Page 1

Numéro 56 | Décembre 2012

La Newsletter de Cap Retraite destinée aux professionnels

Édition NATIONALE Dossier

RETROSPECTIVE 2012

Édito Alors que l'année s'achève et qu'arrive l'heure des festivités, toute l'équipe de Cap Retraite souhaite vous présenter ses voeux de bonne santé et réussite dans votre mission d’accompagnement.

De janvier à juin : les idées jaillissent...

p.3

De juillet à décembre : les évènements se bousculent !

p.5

INTERVIEW

Salon des Séniors, Journée contre la maltraitance des personnes âgées, voire élection d'une Supère Mamie,... 2012 a prouvé que les initiatives destinées au Grand Age se multiplient. Leur succès grandit à l'instar de cette tranche de la population en développement constant. Car si aujourd'hui un Français sur trois est senior, en 2050 c'est un Français sur deux qui aura plus de 50 ans. Pas question, dès lors, de relâcher nos efforts. Cap Retraite fait le point sur les évènements qui ont marqué 2012, les projets de loi engrangés et les changements adoptés au profit des Seniors, pour que 21013 rime avec persévérance, énergie et réalisations ! Notre Service Pro reste comme toujours à votre disposition au 0800 400 008 ou par courriel : social@capretraite.fr. L’équipe de Cap Retraite

M. Hervé Sauzay, Organisateur du Salon des Séniors

Numéro Vert Spécial  Pro 

0800 400 008


L’ACTU DU GRAND ÂGE

Maladie d’Alzheimer : des progrès en vue ? Pacemaker, nouvelle génération Des chercheurs du centre Johns Hopkins ont implanté le premier pacemaker dans le cerveau d'un patient qui présentait les signes de la maladie d'Alzheimer, au premier stade. Une première aux Etats-Unis, qui fait appel à la méthode de la stimulation cérébrale profonde, déjà utilisée pour aider des patients atteints de la maladie de Parkinson. Ce pacemaker cérébral pourrait être la nouvelle option thérapeutique pour stimuler la mémoire et inverser le déclin cognitif. Plus de 80 000 patients atteints de la maladie de Parkinson ont déjà bénéficier de ce type de traitement au cours des 5 dernières années. Résultats observés : moins de tremblements et un traitement médicamenteux réduit par la suite.

Des anticorps “nettoyeurs” contre la maladie Des neurobiologistes du Centre Lilly d’Indianapolis, aux Etats-Unis, ont réussi à « laver » des cerveaux de souris atteintes de la maladie d'Alzheimer afin de les débarrasser des plaques amyloïdes qui y rongent les neurones. La stratégie employée consiste à créer des anticorps, moléculesclés du système immunitaire, capables de reconnaître la structure tridimensionnelle microscopique des plaques d’amyloïde, qui les ciblent et les détruisent grâce au système immunitaire du patient. A terme, la méthode permettrait de rendre aux neurones leur aspect sain. Le protocole reste toutefois expérimental.

946 300 Cap News Numéro 56 | Décembre 2012

FOCUS

EN BREF

2

L’ Aide exceptionnelle à la restructuration de l’aide à domicile en question

Qui bénéficie réellement du fonds d'aide mis en place par le gouvernement ? Quel budget a déjà été dépensé ? Une première enquête menée sur le sujet présente ses conclusions.

Poser les bonnes questions Afin d’aider le secteur des services à domicile à faire face à des difficultés financières, la création d’un fonds d’aide exceptionnelle et de restructuration de 50 M€ a été décidée au niveau national. Le 13 novembre dernier, lors du Conseil de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie, la Direction générale de la cohésion sociale a présenté un bilan qualitatif de l’utilisation de ce premier fonds. L'enquête comportait différents objectifs : • obtenir de nouveaux éléments de diagnostic en complément d’une première enquête rapide, conduite en juillet 2012 auprès des Agences régionales de Santé (ARS) ; • déterminer les types de services aidés, les signataires ; • affiner les réponses par département.

Des résultats mitigés Dans les faits, ce sont finalement 576 services qui ont été aidés. Pour un montant global alloué de 48,8M€.. Le reliquat permettra d’aider des services supplémentaires. Les dossiers sont en cours d’instruction par les ARS. Un nombre élevé de services en difficulté a été recensé dans certains départements : 14 départements sur 67 déclarent plus de 20% de l’offre en difficulté. Dans un département, 72 % des services font une demande d’aide initiale, même si les services finalement déclarés éligibles sont en réalité moins nombreux. La Creuse et la Vienne, avec respectivement 50 % et 45 % de SAAD éligibles, sont les deux départements les plus touchés. Il a été souligné que certaines ARS ont aidé tous les services éligibles (PoitouCharentes, Limousin, Picardie, Auvergne et dans une moindre mesure Alsace, Aquitaine) ; D’autres ont concentré l’aide sur les services les plus en difficulté (Nord-Pas de Calais, Ile-de-France, Haute-Normandie). Des précisions ont également été apportées sur les statuts et régimes juridiques des services aidés. Sur les 468 services dont le statut est renseigné : 267 autorisés, 127 agréés, 74 à la fois agréés et autorisés. Le volume d’activité moyen « publics fragiles » par structure aidée correspond à 69 839 heures, soit 34,2 millions d’heures au total. Pour l’heure, toutefois, les modalités de répartition du nouveau fonds sont toujours en cours de définition.

Tel est le nombre de demandeurs d'emploi seniors (âgés de 50 ans et plus) comptabilisés fin août 2012 pour les catégories A, B, C. Soit une augmentation annuelle de 15,5 % sur la même période.


DOSSIER DU MOIS

Retrospective 2012 L’année qui s’achève s’est révélée riche en évènements dédiés aux Seniors. Les projets de loi se bousculent pour protéger leurs droits et veiller à leur santé. Les aidants n’ont pas chômé non plus en 2012, et redoublé de créativité pour sortir nos Aînés de l’isolement qui les guette. Retour non exhaustif...

JANVIER - FÉVRIER • Protéger juridiquement le Grand-Âge L’année 2012 débute en grandes pompes avec la loi de Finance 2012, amendée de façon à exonérer les personnes âgées des taxations sur la plus-value. En outre, le crédit d'impôt lié aux dépenses d'équipement en faveur de l'aide aux personnes âgées est, pour partie, prolongé jusqu'au 31 décembre 2014. Cet avantage fiscal peut réduire, entre autres, le coût des équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées. Les équipements sanitaires attachés à demeure (éviers et lavabos à hauteur réglable...) ou les autres équipements de sécurité et d'accessibilité attachés à demeure (revêtement de sol antidérapant...) sont ainsi concernés. Le taux du crédit d'impôt varie selon la nature des travaux. Les dépenses sont prises en compte dans la limite d'un plafond (5000 € pour une personne célibataire, divorcée ou veuve ; 10 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge).

MARS • Un Salon à succès Le mois de mars a sonné en 2012 l’heure du Salon des Séniors. Ces deux dernières années, sa fréquentation a augmenté de plus de 50%. L’édition 2012 a même atteint un record et attiré 41 441 visiteurs grâce à de nombreux stands présentant différentes thématiques liées aux plus de 50 ans. Plus de 280 exposants étaient réunis pour offrir des conseils, informations et bons plans aux séniors et à leurs aidants. Comment réserver ses prochaines vacances, Cap News Numéro 56 | Décembre 2012

3


4

DOSSIER DU MOIS

Cette année, le Salon des Seniors fête ses noces de cristal ! La 15e édition prendra place du 11 au 13 avril 2013, à la Porte de Versailles.

quelles activités pour rester en forme, comment s’investir dans la vie associative, quels conseils pour gérer son patrimoine… Autant de questions traitées sur place, au travers de conférences, de débats et d’animations diverses.

AVRIL • Soutenir les plus fragiles dans les moments difficiles Depuis le 1er avril, les personnes âgées en difficulté ponctuelle peuvent déposer une demande d’ASIR (Aide pour les personnes âgées en Situation de Rupture). Cette aide financière, versée par la Caisse Nationale de Vieillesse, doit permettre aux aînés fragilisés de surmonter une difficulté passagère, tel que le décès d’un proche, une hospitalisation etc. Ce dispositif d’urgence s’inscrit dans le cadre du plan de Préservation de l’autonomie des personnes âgées (PAPA). Son but est de garantir l’autonomie de ces personnes fragilisées à domicile, en améliorant leurs conditions de vie. L’ASIR peut servir à financer diverses prestations telles que le portage des repas, une auxiliaire de vie, une aide ménagère, ou encore un accompagnement administratif ou budgétaire. Les bénéficiaires de cette aide d’urgence pourront ainsi éviter de sombrer dans la précarité financière.

MAI • Bienvenue à Mme Michèle Delaunay

super mamie

Dimanche 3 juin, au Palais de la Méditerranée (Nice), se tenait la finale de Super Mamie France 2012. Le but de ce joyeux concours : récompenser des femmes d'exception qui se sont distinguées par leur investissement dans le bénévolat ou les actions humanitaires. Très intégrées dans la vie active, associative et culturelle, elles permettent de renforcer les liens entre les générations.

Cap News Numéro 56 | Décembre 2012

Une nouvelle ministre pour les personnes âgées. Parmi les 34 ministres qui composent le gouvernement fraîchement nommé de Jean-Marc Ayrault, se trouve notamment la cancérologue et députée de Bordeaux, Michèle Delaunay. Désormais ministre déléguée aux Personnes Agées et Dépendance, elle est rattachée dans le gouvernement à la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine. Et de débuter son mandat par une visite dans un Ehpad de Bordeaux où elle a évoqué la question de la dépendance des personnes âgées, qui représente « le défi politique majeur de nos sociétés » pour lequel « il faut trouver des réponses dans la décennie ».

JUIN • Unis contre la maltraitance La 7e Journée Mondiale contre la maltraitance des personnes âgées s’est tenue le vendredi 15 juin dernier. Son objectif : la sensibilisation du grand public à un thème sensible, qui concerne de plus en plus de familles. Contrairement aux idées reçues, la maltraitance ne se traduit pas systématiquement par des atteintes physiques, et peut être bien plus insidieuse, prenant des formes diverses. Négligences, privation de soins, délaissement affectif, négation des droits civiques, sont tout autant de manières passives ou actives de maltraiter une personne âgée. Seule une prévention efficace et la mise en place de mesures de répression pourront diminuer l’incidence de ce fléau. Cette année, la Journée de sensibilisation aura lieu le samedi 15 juin 2013. Le 3977, numéro national d’appel dédié, reste trop méconnu. N’hésitez pas à le diffuser !


DOSSIER DU MOIS

" Il apparaît urgent de mettre en place des mesures permettant de soulager la douleur des Aînés et des malades. "

JUILLET • Mettre l’accent sur les soins palliatifs Le Président de la République François Hollande réaffirme sa volonté de voir se développer l’accompagnement des personnes en fin de vie, au travers des soins palliatifs. Le chef de de l’Etat a exprimé, le 17 juillet dernier, son soutien aux familles et aux malades, qui affrontent une douleur qu’il est parfois difficile de soulager, moyennant une meilleure formation des personnels de santé. Il apparaît urgent de mettre en place des mesures permettant aux aînés et aux malades d’être soulagés au crépuscule de leur vie. François Hollande propose dès lors de diversifier les alternatives de prise en charge, en développant les soins palliatifs à domicile et pas seulement en institution.

AOÛT • La part belle aux personnes âgées ! Les 100 000 seniors niçois invités à participer au Concours d'élégance Senior 2012. Une initiative qui ne manque pas de charme, lancée par la municipalité via sa « Délégation à la citoyenneté des seniors ». Le but : permettre au 3e âge de participer pleinement à la vie de la cité, tant sur le plan intellectuel que sur celui des loisirs. Jeudi 23 août, sur la plage du Ruhl, les candidats de 55 à 73 ans ont donc défilé devant un jury composé de professionnels de la mode et le l'expression corporelle, le temps d'un casting de toute beauté. Les lauréats ont défilé lors du salon Senior Avenir du mois de décembre.

tricothon 2012

Le Tricothon 2012 : une initiative qui donne le sourire. Pour la seconde année consécutive, l’association les Blouses Roses a organisé un concours original, qui a séduit les amatrices de tricot de toute la France.

SEPTEMBRE • Un peu de philosophie dans un monde de soins Ouverture du séminaire « Des concepts pour penser le soin ». Après le séminaire 2010 « Approches philosophiques des figures du soin », et dans la continuité du séminaire 2011 « Des concepts pour penser le soin », la Plateforme Ethique du Centre Hospitalier Sainte Anne, et les animateurs du «Projet Care » soutenus par le groupe de protection sociale complémentaire HUMANIS, poursuivent l’exploration des liens profonds et fondamentaux qui existent entre la philosophie et le soin. L'évènement s'adressait à toute personne, professionnelle ou non, impliquée dans des pratiques de soins, qui souhaite donner du sens à cette activité essentielle que Marie Françoise Collière définissait comme « le premier art de la vie ».

OCTOBRE • L’ONU s’incline devant le Grand-Âge « Longévité : construire l’avenir ». Tel était le thème de la Journée internationale 2012 des personnes âgées. La célébration du 1er octobre, prévue par l’Assemblée générale de l’ONU tente de répondre aux opportunités et aux défis du vieillissement démographique au 21e siècle et de promouvoir le développement d’une société pour tous les âges. Cap News Numéro 56 | Décembre 2012

5


6

QUESTIONS/RÉPONSES DOSSIER DU MOIS Le thème choisi traitait notamment de la façon dont les comportements sains, tout au long de la vie, peuvent aider les hommes et les femmes âgés à mener une vie pleine et productive ; et constituer ainsi une ressource pour leur famille et leur communauté.

“En cette Journée internationale des personnes âgées, prenons l’engagement de veiller au bien-être des personnes âgées et de nous assurer leur participation fort utile à la société afin que nous puissions tous tirer parti de leur savoir et de leur aptitude.” Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies, le 1er octobre 2012

NOVEMBRE • Des actions finement menées

L'Organisation mondiale de la Santé estime qu'entre 4% et 6% des personnes âgées dans le monde ont souffert d'une forme d'abus en 2012.

Récompenses bien méritées ! La cérémonie de remise des prix de l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle s’est tenue le 13 novembre 2012 au siège de la Commission européenne à Bruxelles. Elle a permis de mettre en valeur des personnes et des initiatives stimulantes apportant une contribution majeure à la promotion du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. Les prix ont été décernés dans sept catégories : « Entrepreneuriat social », « Lieux de travail pour tous les âges », « Vers des environnements adaptés aux personnes âgées », « generations@school », « Concours “Récits de vie” », journalisme de presse écrite, et journalisme audiovisuel. Cet évènement à peine célébré, la France reportait son attention sur la Semaine de la sécurité des patients qui s'est tenue du lundi 26 au vendredi 30 novembre. “Engageons-nous pour des soins plus sûrs.” Tel était le thème de cette deuxième édition, qui constitue un moment fort pour l’ensemble des acteurs du système de santé. La campagne 2012 visait à promouvoir une meilleure communication entre professionnels et usagers ; et à renforcer la sécurité des soins. Pour les seniors, souvent mal informés, cet événement était également l'occasion d'intégrer des notions de première importance. Quatre thèmes majeurs ont été développés : utiliser les médicaments à bon escient ; favoriser la communication ; soulager la douleur ; renforcer l’hygiène des mains. L’ensemble des professionnels de la santé ont été appelés à s’engager dans l’opération et à mener des actions d’information et de sensibilisation.

DÉCEMBRE • S’épanouir après la retraite... Les 8 et 9 décembre dernier, au Palais Acropolis (Nice), se tenait le Salon Senior Avenir. Une première édition qui visait à sensibiliser les seniors aux formidables possibilités d’épanouissement personnel et d’actions valorisantes qui s’offrent à eux. Désormais, les Français dépassent la soixantaine avec une longue espérance de vie devant eux. Et souhaitent profiter pleinement de leur retraite. Le Salon Senior Avenir, à l’initiative du maire de la ville, Christian Estrosi, souhaitait ouvrir une vitrine sur l'innovation senior en organisant ce premier salon senior « branché ». En parallèle, l’association France Alzheimer a ouvert son colloque national, mardi 11 décembre, à Paris. Il signait la rencontre entre professionnels de la santé et du secteur médico-social, bénévoles de l'association, personnes malades et leur famille. Sous le haut patronage du Président de la République, cet événement sera, cette année, plus particulièrement consacré à la prévention. Son thème : «Prévenir et aider, pour mieux vivre la maladie ». 

Cap News Numéro 56 | Décembre 2012


INTERVIEW RENCONTRE AVEC

Hervé Sauzay, organisateur du Salon des Séniors Pour compléter le bilan d’une année placée sous le signe des Séniors, Hervé Sauzay, organisateur du Salon des Séniors, qui s’est tenu à Paris en mars dernier, nous offre son point de vue sur la situation 2012. © Photo Faust FAVART

Le Salon des Séniors attire de plus en plus de visiteurs, d'une année sur l'autre. Qu'est ce qui explique ce phénomène ? L’audience du Salon progresse depuis 2005 ; et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, nous sommes portés par une vague démographique qui voit l’arrivée à la retraite les grandes classes d’âge d’après guerre. Par ailleurs, il faut savoir que le Sénior d’aujourd’hui, quel que soit son âge, est plus instruit, donc plus curieux. Il est plus à l’aise financièrement que ne l’étaient ses parents, et montre dès lors plus d’ambition.

" La demande de lien social, est ce qu'il y a de plus important : parler, être quelqu’un, recevoir de la considération,... " Le Salon, enfin, semble mieux remplir ses fonctions. A savoir, accompagner les personnes qui arrivent à l’âge de la retraite dans la construction de leur nouvelle vie. Notre rôle est de faire en sorte que ce changement de vie soit positif, et pas seulement une série de haies à franchir, telles que la solitude, le départ des enfants, le changement de statut, etc. Les visiteurs viennent chercher des idées et dénicher les informations nécessaires pour bâtir leur vie nouvelle.

Qu’est ce qui attire les professionnels du secteur sur place ? Parmi nos visiteurs, nous comptons beaucoup de femmes, infirmières et ex-infirmières. Vous savez, quand on fait ce métier-là, on a une grande générosité en soi, comme inscrite dans son ADN. Elles viennent partager un moment avec d’autres, se renseigner. Les professionnels du secteur s’intéressent en particulier aux conférences données par des experts sur tous les grands sujets du moment, médicaux ou financiers.

Quels vœux souhaiteriez-vous adresser aux personnes âgées, à l’aube de cette nouvelle année ? La diminution de la solitude. La demande de lien social, c’est ce qui est le plus important : parler, être quelqu’un, recevoir de la considération, avoir un statut et une dignité. C’est absolument fondamental. Tous les aidants et professionnels qui, dans les différentes structures d’accompagnement, de soins ou d’hébergement, s’occupent des seniors, sont des gens extraordinaires.

De combien de visiteurs parle-t-on désormais ? Cette année, le Salon a attiré 41 440 visiteurs, chiffre certifié par un organisme extérieur. Nous avons observé une augmentation de l’audience de 100 % depuis 2005, et de 56 % depuis deux ans. On remarque donc que la progression s’accélère.

Le Salon est établi traditionnellement à Paris. Comment, dès lors, répondre aux problématiques des Séniors de Province ? Parmi nos visiteurs, 37% viennent de Paris, 53% de région parisienne autre que la capitale et 10% de Province. Le Salon est le plus important du genre au niveau national, mais nous avons effectivement pris l’initiative de retrouver les séniors en régions : fin octobre nous allons faire le même salon à Nantes, et nous sommes également partenaires du Forum des Séniors de Marseille, en mai, où se tiendront aussi exposants et conférences.

Les Français ont beaucoup de gratitude vis-à-vis de ce public qui apporte des soins matériels et surtout de l’attention et de la présence humaine aux personnes âgées. Le plaisir peut certes venir de la consommation, mais le bonheur, vient de la relation. Ce que je souhaite donc aux personnes âgées en 2013, c’est de ne pas vivre de situation de solitude.  Plus de détails : www.salondesseniors.com

Cap News Numéro 56 | Décembre 2012

77


8

Mr CAP VOUS INFORME

Les grands rendez-vous 2013 Des projets au quotidien ! Mr Cap fait un tour d’horizon des grands évènements de l’année à venir, susceptibles d'intéresser les personnes du Troisième âge, leurs aidants et les professionels du domaine. A diffuser sans modération, pour trouver les réponses aux problématiques qui se posent, après 50 ans  !

née Nationale 16e édition de la Jour de l'Audition isé par Evènement annuel organ à informer et l'association JNA destiné le domaine sensibiliser le public dans 16ème édition, de l'audition. Pour cette l'Audition sera la Journée Nationale de et les seniors". orientée sur "L'audition  Jeudi 14 mars 2013

3e Journée Nationale de l'Alimentation à l'Hôpital, en EHPAD et en Maisons de Retraite Organisé par les associations professionnelles AFDN et UDIHR, cet événement biennal vise à promouvoir l’alimentation en établissement de santé comme un soin à part entière et comme un facteur essentiel du bien-être du patient à travers un menu unique servi par plus de 500 établissements participants. Jeudi 20 juin 2013

Nuit du gran d âg e et du bien

vie illir 2013 Pour la 5e année consécutive, EHPA Presse, Gerontechnologie.net et MDC invitent tous les professionnels du secteur à se réunir pour fêter le grand âge & le bien vieillir.  Mercredi 15 mai 2013, à Paris ie d’Alzheimer e contre la malad al di on m e né ur Jo d’Alzheimer, et es liés à la maladie lèm ob pr x au r te er Al les soins et rents. Pour favoriser pa ap les ub tro s tre au age. es et de leur entour l’écoute des malad bre 2013 Samedi 21 septem

Journ ée internat ionale contre la maltra itance des personnes âg ée L’occasion de sensibilis er tout un chacun à la problémati que des violences, tant physiqu es que psychologiques, faites aux seniors. Samedi 15 juin 2013

Journée internationale pour les personnes âgées Une journée pour souligner le respect des droits dus aux personnes âgées. Mardi 1er octobre 2013

Toute l'équipe de Cap retraite vous souhaite une très belle année 2013 !

newsletter-decembre-2012  

Afin de valoriser la contribution des aînés à la vie sociale, l’Union européenne a défini l’année 2012 comme « Année européenne du vieilliss...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you