Page 1

o

Adrea et le s leil

Editions

pour penser

à l'endroit

Le s co nseils d’Adrea (et Pato uille)

Aline de Pétigny - Lise Daulin

N°1


La prévention santé avec Éditions Pour penser

&

à l’endroit

Créées en 2002 par Aline et Albert de Pétigny, les Editions Pour penser à l’endroit ont pour objectif de proposer des ouvrages propices à l’échange entre petits et grands. Avec une collection d’une trentaine de titres sur des sujets tels que la mort, le bonheur, la confiance en soi, la richesse des différences, l’attention à l’environnement, la maison d’édition propose un ensemble cohérent d’ouvrages sur des questionnements individuels et collectifs. Par ailleurs, consciente des enjeux écologiques, sociaux et économiques actuels, la maison d’édition s’efforce de réduire son impact sur l’environnement en choisissant des papiers FSC, et des imprimeurs au plus proche de ses lieux de stockage.

à l’endroit

Pour en savoir plus : www.pourpenser.com

www.adrea-alpesdauphine.fr

Depuis plus de soixante-dix ans au service de la protection santé, ADREA Mutuelle Alpes Dauphiné innove sans cesse pour apporter des solutions complètes et performantes à ses différents publics. La mutuelle va bien au-delà de son rôle d’organisme qui rembourse les frais médicaux et elle a choisi de se positionner aussi en acteur de la prévention santé. Fidèle à ses valeurs mutualistes de solidarité, de proximité et d’humanisme, elle lance une collection de livres ludiques et pédagogiques à destination des enfants de 2 à 6 ans. Le héros de cette collection se nomme tout naturellement « Adrea », du nom de la mutuelle. Cet adorable bambin, toujours accompagné de son chat Patouille, va découvrir la vie et ses dangers quotidiens au fur et à mesure de ses aventures. Ces deux personnages, attachants et pleins de malice, permettent de faire passer certains messages de prévention avec des situations et un langage adaptés aux enfants.


- Dis, Maman, quand est-ce qu’on part à la plage ? demande Adrea en finissant son dessert. - Pas tout de suite. Nous partirons quand il fera moins chaud, vers seize heures. Avant, il faut que Louna fasse sa sieste. Quand Louna est reposée, que le goûter est pris, il est temps de partir.

-

Je vais chercher Patouille ! dit Adrea en

grimpant quatre à quatre l’escalier.

- Patouille,

où es-tu ? demande-t-il quand

il arrive dans sa chambre.

- Je

suis ici... fait le chaton en sortant

de la couette.

- Viens

vite, on part à la plage !


- Allez ! En route pour la plage ! dit Maman. Adrea, attache ta ceinture. C’est important tu le sais.

- Ben oui je le sais bien ! Et tu as vu, j’ai attaché Patouille aussi. - Super. A ton tour Louna, et hop, comme ça tout le monde sera bien en sécurité !


Dès que la voiture démarre, Adrea s’ennuie.

- Quand est-ce qu’on arrive ? demande-t-il.

- Dans un quart d’heure, répond Papa.

- J’en ai marre !

- Déjà ? s’étonne Maman. Regarde autour de toi. Tiens, le premier qui voit un mouton a gagné !

- Ca y est ! j’en ai vu un ! s’écrie Adrea tout heureux. Maintenant le premier qui voit un oiseau !


Le temps passe vite et Adrea se retrouve sur la plage plus vite encore.

Quelques secondes plus tard, il est en maillot et se prÊcipite vers le bord de l’eau...


- Le dernier dans l’eau est une poule mouillée ! - Eh ! Attends ! dit Papa en le rattrapant. Première chose, mettre de la crème pour ne pas attraper de coups de soleil. Tous les deux reviennent près de Maman qui donne à boire à Louna.

De la crème partout, partout et hop, vite dans l’eau...


Mais, pas trop vite quand même, parce que l’eau est toute froide et qu’il faut prendre le temps de s’y habituer.

- Avec tes mains, mouille ta nuque, dit Papa. Et puis après, tes épaules, tes coudes et voilà, tu es prêt pour te baigner. Tu restes avec moi, on se baigne ensemble.

- J’ai mes brassards, tu sais !


- Peut-être, mais c’est mieux de se baigner à deux. On joue ensemble et on veille l’un sur l’autre !

Papa et Adrea s’amusent bien. Quel plaisir de goûter l’eau toute salée, de sentir le soleil et l’eau sur sa peau... Adrea en profite pleinement.


Après un moment passé dans l’eau...

- Oh, tu as froid toi... fait Papa en voyant Adrea, tout tremblotant et les lèvres violettes.

- Non, non, dit Adrea en claquant des dents. Je veux rester dans l’eau, c’est rigolo ! - C’est peut-être rigolo, mais tu vas venir te réchauffer.


Enveloppé dans sa serviette, un biscuit à la main, Adrea se laisse frotter et réchauffer par Maman. Quelques minutes plus tard, oubliés les claquements de dents et les lèvres violettes, tout va bien.


Le soleil brille fort dans le ciel.

- Bois Adrea, dit Maman en lui tendant sa petite bouteille d’eau.

- Non, merci, je n’ai pas soif. - Bois, c’est important. Il fait chaud. En même temps, Papa donne à boire à Louna et fait attention à ce que la petite fille ne soit pas trop au soleil.

- Pourquoi tu ne la mets pas en maillot ? demande Adrea. - Je préfère lui laisser son tee-shirt, explique Maman, comme ça elle ne peut pas attraper de coups de soleil. Toi, avant de faire ton château, tu mets ta casquette et aussi ton tee-shirt, comme ta sœur ! Et un peu de crème sur tes bras et ton visage. C’est ensuite au tour de Maman d’aller se baigner.


Quand elle revient, Adrea a presque ďŹ ni son château.

- Tu as vu Maman comme il est beau ! - Il est super !


- Mais tu sais, quand j’ai creusé, j’ai trouvé plusieurs mégots de cigarettes, c’est un peu dégoûtant. - C’est même très dégoûtant. Et, en plus, tu sais combien de temps ça met à disparaître ?

- Non. - Plus de dix ans. Il faut faire bien attention à ne rien laisser derrière nous quand on quitte la plage. C’est très important, explique Maman en s’essuyant. Quand, en fin de journée il est temps de rentrer, le petit garçon vérifie consciencieusement qu’ils ne laissent rien derrière eux.


Une fois rentré, Adrea monte dans sa chambre.

- Tu es fou de m’avoir laissé tout seul dans la voiture par cette chaleur ! s’exclame Patouille une fois la porte fermée. Emmène-moi la prochaine fois. - Oui je te le promets ! Et je vais demander à Maman de te faire un tee-shirt. - Pourquoi ? - Ben, pour que tu n’attrapes pas de coups de soleil ! fait Adrea en prenant Patouille dans ses bras.


Trop lontemps au soleil = coups de soleil !

ion t n e Att auvais ! m l i x e u a sol u d oups

c

Le danger vient des rayons UV ou UltraViolets du soleil. On ne peut ni les voir, ni les toucher, ni les sentir mais ils peuvent te brûler gravement. Il faut se protéger la peau et les yeux du soleil.

C

D

B E A F

L G

K

H

J I

Réponses gagnantes contre le soleil : Pour Louna : chapeau à large bord, lunettes, tee-shirt et petite timbale (G, I, L). Pour Adréa : casquette, lunettes, tee-shirt et petite bouteille d’eau (E, B, A). Pour les deux : crème de protection solaire adaptée à leur peau (C).

Aide Adréa et Louna à retrouver la panoplie complète qui protège du soleil


Je ne m’expose pas au soleil si mon ombre est plus petite que moi.

Essa ça m ye, arch e!

- Ne t’expose pas au soleil aux heures les plus chaudes de la matinée et de l’après midi. (l’été en france : 12h à 16h) - Méfie-toi des nuages qui cachent le soleil mais qui laissent passer les rayons et donc les coups de soleil. - Bois régulièrement de l’eau.

quelle est la bonne ombre ? A

ça e u q Pour ne ! baig

B

C

Les règles d’un bon bain :

Réponse : c’est l’ombre A, elle est aussi grande qu’Adrea

Adréa peut-il sortir jouer au soleil ?

• Ne jamais te baigner seul. • Rester où tu as pied. • Prendre un gilet, un maillot avec flotteur ou des brassards même si tu nages un peu ! • Entrer petit à petit dans l’eau ! • Le secret d’Adrea : s’éclabousser avant de plonger !


que , s i r de Le a n g bai ade ! a l de noy a l c’est

C’est une des premières causes de décès des moins de 7 ans et les quasi noyades peuvent laisser des séquelles graves.

Les points importants :

• Ne jamais laisser des enfants sans surveillance pendant quelques minutes

Pages parents

...

dans l’eau ou à proximité de l’eau. 20 cm suffisent pour qu’un enfant se noie.

• Parler aux enfants des dangers de la baignade sans surveillance. • Désigner un adulte responsable de la surveillance et se relayer. • Equiper les enfants de gilets, brassards, maillots à flotteur (marqués CE) • Se méfier des jouets fantaisie (tapis,croco,bouée, jouet…) • Ne pas surestimer le niveau de votre enfant, ni le votre. • Ne pas sous-estimer les dangers de l’environnement, (météo, rocher, courant, vague, marée...)

• Choisir des lieux de baignade

s en + Les idée

• Donner l’exemple

adaptés et surveillés

nnée depuis l’a uvelles i d n a r g ant a de no Votre enf té, fixez é e u q a h :c es. dernière e, adapté d a n ig a b e règles de er et mêm ds. g a n à i lu zsar , apprene sans bras Dès 4 ans apprivoiser l’eau à tout petit

• Les gestes qui sauvent...

Les premières minutes après un accident sont vitales. Formez-vous aux gestes de secours. 1Oh de formation suffisent pour apprendre les gestes qui sauvent.


Les points importants :

provoquer des réactions.

• Donner l’exemple Les signaux d’alerte :

Faiblesse, nausée, température, vomissements

Les bons réflexes :

• Donner à boire seulement de l’eau. • Rafraîchir la personne. • Aérer ou ventiler. • Ne pas hésiter à consulter un médecin ou prévenir les secours.

...

• Protéger particulièrement les bébés et les enfants. • N’hésitez pas à investir dans des lunettes de qualité. • Se protéger dans toutes les activités de plein air même déjà bronzé. • Se rincer à l’eau douce pour hydrater la peau et enlever le sel. • Mettre de la crème solaire même sous un parasol. • Proposer régulièrement à boire aux enfants sans attendre leur demande. • Faire attention aux médicaments et parfums qui peuvent, au soleil,

Pages parents

leil o s de s p u Co et ion t a t dra y h s dé


Pour une protection solaire efficace, trois informations à doser : Votre type de peau

Le niveau du FPS de votre produit de protection solaire

A vous de doser

L’indice UV du jour diffusé dans les bulletins météo

A savoir :

• l’indice UV indique les prévisions de rayonnement au midi solaire (14h l’été en France métropolitaine) A partir du niveau 3 : se protéger. • Le FPS : Facteur de Protection Solaire est désormais la mention commune indiquée sur tous les bons produits de protection solaire. A appliquer généreusement toutes les deux heures et plus souvent si activité... y compris la baignade. Un FPS égal ou supérieur à 25 garantie une protection satisfaisante contre les UV - A et B

En savoir + : www.soleil.info

Eau + soleil = vie Pour que les bonheurs de vacances se renouvellent chaque année, réduisez par des gestes simples votre impact sur l’environnement. En savoir + : www.bilancarbonepersonnel.org


Numéros d’urgence SAMU urgences médicales :

15

Pompiers incendies et accidents voie publique :

18

Police secours troubles de l’ordre public :

17

Les conseils d’Adrea (et Patouille) se poursuivront prochainement... Adrea et ses amis Adrea est heureux Le grand ménage Adrea à la montagne

Pour les secours en mer :

1616

La maladie d’Adrea

En France et en Europe, un seul numéro :

112

- appel d’urgence européen ; - tout type d’urgence ; - gratuit ; - dans votre langue ; - accessible d’une ligne fixe ou mobile. Remerciements à Isabelle Le Bot, Suzanne Mounier - pédiatre et Armelle Fardet - médecin, pour leurs précieux conseils. Toute reproduction même partielle de cet ouvrage est interdite sans autorisation de l’éditeur. Loi n° 49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse - Imprimé en France sur papier FSC


Patouille, chat ou peluche ? Adrea aime tellement son chat en peluche que celui-ci prend vie dès qu’ils ne sont que tous les deux... Il arrive même que Patouille fasse part de quelques bons conseils à son ami Adrea. Un livre qu’il est encore mieux de découvrir à deux : Lorsque Adrea et Patouille parlent, le texte prend une autre forme. N’hésitez pas à confier la lecture de ces passages à votre enfant et découvrez ensemble la joie de la lecture à deux voix. A propos de l’auteure

Aline de Pétigny crée pour les enfants depuis maintenant plus de quinze ans. Auteure de la série «Camille» aux Editions Hemma ainsi que de contes, aux Editions Pour penser à l’endroit, abordant des sujets comme le bonheur, la confiance, la mort, l’intuition, elle souhaite transmettre une certaine philosophie de la vie aux petits comme aux grands. A propos de l’illustratrice

Depuis toute petite, Lise Daulin promène ses crayons un peu partout. Après un premier livre, «Juste une rencontre», Lise continue son chemin plein de couleurs au milieu des livres pour les enfants. Petites Pensées • Comptines pour penser • Histoires pour penser • Contes pour penser • Petites histoires pour penser • Nouvelles pour penser... A chaque âge, sa collection. Découvrez notre catalogue complet sur www.pourpenser.com Penser à l'endroit : c'est continuer à dire "pourquoi ?"

à l’endroit

© Éditions Pour penser

13 rue Léon Pissot - 49300 Cholet - Tél./Fax : 02 41 58 72 26 editions@pourpenser.com - http://www.pourpenser.com ressources pédagogiques : http://www.pourpenser.com/educ

� ������ ������ ISBN : 978-2-915125-37-5 Dépôt légal : juin 2008

) e l l i u o taP t e ( a e r d A ’ d s l i e s n o c s e L

Aujourd’hui il fait beau, et Adrea est impatient de profiter de la plage, du soleil et de l’eau. Cette journée à la plage sera l’occasion pour Adrea de découvrir qu’il y a quelques précautions à prendre avant de courir se jeter à l’eau... même si l’on sait déjà nager !

Adréa et le soleil  

Livre pour enfants sur la prévention