Issuu on Google+

LES ECHOS DE

Publication mensuelle et gratuite

Caracas Accueil

MAI 2013

Spécial Brésil


Edito Comme je suis brésilienne, pays avec des caractéristiques semblables à celles du Venezuela, je suis habituée au soleil et à la chaleur des tropiques. Cependant, comme je venais de Paris où j’avais travaillé à L’Ambassade du Brésil de 2001 à 2006, j’ai eu un peu de difficulté pour m’adapter au style métropolitain de Caracas.

Mon arrivée à Santiago de Léon de Caracas a été pleine de surprises. Pour commencer, quand on regarde un plan du pays, on a l’impression qu’on peut vivre devant la mer, la plage, sans savoir qu’il existe le grandiose Mont Avila où il est vu pratiquement de toute la ville. Cette chaîne de montagnes m’angoissait, au début, peut-être par le fait d’être née et élevée à Brasília, une ville complètement plate, où il n’y a pas de barrières visuelles, où de n’importe quel lieu on visualise à 360 degrés tout l’horizon. Peu à peu, j’ai appris à vivre avec les particularités et les différences typiques de Caracas, qui sont semblables à d’autres métropoles latino-américaines, mais qui se détachent par sa beauté naturelle et son climat exceptionnel. La richesse culturelle et les beautés naturelles du Vénézuéla nous invitent à visiter des différents lieux. À Caracas, par exemple, le Parque del Este, Le jardin Botanique, La Estancia, la montée du téléphérique à Avila, l’Hotel Humboldt, entre autres, sont des lieux qui invitent à apprécier, respirer et méditer... De tous les lieux et moments vécus, j’ai toujours essayé de profiter de la grandeur du peuple et de la culture locale. Je sens que dans ce coin du monde, heureusement, le temps passe plus lentement, nous offrant la chance de rendre les amitiés plus intimes et mieux comprendre les idiosyncrasies et les réalités de ce beau pays.

..... LA SUITE DE L’EDITO PAGE 5

3


Sommaire & Actualités ASOCIACIÓN ACCUEIL DE VENEZUELA ANNE LOUYOT PRÉSIDENTE D’HONNEUR

3

Édito

ANNE BIGOT (+58) 414 917 00 43 PRÉSIDENTE

4

Sommaire & Actualités

BARBARA CAPPAERT DE CRIJNS(+58) 424 180 80 96 VICE-PRÉSIDENTE

6

Noël au Brésil

FRANCOISE RASE TRÉSORIÈRE

7,10&13 Recettes brésiliennes

LOURDES SPEYBROUCK SECRÉTAIRE GENERAL

8/9 Photos

ANNE-SOPHIE PEREZ MEMBRE DU BUREAU EXECUTIF

11

COMITÉ DE RÉDACTION ANNE BIGOT

Îles Galapagos

15 Agenda & Activités

INFOGRAPHIE ET WEBMESTRE IZASKUN VEGA

Les Échos de Caracas Accueil RIF: J-30736136-0 INFORMATIONS LEGALES: Caracas Accueil n’est pas responsable des informations contenues dans les annonces et les articles

Mail : caracasaccueil@gmail.com Site internet : http://caracasaccueil.wordpress.com Si vous souhaitez annoncer, contacter nous par mail ou via notre site internet.

Caracas Accueil

Bonjour à tous, En mai fais ce qu’il te plaît ! Nous vous proposons deux rendez-vous festifs : le vendredi 17 mai à la Résidence de Belgique pour notre soirée annuelle et le vendredi 31 mai pour notre traditionnel vendredi entre amis à l’Alliance française de la Castellana (le dernier avant la trêve estivale). Venez nombreux pour partager de bons moments ! Notre prochain café-rencontre aura lieu le mercredi 5 juin à la Résidence de France, l’atelier broderie y vendra ses travaux de l’année : serviettes de toilette, bavoirs, gants entre autres jolies choses. N’hésitez pas à (vous) faire plaisir, les bénéfices sont entièrement reversés à une œuvre caritative choisie par les brodeuses. Bonne fête à toutes les mamans et à très bientôt ! Votre équipe de Caracas Accueil

4

N’hésitez pas à nous contacter: Mail: caracasaccueil@gmail.com


Edito (suite) Après avoir vécu six ans ici, je me sens integrée à l’esprit vénézuélien. Los Roques, Salto Angel, Morrocoy, Ciudad Bolívar, Margarita, Puerto Ayacucho – les parcs, les musées, la bière et même l’arepa, tout cela m’a marqué enormément. Pour compléter, je dois dire que j’ai été encouragée par mes homologues français de l’ONU, à New York, où j’ai travaillé au début des années 90. Je suis tombée amoureuse de la langue et de la culture française: depuis je ne les ai pas abandonnées. Pour nous brésiliens, la France traduit l’art, la culture, l’élégance et Paris, elle, traduit la ville des lumières, un rêve.... C’est pour cela et aussi pour le besoin de mûrir mes connaissances de la langue et de la littérature françaises que j’ai accepté, avec joie et enthousiasme, l’invitation de faire partie du groupe de Caracas Accueil. Je serai toujours reconnaissante d’avoir pu apprécier la compagnie de personnes si remarquables de différentes nationalités, où j’ai échangé des opinions et expériences vécues soit en France soit ici. Au- delà aussi de la participation aux activités, parmi lesquelles j’ai beaucoup aimé le Club de Lecture... Finalement, je dois relever l’importance des cafés-rencontres où on a eu l’occasion de, parmi bien d’autres choses, connaître des spécialistes des sujets lies au pays, artistes locaux et leurs produits, en enrichissant encore plus ces inoubliables moments.

AUREA PONCE DE LEON BEZERRA

AGENCE IMMOBILIERE FRANCAISE

Depuis plus de 20 ans au Venezuela

Service Personnalisé

5

  MARIE JOSE LIZARRAGA CEL. 0414.3202169 TEL. 0212.9612836         0212.9612162 boyerasrl@gmail.com


Noël au Brésil No ël au B ré s i l Besoin d’évasion ? Culture à Sao Paulo, farniente à Ilha Grande et Noël à Rio. Une nuit de vol TAM, et nous arrivons à Praça da Republica, le centre de Sao Paulo. Un peu de repos et direction la Pinacoteca do Estado. Cet élégant musée néo classique héberge une excellente collection d’œuvres brésiliennes du XIX° siècle à nos jours. L’agréable café qui donne sur le Parque da Luz est idéal pour passer un après midi pluvieux. Le Parque do Ibirapuera, le plus grand espace vert de la ville, est un véritable centre culturel avec plein de musées. Au Museu de Arte Moderna, nous avons dégusté gratuitement fruits, légumes et sauces locales, lors d’un Atelier Cuisine, mixant saveurs écolo et art de la présentation.

A Rio, la posada est très différente de celle que nous avions réservée en ligne. Le patron anglais est absent et les travailleurs sont très hétéroclites : Florian, français illégal, resté après avoir rencontré sa copine brésilienne ; Rudy, comédien italien, voyageant à travers l’Amérique du Sud ; Tito, brésilien, attendant son poste d’ingénieur et trois Allemands, compagnons menuisiers, qui construisaient la terrasse en échange du logement... et des bières… Les clients : un couple franco-venezuelien de Caracas, un polonais qui avait arrêter de travailler à Dubaï et qui ne voulait pas retourner en hiver, une mère et sa fille de Sao Paulo en vacances à Rio… Sous un beau ciel étoilé, nous avons partagé en français, anglais et portugnol, nos cultures, nos voyage, nos boissons et les plats que nous avions tous préparés.

Bus, puis ferry, et c’est le changement de décors à Ilha Grande, un paradis sans voiture, avec posadas et restaurants pour tous les budgets. C’est une île pleine de plages et de magnifiques sentiers de difficultés différentes. Nous sommes allés à Lopez Mendez, une des plus belles plages du Brésil. Nous ne savons pas si c’est la plus belle, mais elle est spectaculaire et c’est une récompense bien méritée après 3h30 de marche.

Paix sur terre aux hommes de bonne volonté. Nous avons passé un super Noël dans une vraie « Auberge Brésilienne ».

Michel Lorriaux et Sara Wong

6


Photos :SoiréeRecette Annuelle deCaracas cuisine Accueil brésilienne Pao de queijo 250 gr. de polvilho (farine de manioc) 2 œufs 30 cl de lait 3 c à soupe d’huile de tournesol 3 c à soupe de beurre 250 gr de fromage râpé (type parmesan) 1 c. à café de sel • Mettre la farine et le sel dans un saladier • Faire bouillir l’huile avec le lait et le beurre et verser le mélange dans le saladier en remuant un peu avec une spatule • Une fois le mélange refroidi, casser un à un les œufs dans la préparation en malaxant avec les mains jusqu’à ce que la pâte soit homogène et très collante • Ajouter le fromage râpé et retravailler la pâte • Préchauffer le four à 230°C • Confectionner de petites boules entre les paumes de mains et les poser sur la grille du four recouverte de papier sulfurisé • Enfournez dans le four, réduire température à 180°C, pendant 20 mn et retourner les petits pains à mi-cuisson • Variante : au moment de la confection, réaliser un petit trou dans le pain et y ajouter du « queso de créma »

Atelier cuisine 7


Photos: CafĂŠ rencontre

8


Photos: Tournoi de pĂŠtanque

9


Recette de cuisine brésilienne Caiprinha Pour 1 verre : - 5 cl de cachaça - 1 citron vert - 2 c. à soupe de sucre Réaliser la “Caipirinha” directement dans le verre.

• Lavez le citron vert et coupez les deux extrémités. Coupez le citron en 8 morceaux et retirez la partie blanche centrale responsable de l’amertume. • Placez les morceaux dans le verre et versez une bonne cuillère à soupe de sucre. • Ecrasez fermement le tout dans le verre avec le sucre en poudre jusqu’à l’extraction la plus complète possible du jus. • Recouvrir le mélange citron-sucre d’une bonne couche de glace pilée, concassée ou de glaçons simples (ras bord), puis faire le niveau à la cachaça jusqu’à un doigt du bord.

Atelier cuisine 10


Croisière aux îles Galapagos Croisière aux Iles Galapagos Fascinant, époustouflant, exceptionnel… Les superlatifs me manquent pour décrire notre séjour dans les îles Galapagos… Ce fut un séjour unique, dans un site unique. Après une nuit dans la fraicheur et les hauteurs de Quito, nous avons été agréablement surpris de trouver à notre arrivée dans l’archipel, des eaux à la température fort agréable et un soleil généreux. Il faut dire que les îles, qui doivent leur nom aux tortues Galapagos - l’animal emblématique de ces îles - se situent à quelque 1000 kilomètres des côtes équatoriennes, le climat n’y est évidemment pas le même que dans le reste de l’Equateur. Cet archipel, véritable sanctuaire de la nature, nous a offert une parenthèse bienvenue, loin de l’agitation et du bruit de Caracas. Là-bas, les animaux n’ont pas appris à craindre l’homme, ils ne se soucient guère des touristes et se laissent approcher et photographier tels de véritables stars ! Nous étions les intrus, cette terre leur appartient depuis si longtemps !

Les îles comptent de nombreuses espèces endémiques voire uniques: tête-àtête marin avec des lions de mer, rencontre insolite avec des fous à pattes bleues, séance photo avec des tortues géantes, festival d’iguanes et de crabes rouges, plongées au sein de la faune sous-marine multicolore…

Notre voyage a recelé mille et une surprises. Quatre jours de croisière ne nous auront cependant pas suffi pour tout voir, les Galapagos comptent tout de même 19 îles principales et 42 îlots ou récifs, tous d’origine volcanique, le tout sur une superficie de 8000 km2. Et même si toutes ces îles ne se visitent pas - certaines d’entre elles ayant un écosystème trop fragile pour tolérer la présence de l’homme – on peut facilement y passer 10 à 15 jours sans s’y ennuyer. Voilà une excellente excuse pour y retourner ! Si vous souhaitez découvrir cet endroit du monde, je vous conseille vivement la formule croisière, selon moi la plus adaptée. Ne craignez pas le mal de mer, mais plutôt le mal de terre, il est difficile de revenir à la réalité après un séjour si riche et si intense en découvertes et en émotions ! Anne-Sophie Perez

11


Recette de cuisine brésilienne Moqueca de camarao Pour 6 personnes : 1 kg de crevettes Jus d’1 citron 3 c. café d’huile de palme (« dendé ») 2 oignons coupés en rondelles coriandre hachée (à souhait) 3 tomates coupées en rondelles 1 grand poivron vert ou jaune en rondelles sel, poivre 1 boîte de lait de coco • Faire mariner les crevettes (préalablement nettoyées) dans le jus du citron. • Faire revenir dans l’huile de palme chaude : oignons, ail, poivrons en ensuite les tomates dans une cocotte, le temps que le tout cuise (en restant “entier”) • Disposer ensuite les crevettes par dessus et la moitié de la coriandre, saler, poivrer, laisser mijoter pendant 10mn (ou le temps que les crevettes cuisent mais restent fermes). Si vous aimez le piment, vous pouvez en rajouter à cette étape ! • Ajouter le lait de coco, la coriandre restante, couvrir et laisser cuire 5mn à feux doux. • C’est prêt ! Servir la moqueca bien chaude avec du riz blanc

Atelier cuisine 13


Marietta

Lissage japonais Kératine, hydratation intensive Relooking Futures mariées Couleur créative Conseillère en image Extensions Thérapies holistiques Le Feng Shui, l’Harmonie et la Couleur dans la beauté

Ismar Bilancieri

Maquillage permanent Maquillage à l’aérographe Maquillage de mariage Epilations Soin du visage, lifting Bronzage à l’aérographe Soin anti-âge Pédiluve

Et aussi

Soins du corps Massages relaxants Thérapies énergétiques, exfoliations corporelles Soins des mains, soins des pieds Soins hydratants (cheveux, visage, manucure, pédicure) Renseignements et rendez-vous:

Téléphones 0212-9929420 / 991.3897 Fax : 992.5608 Portable: 0416.6340099 C.C Paseo Las Mercedes, Local MB-1, MB-2 Email : mahanabymarietta@yahoo.com


Agenda & Activités ns Prochai

RDV: le

>

uel ée Ann r i o S 17/05

Nos ac

tivité

s: mardi Aqua e g t R ym je espon 5 sable udi, à 10h3 : > 24/0 : 0 F r au Clu a s nçoise ami bC tre Courr n R o a c s e n i , e e Tél: 04 atalan l: frsab fé r a C 6 y 0 @ hotma 12 584 47 > 05/ 87, il.com Brode To ri Respo nsable us les vend e: redi à : Adél 9h3 aïd Courr iel: ad e Bitti, Tél: 0 0 elaide bitti@ 412 591 74 yahoo 65, .fr Cuisin e: Une fo Respo i s p a nsable r mois s : Del phine Courr & M V iels: d elphin oussa Sawa os-Citroën evos@ dogo yahoo .fr / el mous @yaho o.fr tre edi en r d n e V

e: tiqu 0h s a n a à1 Gym de 9h ventur Thorel i A e lund cia Plaz oyer L om S ire ail.c den resi le : Cla l@gm sab ethore l pon Res c.soyer 5 e: 8h1 rch y. Ma credi à . Ello ’ r t s e d E ’ m l ue .com s les l iniq c de Tou au par -Dom otmai h ie r @ a y :M ello able minod s n o po Res rriel: d u Co

Il est nécessaire de s’inscrire et/ou de se renseigner avant toute activité

Re P Cou sponsa étanq rrie u b l: lo le: Mi e: rria che uxm l iche Loriau c o P m l@g x hot Un ma Res rende ograp il. Cou pons z-vou hie: a rrie s l: al ble: A par m nne ouy ois ot@ L hot ouyot ma il.co Yo Res m pon Activi ga: Cou sable té pa ya rrie l: vt : Véron nte ren ty@ ique Tr gm e ail.c nty om

15



Les Echos - Mai 2013