Page 1

Villepinte E N N E Y O CIT 53

n° magazine municipal MAI 2013

L’Intégrathlon : le sport, ça se partage !

Oups !

BOUGE TA LANGUE ÉVÉNEMENT CULTUREL

A la une

Le goût dans tous ses états p. 5

Dossier

Géothermie : Villepinte se met au vert p. 10-13

!

Culture

1ère édition du festival Oups ! Bouge ta langue ! p. 15


Édito Nelly Roland Iriberry Maire de Villepinte 1re Vice-Présidente de Terres de France

Un mois de mai sportif, solidaire et écologique

V

illepinte se prépare à faire un grand bond dans l’ère du post-carbone en adoptant la géothermie pour l’alimentation de ses réseaux de chaleur, avec deux exigences : réduire nos émissions de gaz à effet de serre pour préserver la qualité de notre cadre de vie, aujourd'hui et pour demain, et maîtriser les coûts de l’énergie pour en limiter l’impact sur le budget de la collectivité et le pouvoir d’achat des consommateurs. Les rénovations thermiques des bâtiments publics, tout comme l’installation de panneaux photovoltaïques et solaires, sur l’école Vert-Galant II, le centre de loisirs Les Fontaines ou encore la crèche Lise-London répondent à ces mêmes préoccupations. C’est dans ce cadre que nous avons également lancé un marché de performance énergétique en matière d’éclairage public, pour un usage raisonné et raisonnable de nos ressources. Autant d’actions qui trouveront leur place dans le Plan Climat Energie du Territoire (PCET) sur lequel tablent actuellement les élus - dont nous sommes - de la Communauté d’agglomération Terres de France. Ces sujets, sans doute plus qu’aucun autre, transcendent les frontières communales et nécessitent une conjugaison sans faute entre le « penser global » et l’ « agir local ». C’est la raison pour laquelle nous avons d’ailleurs décidé d’intégrer pleinement le Syndicat Intercommunal pour l'Alimentation en Eau Potable (Villepinte, Tremblay-en-France, ClayeSouilly, Mitry, Compans, Annet-sur-Marne, Fresne-sur-Marne et Jablines), pour une maîtrise publique de nos ressources d’eau. Ce mois de mai est aussi celui de l’Intégrathlon. Cette grande fête du sport pour tous, dont l'objectif est de créer du lien à travers la connaissance de l'autre et la sensibilisation du plus grand nombre, confirme chaque année son succès. Cette manifestation tient à cœur aux Villepintois car elle est animée des valeurs du vivre ensemble et de partage. Faire de Villepinte une ville ouverte à toutes et à tous, telle est notre ambition. A ce titre, la Municipalité s’est pleinement investie dans la prise en charge du handicap, notamment avec des travaux conséquents en termes d’accessibilité des voiries et équipements publics, et c'est pour marquer notre attachement à cette problématique du handicap qu’elle constitue un fil rouge dans l’édition du magazine que vous tenez aujourd'hui entre vos mains. Bonne lecture à toutes et à tous.

Villepinte, une ville ouverte à toutes et à tous

Différentes rubriques de ce magazine sont consacrées au handicap et aux actions menées par la Ville pour améliorer l’accessibilité. Vous pourrez les repérer grâce à ce symbole. n° 53 MAI 2013

3


Sommaire 5

À la une

Le goût dans tous ses états Le marché du terroir revient.

6-7-8-9 Vie locale

Une politique volontariste pour l’accessibilité Une Villepintoise à l’honneur Portes ouvertes au Syctom de Sevran Talents des Cités, dernière ligne droite.

10/11/12 Dossier

Le réseau de chaleur de Villepinte se met à la géothermie.

13

Portrait

Sunny, un chien d’aveugle exceptionnel.

14/15

Villepinte Citoyenne - Mai 2013 - N° 53 Journal d’information de la ville de Villepinte Dépôt légal à parution - ISSB 1278-4052 Directeur de la publication : Nelly Roland Iriberry, Maire de Villepinte Conception et réalisation : service communication - Mairie de Villepinte

Culture

Directeur de la communication : Fabien Augier

Le Comte de Bouderbala Chaperon chante Ferrat 1ère édition du festival Oups ! Bouge ta langue ! Arts Villepinte c’est parti !

Assistante de direction : Valérie Favrol Rédacteur en chef : Olivier Charolles Rédaction : Cassandra Benabdallah, Olivier Charolles, Pascale Decressac, Caroline Garret, Fiona Imbratta Ont collaboré à ce numéro : services Archives et Développement durable

16/17

Sport

Intégrathlon Balade citoyenne Arts Martiaux et Force athlétique.

Photographies : service communication, Emilien Cancet, Uriel Chantraine, Mélanie Demarle et Aymeric Guillonneau Conception maquette : Sophie Puch-Herrantz P.A.O. : Flore-Anne Morgant, Sophie Puch-Herrantz et Claude Vitale Reprographie : Valérie Maisse et Michel Maisse

18/19 4

n° 53 MAI A2013

Album Le Carnaval à Villepinte et avril en images.

20 Retour

Forum Jobs d’été aux Espaces V.

Publicité : société Prest'action - 01 56 49 10 00 Imprimerie Direct Impression Numéro réalisé dans le cadre de la protection de l’environnement sur un papier certifié PEFC.


À la une Le goût dans tous ses états La semaine du 24 mai au 1er juin sera gourmande, solidaire et conviviale à Villepinte. Marché du terroir, ateliers sur le goût et sur le jardin, concours de pâtisserie sont au menu d’une semaine riche et intitulée « De la terre à la bouche ».

C

onsommer mieux : ça s’apprend, ça se décide !

Tel sera le mot d’ordre de l’opération « De la terre à la bouche » portée par la Direction de l’économie et du commerce de la Ville de Villepinte et en partenariat avec le Service « Démarches quartiers - Démocratie locale » pour le concours culinaire. Une semaine qui sera marquée par plusieurs temps forts et qui va débuter les vendredi 24 et samedi 25 mai avec une nouvelle édition du marché du terroir (lire ci-dessous) qui sera à nouveau implanté sur le parvis de la gare RER du VertGalant. Le mercredi 29 mai, c’est la jeune génération qui sera sollicitée via des ateliers pédagogiques proposés dans trois centres de loisirs. « Manger à perdre la saison » aura pour but de réapprendre aux enfants la saisonnalité des fruits et des légumes. L’occasion d’apprendre par exemple que des fraises produites en plein hiver ont traversé des frontières et nécessité une dépense énergétique qui n’a rien de bon pour la planète.

Un concours culinaire le 1er juin. Elément majeur de cette semaine dédiée au goût, le concours culinaire a pour vocation à rassembler les générations autour de la création d’une spécialité locale « le Croqu’ Villepinte ». Sucrée pour cette première édition, elle sera élue à l’issue d’un concours qui verra cinq « duos » s’affronter amicalement autour des fourneaux. En binômes, en famille, entre amis, collègues ou voisins…, les cinq duos retenus après sélection des recettes (coupon d’inscription ci-dessous) seront invités le samedi 1er juin dans les locaux du Centre Européen de Formation par Alternance et en Apprentissage de Villepinte pour y réaliser leur création. Ces amateurs seront coachés par un chef du CEFAA et le pâtissier de la Boulangerie de l’église, partenaires de l’opération.

À VOS TABLIERS ! NOM

Dégustation à 16h30 à la Haie-Bertrand. Après deux heures de réalisation, les candidats seront jugés sur leur spécialité à la Haie-Bertrand à 16h30 par un jury composé d’élus, d’artisans locaux et de membres du Conseil de quartier Haie Bertrand - Vieux Pays. Viendront s’ajouter à cette opération, tout au long de la journée, « Les ateliers autour du pot » sur la découverte des odeurs du jardin et des graines (en face de la ferme Godier). Cerise sur le gâteau, la pâtisserie du duo gagnant sera réalisée pendant une semaine à la Boulangerie de l’église et sera récompensée par un joli lot.

Plus Marché du terroir

Vous souhaitez participer au premier concours culinaire organisé par la Ville de Villepinte ? Envoyez-nous votre candidature en remplissant ce coupon et en le retournant avant le 15 mai. Il est ouvert aux Villepintois en duo (couple, mamie et petits-enfants, mère-fille ou père-fils, sœur-frère, voisin-voisine…). PRÉNOM

ADRESSE

COURRIEL

Participant 1 Participant 2 Lien entre les deux participants Pâtisserie choisie accompagnée de la recette détaillée sur papier libre + photos éventuelles Fiche d’inscription à retourner avant le 15 mai 2013 par courrier, sur place ou par mail : au Service Démarches quartiers - Démocratie locale / Hôtel de Ville - 1 rue de Paris Tél. : 01 41 52 53 40 - Email : demarches.quartiers.clspd@ville-villepinte.fr Vous pourrez également poser votre candidature en ligne sur www.ville-villepinte.fr

TÉLÉPHONE

Le marché du terroir aura lieu vendredi 24 mai de 10h à 19h30 et samedi 25 mai de 10h à 19h sur le parvis de la gare RER du Vert-Galant. Comme l’année dernière, cette nouvelle édition proposera de nombreux stands gourmands : foie gras, cassoulet, champagne, nappes/ torchons, produits régionaux de Midi-Pyrénées et d’Auvergne, produits méditerranéens, miel, armagnac, piment, produits asiatiques, primeur bio, thé, macarons, gâteaux… Vous l’aurez compris, les papilles seront en émoi pendant ces deux journées qui seront agrémentées d’animations. Un groupe de musique itinérant et un sculpteur de ballon seront présents le vendredi, auxquels viendront s’ajouter le samedi de 10h à 18h30 un atelier culinaire gratuit et une démonstration/dégustation gratuite autour de « l’art d’accomoder les restes » . Sans oublier les animations commerciales programmées en journée du 21 au 25 mai avenue de la Gare et place de la Gare.

n° 53 MAI 2013

5


Vie locale Des travaux pour améliorer votre quotidien Du lourd pour préparer l’arrivée du haut débit C’est une opération de grande ampleur qui a eu lieu le 12 avril dernier en matinée sur le quartier de la Haie-Bertrand, à proximité du Stade Criqui. Il s’agissait-là d’une nouvelle étape dans les travaux de préparation à la montée en débit qui vont permettre aux habitants du quartier de disposer d’une connexion Internet bien plus performante. Sur place, c’est une grue de 25 tonnes, venue tout spécialement de Saint-Malo, qui a été nécessaire pour installer un local technique - appelé « shelter » - lourd de 27 tonnes. L’opération de levage et de pose qui a été effectuée par une entreprise spécialisée, en partenariat avec Orange, a duré deux heures, nécessitant une interruption temporaire de la circulation sur le boulevard Laurent et Danielle Casanova. Villepinte est ainsi devenue la première ville de France à déployer un shelter PRM (Point de Raccordement Mutualisé). Après cette installation, les quatre opérateurs téléphoniques auront 11 semaines pour réaliser toutes les opérations nécessaires afin de relier le millier d’abonnés de la Haie-Bertrand au haut débit. Les connexions seront effectuées à l’intérieur de ce shelter et c’est en septembre que la bascule sera effective. Trois autres secteurs suivront dans les mois qui viennent : Paul-Vaillant Couturier et le Vieux Pays, une partie des Mousseaux et une partie du Clos-Montceleux.

Quartier Haie-Bertrand

Vert-Galant II : les travaux continuent On s’achemine progressivement vers la construction des nouveaux bâtiments de l’école du Vert-Galant II. Après une phase de démolition menée fin 2012, la deuxième phase a débuté depuis le début de l’année avec la pose des fondations du nouveau bâtiment situé dans la cour. Une opération spectaculaire, puisqu’elle s’est doublée d’un forage de pieux d’une profondeur de 15 mètres pour renforcer la stabilité du bâtiment.

Vert-Galant II

L’accessibilité comme mot d’ordre D

es travaux sont régulièrement entrepris par la Ville pour améliorer l’accès des bâtiments communaux aux personnes en situation de handicap. Une rampe d’accès a ainsi été aménagée au Service des Sports situé rue Pierre-Audat (notre photo). Des travaux ont déjà été réalisés dans certaines écoles afin de les rendre totalement accessibles aux jeunes en fauteuil. C’est déjà le cas à l’école Charles-Péguy avec la création de rampes d’accès et la modification des portes existantes. D’autres travaux sont programmés dans les mois qui viennent sur d’autres établissements scolaires. Dans la majorité des cas, il s’agit tout d’abord de changer les portes pour faciliter le passage d’un fauteuil roulant et de créer des sanitaires adaptés.

6

n° 53 MAI A2013


Vie locale Une politique volontariste pour l’accessibilité Mai étant le mois de l’Intégrathlon, vous retrouverez dans ce numéro 53 de Villepinte Citoyenne un « fil rouge » consacré au handicap et au travail effectué par la Ville pour améliorer la vie des Villepintois. Economie, commerce, sport, culture, travaux… la politique d’accessibilité touche tous les secteurs.

C

onvaincue de la nécessité de travailler avec le secteur associatif afin de mieux appréhender la question du handicap sous tous ses angles, la Municipalité villepintoise a souhaité, depuis 2010, redonner un nouvel élan à la politique handicap menée par la commune afin que celle-ci soit clairement identifiée et mesurée. C’est dans ce sens qu’une « mission handicap » a été mise en place.

La loi Handicap ou l’accessibilité à tout pour tous. La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap a institué la création, dans les communes de plus de 5 000 habitants, d’une Commission Communale d’Accessibilité pour les Personnes Handicapées. Cette loi a notamment pour objectif de renforcer l’accessibilité des personnes en situation de handicap aux bâtiments neufs et existants avec une prise en compte de tous types de handicap : moteur, mental, psychique, sensoriel et cognitif. Tous les établissements ouverts au public,

quelle que soit leur catégorie,doivent être rendus accessibles aux personnes en situation de handicap avant le 1er janvier 2015. La loi Handicap du 11 février 2005 impose la mise en accessibilité des villes de France. Villepinte est donc concernée. Aujourd’hui, toute personne même en situation de handicap temporaire, consolidée ou évolutive doit pouvoir se déplacer, sortir de chez elle, participer à la vie de son quartier. Cette même loi prévoit également l’accessibilité des équipements et des informations qui y sont diffusées, elle fait de l’accessibilité l’outil qui facilitera la vie de la personne en situation de handicap. L’accès à l’école, à l’emploi, aux loisirs, à la culture, à l’information, aux droits civiques ne pourra se concrétiser que par le respect de ces dispositions concernant l’accessibilité.

Différentes rubriques de ce magazine sont consacrées au handicap et aux actions menées par la Ville pour améliorer l’accessibilité. Vous pourrez les repérer grâce à ce symbole.

Une Villepintoise au Sénat A

rrivée en France en 1976, Dara Champaphonevilay a reçu au Sénat en mars dernier les insignes de chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Cette habitante de Villepinte a ainsi été récompensée pour un parcours de vie hors du commun. « Vous présentez un parcours peu commun qui force le respect », a indiqué dans son discours Nelly Roland Iriberry qui avait tenu à participer à cette céréy nevila papho Cham Dara monie, expliquant ensuite que la récipiendaire, alors fonctionnaire de était entourée de l’Éducation nationale au Laos, avait été obligée de fuir son pays choiNelly Roland-Iriberry, sissant la France comme terre d’accueil. « Les gestes de solidarité Martine Valleton et des que vous avez reçus dès votre arrivée en France en 1976 vont être membres de l’association Lao. pour vous comme la marque de votre pays d’adoption. Vous avez voulu restituer une part de ce que vous avez reçu en arrivant », a ajouté Mme le Maire, rappelant que Dara Champaphonevilay a largement participé au rayonnement de l’association Lao. « Villepinte ne peut que s’enorgueillir de compter parmi ses habitants une personne disposant de vos talents et de votre qualité », devait conclure Nelly Roland Iriberry avant que Dara Champaphonevilay ne reçoive les insignes de chevalier de l’Ordre National du Mérite des mains de sa « marraine » Martine Valleton, conseillère régionale du canton.

++ +

Photos et vidéo www.ville-villepinte.fr

En bref

Le Centre Social André-Malraux cherche des bénévoles Vous voulez participer à la vie de votre quartier, rencontrer des personnes, partager des moments de solidarité et de convivialité ? Alors prenez part aux activités du Centre social André-Malraux en devenant bénévole : échange de savoirfaire, de cultures, de talents artistiques, accompagnement scolaire, repas et fêtes de quartier, apprentissage du français, actions de solidarité… Si vous êtes intéressé(e)s, contactez le CSAM au 01 43 83 89 58. Vide-grenier de la Haie-Bertrand «Change et échange » Après l’animation « Les ateliers autour du pot » et les résultats du concours culinaire, (lire en page 5) le 1er juin, c’est un week-end festif qui s’achèvera le dimanche 2 juin du côté de la Haie-Bertrand avec le traditionnel vide-grenier! Vous êtes bien évidemment invités à venir découvrir toute la journée les stands et y trouver, pourquoi pas, l’objet que vous recherchez depuis de longues années ! Et pour vous inscrire, rendez-vous sur www.ville-villepinte.fr. Fête de quartier aux Trilogies C’est au mois de mai que va débuter la longue série des fêtes de quartiers. La première aura lieu ce samedi 25 mai et concernera le quartier des Trilogies. Le rendez-vous est fixé l’après-midi, avec de nombreuses activités et animations au programme, toutes concoctées par la Direction de la Jeunesse et ses animateurs, avec la participation des associations locales. n° 53 MAI 2013

7


Vie locale

Le centre de tri de Sevran, qui collecte aussi les déchets s. de Villepinte, recycle chaque année 10 000 tonnes de déchet

L

Portes ouvertes au Syctom de Sevran ce samedi 25 mai

e Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, organise une journée « Portes Ouvertes » le samedi 25 mai de 9h30 à 16h30 dans son centre de tri des collectes sélectives à Sevran, en partenariat avec les villes de Villepinte, Sevran et la société Véolia exploitant le centre. Ces portes ouvertes seront l’occasion pour le grand public de découvrir le fonctionnement d’un centre de tri des collectes sélectives qui prépare chaque année au recyclage 10 000 tonnes de déchets pré-triés par 350 000 habitants concernés. Un bon moyen aussi d’être sensibilisé à la gestion publique des déchets ménagers

et à leur nécessaire réduction. En contribuant au recyclage des matériaux, ce centre participe de la démarche globale du Syctom visant à développer la valorisation de la matière afin de réduire l’incinération et l’enfouissement des déchets ménagers. L’entrée est libre et gratuite toute la journée. Les visites se font par groupes de 20 personnes maximum en fonction de l’affluence. Départ toutes les 15 minutes. Portes ouvertes le samedi 25 mai de 9h30 à 16h30 au Centre de tri des collectes sélectives du Syctom, 24, rue Henri-Becquerel, Parc d’activité Bernard Vergnaud à Sevran.

Talents des Cités : dernière ligne droite V

ous êtes créateur d’entreprise ou porteur d’un projet entrepreneurial ou associatif ? Participez au Concours Talents des Cités ! Lancé en 2002 à l’initiative du ministère de la Ville et du Sénat, ce concours doté de 160 000 euros, co-organisé par BGE et la Caisse des Dépôts, soutient la création d’entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville. Issus de toute la France, les lauréats bénéficient d’un soutien financier et du parrainage privilégié de l’un des partenaires du concours : l’Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Égalité des chances (Acsé), le

Groupe Casino, la Fondation SFR, le Groupe Safran, Epareca, l’Agence Nationale pour la Rénovation urbaine (Anru), FinanCités, le Club XXIe siècle, Public Sénat, et France Télévisions. Pour être éligibles, les créateurs d’entreprises ou d’associations doivent remplir deux conditions : développer leur projet dans un quartier prioritaire de la politique de la Ville (ZFU, ZUS, CUCS) et faire l’objet d’un accompagnement par un organisme d’aide à la création d’entreprise. Inscription jusqu’au 31 mai 2013. Information et inscription sur www.talentsdescites.com.

"

"NOM

PRÉNOM

ADRESSE ÉTAGE

COU POI PNTION D’I NSCR

TÉLÉPHONE

Participera au concours des maisons fleuries dans la catégorie : jardin visible de la rue

immeuble collectif

entreprise, commerce

établissement scolaire

balcon

façade de pavillon

Prix spéciaux respect de l’environnement Utilisez-vous ou avez-vous l’intention d’utiliser un système de récupération des eaux de pluie ? Réduisez-vous ou avez-vous l’intention de réduire l’usage des produits phytosanitaires et des engrais chimiques ? Utilisez-vous ou avez-vous l’intention d’utiliser des méthodes ou produits alternatifs ? Questionnaire pour l’attribution des deux prix spéciaux :

oncours ns des maiso leuries Bulletin d’inscription jusqu’au 7 juin 2013 inclus

Prix spécial relatif à la récupération et l’utilisation des eaux de pluie Description du système de récupération des eaux de pluie Capacité Type d’utilisation (espaces verts, lavage de voiture, usage domestique…) Prix spécial relatif à la réduction des produits phytosanitaires et des engrais chimiques et à l’utilisation de produits ou méthodes alternatives Modalités de désherbage Description des engrais ou amendements utilisés Description des moyens de lutte contre les maladies et les ravageurs

8

n° 53 MAI A2013

Coupon à retourner avant le 7 juin 2013 par courrier ou sur place : Service Protocole - Hôtel de ville - 1, rue de Paris - 93420 Villepinte. Vous pouvez aussi enregistrer votre participation sur le site internet www.ville-villepinte.fr


Économie Aéroville : les recrutements sont lancés C omplexe commercial de toute dernière génération, Aéroville ouvrira ses portes en octobre 2013 sur les communes de Tremblay-en-France, Roissy-en-France et les terrains d’Aéroports de Paris. Près de 2 600 emplois seront générés par ce futur centre commercial et de services qui comportera entre autres un hypermarché - et son « drive » -, plus de 200 boutiques, un complexe cinématographique, des restaurants et des services. La Communauté d’agglomération Terres de France, dont Villepinte fait partie, a signé une convention avec Unibail, le promoteur du projet Aéroville, afin que les emplois créés bénéficient prioritairement au bassin d’emploi local. C’est dans ce sens qu’un premier Forum de recrutement sera organisé le lundi 17 juin prochain aux Espaces V Roger-Lefort à Villepinte. Un second sera programmé en septembre sur le secteur de Roissyen-France. La Ville de Villepinte, son service RSA Insertion et

2 600 emplois devraient être créés à la rentrée prochaine sur

Aéroville.

sa Direction de l’économie et du commerce sont impliqués dans ces actions et les Villepintois sont bien évidemment invités à y participer. Vous pourrez retrouver plus d’informations pratiques dans votre « Villepinte Citoyenne » du mois de juin. Les rendez-vous de l’emploi : 13 et 24 mai et 12 juin : réunions d’information en salle des Tilleuls (centre administratif) pour le recrutement d’employés libre-service caisse et de préparateurs de commande par le groupe Auchan 30 mai : Zoom métier Aéroville au service RSA Insertion. Contact : service RSA Insertion (centre administratif - Bât. C) au 01 41 52 53 38

Des commerces plus accessibles L a commune de Villepinte a engagé depuis plusieurs années une politique d’accompagnement des commerçants locaux, auxquels la loi impose, d’ici le 1er janvier 2015, une mise en conformité pour l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. C’est dans ce sens que Nelly Roland Iriberry et son adjointe en charge du commerce et de l’artisanat, Dominique Robert, avaient adressé, il y a un peu plus d’un an, un courrier aux 315 commerçants et professions libérales de la ville, les invitant à se rapprocher de la cellule « handicap » pour étudier les différents aménagements réalisables en matière d’accessibilité.

Nouveau visage Produits du Cap-Vert et du Portugal

A un peu plus d’un an de l’échéance, il reste bien évidemment de nombreux efforts à faire, mais plusieurs enseignes ont déjà entamé des démarches et même pour certaines des travaux en ce sens. C’est par exemple le cas de la Macif, implantée au Vert-Galant, qui s’est rapprochée des services de la Ville et qui, en collaboration avec les associations locales comme Rêve Bleu, a trouvé une solution pour rendre ses locaux accessibles. Dans ce cas, c’est une rampe rabattable qui a été installée pour que les clients en fauteuil puissent ensuite entrer dans des bureaux qui ont également été repensés pour faciliter l’évolution des personnes à mobilité réduite.

++ +

Nouveaux visages www.ville-villepinte.fr

Depuis janvier, au 6 avenue de la République, dans le quartier du Vert-Galant, une boutique d’alimentation générale de produits du Portugal et du Cap-Vert a ouvert ses portes. Sur les étals, de la baccala (morue), des biscuits du Cap-Vert « que l’on ne trouve nulle part en France » d’après Anna Montero la gérante, mais aussi du chorizo du Portugal, des « pastéis de nata » (petits flans), de l’huile d’olive venue du Portugal, du vin blanc Gazela Vinho verde, du Gatão, de la bière portugaise et bien d’autres produits. Anna Montero vous reçoit du lundi au samedi (fermé le mardi). Renseignements au 06 99 92 09 50.

En bref Petit déjeuner inter-entreprises le 16 mai

Depuis 2011, la Direction de l’économie et du commerce organise régulièrement des petits déjeuners inter-entreprises visant à permettre à des entreprises implantées sur le territoire communal de débattre et d’échanger entre elles et avec la Municipalité autour de thèmes prédéfinis. Pour cette première rencontre inter-entreprises de l’année 2013, le thème des services aux salariés est mis à l’honneur. L’objectif de la Ville est de rassembler les acteurs économiques présents sur la commune autour des enjeux de l’amélioration de l’offre de services aux salariés et de ses effets sur le tissu économique local. Le petit déjeuner se tiendra le jeudi 16 mai 2013 de 8h30 à 11h en salle des Mariages, 1 rue de Paris en Mairie de Villepinte. Tous les dirigeants et représentants d’entreprises de Villepinte sont les bienvenus. Réservation et renseignements auprès de Sophie Meriguet au 01 41 52 13 26 ou par mail à smeriguet@ville-villepinte.fr n° 53 MAI 2013

9


Dossier Géothermie : Villepinte se met au vert Le réseau de chaleur de Villepinte alimente aujourd’hui en chauffage et en eau chaude sanitaire une très grande partie du territoire, et notamment de nombreux logements collectifs et des équipements municipaux. Ce réseau de chaleur va se transformer pour mobiliser au maximum les énergies renouvelables présentes sur le territoire et pour assurer une stabilité des prix de la chaleur.

Centrale de géothermie

Réseau de chaleur urbain 1 500 à 2 000 mètres

Puits de réinjection Puits de production

Dogger

10

n° 53 MAI A2013


Dossier U

n réseau de chaleur est une installation comprenant une ou plusieurs chaufferies et fournissant de la chaleur à ses clients grâce à un réseau de canalisations et de sous-stations de chauffage. Ces installations permettent, à partir d’une seule source de production de la chaleur, d’alimenter de nombreux abonnés, qui peuvent être des logements, des équipements, des industries… Les chaufferies des réseaux de chaleur sont en général bien plus importantes que les installations de chauffage prévues pour un bâtiment ou un équipement public individuel. Les importants volumes produits permettent de faire appel à des sources d’énergie plus variées qu’il n’est pas possible de mobiliser pour des installations plus petites en raison des coûts d’investissement initiaux et/ou dans la mesure où elles ne peuvent produire que de grandes quantités de chaleur : énergies fossiles (gaz, charbon, fioul), énergies renouvelables (biomasse, éolien, géothermie…) et de récupération (ordures ménagères ou eaux usées notamment). En sachant que la chaleur est le premier poste de

Ces installations permettent d’alimenter de nombreux abonnés

consommation énergétique en France, les réseaux de chaleur peuvent jouer un grand rôle en augmentant fortement la part d’énergie renouvelable dans la lutte dans la production de gaz à effets de serre et dans la maîtrise des coûts de l’énergie.

120 réseaux de chaleur en Ile-de-France. Ces réseaux de chaleur sont aujourd’hui peu vertueux : en effet, seuls 31% des réseaux de chaleur sont alimentés par des énergies renouvelables et/ou de récupération. Cette situation est en train d’évoluer car des travaux de remplacement des outils de production se mettent en place afin de limiter l’utilisation des énergies fossiles dont l’envolée des prix est constante et dont les pollutions sont avérées. L’Ile-de-France est une région particulièrement propice à l’installation de réseaux de chaleur, à la fois grâce à la densité de population et grâce à des ressources d’énergie disponibles en grandes quantités : biomasse autour de la région Ilede-France, géothermie profonde, récupération des eaux usées et des ordures ménagères… Ainsi, l’Ile-de-France compte pas moins de 120 réseaux de chaleur et les Franciliens représentent 30% de l’ensemble des bénéficiaires des réseaux de chaleur.

Zoom Le réseau de chaleur de Villepinte est un réseau relativement récent desservant de nombreux quartiers d’habitat collectif (Quatre-Tours, Les Merisiers, Fontaine-Mallet …) et des équipements publics (groupe scolaire Vert-Galant, gymnase Lamberdière, COSEC, piscine, collèges Jean-Jaurès et FrançoiseDolto…) en chauffage et en eau chaude sanitaire. Il compte 7 km de canalisations et 52 sous-stations. Le réseau est alimenté par une cogénération au gaz qui permet de produire de l’électricité et de la chaleur dans le même temps. L’électricité est revendue à EDF, ce qui permet de diminuer le prix de la chaleur. Néanmoins, la cogénération est alimentée au gaz naturel et l’appoint est réalisé par du fioul lourd, énergies primaires fossiles très peu écologiques et ayant un coût important.

Le site actuel de la chaufferie centrale situé avenue Georges Clémenceau fonctionne actuellement avec une centrale de cogénération.. n° 53 MAI 2013

11


Dossier

Le site de la chaufferie centrale situé avenue Georges-Clémence va connaître d’importants travaux pour s’adapter aux contraintes de la géothermie.

Une gestion par délégation de service public (DSP). La gestion du réseau de chaleur de Villepinte nécessite une présence permanente sur le site de la chaufferie et présente des coûts de gestion très importants. En effet, afin de maintenir la meilleure qualité de service possible pour les abonnés, il est nécessaire de renouveler chaque année des parts importantes du réseau de canalisations et des installations de chauffage. Ces investissements représentent des sommes importantes que la Ville ne serait pas en mesure de supporter. Ainsi, la Municipalité a fait le choix de recourir à une délégation de service public pour la construction des équipements du réseau de chaleur et leur exploitation. Une DSP est constituée de « l’ensemble des contrats par lesquels une personne morale de droit public (en l’occurrence la commune de Villepinte) confie la gestion d’un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé dont la rémunération est substantiellement liée aux résultats d’exploitation du service ». Cela veut dire que le délégataire assume la responsabilité et les risques financiers de l’exploitation du réseau. En tout état de cause, la ville assure un rôle de suivi de la DSP pour s’assurer que le délégataire réalise correctement sa mission d’exploitation et d’entretien du réseau de chaleur. Le réseau de chaleur de Villepinte est géré depuis 1976 par la société SOCCRAM. Le contrat qui lie la ville à cette société s’achève en mai 2013. Durant cette période, le réseau a fortement évolué, à la fois grâce au raccordement de nombreux clients au réseau de chaleur et à un changement des outils industriels de production de la chaleur en 2001. Ainsi, à cette date, les installations de production utilisant du charbon ont cessé de fonctionner, remplacées par la centrale de cogénération qui fonctionne encore à l’heure actuelle.

Un réseau de chaleur qui se transforme. A l’approche de la fin de la délégation de service public actuelle, la Municipalité s’est interrogée sur la mutation des installations de production de chaleur afin de tendre à une diminution des émissions de gaz à effet de serre en augmentant la part d’énergies renouvelables tout en obtenant une baisse du prix de la chaleur pour les abonnés. Ainsi, deux modes de production de la chaleur ont été envisagés : la biomasse et la géothermie profonde. Le choix s’est très rapidement porté sur la seconde solution, la piste de la biomasse

12

n° 53 MAI A2013

comportant quelques incertitudes, notamment sur les tarifs d’achat des matières premières à moyen et long termes. La géothermie profonde, bien que plus complexe techniquement, présente un double avantage : la ressource est directement disponible sous nos pieds et n’a pas d’autre coût que celui de l’extraction.

La géothermie : comment ça marche ? Deux puits sont créés jusqu’à une profondeur d’environ 2 000 m. L’un des puits sert à pomper l’eau chaude (plus de 70°C), l’autre sert à réinjecter l’eau dans la nappe à une certaine distance du point de pompage pour éviter un refroidissement de l’eau. La chaleur de l’eau issue du puits est récupérée pour être envoyée sur le réseau de chaleur primaire de Villepinte. L’eau provenant de la nappe n’est pas directement envoyée sur le réseau car cette eau est particulièrement corrosive et est réinjectée dans son intégralité dans la nappe qui contient ainsi toujours le même volume d’eau. Lors de la période hivernale, un appoint au gaz naturel est apporté à la géothermie pour assurer une qualité de service optimale.

Un nouveau contrat de 30 ans. La ville de Villepinte a donc relancé l’année dernière une procédure pour trouver un nouveau délégataire sur le réseau de chaleur et pour transformer complètement l’outil de production de la chaleur. Les travaux de construction de la nouvelle usine de production vont avoir lieu jusqu’en 2015. Entre 2013 et 2015, l’usine actuelle fonctionnant au gaz naturel et au fioul lourd va continuer d’alimenter les usagers en chauffage et en eau chaude sanitaire.

Rénovation thermique et photovoltaïque : une volonté municipale Suite au diagnostic Bilan Carbone réalisé sur la ville en 2010 et 2011, un programme ambitieux de rénovation thermique des bâtiments les plus énergivores a été mis en place afin de permettre de diminuer les consommations d’énergie et donc de réaliser des économies de gestion. De plus, des panneaux photovoltaïques sont mis en service sur l’école Vert-Galant 2 en cours d’extension et d’autres panneaux vont être installés sur le gymnase du COSEC très prochainement.


Portrait « Sunny va changer ma vie ! » Sunny est ses yeux… et tellement plus. Entre cette femelle labrador, chien guide d’aveugle à la retraite et Jacqueline, ce fut, dès la première rencontre, un véritable coup de foudre. Aux premiers jours de leur vie à deux, elles nous font partager, chacune à sa manière, leur histoire, leurs envies, leurs espoirs.

J

acqueline Miquel a 80 ans. Souffrant de dégénérescence maculaire depuis vingt ans, elle perd progressivement la vue. C’est en suivant des cours de braille à Paris qu’elle rencontre Sunny, alors chien guide d’aveugle de Marie-Michèle, son professeur, non-voyante de naissance. « Sunny m’a immédiatement adoptée », affirme-t-elle. A mesure qu’elle progresse en braille, Jacqueline et Sunny se rapprochent, apprennent à se connaître, s’attachent l’une à l’autre.

Un chien exceptionnel. « Etre chien guide est très fatiguant, cela demande énormément de concentration », explique Marie-Michèle, l’ancienne maîtresse de Sunny. Pour elle, comme pour toutes les personnes en situation de handicap visuel, « chaque déplacement est un parcours du combattant ». Avoir un chien guide est donc indispensable. « Et Sunny est vraiment un chien exceptionnel ».« Très débrouillarde », elle arrive à trouver une solution en toutes circonstances : « si je suis perdue à Paris, elle nous amène jusqu’à une bouche de métro où nous sommes sûres de trouver un plan et de l’aide », explique Marie-Michèle.

Après le coup de foudre... leur complicité grandit jour après jour

Une retraite bien méritée. Quand Jacqueline rencontre Sunny, ce n’est déjà plus une jeune chienne : bientôt, elle devra quitter sa maîtresse chez qui elle est en garde depuis le début de sa carrière pour prendre une retraite bien méritée. Marie-Michèle se rend bien compte qu’elle a moins de goût au travail et commence donc à se faire à l’idée de lui trouver un successeur. Immédiatement, Jacqueline pense à adopter Sunny qu’elle imagine aisément partager sa vie. Alors que Marie-Michèle s’apprête à accueillir son nouveau compagnon, Sunny et Jacqueline prennent leurs marques ensemble. Jacqueline lui fait découvrir son environnement, son quartier, ses amis, lui apprend à reconnaître ses trajets les plus fréquents ; Sunny lui tient compagnie, lui apporte sa chaleur et sa tendresse au quotidien. Fin mai, Sunny emménagera définitivement chez Jacqueline. « Quand mon chien est décédé, je m’étais promis de ne plus en avoir », se souvientelle. Mais quand Sunny entre dans sa vie, c’est le véritable coup de foudre et ses résolutions s’envolent, laissant place à une complicité qui grandit jour après jour. Auprès de Jacqueline, Sunny sera surtout une compagne de vie tout en gardant ses réflexes « professionnels » acquis pendant plus de dix ans de carrière.

(à gauche) et Jacqueline (à droite). Sunny entourée de Marie-Michèle

Zoom Sunny, une chienne pas comme les autres Dès sa naissance, Sunny, ce labrador marron, était destinée à être chien guide. Après la période de sevrage, elle quitte sa mère pour une famille d’accueil qui l’élève et lui apprend « les bonnes manières ». Peu après avoir « soufflé sa première bougie », elle quitte sa famille adoptive pour l’école de chiens guides d’aveugles de Mérignac (Gironde). Elle passe avec succès tous les tests médicaux obligatoires et commence une formation qui, selon les chiens, dure de six mois à un an. Douée et dotée de qualités indispensables pour exercer son futur métier (elle est calme, obéissante, intelligente…), elle réussit sans peine sa formation et rencontre plusieurs maîtres potentiels. Son choix se porte finalement sur MarieMichèle qu’elle adopte et qui restera sa maîtresse pendant plus de dix ans. Pendant toute cette période d’activité, Sunny reste la propriété de son école où elle peut retourner ponctuellement en formation si nécessaire. Aujourd’hui à la retraite, Sunny porte, lors de ses déplacements, un gilet mentionnant sa qualité de chien guide à la retraite. Elle sera donc tolérée dans les lieux publics et les transports en commun comme pendant sa période d’activité. n° 53 MAI 2013

13


Culture Le Comte de Bouderbala investit les Espaces V S

HUMOUR

ami Ameziane, alias le comte de Bouderbala, débarque le 18 mai à Villepinte. Il livre sa vision du monde décalée et provocatrice. Entre cynisme et autodérision il s’attaque à des cibles variées : la violence conjugale, les postures mondaines, l’outrance ridicule des caïds de banlieue, les textes des rappeurs truffés de fautes de français, la pauvreté de l’écriture. Originaire de Saint-Denis, la patrie de nombreux artistes comme Grand

En bref L’ exposition « Des artistes en leur Monde » se poursuit au Centre culturel

Vous avez jusqu’au 25 mai pour venir découvrir dans la galerie du Centre culturel Joseph-Kessel l’exposition de photographies de Marie-Paule Nègre, « Des artistes en leur monde », qui a commencé le 23 avril.

Jeunesse : demandez le programme !

Ce mois-ci, la médiathèque propose deux « Heure du conte », conjointement avec la Compagnie Issue de secours, dans le cadre du festival « Oups ! Bouge ta langue ! ». Elles se dérouleront les mercredis 15 et 22 mai à 10h30. « L’heure des tout-petits » aura lieu le samedi 18 mai à 10h30. Ciné goûter le 22 mai à 14h30. ça m’dit de lire le samedi 25 à 11h. Attention ! Les « ateliers multimédia jeunesse » de mai sont annulés (les 2, 3, 11 et 18 mai).

Conservatoire

21 mai : concerts éducatifs de 9h15 à 10h15 et de 10h15 et 11h15 par l’orchestre Divertimento aux Espaces V Roger-Lefort. 22 mai à 18h30 : Tutti frutti salle 11 du conservatoire. 25 mai à 20h30 : Orchestre symphonique Divertimento avec l’orchestre Allegromosso en première partie aux Espaces V Roger-Lefort. 31 mai à 19h : concert des grands élèves dans le hall du Centre culturel Joseph-Kessel.

14

n° 53 MAI A2013

Chaperon chante Ferrat

Tout comme avant lui un certain nombre d’artistes et notamment Isabelle Aubret, Sébastien Chaperon chante Jean Ferrat. Cet auteur, compositeur, interprète, décédé le 13 mars 2010, considéré comme l’un des grands de la chanson française, dans la lignée de Ferré, Brassens et Brel, a su durant sa carrière alterner entre chansons sentimentales, poétiques et engagées. II a laissé dans les esprits différentes mélodies de ses chansons les plus connues comme « La montagne », « La femme est l’avenir de l’homme », « Aimer à perdre la raison ». Avec émotion et sensibilité, Sébastien Chaperon, chanteur dans la troupe de Fabienne Thibeault, lui rend hommage à travers les chansons qu’il interprètera le 31 mai à 20h30.

Corps Malade, cet ancien basketteur professionnel s’est reconverti dans l’humour, sans oublier ses racines. « Bouderbala, en arabe, ce sont les guenilles, les haillons. Je voulais trouver un nom de scène autour du concept du comte désargenté. Le comte de Bouderbala, c’est un peu le comte du Ghetto », explique-t-il. Le comte de Bouderbala, samedi 18 mai à 20h30 aux Espaces V Roger-Lefort. Complet

CONCERT

Les textes et les mélodies de Jean Ferrat semblent taillés sur mesure pour ce jeune artiste prometteur. Vendredi 31 mai à 20h30, Sébastien Chaperon chante Jean Ferrat aux Espaces V Roger-Lefort. Réservations au guichet culture au 01 55 85 96 10.

Arts Villepinte, c’est reparti A

ARTS

vis à tous les Villepintois de plus de 16 ans amateurs de peinture ou de dessin : avant de prendre vos pinceaux, prenez vos stylos ! Il vous faut remplir le bulletin d’inscription avant le 7 juin 2013 pour, peut-être, faire partie des exposants. N’oubliez pas de joindre à ce bulletin une photographie des œuvres. Vous pouvez vous inscrire dans les catégories suivantes : « acrylique et huile », « autres peintures et dessins » (aquarelles, encre, gouache, pastel, dessin), « sculpture et autres techniques ». Pour participer, retournez par courrier le coupon d’inscription situé en page 27 de ce magazine, ou inscrivez-vous sur internet (www.ville-villepinte.fr), ou au Centre culturel Joseph-Kessel, 251 bd Robert-Ballanger, ou par mail à jbounin@ville-villepinte.fr. Pour tous renseignements : www.ville-villepinte.fr ou au Centre culturel Joseph-Kessel 01 55 85 96 15.


Culture Oups ! Bouge ta langue ! Villepinte lance son festival intercommunal P

endant 10 jours, du 18 au 28 mai, le festival « Oups ! Bouge ta langue ! » réunira dans différents lieux des trois communes de la Communauté d’agglomération Terres de France (Villepinte, Tremblay-en-France et Sevran) des spectacles, des auteurs, des interprètes autour des textes, en langue française, d’ici et d’ailleurs. France, Togo, Algérie, Belgique, Québec, Roumaine, Haïti, Congo, autant d’endroits du monde représentés au fil des rencontres et des spectacles. « Oups ! Bouge ta langue !» sera présent dans les centres sociaux et les médiathèques de chacune des villes, à la ferme Godier ainsi qu’au lycée Jean-Rostand de Villepinte. « Oups ! Bouge ta langue ! » 2013 est la première édition d’un événement qui se veut annuel et pérenne et qui a pour objectif de s’élargir au niveau de l’accueil d’artistes, du public et des actions menées autour de cette thématique. Initiative Villepintoise avec la compagnie Issue de Secours en résidence depuis de nombreuses années, Oups ! Bouge ta langue ! s’ouvrira avec un concert d’Ahamada Smis Trio, venu de l’archipel des Comores, dans le hall du Centre culturel Joseph-Kessel de Villepinte, le 18 mai 2013 à 18h (entrée libre). Puis à Villepinte ce sera : À la ferme Godier des spectacles le mardi 21 mai (AYÎTI) et le mercredi 22 mai (Le Fabuleux Voyage de monsieur Nostoc), une exposition photo sur les spectacles du monde (du 18 au 28 mai), une compagnie en résidence et sa présentation de chantier autour d’un texte de Marc-Antoine Cyr le 17 mai et la remise de prix de littérature dramatique : Inédits d’Afrique et Outremer décerné par les élèves du lycée Jean-Rostand le 28 mai. À la médiathèque : le 15 et le 22 mai à 10h30 deux “petites voix” pour le jeune public et le 22 mai de 14h à 18h, une rencontre croisée Marc-Antoine Cyr et Gustave Akakpo Au Centre social André-Malraux : Bouge ta langue ! un spectacle musical (une création d’Issue de secours) les 15, 16 et 24 mai. Retrouvez tout le programme détaillé du festival sur le site internet : www.ville-villepinte.fr et sur www.issue-de-secours.net

La culture accessible à tous Permettre l’accessibilité de la culture à tous, ce n’est pas qu’une question de tarifs, c’est aussi parfois tout simplement pratique. C’est dans ce sens que des aménagements ont été effectués en direction des personnes en situation de handicap visuel. Des bandes de vigilance placées au sol du Centre culturel Joseph-Kessel leur permettent ainsi de mieux se repérer et d’évoluer plus facilement entre l’accueil, le conservatoire et la médiathèque. La prochaine étape sera l’installation de boucles magnétiques à destination des personnes malentendantes.

Fête de la musique : vendredi 21 juin à 18h30 R endez-vous au Centre culturel Joseph-Kessel pour des animations et un concert avec la participation des élèves et des professeurs du conservatoire municipal à rayonnement communal de Villepinte. concert de 18h30 à 21h dans le hall d’exposition du Centre culturel Joseph-Kessel. Renseignements au 01 55 85 96 20/21 ou SConservatoire@ville-villepinte.fr

Oups !

BOUGE TA LANGUE ÉVÉNEMENT CULTUREL

!

FESTIVAL

En bref Rencontres d’auteurs

Envies d’évasion ? Embarquement immédiat avec Marc-Antoine Cyr. Laissez-vous tenter par un voyage riche en escales littéraires et artistiques ! Départ dans le hall du Centre culturel JosephKessel, avec Marc-Antoine Cyr, auteur de théâtre québécois, en résidence à la Ferme Godier. Au programme : Samedi 11 mai, 14h-17h, galerie d’exposition. 3e escale à San Francisco. Samedi 18 mai, 14h-17h, galerie d’exposition. 4e escale à Lisbonne. Mercredi 22 mai, 14h-18h, galerie d’exposition. Escale spéciale « Oups ! Bouge ta langue ! » avec des lectures en français d’ailleurs par Marc-Antoine Cyr et Gustave Akakpo. Samedi 1er juin, 14h-17h, galerie d’exposition. e 5 escale à Beyrouth.

Conte pour adultes

Samedi 18 mai, 16h-17h, médiathèque, salle des rencontres : Trace d’elles, conte de Suzy Ronel, pour adultes et enfants à partir de 10 ans. Gratuit sur réservation au 01 55 85 96 33.

Apéro des lecteurs

Mardi 14 mai, 19h, médiathèque, salle des rencontres. C’est l’occasion de discuter de vos dernières lectures et de partager vos coups de cœur le temps d’un apéritif. Un périple littéraire ouvert à tous. Alors, à vos livres et pensez à apporter quelque chose à boire ou à grignoter.

Le programme des ateliers multimédia adultes à la médiathèque

Samedi 18 mai, de 10h à 12h : premiers pas en informatique. Découvrir le fonctionnement d’un ordinateur. Samedi 25 mai, de 10h à 12h : Traitement de texte. Saisir et mettre en forme un texte. Samedi 1er juin, de 10h à 12h : Naviguer sur le web. Mercredi 5 juin, de 10h à 12h : Création de boîte mail. Apprendre à créer et à gérer des mails. n° 53 MAI 2013

15


Sport Intégrathlon : une palette de temps forts du 15 au 26 mai Ville-cœur l’an dernier, Villepinte fait bien évidemment partie intégrante cette année du 4e Intégrathlon. Les temps forts sont programmés autour du sport les 25 et 26 mai, mais d’autres rendez-vous sont proposés aux Villepintois dès le 15 mai.

P

our sa quatrième édition, l’Intégrathlon aura lieu du 22 au 26 mai au sein des cinq villes de l’intercommunalité du SEAPFA : Aulnay-Sous-Bois, le Blanc Mesnil, Villepinte et Tremblay-en-France. C’est comme chaque année le sport qui sera le vecteur de rassemblement de cette 4e édition de l’Intégrathlon, réunissant sur les mêmes terrains des personnes en situation de handicaps et des valides. Signe de l’exemplarité de l’Intégrathlon et de sa reconnaissance, les 5 villes qui le portent et le SEAPFA recevront le 13 mai au Sénat le Trophée des collectivités, dans le cadre de la valorisation des projets d’éducation par le sport. Si le programme officiel démarre le 22 mai, Villepinte se mettra à l’heure de l’Intégrathlon dès le 15 mai, avec des opérations tournées vers les collèges et les centres de loisirs de la Ville et une nouvelle édition de la « balade citoyenne » qui ralliera le quartier du Vert-Galant à celui de Fontaine Mallet (voir l’article ci-dessous).

Les scolaires les 23 et 24 mai. L’Intégrathlon version 2013 débutera ensuite officiellement le mercredi 22 mai au soir à Tremblay en-France, qui est cette année la « ville-cœur », avant deux premières journées consacrées aux scolaires. Les écoles primaires, les collèges et les deux lycées de Villepinte seront mobilisés pour participer les 23 et 24 mai à des activités sportives en lien avec le handicap. Les plus grands rencontreront même à

Balade citoyenne le 15 mai P rogrammée le 15 mai, la « balade citoyenne » est une mise en situation, dont le but est de sensibiliser les piétons aux incivilités quotidiennes - et bien souvent involontaires - auxquelles sont confrontées les personnes à mobilité réduite, les malvoyants, les malentendants, mais aussi les mamans et les assistantes maternelles qui sillonnent la ville avec des poussettes. Cette balade partira de la gare du Vert-Galant vers 17 heures pour arriver un peu plus d’une heure plus tard à proximité de la Maison des Projets au cœur de Fontaine-Mallet. Elle est ouverte à toutes et à tous et accueillera des associations représentant les personnes en situation de handicap, des handicapés et des valides. Des élus effectueront également cette balade citoyenne. Un bus conduira les participants du Cosec (départ 16h30 rue PierreAudat) pour démarrer le parcours à partirde 17h au Vert-Galant. Les inscriptions pour cette balade citoyenne sont à effectuer auprès du Service des Sports au 01 43 84 84 51.

16

n° 53 MAI A2013

cette occasion quelques-uns des « Ambassadeurs du sport », ces sportifs de haut niveau, dont certains ont participé aux derniers Jeux Olympiques et Paralympiques à Londres.

Le grand public les 25 et 26 mai. L’Intégrathlon s’achèvera comme chaque année par deux journées ouvertes à toutes et à tous, toutes générations confondues, valides et handicapés, novices et spécialistes, sportifs ou non, ensemble, sur les mêmes terrains de sport. Ainsi pendant 2 jours - samedi 25 et dimanche 26 mai – c’est au complexe Schwendi Schönebürg que le grand public est invité à s’initier aux très nombreuses activités sportives proposées par les associations villepintoises. Aquagym, cyclotourisme, flag, viet-vo-dao, aki-ji-tsu, basket fauteuil, natation handisport, water-polo, tennis de table, kung-fu, plongée sous-marine, athlétisme et nage avec palmes… sont au programme du weekend. Chacune de ces initiations-démonstrations sera entièrement gratuite ; il est simplement conseillé de s’inscrire auprès du Service des Sports (01 43 84 84 51) pour faciliter le bon déroulement de ces deux journées. Vous pourrez retrouver le programme complet de l’Intégrathlon à l’adresse suivante : http://www.integrathlon.com et vous inscrire sur le site de Villepinte : www.villepinte.fr

Des exemples concrets d’intégration A l’image de l’Intégrathlon qui vise à briser les barrières entre valides et en situation de handicap, la Ville mène chaque année avec les associations sportives et culturelles, de nombreuses actions d’intégration de personnes en situation de handicap. Des initiatives personnalisées et adaptées au cas par cas, grâce à l’expertise d’Agnès Béraudias, chargée de mission Handicap au sein des services municipaux. Des équipements viennent par ailleurs faciliter cette intégration, à l’image d’un appareil de mise à l’eau à destination des usagers de la piscine. Un appareil, dont la Ville a fait l’acquisition tout récemment, qui facilite la vie des personnes en situation de handicap et de leur entourage. Deux rampes d’accès pour les mal-marchants seront également installées à la piscine dans les mois qui viennent.


Sport De nouveaux champions de France au VCOAM Le club d’arts martiaux vietnamiens, le V.C.O.A.M. a participé au championnat de France de qui s’est déroulé en mars dernier à la Halle Carpentier à Paris. Les compétiteurs villepintois ont brillamment représenté leur club et leur ville.

L

les derniers Le VCOAM a fait le plein de médailles sur amiens. vietn iaux mart s d’art ce Fran de ats championn

a compétition s’est déroulée selon deux journées thématiques : catégorie « Technique » et catégorie « Combat ». Les Villepintois sont montés à plusieurs reprises sur les podiums : En « Technique », Emmanuelle Barre a été sacrée championne de France, décrochant la médaille d’or dans deux spécialités : le Long Ho Quyen et le Song Dao Phap. Boris Labrador a quant à lui remporté une médaille de bronze en Thâp Thê bàt thùc Quyen. Dans la catégorie combat, le VCOAM avait lancé deux nouveaux compétiteurs : Simone Chanet et Dylan Songeons. Tous deux ont rencontré des compétiteurs beaucoup plus expérimentés qu’eux et ont obtenu d’excellents résultats pour un premier combat. Ils font donc la fierté de leur club ! Simone Chanet a pris une très prometteuse médaille de bronze chez les seniors femmes de moins de 61 kg, Dylan Songeons allant chercher une belle médaille d’argent chez les cadets de moins de 63 kg.

Collégiens, sportifs… et solidaires L

es cinq classes de 5e du collège des Mousseaux ont cette année encore participé à l’opération « Mets tes baskets », initiée par l’association ELA, qui lutte contre les leucodystrophies. Ce projet interdisciplinaire et relayé dans l’établissement villepintois par les professeurs de français et d’EPS a permis de sensibiliser les élèves à ces maladies tout en les mobilisant pour une action solidaire. Afin de valoriser davantage leur engagement, les collégiens ont été chargés de collecter des fonds au profit de l’association et de la recherche contre les leucodystrophies. Et la centaine d’élèves s’est bien mobilisée puisque ce sont plus de 2 500 euros qui ont été réunis… L’opération s’est achevée, le mardi 26 mars dernier avec, comme son nom l’indique « les baskets aux pieds », les collégiens se retrouvant au stade G. Mousset pour un tournoi de rugby.

Les hommes forts de Villepinte L’

Union Sportive et Culturelle Olympique de Villepinte participait les 16 et 17 mars derniers aux championnats de France de Force Athlétique qui se sont déroulés tout à côté, chez nos voisins de Tremblay-en-France. Les Villepintois qui évoluaient presque à domicile sont montés à quatre reprises sur un podium, à la plus grande satisfaction de leur président de club Lawrence Oliver. Ainsi, Alain Sivan a pris la deuxième place chez les moins de 66 kg master 1 en soulevant 142,5 kg en développé-couché. Pour David Cavanna, une performance à 195 kg lui a permis de décrocher une médaille de bronze chez les seniors moins de 83 kg. Du bronze également avec la troisième place de René Doubel chez les Masters 3 moins de 74 kg et 135 kg soulevés en développé couché. Enfin, Jean-Marc Boutant a pris lui aussi la 3e place sur ces championnats de France. C’était chez les seniors moins de 105 kg, avec 240 kg soulevés. Pour René Doubel, comme pour Jean-Marc Boutant, cette performance leur permet d’accéder au niveau international.

Jean-Marc Boutant (à droite sur la photo), ainsi que quatre membres de l’USCOV, est monté sur un podium aux championnats de France de force athlétique.

++ +

Plus de sport www.ville-villepinte.fr

n° 53 MAI 2013

17


Carnaval Caraïbes et Amérique latine étaient à l’honneur, ce dimanche 7 avril, à l’occasion du Carnaval de Villepinte. Des couleurs, de la musique, de l’ambiance… voici un retour tout en images sur cette journée de festivités qui a attiré plusieurs milliers de personnes dans les rues de la Ville !

Album

++ +

18

n° 53 MAI 2013

Plus de photos www.ville-villepinte.fr


AVRIL 2013 Mercredi 10 avril, Zigor amusait les enfants à l’igloo de la médiathèque pour l’heure du conte.

Pour le dimanche de Pâques, les enfants sont partis à la chasse aux œufs au parc du Sausset.

Ambiance déjantée po Percossa, le 24 mars ur le spectacle exceptionnel aux Espaces V Roge r-Lefort.

Pendant la première moitié du mois d’avril, les visiteurs ont pu découvrir les sculptures d’Henri Mamès au Centre culturel Joseph-Kessel.

Le 23 mars, en atten da Tango 2.0 un stage de nt la venue du groupe Broken Villepintois aux Espa tango était proposé aux ces V Roger-Lefort.

Carton plein pour le spectacle haut en couleurs et en émotions, Broken tango 2.0, le 31 mars aux Espaces V Roger-Lefort.

++ +

Voir la vidéo sur www.ville-villepinte.fr

Juan de Marcos Gonza bleues 2013. Pour l’o lez et les Afro-Cuban All Stars étaient à l’a ccasion, les musicien ffiche villepintoise de s Dolto et Claudel qui se sont produits en pre ont participé à un atelier avec les collégie Banlieues ns de mière partie du spec tacle du vendredi 12 avril.

Samedi 6 avril avait lie Kessel, la seconde co u, au Centre culturel Josephnférence d’histoire de pour thème les Impre ssionnistes sur les bo l’art. Avec Seine, cet événemen rds de t a été plébiscité par le public.

n° 53 MAI 2013

19


Retour Quel job pour cet été ?

1

Le forum des Jobs d’été s’est déroulé le mercredi 10 avril aux Espaces V Roger-Lefort. Les jeunes villepintois, âgés de 18 à 25 ans, sont venus à la rencontre des 15 partenaires présents dans le but d’obtenir un emploi pour la période estivale.

L

e Forum des Jobs d’été permet chaque année à de nombreux étudiants et lycéens de trouver un emploi saisonnier et de faire leurs premiers pas dans la vie active - 1 -. Dès l’ouverture de l’édition 2013, Nelly Roland Iriberry, Maire de Villepinte, est venue rencontrer les jeunes et les encourager dans leurs démarches de recherche d’emploi - 2 - . Ils étaient un peu plus de 400 à avoir fait le déplacement cette année. Certains étaient venus de Villepinte, d’autres des alentours. C’était le cas de Vincent, 19 ans, qui vit à Aulnay-sous-Bois. « Je suis venu au Forum des jobs d’été de Villepinte pour trouver un emploi pour les deux mois d’été. Avec ma paie, je souhaiterais financer mon Bafa (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) ou pourquoi pas mon permis de conduire », dit-il. Estelle est Villepintoise : à 18 ans, elle est en première année de médecine. « Ce job d’été me permettrait de financer mes études » explique-t-elle. Quinze recruteurs étaient présents tels que des agents du service recrutement de la Ville de Villepinte, Pôle Emploi, de nombreux organismes de séjours et colonies de vacances - 3 -, la Police, la Gendarmerie ou encore La Poste qui a décidé cette année de mieux cibler les candidats. « Nous avons indiqué que nous recherchions des jeunes pour le métier de facteur pour éviter les longues files d’attente de l’année dernière » explique Claudine Deloffre des ressources humaines de la Poste - 4 -. En plus des entretiens avec les professionnels, les jeunes on pu rechercher, sur les panneaux d’affichage,- 5 - des offres d’emploi d’autres partenaires (Carglass, Subway…) auxquelles ils ont pu postuler ensuite directement de chez eux.

2

3

Le forum des Jobs d’été était organisé par le Point Information Jeunesse de Villepinte qui met régulièrement en place des ateliers qui visent à rendre les jeunes acteurs dans leurs recherches. Le P.I.J. les aide également à rédiger ou à adapter leur CV. Pour cela, un espace multimédia, avec des ordinateurs et des imprimantes était mis à la disposition des jeunes - 6 - aux Espaces V pendant le forum.

4

++ +

Plus Le P.I.J. c’est aussi : l Le « Bafa citoyen » (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) s’adresse aux jeunes de 17 à 25 ans. Il s’agit d’un dispositif permettant le financement de la formation en échange de 40 heures de travail pour des associations partenaires. l « SOS Baby Sitting » est un nouveau dispositif de garde d’enfants. Le P.I.J. propose un service de mise en relation entre baby-sitters de 16 à 25 ans, et parents villepintois en recherche d’un moyen de garde occasionnelle ou régulière à l’année. Rappel ! Le P.I.J. est gratuit, anonyme et sans rendez vous. Renseignements : www.ville-villepinte.fr Tél. : 01 41 52 53 23

20

n° 53 MAI A2013

Plus de photos www.ville-villepinte.fr

6

5


Histoire Villepinte commémore l’abolition de l’esclavage L’ abolition de l’esclavage sera commémorée ce vendredi 10 mai à Villepinte, avec un programme riche et intergénérationnel que vous pourrez retrouver en encadré ci-dessous. Avant cette cérémonie, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir quelques-unes des figures marquantes de la longue histoire de l’abolition de l’esclavage en France. Toussaint Louverture, restera comme l’inspirateur emblématique de la première nation noire. Ancien esclave affranchi né en 1743, chef de la rébellion, général des armées espagnoles, il se rallie à la Révolution et devient général de la République puis gouverneur général de l’île. Il est fait prisonnier par Napoléon qui l’enferme jusqu’à sa mort en 1803. Louis Delgrès est une figure emblématique de la cause abolitionniste pendant la période révolutionnaire aux Antilles. Né à Saint-Pierre de la Martinique, excellent militaire, il gravit peu à peu les échelons de la carrière et devient colonel de l’armée française. Lorsque le général Antoine Richepance, envoyé par Napoléon, débarque en Guadeloupe pour reprendre l’île en mains, Louis Delgrès le soupçonne à juste titre de vouloir rétablir l’esclavage. Avec ses hommes et d’autres officiers, il refuse et se rebelle. II se réfugie avec 300 hommes sur les hauteurs de Basse-terre dans l’habitation Danglemont. Le 10 mai 1802, se sentant probablement condamné, il rend public un appel qui fait office de testament et restera dans l’Histoire. Jean-Baptiste Belley a été le député noir de l’histoire

la seconde abolition. Il est celui que la postérité associera à l’abolition définitive de l’esclavage. Sous-secrétaire d’Etat à la Marine pendant la courte existence de la seconde République, c’est un abolitionniste convaincu. Opposant à la peine de mort, intransigeant défenseur des droits de la femme, c’est un homme de progrès. Comme Victor Hugo, il n’hésitera pas à s’exiler sous le second Empire pour protester contre le coup de force. Victor Schoelcher est ce qu’on appelle un homme de bien.

Léger-Félicité Sonthonax, né en 1763, fils de négociant aisé, journaliste, girondin, est envoyé en mission à Saint-Domingue pour rétablir l’autorité de la France. Face à l’hostilité des colons blancs et à la menace anglaise sur la colonie, il prend une initiative importante pour l’histoire de l’Amérique et de l’émancipation : en décrètant le 29 août 1793, l’abolition générale dans la province nord de la colonie, plusieurs mois avant que la Convention ne décide l’abolition dans toutes les colonies.

Zoom Le programme du 10 mai Parti à 18h de la place Toussaint-Louveture, le cortège rejoindra la place Aimé-Césaire et c’est au Centre culturel Joseph-Kessel, de 19h à 23h que les associations villepintoises prendront le relais pour célébrer à leur manière l’événement : du chant pour Music Handicap, du gospel pour l’association Actions Gospel, de la danse pour l’UTR, des mets culinaires pour l’association Les mets du soleil… Le tout encadré par des lectures de poèmes des jeunes du Conseil municipal des enfants et par la lecture de la déclaration de Louis Delgrès, le colonel mulâtre qui s’est opposé à Napoléon Bonaparte en 1802. Cet événement sera illustré par une exposition réalisée par les jeunes des centres de loisirs, à côté d’une case reconstituée par l’association Les Flamboyants, qui sera présente dans le hall du Centre culturel Joseph-Kessel du 26 avril au 18 mai 2013. La soirée se poursuivra de 21h30 à 23h, toujours au Centre culturel, avec la diffusion du film « 1802, l’Epopée guadeloupéenne » (entrée libre). Les cérémonies de commémoration de l’esclavage s’achèveront le samedi 25 mai à 16h, au Centre culturel Joseph-Kessel, salle des rencontres, avec la présentation au public du spectacle « L’esclave vieil homme et le molosse » de Patrick Chamoiseau. Retrouvez tout le programme sur www.ville-villepinte.fr

Commémoration

parlementaire. Né esclave en 1747, devenu libre, il est perruquier avant de s’engager dans la carrière militaire. Capitaine d’infanterie au moment de la révolution mais républicain, il devient député de Saint-Domingue en septembre 1793. Il fait partie de la mission qui se rend en métropole et obtient l’abolition du 4 février 1794. Il sera placé en résidence surveillée à Belle-île-en-Mer, en Bretagne, par Bonaparte qui rétablit l’esclavage et il y mourra le 6 août 1805.

Victor Schoelcher a été l’homme de

l’abolition l’esclavage vendredi 10 mai 2013 Commémoration, danses, chants, théâtre, film.

Plus d’infos pour la manifestation sur www.ville-villepinte.fr ou 01 41 52 53 00

n° 53 MAI 2013

21


Pratique

Permanences des élus Nelly ROLAND IRIBERRY

Maire et 1ère Vice-Présidente de Terres de France

Pierre FAGUIER

Services municipaux l Hôtel de Ville et renseignements généraux : 01 41 52 53 00 l Centre Culturel Joseph-Kessel : 01 55 85 96 10 l Conservatoire à rayonnement communal : 01 55 85 96 20 l Centre municipal de prévention et de santé : 01 43 85 96 09 l Mission locale : 01 41 52 53 69 l Piscine municipale Agnès Béraudias : 01 43 85 37 86 l Politique de la ville : 01 41 52 53 40 l Service enfance/éducation : 01 41 52 53 32 l Service jeunesse : 01 41 52 53 10 l Service logement : 01 41 52 53 55 l Service des sports : 01 43 84 84 51 l Services techniques : 01 41 52 53 53

Maire-adjoint en charge de l’action sociale, de solidarité et de la santé Sur rendez-vous

Marie-Thérèse HUBERT

Maire-adjointe en charge de l’enfance, de la petite enfance et des séjours Mardi de 15h30 à 18h - Hôtel de Ville sur rendez-vous

Jeanne-Camille BROU

Maire-adjointe en charge du développement économique, de l’emploi et de la formation Jeudi de 10h à 12h et de 14h à 17h et vendredi de 10h à 12h

Jean-Marc NAUMOVIC

Maire-adjoint en charge de l’urbanisme, des travaux neufs, de la gestion et de la rénovation du patrimoine Mardi de 15h30 à 17h30 - Service urbanisme sur rendez-vous

Isabelle REYDANT

Maire-adjointe en charge des finances Sur rendez-vous

Arnaud KERAUDREN

Maire-adjoint en charge du sport, de la jeunesse et de la vie associative Lundi soir sur rendez-vous

Naïma BOUSSELIT

Permanences

Maire-adjointe en charge de la politique de la ville et rénovation urbaine

Au Point d’Accès au Droit :

Maire-adjoint en charge de la culture et des fêtes

Pour prendre rendez-vous, contacter directement le Point d’Accès au Droit au 01 48 61 86 30 ou par mail : secretariat.PAD@ville-villepinte.fr l Impôts : mardi 7 mai et mercredi 22 mai de 14h à 16h30 l Notaires : mercredi 15 et mercredi 29 mai de 14h à 16h. l Médiation familiale : lundi 13 mai de 14h à 17h. l Permanence pour personnes en situation de handicap : mardis 14 et 21 mai de 13h30 à 17h et vendredi 31 mai de 9h à 12 h. l Permanence CCAS : mardi 14 et mardi 28 mai de 9h à 12h. l SOS Victimes : jeudis 2, 16, 23 et 30 mai de 9h à 12h. l ADIL 93 : mercredi 15 mai de 9h à 12h. l Confédération Nationale du Logement 93 : mercredi 22 mai de 9h à 12h. l CDAD (juriste) : jeudis 16, 23 et 30 mai de 9h à 12h. l Ecrivain Public : vendredi 10 et vendredi 24 mai de 9h à 12h. l Service d’Information à la Médiation : vendredi 3 et vendredi 17 mai de 9h à 12h. l Conciliateur de justice : lundi 6 mai de 14h à 17h. l CRAMIF : mardi 7 et 21 mai de 9h à 12h. l Point Info Energie : jeudi 16 mai de 14h à 17h.

Abdelkader ARRAHMANE Ouazzanya MALKI

Maire-adjointe en charge des relations internationales, de la coopération décentralisée et des jumelages

Jean-Luc TERREYRE

Maire-adjoint en charge du développement durable, des eaux, de la gestion des déchets, de la biodiversité urbaine et des espaces verts

Danièle ILLOUZ

Maire-adjointe en charge des affaires scolaires, des comités de quartiers et du personnel communal Le jeudi de 14h à 17h sur rendez-vous

Dominique ROBERT

Maire-adjoint en charge du commerce, de l’artisanat et des comités de quartiers Le vendredi de 14h30 à 18h sur rendez-vous

Jean PORTA

Conseiller délégué à l’urbanisme opérationnel, aux cérémonies, aux anciens combattants, au devoir de mémoire, à la culture de paix Le 1er mercredi du mois de 9h à 12h - Hôtel de Ville Les 2ème, 3ème et 4ème mardis du mois de 9h à 12h Service urbanisme, sur rendez-vous

Claude CHIROUSE

Conseiller délégué à l’action sociale Sur rendez-vous

Marie-Claude POUCHIN

Conseillère déléguée au logement et aux retraités Mardi de 9h à 11h sur rendez-vous auprès du Secrétariat des Élus

Numéros utiles l Assistantes sociales : 01 43 83 03 63 l Centre anti-poisons : 01 40 05 48 48 l Commissariat de Police : 01 49 63 46 10 l Urgence Eaux : 0 811 900 400 l Urgence Gaz : 0 810 433 093 l Urgence Electricité : 0 810 333 093 l Hôpital R. Ballanger : 01 49 36 71 23 l Parc des Expositions : 01 48 63 30 30 l Police Secours : 17 l Pompiers ligne de ville : 18 ou 01 48 60 61 10 l RATP : 32 45 l Samu : 15 ou 01 48 31 15 15 l SNCF grandes lignes : 08 92 35 35 35 l Police Municipale : 0 800 093 420

22

n° 53 MAI 2013

Daniel PALCY

Conseiller délégué à la voirie, la propreté, aux transports, à la circulation et à l’assainissement

Kristina WEIDEMANN-ROUSSEAU Prendre rendez-vous auprès du Secrétariat des élus au 01 41 52 53 00

Conseillère déléguée à la petite enfance

Résultats jeux Résultats du précédent numéro.

8

2

5

3

1

6

4

7

9

1

9

6

4

7

2

5

3

8

3

4

7

8

5

9

1

2

6

4

3

8

2

9

5

7

6

1

2

7

9

1

6

8

3

5

4

5

6

1

7

4

3

9

8

2

9

5

3

6

2

4

8

1

7

7

8

2

9

3

1

6

4

5

6

1

4

5

8

7

2

9

3


Pratique

Pharmacie Déchetterie Horaires d’été - Boulevard Laurent et Danièle Casanova : 01 41 52 18 80 Du 1er mars au 31 octobre Lundi : 9h-12h et 14h-19h Mardi : 9h-14h Mercredi : 9h-12h et 14h-19h Jeudi : 9h-15h Vendredi : 14h-19h Samedi : 9h-19h Dimanche : 9h-13h La déchetterie est fermée les jours fériés. Rappel : pour les encombrants, ramassage sur rendez-vous. Contactez le SEAPFA au 0 800 10 23 13.

Mercredi 1er mai : pharmacie Baguet, 27 rue Henri-Barbusse à Villepinte. Tél. : 01 43 85 37 50. Dimanche 5 mai : pharmacie Gare du Vert-Galant, 8 place de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 60 64 84. Mercredi 8 mai : pharmacie Ghizlan, 7 rue Jacques-Prévert à Villepinte. Tél. : 01 43 84 18 80. Jeudi 9 mai : pharmacie du Centre, 2 avenue Salvador-Allende à Sevran. Tél. : 01 43 83 96 34. Dimanche 12 mai : pharmacie Dargent, 21 avenue de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 61 59 99. Dimanche 19 mai : pharmacie Baguet, 27 rue Henri-Barbusse à Villepinte. Tél. : 01 43 85 37 50. Lundi 20 mai : pharmacie Gare du Vert-Galant, 8 place de la Gare à Villepinte. Tél. : 01 48 60 64 84. Dimanche 26 mai : pharmacie Ghizlan, 7 rue Jacques-Prévert à Villepinte. Tél. : 01 43 84 18 80. Dimanche 2 juin : pharmacie Ghizlan, 7 rue Jacques-Prévert à Villepinte. Tél. : 01 43 84 18 80. Dimanche 9 juin : pharmacie du Centre, 2 avenue Salvador-Allende à Sevran. Tél. : 01 43 83 96 34.

PETITEs AnnOnCEs

Etat-civil

Naissances

Mohamed EL MOUDENE Rudy, Jean-Pierre PERRAULT Juliette, Anaïs SAUMUREAU Jadd, Sarah, Yasmine MOHAMED Loan, Jean, Vicheat BERGOIN Zahoua OULD GOUGAM Marine, Anaëlle, Camille HENAULT

Mariages Nadia KISSI et Chaherddine AYADI Sandrine MALOUNGILA et Joseph BLE Anissa NEBBACHE et Jaouad FROUK Noudjoud CHIH et Hicham TOUIRS Carine LEBRUN et Moahemmed-Ali LIBERSOU Les dispositions de l’article 9 du Code Civil s’opposent à la divulgation de tout élément de vie privée d’une personne sans le consentement de celle-ci. Les données d’état civil ne peuvent être publiées que si les intéressés ont préalablement formulé leur accord par écrit.

Hommage La Municipalité adresse ses plus sincères condoléances à la famille de Michel Laillier, décédé le 18 mars à l’âge de 67 ans, après plus de 50 années au service de la Croix-rouge et de son comité local de Sevran, Villepinte et Tremblay, dont il avait assuré la présidence pendant quelques années. Décoré dans sa jeunesse de la médaille du dévouement pour avoir sauvé une femme tombée dans le canal de l’Ourcq, Michel Laillier avait également reçu pour son courage les médailles de bronze, d’argent et d’or de la Croix-rouge, ainsi que la médaille de Sevran.

Les petites annonces diffusées sur cette page sont gratuites et réservées uniquement aux particuliers domiciliés à Villepinte. Le contenu d’une annonce n’engage que la responsabilité de son auteur. La Direction de la communication se réserve le droit de ne pas publier une petite annonce et décline toute responsabilité en cas d’offre ne correspondant pas aux attentes du lecteur. Pour diffuser une annonce, faites-nous parvenir votre texte en donnant les termes de votre annonce et vos coordonnées (téléphone, email) à l’adresse suivante : scommunication@ville-villepinte.fr. Vous pouvez également y joindre une photo, les annonces avec photos étant également désormais diffusées sur le site internet de la villle www.ville-villepinte.fr. N.B. : Les annonces de services ne sont plus diffusées.

vEnDs l Vends lit mezzanine 1 place avec sommier à lattes. Pin massif naturel vernis. Excellent état et extrêmement solide. Couchage : 200 X 90 cm, longueur 208 cm, largeur 101 cm, hauteur 175 cm, distance solsommier 137 cm. Clef et notice de montage. Disponible immédiatement. Prix : 70 €. Matelas : + 15 €. Tél. : 06 63 77 04 28 l Vêtements et chaussures garçon de 0 à 18 mois, en très bon état. A partir de 1€ body petits linges, beaucoup de vêtements de qualités/chaussures. Vends également matériel enfant et jeux, transat, mobile, gigoteuse, trotteur, vélo… Prix à discuter. Possibilité d’échanges. Tél. : 06 18 47 38 11 l Banc TV coloris noir IKEA 1,40m. Prix : 15 €. Tél. : 01 43 83 31 36

l 1 vélo adulte femme 3 vitesses, état impeccable. Prix : 60 €. 1 vélo ado 5 vitesses, état impeccable. Prix : 75 €. Tél. : 01 49 43 77 06 l Lot de vêtements fille, taille 4 ans, été/hiver. Prix : 1 €/pièce. Tél. : 01 71 82 88 10 l Service de table Grés du Marais, 36 pièces, en parfait état comprenant notamment 11 assiettes plates, 12 assiettes à dessert, 4 assiettes à soupe, plats, saladier… Prix : 100 €. Tél. : 06 15 54 21 89 l Grande cage pour perroquet, sur roulettes. Bon état. Prix : 100 €. Tél. : 06 07 76 73 09 l Etagère bois Ikéa 1,40 m avec tringle incorporée. Prix : 20 €. Tél. : 01 43 83 31 36 l Vélo d’appartement en bon état. Prix : 20€. Tél. : 06 15 54 21 89

l Table ronde dessus en cuir vert, avec 2 rallonges + 4 chaises + bahut 4 portes dont 2 recouvertes de cuir vert, le tout style anglais. Prix : 400 €. Tél. : 06 15 54 21 89 l Fauteuil de bureau à roulettes. Prix : 20 €. Tél. : 01 43 83 31 36 l Deux paires de chaussures de sécurité. Neuves, taille 42. Prix : 15 € une, 25 € les 2 paires. Tél. : 06 15 54 21 89

A LOUER l Location saisonnière dans le Var à Six Fours les Plages, près Toulon/Sanary. Grand studio de 30 m2 + loggia 7 m2. Très belle vue sur mer, cuisine indép., pièce à vivre 20 m2. Pour 4 personnes. Sports nautiques à 300 m. Location les 2 premières semaines de mai : 350 €/semaine ainsi que juin et les 3 premières semaines de juillet.

4ème semaine de juillet : 400 €. Tél. : 06 17 59 74 03

RECHERCHE l Recherche chambre à louer à Villepinte pour femme de 64 ans, sérieuse. La chambre servira uniquement pour dormir et peut être non meublée. Pas d'utilisation de la SDB, de la cuisine, du séjour, de la machine à laver… Rarement présente la journée. Loyer souhaité: 260 €/mois, charges comprises Tél. : 06 85 32 04 97 Retrouvez les offres d’emploi de la mairie de Villepinte sur le site internet www.ville-villepinte.fr, rubrique « la mairie recrute » ou en scannant ce flashcode avec un smartphone.

Comment communiquer une petite annonce ? Si vous souhaitez publier une petite annonce dans « Villepinte citoyenne » du mois prochain, vous devez nous faire parvenir votre texte avant le 15 du mois, en donnant les termes de votre annonce, vos coordonnées et votre numéro de téléphone. Vous pouvez communiquer les textes : SUJET DE L’ANNONCE l par courrier à l’adresse suivante : Mairie de Villepinte Service communication - Place de l’Hôtel-de-Ville - 93420 VILLEPINTE NOM

PRÉNOM

ADRESSE TÉLÉPHONE ADRESSE MAIL l par téléphone au 01 41 52 53 01 l par mail à l’adresse suivante : scommunication@ville-villepinte.fr


Tribunes

EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES

Groupe de la gauche citoyenne, communiste et écologique : Nelly Roland Iriberry, Pierre Faguier, Marie-Thérèse Hubert, Isabelle Reydant, Naima Bousselit, Arnaud Keraudren, Jean-Luc Terreyre, Jean Porta, Marie-Claude Pouchin, Daniel Palcy, Dominique Robert, Pierre Jean-Baptiste, Lahcen Essaid, Sabine Boury, Céline Massengo, Brigitte Arri et André Lesourd. L’ANI nous prend pour des ânes L’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier, dont le projet de loi, dit de « sécurisation de l’emploi », actuellement en débat à l’Assemblée nationale, entend être la retranscription, représente un recul social majeur. Les soi-disant « nouveaux droits pour les salariés » sont en réalité limités et comportent nombre de dérogations. Par contre, les mesures en faveur du patronat portent des coups sévères au droit du travail. Cet accord s’inscrit dans le droit fil des préconisations, appliquées partout en Europe, de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds Monétaire International. Il contribuera à la spirale dépressive dans laquelle les politiques d’austérité enfoncent l’Union européenne. L’accord aggrave encore, après les lois Fillon de 2004 et 2008 qu’il faut abroger, la remise en cause de la hiérarchie des normes en permettant de nouveau qu’un accord d’entreprise soit moins favorable que la convention collective et que la loi : en cas de « graves problèmes conjoncturels » de l’entreprise (qui jugera de cette gravité ?), il ne laisse d’autre choix au salarié que d’accepter la baisse de son salaire et l’augmentation de son temps de travail sous peine de licenciement. L’accord réduit considérablement les droits et les possibilités de contestation et de recours à la justice des salariés et de leurs représentants. Il remet en cause des prérogatives importantes des instances représentatives du personnel et renforce le pouvoir des employeurs, notamment celui d’imposer la « mobilité » des salariés. En outre, l’accord ne lutte pas contre les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes et risque de fragiliser encore plus les conditions d'emploi des jeunes, en l’absence de vraies mesures contre les contrats précaires. Enfin, cet accord est illégitime. Il a été signé entre le patronat et trois confédérations syndicales représentant une minorité de salariés. Les parlementaires de droite se disent prêts à voter ses dispositions telles quelles, mais ni le président de la République, ni la majorité de l’Assemblée nationale n’ont été élus pour faire reculer les droits des salariés. Transposer ces reculs sociaux dans la loi représenterait donc un grave déni démocratique. Restons mobilisés pour continuer à lutter contre les licenciements et la précarité, pour des droits sociaux de haut niveau pour les salariés, les chômeurs et les retraités. Faisons tout pour que cet accord n’acquière pas force de loi !

Tribune du Groupe des élus Socialistes et Radicaux de Villepinte, rédigée par Danièle Illouz, avec Jeanne-Camille Brou, Lydia Suzan-Cyprien, Trieu-Vinh Van, Mélissa Youssouf et Karima Malki. Moralisation de la vie publique. Suite à l’affaire Cahuzac, le président de la République a annoncé de nouvelles orientations pour assurer la transparence de la vie politique et pour renforcer la lutte contre la grande délinquance économique et financière et contre les paradis fiscaux. Pour assurer cette transparence, il y aura : - création d’une Haute Autorité indépendante afin de contrôler les déclarations de patrimoine et d’intérêts des membres du gouvernement, des parlementaires, et des grands élus. - Une révision complète des règles sur le patrimoine des responsables publics. - Interdiction du cumul d’un mandat parlementaire avec certaines activités, afin de lutter contre les conflits d’intérêts. - Institution d’un office central de lutte contre la fraude et la corruption. - les banques françaises devront rendre publique la liste de leurs filiales à travers le monde, pays par pays, ainsi que la nature des activités qui y sont exercées. - La France, quant à elle, publiera la liste des paradis fiscaux chaque année Lors du vote au Parlement, le Président de la République espère que ce projet de loi fera un consensus large, et rassemblera toutes les forces politiques du pays dans l’intérêt des Français. Elu sur la promesse d’une République exemplaire, François Hollande a appelé à renouer la confiance entre les citoyens et leurs représentants politiques. Finalement l’affaire Cahuzac qui a choqué l’opinion publique aura au moins servi à l’élaboration de ce projet et à une plus grande transparence de la vie politique. Chers Villepintois, je souhaite vivement que l’amalgame ne soit pas fait entre un ministre défaillant et le Parti Socialiste qui n’a de cesse d’instaurer justice et égalité entre tous les français.

24

n° 53 MAI 2013

Tribune d’Europe Ecologie Les Verts, rédigée par Claude Chirouse, avec Kristina Weidemann-Rousseau Alsace : échec du référendum, un rendez-vous raté. L’échec du référendum alsacien de fusion des collectivités est une lourde déception pour celles et ceux qui comme les écologistes, jugent nécessaire la simplification du « millefeuille » territorial et le renforcement, dans cette perspective, de l’échelon régional. Une majorité de non dans le département du Haut-Rhin interdit l’adoption de la fusion même si le oui l’emporte sur l’ensemble de la région. Pour Europe Ecologie les Verts, il faut entendre ce refus majoritaire dans le Haut-Rhin comme une sérieuse alerte sur l’inégalité des territoires telle qu’elle est vécue. C’est sur ce sentiment de domination des « petits territoires » par les plus grands qu’ont joué les forces politiques conservatrices et réactionnaires. C’est ce sentiment de relégation persistante qui doit être entendu, au-delà de l’Alsace, si nous voulons réduire les fractures qui minent la cohésion de notre Pays. Les élus d’EELV de la région Alsace restent convaincus qu’ils avaient raison de soutenir le oui pour la justice et l’égalité des territoires. Malheureusement, la crise économique et sociale ainsi que le climat politique ont fait basculer l’opinion vers le non. C’est pour eux une vraie déception ! Ils persisteront sur la durée à promouvoir cette fusion à travers les leviers nouveaux qu’elle pourrait activer au service des territoires de l’Alsace et des Alsaciens.

Expression libre du groupe « Villepinte à cœur », rédigée par Daniel Laurent Échos du Conseil municipal. Le Conseil municipal du 3 avril dernier vient à nouveau confirmer, que pour la majorité en place, la concertation n’est pas une condition indispensable du vivre ensemble, contrairement à ce qu’elle dit et écrit. En effet le boulevard Ballanger va être, à nouveau victime d’une urbanisation improvisée, sans concertation avec les habitants, sans discussion ni débat au Conseil de quartier. Les terrains municipaux qui se trouvent au pied du Château d’eau, à l’angle de la Poste principale vont être vendus pour construire un immeuble de 58 logements sociaux, laissant une frange de parcelles qui seront désormais difficiles à utiliser. Le parking de la Poste sera supprimé. Bien sûr, la majorité nous promet un nouveau parking, plus loin, mais il est certain, parce qu’il sera trop petit, compte tenu des nouveaux logements, que la place y manquera. C’est la même opération qu’à la gare du Vert-Galant, où la ville a vendu des terrains, qu’elle venait d’acheter en 2009, pour encaisser de l’argent frais qui lui manque cruellement. Cette fois c’est 1.610.350 € qui s’ajoutent aux 1.750.252 € reçus en paiement des terrains cédés pour la construction d’un immeuble de 55 logements sociaux, avenue du Chemin de fer. Peu importe les problèmes de stationnement que cela entraînera en asphyxiant tout le quartier. Selon la majorité, il n’y a pas de problèmes ni de circulation, ni de stationnement dans le quartier de la gare. Nous n’avons vraiment pas la même perception des choses. Nous sommes conscients de la nécessité de construire des logements sociaux et nous savons qu’il faut reconstruire les logements qui ont été détruits dans le cadre de la rénovation urbaine du Quartier Fontaine Malet (ANRU). Nous ne considérons pas pour autant qu’il faille le faire n’importe comment, n’importe où. Ces logements méritent, au contraire toute l’attention nécessaire afin qu’ils répondent à l’attente des Villepintois. Réaliser une architecture de qualité, c’est aussi ne pas faire du social au rabais. En effet, il ne suffit pas d’avoir fait beaucoup de battage autour du Plan Local d’Urbanisme, encore faut-il réaliser une architecture harmonieuse, comme cela devrait être le cas sur le boulevard Ballanger qui en a tant besoin. Nous sommes intervenus en séance du Conseil Municipal pour dénoncer ce projet hâtif qui fera beaucoup de mécontents. Nous nous sommes heurtés à une majorité sourde et aveugle au bien vivre ensemble.

Les tribunes des groupes sont garanties par la loi (conformément à l’article L.2121-271-1) du code général des collectivités territoriales. Les textes remis ne font l’objet d’aucun ajout ou commentaire. Les propos tenus n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs, et non celle de la collectivité.


444 3'))# 3'))#-'+1# $/

LUNDI 27 MAI

&

Théâtre « Fratrie » - Marc-Antoine Cyr invite la compagnie Jabberwock Oups!! 14h30 - Ferme Godier

VENDREDI 17 MAI

Spectacle « Scritch Scratch dip clapote » Public : 3-5 ans 10h30 - Médiathèque Oups!! Balade citoyenne Départ à 17h - Chemin du Loup Conseil municipal 20h - Salle J. Baker - Espaces V Roger-Lefort

MERCREDI 15 MAI

Apéro des lecteurs 19h - Médiathèque

MARDI 14 MAI

Marc-Antoine Cyr, auteur de théâtre en résidence - Escale San Francisco 14h-17h Hall du centre culturel Joseph-Kessel

SAMEDI 11 MAI

Commémoration de l’abolition de l’esclavage Cérémonie 18h - Place Toussaint-Louverture Retraite aux Flambeaux, chants, danses, projection de films par les associations 19h - Esplanade Aimé-Césaire Hall du Centre culturel Joseph-Kessel

VENDREDI 10 MAI

Anniversaire de la Victoire sur le nazisme de 1945 10h - Place de l’hôtel de ville

MERCREDI 8 MAI

Animations commerciales Avenue/place de la Gare du Vert-Galant

DU MARDI 21 AU SAMEDI 25 MAI

Intégrathlon RDV au centre sportif Scwendig-Schöneburg

SAMEDI 25 ET DIMANCHE 26 MAI

Spectacle de marionnette «Le fabuleux voyage de Monsieur Nostoc » A partir de 6 ans Tarifs : 6€/8€/- de 18 ans : 3€ Oups ! ! 10h30 et 14h - Ferme Godier SAMEDI 18 MAI Lectures de Marc-Antoine Cyr et Gustave Akakpo 14h30- Hall du Centre culturel Joseph-Kessel Heure du conte Public : 0-3 ans, parents ou assistantes maternelles Le ciné-goûter 10h30 - Médiathèque Public : à partir de 8 ans 14h30 - Médiathèque Ateliers multimédia : premiers pas en informatique 10h-12h - Médiathèque VENDREDI 24 ET SAMEDI 25 MAI Marc-Antoine Cyr, auteur de théâtre Marché du terroir Stands et animations culinaires GRATUITES en résidence - Escale Lisbonne 14h-17h - Hall du centre culturel Joseph-Kessel 10h à 19h - Gare du Vert-Galant Conte «Traces d'elles» de Suzy Ronel SAMEDI 25 MAI Public : adultes et enfants à partir de 10 ans Ca m'dit de lire 16h - Médiathèque 11h - Médiathèque Soirée musicale d’ouverture Fête de quartier aux Trilogies du festival Oups ! Bouge ta langue Oups!! Après-midi - Les Trilogies 18h30 - Centre culturel Joseph-Kessel Spectacle « L'esclave, vieil homme et le molosse » de Patrick Chamoiseau (Journée de One-man-show : Le comte de Bouderbala commémoration de l’abolition de l’esclavage) Tarifs : 10€/14€ 16h - Centre culturel Joseph-Kessel 20h30 - Espaces V Roger-Lefort Concert - Orchestre symphonique Divertimento Tarif : 2€/6€ MARDI 21 MAI 20h30 - Espaces V Roger-Lefort Théâtre «Ayîti » d’haïti Tarifs : 6€/8€ - Moins de 18 ans : 3€ Oups!! JUSQU’AU 25 MAI 20h30 - Ferme Godier Exposition photographique « Des artistes en leur monde » Conseil de quartier Haie-Bertrand/Vieux-Pays Galerie d’exposition 19h30 - Salle HB1

Conseil municipal Exposition photographique 20h - Salle J. Baker - Espaces V Roger-Lefort « Spectacles du Monde » de Denis Rion Oups ! ! Ferme Godier

DU 18 AU 30 MAI

FLASHEZ LE CALENDRIER EN LIGNE

n° 46 OCTOBRE 2012

n’est précisé, cela signifie que la manifestation est gratuite et ouverte à tous.

BON À SAVOIR : Si aucun tarif

!

Oups !

ÉVÉNEMENTS DANS LE CADRE DU FESTIVAL Oups ! BOUGE TA LANGUE !

Concert des grands élèves du conservatoire 20h30 - Hall du Centre culturel Joseph-Kessel

Concert - Sébastien Chaperon chante Jean-Ferrat Tarif : 8 € 20h30 - Espaces V Roger-Lefort

VENDREDI 31 MAI

Zoom métiers « Aéroville » 14h à 17h - Centre administratif Salle des Tilleuls Conseil municipal des enfants 18h30 - Salle des Tilleuls

JEUDI 30 MAI

Conseil de quartier Marie Laurencin/Les Mousseaux 19h30 - Salle polyvalente de l’école Saint-Exupéry Clôture et remise du prix Oups!! Inédits d’Afrique et Outremer 20h - La Ferme Godier

MARDI 28 MAI

MERCREDI 22 MAI

'/'# "# '))#-'+1# 2

& /"' (2'+ 0 ))# -,)63 )#+1# "# )97!,)# ) +1 #/1

Vert-Galant - Merisiers

#11# /72+',+ -)7+'8/# #01 -2 )'.2#

LUNDI 6 MAI

!

Oups !

.#

#+".#"' & & *#"' & &

al aire nicip er Le M seil mu ncontr Con à re et le invitent nts ta s n u se vo repré artier les qu otre de v

s rtier a u Q

eils condes

Commémoration au Mémorial Jean-Moulin 18h - Place Jean-Moulin

DU 18 AU 28 MAI

.# #0 -) !# "# ) 2#+1# "# ) & & #0 & &

1 * ."' 1 / *#"'

* ' * '

+'* 0',+/ !,**#.!' )#/

#0

.# ) +0 "1 #.0

* '

Marc-Antoine Cyr, auteur de théâtre Ouverture du festival « Oups ! Bouge ta langue ! » Spectacle « Prince de la rue » en résidence - Escale Mexico Soirée musicale Public : 5-8 ans Oups!! 14h-17h - Hall du Centre culturel Joseph-Kessel 18h30 - Hall du Centre culturel Joseph-Kessel 10h30 - Médiathèque

SAMEDI 4 MAI

Marie-Paule Nègre est représentée par Signatures maison de photographes .

en présence de l’artiste

ENTRÉE LIBRE

Centre culturel Joseph-Kessel 251 boulevard Ballanger Tél. : 01 55 85 96 10 www.ville-villepinte.fr

Vernissage de l’exposition le vendredi 26 avril à 18h

Du mardi au samedi de 10h à 18h

Du 23 avril au 25 mai

© Marie-Paule Nègre - Signatures

Portraits d’artistes contemporains originaires d’une vingtaine de pays et vivant en Ile-de-France. Un vibrant hommage aux créateurs qui font l’art de notre temps.

Photographies de Marie-Paule Nègre

Des artistes en leur monde

'/'# "# '))#-'+1# #/3'!# !,**2+'! 1',+

"

a d n age 3 1 0 2 MAI

La liste des manifestations n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à consulter le site Internet de la ville : www.ville-villepinte.fr pour plus de renseignements.

25


Clic

Loisirs

L’actualité sur le site

Testés pour vous à la Médiathèque

www.ville-villepinte.fr

Ce mois-ci, sur le site internet www.villevillepinte.fr, vous pourrez faire le plein de nouveautés : de l’actualité permanente au travers de vidéos, photos, articles et création de nouvelles rubriques. Tous à vos clics !

+

Le programme du festival Oups ! Bouge ta langue !

Dans la rubrique Culture, manifestations du site, retrouvez tout le programme du 1er festival « Oups ! Bouge ta langue ! » dédié à la langue française dans sa richesse et sa diversité. Spectacles, lectures, expositions, rencontres d’auteurs… Créé à l’initiative de la compagnie Issue de secours, cet événement intercommunal aura lieu du 18 au 28 mai.

+

Le haut débit fait son cinéma !

Comme vous le savez, le haut débit, très attendu par les habitants, notamment dans le quartier de la Haie-Bertrand, arrivera bientôt à Villepinte. Un shelter accueillant les matériels des différents opérateurs a été installé le 12 avril et une convention, nouvelle étape dans l’avancement du projet, a été signée entre la ville et l’opérateur Débitex le 17 avril. Connectez-vous pour visionner la vidéo.

+

Préparez l’Intégrathlon en ligne !

Tout le programme des manifestations sportives des 25 et 26 mai est mis en ligne. L’itinéraire détaillé de la balade citoyenne mêlant non valides et valides qui aura lieu le 15 mai est aussi à découvrir. Deux entrées possibles pour retrouver toutes ces infos : la rubrique Sport et la rubrique Solidarité, Santé, Handicap, sous-rubrique Handicap.

Chaque mois, vous retrouverez les actualités à venir en page d’accueil, les retours en photos sur les événements passés ainsi que de nombreux diaporamas photos, des vidéos et même des documents audio sur www.ville-villepinte.fr

26

n° 53 MAI 2013

LIVRES - Profanes de Jeanne Benameur - Actes sud, 2013 Ils sont quatre, ils ne se connaissent pas mais ils vont rythmer la vie du docteur Octave Lassalle qui les a soigneusement choisis comme on compose une équipe - comme avant autour de la table d’opération, mais cette fois-ci, c’est sa propre peau qu’il sauve, sa propre sortie qu’il prépare. Ensemble, cette improbable communauté progressivement tissée de liens aussi puissants qu’inattendus, franchira un seuil, celui des blessures secrètes. Un hymne à la vie et un plaidoyer pour la seule foi qui vaille : celle de l’homme en l’homme. «A nouveau ,Jeanne Benameur nous offre un très beau roman profond et lumineux, à savourer lentement, très lentement pour ne pas perdre une miette de cette écriture juste. Un vrai antidote à la morosité ». Christelle Merlin, bibliothécaire. LIVRES - Le garçon du dernier rang de Juan Mayorga les Solitaires intempestifs, 2009 Auteur de théâtre contemporain reconnu, Mayorga signe, avec cette pièce, un petit bijou d’ironie et d’humour. Nous suivons un adolescent de 17 ans, Claude, qui pose un regard cynique, aigu et déstabilisant sur ses semblables. Sous prétexte d’aider un camarade de classe qui a des difficultés en maths, il s’immisce dans l’intimité de cette famille bourgeoise, qualifiée de « normale », pour décrypter leurs comportements et épingler leurs travers. Il relate ensuite les aventures de cette même famille sous forme de roman-feuilleton, qu’il donne à lire au fur et à mesure à son professeur de lettres, Germain, dont il a attisé la curiosité. Voyeurisme, manipulation, ambiguïté des relations humaines… sont les thèmes de prédilection du génial dramaturge. Un huis clos virtuose et vertigineux, entre réalité et fiction, dans les abîmes de la création. Le film Dans la maison de François Ozon, sorti en 2012, est une adaptation de cette pièce. Le DVD est disponible à la médiathèque. Lorie Boufflet, bibliothécaire. JEUNESSE - Méto, la maison d’Yves Grevet 64 enfants, répartis en 4 classes d’âges, vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d’eux sait que dès qu’il dépasse la taille réglementaire et brise son lit, il sort de la maison et on ne le revoit plus jamais. Mais qu’y a-t-il après la maison ? Le lecteur suit le parcours de Méto qui refuse d’obéir aveuglement et cherche des alliés parmi les enfants. « Dans ce premier tome de la trilogie Méto, on découvre surtout comment fonctionne la Maison. Il y a une atmosphère très étrange, très pesante. Il y a beaucoup de mystère et de suspens dans ce livre captivant. On a vite envie de lire la suite. Cette série, très bien écrite, est tout de même à réserver aux plus grands, à partir de 12 ans ». Pauline, bibliothécaire. Retrouvez la sélection complète du Ça m’dit de lire, le club des lecteurs jeunesse sur le site de la médiathèque : http://mediatheque.centreculturel-villepinte.fr/

Jeux : sudoku Remplissez les cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant à ce qu’un même chiffre ne figure qu’une seule fois par colonne, par ligne et une seule fois par carré de neuf cases.

9

9

8

1

7

5 1

6

8

5 7

6 Retrouvez les résultats dans le prochain numéro.

2

4

3 7 9

1

1

4 4

2

2

9 3 6

2

1


é h c r ma

5 2 / 4 2 ai m

2013

r i o r r e t du

Gare RER du Vert Galant Vendredi 10h/19h30 Samedi 10h/19h

Plus d’infos sur www.ville-villepinte.fr

" ème

FICHE D’INSCRIPTION À COMPLÉTER

SDaESlon

3

N° d’enregistrement (à compléter par l’organisateur)

S AR TISTTEEURS AMA

Nom Adresse Email Téléphone

Prénom

Portable

Fiche technique des œuvres (N’oubliez pas de joindre à l’envoi la photographie des œuvres). Les catégories sont les suivantes : Acrylique et huile, Autres Peintures et dessins (aquarelle, encre, gouache, pastel, dessin), Sculpture et Autres techniques. N°

A

S T Re

t n i p e l l i V

R RÉVÉLE P O U R LO C A U X S T N LE LES TA

Titre de l’œuvre

Catégorie

Dimension/poids

1 2 3 Date et signature Fiche d’inscription à retourner avant le 7 juin 2013 par courrier, sur place ou par mail : Service Culturel - Hôtel de ville - 93420 Villepinte ou au Centre Culturel Joseph-Kessel, 251 Bd Robert-Ballanger. Contact guichet culture : 01 55 85 96 10 du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h, le samedi de 10h à 18h - jbounin@ville-villepinte.fr Le règlement du salon est disponible au guichet culture du centre culturel ou sur le site internet de Villepinte.


Vc 53  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you