Page 1

Publication mensuelle et gratuite


Edito

“Quelques mots de notre vice-présidente” Pourquoi ai-je repris du service ? Après avoir passé sept années comme membre, j’ai fait le pas décisif : « prendre une fonction au sein du bureau de Caracas Accueil ». Mais qui a bien pu me décider ou plutôt quoi ? Après deux ans de fonctionnement du bureau en nombre restreint, après l’énorme travail effectué par le bureau précédent, je ne pouvais me résoudre à voir « mourir » Caracas-Accueil par manque de candidatures. Elles étaient seulement trois volontaires … alors je me suis lancée entrainant Razia à ma suite. Ouf ! Nous étions cinq, le bureau pouvait donc fonctionner dans la légalité. Je vais essayer d’apporter toute mon expérience de 44 ans de vie au Venezuela et de trois ans de présidence. Je voudrais que Caracas Accueil retrouve sa place dans la FIAFE, cette association française internationale créée il y a plus de trente ans par quelques accueils français de l’étranger dont celui de Caracas et qui fut le premier accueil hors Europe qui a vu le jour en mai 1978. Je me mets à votre disposition avec beaucoup d’enthousiasme et de joie pour que vive Caracas Accueil. Françoise Saby de Rase Caracas 4 septembre 2010

N’hésitez pas à nous contacter caracasaccueil@gmail.com

3


Sommaire 3 5

Éditorial

PRÉSIDENTE D’HONNEUR

6

Les Incontournables

MARION PARADISI- COULOUMA PRÉSIDENTE (+58) 414 201 23 83

7

Expressions Vénézuéliennes

8

Photos

ASOCIACIÓN ACCUEIL DE VENEZUELA

ANNE LOUYOT

Caracas Accueil Informe

FRANCOISE RASE VICE-PRÉSIDENTE

ANA FORT TRÉSORIERE

RAZIA KESSARIA SECRÉTAIRE

4

MARIE BEA MARTINS VOCALE Les Échos de Caracas Accueil RIF: J-30736136-0

10 11 13

Gastronomie

14

Agenda de Caracas Accueil

15

Agenda Culturel

Voyages Cinémathèque

Caracas Accueil remercie toutes les personnes qui ont collaboré à l’élaboration de ce numéro.

Si vous souhaitez annoncer: CÉLINE GIRARD: (+58) 424 160 35 03

.....................................

Où nous contacter?

Mail: caracasaccueil@gmail.com COMITÉ DE RÉDACTION CÉLINE GIRARD (+58) 424 160 3503 INFOGRAPHIE ET MISE EN PAGE HYLDA TONNELIER (+58) 412 270 7787

INFORMATIONS LEGALES: Caracas Accueil n’est pas responsable des informations contenues dans les annonces et les articles


Caracas Accueil Informe ”Les dernières nouvelles” Nous modifions encore la formule du bazar de Noël. Comme l’année dernière, celui-ci aura lieu, le mercredi 1er Décembre, à l’Alliance française de La Castellana. Il commencera vers 10h par notre traditionnel café-rencontre et se poursuivra dans l’après-midi. Nous comptons sur votre collaboration pour faire de cet évènement un succès : n’hésitez pas à en parler autour de vous. Nous essaierons d’y apporter une touche française afin d’attirer les francophiles de Caracas … Nous remercions Marie-Dominique d’Elloy et Béatrice Schmitz pour leur reprise de l’activité « gym », le mardi matin au parc de l’Est. Nous vous attendons nombreux pour les soutenir … et vous faire du bien ! Deux autres de nos membres, Emmanuelle Maden et Isaskun Vega, travaillent à relancer le site internet de l’association. Nous espérons ainsi mieux diffuser l’information, qui ne serait plus systématiquement transmise par courriel mais référencée sur le site (petites annonces, par exemple). Nous parions sur une inauguration dans le courant du premier semestre 2011. Nous souhaitons reprendre les « rendez-vous avec Abansa », association qui accueille des enfants orphelins ou en grandes difficultés familiales dans des foyers organisés comme des familles (un couple accueille une quinzaine d’enfants, aidé au quotidien par des « tantes »). L’année dernière, un après-midi par mois, trois ou quatre membres de l’association se rendaient à la maison d’accueil de Sebucan afin de partager des activités (cuisine, jeux, etc.) avec les enfants. Nous avons été contactées par Sharon la « maman » du foyer de Sebucan qui aimerait poursuivre ces rencontres qui apportent tant aux enfants. Si vous êtes intéressés, contactez caracasaccueil@gmail.com . Marion Parasdisi-Coulouma

5


Les Incontournables ter le spectaculaire jardin botanique avec ses 10.5 hectares dans un climat tropical où l’on peut découvrir plus de 2 500 sortes de plantes qui le place ainsi comme le plus grand parc de fleurs exotiques d’Amérique Latine. Vous y trouverez bromelias, orchidées, helicones, tout ou presque la famille des palmiers, des arbres centenaires, etc..

6

Ce magnifique parc a pris 6 ans d’un travail minutieux dirigé par un botaniste paysagiste français du nom de Jean Philippe Thoze. La visite du jardin peut s’effectuer « Hotel Antigua Mision » :le ca- en charrette tirée par des chevaux, dre idéal pour passer un week- en voiture électrique ou ,bien enend à quelques heures de la ca- tendu,  à pieds accompagné d’un pitale guide qui explique les origines de chaque espèce. Carretera via La Marroquina, Sector San Jose. San Felipe, Edo Yaracuy, De plus les installations, qui ont gardé leur charme (en partie) du 0254.614.5123/0414.954.2982. temps de la Mission des CapuciL’hôtel se trouve  à environ  3 nes, comptent 2 restaurants dont heures de Caracas. On a le choix un avec piano bar, service de genentre des chambres simples, tils organisateurs pour les plus doubles et juniors suites. Le déjeunes, un ranch ou l’on pourra cor est harmonieux  mélangeant observer les chevaux de race Shala nature avec une touche de gya Arabe. Il existe dans le sommodernité. Les chambres sont met des arbres un parcours de spacieuses ainsi que les salles « Canopy Walking » de 158 mètres de bains, très propres et  le tout pour adultes et enfants (à partir climatisé. Piscine avec un bassin de 6 ans) à travers un système de pour les tous petits. tyroliennes. En plus du charme de l’hôtel, vous Nous vous y souhaitons un excelpouvez en profiter pour aller visilent week-end.


Expressions Vénézuéliennes

7


Photos : Vendredi entre amis,

8


CafĂŠ Rencontre, Broderie

9


Gastronomie TORTA TRES LECHES Un dessert traditionnel du Venezuela

10

PREPARATION: Biscuit: Préchauffer le four à 200ºC. Battre les oeufs au fouet électrique et ajouter le sucre peu à peu, battre jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Ajouter la farine et battre à la main, puis ajouter le sucre vanillé et la levure. Verser le mélange dans un moule beurré et fariné et faire cuire environ 25-30 min. Sortir du four et laisser refroidir.

Le gâteau aux trois laits (pastel de Crème: tres leches ou postre de tres leches Mixer le contenu des trois boîtes en espagnol) est un dessert tradi(lait condensé, lait évaporé et cretionnel du Venezuela, Mexique et ma de leche) et verser ce mélange d’Amérique Centrale en général. Il sur le biscuit. consiste en un gâteau, baigné et/ou Meringue: composé de trois différents types Battre les blancs en neige et y ajode lait: du lait entier ou crème, du uter peu à peu le sucre jusqu’à ce lait concentré non sucré et du lait que la meringue ait la consistance concentré sucré. et le goût souhaité. Recouvrir le biscuit et mettre au frais. INGREDIENTS: On peut saupoudrer le dessert de canPour le biscuit: nelle, ou bien verser un caramel sur le 6 oeufs dessus, ou encore le décorer de cerises, 200 grs. de sucre fraises ou framboises. 200 grs. de farine 1 cc de sucre vanillé 1 cc de levure Pour la crème: 1 grande boîte de lait condensé 1 grande boîte de lait évaporé 1 grand pot de « crema de leche » Pour la meringue: 3 blancs d’oeufs Sucre au goût


Voyages “Pelerinage a Saint Jacques de Compostelle”... Le chemin

11

N

ul doute avec un C majus- crains pour mes genoux alors j’ai cule c’est celui de St- Jacques l’impression de piétiner ! de Compostelle ! Depuis 2 ans, je pars 15 jours en Droite-gauche-droite-gauche, mai pour faire le Chemin. Mais on fait 28 000 pas en une jour- « on ne fait pas le Chemin, c’est le née, une moyenne de 20km/jour, Chemin qui nous fait » ! soit 5 à 6 heures de Chemin. C’est En 2009 je suis partie du Puy en facile même dans les cailloux Velay. Nous étions 4, mon frère quand c’est «  horizontal  » mais et 2 belles sœurs, sacs au dos. Le il y a des montées et ensuite ça mien ne faisait que 8kg, le strict descend toujours  ! Et moi alors nécessaire pour affronter la pluie, je suis très mauvaise  ! Mon frère le froid, le soleil. Mes pieds m’ont me dit «  aies confiance en tes portée jusqu’à Conques, traverchaussures » je sais elles sont su- sant le Velay et l’Aubrac. Que c’est perbes, bien adaptées mais….je beau de découvrir le paysage


au rythme des pas, c’est si varié et au printemps il y a les prairies fleuries et le coucou qui nous égaye. Un jour j’ai compté 25 fois « cou-cou  »  ! Je l’attendais toujours vers 10h et il ne chante que par temps clair  : Alors le chemin est plus facile  ! Que c’est sauvage l’Aubrac …mais grandiose et paisible.

12

En 2010, j’ai repris un peu plus loin. Je voulais passer le Pyrénées: Aires /Adour-Pampelune. Mais à St-Jean Pied de Port j’ai donné mon sac (alourdi par les troppleins de mes compagnons) à « Express Bourricot ». Il faut grimper un dénivelé de 1000 m puis le descendre jusqu’à Roncevaux: J’ai eu pitié de mes genoux. Et nous avons eu le brouillard …je ne voyais pas le marcheur devant moi et donc pas le paysage de haute montagne. Il y avait du vent et il faisait 5° et déjeuner à 13 heures assis sur des pierres branlantes dans la neige reste un souvenir surprenant. Mais on en survit… Je suis prête à faire une 3ème et dernière étape  : 250 km pour arriver à St jacques, le plus difficile sera de trouver une date qui nous convienne à tous  ! El «  Camino frances  » demande moins d’organisation car…on ne peut réserver les gîtes longtemps à l’avance mais on trouve toujours à se loger, plus ou moins sommairement.

Cet été, pour faire comprendre à nos petits-enfants curieux pourquoi nous partions marcher si longtemps nous avons fait un bout de Chemin avec eux : La maison –Le Puy-en –Velay, 53 km en 2 jours, car pour faire le vrai pèlerinage de St-Jacques on « doit » partir de chez soi….Bon je le fais en désordre et en …pointillés mais c’est sublime. À chaque croix du Chemin je laisse une petite pierre, elle est là avec tant d’autres pour marquer notre passage et porter nos prières. Qu’est ce qui m’a donné envie de «  cheminer  », MYSTERE  ? L’appel de la solitude ? Le désir de dépassement  ? La découverte du Chemin ? Un peu tout cela sans doute. Maintenant c’est devenu un besoin physique, spirituel, mystique et je m’y prépare dés janvier, promenant sur la Cota-mil mes 5kg de dictionnaires chaque dimanche ! Françoise Raze


Cinémathèque HERMANO : plus qu’un film … un vrai projet social ! Oeuvre du metteur en scène Marcel Rasquin, Hermano a gagné le prix du Meilleur Film au 32ème Festival International de cinéma de Moscou et remporté le prix du Public et le Prix des Critiques. Pas besoin d’être fan de football pour apprécier l’histoire, car le cadre sportif n’est que la mise en scène pour mettre en jeu sentiments, action, amitié, fraternité et valeurs. Les acteurs sont justes, sans exagération et rehaussent la profondeur des personnages. Dans un « barrio » de Caracas, deux jeunes rêvent de devenir joueurs professionnels et d’intégrer la « Vino Tinto », l’équipe nationale de football. Deux joueurs, deux frères et deux personnalités bien distinctes : Daniel, trouvé dans des poubelles et adopté, est un jeune timide et l’attaquant de leur équipe locale de La Ceniza, alors que Julio, unique fils naturel de leur mère est le capitaine de l’équipe, et un leader né. L’occasion de leur vie arrive quand un chasseur de talents du Caracas Football Club les invite à faire des essais pour l’équipe nationale, mais une tragédie familiale les rappelle à la dure réalité du barrio et menace de ruiner leurs espérances. Daniel et Julio devront décider de leurs destins sur un terrain de football et choisir entre l’union de leur famille et le rêve de leur vie.

Au-delà du succès international de ce film, il est bon de noter le projet social et local qui en est né : restauration de terrains de football, atelier de créativité organisé dans le barrio de la Dolorita à Petare avant le tournage, projections du film suivies de sessions éducatives dans divers barrios de la ville, projet photographique sur Petare dans le cadre du projet documentaire « Adolescentes en Positivo ». Certaines critiques s’élèvent contre cette histoire trop centrée sur le thème du « barrio », mais il faut bien admettre que c’est justement la réalité quotidienne d’une bonne partie de la population de Caracas. La fin du film est à l’image de ces quartiers, dure et cruelle mais véhicule quand même un beau message et une note d’espoir. Céline Girard

13


Activités et Agenda de Caracas Accueil

A quagym

S oirée Jeux

B roderie

F ete enfantine

Mardi, jeudi et samedi à 10h30 au Club Catalan Responsable : Françoise Rase 0412 584 47 87 frsaby@hotmail.com

Vendredi à 9h30 Responsable : Adélaïde Bitti 0412 591 74 65 adelaidebitti@yahoo.fr

M arche 14

Mercredi à 8h15 au parc de l’Est (Rendez-vous au « cafetin » du parking est, côté musée des transports) Responsable : Adélaïde Bitti 0412 591 74 65 adelaidebitti@yahoo.fr

C uisine

4è Mercredi du mois à 9h30 Responsable : Béatrice Schimtz 0412 232 2936 beadecaracas@yahoo.fr

10 novembre : 14 novembre : 26 novembre : 1 décembre : 3 décembre : 10 décembre :

Un vendredi par mois à partir de 20h30 au club Altamira Responsable : Annie Castro 0414 325 13 64 anniecastro@annieservice.com.ve

Un vendredi par mois de 15h à 18h, res. Terrazas de Sebucan Responsable : Lourdes Speybrouck 0414 017 10 30 lourdesspeybrouck@hotmail.com

G ym

Mardi a 8h15 au Parc de l’Est (Rendez-vous à 8h au « cafetin » du parking est, côté musée des transports) Responsable : Marie-Dominique d’Elloy et Béatrice Schmitz 0412 548 4615 dominodelloy@hotmail.com

Café-rencontre sur le thème du Brésil « Caminata-carrera por la naturaleza » Vendredi entre amis  à l’Alliance française de La Castellana Bazar de Noël et café-rencontre à l’Alliance française de La Castellana Soirée jeux au club Altamira Fête enfantine


Agenda Culturel Musique DAVID GUETTA et son show « F*** me I’m famous ! ». Le meilleur DJ du monde vient pour la première fois au Vénézuéla avec un spectacle électronique chargé de son, lumière et effets spéciaux de la meilleure qualité. Le mercredi 17 novembre au Campus de football de l’Université Simon Bolivar. Entrées : à partir de 750,00 Bs à la vente au Hard Rock Café et Diverxity (CC Sambil), Esperanto (CC San Ignacio, Paseo Las Mercedes et Recreo), stand de Evenpro au CCCT nivel C2 et sur www.evenpro.com. Gran concert RUBEN BLADES, le poète de la salsa, et GUACO, un des groupes vénézuéliens les plus réputés du pays. Le jeudi 18 novembre au Campus de football de l’Université Simon Bolivar. Entrées : à partir de 350,00 Bs à la vente au Hard Rock Café et Diverxity (CC Sambil), Esperanto (CC San Ignacio, Paseo Las Mercedes et Recreo). Stand de Evenpro au CCCT nivel C2 et sur www.evenpro.com. ALEJANDRO SANZ en concert dans le cadre de sa tournée «TOUR PARAISO ». Le samedi 20 novembre au Campus de football de l’Université Simon Bolivar. Entrées : à partir de 550,00 Bs à la vente sur www.evenpro.com

Théatre « LO BAILAO » de Carmen Tenerife. Pour toute la famille. Pièce de théâtre et comédie musicale autour d’un programme de radio où l’on met en valeur cette danse espagnole. Espacio Plural du Trasnocho Cultural : samedi et dimanche à 14h00. Entrée : 70,00 Bs à la venta au guichet du théâtre. « CABARET, el Musical». Pièce de théâtre avec des chansons et chorégraphies qui nous racontent des faits de l’histoire européenne des années 30 et 40 de façon très vivante. A partir du jeudi 4 novembre au Teatro Teresa Carreño. « SOLTERO, CASADO, VIUDO O DIVORCIADO” Quatre amis se retrouvent pour raconter chacun avec beaucoup d’humour leurs expériences personnelles avec les femmes de leur vie. Jusqu’au 11 novembre au Teatro Luisela Diaz (calle Chivacoa, San Roman): jeudi, vendredi et samedi à 22h00. Entrée à partir de 100,00 Bs la vente sur ticketmundo.com et au guichet du théâtre.

Pour les enfants « CAMINOS DEL GRABADO ». Exposition de gravures françaises, brésiliennes et vénézuéliennes. Instituto Cultural Brasil Venezuela : Av. San Felipe entre 1a y 2a transv. Quinta Degania, La Castellana. « VENTANAS » le monde du cirque de Juan Urbina. Jusqu’au 21 novembre. Galeria Dimaca (Avenida Andrés Bello con 2a transv. de Los Palos Grandes) : lundi à vendredi de 09h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 et samedi de 09h00 à 14h00. Entrée libre. « VISITAS ENOTURISTICAS » organisées par BODEGAS POMAR. Des visites touristiques dans les vignes de la région de Carora, état de Lara. Le vendredi 19 et le samedi 20 novembre. Le tour comprend : guide touristique, transport interne et logement pour deux nuits, repas inclus, dégustation, tour dans la région de Carora, etc. Prix : 1500,00 BS (chambre double) et 1700,00 Bs (chambre individuel). Renseignements et réservations : Club Pomar (0212) 202.89.07 ou clubpomar@empresas-polar.com N’oubliez pas de consulter le site de l’Ambassade de France (www.francia.org.ve) et celui de l’Alliance Française (http://www.afvenezuela.org) pour d’autres événements culturels.

15


16

Les Echos - Novembre 2010  

Les Echos - Novembre 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you