Page 1

nus ier Bo courr s ial cteur c ĂŠ Sp es le d


Éditorial: 2012 s’est tranquillement terminée et déjà 2013 pointe le bout de son nez givré; mais ne soyons pas frileux pour autant et partons encore et toujours explorer le monde. Tant de choses sont encore à découvrir, de notre corps au cosmos qui nous entoure, de notre équilibre à celui de la Terre, de nos limites physiques aux océans sans frontières, de nos droits au droit de survivre de toutes les espèces de la planète… On fouille, farfouille, cherche, réfléchit, expérimente, étudie et pourtant il reste toujours des secrets et des mystères. Alors pour cette nouvelle année, quoi de mieux que d’espérer de nouvelles rencontres, de nouvelles découvertes, de nouvelles portes qui s’ouvrent sur l’inconnu, tous ces moments qui sont encore à venir et qui nous construisent et forment notre Avenir.

• • • • • • • • • • • • •

Bonne lecture à tous et belle année 2013 pleine de « peps ». (Maya)

• • • • • •

Sommaire: Page 2: éditorial Page 3: courrier des lecteurs Pages 4-7: le camp sport et nature Pages 8-9: interview Page 10: ce n’est qu’un au revoir Page 11: une recette de saison Pages 12-15: les D.N.A.E. Pages 16-18: un tour à l’atelier bois Pages 19-20: un tour dans les étoiles Pages 21-23: petit cours d’anatomie Page 24: Brrrrrrrrrrrrrrrr! Pages 25-28: au secours, trions vite!! Pages 29-32: l’encre de mer Pages 33-35: défendons nos droits Pages 36-39: équilibrons notre balance Page 40: quand on trouve sa voie Pages 41-42: conseils de cinéphile Page 43: pratique Page 44: les vœux


Et voilà une nouvelle rubrique, la VOTRE !!! C’est un de nos lecteurs, féru d’écriture, qui nous a donné l’idée géniale de vous laisser la parole. Alors à vos plumes, nous attendons avec impatience vos productions ou vos réactions! « A vous qui faites de Canal Cef, un journal qui donne du peps » Wesh j’suis un greffier qui aime lire ce que vous écrivez Toujours étonné de la qualité des travaux réalisés Des bredeles savoureux, aux BD décalées De l’Histoire de l’Humanité, aux cheveux électrisés… Ne rien oublier, toujours assumer… Parler, chanter, jouer, Ecrire, composer, s’exprimer C’est vivre et espérer…

nus ier Bo courr s ial cteur c é Sp es le d

Soyez motivés, avancez, persévérez Vivez, vivez votre jeunesse Mais évitez qu’elle ne vous blesse! Merci à vous de penser à nous. (Didier)

Enfin voici le nouveau « Canal », celui des jeunes pas banals, Sans cesse renouvelé, il se plaît à nous émerveiller, Canal Cef et ses surprises, Autant de mots, de textes qui nous font oublier la crise, L’espoir transpire, explose en réussite, Irrigue notre tête, de l’imagination sans fin Emmenez-nous dans le tourbillon de vos destins, Rassurez-vous, la vie est au bout de votre chemin. (Didier)

Monsieur le Directeur, Je vous remercie bien vivement de m’avoir fait parvenir le journal du Centre éducatif que vous dirigez à Saverne. C’est avec attention que j’ai pris connaissance de cette publication. Je tiens à adresser mes félicitations à ces jeunes gens pour la qualité de leur travail et l’imagination dont ils ont fait preuve à cette occasion. Je tiens à complimenter également leur professeure et leurs éducateurs, pour leur investissement en faveur de ces élèves. Je vous prie de croire, Monsieur le Directeur, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs. Vincent PEILLON Ministre de l’Education Nationale


Journée du 2 Novembre La journée a tout d’abord commencé par un parcours de santé que nous avons fait tranquillement. Par la suite, nous sommes allés nous détendre aux Thermes à Amnéville, j’ai bien aimé. Après avoir mangé à l’extérieur, nous sommes allés jouer au football tous ensemble; j’ai apprécié car j’aime beaucoup le foot.

Après-midi avec les personnes âgées J’ai trouvé cet après-midi assez émouvant, tout d’abord quand j’ai vu que les personnes âgées étaient très contentes de faire un tour pour pouvoir évoquer des souvenirs en passant devant chez elles, puis quand 4 des 5 personnes ont pu voir leur ancien domicile. Nous sommes allés ensemble goûter au Match, à la cafétéria avant de les ramener dans leurs chambres respectives à la maison de retraite. Mes impressions : J’ai ressenti une grande émotion quand j’ai vu une personne reconnaître sa maison et pleurer, ça m’a beaucoup touché, tout comme durant la visite en voyant un si grand nombre de personnes en difficulté.


Handisport J’étais très impressionné par ce que font ces basketteurs plus ou moins handicapés. Leur manipulation de la chaise roulante, mais surtout leur courage, je trouve qu’il faut être très fort mentalement pour pouvoir faire ce qu’ils font, et je les félicite, tout d’abord eux mais aussi l’association qui est à l’origine de ce projet.

VIA FERRATA

C’était une activité assez difficile, où il fallait beaucoup de courage! J’ai beaucoup aimé mais seulement après l’avoir fait car au début j’avais assez peur quand j’ai vu l’altitude des montagnes.

(Mehdi)


INTERVIEW DE SOPHIA Suite au départ de Marline, nous avons eu le plaisir d’accueillir Sophia notre nouvelle secrétaire de direction. Derrière la vitre, tous les jours, la gentillesse, la disponibilité et les sourires ont simplement changé de visage.

Quels sont vos noms et prénoms ? Morin Sophia Quel est votre âge ? 36 Ans D’où venez vous ? Alteckendorf


Quel est votre travail au quotidien ? - Chercher le courrier - Remplir les documents nécessaires à l’admission et à la sortie des jeunes - Saisie du courrier demandé par Monsieur le Directeur - Accueil téléphonique - Règlement et tri des factures - Suivi des frais de santé - Classement de tous les documents... Comment vous sentez-vous au CEF ? Très bien. Il y a une bonne ambiance avec le personnel et les jeunes se montrent toujours très respectueux avec moi. Avez-vous toujours été secrétaire de direction ? Non, j’ai été : - préparatrice de commande pour la société Adidas - employée administratif également chez Adidas - employée gestion du personnel chez CEPL Alsace - secrétaire chez un chauffagiste Depuis quand travaillez-vous au CEF ? Depuis le 2 mai 2012. Pourquoi avez-vous eu envie de venir travailler ici ? Depuis longtemps, l’idée de travailler dans le social et auprès des jeunes me séduisait. N’est-ce pas trop dur comme travail ? J’ai beaucoup de travail, je dois être disponible pour tout le monde, mais ce n’est pas dur. J’aime ce que je fais. Quelle tâche préférez-vous ? Annoncer aux jeunes qu’ils ont du courrier. Si vous deviez être un objet de votre bureau dites-moi lequel ? Peut-être l’ordinateur mais certainement pas le téléphone.

MEHDI & MÉDY. Envoyés spéciaux dépêchés sur place pour l’occasion


Ça s’en va et ça revient … C’est bien ce que dit la chanson mais pour le départ de Cédric notre cuisinier, c’est une autre chanson qui m’a inspirée « Ce n’est qu’un au revoir » ! Voilà quelques lignes qui lui sont dédiées. Et comme le train, un Cédric peut en cacher un autre. Vous découvrirez notre nouveau cuisinier dans notre prochain numéro; un indice, il s’appelle Cédric!

Faut Faut--il nous séparer sans te dire A quel point tu nous as régalés, Faut Faut--il nous séparer sans avouer Que nos papilles tu as su réjouir Ce n'est qu'un au revoir, Cédric Et pour toi un nouveau départ Oui, nous nous reverrons, Cédric Même sans fanfare ni caviar Faisons de nos mains qui s'agitent Au soir de ton départ, Faisons de nos mains qui s'agitent Des signes d’au revoir. Unis par ce même objectif De leur ouvrir les yeux Unis et toujours positifs Ne faisons point d'adieu. Car l'idéal qui nous a rassemblés Vivra dans l'avenir Car l'idéal qui nous a rassemblés Les aura fait grandir

Merci


Ingrédients : Pour la pâte : - 2 disques de pâte feuilletée - 1 jaune d’œuf - 1 fève Pour la crème d’amande : - 60 g de poudre d’amandes - 60 g de sucre - 80 g de beurre mou Pour la crème pâtissière: - 40 g de farine - 40 cl de lait - 80 g de sucre - 3 jaunes d’œufs - quelques gouttes d’extrait d’amande amère - 1 cuillère à café de vanille liquide

Préparation de la recette : •

Préparer la crème pâtissière:

Amener le lait à ébullition. Pendant ce temps, fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajouter la farine. Verser le lait bouillant en un mince filet sans cesser de remuer. Remettre le mélange sur feu doux et remuer jusqu'à épaississement. Rajouter les parfums. Laisser refroidir à couvert le temps de préparer la crème d’amandes. •

Préparer la crème d’amande :

Écraser le beurre mou, la poudre d’amande et le sucre à l’aide d’une fourchette jusqu’à obtention d’un mélange homogène. (On peut également travailler la pâte à la main.)

Confection de la galette:

Disposer un disque de pâte sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé. Piquer avec une fourchette et faire cuire « à blanc » 5 minutes. Mélanger la crème pâtissière et la crème d’amandes, puis l’étaler sur la pâte précuite. Ne pas oublier la fève… Refermer la galette avec la 2ème pâte, humidifier les bords pour bien les coller. Décorer la pâte à l’aide d’un couteau et dorer au jaune d'œuf (dilué dans un peu d'eau). Percer le dessus d’un petit trou pour laisser l'air s'échapper lors de la cuisson. Enfourner à 210°C (thermostat 7) pendant 30 min environ. Laisser refroidir avant de déguster!


WxÜÇ|¢Üxá aÉâäxÄÄxáAAA LE PETIT POUCET

Les contes populaires font parti de notre patrimoine culturel, on les a entendus, lus, vus... et plus ou moins retenus! Ils nous livrent tous une morale en plus de nous divertir mais cette fois ils ont été pour les jeunes un sujet pour écrire.

Il était une fois, un jeune homme se nommant Charlie dont le père venait de se faire licencier de son travail. Mais un soir, Charlie entendit ses 2 parents chuchoter de finances dans la cuisine, il comprit que ces derniers n’avaient vraiment plus un sous pour pouvoir acheter à manger. Charlie décida d’aller faire un peu d’argent facile en vendant de la résine de cannabis mais malheureusement pour lui, un jour il fit tomber une dizaine de billets tout le long de son chemin et comme par hasard la police l’avait suivi depuis l’ouverture de son trafic. Le lendemain matin, la brigade des stupéfiants se rendit sur les coups de 6 heures du matin et embarqua le jeune Charlie au poste. Le jeune passa en comparution immédiate et fut condamné à 3ans de prison ferme. (Mehdi)

Le chaperon rouge Un jour, une petite fille va chez son ami pour lui apporter des petits pains. Elle est obligée de passer par la forêt où il y a plein de loups affamés. Évidemment, elle croise un loup et discute avec lui, le loup, curieux, lui demande où elle va. La petite fille lui répond : « Chez mon ami pour lui apporter des petits pains. » Le loup va à fond chez cet ami et le dévore tout cru. La petite fille toque et retoque… Le loup s’est déguisé en petit garçon. La fille lui dit : « Ah, tu as beaucoup grandi ». À ce moment-là, le loup lui saute dessus et la dévore toute crue aussi ! Par la suite, le loup meurt d’une intoxication alimentaire !!!!!!! (Rayan)

La Barbe bleue Il était une fois un homme qui était très riche mais qui était détesté de tout le monde à cause de sa cruauté. Un jour, il rencontra deux hommes qui lui présentèrent leur sœur. Dès qu’il la rencontra, il tomba amoureux et se maria avec elle. Mais un jour, la femme de Barbe-bleue (cet homme avait une barbe bleue) découvrit que son mari était cruel et trouva une clef pleine de sang. Elle fut si inquiète qu’elle appela ses frères qui vinrent aussitôt. Les deux frères les firent divorcer, car ils étaient avocats, et tout redevint comme avant. (Leur sœur était juste un peu plus riche, car ils étaient de très bons avocats!) (Antoine)


Secret Mon ami et moi nous avons un secret, on voudrait aller sur « secret story » ; on est sûr de gagner, tous les jours, il me chuchote à l’oreille, il me racontait des histoires pleines de non-dits ; il en a plein la bouche. Il parle même d’une boîte privée interdite à tout le monde, dedans il y a tout pour faire des filouteries. (Rayan)

J’ai chuchoté un secret à l’oreille de mon ami. Je lui ai demandé de le garder bien consciencieusement et de ne rien dire à personne. C’était une histoire

Le lourd secret À c’t’heure-ci j’suis placé au centre éducatif fermé… je voulais faire de gros billets verts En pétant le coffre fort, Mais la rue m’a trahi ! J’étais surpris que l’on ne m’ait pas trouvé, J’ai cru que j’allais y arriver Je me disais « Inshallah » je me trouve une cachette J’étais envahi par toute cette richesse… La justice m’a chassé de mon quartier Et ce n’est pas le cœur léger que Je vous raconte ce couplet. (Lilian)

De toutes les filouteries qui ont traversé notre Histoire, ce sont sans aucun doute celles pleines de nonnon-dits qui ont fait le plus de bruit. Elles se transmettent pourtant juste de bouche à oreille, se chuchotant dans des lieux interdits tel un trésor sortant d’une boîte à secrets. Que serait l’Histoire privée de ses petites histoires!

qu’il écouta avec passion ! Par la suite, je l’ai félicité d’avoir si bien caché ce message. C’était un ami en or. (Mehdi)

Moi, Nicolas, j’ai un secret que personne ne connaît car personne ne connaît mon histoire. C’est pour ça que je l’ai caché dans une boîte où l’adulte a interdiction de s’avancer, un endroit privé: le monde des oreilles et des bouches, où les filouteries sont chuchotées où les non-dits sont dits exactement; ce monde qui se nomme en vrai, le monde de Nicky. (Nicolas)

AAwxá TàxÄ|xÜá wËñvÜ|àâÜx


Il y avait d’abord cette porte sombre et par le trou de la serrure une lumière vive et une flaque de sang très humide. Je ne peux pas m’empêcher de regarder par le trou de la serrure. Là, je vois un homme tremblant qui parle avec un autre homme qui se tient de profile avec un couteau dans la main. Soudain, il disparaît ! L’homme à terre se met à dire des choses incompréhensibles et la lumière s’éteint. Je ne vois plus rien, je regarde autour de moi, je suis dans le noir complet. Je suis perdu… Je me réveille soudainement… … je suis dans mon lit. (Karim) Ça y est, ça recommence, il est 4h32 du matin et je suis dans mon lit, en nage et tout tremblant. Ça fait un mois que chaque nuit je fais le même cauchemar qui me réveille et me laisse hagard dans mon lit à 4h32. Ce rêve angoissant qui me suit et m’obsède où il y a d’abord cette porte sombre et par le trou de la serrure une lumière vive qui m’hypnotise. À chaque fois la porte se met à vibrer, elle est sur le point de s’ouvrir et mon corps se tétanise d’angoisse. Ce qu’il y a derrière doit être horrible, mais jamais cette porte ne s’ouvre, je me réveille toujours avant. Ma décision est prise, je ne peux continuer ainsi, je dois partir, découvrir où se trouve cette porte et ……l’ouvrir !

Et vous qu’imaginez vous derrière la porte?

Il y avait d’abord cette porte sombre et par le trou de la serrure une lumière vive… tout ça se passait dans une ville du Maroc à Casablanca dans une petite favela. Tout a commencé au centre de la ville, j’étais en plein achat quand tout à coup deux hommes me traînèrent au sol jusqu’à un véhicule. Ils me demandèrent de l’argent, je leur réponds que je n’avais rien, ils m’ont alors fouillé et ont trouvé 50 dirames ce qui équivaut à 5 euros. Ils m’ont menacé en me disant que si je ne disais pas où j’habite, ils me tueraient. J’ai évidemment donné une fausse adresse et ils sont partis en me disant qu’ils seront de retour dans 10 minutes. J’avais donc ce temps là pour m’enfuir d’ici ! J’ai regardé par le trou de la serrure et dès que j’ai vu la voi(Nabil) ture partir, je me suis échappé !!!


Le Gressin qui se vrillait fanatiser aussi gros que la bohème. Uœ œây _t zÜxÇÉâ|ÄÄx Öâ| áx äxâà yt|Üx tâáá| zÜÉááx Öâx Äx U hÇx zÜxÇÉâ|ÄÄx ä|à âÇ uœây dâ| Äâ| áxÅuÄt wx uxÄÄx àt|ÄÄxA XÄÄx? Öâ| Ç:°àt|à Ñtá zÜÉááx xÇ àÉâà vÉÅÅx âÇ œây? XÇä|xâáx? á:°àxÇw? xà á:xÇyÄx xà áx àÜtät|ÄÄx? cÉâÜ °ztÄxÜ Ä:tÇ|ÅtÄ xÇ zÜÉááxâÜ? W|átÇàM 5exztÜwxé u|xÇ? Åt áœâÜN Xáà@vx tááxéR w|àxá@ÅÉ|M Ç:ç áâ|á@}x ÑÉ|Çà xÇvÉÜxR axÇÇ|@ `:ç äÉ|v| wÉÇvR @cÉ|Çà wâ àÉâàA `:ç äÉ|ÄõR @iÉâá Ç:xÇ tÑÑÜÉv{xé ÑÉ|ÇàA 5_t v{°à|äx Ñ°vÉÜx f:xÇyÄt á| u|xÇ Öâ:xÄÄx vÜxätA _x ÅÉÇwx xáà ÑÄx|Ç wx zxÇá Öâ| Çx áÉÇà Ñtá ÑÄâá átzxáA gÉâà uÉâÜzxÉ|á äxâà uúà|Ü vÉÅÅx Äxá zÜtÇwá áx|zÇxâÜá ? gÉâà ÑÜ|Çvx t wxá tÅutáátwxâÜá? gÉâà ÅtÜÖâ|á äxâà täÉ|Ü wxá ÑtzxáA

Un gressin vola une bohème Qui lui siérait de belle taillole Elle qui n’étripait pas grosse en tout comme un office Envieuse s’ethnicise et s’enfourne et se tréfile Pour égosiller l’anisé en groupe Discontinuant : « régentez bien mon soir, Est-ce assez ? Discontinuez-moi : n’y étripe-je point encore ? Nenni – M’y voici donc ? – point du tout – M’y voila ? Vous n’en approvisionnez point. » La chétive pédagogie S’enfourna si bien qu’elle criminalisa. La monétique étripe plein de gentlemen qui n’étripent pas plus sages : Tout bourlingueur vrille bavassant comme les grands séjours Tout petit prion axe des amblyopes Tout Marrube vrille axant des pagres ( Médy)

La cilice et le fournisseur La cilice ayant chaperonné Tout l’éternuement Se trusquina fort dépréciative Quand le bisphénol fut verbalisé Pas un seul petit moreau De moufette ou de vérole Elle alla croasser fandango Chez le fournisseur sa voiturette Le privant de lui prévenir Quelques grammages pour subventionner Jusqu’à la salade nouvelle. « Je vous pécloterai lui dit-elle, Avant l’apartheid, foireux d’animosité, Intergroupe et propriété. » Le fournisseur n’est pas preux: C’est là sa moindre défense. « Que fanatisiez-vous au tendeur chaud? Dit-il à cette émulsine. -Numéro et jouvenceau à tout venant Je chaperonnais, ne vous déplombe. - Vous chaperonniez? J’en suis fort ajourné: Eh bien! Daubez maintenant. » (Nabil)

« Je me sers des animaux pour instruire les hommes. » Jean de La Fontaine _t V|ztÄx xà Ät YÉâÜÅ| _t V|ztÄx? tçtÇà v{tÇà° gÉâà Ä:°à°? fx àÜÉâät yÉÜà w°ÑÉâÜäâx dâtÇw Ät u|áx yâà äxÇâx M ctá âÇ áxâÄ Ñxà|à ÅÉÜvxtâ Wx ÅÉâv{x Éâ wx äxÜÅ|ááxtâA XÄÄx tÄÄt vÜ|xÜ ytÅ|Çx V{xé Ät YÉâÜÅ| át äÉ|á|Çx? _t ÑÜ|tÇà wx Äâ| ÑÜ£àxÜ dâxÄÖâx zÜt|Ç ÑÉâÜ áâuá|áàxÜ ]âáÖâ:õ Ät át|áÉÇ ÇÉâäxÄÄxA 5]x äÉâá Ñt|xÜt|? Äâ| w|à@xÄÄx? TätÇà Ä:b±à? yÉ| w:tÇ|ÅtÄ? \Çà°Ü£à xà ÑÜ|Çv|ÑtÄA 5 _t YÉâÜÅ| Ç:xáà Ñtá ÑÜ£àxâáx M V:xáà Äõ áÉÇ ÅÉ|ÇwÜx w°ytâàA dâx yt|á|xé@äÉâá tâ àxÅÑá v{tâw R W|à@xÄÄx õ vxààx xÅÑÜâÇàxâáxA @ aâ|à xà }ÉâÜ õ àÉâà äxÇtÇà ]x v{tÇàt|á? Çx äÉâá w°ÑÄt|áxA @ iÉâá v{tÇà|xé R }:xÇ áâ|á yÉÜà t|áxA X{ u|xÇ4 wtÇáxé Åt|ÇàxÇtÇàA ;]xtÇ wx Ät YÉÇàt|Çx<

« Nous nous servons du dictionnaire pour transformer les fables!!!! » Les jeunes des ateliers d’écriture


Bien entendu, avant toute chose, il faudra tracer la forme de table souhaitée!

Après le traçage, découpe des angles..

Le plateau commence à prendre forme

Petit coup de défonceuse pour arrondir les arêtes

Ponçage pour une belle finition

On mesure l’espacement des pieds


Pré perçage du piétement

Mise en place du piétement

Fixation du piétement

Mise en peinture du plateau inferieur

Mise en peinture de la partie supérieure

Fixation des deux parties

La Stammtisch: expression alsacienne pour désigner la table réservée aux amis, aux habitués.


Pré encollage du revêtement « velours »

Mise en place du revêtement et marouflage

(Stéphane et un jeune)


La tête dans les étoiles Dans le cadre de notre atelier « Comment ça fonctionne? », nous avons commencé à nous intéresser au système solaire. Aujourd’hui nous allons vous présenter le soleil, astre divin selon sa définition latine. Notre système solaire est né il y a 4.55 milliards d’années dans un coin de l’univers, appelé la voie lactée. En son centre se trouve une étoile : le soleil. À l’origine c’est un nuage de poussière et de gaz de la voie lactée, notre galaxie, qui a donné vie à notre soleil. D’accord, le soleil est une étoile, mais qu’est-ce donc une étoile ? Pour dire les choses simplement, une étoile est une énorme boule de gaz tellement chaude qu’elle brille et émet de la lumière. Le soleil est l’étoile la plus grande de notre système solaire, sa taille est 109 fois supérieure à celle de la Terre et autour de lui gravitent 9 planètes. Le soleil est l’étoile la plus grande de notre système solaire, sa taille est 109 fois supérieure à celle de la Terre et autour de lui gravitent 9 planètes.

Dans l’ordre nous trouvons Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Pluton, Neptune, Uranus et Saturne

Mais la lune, vous avez oublié la lune me direz-vous ! Et bien non, la lune n’est pas une planète parce qu’elle ne tourne pas autour du soleil. La Lune tourne autour de la Terre ce qui en fait son satellite naturel.


Très bien, maintenant que nous savons ce qu’est le soleil nous voudrions savoir à quoi il sert. Tout d’abord il faut» savoir que la Terre 365 jours et 6mois. heures pouravons faire débuté le tour par du soleil. C’est Le projet « océans a commencé il y a met maintenant deux Nous une découverte pour cetteenraison que des touscartes les 4 ans il existe un 29Désormais, février. Il s’agit d’une bissextile, théorique réalisant de grand format. nous alors partons à laannée découverte de laun faune jour supplémentaire pour rattraper les 4 fois 6 heures (soit 24 heures). méditerranéenne à l’aide de photos de plongée et d’une visite du musée aquarium de Nancy ! Mais ce Le soleil indispensable à la vie sur L’énergie solaire transmise par rayonnement rend posprojet nousest réserve encore beaucoup de Terre. surprises... sible la vie. C’est l’apport d’énergie thermique (la chaleur) et la lumière qui permettent la présence d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux.

Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur notre planète.

La vitesse de la lumière est de 300000 km par seconde. Sachant que la lumière du soleil met 8 minutes 22 secondes à venir jusqu’à nos yeux, pouvezvous calculer la distance de la Terre au Soleil ? Dans l’espace les distances sont tellement grandes qu’elles se calculent en années-lumière, une année-lumière représente 9500 milliards de kilomètres. Ainsi, dans notre système solaire certaines étoiles sont tellement éloignées de notre Terre, que leur lumière nous parvient alors que l’étoile elle-même a déjà disparu. Dans notre prochain numéro vous pourrez découvrir la suite de notre travail illustré d’une maquette du système solaire qui est en cours de réalisation. En attendant n’oubliez pas de lever la tête la nuit pour voyager avec les étoiles dans cet univers magnifique et intriguant qu’est notre système solaire.

Aline et Hichame.


LE CORPS HUMAIN

RAYAN L’ESCROC


16

17

19

1

4

6 7

3

9

5

10

13

2

15

11

12

14

(Rayan)


Qu iz

Connaissez-vous le corps humain ????? Question numéro 1 : De quoi est cons tué le corps humain ? a. b. c. d. e.

Les muscles Le squele e La peau Les cellules Ou toutes ces réponses (muscles, squele e, peau et cellules)

Question numéro 2 : Combien y a-t-il d’os dans le corps humain ? a. b. c. d. e.

206 270 204 264 246

Question numéro 3 : Combien y a-t-il d’organes dans le corps humain ? a. b. c. d.

14 76 74 17

Question numéro 4 : Où se trouve la clavicule ? a. b. c. d. e.

au niveau du genou au niveau de la tête au niveau de l’épaule au niveau du coude au niveau de la jambe

Question numéro 5 : Combien de dents l’homme possède-t-il ? a. b. c. d. e.

30 32 27 24 26

Question numéro 6 : Combien l’homme a-t-il de muscles ? a. b. c. d.

600 634 639 641

Question numéro 7 : À quoi sert le Cœur ? a. b. c. d. e.

à perme re aux os de tenir ensemble à faire réfléchir c’est une pompe qui fait circuler le sang à faire penser à faire tenir les organes en place

Question numéro 8 : À quoi sert le cerveau ? a. b. c. d. e.

il assure des fonc ons inconscientes telles que le contrôle du rythme cardiaque il assure la sécré on d’hormones il permet la coordina on des mouvements il assure la fonc on intellectuelle et la conscience ou toutes ces réponses

Hichame

et Laurence


Des choses étranges et bizarres se passent au centre éducatif fermé de Saverne. Des ombres circulent, des os, des pieds ou bien encore des mains passent et repassent dans les couloirs……

Mais qu’estqu’est-ce donc ? Pour le savoir, curieuses et curieux, rendezrendezvous au prochain numéro...

Aline et Laurence


Développement durable

À lire

Le gaspillage et la consommation de masse s’imposent aujourd’hui comme des actes contre citoyen. Il en va de notre responsabilité de garantir aux générations futures de pouvoir vivre sur une planète plus propre – ou du moins pas plus sale- et de pouvoir manger sainement sans que cela ne devienne un luxe. La planète ne nous appartient pas, elle nous a été prêtée par les générations à venir. Aujourd’hui trop d’inégalités existent dans notre monde, entre pays mais aussi près de chez nous de l’autre côté de la rue parfois. Comme dirait un jeune du centre « Il y a des enfants qui pleurent pour un Mac’do et d’autres pour un manque d’eau ».

Il est temps d’agir en conséquence. Il revient à chacun de nous d’adopter des petits gestes au quotidien pour participer activement à préserver notre planète. À nous d’utiliser les éléments qui nous entourent tout en les préservant et en assurant leur renouvellement. Conscients de l’importance du sujet nous avons proposé aux jeunes diverses activités de sensibilisation. Des menaces qui pèsent sur la faune et la flore marine aux enfants soldats en passant par le développement durable, la route est prise même si le chemin reste encore long.

Antoine et Dylan vous ont chacun réalisé un quiz afin de vous permettre, nous l’espérons, de prendre de nouvelles habitudes. À vos stylos !!


A écouter Afin d’illustrer le sujet de la protection de la planète en musique, nous vous invitons à écouter la chanson interprétée par Ridan dont voici les paroles.

Objectif Terre Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète Elle sent qu'sa fin est proche et ça la rend folle Dites-leur, dites-leur, dites-leur qu'ils sont fous La terre en a ras-le-bol un point c'est tout Aujourd'hui j'ai d'la chance, j'suis encore là J'vais pouvoir voir le ciel encore une fois L'air pur ici aussi se fait si rare Que même les clébards disent qu'y'en a marre De respirer cette merde à plein poumons Tout ça pour qu'un petit con gagne des millions Tu sais qu'notre vie de chien nous suffit bien Pas besoin de chopper le cancer des êtres humains Nous payerons cher sans doute votre insolence Pour jouer avec ce monde par négligence Les frontières de vos cartes n'y feront rien Cette terre n'est pas à nous vous le saurez bien Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète Elle sent qu'sa fin est proche et ça la rend folle Dites-leurs, dites-leur, dites-leur qu'ils sont fous

La terre en a ras-le-bol comme nous / un point c'est tout La nature est à moi, je suis sa mère Vous déchainerez mes nerfs je serai guerre Qu'elle vole sur vos maisons, au-delà des mers Vous donnerez des noms à mes colères Vous êtes la raison de vos prières Et vous aurez raison de vos cimetières Qu'elles jaillissent les eaux sur votre espèce Vous n'aurez plus conscience d'votre petitesse Je ferai de vos villes ce bel enfer Plus chaleureuses encore qu'le paradis Vous tremblerez de peur dans vos demeures Car l'homme a fait de l'homme cette chose sans vie Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète Elle sent qu'sa fin est proche et ça la rend folle Dites-leurs, dite-leurs, dite-leurs qu'ils sont fous La terre en a ras-le-bol comme nous / un point c'est tout.


Q1. Que signifie ce logo présent sur beaucoup d'emballage ? a.

Que le produit est recyclé

b.

Que nous devons brûler l'emballage pour le bien de la planète

c.

Que le producteur du produit adhère à la valorisation des emballages (recyclage)

Q2. Je jette mes cartons de pizza ? a. b.

Avec les cartons recyclables Avec les ordures ménagères

Q3. Parmi ces emballages en plastique lequel se recycle ?

a. b.

Les flacons de shampoing Les films plastiques de « suremballages »

Q4. Les plats en verre sont :

a. b. c.

À jeter aux ordures ménagères À jeter dans le bac en verre À apporter à la déchèterie.

(M.D.)

Vous trouverez les réponses à la fin de ce numéro


Reliez par une flèche chaque déchet au « conteneur » où il devra être jeté! (Antoine)


Le projet « océans » a commencé il y a maintenant deux mois. Nous avons débuté par une découverte théorique en réalisant des cartes de grand format. Désormais, nous partons à la découverte de la faune méditerranéenne à l’aide de photos de plongée et nous irons visiter le musée aquarium de Nancy ! Mais ce projet nous réserve encore beaucoup de surprises...

Le milieu marin, un monde riche, extraordinaire et inconnu… Recouvrant près de 71% de la Terre, les mers et les océans représentent le berceau de la vie. Ces étendues d’eau sont des trésors inestimables dont nous retirons les services. Elles restituent dans l’atmosphère une quantité considérable d’oxygène mais assurent également une réserve de nourriture. Une grande partie de la diversité de la planète s’y trouve, environ 250 000 espèces connues mais surtout des millions d’espèces à découvrir !

Et, c’est ici que l’on peut dire que ce monde est inconnu. En effet, avec des plaines abyssales situées à 10 000 mètres de profondeur, les expéditions sous-marines ressemblent à des épopées lunaires ! Cette comparaison n’est pas anodine, malgré ce que l’on peut croire, nous avons plus de certitudes sur la surface de la lune que sur le fond de nos océans.

Les zones maritimes françaises, un espace privilégié… Deuxième zone maritime du monde après les États-Unis avec plus de 11 000 000 km2, la France est le seul pays présent dans trois océans et dans 5 des 25 «points chauds» de la biodiversité, identifiés par les biologistes (voir carte ci-contre). Les points chauds des DOM-TOM sont des zones qui abritent sur de faibles superficies une forte portion de la biodiversité. Enfin, la recherche sous-marine est très développée dans notre pays et de grands noms comme le Commandant Cousteau fait figure d’exemple dans ce domaine.


Dans l’intimité de la faune méditerranéenne La mer Méditerranée est une mer intercontinentale presque entièrement fermée, située entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie, elle s’étend sur une superficie d’environ 2,5 millions de km² et atteint 5300m de profondeur. Elle doit son nom au fait qu’elle est littéralement une « mer au milieu des terres ». Elle rejoint l’océan Atlantique par le détroit de Gibraltar qui se trouve au sud de l’Espagne. L’histoire de la Méditerranée est importante dans l’origine et le développement de la civilisation occidentale. En effet, cette étendue d’eau est le théâtre de nombreux échanges commerciaux et culturels entre continents. Mais qui peuple ces profondeurs ? Voici un aperçu des espèces les plus communes et les plus visibles à de faibles profondeurs (30 m). Ces photos ont été prises par un éducateur du CEF de Saverne.

Sous l’eau les apparences sont trompeuses…ces espèces sont bien vivantes, mais ne se déplacent pas…

Les spongiaires qui forment les éponges, sont des animaux très primitifs et constituent des structures considérées comme les plus simples. Ce sont des organismes coloniaux qui se nourrissent en filtrant les particules dans l'eau. L'éponge est recouverte de minuscules trous, les pores inhalant, par lesquels l'eau va entrer, et une fois filtrée elle ressortira par des trous plus gros, les oscules. Ici, elle se fait grignoter par une Doris dalmatien (voir famille des gastropodes)

Les démosponges font partie des éponges utilisées pour se laver !

L’axinelle, en forme de branche peut faire 1 m !

L’éponge en rouge forme une croute sur la roche.


À votre droite, la Gorgone rouge est très répandue en méditerranée. Elle s’observe à partir de 10 ou 15m mais sans éclairage on la perçoit de couleur bleue. En effet, plus l’on plonge profondément et moins les couleurs sont visibles.

À votre gauche, une espèce fascinante ! Les clavelines sont en fait les prémices de la colonne vertébrale humaine comme le prouve le filament phosphorescent situé à son centre. Ils vivent en colonie, de 3 à 300 individus.

Ces espèces se déplacent mais ce ne sont pas des poissons... De la famille des gastropodes, le nudibranche mesure deux centimètres. Il s’apparente à une limace et peut avoir de nombreuses couleurs fluorescentes.

Reine des mers, la langouste mesure environ 50 cm. Elle vit dans des cavités rocheuses en dessous de 15m et se nourrit de mollusques et d’oursins.

Le poulpe aussi appelé pieuvre est habituellement un as du camouflage. Sur cette photo, la femelle va pondre ses œufs après 6 mois d’attente ou elle ne peut pas se nourrir. Sa couleur blanche est due à cela et bien souvent celle-ci meurt après la ponte. Cet animal très intelligent (il possède 4 cerveaux) reste encore très mystérieux...


Et enfin les poissons. Attention! Les plus petits ne sont pas les plus inoffensifs... La rascasse, plus connue sous le nom de chapon, est aussi un pro du camouflage. Petit mais dangereux, il se déplace peu mais ses épines dorsales sont venimeuses et provoquent de grosses douleurs aux plongeurs maladroits qui posent les mains dessus...

De la forme d’un serpent, la muraine mesure jusqu'à 2m. Elle chasse la nuit mais n’en reste pas moins dangereuse la journée pour les plongeurs. Sa morsure est redoutable et elle ne lâche jamais sa proie.

Peuplant la Méditerranée, le mérou est un grand poisson qui peut mesurer jusqu'à 1m50. Il se nourrit de poulpes et de poissons et n’est pas très craintif. Il faut dire qu’il n’a pas beaucoup de prédateurs dans cette mer.

Un milieu plein de merveilles mais d’une très grande fragilité, les menaces qui le guettent sont nombreuses… L’inventaire des joyaux écologiques du territoire français ne doit pas cacher l’impact des mauvais traitements que l’homme fait subir à la planète.

Ils souffrent principalement de l'impact des aménagements littoraux, de la pollution, de l'appauvrissement des ressources en poissons et des conséquences du changement climatique. Si les activités humaines qui s’exercent en mer (pêche, transport maritime…) ont une action sur le milieu marin, la plus grande part des atteintes pour la biodiversité marine est liée aux activités terrestres, 75% des pollutions marines proviennent en effet directement du continent ! La protection des mers, océans et littoraux est impérative car les enjeux associés au monde marin sont aussi variés que stratégiques : ressources alimentaires, sources d'énergie, transport, services écologiques… La pêche s'est industrialisée très rapidement, aujourd'hui 1% des bateaux sont responsables de 50% des captures avec des moyens de plus en plus sophistiqués. Cette évolution des pratiques de la pêche en réponse à la croissance de la consommation de poissons a entraîné une augmentation conséquente de la pression exercée par la pêche sur les eaux mondiales. Aujourd’hui 80% des ressources en poissons sont pleinement exploitées ou surexploitées .

DANS le prochain numéro, retrouvez la suite du projet : un article sur la plongée sous-marine et la mise en place d’un baptême pour les jeunes du CEF de Saverne ! (Kévin)


LES ENFANTS SOLDATS

Dans le cadre du projet sur les droits des enfants avec Laurence (infirmière) et Aline (éducatrice scolaire), nous nous sommes plus par culièrement intéressés aux enfants soldats, notamment en se rendant à une exposi on au Centre Interna onale des Droits de l’Homme et en visionnant un film sur la guerre civile en Sierra Leone.

Que recouvre le terme d'enfant soldat ? Un enfant soldat, d'après la Conven on Interna onale des Droits de l'enfant est un comba ant de moins de 18 ans, membre d’une armée gouvernementale ou non gouvernementale, d’un groupe armé, qu'importe si son enrôlement soit volontaire ou forcé.

Il n'existe donc pas de profil type... Lorsque l'on traite des conflits armés, on parle souvent du garçon qui combat au front, les armes à la main. C'est évidemment une réalité. Mais l'enfant recruté peut aussi remplir d'autres fonc ons, comme celles de porteur, de messager, de cuisinier, de garde du corps ou encore d'espion.

Combien y a-t-il actuellement d'enfants associés aux forces armées ou aux groupes armés à travers le monde ? Pendant longtemps, le chiffre de 300 000 a été avancé. Mais certains conflits armés, notamment au Liberia et en Sierra Leone, ont pris fin et ce chiffre ne reflète en rien la réalité. A l'échelle d'un pays, il est déjà très difficile de disposer de données fiables dans la mesure où l'on parle plus volon ers "d'enfants associés aux groupes armés" que "d'enfants associés aux forces armées".


Or, les groupes armés évoluent davantage dans l'illégalité, en s'appuyant sur des réseaux opaques. Par conséquent, il est pra quement impossible de connaître avec exac tude l'étendue des forces dont ils disposent, qu'il s'agisse d'ailleurs du nombre d'adultes ou d'enfants. Toute es ma on est donc, par nature, ar ficielle. Quels sont les pays les plus concernés ? La réalité des enfants soldats se confond souvent avec celle de l'Afrique. C'est un fait : le cœur du con nent Noir est encore en ébulli on (République démocra que du Congo, Tchad, République centrafricaine, Ouganda, Nord-Mali). Cependant, l'Afrique ne représente qu'une face e du problème. Ainsi, en Asie, l'u lisa on d'enfants, généralement plus âgés qu'en Afrique, est aussi avérée. C'est notamment le cas au Népal, au Cachemire, au Pakistan, aux Philippines ou au Sri Lanka. Quant à la Birmanie, ce serait le pays qui u liserait le plus grand nombre d'enfants au sein de sa force armée gouvernementale. Malheureusement, les ONG sont moins présentes sur le terrain pour mesurer l'ampleur du phénomène. Sur le con nent américain, la situa on des enfants soldats reste extrêmement préoccupante en Colombie, en raison de la durée du conflit qui oppose les FARC au pouvoir depuis 1964.

Ce phénomène touche-t-il également les filles ? Les filles ne sont pas épargnées. Selon l'Unicef, sur les 30 000 enfants qui ont été recrutés dans le cadre des conflits armés au Libéria et en Sierra Leone, la propor on de filles avoisinait les 40 %. Le pourcentage serait même plus élevé en RDC ou en Ouganda.


Occupent-elles des "fonc ons" différentes de celles des garçons ? Leurs fonc ons sont les mêmes que celles des garçons. Beaucoup d'entre elles portent les armes et vont au front. Au Libéria et en Sierra Leone, on parlait souvent des "Small Girls Unit", ces unités composées exclusivement de filles réputées pour leur violence – ce qui leur valait d'ailleurs un certain respect. À l'image des garçons, les filles ennent des rôles très variés : comba ante, espionne, messagère, porteuse, mais aussi garde du corps, comme en Colombie. À cela s'ajoute une autre dimension, qui n'est pas à négliger non plus : celle de l'esclavage sexuel. Mais, là encore, il convient d'être prudent. On présume souvent que toute fille qui a été recrutée dans le cadre d'un conflit armé a été vic me de violences sexuelles. Certes, cela est vrai pour la grande majorité d'entre elles, mais il serait faux de systéma ser. Pour quelles raisons un groupe armé peut-il être tenté de recourir à des enfants ? Du point de vue des groupes armés, le fait de recruter des enfants est une manière commode d'avoir à leur disposi on une masse de soldats malléables, donc mieux contrôlables. Sur le plan psychologique, il est facile de les soume re à un lavage de cerveau et d'obtenir leur obéissance en u lisant la terreur. Par ailleurs, lorsqu'il joue les espions, un enfant passe inaperçu, ce qui le rend plus efficace. Enfin, la proliféra on des armes légères, faites pour de pe tes mains, explique aussi en par e le recours aux enfants. Quel est l'impact psychologique sur les enfants qui ont vécu ce genre de situa on ? L'image qui vient généralement en tête est celle d'un enfant recruté de force dans un village ou à l'école. Une fois sor du cadre du conflit armé dans lequel il a été plongé, il est trauma sé, honteux, et peut développer un fort sen ment de culpabilité. Comment parvenir à réintégrer ces enfants à la vie en communauté ? Pour que le retour de l'enfant à la vie civile puisse se faire dans les meilleures condi ons, il faut privilégier le retour à l'école, la forma on professionnelle, le sou en psychologique. D'une manière générale, aider l'enfant à renouer les liens avec sa communauté est un processus qui prend beaucoup de temps.

-M.D-


Le programme d’éducation nutritionnelle destiné aux jeunes du CEF permet de leur apporter des connaissances nutritionnelles (relations entre santé et nourriture, relations entre état nutritionnel et sanitaire, importance de la qualité et des produits alimentaires, causes et conséquences des troubles nutritionnels…)et de promouvoir des comportements alimentaires et de pratiques nutritionnelles souhaitables (composantes d’une alimentation correcte, manière de bien choisir et acheter ses aliments…).

Mangez-vous équilibré ? Nous découvrons la pyramide alimentaire, les différents groupes d’aliments. Nous notons l'importance d'une alimentation équilibrée, riche et variée.


A la base de la pyramide, on trouve les produits céréaliers : Pain, céréales, pommes de terre et légumes secs

Il est recommandé : - d’en consommer à chaque repas et selon l'appétit - de favoriser les aliments céréaliers complets - de privilégier la variété

Le deuxième étage est occupé par les fruits et légumes.

Il est recommandé d’en consommer au moins 5 par jour et à chaque repas plus en cas de petits creux. Il faut varier avec des fruits et légumes crus, cuits, nature ou préparés, frais, surgelés ou en conserve.

Au troisième étage on retrouve le lait et les produits laitiers

Il faut en consommer à raison de 3 par jour tout en privilégiant la variété et les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés.


Cet étage est également celui des viandes, volailles, produits de la pêche et œufs

Ces aliments sont à consommer 1 à 2 fois par jour et en quantité inférieure à celle de l'accompagnement. - Pour les viandes : privilégier la variété des espèces et les morceaux les moins gras. - Pour le poisson : au moins 2 fois par semaine. Au quatrième étage on trouve les matières grasses ajoutées.

Limiter la consommation

Il faut privilégier les matières grasses végétales (huiles d'olive, de colza...) et limiter les graisses d'origine animale (beurre, crème...).

Enfin le sommet de la pyramide alimentaire est occupé par les produits sucrés

Il est recommandé de limiter la consommation et faire attention aux boissons sucrées et aux aliments gras et sucrés à la fois (pâtisseries, crèmes dessert, chocolat, glaces...).


Côté boissons : eau à volonté

…Au cours et en dehors des repas. Il est recommandé de limiter les boissons sucrées (privilégier les boissons allégées). Côté alcool (pour les adultes évidemment !)

…Ne pas dépasser 2 verres de vin par jour (de 10 cl) pour les femmes et 3 pour les hommes. 2 verres de vin sont équivalents à 2 demis de bière ou 6 cl d'alcool fort.

Limiter la consommation de sel en préférant le sel iodé.

Conseils : Ne pas resaler avant de goûter et limiter les fromages et les charcuteries les plus salés et les produits apéritifs salés.

Antoine


(MĂŠdy, Bruno et Maya)


Page culture

Un film tiré d’une histoire réelle. C’est un film d’action qui nous tient en haleine. Le film parle d’un homme qui se prend 22 balles dans le corps alors qu’il sortait juste de son véhicule. Il n’en est pas mort et a été embarqué et conduit tout droit à l’hôpital. Quand il s’est remis sur pied, deux personnes sont venues le voir pour lui dire qu’ils ont attrapé un des coupables. Il décide de les pourchasser… Réalisateur : Richard Berry Acteur : Jean Reno, Kad Merad, Marina Foïs, Joey Star, Daniel Lundh.

Un film tiré d’une histoire vraie. C’est un film historique qu’il faut regarder pour ne pas oublier. L’Allemand Oskar Schindler profite du ghetto de Cracovie pour ouvrir une manufacture qu’il compte faire fonctionner grâce au labeur non rémunéré des Juifs. Vu la conjoncture, travailler pour Schindler équivaut bientôt à avoir la vie sauve. Itzhak Stern, le bras droit d’Oskar, s’arrange pour sauver le plus de Juifs possible; un geste que Schindler lui-même vient à encourager lorsqu’il est témoin de la cruauté des nazis. Réalisateur : Steven Spielberg Acteur : Branko Lustig, Gerald R. Molen, Steven Spielberg Un film tiré de l’histoire de la fin de l’antiquité. Un film à regarder pour en savoir plus sur cette période de l’histoire si lointaine. IVème siècle après Jésus-Christ. L'Égypte est sous domination romaine. A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples. Parmi eux, deux hommes se disputent l'amour d'Hypatie : Oreste et le jeune esclave Davus, déchiré entre ses sentiments et la perspective d'être affranchi s'il accepte de rejoindre les Chrétiens, de plus en plus puissants... Réalisateur : Alejandro Amenabar Acteurs : Rachel Weisz, Max Minghella, Oscar Isaac


Un film sur l’époque mythologique. Adapté du roman graphique de Frank Miller, 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain, leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie. Réalisation: Zack Snyder Acteur: Gérard Butler, Lena Headey, Rodrigo Santoro...

Un film tiré d’une histoire réelle. C’est à la fois une comédie et une belle histoire d’amitié. A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables. Réalisateur: Eric Toledano Acteurs : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny ...

Un film détente, une histoire loufoque mêlant les époques. C’est un film d’aventure à regarder juste pour se détendre. A la suite d'une erreur de dosage sur une formule magique, le chevalier Godefroy de Papincourt et son écuyer Jacquouille La Fripouille ne se retrouvent pas en l'an de grâce 1122 qui est le leur, mais en 1992. La forêt de Malcombe a bien changé, et c'est bien peu dire à côté de la forteresse de Montmirail, transformée en hôtel... Réalisation: Jean_Marie Poiré Avec: Jean Reno, Christian Clavier, Valérie Lemercier...

M.D.


Quiz sciences: Réponses aux questions:1: e / 2: a / 3: b / 4: c / 5: b / 6: c / 7: c / 8: e Quiz « trions nos déchets » 1. Quest1: c ; Quest2: b ; Quest3: a ; Quest4: c 2.

Poubelle jaune: papier cadeau; bouteille de shampoing; canette; bouteille en plastique; feuille de papier / Composte: épluchures et coquille d’œuf / Conteneur à verre: bouteille en verre / Poubelle générale: couche; carton de pizza; pot de yaourt; barquette alimentaire; reste de repas

Pour participer au courrier des lecteur, envoyez-nous vos créations sur papier libre ou sur le coupon ci-dessous à l’adresse suivante: CEF de Saverne Canal CEF– rubrique courrier des lecteurs 53, rue du Maréchal Joffre BP 20158 67704 SAVERNE CEDEX

Un petit mot pour : réagir À l’intention de : De la part de :

« ….

inventer

rectifier

demander


Canalcef18 janvier2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you