer une petite annonce ? Si vous souhaitez publier une petite annonce dans « Villepinte citoyenne » du mois prochain, vous devez nous faire parvenir votre texte avant le 15 du mois, en donnant les termes de votre annonce, vos coordonnées et votre numéro de téléphone. Vous pouvez communiquer les textes : SUJET DE L’ANNONCE l par courrier à l’adresse suivante : Mairie de Villepinte Service communication - Place de l’Hôtel-de-Ville - 93420 VILLEPINTE NOM

PRÉNOM

ADRESSE TÉLÉPHONE ADRESSE MAIL l par téléphone au 01 41 52 53 01 l par mail à l’adresse suivante : scommunication@ville-villepinte.fr


Tribunes

EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES

Groupe de la gauche citoyenne, communiste et écologique : Nelly Roland Iriberry, Pierre Faguier, Jean Porta, Marie-Claude Pouchin, Daniel Palcy, Pierre Jean-Baptiste, Brigitte Arri et André Lesourd. Compte administratif : des résultats qui nous donnent raison Malgré un contexte économique peu favorable et une politique nationale budgétaire d’austérité, qui se répercute au niveau des collectivités locales qui voient leurs dotations baisser, le compte administratif (CA) 2012 de Villepinte, qui vient clore les comptes du budget 2012, est une réelle source de satisfaction pour les élus de la majorité : il marque le résultat probant d’une gestion rigoureuse et responsable des deniers publics. Si les recettes de fonctionnement sont en légère baisse, les dépenses de fonctionnement, quant à elles, diminuent de 0,77% du fait d’une très bonne maîtrise des charges de personnel, sans pour autant impacter la qualité du service rendu aux Villepintois. La preuve : sur l’année 2012, nous avons ouvert une crèche mais aussi un point d’accès au droit. De fait, ce sont donc les marges de manœuvre financières de la ville qui se sont accrues, tout en stabilisant par ailleurs le stock de dette depuis 2011 : en 5 ans, l’encours de la dette a même diminué de 11,50%. Ces efforts de gestion nous ont également permis de réaliser les investissements essentiels au quotidien des Villepintois : sur 2012, les dépenses d’équipement ont représenté 12,2 millions d’euros. Sur la base de ce satisfecit, nous ne saurions pour autant relâcher notre vigilance, vu le contexte national actuel. L’instauration du Fonds de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC), nouveau mécanisme de solidarité entre les villes, mérite encore des ajustements pour être pleinement efficace. Les intercommunalités, quant à elles, constituent des structures de mutualisation des moyens et des compétences de premier ordre, comme nous nous y engageons à travers Terres de France, mais elles ne sauraient à elles seules régler les problèmes, bien réels, des discriminations territoriales. Un service public fort est un des tout premiers garants contre ces dérives, c'est un des socles de notre République, une et indivisible, offrant à toutes et à tous les mêmes droits (et mêmes devoirs) sur l’ensemble du territoire. Nous sommes pour notre part fortement attaché au service public et nous concrétisons cet attachement à travers notre politique municipale. PS : c'est non sans surprise et déception que nous prenons acte, à quelques mois des prochaines élections municipales, de la création du groupe dit « de rassemblement des forces de gauche » après plus de cinq ans de construction du projet porté par l’ensemble des forces de gauche, écologiques et républicaines.

Tribune du groupe de rassemblement des forces de gauche : Marie-Thérèse Hubert, Dominique Robert, Arnaud Keraudren, Naïma Bousselit, Jean-Marc Naumovic, Jean-Luc Terreyre, Isabelle Reydant, Lahcen Essaid, Céline Massengo, Morgane Ouddah, Sabine Reidor. La Maire provoque une grave crise politique à Villepinte ! Élus en 2008, nous avons toujours eu à cœur de mettre en œuvre à Villepinte les engagements pris devant les électrices et les électeurs. Dans un contexte de crise profonde, marqué par les difficultés sociales et économiques que connaît un trop grand nombre de familles, nous n’avons eu de cesse d’agir en faveur de l’emploi, de la formation, de la jeunesse, de la petite enfance. Nous sommes maintenant au milieu du gué, mais la pratique du pouvoir de la maire nous conduit au bord de la paralysie collective. Décisions personnelles et non concertées, stratégie de la mise devant le fait accompli, brimades, vexations, sont devenues progressivement le lot quotidien de nos rapports avec elle. Ces méthodes autoritaires mettent en péril le travail accompli pour Villepinte et risquent fort de conduire à la victoire de la droite et de l’extrême droite. C’est pourquoi nous estimons aujourd’hui de notre devoir d’en informer les Villepintois. Parmi ces difficultés se posent notamment des questions de respect des citoyens, des élus et du personnel communal. Nul doute que la dérive personnelle a pesé dans l’échec face à la droite aux élections cantonales de mars 2011. Aucune des mises en garde, autant les nôtres que celles de nombreux Villepintois n’ont été entendues tout au long du mandat. La maire n’a pas su entretenir la dynamique collective, qui avait donné la victoire à la gauche en 2008. Dans ce contexte difficile, il nous importait de pouvoir débattre collectivement et démocratiquement sur les divers aspects du bilan, et sur les conditions permettant la victoire d’une gauche nouvelle et rassemblée autour d’un programme et de valeurs de progrès. Malheureusement, la maire a refusé de s’inscrire dans ce processus démocratique. Dans une dangereuse escalade, elle a été jusqu’à œuvrer pour priver, certains élus, des informations nécessaires à l'exercice de leur mandat. Nous sommes un groupe d’élus qui partageons les mêmes valeurs de démocratie, de dialogue, et de respect de nos adversaires. Attachés aux engagements progressistes que nous avons pris et qui ont été ratifiés par le suffrage universel, nous restons déterminés à faire gagner le rassemblement de toute la gauche, des communistes, des écologistes, des républicains et des personnes de la société civile, au service d’une politique qui aide nos concitoyens à faire face aux grandes difficultés qu’ils traversent.

Expression libre du groupe « Villepinte à cœur », rédigée par Daniel Laurent

Tribune du Groupe des élus Socialistes et Radicaux de Villepinte, rédigée par Danièle Illouz, avec Jeanne-Camille Brou, Lydia Suzan-Cyprien, Trieu-Vinh Van, Mélissa Youssouf et Karima Malki.

Échos des Conseils de quartier

2013 est une année préélectorale. Les Villepintois vont être sollicités dans les 2 prochaines années pour plusieurs élections : municipales, cantonales et régionales. Dernièrement, l’Assemblée nationale a voté, le 17 avril 2013, une loi concernant l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux, des conseillers communautaires modifiant le calendrier électoral. L’élection des conseillers communautaires à la Communauté d’agglomération Terres de France, se fera désormais en même temps que celle des conseillers municipaux. La majorité municipale se doit de rendre des comptes aux Villepintois et de se projeter dans l’avenir. Sur des domaines comme la santé, l’urbanisme, la sécurité, l’éducation, l’économie, la jeunesse et les sports, l’environnement, Villepinte offre aujourd'hui un nouveau visage à ses habitants. L’adoption du PLU, la mise en place des Conseils de quartiers, celle de l’intercommunalité, la réalisation d’une première crèche, l’installation de caméras de vidéo-protection, la poursuite de la rénovation des quartiers et des équipements sportifs, entre autres. Les socialistes et leurs alliés ont été acteurs et moteurs sur de nombreux sujets et à l’initiative de nouveaux projets. La seule motivation de notre action sur de nombreux dossiers a été l’intérêt des Villepintois et la bonne utilisation des fonds publics. Plus globalement, nous avons pris notre place dans cette équipe municipale en assumant parfois nos divergences et en revendiquant nos différences. Face à une opposition systématique critique et non constructive de la droite, la gauche peut être fière de son action durant ces cinq années écoulées. Villepinte et les Villepintois ne sont bien évidement pas épargnés par la crise structurelle que connait notre pays et dans ce contexte, nous souhaitons que la municipalité s'empare avec détermination des réformes portées par le gouvernement en matière de logement, d’emploi et de compétitivité, par une politique plus volontariste. Toutes les ambitions sont légitimes, mais si celles-ci l’emportent sur les convictions, c’est la démocratie qui trinque. Le seul mot d’ordre qui doit guider nos choix futurs étant le bien-être des Villepintois. Très bonnes vacances à tous.

Cinq conseils de quartier se sont réunis entre le 21 mai et le 13 juin. Beaucoup de personnel administratif, peu d’élus de la majorité, et très peu de conseillers de quartier, toujours les mêmes, dévoués. Si encore les réunions servaient à quelque chose. Elles se prolongent souvent jusque presque minuit alors que les questions posées demeurent sans réponses concrètes, que les problèmes ne sont pas résolus et que, faute de solutions, les mêmes demandes des habitants reviennent. A la « Haie Bertrand - Vieux Pays », le public demande le retrait des calicots annonçant triomphalement l’arrivée de l’ADSL, lorsqu’on lui explique que l’armoire est installée mais que les branchements ne se feront pas avant la fin de l’année. Aux « Mousseaux – Marie Laurencin », Mme le Maire a convié la Police Nationale mais ne lui donnera la parole qu’en fin de réunion. Les habitants sont très gênés par les problèmes que continuent de leur poser les ordures ménagères et les objets encombrants. Ils regrettent beaucoup l’absence des bailleurs pour répondre à leurs nombreuses questions et trouver de vraies réponses. Au « Clos Montceleux – Parc de la Noue », la Police Nationale n’aura la parole, encore une fois, qu’en fin de réunion. Les habitants écoutent avec intérêt l’exposé sur la montée en débit de l’ADSL pour, au mieux, début 2014. Certains sont plus que dépités lorsqu’ils s’aperçoivent que contrairement aux effets d’annonce, ce n’est qu’une partie du Clos Montceleux qui en sera bénéficiaire. Le projet de « jardins familiaux » montre comment une bonne idée peut devenir une usine à gaz, passant de 100 parcelles à seulement 65. Les ordures ménagères et les objets encombrants posent ici aussi de graves problèmes. Des projets de construction d’immeubles dans des rues paisibles sont dénoncés. Le projet supprimant le parking de la Poste a également du mal à passer. Au « Vert-Galant – Les Merisiers », on annonce que des mesures d’hygiène vont, après 14 mois de fonctionnement, enfin, être prises sur le marché de la gare du Vert-Galant. Encore des problèmes d’urbanisme Impasse des Framboisiers et Rue des Fraisiers qui alarment les habitants. A la « Fontaine Mallet- Pasteur - 4 Tours - Trilogies », encore des habitants mécontents de la présence de certaines personnes en pied d’immeuble qui boivent et font du bruit dans la nuit et des grandes difficultés de stationnement, pour lesquelles les riverains excédés demandent des enlèvements de véhicules et des verbalisations plus fréquentes. Mme le Maire partira en cours de réunion.

24

n° 55 JUILLET-AOUT 2013

Les tribunes des groupes sont garanties par la loi (conformément à l’article L.2121-271-1) du code général des collectivités territoriales. Les textes remis ne font l’objet d’aucun ajout ou commentaire. Les propos tenus n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs, et non celle de la collectivité.


Tribunes Tribune d’Europe Ecologie Les Verts, rédigée par Claude Chirouse, avec Kristina Weidemann-Rousseau Europe Ecologie Les Verts (EELV) soutient les droits des personnes sourdes A l’occasion de l’opération « Siècle sourd en marche » EELV fait part de son soutien aux personnes sourdes dont les droits et la langue sont encore aujourd’hui bafoués. Le mouvement regroupe une dizaine de personnes qui, du 18 au 28 juin 2013, parcourront près de 1 000 km entre Paris et Molan pour faire connaître leurs revendications. Elles se rendront jusqu’à Milan, ville symbolique où la langue des signes avait été interdite lors d’un congrès en 1880. De façon récurrente, les personnes sourdes profondes de naissance témoignent de leur difficulté à communiquer avec le monde entendant, à être informées et éduquées comme les autres. Rares sont ceux qui obtiennent un diplôme supérieur ; et l’accès à la langue française orale et écrite reste difficile pour nombre d’entre eux. Leur taux de chômage excède les 30 %. La langue des signes, la seule qui leur soit pleinement accessible, leur offre les mêmes conditions d’apprentissage, de communication, d’insertion dans le monde au même titre que toute autre langue sonore vocale pour les nonsourds et leur permet ainsi d’être « des humains à part entière ». Nous, écologistes favorables à la diversité linguistique et à l’accessibilité nécessaire à tous citoyennes et citoyens en fonction de leurs besoins, reconnaissons la nécessité de valoriser cette langue et de créer, comme ils le demandent, un observatoire paritaire (scientifiques, pédagogues, représentants de la communauté sourde) permettant d’évaluer les pratiques existantes et de favoriser celles qui permettent un véritable accès à la citoyenneté. Au seuil de l’été, Europe Ecologie Les Verts vous souhaite le meilleur repos possible.

Clic

www.ville-villepinte.fr

L’actualité sur le site OPÉRATION

TRANQUILLITÉ VACANCES

+ Cet été, la Police municipale réitère l’opéPartez en vacances l’esprit serein

FORMULAIRE D‘INSCRIPTION

VILLEPINTE

+

ration tranquillité vacances. Les Villepintois souhaitant que leur domicile bénéficie d’une surveillance afin de minimiser les risques de cambriolages peuvent remplir un formulaire disponible auprès de la Police municipale. Ce formulaire est également téléchargeable sur le site internet, rubrique Cadre de vie > Tranquillité urbaine > Police municipale > Opération Tranquillité vacances.

L’Estivale en vidéo

Malgré une météo capricieuse, la fête de l’été a permis aux petits et grands Villepintois de passer un agréable moment en famille le weekend des 22 et 23 juin. Structures gonflables, chevaux à pédales, danse, twirling bâtons… Retrouvez les moments forts de l’événement en vidéo, dans la rubrique Vidéos en ligne.

Loisirs Testés pour vous à la Médiathèque Livre jeunesse - Les A.U.T.R.E.S. - Pedro Manas Un enfant arrive dans sa nouvelle école. Très vite, il se voit mis à l’écart pour la simple raison qu’il porte un bandeau sur l’œil. Il prend conscience qu’ils sont nombreux à être différents et rejetés. Il décide avec d’autres enfants de créer une société secrète pour se soutenir mutuellement : les A.U.T.R.E.S. pour « Anormaux Unis Très Rarissimes, Exceptionnels et Solitaires ». Un joli roman où le thème de la différence est abordé avec humour et sensibilité. A lire à partir de 8 ans. Livre présenté au « ça m’dit de lire » et conseillé par les lecteurs. Emmanuelle, bibliothécaire section jeunesse. Musique - Nah Youn Sun, Lento Laissez-vous bercer par la voix suave et aérienne de cette artiste coréenne qui revisite tous les genres musicaux. Entre jazz, chanson, pop, folk, improvisations à l’unisson, compositions personnelles et reprises éclairées, Lento captive de bout en bout. Emma, bibliothécaire section adulte. Livres - Et puis, Paulette..., de Barbara Constantine Ferdinand se retrouve seul après le départ de son fils et de sa petite famille. Après quelques mois de solitude, il décide d’accueillir dans sa maison, trop grande pour lui, des personnes, comme lui, délaissées par la vie : deux femmes seules, une femme violoncelliste « abîmée par la vie », un veuf inconsolable, une infirmière dans le déni et un étudiant livré à lui-même. Ainsi commence leur nouvelle vie à sept... Un roman divertissant, sur la cohabitation possible entre personnes différentes. A lire cet été pour passer un bon moment. Marhian, bibliothécaire section adulte Retrouvez la sélection complète du Ça m’dit de lire, le club des lecteurs jeunesse sur le site de la médiathèque : http://mediatheque.centreculturel-villepinte.fr/

Jeux : sudoku Remplissez les cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant à ce qu’un même chiffre ne figure qu’une seule fois par colonne, par ligne et une seule fois par carré de neuf cases.

6

9

7

9

4

8

3

9

1

1

7

6 5

3

9

8 6

7

1 5

8 3

1

2

8 Retrouvez les résultats dans le prochain numéro.

3

5

6

7 2

Chaque mois, vous retrouverez les actualités à venir en page d’accueil, les retours en photos sur les événements passés ainsi que de nombreux diaporamas photos, des vidéos et même des documents audio sur www.ville-villepinte.fr

3

9

9

8

3

5

8

7

2 n° 55 JUILLET-AOUT 2013

25


n° 46 OCTOBRE 2012

Stage de théâtre Ferme Godier Inscriptions obligatoires

DU 8 AU 12 JUILLET

Ateliers manga A partir de 12 ans Inscriptions à la médiathèque

DU 2 AU 31 JUILLET

Fête nationale De 20h à 23h : bal populaire A 23h : feu d’artifices Esplanade du Bel-Air Devant les Espaces V Roger-Lefort Bal des pompiers De 21h à 4h du matin Caserne intercommunale Av. du général Pouderoux Tremblay-en-France

SAMEDI 13 JUILLET

17 nuit internationale de la chauve-souris De 15h à 23h - Maison du Sausset Adulte et enfant à partir de 4 ans Inscriptions obligatoires ème

SAMEDI 24 AOUT

Ouverture de la billetterie Nouvelle saison culturelle Guichet culture

MARDI 20 AOUT

Cinéma en plein air - Film « Marsupilami » De 22h à minuit - Parc de la Noue

SAMEDI 17 AOUT

Découvrir la 23ème nuit des étoiles 21h30 - Maison du Sausset Adulte et enfant à partir de 4 ans Inscriptions obligatoires

DIMANCHE 11 AOUT

Cinéma en plein air Portes ouvertes du rucher Film « Zarafa » De 15h à 17h - Maison du Sausset De 22h à minuit - Avenue Emile-Dambel Adulte et enfant (à partir de 6 ans) Inscriptions obligatoires

DIMANCHE 21 JUILLET

VENDREDI 12 JUILLET

111 0%''! 0%''!+%).! ",

-+' ) ! / !' %,

Anniversaire de la rafle du Vél’ d’Hiv 18h - Square de la Déportation

!)-!%#)!(!).- /

$

Exposition « Les belles rencontres » Galerie d’exposition

01 41 52 53 00 Renseignements epinte.fr www.ville-vill

' +*+/' %,! 2 + ,.%, ! !-. /, .%*) -/, +' ! !/ 3 ,.%"% ! 2 $

FÊTE (!NATIONALE &/%''!. %

MARDI 16 JUILLET

En cas

urement diffusées ultérie séances seront d’intempéries, les

Moderne Nice villepinte - Sérigraphie /P.A.O. - Mairie de Service Reprographie

DU 5 JUIN AU 20 JUILLET

T U IT GRA

MAA É N I C IR IN E L P N E U IT

Service Reprographie/P.A.O. - Mairie de villepinte - Sérigraphie Moderne Nice

FLASHEZ LE CALENDRIER EN LIGNE

Si aucun tarif n’est précisé, cela signifie que la manifestation est gratuite et ouverte à tous.

BON À SAVOIR

PLAN CANICULE Si vous souhaitez être contacté ou souhaitez qu’une personne de votre entourage soit contactée, communiquez les coordonnées en remplissant le formulaire en ligne sur www.ville-villepinte.fr ou auprès du Service Prévention Santé au 01 43 85 96 09.

OPÉRATION TRANQUILLITÉ VACANCES Si vous souhaitez que des patrouilles s’effectuent autour de votre domicile, il vous suffit de communiquer vos coordonnées ainsi que vos dates de congés à la police municipale. Remplir un formulaire : imprimable sur www.ville-villepinte.fr ou disponible sur place. Fournir les pièces suivantes : une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

Renseignements 01 41 52 53 00 www.ville-villepinte.fr

En cas d’intempéries, les séances seront diffusées ultérieurement

G R AT

C INÉMA EN PLEIN AIR

a d n age 3 1 0 2 É T É

La liste des manifestations n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à consulter le site Internet de la ville : www.ville-villepinte.fr pour plus de renseignements.

25


"

Concours photo Voyagez avec Villepinte Citoyenne A

l’approche de l’été, votre magazine municipal vous propose un concours photo bien de saison. Pour y participer, rien de bien compliqué : embarquez « Villepinte Citoyenne » dans vos valises ou votre sac à dos et photographiez-le - vous pouvez aussi vous faire prendre en photo avec - sur votre lieu de vacances. Aux Pays-Bas, comme sur la photo, en Thaïlande, à Alger, à Biarritz, à l’Alpe d’Huez, à Marseille, à « Paris Plage » ou même à Villepinte… nous publierons ensuite vos photos dans le magazine du mois d’octobre. Et l’auteur du cliché le plus sympa sera récompensé par deux places pour le concert de Corneille aux Espaces V Roger-Lefort, le 7 mars 2014. Les photos devront nous parvenir avec vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse, téléphone) sous format numérique par courriel à l’adresse suivante : scommunication@ville-villepinte.fr ou en format papier par courrier : Mairie de Villepinte, Service Communication, Place de l’Hôtel-de-Ville, 93420 Villepinte. Fin des envois le dimanche 8 septembre au soir.

Cédric - Les Sables d’Olonne (France)

Kirsten - Maast richt

(Pays-Bas)



Villepintecitoyenne55bd