Issuu on Google+

Bilan Atelier « Ti’chimiste » du Carbet des Sciences Mercredi 25 Juillet 2012 CLSH de Café, Robert

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com


Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com


Sommaire

SOMMAIRE

P:1-2 Le Carbet des Sciences P:3 Présentation de l’animatrice P:4

P:4-8 Les ateliers Ti’chimiste

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com


Le Carbet des Sciences

Présentation générale des CCSTI

Objectifs des CCSTI

Le Carbet des sciences est le Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de la Martinique.

Leur but est de favoriser un partage des savoirs en offrant au plus large public les moyens de s’informer et de réfléchir sur les évolutions scientifiques et techniques de notre temps. Pour rapprocher science et société il est demandé aux CCSTI de détechnocratiser la science pour établir une science légitimement gouvernée.

Les progrès scientifiques, techniques et industriels ont entraîné, au cours des dernières décennies, des changements profonds de la vie des hommes. Ces progrès suscitent parfois des inquiétudes et le public aspire à être pleinement informé des avancés et des enjeux de la recherche scientifique et technologique. C’est la raison pour laquelle les responsables politiques de notre pays, comme bien d’autres à travers le monde, ont souhaité que les citoyens se réapproprient les choix scientifiques et technologiques et qu’ils puissent en débattre avec les acteurs et les décideurs. Pour cela, les CCSTI (Centres de Culture Scientifique Technique et Industrielle) ont été créés à l’initiative du Ministère de la Recherche. Le Carbet des Sciences est le seul centre labellisé du bassin Atlantique.

Depuis de nombreuses années, les Centres de Cultures Scientifique, Technique et industrielle (CCSTI) ont trouvé leur place dans le paysage de la diffusion et de la transmission du savoir. Le réseau des CCSTI compte aujourd’hui une trentaine de centres répartis sur l’ensemble du territoire qui assurent leur mission de diffusion de la culture scientifique auprès du grand public et des scolaires. Bien entendu les CCSTI sont tenus de ne diffuser que des informations scientifiques validées, ce que fait le Carbet des Sciences en associant systématiquement à ces actions des spécialistes des questions traitées.

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

1


Le Carbet des Sciences Le Carbet des Sciences, CCSTI de la Martinique a été créé en 1993. Durant ces dix-neuf années, il a acquis de réelles compétences pour faire partager les savoirs en dehors de l’école, mettre en place une citoyenneté active sur les problèmes scientifiques. Il a aussi développé un savoir-faire dans l’identification des questions qui préoccupent nos concitoyens et dans la réalisation d’outils de médiation pour rendre la connaissance scientifique plus accessible à tous. L‘imagination de l’équipe du Carbet des Sciences n’est plus à démontrer pour rechercher des formules nouvelles de communication, ou encore valoriser les savoir-faire locaux au bénéfice de la culture scientifique et technique des martiniquais. L’ensemble des ces expériences ont apporté au Carbet des Sciences un savoir-faire pour la valorisation de sujets scientifiques ou encore la présentation et la programmation de supports scientifiques et techniques notamment expositions itinérantes.

Nos missions Nos missions sont les suivantes : Contribuer à la diffusion de connaissances générales sur les sciences et les techniques ; Constituer un centre de ressource qui centralise l’information scientifique, technique et industrielle accessible au grand public; Créer et diffuser des produits culturels à destination de tous les types de publics, en liaison avec les milieux de la Recherche, de l’Education, de l’Industrie et des Associations ; Coordonner les actions de culture scientifique, technique et industrielle en favorisant les contacts, les échanges et les collaborations entre les organismes publics ou privés, les milieux scientifiques, susciter les initiatives, aider les milieux de la recherche à mettre en valeur les résultats de leurs travaux, valoriser les réalisations des différents acteurs.

Rapport d’animation du Carbet des Sciences

Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

2


Présentation de l’animatrice Clarisse Jean

Clarisse Jean Clarisse est animatrice scientifique depuis novembre 2011.

le mois de

Elle a suivi une formation en Médiation scientifique et est en train de finaliser son BAFA (Brevet d’Aptitude à la Formation d’Animateur). Elle a déjà participé à des animations telles que : - La fête de la science 2011 - Semaine de sensibilisation au DEEE organisée par la CACEM - Journée mondiale de l’eau 2012 - Semaine du développement durable 2012 (...)

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

3


Magasin SOCAME

Les de ateliers « Ti’chimiste Zone Jambette, Lamentin »

Les objectifs de l’animation

Découverte de la démarche et de la rigueur scientifique

Découverte de la chimie - définition du domaine et rapprochement de son implication dans notre quotidien. Apprentissage de notions, de propriétés et de termes spécifiques à la chimie - des notions l'acidité, la solubilité...,

scientifiques

élémentaires

sur

- l'utilisation de termes scientifiques pour l'observation, l'analyse et l'élaboration d'hypothèses...

- sensibilisation aux règles de sécurité, d'hygiène, d'organisation, - découverte de la rigueur expérimentale : suivi d'un protocole, précision des mesures, annotation des récipients contenant des produits... - apprentissage à la démarche scientifique : observation, interrogation, expérimentation, formulation d'hypothèses... Initiation individuelle à l'expérimentation

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

4


A quoi sert le savon ? 1. Verser de l’eau jusqu’à la moitié du verre. 2. Verser ensuite une couche d’huile par-dessus l’eau. 3. Remuer le tout … Qu’observe-t-on ? 4. Faire couler ensuite du savon liquide dans le verre et remuer.

Explication ! L’huile flotte sur l’eau sans se mélanger. Lorsqu’on remue l’huile et l’eau, des bulles se forment puis tout redevient comme avant. Par contre, lorsqu’on remue l’huile, l’eau et le savon, un grand nombre de petites bulles se forment et restent en suspension dans l’eau. Le savon a permis à l’huile de se séparer en bulles qui ne se réunissent plus. Il permet donc le mélange de l’huile et de l’eau ! Application ! Sans savon, l’eau glisse sur les saletés sans les entrainer. Le savon fait le lien entre l’eau, l’huile, et les saletés. L’huile et les saletés se lient au savon, qui lui-même est lié à l’eau. C’est ce qui leur permet de partir ensemble dans l’eau de rinçage.

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

5


L’huile coince la bulle 1. Remplir un verre à moitié d’eau 2. Verser par-dessus une épaisse couche d’huile 3. Mettre une paille au fond du verre 4. Souffler dans la paille par petits coups et observer.

Explication ! Les bulles d’air remontent très vite dans l’eau, puis elles sont ralenties dans l’huile ! Certaines bulles traversent la couche d’huile mais d’autres restent coincées. L’huile empêche donc le gaz de passer de l’eau dans l’air. L’huile est un liquide plus visqueux que l’eau. Cela veut dire que l’huile s’écoule moins bien et moins vite que l’eau. C’est pourquoi les bulles sont freinées par l’huile. Application ! Le pétrole que déversent certains bateaux dans la mer, soit par accident, soit volontairement, agit comme l’huile dans le verre. Des animaux et des plantes vivent sous l’eau et respirent les minuscules bulles d’air qui sont emprisonnées dans l’eau. Si une nappe de pétrole cache la surface de l’eau, très peu d’air peut leur parvenir et ils risquent de mourir asphyxiés.

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

6


Expérience 1 La goutte d’eau forme une bulle ronde. Une sphère, Lorsqu’un détergent est ajouté à une goutte d’eau, la structure sphérique de l’eau disparait parce que la tension superficielle est réduite. Le détergent fait le lien entre l’eau et l’huile.

Expérience 2 Le détergent se mélange à l’eau, on dit alors que c’est une substance hydrophile (qui aime l’eau). En présence d’huile et d’eau, le détergent abaisse la tension superficielle de l’eau et permet alors aux molécules de graisse de se disperser dans l’eau.

Expérience 3 La punaise flotte sur l’eau car elle est moins dense que l’eau. Mais elle flotte également grâce à la « peau de l’eau ». En effet, la surface qui sépare l’eau de l’air a un curieux comportement, elle forme une peau résistante. L’ajout du détergent a affaibli la solidité de la surface de l’eau.

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com

7


Magasin MAURICE FRANCOIS Divers et Perspectives Compatibles et incompatibles Lareinty, Lamentin Comme nous l’avons vu, la densité de l’huile est inférieure à celle de l’eau, c’est pourquoi l’huile flotte sur l’eau. Il n’y a pas de mélange homogène entre les deux. Ils ne peuvent pas se lier et se repoussent. En versant un peu de sel, l’huile est entrainée au fond du verre et forme des gouttes sphériques. Cette forme permet de limiter la surface de contact avec l’eau. Le sel entraîne donc sur son passage les gouttes d’huile. Après un certain temps, le sel se dissout dans l’eau et l’huile remonte alors à la surface.

Rapport d’animation du Carbet des Sciences Bilan Atelier Ti’Chimiste Carbet des Sciences Mél : com.carbet.sciences@gmail.com 8


Bilan des ateliers Ti'chimiste