Issuu on Google+

Tout au long de l’année, la Fondation Georges TRUFFAUT accompagne financièrement des associations loi 1901 ou des structures à but non lucratif dans leurs projets en lien avec le jardin et soutient des actions d’intérêt général entre l’homme et le végétal. Un comité de sélection se réunit à chaque trimestre pour examiner les dossiers d’inscription déposés par les associations sur www.fondation-georges-truffaut.org, sélectionner les projets soutenus et définir le montant de l’apport financier. À ce jour, près de 200 dossiers ont été financés. « La Fondation Georges TRUFFAUT privilégie les projets à proximité des jardineries TRUFFAUT où les collaborateurs, ambassadeurs de la Fondation, peuvent assurer un bon suivi du projet, apporter des conseils de jardinage, dans un esprit de convivialité et solidarité. » Jean-François Denize, chargé de mission Pour déposer un dossier ou découvrir tous les projets soutenus, rendez-vous sur : www.fondation-georges-truffaut.org

Supplément au carenews journal n°2 rédigé par la Fondation d’entreprise Georges Truffaut

Depuis sa création, au printemps 2011, la Fondation d’Entreprise Georges TRUFFAUT s’est donné pour mission de favoriser le bien-être de l’humain grâce au végétal, autour de 3 axes d’intervention : thérapeutique, pédagogique, insertion.

© FEGT

Association La Case, Villiers-le-Bel (95)


La Fondation peut agir en collaboration avec des jardins collaboratifs, des chantiers d’insertion, des régies de quartier, des centres de détention...

Insertion sociale L’activité de jardinage procure une certaine fierté de son travail. Elle donne des forces et fait reprendre confiance en soi. Elle peut être une réouverture vers le monde extérieur sous plusieurs formes : - favoriser le vivre ensemble : un jardin bien entretenu sera, par exemple, une intégration réussie dans sa résidence ou dans son quartier ; - inculquer des valeurs : créer, organiser puis entretenir un jardin donne la notion du temps, du beau, du travail, du respect et de la responsabilité ; - prendre soin de soi : le potager est un espace très développé au sein des jardins. Les légumes cultivés sont délicieux pour le corps et l’esprit !

© FEGT

Supplément au carenews journal n°2 rédigé par la Fondation d’entreprise Georges Truffaut

L’insertion sociale et professionnelle Actualités

- l’acquisition de savoirs généraux qui pourront être valorisés lors de la recherche d’un emploi durable ;

Depuis cet été, la Fondation est le partenaire du RÉSEAU DES JARDINS DE COCAGNE, un genre nouveau d’exploitation maraîchère biologique. La Fondation Georges TRUFFAUT vient d’apporter un soutien à 3 projets (Vauhallan 91, Aulnaysous-Bois 93, Lorient 56). Ces jardins sont des supports pédagogiques et de remobilisation accueillant des personnes en situation précaire. Pendant leur contrat, ces jardiniers en parcours d’insertion acquièrent des compétences transférables à d’autres domaines d’activité. Leur production est également distribuée sous forme de paniers hebdomadaires à des adhérents-consommateurs !

- les débouchés du métier d’ouvrier du paysage.

www.reseaucocagne.asso.fr  

Insertion professionnelle Le travail dans un univers végétal ou naturel constitue un support efficace d’un projet d’insertion. Voici les principales raisons : - la mobilisation des personnes sur des tâches de production concrètes ; - le bénéfice d’une image favorable retournée par les destinataires de la production ou par l’esthétisme du lieu ; - une moindre promiscuité que dans d’autres métiers (activité en extérieur), qui facilite le retour au travail ;

Association ACR, Les Mureaux (78)


La Fondation accompagne des associations dans leurs actions dans les hôpitaux, les foyers d’accueil médicalisés, les Instituts médico-éducatifs ou encore les EHPAD.

L’hortithérapie

Association Belles Plantes, Maule (78)

Alzheimer L’hortithérapie semble très bénéfique chez les personnes souffrant de cette maladie. Une étude menée sur une durée de 2 ans menée par l’association horticole canadienne sur des malades d’Alzheimer, a prouvé une baisse de 19% d’incidents violents pour les patients en contact avec des jardins, et une hausse de 680% pour les autres patients. Voici les principaux points positifs de l’hortithérapie : - communiquer : lorsque la parole est fragilisée, le jardinage représente une bonne alternative pour maintenir un échange avec la personne qui peut alors rester en contact avec le monde extérieur et exprimer ses émotions ; - stimuler les sens : l’hortithérapie réveille les sens par la mémoire ! Odeurs, couleurs ou encore textures peuvent rappeler des souvenirs d’enfance. De plus, l’évolution des saisons et les différentes étapes de croissance des végétaux apportent des repères temporels ; - se libérer : le jardin donne un but, amène à une concentration et fait ainsi disparaître cette notion d’errement.

Actualités La Fondation Georges TRUFFAUT soutient l’association France Alzheimer, la seule association de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Elle regroupe près de 100 associations départementales. Avec la Fondation Georges TRUFFAUT, il vous est possible d’apporter votre soutien en participant à la grande quête nationale du 17 au 24 septembre, à l’occasion de la journée mondiale d’Alzheimer le 21 septembre. www.francealzheimer.org  

© FEGT

Créée à partir du mot latin hortus (qui signifie jardin) et du mot «thérapie», l’hortithérapie s’intéresse à l’action du jardinage sur le corps et l’esprit. Cela favorise l’équilibre psychologique et contribue donc à la guérison, à un bien-être, une belle façon de rester connecté à la vie et de surmonter des épreuves : une convalescence après un accident, une maladie grave ou orpheline. C’est aussi pouvoir mieux vivre l’avancée dans le grand âge et faire face à des pathologies comme Alzheimer…

Supplément au carenews journal n°2 rédigé par la Fondation d’entreprise Georges Truffaut

Le thérapeutique


Le jardin amène une autre vision d’appréhender le monde. C’est un formidable outil de découverte, de connaissance de soi et un lieu d’apprentissage de la vie ! Les mains et les pieds dans la terre, on fait corps avec ce qui nous entoure et on échange sans frontières de génération et de milieu. Sur le terrain pédagogique, la Fondation peut agir pour la création de jardins pédagogiques ou de jardins familiaux, en pied d’immeubles…

Actualités En parallèle des actions locales soutenues quotidiennement, la Fondation Georges TRUFFAUT organise un évènement annuel national. En 2015, elle a organisé le concours PROJET D’AVENIR destiné aux étudiants des lycées horticoles pour les intéresser aux jardins à but thérapeutique et aux nouveaux métiers en lien. Cet évènement inédit en France leur permettra peut-être de trouver des opportunités d’emploi ou une idée de création d’entreprise, et de voir se mettre en place à moyen terme un nouveau cursus scolaire ! C’est Coppelia Pereira du lycée de Saint-Germain-en-Laye (78) qui obtient la 1ère place avec son projet de jardin « au regard des sens » prévu pour la section enfants du centre hospitalier psychiatrique Théophile Roussel (Montesson, 78). « Les jardins à but thérapeutique sont aujourd’hui les plus représentatifs de nos actions. C’est dans cet axe que nous avons décidé d’orienter le concours PROJET D’AVENIR. Le succès de notre concours réside dans le partage de connaissances entre les étudiants, les enseignants, les ambassadeurs de la Fondation, véritables coaches dans le suivi des projets, et le corps médical des institutions bénéficiaires. Près de 50 étudiants ont participé à la 1re édition de ce concours ! Information exclusive, la 2e édition du concours est lancée ! ». Daniel JOSEPH, directeur de la Fondation Georges TRUFFAUT

Lauréats du concours 2015

©R. Cortin

Supplément au carenews journal n°2 rédigé par la Fondation d’entreprise Georges Truffaut

Le pédagogique


Carenews Journal n°2 - Supplément Fondation Truffaut