Page 1

Le carnet de route


« Qui ne se souvient pas de ses parents ou grands-parents préparant une grande soupe avec plein de légumes. Après avoir cuit pendant longtemps dans l'âtre, je vois encore ma grand-mère assise, la soupière coincée entre ses genoux coupant de petites lamelles de pain dur. Quelle saveur ! Quel revitalisant, bien meilleur que n'importe quel médicament. Alors n'hésitez plus à faire de véritables soupes avec plein de légumes. » Une habitante du quartier.


Soupe à l’oignon Temps de préparation : 25 min Temps de cuisson : 20 min Ingrédients : -

4 gros oignons 50 g de beurre 1 cuillère à soupe d'huile 1 cuillère à soupe de farine 25 cl de vin blanc 1 l d'eau sel, poivre 6 tranches de pain de mie 100 g de comté râpé

Pelez et émincez les oignons, faites-les revenir dans le mélange beurre, huile. Saupoudrez le mélange de farine, mouillez d’eau chaude et de vin blanc et assaisonnez. Couvrez et laissez bouillonner doucement pendant 20 minutes. Faites griller le pain, disposez chaque tranche dans le fond de 4 petits bols individuels supportant le passage au four. Saupoudrez d’un peu de fromage râpé. Versez la soupe par-dessus. Saupoudrez à nouveau de fromage et faites gratiner.


La mariée et la bonne soupe « Pendant le bal, un groupe de personnes (oncles, tantes, amis) se rendait dans une cuisine de l'un d'entre eux. Fous rires, chants, histoires pendant l'épluchage des oignons, plusieurs kilos d'oignons. Puis à l'exception de la maîtresse de maison ainsi que deux ou trois personnes, on retournait danser. Pendant le bal, les témoins étaient chargés de se renseigner auprès des parents des mariés pour connaître où le jeune couple passerait sa nuit de noces. Vers 3h ou 4h du matin, on allait en chantant tambouriner à la porte de la chambre ! Ceux-ci devaient manger quelques cuillerées de soupe servies dans un pot de chambre dans lequel on avait mis un gros morceau de chocolat noir. Autour du pot, du chocolat fondu. Très écœurant à voir et à manger. Dégustation pour ceux qui le souhaitaient avant d’aller dormir. » Anecdote tirée du chaudron.


Du 21 au 25 FĂŠvrier 2011


Décoration du local associatif

collecte d’objets des habitants

La soupe au cailloux Du côté d'Épinal, un ingrédient particulier est utilisé : le caillou ! Celui-ci plongé dans le bouillon permet de garder une température constante. En bouillonnant et tremblotant, il sert de pilon pour les légumes !

La nostalgique

Soupe-souvenirs d'enfance en Belgique. Nous l'achetions chez le boucher/charcutier avec des boulettes de viande et des légumes. Un délice. 50 ans plus tard, mêmes émotions quand j'y retourne.

Mêle-toi de tes oignons ! Les carottes sont cuites !

Anecdotes et expressions tirées du chaudron.


L'art éphémère à l’école maternelle Pablo Picasso

Avant de pouvoir manger la soupe, il faut la préparer. À l'école maternelle Pablo Picasso, les enfants participent à l'épluchage, la découpe et le lavage des légumes. Chaque légume a sa couleur mais quand tout sera cuit et mixé comment sera la soupe et quel goût aura-t-elle ? Légumes déguisés réalisés par les enfants.


La soupe à la grimace Portez à ébullition un litre d'eau maussade. Ajoutez (sans les peler) 2 ou 3 grognes de bonne taille. Salez d'un peu de mauvaise humeur. Épicez d'un soupçon de contrariété. Laissez frémir le temps d'une colère puis dégustez tiède (chaude elle a tendance à être amère)...


Jouons avec nos sens à l’école maternelle Pablo Picasso

La découverte des aliments sollicite tous les sens. Mais la vue induit souvent l'envie ou le refus de goûter. Pour pouvoir se concentrer sur les autres sens (en particulier le toucher, l'odorat et le goût) les enfants portent momentanément un bandeau sur les yeux. Ils sont prêts à tester divers légumes et à en reconnaître certains.

Atelier sensoriel animé par Isabelle Le Gall, diététicienne.


Invitation au voyage à la Maison Pour Tous

« Nous fonctionnons souvent en adéquation avec des valeurs qui ne sont pas les nôtres. Mieux vaut mettre en clair trois ou quatre valeurs fortes qui nous sont très précieuses : respect des autres, liberté, sincérité mais aussi le partage, l’échange des recettes, les goûts qui nous font voyager, légumes différents, arômes de tous pays... A la la soupe ! Fraîche, chaude, tiède, mixée, baignant dans quelques légumes. Et toi tu viens d'où ? dit une soupe à sa voisine, moi de Chine, et toi ? je suis une soupe à l'indienne. » Chantal Lespagnol.

Les soupes colorées d' Isabelle

à la Maison Pour Tous


Graine de soupe dans la galerie commerciale

« Graine de soupe », théâtre conté, est un spectacle poétique et musical aux accents tendres et agitateurs. C'est l'histoire d'une puce qui en avait assez de piquer, piquer, piquer ! Elle décida alors de partir seule, découvrir le monde, emportant avec elle en tout et pour tout, un CAILLOU mille fois plus gros qu'elle ! « Graine de soupe » est l'histoire revisitée de la soupe au caillou. Elle est une invitation à faire un pas et à sortir de chez soi. Elle appelle à l'audace et valorise les singularités. Elle questionne sur le sens du vivre et du faire ensemble. » Compagnie La Mangouste.


Le jardin de Jean Gaspacho de tomates Rouge tomate été 2011

- 600 grammes de tomates ou 12 tomates grappes - 34 feuilles de Céleri - 10 cl de vinaigre de xérès Couper 6 tomates en morceaux. Les mettre dans un blender ou dans un bol avec un mixer à soupe. Ajouter le céleri lavé, le vinaigre de xérès et le sel. Mixer, passer au chinois. Rectifier l’assaisonnement, si besoin ajouter un peu d’eau. Réserver au froid.

Une grosse belle tomate Rouge à croquer Est posée dans mon panier Une moitié de tomate Rouge à manger Est encore dans mon panier Où est passée la tomate La tomate de mon panier Que je devais rapporter?

Oh! Je suis rouge de confusion Je l'ai toute mangée ! ! !


Du 23 au 30 Septembre 2011


Couleurs-épices au local associatif

« J ’ai l’impression que toutes ces soupes et tous ces mélanges d’épices se diffusent dans tout le quartier. Quelle belle rentrée ! »   Gaëlle.

Exposition éphémère, Christian Lantin, artiste plasticien.


Visite guidée

aux jardins familiaux

« Lors de notre visite aux jardins familiaux, une dame nous avait préparé une caissette bleue, remplie de légumes, d’herbes aromatiques, d’un beau bouquet de fleurs de son jardin et d’une enveloppe qui nous était destinée. C’était une recette de soupe qu’elle aimait. Lors du festival de la soupe, nous avons pris soin de concocter sa recette préférée qui a eu un vif succès ! La dame aussi était là, au rendez-vous des papilles et heureuse de voir que sa soupe était à l’honneur. » Gaëlle.


Potage à tous les étages Soupe au potiron devant le centre commercial

Festival de la soupe dans le quartier

- 1 kg de potiron - 5 à 6 pommes de terre - 4 cuillères à soupe de crème fraîche - sel - poivre   Éplucher, laver et couper en morceaux les légumes. Mettre à cuire les deux légumes dans l’eau bouillante salée et poivrée 30 à 45 minutes. Passer le bouillon et les légumes au mixeur. Ajouter la crème. Bien mélanger.


et de la soupe d’objets et d’images...

« Kervé fait l’artiste » avec les Filles des Flots.


Soupe d’objets dans la galerie marchande

Ingrédients: - des ustensiles de cuisine - de l’huile de coude - une pincée de motivation - une goutte d’imagination Choisissez des ustensiles de cuisine de votre choix. Assemblez collez, reliez, créez, inventez, imaginez, fabriquez, traficotez, formez, confectionnez... Entrez dans notre tente-cuisine poétique, plastique et chaleureuse, laissez mijoter vos idées et faites l’artiste ! ! !


Soupe d’images au local associatif

« Les objets méritent le regard. Souvent banals, ils détiennent un potentiel imaginaire pour leurs formes, leurs matières ou leurs textures. Il suffit de les regarder autrement. Bricolez, assemblez, posez et disposez derrière une lumière. Et laissez opérer la magie. » Marianne, une fille des flots.

Ustensiles, objets fabriqués, sculptures montent sur scène dans un théâtre d’ombre et de lumière.


Paysages-soupe à la Maison Pour Tous

« Fabriquer des paysages. Cuisiner, doser, laisser reposer, disposer, agencer. Mettre en scène de la nourriture. Créer des atmosphères, ou des scènes de vie, inspirées du réel. Observer. Volonté de regarder les choses à la loupe, de grossir l’échelle de l’objet contemplé et retourner ainsi à la magie du premier contact avec celui çi, car à force de trop voir les choses, nous cessons de les regarder. Il ne s’ agit pas d’illusionner le spectateur mais bien de lui faire vivre une scène de regard dont les sources lui sont proches et familières et dont la fabrication repose sur le quotidien : la cuisine. Une manière de peindre. » Marianne, une fille des flots.


Soupe de légumes Ingrédients pour 4 personnes: - 1 brocoli - 1 poireau - 6 carottes - 2 pommes de terre - Sel/poivre

Préparation: Épluchez tous les légumes. Coupez-les en petits morceaux (selon votre choix, en carré, en julienne ou en rondelles). Mettez dans une marmite ou dans une cocotte les légumes découpés et couvrezles d’eau. Ajoutez le sel et le poivre selon votre convenance. Laissez cuire 1h30 en marmite ou 20 minutes après le sifflement de la soupape si vous utilisez la cocotte sous pression. Il faut que tous les légumes soient bien tendres. Mixez la soupe si vous le souhaitez. Dégustez !


Flip book Ados à la Maison Pour Tous

QU’EST-CE QU’UN FLIP BOOK ? Forme artistique à mi-chemin entre livre et cinéma, appelé aussi folioscope, c’est un petit livre qui, effeuillé rapidement, donne l’illusion du mouvement. La séquence animée est créée par le simple défilement des pages entre le pouce et l’index. Généralement fabriqué à partir de dessins ou de photos, l’objet ne devient actif qu’à travers les yeux et la pression des doigts de celui qui le manipule, et peut alors livrer sa narration. Cet atelier destiné aux ados du quartier leur a permis de comprendre le principe du flip-book et de l’animation. Chacun est reparti avec son petit bouquin colorié. Ils ont également réalisé leur propre flip-book en dessin.


Mijote ton film

à la Maison Pour Tous

« Je travaillais au port de pêche et à 11 heures, nous étions contents d'avoir un bol de bouillon car nous étions dans la glace depuis 7 heures du matin. C'était à chacun son tour d'envoyer les oignons. » Yvette.


À partir de l'anecdote d'Yvette, les habitants du quartier ont recréé l'univers du port de pêche, fabriqué un décor avec trois fois rien, créer des personnages avec de la pâte à modeler... Tout le monde a mis la main à la pâte pour pouvoir faire vivre les personnages dans ce décor et réaliser un petit film d'animation. Surprise et étonnement lors de la présentation du film monté ! Les filles des flots, Marianne et Pauline.

Ingrédients: - des morceaux de sucre - du carton - des bouchons en liège - des morceaux de bois - de la pâte à modeler - de la peinture - un filet de pêche - une caisse du port - une photo de la glacière


Préparation du Festin à la Maison Pour Tous

Ingrédients: Réalis

ation d

u che

min de

table.

pour le chaudron et la louche: - colle à papier peint - papier journal - grillage - pince coupante pour le chemin de table: - un rouleau de papier blanc - encre de chine - pinceaux - un rétro-projecteur Fabrication du chaudron et de la louche géante.


Du 23 au 27 Avril 2012


« Huumm… des légumes !!! »

à la Maison Pour Tous

Voyage d’un petit ver de terre au beau milieu d’un jardin potager, parcourant légumes, formes, odeurs et couleurs. Du poireau aux radis, en passant par l’ail ou encore le potimarron, « Huumm… des légumes ! ! ! » est une petite forme : petit public, petit espace. Ce spectacle propose aux enfants la promenade d’un petit ver à travers les légumes. Ce voyage se poursuit par un parcours sensoriel.

Proposé par la compagnie Art Symbiose.


Le Le Festin festin

dans la galerie marchande

Un grand festin pour restituer les ateliers des filles des flots, pour déguster des soupes, les partager et pour fêter la « FAIM DE SAISON ».


Velouté de chou-fleur au gingembre Ingrédients pour 4 personnes :

Préparation :

– 350 grammes de chou-fleur – 350 grammes de pommes de terre – 4 oignons – 6 gousses d'ail – 15 grammes de gingembre frais – 1 cuillère à café de curcuma – 3 cuillères à café de coriandre moulue – 2 cuillères à café de cumin en poudre – 250 grammes de crème fraîche – 1 cuillère à soupe d'huile d'olive – ½ litre de bouillon de volaille

Pelez et émincez oignons et gingembre. Coupez les pommes de terre en cubes et détaillez (émincez en lamelles) le chou. Préparez le bouillon de volaille. Faites suer les oignons et le gingembre dans l'huile. Ajoutez les épices, puis les gousses d'ail, le chou et les pommes de terre. Mouillez avec le bouillon, salez un peu. Laissez cuire pendant 20 à 30 minutes. Mixez avec la crème. Dégustez !


Ce carnet de route a été réalisé par « Les filles des flots » : Marianne Penven et Pauline Danet pour rendre trace au quartier des animations produites par le collectif « Plus belle la soupe » en 2011 et 2012. Acteurs principaux : les habitants de Kervénanec de 2 à 102 ans et la coordination petite enfance. Il y a eu aussi : - le groupement d’achat des légumes de la CSF - l’ EPHAD - les écoles du quartier - les jardins familiaux - le service enfance de la ville de Lorient - le point Info / Internet - la MPT... et bien d’autres... Remerciements à la ville de Lorient pour l’aide apportée aux animations et pour l’impression de ce carnet.


Réalisation: Les filles des flots / Impression: Ville de Lorient - Achevé d’imprimer en Mai 2012

2€

Carnet de route Plus Belle La Soupe  

Autour du thème de la soupe, des artistes et des habitants de Kervénanec échangent des recettes, travaillent les arts plastiques et écrivent...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you