Page 1

PARKER 3RD QUARTER 2017

n

3IÈME TRIMESTRE 2017

34th Annual Conference and Trade Show 34e édition du congrès annuel et de l’exposition commerciale

FOLLOW US: @canadianparking


Spitter Magnetic Stripe Bar Code Hand Issued RFID Event Retail

EVERY TICKET IMAGINABLE CHAQUE BILLET IMAGINABLE

800-241-8662

www.southlandprinting.com CPA #702


IN THIS ISSUE

3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

8

22

Solar PV Covered Parking Benefits

Edmonton Chapter Event

By Jay Boychuk and Lisa Oelke

23

CCPFM - Canadian Certified Parking Facility Manager

12

Improving Your Lot’s Life By Scott Sounart

24

14

17

Guelph & Toronto Joint District Chapter Event

17

Réunion conjointe des sections de Guelph et de Toronto

30

23

By Elizabeth Hueftlein

32

Programme de Bourses D’études

22

From waste to a useable ground reinforcement: Recycling Plastic can solve many parking issues

DANS CE NUMÉRO

14

Your invitation to Banff, Alberta

2017 Scholarship Program

n

Réunion de la section d’Edmonton

Parking in the driverless era

36

By Danielle Desjardins

Meet New CPA Members

20

How to choose the right traffic bollard for your business

45

CPA Pacific Chapter Event

By Brad Done

Par Jay Boychuk and Lisa Oelke

36

Nous vous présentons de nouveaux membres de l’ACS 38

La Canadien Certifié D’installation De Stationnement

Prolonger la durée de vie de votre parc de stationnement Par Scott Sounart

40

24

Votre invitation à Banff, en Alberta

18

Avantages des stationnements couverts de panneaux solaires photovoltaïques

31

Des déchets transformés en produits de renforcement de surface : Le plastique recyclé peut régler de nombreux problèmes qui accablent les stationnements.

Comment choisir le type de borne de circulation qui convient à votre entreprise Par Brad Done

43

Le stationnement à l’ère des véhicules autonomes Par Danielle Desjardins

Par Elizabeth Hueftlein

PAGE 46

OFFICERS AND DIRECTORS n

PRESIDENT

Rick Duffy WPS North America P 905 625 4370 x 223 E rduffy@wps-na.com n

VICE PRESIDENT

Daniel Germain Indigo Park Canada Inc. P 514 874 1208 x 229 E daniel.germain@parkindigo.com n

SECRETARY

Alex MacIsaac University of Toronto P 416 978 6625 E a.macisaac@utoronto.ca

n

CONSULTANTS DIRECTORY | RÉPERTOIRE DES CONSULTANTS

MEMBRES DU CONSEIL ET DIRECTEURS n

TREASURER

Janice Legace City of Fredericton P 506 460 2155 E legacej@fredericton.ca n

PAST PRESIDENT

Scott Wallace Read Jones Christoffersen Ltd. P 416 977 5335 E swallace@rjc.ca n

DIRECTORS

Brett Bain Edmonton Airports P 780 890 8946 E bbain@flyeia.com

Ralph Bond B A Consulting Group Ltd. P 416 961 7110 E bond@bagroup.com

Lorne Persiko Toronto Parking Authority P 416 393 7276 E lpersiko@toronto.ca

Nigel Bullers EasyPark P 604 717 7356 E nigel@easypark.ca

Sab Sferrazza London Health Sciences P 519 685 8500 x 53518 E sab.sferrazza@lhsc.on.ca

Reachel Knight Calgary Parking Authority P 403 537 7020 E reachel.knight@calgaryparking.com

Nick Spensieri GO Transit P 416 728 4196 E nick.spensieri@gotransit.com

Anna Marie O’Connell City of Guelph P 519 822 1260 x 2254 E annamarie.oconnell@guelph.ca

Randy Topolniski Winnipeg Parking Authority P 204 986 5762 E randytopolniski@winnipeg.ca

n

STAFF

EXECUTIVE DIRECTOR

Carole Whitehorne P 613 727 0700 x 10 E carole@canadianparking.ca ADMIN COORDINATOR

Wendy VanderMeulen P 613 727 0700 x 14 E wendy@canadianparking.ca DESIGN AND COMMUNICATIONS

Brenda Hanna P 613 727 0700 x 15 E design@canadianparking.ca

Opinions and recommendations provided by contributors to PARKER are not necessarily those of the Canadian Parking Association. The Canadian Parking Association does not endorse or assume any responsibility for damages arising from the use or application of any of the equipment, services, technology, or opinions expressed, discussed or advertised in PARKER. The Canadian Parking Association assumes no responsibility for errors or omissions in materials submitted for publication by vendors or authors of articles. Les opinions et recommandations fournies par les collaborateurs du PARKER ne sont pas nécessairement celles de l’Association Canadienne du Stationnement. L’Association Canadienne du Stationnement n’endosse pas et n’assume aucune responsabilité pour des dommages qui résulteraient de l’utilisation ou de l’application de tout équipement, service, toute technologie ou opinion exprimés, discutés ou annoncés dans LE PARKER. L’Association Canadienne du Stationnement n’assume aucune responsabilité pour des erreurs ou omissions dans les matériaux soumis pour publication par les marchands ou auteurs d’articles. Publications Mail Agreement No. 40026129 | Return Undeliverable Canadian Addresses to: Canadian Parking Association, 350 – 2255 St. Laurent Blvd., Ottawa, ON K1G 4K3 | email: info@canadianparking.ca

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

3


| FROM THE EDITOR CAROLE WHITEHORNE, EXECUTIVE DIRECTOR

Be prepared for one game show, two technical tours, three keynote speakers, and four days jam-packed with educational sessions, trade show exhibition and a whole lot of fun!

W

elcome to the third issue of Parker in 2017. The Annual Conference and Trade Show is just around the corner now, and so when you are reading this, we all will be about to gather at the Fairmont Banff Springs Hotel, nestled into the beautiful mountains in Banff, Alberta for the 34th edition of the Canadian parking industry’s premier event. This year, you will be whisked to the top of Sulphur Mountain to open the conference where you will experience breathtaking views, refreshments and networking. Be prepared for one game show, two technical tours, three keynote speakers, and four days jam-packed with educational sessions, trade show exhibition and a whole lot of fun! Visit the website at http://canadianparking.ca/banff2017/ to keep track of full details and updates as we get closer to the date. This issue of Parker has taken on a bit of a ‘yearbook’ feel, as we highlight more people in our industry. From new members - some of whom have been showcased - but all that we welcome with open arms, to the 2017 Canadian Parking Association Scholarship winners and new graduates from the CPA’s CCPFM certification program. This past quarter saw three of the CPA’s local chapters holding events. You can find out exactly what goes on at the local level further along in this issue. I would be remiss if I didn’t acknowledge the generous contributions of volunteer time and sponsorships. This support enables organizers to put together excellent opportunities for members, and non-members alike, an opportunity to network and share ideas. Because of this, the industry continues to strengthen as CPA provides more value for participants. We are very grateful and extend a sincere thanks!

Not to be ranting only about the people in the parking industry, we also bring to you some hot topics that, leading up to the conference, will put you in the right frame of mind to explore new concepts that will be scrutinized further during the event. How prepared are you for the onslaught of autonomous vehicles in your parking facilities? A taste of some questions being raised is in Part 1 of a two-part article on ‘AV’s. To drill right down to the core of this, conference delegates will be treated to a panel session in Banff where we will examine the topic further, with follow up in the 4th quarter Parker. Fascinating stuff! You will read about surface parking lot innovation that is emerging in many forms. First off is a review on parking lot pavements and how to care for your surface lot. Next, you will find information about using recycled plastics to transform a parking area into a troublefree surface. Are you choosing the right bollard? And finally, solarcovered parking installations have a multitude of benefits for parking operators. So, it isn’t just about the parking garages anymore! As we ease into fall, your CPA staff and host committee are working diligently to bring you a spectacular event in Banff from October 17 – 20, 2017. I hope you will join in and add to the conversation. All the info you need is at canadianparking.ca/banff2017/ n

Carole Whitehorne

“Price is what your pay, value is what you get.”

SPONSORSHIP OPPORTUNITIES

Warren Buffet

CANADIANPARKING.CA/SPONSORSHIP-2017/

4 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017


MOT DE LA RÉDACTRICE | CAROLE WHITEHORNE, DIRECTRICE EXÉCUTIVE

Au menu : un jeu-questionnaire, deux visites guidées, trois conférenciers et quatre journées bien remplies de séances de formation, d’expositions et de plaisir!

N

ous sommes heureux de vous présenter le troisième numéro de 2017 du magazine Parker. La conférence annuelle et la foire commerciale approchent à grands pas : lorsque vous lirez ces lignes, nous serons sur le point de nous réunir à l’Hôtel Fairmont Banff Springs, situé dans les magnifiques montagnes de Banff, en Alberta, pour la 34e édition du principal événement du secteur canadien du stationnement. Cette année, à l’occasion du lancement de la conférence, vous serez transportés au sommet du mont Sulphur où vous aurez l’occasion d’admirer des vues imprenables et de faire du réseautage, un rafraîchissement à la main. Au menu : un jeu-questionnaire, deux visites guidées, trois conférenciers et quatre journées bien remplies de séances de formation, d’expositions et de plaisir! Visitez le site Web au http://canadianparking.ca/banff2017/ pour rester au fait des détails et des mises à jour à l’approche de l’événement. Le présent numéro de Parker a pris des allures d’annuaire en raison des figures importantes de notre secteur que nous continuons de mettre à l’honneur; de nos nouveaux membres, que nous accueillons tous à bras ouverts, y compris ceux n’ayant pas été présentés, aux lauréats des bourses d’études de l’Association canadienne du stationnement de 2017 et aux nouveaux diplômés du programme de certification de Gestionnaire canadien accrédité des services de stationnement (GCASS) de l’ACS. Au cours du dernier trimestre, trois sections locales de l’ACS ont tenu des événements et le présent numéro vous apprendra quelles activités sont organisées à l’échelle locale. Je manquerais à mon devoir si je ne soulignais pas les généreuses contributions de nos volontaires et de nos commanditaires. Cet appui permet aux organisateurs d’offrir d’excellentes possibilités aux membres et aux non-membres ainsi qu’une occasion de réseauter et d’échanger des idées. Ainsi, le secteur continue à se renforcer parallèlement à la valeur ajoutée que l’ACS apporte aux participants. Nous en sommes reconnaissants et aimerions offrir nos plus sincères remerciements!

The

Interchange L'échangeur canadianparking.ca/interchange/

Afin de ne pas traiter exclusivement des intervenants du secteur du stationnement, nous abordons également des sujets d’actualité qui, à l’approche de la conférence, vous prépareront à explorer de nouveaux concepts destinés à être approfondis pendant l’événement. À quel point êtes-vous préparés à l’arrivée massive de véhicules autonomes dans vos stationnements? Un aperçu de certaines questions associées aux véhicules autonomes est présenté dans la première moitié d’un article s’y rapportant. Afin d’aborder d’emblée le vif du sujet, les délégués de la conférence auront la chance d’assister à une réunion d’experts dans le cadre de laquelle ce thème sera approfondi, pour ensuite faire l’objet d’un suivi dans l’édition du 4e trimestre du magazine Parker. Que de passionnants sujets! Vous en apprendrez aussi davantage concernant les innovations en matière de stationnement de surface qui se manifestent sous plusieurs formes. Premièrement, il sera question d’une analyse portant sur le revêtement des surfaces de stationnement et sur leur entretien; puis, des renseignements sur la manière d’utiliser du plastique recyclé pour en finir avec les problèmes liés aux parcs de stationnement vous seront présentés. Ensuite, croyez-vous choisir le bon type de bornes? Puis, finalement, les parcs de stationnement couverts de panneaux solaires présentent un éventail d’avantages pour les exploitants. Dorénavant, il n’est plus simplement question de garages de stationnement! À l’approche de l’automne, le personnel de l’ACS et le comité d’accueil travaillent avec acharnement dans le but de vous présenter un événement mémorable du 17 au 20 octobre, à Banff. J’espère que vous vous joindrez à la conversation. Tous les renseignements dont vous avez besoin se trouvent au canadianparking.ca/banff2017/ n

Carole Whitehorne

Where CPA members network with their online community, by topic, sector or items of general interest. Join the conversation now. Où les membres de l'ACP travaillent en réseau avec leur communauté en ligne, par sujet, par secteur ou par sujets d'intérêt général. Rejoignez la conversation maintenant.

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

5


| FROM THE PRESIDENT RICK DUFFY, PRESIDENT

The sheer volume of Internet traffic in social media and via email can leave us distracted by a thousand flashes of light that appear on our video screen; and often there is little substance behind the style, and we are left grasping at shadows.

Beware lest you lose the substance by grasping at the shadow.” — Aesop

I hope that your summer was filled with a healthy mix of work and play. Perhaps you spent less time reading industry periodicals and technical manuals, and chose to add a whodunnit novel to your reading list? The focus of my previous President’s letter in the Q2 Parker magazine was about the need to continually educate and re-educate ourselves in this post-modern era that moves at cyber speed. The sheer volume of Internet traffic in social media and via email can leave us distracted by a thousand flashes of light that appear on our video screen; and often there is little substance behind the style, and we are left grasping at shadows. The Canadian Parking Association remains committed to serve as a source for substantive publications and professional development programs that help build knowledge and skills. Members are encouraged to provide feedback on our publications and also to submit articles of interest to be shared through the various CPA publications. CPA member privileges include access to a wide range of technical bulletins and provides access to training courses such as the Canadian Certified Parking Facility Manager (“CCPFM”) program. This credential has been awarded to more than 300 parking professionals in the Canadian industry since its inception, and now the CPA is pleased to announce the program has recently undergone an update to reflect the changes in the parking industry. The new program will be rolled out to members this fall.

PARKER EDITOR • RÉDACTRICE EN CHEF Carole Whitehorne carole@canadianparking.ca 613-727-0700 x 10 ADMINISTRATION • ADMINISTRATION administrator@canadianparking.ca 613-727-0700 x 14

Inside this edition of the Parker magazine there are various articles regarding technology innovations such as new pavement products; and we continue to cover the emerging developments in the advent of autonomous/self-driving vehicles. The CPA Staff and Board of Directors are continuing to refine the program for the upcoming Conference & Trade Show (which is being held in Banff from October 17-20). The presentations and round-table sessions are being designed to cover meaningful and relevant subject matter while also ensuring that these sessions are both interesting and informative. On behalf of the CPA Board of Directors, I would like to extend an invitation for each and every one of you to join us in Banff. And why not reach out to your connections and extend the invitation? For the benefit of any new members reading this letter, I should also mention that the annual CPA Conference is not just about education and professional development. Year-after-year conference attendees tell us that they had a great time networking and socializing with industry colleagues. And finally, you won’t want to miss the comical political satire of the inimitable and curmudgeonly Rex Murphy during the show closing event. I have been honoured to sit in the President’s chair this past year and thank CPA members for their continued support. The strength of the Canadian Parking Association depends on the dedicated professionals that form our membership. n

Rick Duffy, President

RESERVE YOUR ADVERTISING SPACE TODAY!

FILLER SPACE SMALL NOTICE HERE DESIGN AND MARKETING CONCEPTION ET COMMERCIALISATION design@canadianparking.ca 613-727-0700 x 15

Call 613-727-0700 for more details

RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ESPACE DE PUBLICITÉ Les espaces de choix sont disponibles

STAY CONNECTED TO THE CPA RESTEZ CONNECTÉ À L’ACS Distribution • Diffusion : 2,000

6 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

www.canadianparking.ca/contact


LETTRE DU PRÉSIDENT | RICK DUFFY, PRÉSIDENT

Le trafic Internet associé aux médias sociaux et aux courriels se manifestant constamment sur nos écrans peut facilement nous distraire et il y a souvent peu de substance derrière les éclats : nous nous retrouvons donc à pourchasser l’éphémère.

« Prenez garde de ne pas abandonner le substantiel en pourchassant l’éphémère » — Aesop

J’espère que vous avez su concilier sainement travail et plaisir au cours de l’été. Vous avez peut-être passé moins de temps à lire des magazines spécialisés et des manuels techniques pour plutôt ajouter un roman policier à votre liste de lecture? Ma dernière lettre du président, parue dans l’édition du second trimestre du magazine Parker, traitait du besoin de se tenir constamment à jour en cette ère post-moderne où tout évolue à un rythme effréné. Le trafic Internet associé aux médias sociaux et aux courriels se manifestant constamment sur nos écrans peut facilement nous distraire et il y a souvent peu de substance derrière les éclats : nous nous retrouvons donc à pourchasser l’éphémère. L’Association canadienne du stationnement reste déterminée à demeurer une source de publications substantielles et de programmes de perfectionnement professionnel destinés à contribuer à l’acquisition de compétences et de connaissances. Nous encourageons nos membres à nous faire part de commentaires concernant nos différentes publications et à nous proposer des articles d’intérêt à y inclure. Les membres de l’ACS jouissent d’un accès à un large éventail de bulletins techniques et de formations comme le programme de GCASS. À ce jour, cette attestation a été décernée à plus de 300 professionnels du domaine canadien du stationnement et l’ACS est aujourd’hui heureuse d’annoncer que le programme a récemment été mis à jour pour tenir compte des dernières évolutions dans le

secteur du stationnement. Le nouveau programme sera présenté aux membres cet automne. La présente édition du magazine Parker contient différents articles portant sur les innovations technologiques comme les nouveaux produits de revêtement; de plus, nous continuons à rapporter les avancées relatives aux véhicules autonomes. Le personnel de l’ACS et le conseil d’administration continuent à peaufiner le programme de la conférence et de la foire commerciale, qui prendront place à Banff du 17 au 20 octobre. Nous tentons de prévoir des exposés et des tables rondes qui traiteront de sujets importants et pertinents tout en étant intéressants et informatifs. Au nom du conseil d’administration de l’ACS, j’ai le plaisir de tous vous inviter à vous joindre à nous à Banff; de plus, je vous encourage à lancer cette l’invitation à votre entourage. À l’intention des nouveaux membres : je me dois de mentionner que la conférence annuelle de l’ACS ne concerne pas seulement la formation et le perfectionnement professionnel. D’année en année, les participants affirment avoir adoré réseauter et sympathiser avec leurs collègues du secteur. Finalement, assurez-vous de ne pas manquer le numéro de satire politique de l’unique et grincheux comédien Rex Murphy pendant le spectacle de clôture. J’ai eu l’honneur d’occuper le poste de chef de la direction au cours de cette dernière année et je tiens à remercier les membres de l’ACS pour leur constant soutien. La force de l’Association canadienne du stationnement dépend des professionnels dévoués qui en sont membres. n

Rick Duffy, Président

OUR MEMBERS ARE CHANGING THE FUTURE OF PARKING

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

7


Solar PV Covered Parking Benefits

By Jay Boychuk and Lisa Oelke, hb Solar Canada

Parking lots are assets for those that charge for the spaces within them, or need them to attract customers or even employees. They serve one main purpose, to provide a place to leave cars, whether it is for an hour, or a day. What if that asset could be turned into a multi-purpose piece of land that not only provides parking, but generates additional cashflow, and helps the environment? Parking lots can do a surprising thing, they can generate electricity, and not only that, its green energy. Introducing solar covered parking can do just that.

Why would a parking lot operator want to be a producer of green energy? Large cities can have a tremendous amount of asphalt covered surfaces, some above 40% of their land mass. Suburban areas don’t escape these large amounts of asphalt coverage either. A lot of that density is roadways, with surface parking lots significantly adding to the total as well. What does all this asphalt do to our environment if we just use it for parking cars? When it comes to identifying the greatest challenge to meeting Green House Gas (GHG) reductions, transportation leads in Ontario as the single-largest emitting sector in the economy at 35%. In response to these statistics, the Ontario Government is encouraging drivers to switch to electric vehicles, (EV’s) by offering rebates of up to $14,000 with the purchase of an EV. Quebec and B.C. have similar statistics and have also offered incentives. The Electric Vehicle Chargers Ontario(EVCO) incentive serves to increase access to charging stations with funding to build a network of fast-charging EV stations in cities, along highways, at workplaces, apartments, condos, and public places across Ontario. These measures create demand for additional EV charging in locations where cars need to park whether they be at shopping malls, near the office, universities and schools, close to the entertainment district or sports events. These EV chargers are going to need energy, and why not a clean source? How many of these new EVs will be coming to your parking lot? That is going to depend on whether or not facilities for charging are made available. With range anxiety being one of the largest reasons many people remain cautious about purchasing an EV, it will be enhancement of this technology, and the number of available charging stations that will change this thinking. We’d all still be riding horses if there were only a handful of gas stations, or if it took a significant time to fuel an internal combustion vehicle. Very

8 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

City of Brampton installed a 10kW solar array and 4 car charging stations at the Brampton Soccer Centre

few EVs are going to pull into gas station type infrastructure where the fastest chargers will top up an EV in 15 minutes while they wait. Idle time is something few drivers have a tolerance for, and I’d count 15 minutes buying a chocolate bar as idle time. The EV charging infrastructure is rapidly changing, and most of the charging will occur where long term parking already happens. In these instances, the owner and the car are already there, and the owner has priorities other than waiting for his electric battery to charge. While in a meeting, charge your car at the same time. Visiting a friend in the hospital, you can charge your car. Watching your favourite sports team from the 10th row (or the 50th), you can charge your car. Soon, you will be able to charge your car, and check it on your smart phone if you want, all while doing something else. These parking patrons are also going to be willing to pay for the convenience of


this service. If they have an EV and are in need of a charge to get to their next destination, they will pay for the parking spot, they will also pay for the electricity, and at a premium rate. As the cost of electricity increases, solar carports will be producing energy at the same cost. Your cost will be fixed, but your parking patrons will be willing to pay more just as they would to charge at home. Not only will EV chargers become a necessity soon enough, they will add to your bottom line at an ever increasing rate based on historical energy cost trends. EVs are driven by the necessity to reduce GHG emissions, and carports are a great source of power to charge these EVs. How about other benefits of solar covered parking lots? They can help the environment and provide a green image. In 2008, the Environmental Protection Agency in the US completed a paper on the Urban Heat Island (UHI) affect 1. One section of this paper was specifically on the advantages of adding cool pavements to reduce the effects of asphalt, and even aged concrete that can reach temperatures of 48 to 67oC on the surface during the summer. The EPA paper provides a wonderful visual example of the extreme using a thermal camera in Arizona with both concrete and asphalt surfaces shown.

There are several ways to eliminate the UHI affect; using more reflective and porous surfaces, planting trees, and planning for lots to be shaded by other structures. Other structures used to mean buildings, and in the South carports have existed for a long time. But only one solution offers asphalt shading, and energy generation. That solution is the solar carport. Becoming ever popular in the US, in both Southern and Northern climates, there has been little adoption in Canada thus far. Here it is still more common to see landscaping being required and added. A study published in 2006, compared the 2 effects of UHI with urban forestry and with solar carports . Solar PV was shown to reduce the surface temperature of asphalt over twice as much as mature tree cover. A solar carport also provides this affect instantaneously after it is installed, not partially over several years as the shade trees grow. Now that will help keep cars cool and reduce how long AC needs to be turned up to the max. Trees also require space and water for growth. Solar carports can be aligned to fit within existing parking footprints, and need very little water for maintenance over their lifetime. They can be designed to divert water to grey water systems and can be used for maintenance (or watering the landscaping on the perimeter).

Snow covered parking lot…. could be yours?

To summarize, solar carports have many uses. They offer: • Good CPTED lighting practices for enhanced safety • Conservation of water, reclaimed for other uses • Reduced emissions from ICE vehicles

• Enhanced winter time safety on the roads by reducing flying snow • Covered premium parking as an added revenue stream • Provision of clean power, another revenue source

• Green energy from overhead can power current and future electric vehicle demand • Can be coupled with energy storage to provide independent energy

Cleaner energy choices affect everyone, and the cost of producing renewable energy is closing in on conventional sources. It has also become a hot topic with different levels of government. In 2009, Ontario committed to closing coal fired plants, high emitters of airborne pollutants. At the time 19 Coal boiler plants contributed nearly one quarter of the Provinces energy. Weaning economies off coal, is no small feat. In 2003, Ontario generated 7,500 megawatts of coal-fired electricity which represented 18.6 million metric tons of dirty fuel. Coal-fired power plants were Ontario’s largest source of toxic chemical, heavy metal, sulfur, and nitrogen air pollution. By 2007, Carbon emissions from coal-fired generation had risen to more than 41 million metric tons annually. In Ontario, the Provincial government introduced the Green Energy and Economy Act in 2009. 17 new natural gas-fired generating stations were built with 10,000 megawatts of capacity, and in addition to solar, wind and biomass, they replaced the generating capacity that coal previously provided.

Chart from the IESO website July 2017 showing installed energy fuel capacity for Ontario.

Looking beyond UHI affects, and to everyone’s favourite season, winter. Has your parking lot ever been covered in snow and everyone parked there has to spend vast amounts of time clearing ice and snow from their vehicles? Solar carports help mitigate this as well. With cars under the cover of the solar, they will see very little snow and other elements as well. This will virtually eliminate the need to prop up wipers, or dirty new jackets trying to reach the snow on the top of trucks and minivans.

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

9


Benefit from renewable energy supply to EV chargers Reduce GHG emissions with solar power Contribute to Net-Zero objectives Protect vehicles and drivers from the elements With SKYPORT designs; Tailored to fit multiple parking lot styles Minimal impact to parking areas; constructed with clean and fast helical pile foundations

SOLAR CARPORTS Untapped revenue stream for parking lots

Complete turn-key solutions available 1.905.760.9993 x117 • 1.844.901.9993

jay@hbsolar.ca www.hbsolar.ca/skyport


In 2016, the Federal Government announced that by 2025, 100% of electricity used in their buildings and operations will be from renewable energy sources.

Alberta is just starting to get involved with renewables as well. Alberta has over 13,898 megawatts (MW) of installed electricity generation capacity with approximately 41% derived from coal and almost 40% from natural gas. The Alberta Climate Leadership Plan aims to improve air quality by phasing out coal power emissions by 2030. To do so, renewables like solar will be a big part of the plan.

posts that can be located at the front of a stall or in a median, a merged two post and base at the front of a parking stall, two post systems with one at the front and one at the rear of the stall, and large span systems are specifically designed for the layout of each parking lot.

The factors that determine which is best for each situation are: 1

2

Cost Ease of parking and access

There are several carport systems available in North America however few are designed for northern snow loads. When choosing a solar carport provider, ensure their systems are In 2016, the Federal Government announced designed to suit your needs and local parking 4 Accessibility for maintenance that by 2025, 100% of electricity used in regulations. Chose a style that offer drivers their buildings and operations will be from ease of getting in to and out of their vehicles renewable energy sources. This objective for the best parking experience, and to keep supports a target of reducing the greenhouse gas emissions by 40%. them returning to your parking facility. Over 70 cities across the globe have set similar targets to achieve The collision of solar with parking is poised to change the future, as 100 percent clean energy, with commitments to cut a billion tons of cities, industry and the general public work to identify an appropriate greenhouse gases by 2030. pathway forward to reducing GHG levels. They’ll do it while driving As a parking lot asset owner, if you think that creating an extra around in their EVs looking for a parking spot. What better way is revenue stream from generating energy, supporting the goals that there to do it than to taking a parking asset currently with one use, have spread across the country (and the world) for reducing GHG and turn it into a green energy generator. n emissions, and getting the benefit of a nicer parking environment fits within your institution’s goals, consider adding solar carports. To 1. U.S. Environmental Protection Agency. 2012. Reducing urban heat islands: Compendium of strategies. Draft. https://www.epa.gov/heat-islands/heat-island-compendium provide flexibility in design, you’ll find that the solar carport comes in 2. Golden, J.S., J. Carlson, K. Kaloush, and P. Phelan. 2006. A Comparative Study of many configurations. There are ones for single deep parking stalls, the Thermal and Radiative Impacts of Photovoltaic Canopies on Pavement Surface Temperatures. Solar Energy. 81(7): 872-883. July 2007. two deep, and also very large span systems. They come as single 3

Parking width regulations and loss of parking stalls

autoChalk

SAVE THE DATE

®

Fixed Stationary LPR Mobile Vehicle Mounted LPR Flexible Solutions Digital Chalking

 Pay-By-Space

 Permits

Access Control

 Pay-By-Plate

 Scofflaw

Triple Productivity in All Weather Tough and Reliable

TORONTO SEPTEMBER 16-20, 2018

Superb Ease of Use Powerful Back Office Exceptional Customer Support Award Winning Technology! Tannery Creek Systems Inc sales@autoChalk.com www.autochalk.com 1.905.738.1406

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

11


Improving Your Lot’s Life By Scott Sounart, PE

Parking lots play a vital role in the success of the buildings they serve, serving as a de-facto lobby and delivering the initial impression of the property. A run-down parking lot creates an unattractive and unwelcoming image that makes the entire complex seem less appealing and inviting. Perhaps more importantly, a derelict lot can also pose potentially hazardous conditions for visitors and employees and their vehicles. Not only can this undermine a business by making it’s location less attractive to potential customers, but it can also lead to costly legal liability if visitors or employees suffer personal injury or damaged vehicles.

Yet, in spite of the obvious hazards that can be caused by run-down or improperly maintained parking lots, many owners treat their lots as an afterthought. This is partly a perception problem. Many owners develop lots rather than a parkade because they mistakenly think that parking lots are essentially maintenance-free. They assume that they can just pave over an area of land, paint in stripes for spaces, and forget about it. While it’s true that the typical lot requires less maintenance than a parkade, maintenance is required. Sure, there are no concrete ramps, floors, or support columns to care for, but a parking lot’s pavement undergoes a great deal of wear and tear every day from multi-ton vehicles, rain and snow, and even the rays of the sun. As such, it’s essential to have an assessment and maintenance plan to preserve the property’s aesthetics, ensure customer and tenant safety, and extend the service life of the pavement. Pavements can be one of a commercial facility’s most expensive assets to maintain, but these costs can be minimized. There are seven primary types of asphalt distress, any one of which can require repair. The good news is that a pavement evaluation program, led by a trained and experienced pavement assessor, can identify potential problems before they require major overhauls, saving owners and their property managers tens of thousands of dollars.

12 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

7

SIGNS OF TROUBLE

There are seven common types of asphalt deterioration, and they tend to progress from one to another. The first sign of trouble appears in the form of longitudinal cracks. Longitudinal cracks typically appear along joints, which are the weakest part of the pavement. They can result from poor joint construction or location, or they may be an indication of fatigue within the stabilizing base below. Even though longitudinal cracks are just an early form of deterioration, they can cause major problems down the line by allowing moisture to infiltrate the concrete. The next common form of deterioration is transverse cracking, which extends across the pavement perpendicular to longitudinal joints. Transverse cracking usually results from shrinkage of the stabilizing base below and is often related to low temperatures impacting the asphalt. Transverse cracking is also often an indication that the stabilizing base is also cracked. As longitudinal and transverse cracking increase in magnitude and density, they form block-like patterns called block cracking. Block


When planned and implemented appropriately, a parking lot’s pavement management program can extend the useful life of the lot by many years and save the owners tens of thousands of dollars by avoiding unnecessary repair and replacement costs.

cracking is a series of interconnected cracks that appear as rectangular pieces, or blocks. Like longitudinal cracks, block cracking can also allow moisture to infiltrate the asphalt, which can undermine the pavement. When aggregate or asphalt binder materials wear away at the surface, raveling results. Raveling is essentially the disintegration of the asphalt surface causing pieces of the pavement to come loose. This can lead to gaps within the pavement surface, roughening of the surface, and loss of binder, and thus protection from moisture. While these first four types of deterioration are signs of trouble, they can often be treated with inexpensive preventative maintenance procedures such as a crack seal or seal coat. Unfortunately, many owners and their maintenance consultants unnecessarily utilize more costly reconstruction, and as a result end up spending thousands more than necessary to fix what are essentially simple and common issues. That said, higher density cracking and higher severity raveling often do require more involved and costly interventions. For instance, rutting is a permanent deformation of the pavement that occurs when ruts appear in the subgrade beneath the pavement. The formation of ruts can lead to ponded water, which can lead to vehicle hydroplaning and other related problems. There are two basic types of rutting: mix rutting and subgrade rutting. Rutting is often the result of initial construction or design techniques, such as inadequate pavement structure or insufficient compaction of

base layers during construction. When the subgrade is no longer able to support the pavement structure, fatigue cracking will set it. Fatigue cracking, or alligator cracking, resembles an alligator skin’s diamond-shaped pattern. Both rutting and fatigue cracking are indications that, in addition to the obvious surface deterioration there is also significant corrosion within the asphalt. Left untreated, these issues cause the pavement to settle or depress, which ends up forming a pothole. These more advanced forms of deterioration typically call for mill and overlay rehabilitation, a much more expensive form of rehabilitation. As such, it is imperative to identify the warning signs and resolve early premature distress before these major—and much more expensive—problems appear. Parking owners and their operators should be vigilant about monitoring the condition of the pavement in their parking lots. They should keep to a regular schedule of inspecting pavement surfaces, and staff should be trained to identify the various types of deterioration by sight. In parts of Canada that experience particularly inclement weather and wide fluctuations in temperatures, it may make sense to hire a pavement consultant to monitor pavement condition and implement maintenance fixes before they turn into major problems. When it’s apparent that potentially significant pavement damage is already emerging or may be already present, it is advisable to turn to a pavement specialist with experience in geotechnical engineering, observation and testing for pavement design, and expertise in all aspects of pavement engineering, including surface and subsurface investigation, pavement evaluation, forensic failure analysis studies, pavement design, pavement management systems, and construction quality assurance and quality control. Pavement responds differently to different types of uses, as well as different climates. It’s important to have a comprehensive pavement maintenance and repair strategy that takes into account all of the issues that can impact the pavement’s performance and lifespan. When planned and implemented appropriately, a parking lot’s pavement management program can extend the useful life of the lot by many years and save the owners tens of thousands of dollars by avoiding unnecessary repair and replacement costs. n Scott Sounart, PE is a Senior Principal with Kleinfelder and Director of the firm’s pavement engineering practice. He can be reached at SSounart@kleinfelder.com.

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

13


2017 Scholarship Program 2017 Programme de Bourses D’études THE CANADIAN PARKING ASSOCIATION CONGRATULATES THE WINNERS OF THE 2017 SCHOLARSHIP PROGRAM The Board of Directors of the Canadian Parking Association and the Canadian Parking Foundation are pleased to announce this year’s recipients for the CPA Scholarship program. To date, this program has provided over $220,000 in awards to deserving students. Congratulations to all of the winners.

L’ASSOCIATION CANADIENNE DU STATIONNEMENT FÉLICITE LES GAGNANTS DU PROGRAMME DE BOURSE 2017 Le conseil d’administration de l’Association canadienne du stationnement et la Fondation canadienne du stationnement sont heureux d’annoncer les lauréats de cette année pour le programme de bourses d’études de l’ACS. À ce jour, ce programme a fourni plus de 220 000 $ en bourses à des étudiants méritants. Félicitations à tous les gagnants.

SAMUEL JASON AQUINO

University of Alberta – Bachelor of Science, Civil Engineering Samuel will be going to the University of Alberta starting the first year of his Engineering Degree. Before this, he finished his Diploma in Civil Engineering Technology and worked as a Project Coordinator in a pipeline project. His experiences encouraged him to further develop his knowledge and skills and strive to get a degree as a Civil Engineer. In his free time, Sam is active in sports and volunteers frequently at different institutions like the Habitat for Humanity and church organizations to give back to the community and encourage other young immigrants. Université de l’Alberta – baccalauréat ès sciences, génie civil Samuel entamera sa première année du programme de génie civil de l’Université de l’Alberta. Il a auparavant obtenu un diplôme en technique du génie civil et travaillé à titre de coordonnateur dans le cadre d’un projet de pipeline. Ses expériences l’ont encouragé à perfectionner ses connaissances et ses compétences et à tenter d’obtenir un diplôme universitaire en génie civil. Sam occupe ses temps libres avec des activités sportives et fait régulièrement du bénévolat auprès de différentes institutions comme Habitat for Humanity ou auprès d’organisations religieuses pour redonner à la communauté et motiver d’autres jeunes immigrants.

SHEN JIREH AQUINO

University of Calgary – Bachelor, Nursing Jireh is a third-year student studying Bachelor of Nursing at the University of Calgary. She has been interested in athletics and sports medicine during her high school years, which led her to study Nursing. Apart from athletics, Jireh also finds fulfillment in volunteering. Recently, her church collaborated with Roots in Romania to send a mission team to help facilitate Vacation Bible Schools at various villages in Romania. Jireh was a team leader for the youth and teenagers; it was a great and rewarding experience for her to build connections with the children of these villages despite the language barrier present. Université de Calgary – baccalauréat en soins infirmiers Jireh est candidate de troisième année au baccalauréat en soins infirmiers à l’Université de Calgary. Son intérêt pour la médecine sportive pendant ses études secondaires l’a poussée à entreprendre des études dans ce domaine. En plus des sports, Jireh s’intéresse au bénévolat. Son église a récemment collaboré avec la société Roots pour envoyer une équipe de missionnaires aider à l’organisation des camps de vacances religieux dans plusieurs villages en Roumanie. Jireh s’est distinguée comme leader auprès des jeunes et des adolescents. En plus de se révéler formidable et gratifiante, l’expérience lui a permis d’établir des liens avec les enfants de ces villages en dépit des barrières de la langue.

14 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

OLIVIA BOSWELL

Queen’s University Bachelor of Science Olivia graduated Oakville Trafalgar High School in 2017. With her strong passion for science and her dedication to her community, Olivia applied and was accepted to Queen’s University for their Bachelor of Science program. All through her life, Olivia has been passionate for the art of dance and has successfully completed many examinations. Olivia plans to major in life science to prepare her for her plan to attend medical school after she completes her undergraduate program. Université Queen’s – baccalauréat ès sciences En 2017, Olivia a obtenu son diplôme de l’école secondaire de Trafalgar, à Oakville. En raison de sa profonde passion pour les sciences et de sa dévotion envers sa communauté, Olivia a été acceptée à l’Université de Queen’s dans le programme de baccalauréat ès sciences. Toute sa vie, Olivia a été passionnée par l’art de la danse et a réussi de nombreux cours afférents à cette discipline. Elle prévoit terminer des études en sciences biologiques au premier cycle pour ensuite fréquenter l’école de médecine.


SYDNEE DRONSFIELD

University of Calgary Bachelor, Chemistry Sydnee is a first year Chemistry student at The University of Calgary, after graduating from Crescent Heights High School in 2017. She received school and provincial level honours throughout high school. After her Bachelor Degree, Sydnee, plans on advancing her studies by pursuing a Master Degree, with hopes of a career in the chemical research industry. In her spare time, Sydnee volunteers at children’s science camps. Sydnee also enjoys indulging in a good book. Université de Calgary – baccalauréat en chimie Sydnee est étudiante de première année en chimie à l’Université de Calgary; elle a obtenu un diplôme de l’école secondaire de Crescent Heights en 2017 et s’est vue décerner des distinctions tout au long de son éducation secondaire aux niveaux scolaire et provincial. Après l’obtention de son baccalauréat, Sydnee compte poursuivre ses études en se portant candidate à la maîtrise dans l’optique de faire carrière dans le secteur de la recherche en chimie. Elle occupe ses temps libres à titre de bénévole dans des camps de science pour les jeunes et aime les bons livres. DANA LOBSON

Queen’s University – Bachelor, Concurrent Education BA/B.Ed Dana graduated from Mount Boucherie Secondary in 2017. She has a passion for English, earning her the top English 12 award in high school. Dana will be attending Queen’s University this coming fall and will be part of the Concurrent Education program. With the intent of becoming a high school English teacher, she plans to obtain a Bachelor of Arts degree, majoring in English, as well as a Bachelor of Education degree. Dana enjoys downhill skiing, playing the piano, and spending time with her family and friends. Université Queen’s – baccalauréat, études simultanées B.A./B.Ed Dana a obtenu un diplôme de l’école Mount Boucherie Secondary en 2017. Elle est passionnée par l’anglais et s’est vue

décerner la distinction de meilleure élève de 12e année dans cette discipline. Dana fréquentera l’université Queen’s à partir de cet automne et entreprendra le programme d’études simultanées dans le but de devenir professeure d’anglais au secondaire. Elle espère obtenir un baccalauréat ès arts avec une spécialisation en anglais ainsi qu’un baccalauréat en éducation. Dana aime le ski alpin, le piano et le temps passé avec ses amis et sa famille. BETH PALMER

University of Waterloo – Bachelor, Environmental Science Beth graduated with Honours this year and looks forward to commencing her studies in International Development within the Environment Faculty at the University of Waterloo. Over the summer, as she has for the last five years, Beth was working with children of all ages and abilities at summer camp and grasping every opportunity to enjoy the sun. Beth thoroughly enjoys keeping active in a variety of sports and spending time outdoors! She hopes that with her passion for equality, sustainability and the environment, she can make a difference as she considers an impactful future in International Relations. Université de Waterloo – baccalauréat en sciences environnementales Beth a obtenu son baccalauréat spécialisé avec mention cette année et compte entamer des études en développement international à la faculté d’environnement de l’Université de Waterloo. Au cours des cinq derniers étés, elle a travaillé auprès d’enfants de tous les âges et de tous les stades de développement dans des camps d’été et a saisi toutes les occasions de profiter du soleil. De façon générale, elle aime l’activité physique, les sports et le plein air! Grâce à sa passion pour l’égalité, la durabilité et l’environnement, elle espère avoir un impact important en s’orientant vers les relations internationales. JAYME PERSIKO

McGill University – Bachelor, Arts Jayme has completed her first year of university in the faculty of arts and is about to begin her second year at McGill University

in pursuit of a bachelor in social work. She enjoys working with kids and volunteering in her community. She started a club at her high school that provided students with a space for advice and activities on how to avoid becoming overwhelmed in school. In her free time she enjoys reading, skiing, and being with family. Université McGill – baccalauréat ès arts Jayme a terminé sa première année d’université à la faculté des arts et s’apprête à entamer sa deuxième année à l’Université McGill en vue d’obtenir un baccalauréat en service social. Elle aime travailler auprès des enfants et faire du bénévolat dans sa communauté. Jayme a mis sur pied un club dans son école secondaire pour fournir des conseils aux élèves sur la façon de ne pas se surcharger pendant les études. Elle aime consacrer ses temps libres à la lecture, au ski ou à sa famille. AUTUMN TUTTROEN

University of Regina – Bachelor, Social Work Autumn is entering her third year of Social Work and is a dual student with the University of Regina and the University of Saskatchewan. She made the Dean’s Honour Roll in her 2015-2016 academic year and intends to pursue a Masters of Social Work degree so she can provide counselling services to the Indigenous peoples of Turtle Island. The passion Autumn has for assisting others drives her to volunteer with a number of organizations and programs that focus on working with Indigenous peoples and those living in the core neighbourhoods of Saskatoon. Université de Regina – baccalauréat en service social Autumn entame sa troisième année de travail social et étudie à la fois à l’Université de Régina et à l’Université de Saskatchewan. Elle a été retenue pour le tableau d’honneur du doyen pour l’année universitaire 2015-2016 et compte obtenir une maîtrise en travail social afin de pouvoir prodiguer des conseils aux populations autochtones de Turtle Island. La passion qu’entretient Autumn à aider les autres la pousse à se porter volontaire auprès de plusieurs organisations et programmes axés sur la collaboration avec les populations autochtones et avec les habitants des quartiers centraux de Saskatoon.

continued >

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

15


MICHELLE ZYMA

University of Toronto – Bachelor, International Development Studies Michelle is a third year International Development Studies Specialist and Coop student at the University of Toronto. She is passionate about sustainable change, equitable policy and world culture. Next September, Michelle will be embarking on her coop term and she is excited to see where her internship will take her. Michelle also has a love for theatre and has always been an active member within her schools Drama Society. This year she is honoured to take on the role of Vice President of her Drama Society so that she can give back to a community that has supported her throughout her university career. Université de Toronto – baccalauréat en développement international Michelle est étudiante stagiaire spécialisée en développement international à l’Université de Toronto. Elle est passionnée par les changements durables, les politiques équitables et par les cultures

du monde. En septembre prochain, elle entamera son stage et est impatiente de découvrir quelles expériences elle pourra vivre à cette occasion. Elle est aussi mordue du théâtre et a toujours été impliquée dans les projets d’art dramatique des écoles qu’elle a fréquentées. Cette année, elle est heureuse d’assumer le rôle de viceprésidente de sa troupe de théâtre et de pouvoir ainsi contribuer à l’avancement d’une communauté l’ayant appuyée tout au long de sa carrière universitaire. VICTORIA ZYMA

McMaster University – Bachelor, Mechanical Engineering Victoria is entering her final year of Mechanical Engineering at McMaster University. Throughout her undergrad, she has gained 2 years of engineering work experience, participated in Women in Engineering initiatives, and has been an active member of the McMaster Dance Team. Outside of school, she continues her passion for dance as a member of the Hamilton Tiger-Cat Cheerleading team. Upon graduation, Victoria hopes to start her career path in the field Mechanical Contracting.

16 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

Université McMaster – baccalauréat en génie mécanique Victoria entame sa dernière année du programme de génie mécanique à l’Université McMaster. Tout au long de ses études de premier cycle, elle a cumulé 2 années d’expérience en ingénierie, a participé aux initiatives Les femmes en génie et s’est activement impliquée dans la troupe de danse de son université. Sur le plan extrascolaire, elle poursuit sa passion pour la danse à titre de membre de l’équipe de meneuses de claque des Tiger-Cat d’Hamilton. Après avoir obtenu son diplôme, Victoria espère pouvoir lancer sa carrière dans le domaine de l’installation mécanique. n

The Canadian Parking Association hosts fundraising events throughout the year to raise funds for the scholarship program. Thank you for supporting this program through participation at these events.


On Thursday, June 8th, 2017, the Guelph and Toronto District Chapters joined forces once again to host the 2nd annual CPA Golf Tournament held at the Royal Ontario Golf Club in Milton. Registration started at noon with the first tee off at 1:03 pm. All golfers were equipped with a ‘goodie bag’, which included complimentary snacks, cold beverages, and gifts from some of our many sponsors. It was warm and sunny, and the beverage cart was well stocked which made for a perfect golfing day! The golfers finished 18 holes and returned to the club house around 6:00 pm where mingling and networking continued. A brief update on CPA activities was presented: details of the upcoming conference in Banff, AB were shared and participants were encouraged to get their registrations in before June 30 to be eligible for the early bird prize draws; the group discussed the importance of membership in the Canadian Parking Association and the benefits that that members enjoy. That brought us to the call for dinner, following which, door prizes were won, best and

most honest golfer awards were presented, and a 50/50 draw was held. The event was organized by Anna Marie O’Connell and Rick Duffy with the able assistance of Alan Rowe and Steve O’Connell. Once again, a big “Thank You”, to all of our sponsors, who helped to make this a very successful event, as well as all the golfers who took time from their busy schedules to attend and support the CPA. The golf events and various workshops organized at the local chapter level provide an excellent forum to network with all sectors of the parking industry throughout the year. We hope to see you all at the annual CPA Conference in Banff this year! n Anna Marie O'Connell Director, CPA Board GUELPH DISTRICT CHAPTER CHAIR

RÉUNION CONJOINTE DES SECTIONS DE GUELPH ET DE TORONTO Le jeudi 8 juin 2017, les sections de Guelph et de Toronto ont à nouveau uni leurs forces pour présenter le 2e tournoi de Golf de l’ACS au Royal Ontario Golf Club à Milton.

été distribués, les distinctions pour le meilleur golfeur et pour le golfeur le plus honnête ont été décernées et un tirage 50/50 a été effectué.

Les inscriptions ont commencé à midi et le coup de départ a été frappé à 13 h 3. Tous les golfeurs étaient équipés d’un sac cadeau contenant des collations, des breuvages frais et des cadeaux de certains de nos nombreux commanditaires.

L’événement a été organisé par Anna Marie O’Connell et Rick Duffy avec l’aide de Alan Rowe et de Steve O’Connell. Nous aimerions encore une fois remercier tous nos commanditaires qui ont contribué au succès de l’événement ainsi que tous les golfeurs qui ont su accommoder des horaires chargés pour participer et appuyer l’ACS.

La journée a été chaude et ensoleillée et le chariot de boissons était bien rempli : une recette parfaite pour une journée de golf réussie! Les participants ont joué leurs 18 trous et sont retournés au pavillon aux alentours de 18 h où ils ont pu continuer à se mêler et à réseauter. Une brève mise à jour portant sur les activités de l’ACS a été présentée. Des détails portant sur la conférence qui sera tenue à Banff ont été dévoilés et les participants ont été encouragés à s’inscrire avant le 30 juin pour être admissibles à participer au tirage de prix pour les inscriptions hâtives. Le groupe a discuté de l’importance d’être membre de l’Association canadienne du stationnement et des avantages connexes. Les participants ont ensuite été invités à passer à table, puis les prix de présence ont

CPA CHAPTER EVENT

GUELPH & TORONTO JOINT DISTRICT CHAPTER EVENT

Les tournois de golf et les différents ateliers organisés par la section locale sont d’excellentes occasions pour réseauter entre membres de toutes les branches du secteur du stationnement. En espérant tous vous retrouver à la prochaine conférence annuelle de l’ACS à Banff! n

Anna Marie O’Connell Administratrice, conseil d’administration de l’ACS PRÉSIDENTE DE LA SECTION DE GUELPH

SPONSORS

WESTERN HOTEL

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

17


Parking in the driverless era PART 1

By Danielle Desjardins

We are on the brink of a revolution, a revolution that will profoundly affect society, change the way cities look and function and fundamentally transform how people and goods move.

It’s been dubbed the “driverless revolution” and it will be brought about by the advent of autonomous vehicles (AV), cars that drive themselves with little or no human intervention. In addition to their effect on modes of transport, AVs are poised to disrupt many industries: transit, insurance, all industries that currently need drivers, driving support services, and the technology sector — large industries that will have to shift their strategies in the wake of driverless cars. One major disruption could be on parking. Among other innovations, the revolution will bring, we will see AV fleets moving continuously between the various places they are needed, rendering the need for close and convenient parking spaces much less necessary. As Alain L. Kornhauser of Princeton University told the online magazine Curbed, "Having parking wedded or close to where people spend time, that’s going to be a thing of the past. If I go to a football game, my car doesn’t need to stay with me. If I’m at the office, it doesn’t need to be there.

The current shopping centre with the sea of 1 parking around it, that’s dead.” How soon will that revolution begin? A number of car manufacturers predict that AVs will be launched about 2020, with many suppliers focusing first on driverless taxis. RethinkX, a think tank on technology-driven disruption, believes that by 2030 “95% of U.S. passenger miles traveled will be served 2 by autonomous electric vehicles.” Others foresee a clear majority of urbanites not even needing to own cars by 2040, because they’ll subscribe to some form of on-demand 3 self-driving car service. McKinsey & Company believe that once technological and regulatory issues have been resolved, by 2040 up to 85 percent of new cars sold 4 could be fully autonomous. A joint report by the Conference Board of Canada and the Canadian Automated Vehicles Centre of Excellence (CAVCOE) states that AVs are already here in some way and will rule the roads much sooner 5 than most people expect. Carmakers are investing big on the promises of the driverless revolution and so are the

18 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

tech giants that rule the internet today. Google has been working on self-driving 6 technology since 2009 . Its AV fleet has already logged over two million miles, much of it done on roads. Recently, Tim Cook said that Apple was plowing resources into developing technology to control driverless vehicles and did not rule out building its 7 own car at some point . Amazon is said to be exploring ways to use self-driving vehicles 8 to deliver packages . Even Facebook stirred some speculations when the company registered the domain names Facebook. 9 auto and Facebook.car. Ford, GM, Audi, BMW, Volvo, and, of course, Tesla, are among the big car companies making massive investments on what is considered a race for the future of 10 transportation . Last June, General Motors announced that it had completed production of 130 Chevrolet Bolt EV test vehicles equipped with its next generation of selfdriving technology. The vehicles will join the more than 50 current-generation self-driving Bolt EVs already deployed in testing fleets in San Francisco; Scottsdale, Arizona; and 11 metro Detroit .


The driverless society: utopia or dystopia? A 2015 report by the Conference Board of Canada and CAVCOE lists the advantages of the driverless society. The most significant, they state, is safety: “By removing the driver from behind the wheel, AVs are expected to eliminate most of the 93 per cent of collisions that currently involve human 12 error.” Another significant advantage: AVs will promote fluid traffic, which in turn should, if not make congestion a thing of the past, at least reduce it considerably and lessen its environmental impact. All scenarios of the driverless future are not so rosy. One thing that worries many people is job displacement. Also, urbanists and transportation experts hope that AVs will not become a single-occupancy vehicle, which – because the convenience of not having to drive would compel people to travel more – and would result in more traffic and more urban sprawl. Whichever scenario of a driverless society comes about (a good bet would be a blend of utopian and dystopian visions – with a

dash of unforeseen changes in the mix), one element remains constant: the need for parking spaces will be greatly reduced. Users won’t need to park their vehicles at their destination: an AV can relocate itself to an area of free parking or use a "return-tohome" mode. Furthermore, if public policies help foster lower-cost, personalized mass transit, users will be able to call a self-driving taxi, which will pick them up; take them to their office, home, or wherever they are going; drop them off at the front door; and 13 then continue on to other customers. Experts agree: autonomous cars will change parking as we know it. No more losing one’s car in multilevel parking garages, circling the block looking for a parking space or waiting for dawdling drivers to find one. As a result, the infrastructure required to house vehicles within a town or city will be radically altered. Tesla’s vehicles are already “Summon”, a self-parking has the car drive out of a or garage by itself. With

themselves, humans won’t have to exit, and cars will be able to fit into narrower berths that may eventually shrink from a traditional 9.0-foot width to perhaps 7.0- or even 14 6.5 feet wide. Automaker Audi has estimated that a 26% reduction in needed space can be realized with autonomous cars sharing the garage with human-driven vehicles. In a garage reserved exclusively for self-parking cars, the result would be 62% reduction in 15 space needed. Coupled with a wide adoption of autonomous transport services, the advent of AVs could reduce the overall demand for parking in the U.S. by 5.7 billion square meters (61 billion square feet) by 2035, estimates Amy Korte of the Boston-based architectural 16 firm Arrowstreet.

equipped with ability which parking space cars parking

Planning for the revolution AvalonBay Communities Inc., one of the United States’ biggest apartment developers, is working on plans for a grand residential complex in downtown Los Angeles where a two-floor underground parking garage serving 1,000 cars is included. But this garage is being designed with level rather than inclined floors common to many garages so it could someday be converted into shops, a gym and a theater. In short, it’s designed to eventually serve 17 other uses. Should future parking infrastructure be designed to adapt to a shrinking need for car spaces? It could, for instance, be able to handle parking while also serving as a venue for multifunctional events and be integrated into the overall transportation scheme of a neighborhood, with parking facilities, connection to a transit stop, retail stores, bike and car sharing, private bike parking. Have urban development organizations considered the impacts that AVs will have on their infrastructure, tax structure, real estate industries and revenues? AVs will affect urban governance, if only because falling parking fees and fines could take a big bite out of public budgets.

1 Curbed, 8 August 2016, Why high-tech parking lots for autonomous cars may change urban planning. Online: https://www.curbed. com/2016/8/8/12404658/autonomous-car-future-parking-lotdriverless-urban-planning 2 REthinkX, Rethinking Transportation 2020-2030, The Disruption of Transportation and the Collapse of the Internal-Combustion Vehicle and Oil Industries. Online: https://goo.gl/nkRdgQ 3 ReadWrite, 31 July 2017. What are the scary ripple effects of autonomous mobility? Online: https://goo.gl/RvXqpq 4 McKinsey & Company, January 2016, Disruptive trends that will transform the auto industry. Online: https://goo.gl/Q2heAQ 5 Conference Board of Canada, 2015, Automated Vehicles. The Coming of the Next Disruptive Technology. Online: http://www. cavcoe.com/articles/AV_rpt_2015-01.pdf

Furthermore, major infrastructure projects being built now will last for 30 to 50 years or more. The Conference Board of Canada and CAVCOE recommends that all transit and transportation-related infrastructure projects include a detailed AV impact assessment study. This is admittedly difficult because AVs are an emerging technology and the regulations, standards, codes or guidelines are a work in progress, Nevertheless, we need planning based on the best estimate of the future. Plans based on 20th Century principles and data will be fundamentally flawed. The driverless revolution is upon us, its consequences still a big unknown. While a majority of experts agree that it should result in a decrease for the need for parking, others argue that it could produce 18 the opposite. One thing is sure: as long as humans need to move around, there will be vehicles to take them, and those vehicles will need a place to stop once in a while. n In the next issue, we will discuss how transport experts, urban planners and the parking industry perceive and prepare for the driverless future.

6 https://waymo.com/journey/ 7 The Guardian, 13 June 2017, Apple chief: driverless car venture is ‘the mother of all AI projects’. Online: https://goo.gl/1QzFej 8 Business Insider, 24 April 2017. Amazon is quietly exploring ways to use self-driving vehicles to deliver packages. Online: http://www.businessinsider.com/amazon-is-exploring-self-drivingtechnology-2017-4 9 Mail Online, 11 January 2016, Is FACEBOOK working on a selfdriving car? Online: https://goo.gl/e1unq4 10 Thomson Reuters, Uncertainty and Risk in the Global Automotive Industry. Online: https://goo.gl/LMDGYJ 11 GM Produces First Round of Self-Driving Chevrolet Bolt EV Test Vehicles. Online: https://goo.gl/oEnndk 12 Conference Board of Canada, op cit.

13 Conference Board of Canada, op. cit. 14 Car and Garage, July 2016, The Parking Garage of the Future: Big Makeover Coming in Autonomous Age. Online: https://goo. gl/1E1NkS 15 PC Mag, 12 August 2016, How Driverless Cars Spell the End of Parking as We Know It. Online: https://goo.gl/yuPEbJ 16 PC Mag. 17 Los Angeles Times, August 16, 2017, When car ownership fades, this parking garage will be ready for its next life. Online: http:// www.latimes.com/business/la-fi-car-future-real-estate-20170405story.html 18 Parking Network, 20 May 2015, Driverless cars and car parking – Will we fear them or embrace them? Online: http://www.parkingnet.com/parking-news/skyline-parking-ag/driverless-car-parking

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

19


How to choose the right traffic bollard for your business

Parking lot safety all comes down to selecting the right bollard By Brad Done

Bollards are often over-looked but they play a significant role in the safety and aesthetics of almost every business. In a way, they are kind of like the masked vigilantes of a superhero movie—they never ask for thanks, they just silently protect the citizens and structures around them. That analogy might be a bit dramatic, but bollards really can save lives and prevent property damage. The key is selecting the right type for your business. In its simplest form, a bollard is an unadorned metal post used in front of buildings or other outdoor spaces in which the flow of traffic must be controlled. They are normally spaced out so that typically-sized vehicles can’t get through them and this makes them an essential component of safe perimeters and parking lots. Bollards are available in varying colors, heights, widths and degrees of ornamentation and impact-resistance. A properly-chosen bollard will blend with a business’ architecture while providing an adequate level of impact-resistance to prevent property damage and protect pedestrians. Normally, a business will select various types of traffic control bollard to perform these tasks on their property. Traffic bollards perform serval functions: they can help separate cars and pedestrians, clearly delineate where traffic is supposed to flow, block cars from pedestrian walk-ways, visually aid traffic in areas notorious for limited visibility, and enclose car-free zones.

20 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

Types of traffic control bollards Not all traffic patterns are the same, and neither are all traffic control bollards. The type of bollard that should be selected depends on its primary purpose—will it be directing traffic in an area with changing traffic patterns, blocking off an area for an event, separating a bike lane, directing parking lot traffic, or doing something else entirely? Here are four of the most commonly-used traffic bollards:

STEEL PIPE BOLLARDS Steel pipe bollards are, by far, the most commonly-used bollards in parking lots and around buildings. They are set in a concrete substrate and filled with concrete to provide impact resistance from vehicles bumping into them. Because of this, they are often used to guide traffic and protect pedestrians and property from errant vehicles. Many manufacturers even certify the ability of their bollards to stop vehicles travelling at certain speeds; the designation these bollards are given is known as a K-rating. Steel pipe bollards have a very basic look but they can be painted or covered with a plastic post covers to increase visibility and improve their aesthetic value. For higher-end businesses, stainless steel and ornamented iron covers are also available. Steel pipe bollards should be used in traffic applications where vehicle encroachment presents a real threat.


REMOVABLE BOLLARDS

Removable bollards are sturdy and look like permanent bollards, but they can be removed from a receiver in the ground to permit vehicle access when needed. Though they are excellent for providing visual cues to drivers, they do not provide an adequate level of impact resistance to stop a vehicle. Removable bollards are useful in areas that see increased vehicle traffic during large-scale events, areas that may occasionally need to be designated as “car-free” due to a high volume of foot traffic, or in areas that only authorized vehicles are permitted to enter.

RETRACTABLE BOLLARDS

Retractable bollards are a closely related to removable bollards but feature several distinct differences. They are more expensive than removable bollards, but they can quickly and smoothly be retracted into a concrete receiver below the ground. When they are fully retracted, the receiver is covered and lies flush with the ground to prevent trip and fall accidents. Though this bollard does not offer a high level of impact-resistance, it is useful in many of the same situations that you would use removable bollards but retractable bollards don’t require additional storage space when not in use. They are often an ideal choice for areas that need to be kept free of vehicles so that emergency vehicles may enter.

FLEXIBLE BOLLARDS

Flexible traffic bollards are rigid enough to give the appearance of sturdy steel bollards but they are actually composed of plastic polymer. They can bend up to ninety degrees upon impact with WPS CPA Half Page v1.pdf

1

9/5/17

a vehicle and will return to their original form afterwards. This type of bollard is particularly useful for marking parking lots or curves in the road where driver may turn their cars too sharply without realizing it—unless they have a visual cue (like a traffic bollard) to help direct them. Pedestrians and building owners appreciate the clear boundaries flexible bollards establish, and any drivers that do bump into them are relieved not to have damaged their vehicle.

COLLAPSIBLE BOLLARDS Collapsible or “fold-down” bollards are adjustable posts that appear like any other bollard, but can be collapsed or folded down to the ground to allow vehicles to pass over top. These are typically used in parking lots or parking garages where vehicle owners want to control or block access to their parking spots, or if they want to “lock” their vehicles into place in a parking spot as a theft deterrent. A simple collapsible bollard can be inexpensive, easy to install and highly visible addition to a parking area. Managing traffic and creating safe routes for pedestrians is paramount to the success of a business. This process starts with assessing the primary needs of the lot to determine what type of traffic bollard will be the best fit. The right traffic bollard will provide an adequate level of impact resistance for the application and compliment the surrounding architecture. Remember that a customer’s first impression of your business comes in the parking lot and the site perimeter, and effectively controlling traffic and ensuring that your customers are safe all play into this. Advertise your concern for their safety by selecting the right traffic bollard for your business. n

12:15 PM

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

21


CPA CHAPTER EVENT

EDMONTON CHAPTER EVENT EDMONTON JUNE 7, 2017 Attendees began arriving at 11:00 for this luncheon / networking meeting. Given the short notice, there was very good attendance, confirming that this format is popular. The format of the event was short enough to keep engagement high and long enough to make it worth attending. Prior to lunch, delegates participated in a meet and greet session, where networking with colleagues is always popular. Event co-chair, Randa Kachkar then welcomed attendees to the University of Alberta, reviewed the agenda and introduced Brett Bain, Edmonton Airports. Brett Bain welcomed attendees on behalf of CPA Board of Directors. Once lunch was done, it was down to business. Randa introduced Jeff Calibaba, CEO of Alberta Traffic Supply and chief advocate for the North American Vision Zero Advocacy. Jeff gave an interactive presentation about the Vision Zero Advocacy, its history, the work they do and its impact on traffic fatalities. He also handed out workbooks and the group worked on them together. Following that, Jeff led a question and answer period. After a short refreshment break, Randa introduced the second speaker – Nick Trovato from RJC Engineering. Nick spoke about parking garage facility maintenance and how to identify trouble

spots. Nick brought samples of corroded steel, damaged joints, etc. and passed them around so participants could get a handson experience with the types of potential damage. The event was quite successful and drew attendance from Edmonton, Calgary and Red Deer. Brett Bain will host another event in November at the Edmonton International Airport and both Randa and Mark are committed to helping organize it with Brett. Mark Huberman, event co-chair, closed the event with a few words and invited participants to submit topics of interest that they would like to have on a future agenda. Overall, the attendees were pleased with the event and many commented that it was very informative. We would like to extend a very special Thank You to our Sponsors, who provided generously to cover the costs of parking, food and meeting space. n Mark Huberman (Bunt Engineering) Randa Kachkar (University of Alberta) EDMONTON CHAPTER CO-CHAIRS

RÉUNION DE LA SECTION D’EDMONTON 7 JUIN 2017 À EDMONTON Les participants ont commencé à arriver à 11 h pour ce dîner de réseautage. La participation a été bonne en dépit du court délai de préavis, laissant supposer que la formule est populaire. L’événement a été assez bref pour retenir l’attention des participants et rendre la participation profitable. Avant le déjeuner, les délégués ont participé à une séance de réseautage qui est toujours une réussite. Randa Kachkar, coprésidente de l’événement, a ensuite souhaité aux participants la bienvenue à l’Université de l’Alberta, a passé le programme en revue et a présenté Brett Bain des aéroports d’Edmonton. Celui-ci a souhaité la bienvenue aux participants au nom du conseil d’administration de l’ACS. Après le dîner, les choses sérieuses ont été abordées. Randa a présenté Jeff Calibaba, DG de Alberta Traffic Supply et principal porte-parole de la Vision Zero Advocate Institute nord-américaine. Jeff a offert une présentation interactive du Vison Zero Advocate Institute, de son histoire, du travail qui y est accompli et de ses impacts sur les décès sur la route. Il a aussi distribué des cahiers d’exercices sur lesquels le groupe s’est penché, puis a finalement pris des questions. Après une courte pause, Randa a présenté un second conférencier: Nick Trovado de RJC Engineering. Nick a abordé les thèmes de l’entretien des parcs de stationnement couverts et de

SPONSORS

22 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

la manière de repérer les zones problématiques. Il a présenté des échantillons d’acier rongé par la rouille, de joints endommagés, etc., et les a fait circuler pour permettre aux participants de constater les types de dommages potentiels. L’événement s’est révélé être un succès et a attiré des participants d’Edmonton, de Calgary et de Red Deer. Brett Bain tiendra un autre événement en novembre à l’aéroport international d’Edmonton et Randa et Mark se sont engagés à contribuer à son organisation. Mark Huberman, coprésident de l’événement, a prononcé une brève allocution de clôture et a invité les participants à proposer des sujets d’intérêt qu’ils aimeraient voir figurer au programme dans le futur. Les participants ont somme toute été satisfaits de la réunion et bon nombre d’entre eux ont souligné son caractère informatif. Nous aimerions tout particulièrement remercier nos commanditaires d’avoir généreusement pris en charge les coûts de stationnement, de la nourriture et de la salle. n Mark Huberman (Bunt Engineering) Randa Kachkar (Université de l’Alberta) COPRÉSIDENTS DE LA SECTION D’EDMONTON


CCPFM / GCASS C A NADI AN CERTIFIED PAR KING FA C IL IT Y MAN AG E R L A CANADI E N CERTIFIÉ D ’IN STALLAT IO N D E STAT IO N N E ME N T  LINCOLN MERRARO | EASYPARK

egnahcretnI

Lincoln has close to 20 years of experience in increasingly responsible roles within the security and property management fields. He has sourced, selected and implemented various infrastructure and electronic security solutions, has developed and led changes to security programs, and has been involved with the business community in Vancouver through the Safer Parking Initiative, the Downtown Vancouver Business Improvement Association (DVBIA), and Vancouver Operation Cooperation. Joining EasyPark Vancouver in January 2017 was an easy choice to embrace an exciting opportunity providing operational guidance and leadership for both external and internal clients. Getting the CCPFM designation was an important goal, and he looks forward to applying those learnings to his role. When not in the office, Lincoln is a father to a one year old and loves every minute of it.n

 DAN SARASSIN | RED DEER COLLEGE Dan has been involved in parking management for the last 15 years and is the Manager of Security and Emergency Response at Red Deer College. He currently oversees all parking enforcement and patrol services in parking management at RDC. When not at work, Dan enjoys spending time and travelling with his family, watching the LEAFS, and listening to RUSH! n

ehT

Lincoln compte plus de 20 années d’expérience dans des rôles d’une importance grandissante dans les domaines de la sécurité et de la gestion de propriétés. Il a trouvé des fournisseurs, puis sélectionné et mis en œuvre plusieurs solutions de sécurité électronique et pour les infrastructures, a pensé et mené des modifications à des programmes de sécurité et s’est impliqué avec la communauté des affaires de Vancouver auprès de la Safer Parking Initiative, de la Downtown Vancouver Business Improvement Association (DVBIA) et de la Vancouver Operation Cooperation. La décision de se joindre à EasyPark Vancouver et de saisir une occasion en or de pouvoir offrir des conseils opérationnels et assumer un rôle prépondérant auprès des clients internes et externes s’est révélée facile. Se voir décerner la reconnaissance de GCASS constituait pour lui un objectif important et il est impatient de mettre ses nouvelles connaissances en pratique. En dehors du travail, Lincoln est le père passionné d’un enfant d’un an.n

Dan travaille dans la gestion de stationnement depuis 15 ans et occupe le poste de Gestionnaire de la sécurité et des mesures d’urgence au Red Deer College. Il assure actuellement la supervision de toutes les activités d’application du règlement et de patrouille dans les stationnements. À l’extérieur du travail, Dan aime voyager et passer du temps avec sa famille, regarder jouer les LEAFS et écouter du RUSH! n

 MICHAEL WILSON | NORTHERN ALBERTA INSTITUTE OF TECHNOLOGY (NAIT) / INSTITUT DE TECHNOLOGIE DU NORD DE L'ALBERTA (NAIT) With 20 years of property and retail management experience, my career lead me to the parking industry in 2012. As manager of parking services at the Northern Alberta Institute of Technology (NAIT), a leading polytechnic that provides technical training and applied research, I’m focused on achieving process improvements and creating customer-centred services that support the polytechnic’s transportation and parking operations. I lead the Parking Services team to adopt innovation and provide positive experiences for our customers, which include students, staff and visitors. By collaborating with peers in the parking industry and establishing centres of influence, I’ve gained invaluable knowledge that complement my education in management and finance. I look forward to applying the best-practices that I’ve learned through the CCPFM certification program in the future. n

Avec 20 ans d'expérience en gestion de la vente au détail et biens, ma carrière m'amener à l'industrie du stationnement en 2012. En tant que gestionnaire des services de stationnement au Institut de technologie du Nord de l'Alberta (NAIT), une polytechnique qui assure une formation technique et la recherche appliquée, je me concentre sur l'atteinte de l'amélioration des processus et la création de service à la clientèle qui prennent en charge le transport de l'école polytechnique et du stationnement. Je dirige l'équipe des Services de stationnement à adopter l'innovation et à offrir des expériences positives pour nos clients, ce qui inclut des étudiants, du personnel et des visiteurs. En collaborant avec des pairs dans l'industrie du stationnement et l'établissement de centres d'influence, j'ai acquis des connaissances inestimables que compléter mes études en gestion et en finance. J'ai hâte d'appliquer les meilleures pratiques que j'ai apprises à travers le programme de certification CCPFM dans l'avenir. n

C PA T R A I N I N G P R O G R A M S – F O R I N F O R M AT I O N , V I S I T : C A N A D I A N PA R K I N G . C A / T R A I N I N G - A N D - C E R T I F I C AT I O N /

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

23


Your invitation to

BANFF ALBERTA CONFERENCE PLANNER

Track updates and changes at canadianparking.ca/planner-2017/

PROGRAMME DE CONFÉRENCE

Suivre les mises à jour et les changements à canadianparking.ca/planner-2017/

EXHIBITORS | EXPOSANTS Advanced Polymer Technology Corp.

hb Solar Canada Inc.

Precise Parklink

AIMS (EDC Corporation)

Hempel (USA), Inc.

PTP INC.

AIPHONE Communication Systems

HonkMobile

Q-Free

All Traffic Solutions

HUB Parking Technology Canada LTD./LTÉE

Quercus Technologies

Amano McGann

Indigo Park Canada Inc.

ATS Traffic Cale Systems Inc. Canada Kiosk Corporation

IPS Group Inc. J J MacKay Canada Limited LocoMobi Inc.

Canada Ticket Inc.

Magnetic AutoControl

Canadian Precast/Prestressed Concrete Institute

Newton Group Ltd.

Commissionaires

Northern Specialty Supplies, Inc.

Douglas Lighting Controls

Parking Panda Corp.

EasyPark

ParkingSoft, LLC

GENETEC Inc.

ParkPlus System

GLORY GLOBAL SOLUTIONS

Passport

gtechna

PayByPhone

24 PARKER | 3RD 1ST QUARTER QUARTER 2017 2017 || 1ER 3IÈME TRIMESTRE TRIMESTRE 2017 2017

Rydin Decal Smarking Southland Printing Co. Inc. T2 Systems TagMaster North America Tannery Creek Systems Inc. TIBA Parkinag Systems Trecan Snowmelters VenTek International WPS Canada Inc. ZipBy LLC


SPONSORS • COMMANDITAIRES

CONFERENCE SPECIAL FOR DAY TRIPPERS No time to attend the full conference? Join the parking industry in Banff for a day to experience the events that best suit your interests. Review the daily schedule to pick your day and register now.

WEDNESDAY October 18

DAY TRIPPER INFO HERE THURSDAY October 19

Panel Discussion: Preparing for Autonomous Vehicles

Keynote Speaker: Warren Macdonald 2 Trade Show Exhibitions 4 Educational Sessions – RFP’s, Building Design, ALPR, Special Session: Smart Cities Game Show Awards Dinner & Keynote Speaker: Darby Allen $75*

October 20

Member $150 Non-member $150

Member $225 Non-member $275

Member $225 Non-member $275

FRIDAY

4 Educational Sessions – Vision Zero, business intelligent systems, pavement preservation, car sharing.

Trade Show Exhibition 10 Educational Sessions – Data & parking policy, industry trends, IoT, social media, health care reimbursement, future of parking structures, PCI-DSS, parking as a profession; parking apps, on-street parking sensors.

Technical Tour of Calgary’s newest parking and development initiatives (pre-registration required).

After Party Dinner & Keynote: Rex Murphy $75*

20% discount on day passes for Alberta residents Alberta residents receive 20% discount on day passes (*Dinner events extra). Offer limited only for one day per person and must be pre-registered. Onsite registration at full rates. For full conference registration fees visit: canadianparking.ca/delegates-2017/

PARKER PARKER | 3RD | 1ST QUARTER QUARTER 2017 2017 | 3IÈME | 1ER TRIMESTRE 2017

25


CONFERENCE AT•A•GLANCE

MONDAY October 16

WEDNESDAY October 18

Arrive early in Banff and explore the town before settling in for a full week of conference events.

6 – 8 am Final exhibitor set up

TUESDAY October 17

7:30 am – 5 pm Registration Open

8 am – 5 pm

8:30 – 9 am Annual General Meeting

Registration open 9 am – Noon

Technical Tour #1 – Banff Parking Facilities Join your hosts, Q-Free and the Town of Banff for a site visit to view parking projects and initiatives in the Town of Banff. There is no cost for this tour, however pre-registration is required to guarantee a spot. 1 – 4 pm

Round-table Sector Meetings: Airports | Hospitals | Universities/Colleges | Municipalities Delegates participate in face-to-face, round-table discussions with peers from their sector to share experiences during this informal session. 3 – 4 pm – Non-sector members are invited to join the groups in the final hour.

9 – 10 am Keynote: Warren Macdonald 10 am – 1:45 pm

TRADE SHOW EXHIBITION Learning Lounge Presentations: 3 Perspectives: The RFP Process Richard Simpson, ParkPlus Systems Parking Facilities: The Future of Parking Interior Design Manuel Rojo, Clavel Arquitectos Implementing ALPR Technology: Perspectives From Across Canada Charles Pitman, Genetec 2 – 3:15 pm 

Family Feud Game Show - General Session

EVENING 5 – 7:30 pm

Welcome Reception on Sulphur Mountain

Host: Nathan Berry, Passport Inc. How much do parking professionals know about parking? 3:15 – 5:15 pm

TRADE SHOW EXHIBITION Learning Lounge Presentations: On-street Sensor Technology, Johnny Waldo, IPS Group What would Nostradamus say? Bold predictions of the evolutionary path of parking system technology, Rick Duffy & Darin Witt, WPS Canada

Reach new heights as you are whisked to the top of Sulphur Mountain for the official opening reception.

EVENING

Get acquainted while taking in the spectacular views and enjoying local food and drink as we officially launch the event.

5:30 – 8 pm

7 – 11:30 pm

Featuring Keynote Darby Allen, Fire Chief (Ret’d), Fort McMurray

Awards Dinner

Exhibitor move in & set up at Conference Centre Free evening after 8 pm

26 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017


FOLLOW US

@canadianparking

#CPABanff2017

THURSDAY October 19

FRIDAY October 20

8 am – 6 pm

9 – 11 am

Registration Open 8:45 – 10 am

Joint Panel Session Autonomous Vehicles: What’s in store for parking operations, and how are you to prepare?

Breakout Sessions Pavement Preservation for Parking Lots, Scott Sounart, Kleinfelder Vision Zero: An Essential Solution for Parking, Jeffrey Calibaba, ATS Traffic Business Analytics & Revenue Management, Nimesh Inamdar, Indigo

Ralph Bond, BA Consulting Group (Moderator) Paul Godsmark, CAVCOE Chris Blaschuk, City of Calgary

Conference schedule concludes at 11 am.

Brett Bain, Edmonton Airports Nick Spensieri, GO Transit

Noon – 4 pm

10 am – 2 pm

FINAL TRADE SHOW EXHIBITION Learning Lounge Presentations: Using Data to Inform Parking Policy Decisions: Aspen Case Study, Cassius Jones, Smarking Industry Trends Drive the Next Generation of Parking, Mike Hamilton, T2 Systems The World of the Internet of Things, Sergio Mastronardi, gtechna 2 – 5:30 pm Breakout Sessions

Social Media & Parking, Chelsea Webster, ParkPlus Systems The Impact of Parking in Driving Health Care Reimbursement, Mike Hamilton, T2 Systems

Calgary Technical Tour Join your hosts ParkPlus, along with the Calgary Parking Authority, for a tour of Calgary's East Village. First stop is the heart of East Village, where you will enjoy lunch and a chance to network. Then embark on guided tours of a new parkade site, and its bicycle parking facility, the N3 development with Calgary’s first “no parking” condominium, and a walk around the area pointing out parking management highlights (weather permitting). The tour includes one-way bus transportation leaving the Fairmont Banff Springs Hotel at 11.30 am, and concluding at at the Calgary airport (YYZ) by 4:30 pm. There is no cost for this tour, however pre-registration is required to guarantee a spot.

PRESENTATION DETAILS

FOR DETAILS ON SPEAKERS AND TOPICS, GO TO canadianparking.ca/ presentations-2017/

PLANNER

canadianparking.ca/ planner-2017/

Future-proofing Parking Structures, Chris Davis, Read Jones Christoffersen Ltd. PCI DSS - Common PCI Myths and Lessons Learned, Vanya Okuka, Desjardins Group Parking as a Profession: Preparing for the Future, Kathleen Laney, President, Laney Solutions

Times are subject to change.

Parking Apps – A look at today’s increasing trends Dale Fraser, ZipBy

EVENING

6:30 pm Cocktails

Join us for some great food and entertainment at the CPA’s premier social event of the season.

8:15 pm Featured Speaker Rex Murphy

7:15 pm Dinner 9:30 pm Heebee Jeebees

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

27


CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS

LUNDI 16 october

MERCREDI 18 october

Arrivez tôt à Banff et explorez la ville avant de vous installer pour une semaine complète d’activités de conférence.

6hà8h Finalisation de l’installation des exposants

MARDI 17 october

7 h 30 à 17 h Inscriptions

8 h à 17 h

8 h 30 à 9 h Assemblée générale annuelle

Inscriptions 9 h à 12 h

9 h à 10 h Conférencier : Warren Macdonald

1re visite guidée : visite à pied des installations de Banff Joignez-vous à vos hôtes, Q-Free et la ville de Banff, pour une visite des projets et des initiatives de stationnement au sein de la municipalité. Veuillez-vous inscrire à l’avance pour cette visite; les places sont limitées. 13 h à 16 h

Tables rondes sectorielles : Aéroports | Hôpitaux | Universités/Collèges | Municipalités Les délégués participeront à des tables rondes en personne avec des collègues de leurs secteurs pour discuter de leurs expériences de façon informelle. 15 h à 16 h les membres n’appartenant pas aux secteurs sont invités à se joindre aux groupes pendant la dernière heure.

10 h à 13 h 45

FOIRE COMMERCIALE Présentations du salon du savoir : 3 perspectives : Le processus d’appel d’offres, Richard Simpson de ParkPlus Systems Solutions novatrices pour la conception fonctionnelle de bâtiments, Manuel Rojo de Clavel Arquitecto Mise en application de la technologie de reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation; perspectives de partout au Canada, Charles Pitman de Genetec 14 h à 15 h 15

Jeu questionnaire La guerre des clans

SOIRÉE 17 h à 19 h 30

À quel point les professionnels du stationnement connaissent-ils leur domaine? Leurs connaissances seront mises à l’épreuve à l’occasion de cette assemblée générale interactive.

Réception d’accueil sur le mont Sulphur 15 h 15 à 17 h 15

FOIRE COMMERCIALE Présentations du salon du savoir : Technologie du capteur sur rue, Johnny Waldo, IPS Group Atteignez de nouveaux sommets en vous laissant entraîner à la cime du mont Sulphur pour la réception d’ouverture officielle. Prenez contact tout en admirant les vues spectaculaires et en dégustant des boissons et des mets du terroir pour le lancement de l’événement. 19 h à 23 h 30

Arrivée des exposants et installation au centre des congrès

Que dirons nostradamus? Des prédictions audacieuses de la voie évolutive de la technologie du système de stationnement, Rick Duffy et Darin Witt, WPS Canada

SOIRÉE 17 h 30 à 20 h

Souper d’honneur Avec l’allocution de Darby Allen, chef des pompiers de Fort McMurray (à la retraite) Soirée libre (après 20 h)

28 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017


SUIVEZ NOUS

@canadianparking

#CPABanff2017

JEUDI 19 october

VENDREDI 20 octobre

8 h à 18 h

9 h à 11 h

Inscriptions

Ateliers

8 h 45 à 10 h

Réunion d’experts conjointe Véhicules autonomes : Qu’est-ce qui attend le secteur du stationnement et comment s’y préparer? Ralph Bond, BA Consulting Group (animateur) Paul Godsmark, CAVCOE Chris Blaschuk, ville de Calgary Brett Bain, Aéroports d’Edmonton Nick Spensieri, GO Transit

Préservation de la chaussée des parcs de stationnement, Scott Sounart de Kleinfelder Vision Zero: une solution essentielle pour le stationnement, Jeffrey Calibaba, ATS Traffic Analyse commerciale et gestion des revenus, Nimesh Inamdar, Indigo Le programme de la conférence prend fin à 11 h. 11 h 30 à 16 h

Visite guidée de Calgary 10 h à 14 h

DERNIÈRE PARTIE DE LA FOIRE COMMERCIALE Présentations du salon du savoir : Utiliser les données pour éclairer les décisions relatives aux politiques de stationnement, Cassius Jones, Smarking Les tendances de l’industrie influenceront la prochaine génération de stationnements, Mike Hamilton, T2 Systems Le monde de l’Internet des objets, Sergio Mastronardi de gtechna 14 h à 17 h 30 Ateliers Les médias sociaux et le stationnement, Chelsea Webster de ParkPlus Systems

L’impact du stationnement sur les remboursements de soins de santé, Mike Hamilton de T2 Systems Les installations de stationnement adaptées au futur, Chris Davis de Read Jones Christoffersen Ltd. PCI DSS – Mythes les plus répandus sur le secteur des cartes de paiements, Vanya Okuka du Mouvement des caisses Desjardins Le stationnement comme profession : Se préparer pour le futur, Kathleen Laney, présidente de Laney Solutions

Joignez-vous à vos hôtes ParkPlus, et à la Calgary Parking Authority pour une visite du quartier East Village de Calgary. Le premier arrêt est le cœur du East Village où vous aurez la chance de dîner et de réseauter. On vous emmènera ensuite dans un tour guidé d’un nouveau site de parc de stationnement couvert et de ses installations de stationnement de vélo, puis au N3 development avec la première copropriété « sans stationnement » de Calgary. Finalement, une promenade dans le secteur pour explorer les principales caractéristiques de gestion des stationnements (si la météo le permet). La visite comprend le transport par autobus à l’aller de l’Hôtel Fairmont Banff Springs et un dernier arrêt à l’aéroport de Calgary (YYZ) au plus tard à 16 h 30. Cette visite est gratuite, mais il est nécessaire de s’y inscrire à l’avance pour réserver une place.

DÉTAILS DE LA PRÉSENTATION

canadianparking.ca/ presentations-2017/

PROGRAMME

canadianparking.ca/ planner-2017/

Applications de stationnement – Regard sur les tendances en accélération d’aujourd’hui, Dale Fraser de ZipBy

SOIRÉE Joignez-vous à nous pour un excellent repas et de l’animation à l’occasion du premier événement social de l’ACS de la saison.

Les horaires peuvent être.

18 h 30 Cocktails 19 h 15 Souper 20 h 15 Allocution du conférencier Rex Murphy 21 h 30 Heebee Jeebees

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

29


From waste to a useable ground reinforcement: Recycling Plastic can solve many parking issues. By Elizabeth Hueftlein

We’ve suffered enough from cold-cracked, pot-holed, muddy parking lots with puddles the size of lakes. Let’s face it, the Canadian climate just isn’t very kind to concrete and asphalt. And I won’t even mention the problems we’re dealing with when it comes to storm water runoff. It’s time for a solution, and there is one on the market made of 100% recycled plastic. Plastic has such a bad reputation, yet we still use it in so many different situations. Why not use a recycled plastic solution to solve your parking issue? Think about the things you put in your recycling bin; ever wondered where they go once they’re loaded into the recycling truck? I’ll give you a general overview of the process that our products go through to go from waste to a useable ground reinforcement product that is used in parking lots.

Step 1:

Sortation

the contents of the recycling boxes go to a materials recovery facility (MRF), called a “murf”. There, the different types of plastic are sorted, baled, and crushed or compacted.

Step 2:

A heavy duty ground grid in use in Montreal

Processing

a recycling facility takes in the baled plastic and processes it into either a granulate or pellet. This is also the stage that colour pigment can be added to the plastic (in the case of pelletizing).

A Canadian-made hanpave in a parking lot application

It’s important to note that not all plastics behave the same way. There is a Un Canadien fabriqué considerable amount of 'hanpave' dans une science behind creating application de useful products from fabrication canadienne plastic waste. In 2016 one company with a facility in St. Clements, ON helped divert 47,000 metric tonnes of plastic from landfill. The great thing about recycled products is that they can be recycled again at the end of their lifespan. Plastic products can be recycled up to 50 times and although the manufacturers guarantee may be 15 years, the realistic lifespan is much longer. It’s also good to know that these products can be re-made into other useful products again and again. There are two commonly used products for parking areas. One is a square injection moulded ground reinforcement grid. Typically, they come in one-square-foot pieces and come clipped together in onemetre squares. The second option is more heavy-duty version. It is ideal for areas where transport trucks need to manoeuvre around.

30 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

Step 3:

Manufacturing

The granulate, or pellets can be mixed with other plastics to a specific “recipe” and colour called masterbatch is added to the granulate. The pellets or granulate are then shaped into a value-added product by injection or intrusion moulding.

These products are much thicker than their injection moulded counterparts. They typically have diamond shaped openings and are 8-10cm thick. The heavy-duty version has also been used in “living street” projects. Due to the large openings, they can be seeded with grass, making the area a green space. Both options are suitable for domestic use, car parking, and lightly trafficked roads. The heavyduty version can handle vehicles weighing up to 60 metric tonnes, making it ideal for transport trucks. They’re also much lighter than the traditionally used concrete product, meaning more product can be shipped on a truck and they can be installed much more quickly. Getting back to the Canadian climate I mentioned earlier, snowplows won’t rip out the 100% recycled plastic heavy-duty ground reinforcement grids. If there’s a corner not exactly flush with the others, it will just chip it off and carry on. So much better than the familiar problem with the concrete version where the plow rips the grid out of the ground. How’s that for standing up to our Canadian winters? The versatility of the systems, which can be applied in a variety of applications opens up options for a more sustainable facility in this time of environmental conscientiousness. n For more information, contact HAHN Plastics (North America) Ltd. (519) 218-8800 www.hahnplastics.ca


Des déchets transformés en produits de renforcement de surface: Le plastique recyclé peut régler de nombreux problèmes qui accablent les stationnements. Par Elizabeth Hueftlein

Les stationnements fissurés par le froid, boueux, pleins de nids de poule et où l’on retrouve de véritables étangs déguisés en flaques d’eau nous ont assez fait souffrir. Soyons réalistes : le climat canadien est rude pour le béton et pour l’asphalte, sans mentionner les problèmes associés au ruissellement des eaux pluviales. Heureusement, une solution faite entièrement de plastique recyclé est actuellement offerte sur le marché et nous sommes plus que prêts à l’accueillir. Malgré sa mauvaise réputation, il continue d’exister tellement d’applications pour le plastique, alors pourquoi ne pas utiliser du plastique recyclé pour résoudre vos problèmes de pavage?

Une grille robuste utilisée à Montréal

Pensez à toutes les choses que vous jetez au recyclage; vous êtes-vous déjà demandé ce qu’elles deviennent après avoir disparu dans le camion de recyclage? Voici un aperçu du processus responsable de la transformation de déchets en notre produit de renforcement de surface destiné à être utilisé dans les stationnements. Il est important de noter que différents types de plastique sont dotés de différentes propriétés. Il existe de nombreux procédés scientifiques destinés à créer des produits utiles à base de déchets de plastique. En 2016, une entreprise dotée d’installations à St. Clements, en Ontario, a contribué au recyclage de 47 000 tonnes de

Étape 1 :

Tri

le contenu des bacs de recyclage est acheminé vers une installation de récupération des matériaux pour y être trié et compacté ou broyé, selon les différents types de plastique.

Étape 2 :

Traitement

Étape 3 :

une installation de recyclage reçoit les galettes de plastique et les transforme en granules. C’est aussi à ce stade que des pigments de couleur peuvent être ajoutés au plastique (lorsqu’il est question de transformation en granules).

plastique destiné à être enfoui. La caractéristique la plus formidable des produits recyclés est qu’ils peuvent être recyclés de nouveau à la fin de leur durée de vie. Les produits de plastique peuvent être recyclés jusqu’à 50 fois et même si la garantie du fabricant est de 15 ans, leur durée de vie réelle est beaucoup plus longue. Il est aussi intéressant de savoir que de tels produits peuvent être transformés à maintes reprises pour d’autres applications utiles. Deux produits sont couramment utilisés dans les stationnements. Il y a d’abord les grilles de renforcement de surface carrées à fabrication injectée. Il s’agit habituellement de pièces d’un pied carré fixées les unes aux autres pour former des quadrilatères d’un mètre carré. La deuxième option est une version plus robuste que la première : elle est idéale pour les endroits où les camions de transport doivent circuler. Ces produits sont beaucoup plus épais que leurs cousins à fabrication injectée. Ils sont habituellement dotés d’ouvertures en losange et sont d’une épaisseur de 8 à 10 cm. La version robuste a aussi été utilisée dans le cadre de projets de « rues d’ambiance ». Leurs larges ouvertures leur permettent d’être ensemencées avec du gazon pour créer des espaces verts. Les deux options sont adéquates pour un usage domestique, pour les stationnements

Fabrication

les granules peuvent être mélangées à d’autres types de plastique pour créer une recette particulière, puis un colorant appelé mélange-maître y est ajouté. On donne ensuite aux granules leur forme de produits à valeur ajoutée grâce à un processus d’injection ou d’intrusion.

d’automobiles et pour les routes peu achalandées. La version robuste peut supporter des véhicules pesant jusqu’à 60 tonnes métriques : elle est donc idéale pour les camions de transport. Ces produits sont beaucoup plus légers que les produits de béton normalement utilisés; une quantité plus importante peut donc être expédiée par camion et installée rapidement. Pour en revenir au climat canadien, les souffleurs à neige n’endommageront pas les grilles de renforcement robustes en plastique recyclé. Si un coin n’est pas bien aligné avec les autres, il sera simplement écaillé : beaucoup plus pratique que le problème habituel avec les versions en béton où le souffleur arrache complètement la grille du sol. Que pensez-vous de cette manière d’affronter les hivers canadiens? La polyvalence de ces systèmes, pour lesquels il existe un grand nombre d’applications, offre des solutions durables pour vos installations en cette ère de conscience environnementale. n Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec HAHN Plastics (North America) Ltd. 519-218-8800 www.hahnplastics.ca

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

31


Avantages des stationnements couverts de panneaux solaires photovoltaïques

Par Jay Boychuk et Lisa Oelke, hb Solar Canada

Les parcs de stationnement sont considérés comme des actifs par ceux qui les exploitent ou par ceux pour qui ils sont nécessaires pour attirer des clients, ou même des employés. Ils répondent principalement à un besoin : fournir des emplacements où garer les voitures, que ce soit pour une heure ou pour une journée. Et qu’en serait-il si l’on pouvait transformer ce bien meuble en actif multifonctions qui, en plus de fournir des espaces de stationnement, générerait des recettes additionnelles tout en contribuant à la préservation de l’environnement? Étonnamment, les parcs de stationnement peuvent générer de l’électricité... renouvelable, et les parcs de stationnement couverts de panneaux solaires peuvent très bien remplir ce rôle. Pourquoi un exploitant de parc de stationnement voudrait-il produire de l’énergie renouvelable? D’immenses surfaces sont parfois asphaltées dans les grandes villes, surfaces correspondant dans certains cas à plus de 40 % du territoire; et il en va de même pour les banlieues. Les routes, auxquelles viennent s’ajouter les stationnements de surface, représentent une portion importante de cette superficie. En quoi tout cet asphalte contribue-t-il à la préservation de l’environnement si nous ne faisons qu’y garer des voitures? Lorsque vient le temps de recenser les plus grands obstacles à l’atteinte des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), le secteur des transports arrive en tête en Ontario : il est responsable de la plus importante tranche des émissions, soit 35 %. Pour faire face à cette réalité, le gouvernement de l’Ontario encourage les automobilistes à effectuer la transition vers les véhicules électriques en offrant des remises à l’achat allant jusqu’à 14 000 $. Le Québec et la C.-B. présentent des statistiques similaires et ont aussi adopté des mesures incitatives. Le Programme ontarien des bornes de recharge pour véhicules électriques (BRVE) vise à améliorer l’accès aux bornes de recharge grâce à du financement pour la mise en place d’un réseau hautevitesse dans les villes, le long des autoroutes, sur les lieux de travail, dans les immeubles d’appartements et de copropriétés et dans les endroits publics partout en Ontario. L’adoption de telles mesures accroît la demande de bornes de recharge aux endroits où les véhicules se garent, qu’il s’agisse de centres commerciaux, des endroits près des bureaux, des universités et des écoles ou près des

32 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

La Ville de Brampton a installé un champ de panneaux solaires de 10 kW et 4 bornes de recharge près de son terrain de soccer municipal. quartiers culturels ou des complexes sportifs. Puisque ces bornes de recharge devront être alimentées, pourquoi ne pas utiliser de l’énergie propre? Le nombre de véhicules électriques qui fréquenteront votre parc de stationnement dépendra de votre capacité à les accommoder sur le plan des dispositifs de recharge. Les considérations liées à l’autonomie demeurent l’une des principales raisons pourquoi beaucoup hésitent à acheter une voiture électrique; l’amélioration de la technologie et l’augmentation du nombre de bornes de recharge viendront changer cette façon de penser. Nous monterions toujours à cheval s’il n’existait qu’une poignée de stations-service ou si faire le plein d’un véhicule à combustion prenait beaucoup de temps. Très peu de propriétaires de véhicules électriques visiteront des installations s’apparentant à des stations-service s’ils doivent


attendre 15 minutes pour que les bornes de recharge les plus rapides fassent leur travail. Très peu de conducteurs font preuve de patience à l’égard des temps morts et je considérerais 15 minutes pour acheter une barre de chocolat comme un temps mort. Les infrastructures de recharge des véhicules électriques évoluent rapidement et la plupart des recharges prendront place aux endroits où les voitures restent garées à long terme : le propriétaire se trouve ainsi déjà sur place et est occupé autrement qu’à attendre après le chargement de sa batterie. Vous pouvez recharger votre voiture lorsque vous participez à une réunion, visitez un ami à l’hôpital ou regardez votre équipe sportive préférée dans la 10e rangée (ou la 50e). Vous serez bientôt en mesure de recharger votre voiture et de contrôler l’état de la charge sur votre téléphone intelligent tout en vaquant à d’autres occupations. Les usagers des stationnements seront également disposés à payer pour la commodité de ce service. S’ils sont propriétaires d’un véhicule électrique et doivent effectuer une recharge pour se rendre à leur prochaine destination, ils payeront pour l’emplacement de stationnement et payeront également un tarif majoré pour l’électricité. Avec l’augmentation du coût de l’électricité, les garages solaires produiront de l’énergie à un coût égal. Votre coût sera fixe, mais vos clients seront disposés à payer plus cher, comme s’ils effectuaient la recharge à la maison. Si l’on se fie aux tendances historiques des coûts de l’énergie, en plus de bientôt constituer une nécessité, les bornes de recharge pour véhicules électriques augmenteront vos revenus à un rythme constant. L’utilisation des véhicules électriques se généralise en raison de la nécessité de réduire les émissions de GES et les abris d’auto peuvent constituer une source d’énergie importante pour leur recharge. Qu’en est-il des autres avantages des stationnements couverts de panneaux solaires? Ils peuvent contribuer à préserver l’environnement et offrir une image écoresponsable. En 2008, l’Environmental Protection Agency américaine a publié un article portant sur les îlots de chaleur urbain (ICU) 1. Une section de cet article traitait précisément des avantages d’utiliser des chaussées froides pour réduire les effets de l’asphalte ou même du béton âgé qui peuvent atteindre des températures de surface de 48 à 67oC pendant l’été. Cet article offre un parfait exemple visuel de ces effets extrêmes sur l’asphalte et sur le béton à l’aide d’une caméra thermique utilisée en Arizona.

photovoltaïques réduisent au moins deux fois plus la température de surface de l’asphalte que l’ombrage fournit pas des arbres à maturité. L’installation d’un garage solaire produit aussi le même effet et ce instantanément plutôt que sur des années comme c’est le cas pour l’ombre fournie par les arbres qui demeure partielle jusqu’à ce que ceux-ci arrivent à maturité. Ils contribueront à garder les voitures au frais et à réduire l’utilisation à puissance maximale des aires conditionnées. De plus, les arbres ont besoin d’eau et d’espace pour croitre. Les garages solaires peuvent être conçus pour s’insérer dans les espaces de stationnement existants et une quantité minimale d’eau est nécessaire pour leur entretien tout au long de leur durée de vie. Ils peuvent être conçus pour s’approvisionner auprès des systèmes d’eau ménagère pour combler leurs besoins d’entretien ou même pour arroser la verdure adjacente. Abordons maintenant un autre thème que les ICU : notre saison favorite, l’hiver. Votre parc de stationnement a-t-il déjà été enseveli sous la neige, forçant ainsi tous les usagers à consacrer un long moment à briser la glace et à dégager leurs véhicules? Les garages solaires peuvent également contribuer à mitiger de tels inconvénients. Étant protégés par des panneaux solaires, les voitures seront très peu exposées à la neige et aux autres intempéries. Ainsi, il ne sera plus nécessaire de relever les essuie-glaces ou de salir un manteau neuf en tentant de dégager un toit de camion ou de minifourgonnette.

Reconnaissez-vous votre stationnement?

En résumé, les garages solaires ont plusieurs utilités : • Pratiques exemplaires de PCAM en matière d’éclairage pour une sécurité accrue • Économie d’eau pouvant être réassignée à d’autres usages

(Photos : Cette photo prise au cours de l’été à Phoenix, en Arizona, montre plusieurs chaussées conventionnelles atteignant jusqu’à 67 °C (150 °F))

Il existe plusieurs façons d’endiguer les ICU : utiliser des surfaces réfléchissantes ou poreuses, planter des arbres ou prendre en compte l’ombre fournie par d’autres structures lors de la conception. Les autres structures utilisées sont habituellement des bâtiments. De plus, dans le Sud, les abris d’auto existent depuis de nombreuses années. Cependant, une seule et unique solution jette de l’ombre sur l’asphalte et génère de l’énergie : les garages solaires. Ils deviennent plus populaires que jamais aux É.U.; autant dans le Sud que dans le Nord, mais leur utilisation demeure jusqu’à maintenant marginale au Canada. Des aménagements paysagers sont plus souvent exigés et effectués de notre côté de la frontière. Une étude publiée en 2006 s’intéressait à l’impact des forêts urbaines et des garages solaires sur les ICU 2. Il a été établi que les panneaux solaires

• Réduction des émissions des véhicules à moteurs à combustion interne

• Sécurité routière en hiver améliorée grâce à une réduction de la neige disséminée • Emplacements couverts à titre de source de revenu additionnelle • Génération d’énergie propre; une source de revenu additionnelle

• Les sources d’énergie verte implantées sur les toits peuvent palier la demande actuelle et future d’énergie pour les véhicules électriques • Peuvent être reliés à des dispositifs de stockage d’énergie pour assurer une alimentation indépendante

Choisir des sources d’énergie propre profite à tous et les coûts de production des énergies renouvelables se rapprochent de ceux des sources conventionnelles. Le sujet a aussi gagné en popularité auprès de différents échelons du gouvernement. En 2009, l’Ontario s’est engagée à fermer les centrales au charbon responsables d’importantes émissions de polluants atmosphériques. À cette époque, 19 centrales à chaudières à charbon produisaient presque

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

33


En 2016, le gouvernement fédéral a annoncé que toute l’énergie utilisée dans ses bâtiments et dans le cadre de ses activités proviendrait de sources renouvelables d’ici 2025.

le quart de l’énergie de la province. Sevrer une économie du charbon n’est pas chose facile. En 2003, l’Ontario produisait 7 500 mégawatts d’énergie grâce au charbon : soit 18,6 millions de tonnes métriques de combustible polluant. Les centrales au charbon constituaient la source la plus importante de substances toxiques, de métaux lourds, de soufre et de pollution atmosphérique par l’azote de cette province. En 2007, les émissions annuelles de carbone attribuables aux centrales au charbon s’élevaient à plus de 41 millions de tonnes métriques. En 2009, le gouvernement de l’Ontario a adopté la Loi sur l’énergie verte et l’économie verte. Dix-sept nouvelles centrales au gaz naturel ont été construites; elles ont une capacité de 10 000 mégawatts et, avec l’énergie solaire, éolienne et de la biomasse, ont su remplacer la capacité de production auparavant attribuée au charbon.

Tableau tiré du site Web de la SIERE en juillet 2017 montrant la capacité actuelle d’alimentation en énergie de l’Ontario.

ÉOLIENNE

11%

HYYDROÉLECTRIQUE

BIOCARBURANTS

1% SOLAIRE

NUCLÉAIRE  

1%

23%

GAZ\PÉTROLE HYYDROÉLECTRIQUE ÉOLIENNE BIOCARBURANTS SOLAIRE

GAZ\PÉTROLE

28%

NUCLÉAIRE

36%

L’Alberta, elle, commence tout juste à s’investir dans les énergies renouvelables. Cette province dispose d’une capacité actuelle de génération d’électricité de plus de 13 898 mégawatts, dont 41 % est attribuable au charbon et 40 % au gaz naturel. Le plan de leadership sur le climat de l’Alberta vise à améliorer la qualité de l’air en éliminant progressivement les émissions provenant des centrales au charbon d’ici 2030. Les énergies renouvelables comme l’énergie solaire joueront un rôle important dans la réalisation de ce plan. En 2016, le gouvernement fédéral a annoncé que toute l’énergie utilisée dans ses bâtiments et dans le cadre de ses activités proviendrait de sources renouvelables d’ici 2025. Cet objectif vient appuyer la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 %. Plus de 70 villes partout sur la planète se sont dotées d’objectifs similaires de production d’énergie exclusivement

Les facteurs à considérer pour chaque situation sont : 1

Le coût

propre, représentant un engagement de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’un milliard de tonnes d’ici 2030.

En tant que propriétaire de parc de stationnement, la facilité d’accès vous devriez envisager 3 Les règlementations l’acquisition de garages solaires si vous croyez relatives à la largeur qu’une source de revenus des emplacements et additionnelle, l’appui à la perte d’espaces de des objectifs de réduction stationnement des GES acceptés partout 4 L’accès pour effectuer au pays (et sur la planète) l’entretien ainsi que le bénéfice d’un environnement de stationnement amélioré correspondent aux objectifs de votre entreprise. Par souci de flexibilité, un grand nombre de modèles de garages solaires sont offerts : profondeur simple, double profondeur et systèmes de très grande envergure. Il peut s’agir de systèmes à un seul poteau pouvant être installés à l’avant d’un espace ou à mi-hauteur, d’un ensemble d’un poteau et d’une base à l’avant d’un emplacement, de systèmes à deux poteaux : un à l’avant et un à l’arrière; et finalement, les systèmes de grande envergure sont conçus sur mesure pour chaque parc de stationnement. 2

La facilité à se garer et

Plusieurs systèmes de garage sont offerts en Amérique du Nord, mais peu d’entre eux sont conçus pour supporter les charges de neige nordiques. Au moment de choisir un fournisseur de garage solaire, il est important de s’assurer que leurs systèmes sont adaptés à vos besoins et aux règlements locaux. Il est primordial de choisir un modèle qui permet aux automobilistes d’entrer et de sortir facilement de leurs véhicules pour leur offrir une expérience optimale et vous assurer de les fidéliser. Le mariage de la technologie solaire au secteur du stationnement ne manquera pas de révolutionner l’avenir alors que les villes, le secteur et le grand public s’affairent à trouver la manière appropriée de réduire les émissions de GES. Ils pourront contribuer en cherchant un endroit où garer leur véhicule électrique. Quelle meilleure manière de s’impliquer que de prendre un bien meuble déjà utilisé et de lui attribuer une fonction additionnelle de générateur d’énergie verte? n 1. U.S. Environmental Protection Agency. 2012. Reducing urban heat islands: Compendium of strategies. Ébauche https://www.epa.gov/heat-islands/heat-island-compendium 2. Golden, J.S., J. Carlson, K. Kaloush, et P. Phelan. 2006. A Comparative Study of the Thermal and Radiative Impacts of Photovoltaic Canopies on Pavement Surface Temperatures. Solar Energy. 81(7): 872-883. Juillet 2007.

WORLD PARKING SYMPOSIUM 2018 BERLIN, GERMANY The next conference, WPS XI, will be held in Berlin, Germany from Sunday, June 24 to Wednesday, June 27, 2018. www.worldparkingsymposium.ca

34 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017


PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

35


Meet New CPA Members Membership in the Canadian Parking Association continues to grow, welcoming new members with very diverse backgrounds and interests as they relate to the parking industry. Take a few minutes to get to know a little about some of the most recent additions to the CPA. Be sure to look them up on the CPA membership database, or greet them at the Banff conference and trade show.

egnahcretnI

Nous vous présentons de nouveaux membres de l’ACS

ehT

L’adhésion à l’Association canadienne du stationnement continue d’augmenter, alors que nous accueillons de nouveaux membres aux antécédents et aux intérêts très variés en ce qui concerne l’industrie du stationnement. Prenez quelques minutes pour en apprendre un peu plus sur certaines des plus récentes additions à l’ACS. Assurez-vous de les chercher dans la base de données des membres de l’ACS ou de les saluer lors du congrès et de l’exposition commerciale à Banff.

Integration of Parking Equipment and Access In 2001, the owner of Momentek Inc., Jose Lima, with a background experience in automation, started the company to fill a gap between supplier and end-user in servicing and supporting local clientele that bought products through third parties or directly from suppliers. Momentek Inc. sells, supports, and services parking equipment including integration and implementation of access-security and time management systems. The history of the company started with the owner – Jose Lima – who has 30 years experiences in the field of automation and, through a network of suppliers and third parties, found a niche that grew from supporting and servicing time management systems, like synchronized time systems and access-security, to selling and integrating innovating technologies with parking equipment.

Momentek Inc. vend de l’équipement de stationnement et offre des services de soutien et d’entretien afférents y compris l’installation et l’intégration de systèmes de sécurité d’accès et de gestion du temps. L’histoire de l’entreprise commence avec son propriétaire, José Lima, qui compte 30 ans d’expérience dans le domaine de l’automatisation et qui, grâce à un réseau de fournisseurs et de tiers, a su cibler un créneau : ses activités se résumant d’abord aux services de soutien et d’entretien des systèmes de gestion du temps comme les systèmes de synchronisation de l’heure et de sécurité d’accès, l’entreprise a cheminé vers la vente et l’intégration de technologies novatrices à l’équipement de stationnement.

L’entreprise a atteint deux objectifs mémorables : fournir des services de soutien et d’entretien à une clientèle locale par le truchement d’un réseau de fournisseurs et de revendeurs tiers et tirer parti de chaque technologie moderne pour se développer. Les responsabilités liées au poste de José comprennent l’installation et l’intégration d’équipement de stationnement automatisé et, à titre de propriétaire, il lui incombe de se tenir au fait des dernières technologies dans le domaine de l’automatisation qui allient l’équipement de stationnement traditionnel et les dernières technologies en matière de communication et de sécurité. José Lima, Propriétaire

n

Two memorable experiences have been in realizing the first goal of providing service and support to a local clientele through a network of suppliers and third parties resellers, and growing with each modern technology. Jose’s position and responsibilities include the integration and implementation of automated parking equipment and, as owner, keeping up with innovative technologies in the field of automation that brings together traditional parking equipment and the latest technologies of communication and security. Jose Lima, Owner n

––––––– Intégration des équipements de stationnement et accès En 2001, en s’appuyant sur son expérience en automatisation, le propriétaire de Momentek Inc., José Lima, a créé son entreprise pour combler un vide entre fournisseur et utilisateur final sur le plan de l’entretien et du soutien pour la clientèle locale effectuant ses achats par l’entremise de tiers ou directement des fournisseurs.

36 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

First savings and credit cooperative in North America, founded in 1900, in Levis, Québec, by Alphonse Desjardins, Desjardins Group today is the leading cooperative financial group in Canada and the sixth largest in the world, serving over 7 million members and clients. Desjardins offers a full range of financial products and services to its members and clients, individuals and businesses, through its extensive distribution network, online platforms, and subsidiaries across Canada. Desjardins Group specializes in Wealth Management and Life and Health Insurance, Property and Casualty Insurance, Personal Services, and Business and Institutional Services. Desjardins was rated one of the “Best Corporate Citizen” in Canada for the sixth year in a row and among Canada’s Top 100 Employers. Desjardins also earned the distinction of being North America’s strongest bank, according to Bloomberg’s ranking. Desjardins and Crédit Mutuel, two major institutions in Canada and France, with shared cooperative and mutualist values entered into a partnership in 2013 with the


Depuis sa fondation au début des années 1990, le groupe d’entreprises Vista a exploité plus d’une douzaine de propriétés au Canada et aux États-Unis. À titre de chef de la direction, je m’efforce non seulement à cibler les meilleures occasions pour notre entreprise, mais aussi à tenter de m’associer avec les meilleurs fournisseurs et entrepreneurs dans un effort visant à permettre à chaque actif de réaliser son plein potentiel.

egnahcretnI

ehT

The Vista Group of Companies has been operating over a dozen properties in Canada and the United States since it was founded in the early 1990s. As CEO, I endeavor to not only find the best opportunities for our company, but also look to partner with the best vendors and contractors to realize every asset’s greatest potential. Recently, we have entered the final stages of rehabilitation on the parking structure of our downtown Sudbury, ON property. This mixed use, commercial office, retail and hotel property, comprising over 1 million square feet of retail, office and convention space, represents a substantial upgrade to our parking facility, but, more importantly, to the focal point of downtown Sudbury. Additionally, our hospitality portfolio continues to thrive with recent additions in Florida, South Carolina and New York. Guests are taking advantage of the renovations to the Crowne Plaza Kitchener-Waterloo Hotel in downtown Kitchener, ON. After investing over $15 million in renovations, the new restaurant, pool area and fitness centre offer guests an unrivalled experience while staying in downtown Kitchener, and is a project we are very proud of.

Nous avons récemment amorcé la dernière phase de la réfection du parc de stationnement de notre propriété du centre-ville de Sudbury en Ontario. Cette propriété à vocation multiple : bureaux commerciaux, vente au détail et établissement hôtelier (plus d’un million de mètres carrés d’espace de bureaux, de vente au détail et de congrès), représente un ajout important pour notre portefeuille de parcs de stationnement, mais de manière plus importante, elle est située dans un point de convergence de Sudbury. De plus, notre portefeuille hôtelier continue à prospérer grâce à de récents ajouts en Floride, en Caroline du Sud et à New York. Les clients profitent pleinement des avantages conférés par les rénovations du Crowne Plaza Kitchener-Waterloo Hotel situé au centre-ville de Kitchener en Ontario. Après avoir investi plus de 15 M$ en rénovations, le nouveau restaurant, la piscine et le centre de conditionnement physique offrent à la clientèle une expérience inégalable au centre-ville de Kitchener; il s’agit d’un projet dont nous sommes très fiers.

Parking access control and revenue generation continue to be integral parts of a renewed guest experience while staying in Kitchener, with a full-scale replacement parking equipment and management regime put in place creating a seamless guest arrival, check-in and departure experience.

Le contrôle de l’accès au stationnement et la production de recettes continuent à faire partie d’une expérience client modernisée : nous avons complètement remplacé l’équipement de stationnement et mis en place un régime de gestion qui favorise une expérience d’arrivée, d’enregistrement et de départ des clients sans accroc.

As we look to the future, my goal is to guide a company which takes advantage of an often challenging business environment and translate our experience into prosperity for our investors and partners.

En envisageant l’avenir, mon objectif est de diriger une entreprise qui sait tirer avantage d’un environnement d’affaires concurrentiel et offrir de la prospérité à nos investisseurs et partenaires.

Amin Visram n

Amin Visram

goal of becoming a world leader in electronic payment services. The first step toward achieving this ambitious task was to create a global brand Monetico. The name evokes 3 concepts: monétique (electronic payment solutions), business ethics and cooperation. Their goal is to prioritize the interests of merchants by creating a range of solutions targeted to both local entrepreneurs and large-scale, international businesses. Desjardins is represented at the CPA by two members: Vanya Okuka, Business Development Advisor, and Chantal Bonane, Principal Advisor n

––––––– Première coopérative d’épargne et de crédit en Amérique du nord, fondé en 1900 à Levis, Québec, par Alphonse Desjardins, le Mouvement Desjardins est aujourd’hui le 1er groupe financier coopératif au Canada et le sixième au monde, au service de plus de 7 millions de membres et clients Desjardins offre une gamme complète de produits et services à ses membres et clients particuliers et entreprises grâce à son vaste réseau de points de services, ses plateformes virtuelles et ses filiales partout au Canada.

n

Le Mouvement Desjardins, c’est le regroupement d’expertises en Gestion de patrimoine et Assurance de personnes, en Assurance de dommages, en Services aux particuliers ainsi qu’en Services aux entreprises. Desjardins figure parmi les meilleures entreprises citoyennes au Canada depuis 6 ans et se classe parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada. Selon Bloomberg, Desjardins est la première institution financière en Amérique du Nord pour sa solidité financière. Desjardins et Crédit Mutuel, deux acteurs de référence au Canada et en France, qui partagent les mêmes valeurs coopératives et mutualistes se sont donnés comme mission de créer un partenariat en 2013 pour devenir un chef de file mondial en monétique. Le premier pas vers l'accomplissement de cette mission ambitieuse fût de créer une marque mondiale Monetico. Le nom s'inspire de 3 concepts : la monétique, l'éthique en affaires et la coopération Leur objectif consiste à mettre à l'avant-plan l'intérêt des commerçants par la création d'une gamme de solutions destinées tant à l'entrepreneur local qu'à la plus grande bannière internationale. Vanya Okuka, Conseillère en développement des affaires, et Chantal Bonane, Conseillère principale n

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

37


Prolonger la durée de vie de votre parc de stationnement Par Scott Sounart, ing.

Les parcs de stationnement jouent un rôle essentiel dans les bâtiments auxquels ils sont rattachés : ils font par défaut office de hall d’entrée et sont responsables de la première impression qu’offre une propriété. Un parc de stationnement négligé offre une image repoussante et rebutante qui confère une apparence peu attrayante et peu invitante à tout le bâtiment. Plus important encore, un stationnement à l’abandon peut mettre les visiteurs et les employés ainsi que leurs véhicules en danger. En plus de nuire à une entreprise en rendant ses installations moins attrayantes aux yeux des clients potentiels, une telle situation peut mener à de coûteuses responsabilités légales si des visiteurs ou des employés se blessent ou endommagent leurs véhicules. Pourtant, en dépit des nombreux dangers associés aux parcs de stationnement négligés ou mal entretenus, de nombreux propriétaires continuent à les traiter comme des éléments secondaires. Il s’agit en partie d’un problème de perception. Bon nombre de propriétaires préfèrent les stationnements extérieurs aux garages, car ils croient à tort qu’ils ne nécessitent aucun entretien. Ils supposent pouvoir simplement asphalter un secteur, y peindre des lignes pour délimiter les espaces et ne plus s’en occuper. Il est vrai que les stationnements extérieurs nécessitent normalement moins d’entretien que les garages, mais il est tout de même nécessaire de s’en occuper. Évidemment, il n’y a pas de rampes de béton, de planchers ou de colonnes de soutien à entretenir, mais la chaussée des parcs de stationnement est chaque jour hautement sollicitée par les véhicules lourds, par la pluie et la neige et même par les rayons du soleil. C’est pourquoi

38 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

il est essentiel de compter sur un plan d’entretien et d’évaluation pour préserver l’apparence de la propriété, assurer la sécurité des clients et des locataires et prolonger la vie de la chaussée. Les chaussées peuvent être l’un des biens les plus coûteux à entretenir pour une installation commerciale, mais ces coûts peuvent être mitigés. Il existe sept principaux types de dégâts auxquels s’expose l’asphalte et chacun d’eux peut nécessiter des réparations. La bonne nouvelle est qu’un programme d’évaluation de la chaussée, mis en œuvre par un évaluateur compétent et chevronné, peut faire en sorte que les problèmes potentiels soient détectés avant qu’ils ne requièrent de réparations majeures, permettant ainsi aux propriétaires et à leurs gestionnaires de propriétés d’économiser des milliers de dollars.

Sept signes indiquant la présence d’un problème Il existe sept principaux types de détérioration de l’asphalte; et l’un mène habituellement à l’autre. Les fissures longitudinales constituent le premier signe de l’existence d’un problème. Elles apparaissent habituellement le long des joints qui sont la partie la plus faible de la chaussée et peuvent être la conséquence d’une défaillance de leur qualité ou d’une mauvaise répartition. Elles peuvent aussi indiquer que la base stabilisatrice est usée. Même si les fissures longitudinales ne constituent qu’une forme primitive de détérioration, elles peuvent ultérieurement engendrer des problèmes majeurs en permettant à la moisissure de s’infiltrer dans le béton. La deuxième forme de détérioration souvent rencontrée correspond aux fissures transversales qui traversent la chaussée perpendiculairement aux joints longitudinaux. Les fissures transversales sont habituellement


Lorsque planifié et mis en œuvre adéquatement, un programme de gestion de la chaussée d’un parc de stationnement peut prolonger la vie utile du parc de plusieurs années et faire économiser des dizaines de milliers de dollars aux propriétaires en leur évitant des coûts de réparation et de remplacement inutiles.

attribuables au rétrécissement de la base stabilisatrice et associées aux impacts de faibles températures sur l’asphalte. Les fissures transversales indiquent souvent que la base stabilisatrice est également fissurée. Avec l’accroissement de l’importance et de la densité des fissures longitudinales et transversales, des motifs carrés appelés fissures polygonales font leur apparition. Les fissures polygonales sont une série de fissures interconnectées prenant une forme rectangulaire ou carrée. Comme les fissures longitudinales, les fissures polygonales peuvent laisser la moisissure s’infiltrer dans l’asphalte et endommager la chaussée. L’usure de surface des matériaux d’agrégat ou des liants routiers entraîne la dégradation. La dégradation correspond essentiellement à la désintégration de la surface de l’asphalte entraînant le détachement de morceaux de la chaussée. Ce phénomène peut faire apparaître des crevasses dans la chaussée, abîmer la surface, désagréger les liants et par extension la protection contre la moisissure. Ces quatre premiers types de détérioration indiquent la présence de problèmes, mais peuvent être traités grâce à des procédures d’entretien préventif abordables comme le scellement de fissures ou les couches de scellement. Malheureusement, de nombreux propriétaires et leurs conseillers en matière d’entretien utilisent des méthodes de reconstruction dispendieuses et dépensent des milliers de dollars en trop pour traiter des problèmes essentiellement simples et courants. Ceci étant dit, une densité de fissures élevée et une dégradation sévère nécessitent souvent des interventions coûteuses et exigeantes. Par exemple, l’orniérage est une déformation permanente de la chaussée qui se manifeste lorsque des ornières apparaissent dans l’infrastructure de la chaussée. La formation d’ornières peut entraîner de la rétention d’eau et exposer les véhicules à de l’aquaplanage et à d’autres problèmes. Il existe deux principaux types d’orniérage : les ornières mixtes et les ornières d’infrastructure. Ce phénomène est souvent attribuable à la méthode de construction ou aux techniques de conception utilisées comme une structure de chaussée inadéquate ou un compactage insuffisant des couches de base pendant la construction. Lorsque l’infrastructure n’est plus assez solide pour supporter la chaussée, les fissures de fatigue apparaissent. Les fissures de fatigue, ou lézardes, ont l’apparence d’une peau d’alligator : soit des motifs en losanges. L’orniérage et les fissures de fatigue indiquent, en plus de la détérioration évidente de la surface, que l’asphalte est en proie à une intense corrosion. S’ils ne sont pas traités, ces problèmes peuvent amener la chaussée à s’affaisser ou à s’abaisser, ce qui entraîne la formation de nids-de-poule. Ces formes plus avancées de détérioration exigent habituellement une forme de réparations beaucoup plus coûteuses : le fraisage et le resurfaçage. C’est pourquoi il est crucial de détecter les signes avant-coureurs et de traiter les détériorations

prématurées avant que des problèmes majeurs et beaucoup plus dispendieux ne se manifestent. Les propriétaires de parcs de stationnement et leurs employés devraient se montrer vigilants et effectuer le suivi de la condition des chaussées. Ils devraient inspecter les surfaces de manière ponctuelle et les employés devraient être formés pour reconnaître à vue les différents signes de détérioration. Dans certaines régions du Canada sujettes à un climat particulièrement rigoureux et à d’importantes fluctuations de températures, il peut s’avérer judicieux de retenir les services d’un conseiller en matière de chaussées pour effectuer le suivi de la condition de la chaussée et mettre en œuvre des mesures d’entretien avant que d’importants problèmes ne se déclarent. Lorsque des dommages potentiellement graves se déclarent de façon apparente, il est conseillé de consulter un spécialiste avec de l’expérience en fabrication, observation et contrôle géotechnique pour la conception des chaussées et ayant des connaissances dans tous les aspects de l’ingénierie des chaussées, y compris les examens des surfaces et des infrastructures, l’évaluation des chaussées, les analyses de défaillances des structures, la conception de chaussées, les systèmes de gestion des chaussées, l’assurance de la qualité des constructions et le contrôle de la qualité. Les chaussées réagissent différemment aux différentes utilisations ainsi qu’aux différents climats. Il est important de mettre en place une stratégie exhaustive en matière d’entretien et de réparation de la chaussée qui tient compte de tous les éléments pouvant avoir un impact sur le rendement de la chaussée et sur sa durée de vie. Lorsque planifié et mis en œuvre adéquatement, un programme de gestion de la chaussée d’un parc de stationnement peut prolonger la vie utile du parc de plusieurs années et faire économiser des dizaines de milliers de dollars aux propriétaires en leur évitant des coûts de réparation et de remplacement inutiles. n Scott Sounart, ing. est directeur principal et directeur des méthodes d’ingénierie des chaussées à Kleinfelder. Vous pouvez lui écrire au SSounart@kleinfelder.com.

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

39


Comment choisir le type de borne de circulation qui convient à votre entreprise

Savoir choisir une borne de stationnement adéquate pour un parc de stationnement sécuritaire

Par Brad Done

Même si elles jouent un rôle important sur les plans esthétique et sécuritaire pour presque toutes les entreprises, les bornes sont souvent négligées. D’une certaine manière, elles jouent un rôle de justicier masqué, comme dans les films de super héros : elles ne demandent jamais à être remerciées et elles protègent silencieusement les citoyens et les installations qui les entourent. L’analogie peut sembler un tantinet dramatique, mais les bornes peuvent réellement sauver des vies et empêcher les dommages matériels. L’essentiel est de choisir le modèle qui convient à votre entreprise. Dans sa forme la plus simple, une borne est un poteau de métal sans ornements utilisé en face des bâtiments ou dans d’autres espaces extérieurs où la circulation doit être contrôlée. Elles sont habituellement disposées de manière à ce que les véhicules de taille normale ne puissent les contourner; elles jouent donc un rôle essentiel pour les périmètres sécurisés et les parcs de stationnement. Des bornes de différentes couleurs, hauteurs, largeurs, apparences et robustesses sont offertes. Une borne adéquate se fondra dans le décor des installations et offrira un degré de robustesse approprié pour prévenir les dommages matériels et protéger les piétons. En temps normal, une entreprise sélectionnera différents types de bornes de contrôle de la circulation pour assurer ces fonctions dans ses installations. Les bornes de circulation jouent différents rôles : elles peuvent séparer les voitures des piétons, indiquer clairement les voies à emprunter, bloquer l’accès des voitures aux passages pour piétons, fournir une assistance visuelle à la circulation dans les aires à visibilité réduite et délimiter les zones où il est interdit de circuler.

40 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

Types de bornes de contrôle de la circulation Tout comme les bornes de contrôle, les patrons de circulation varient. Le type de borne à être choisie dépend des principales fonctions de celle-ci : diriger les automobilistes dans des zones où les patrons de circulation varient, bloquer un espace pour un événement, isoler une piste cyclable, diriger la circulation dans un parc de stationnement ou encore est-il question d’une fonction entièrement différente? Voici quatre des bornes les plus fréquemment utilisées :

TUYAUX EN ACIER Ces bornes sont de loin les plus utilisées dans les parcs de stationnement et autour des bâtiments. Elles sont ancrées dans un substrat en béton et remplies de ciment pour fournir une résistance aux collisions avec des voitures. C’est pourquoi elles sont souvent utilisées pour gérer la circulation et protéger les piétons et les biens des véhicules en mouvement. De nombreux fabricants vont même jusqu’à garantir la capacité de leurs bornes à arrêter les véhicules les percutant à une vitesse donnée : il s’agit de la cotation K-rating.


Ces tuyaux de métal ont un aspect très rudimentaire, mais peuvent être peinturés et dotés d’un couvercle de plastique pour accroître leur visibilité et améliorer leur apparence. Des modèles en acier inoxydable et des couverts de métal enjolivés sont aussi offerts pour les entreprises distinguées. Ces bornes sont destinées à être utilisées pour réguler la circulation lorsque l’empiétement des véhicules constitue un réel danger.

BORNES AMOVIBLES Les bornes amovibles sont robustes et ont l’apparence de bornes permanentes, mais peuvent facilement être détachées de leur socle pour faciliter l’accès des véhicules, lorsque nécessaire. Elles remplissent à merveille le rôle de repère visuel à l’intention des automobilistes, mais ne fournissent pas un niveau de résistance aux impacts suffisant pour arrêter un véhicule. Les bornes amovibles sont utiles dans les aires où la circulation est décuplée à l’occasion d’événements majeurs, dans les zones où la circulation doit être interdite en raison de la présence d’un grand nombre de piétons ou dans les aires où seuls les véhicules autorisés peuvent circuler.

BORNES RÉTRACTABLES Quoique très semblables aux bornes amovibles, les bornes rétractables présentent plusieurs différences. Elles sont plus dispendieuses que les bornes amovibles, mais peuvent rapidement et facilement se rétracter dans des socles de béton encastrés dans le sol. Lorsqu’elles sont complètement rétractées, leurs socles se referment exactement au niveau du sol afin d’empêcher les gens de trébucher et de se blesser. Même si ces bornes n’offrent pas une grande résistance aux impacts, elles sont utiles dans beaucoup de circonstances similaires à celles pour lesquelles on fait appel aux bornes amovibles, mais ne nécessitent pas d’espace de rangement additionnel. Elles constituent souvent un choix idéal dans les aires où il est nécessaire de restreindre la circulation pour permettre le passage des véhicules d’urgence.

BORNES FLEXIBLES Les bornes flexibles sont suffisamment rigides pour avoir l’air de bornes de métal, mais sont faites de polymère de plastique. Elles peuvent basculer sur 90 degrés en cas d’impact avec un véhicule pour ensuite reprendre leur forme originale. Ce type de bornes est particulièrement utile pour délimiter les parcs de stationnement ou les courbes où les conducteurs risquent d’effectuer involontairement des virages excessivement brusques, sauf s’ils peuvent compter sur un repère visuel comme une borne de circulation pour s’orienter. Les piétons et les propriétaires d’immeubles apprécient les délimitations claires qu’offrent les bornes flexibles et chaque chauffeur qui en percute une est soulagé de ne pas avoir endommagé son véhicule.

BORNES RABATTABLES Les bornes rabattables sont des poteaux ajustables qui ont l’apparence d’une borne normale, mais peuvent être rabattus pour permettre aux véhicules de les franchir. Elles sont habituellement utilisées dans les parcs de stationnement ou dans les parcs de stationnement couverts lorsque les propriétaires de véhicules veulent bloquer l’accès à leur emplacement ou désirent empêcher leur véhicule d’en sortir à titre de mesure antivol. Une simple borne rabattable peut se révéler abordable et facile à installer en plus de constituer un ajout manifeste à un stationnement. Gérer la circulation et créer des voies sûres pour les piétons est essentiel au succès de toute entreprise. Ce processus commence par une évaluation des besoins de base des installations pour déterminer quel type de borne de circulation sera adéquate. Une borne adaptée fournira un niveau adéquat de protection et embellira les installations adjacentes. Il est important de ne pas oublier que le stationnement et les environs de votre propriété offrent la première impression de votre entreprise aux clients et que la gestion adéquate de la circulation et le souci de la sécurité participent à cette impression. Choisir des bornes de circulation appropriées communiquera votre souci de leur sécurité. n

Welcome to New Members

Nous Souhaitons la Bienvenue aux Nouveaux Membres Amano McGann Canada Inc. Jeff Becker 8312 Page Ave. St. Louis, MO 63130 James Edwards 28 Fulton Way, Unit 5 Richmond Hill, ON L4B 1J5 City of Edmonton Anna Dechamplain 16th Floor, Edmonton Tower 10111 – 104 Ave., NW Edmonton, AB T5J 0J4 Lisi Monro 9803 – 102A Ave., 14th Fl. Edmonton, AB T5J 3A3

City of Hamilton Peter Locs Amanda McIlveen 80 Main St., W. Hamilton, ON L8P 1H6 Commissionaires Greg Richardson 100 Gloucester St., #201 Ottawa, ON K2P 0A4 Hempel (USA) Inc. Peter Deschamps PO Box 908 Valemount, BC V0E 2Z0

Hb Solar Canada Inc. Graham Smith 399 Four Valley Dr., Unit 23 Concord, ON L4K 5Y7

Niagara Parks Commission Angela Rines 7400 Portage Rd., Box 150 Niagara Falls, ON L2E 6T2

HonkMobile Tyson Sinclair 137 Strathearn Rd. Toronto, ON M6C 1R7

PTP Inc. Hichem Chouika 526 rue Murdoch Greenfield Park, QC J4V 1G7

LocoMobi Inc. Jordan Furlane Paul Yakutchik 18 Mowat Ave., Suite 18C Toronto, ON M6K 3E8

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

41


Cloud

Data Mining

Internet of Things

Analytics

Smart Cities

Connected Cars Convenient Access, Flexible Payment Options, and a Superior Customer Experience Your success depends on nonstop innovation, robust system architecture, swift communications, and the flexibility to efficiently scale your operation to maximize growth. Our comprehensive software and

amanomcgann.com

product lines, designed with the end-user in mind, grow with you in the ever-evolving technological landscape. Designing the best parking and security solutions is what we do.

Booth 18


Le stationnement à l’ère des véhicules autonomes PARTIE 1

Par Danielle Desjardins

Nous sommes à l’aube d’une révolution destinée à bouleverser la société, à changer l’apparence et la manière de fonctionner des villes et à transformer fondamentalement le transport des personnes et des marchandises.

On la qualifie de révolution de l’automatisation et elle sera provoquée par l’avènement des véhicules autonomes (VA) : des voitures sans conducteurs qui nécessitent très peu voire aucune intervention humaine. En plus de leurs conséquences sur les transports, les VA bouleverseront inévitablement de nombreux autres secteurs comme les assurances, les technologies, l’assistance à la conduite ainsi que tous les domaines dans lesquels des conducteurs sont employés. Avec l’avènement de cette technologie, d’importants secteurs devront également effectuer un pivot stratégique. Une perturbation majeure pourrait survenir sur le plan du stationnement. Parmi les autres innovations afférentes aux VA, le fait que ces derniers seront constamment en mouvement pour répondre à la demande atténuera le besoin d’emplacements de stationnement rapprochés et pratiques. Comme Alain L. Kornhauser de l’Université de Princeton l’a mentionné au magazine en ligne Curbed : « Les stationnements situés près des endroits où les gens se rendent deviendront obsolètes. Si je me rends à une partie de football, je n’ai pas de raison de garder ma voiture avec moi. Même chose si je me rends au bureau. Le modèle actuel du centre commercial entouré d’un océan de 1 stationnements est voué à disparaître ».

Quand exactement cette révolution prendrat-elle place? Certains constructeurs automobiles affirment que les VA seront lancés autour de 2020 et de nombreux fournisseurs se concentrent d’abord sur les taxis autonomes. RethinkX, un groupe de réflexion s’intéressant aux bouleversements associés aux avancées technologiques, est d’avis que d’ici 2030, « une proportion de 95 % des distances parcourues par les voyageurs états-uniens sera imputable aux véhicules 2 électriques autonomes » . D’autres prévoient que, d’ici 2040, la majorité des citadins n’auront pas besoin de posséder de véhicule, car ils seront abonnés à un quelconque 3 service de transport sur demande . McKinsey & Company croit qu’une fois les enjeux réglementaires et technologiques résolus, jusqu’à 85 % des nouveaux véhicules vendus 4 pourraient être pleinement automatisés . Un rapport conjoint du Conference Board du Canada et du Canadian Automated Vehicles Centre of Excellence (CAVCOE) indique que les VA sont déjà présents d’une certaine manière et domineront les routes beaucoup plus tôt que ce à quoi la plupart des gens s’attendent . Les constructeurs automobiles, ainsi que les géants de la technologie qui dirigent actuellement l’Internet, investissent massivement en prévision de la révolution

de l’automatisation. Google travaille sur une 6 voiture autonome depuis 2009 et son parc de VA a déjà parcouru plus de 3,2 M de kilomètres, en grande majorité sur les routes. Dernièrement, Tim Cook a affirmé que Apple injectait des ressources dans la mise au point d’une technologie pour contrôler les véhicules autonomes et n’a pas écarté l’idée de concevoir son propre véhicule dans le 7 futur . Amazon s’intéresse apparemment aux manières d’utiliser les véhicules autonomes 8 pour livrer des colis . Même Facebook a fait l’objet de spéculations lorsqu’elle a enregistré les noms de domaine Facebook. 9 auto et Facebook.car. Ford, GM, Audi, BMW, Volvo et évidemment Tesla figurent parmi les grands constructeurs automobiles effectuant des investissements d’envergure dans ce qui est considéré comme 10 une course pour l’avenir des transports . En juin dernier, General Motors a annoncé avoir terminé la production de 130 véhicules électriques d’essai de type Chevrolet Bolt équipés de sa dernière génération de technologie de conduite autonome. Ces véhicules s’ajouteront aux 50 Chevrolet Bolt autonomes de génération actuelle déjà mises à l’essai de façon sécuritaire à San Francisco, à Scottsdale, en Arizona et dans le 11 centre-ville de détroit . >

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

43


La société sans conducteurs : utopie ou dystopie? Les avantages d’une société sans conducteurs sont énumérés dans un rapport du Conference Board du Canada et du CAVCOE datant de 2015. La sécurité serait apparemment le plus important avantage : « En remplaçant les chauffeurs, on s’attend à ce que les VA éliminent la 12 majorité des 93 % de collisions attribuables aux erreurs humaines » . De plus, les VA favoriseront la fluidité de la circulation, ce qui devrait réduire considérablement les embouteillages voire les éliminer ainsi qu’amoindrir les impacts sur l’environnement. Tous les scénarios d’un futur sans conducteurs ne sont cependant pas si réjouissants; beaucoup s’inquiètent des suppressions d’emplois. Les urbanistes et les experts en transports espèrent aussi que les VA ne deviendront pas des véhicules de monovoiturage qui encourageraient les gens à voyager davantage puisqu’ils n’auraient plus à conduire et feraient augmenter la circulation et l’étalement urbain. Peu importe quel scénario se concrétisera (probablement un mélange des visions utopiques et dystopiques avec une touche d’imprévu), un élément demeure constant : le besoin pour les espaces de stationnement sera considérablement réduit. Les utilisateurs n’auront plus à stationner leurs véhicules partout où ils se rendent, car un VA sera en mesure de se relocaliser où le stationnement est gratuit ou de retourner à la maison. De plus, si les politiques publiques aident à réduire les coûts des transports en commun personnalisés, les utilisateurs seront en mesure de commander un taxi autonome qui viendra les prendre pour les déposer au bureau, à la maison ou à une 13 autre destination pour ensuite aller chercher d’autres clients.

Les experts s’entendent pour affirmer que les voitures autonomes bouleverseront le secteur du stationnement tel que nous le connaissons. Plus question d’égarer sa voiture dans un stationnement à plusieurs étages ou d’arpenter les rues à la recherche d’un espace ou encore d’attendre que les conducteurs lambins en trouvent un. Les infrastructures de stationnement dans les villes et les villages s’en trouveront donc profondément transformées. Les véhicules Tesla sont déjà équipés de la fonction « Rappel », une fonction de stationnement autonome faisant en sorte que le véhicule quitte son emplacement ou le garage automatiquement. Le stationnement automatique fera en sorte que les humains n’auront plus à sortir des véhicules et que ces derniers pourront se garer dans des espaces beaucoup plus restreints; la largeur de 9 pi traditionnelle 14 pourrait être réduite à 7 pi ou même à 6,5 pi. Le constructeur automobile Audi estime qu’une réduction de l’espace de stationnement nécessaire de 26 % peut être réalisée grâce à une répartition de l’espace entre les VA et les véhicules conduits par des humains. Une réduction de 62 % de l’espace requis serait atteinte dans un garage 15 entièrement réservé aux VA. Jumelée à l’adoption généralisée des services de transport autonomes, l’émergence des VA pourrait réduire la demande globale de stationnements aux É.U. de 5,7 G de m2 d’ici 2035 selon Amy Korte 16 de l’agence d’architecture Arrowstreet établie à Boston.

Se préparer pour la révolution AvalonBay Communities Inc., un des plus importants promoteurs d’habitations aux ÉtatsUnis, travaille sur des plans pour un immense complexe résidentiel dans le centre-ville de Los Angeles comprenant un garage souterrain de deux étages pouvant accommoder 1 000 voitures. On prévoit cependant un plancher plat plutôt que le traditionnel plancher incliné dans le but de pouvoir un jour convertir le garage et y installer un magasin, un gymnase ou un théâtre; en somme, il est conçu pour avoir un 17 jour une autre vocation. Les futures infrastructures de stationnement devraient-elles être adaptées à la réduction des besoins de stationnement? Elles pourraient par exemple pouvoir accueillir des voitures tout en faisant office d’espace multifonctionnel et être intégrées au réseau de transport d’un quartier : emplacements de stationnements, connexion à une station

1 Curbed, 8 août 2016, Why high-tech parking lots for autonomous cars may change urban planning. Online: https://www.curbed. com/2016/8/8/12404658/autonomous-car-future-parking-lotdriverless-urban-planning 2 REthinkX, Rethinking Transportation 2020-2030, The Disruption of Transportation and the Collapse of the Internal-Combustion Vehicle and Oil Industries. Online: https://goo.gl/nkRdgQ 3 ReadWrite, 31 juillet 2017. What are the scary ripple effects of autonomous mobility? Online: https://goo.gl/RvXqpq 4 McKinsey & Company, janvier 2016, Disruptive trends that will transform the auto industry. Online: https://goo.gl/Q2heAQ 5 Conference Board of Canada, 2015, Automated Vehicles. The Coming of the Next Disruptive Technology. Online: http://www. cavcoe.com/articles/AV_rpt_2015-01.pdf

de transport en commun, magasins de vente au détail, partage de véhicules et de vélos et stationnements pour vélos. Les organismes de développement urbain ontils pris en compte les impacts des VA sur les infrastructures, l’appareil fiscal, le secteur de l’immobilier et les recettes? Les VA auront un impact sur la gouvernance urbaine ne seraitce qu’en raison de la réduction des frais de stationnement et des amendes octroyées qui influera sur les budgets. De plus, la durée de vie des principaux projets d’infrastructure sera dorénavant de 30 à 50 ans. Le Conference Board du Canada et le CAVCOE recommandent qu’une étude d’évaluation des impacts des VA approfondie soit menée pour tous les projets d’infrastructure associés au transport et au transport en commun. Force est d’admettre que ce n’est pas très commode, car les VA représentent une nouvelle technologie et que les lois, règlements et normes y afférent

6 https://waymo.com/journey/ 7 The Guardian, 13 juin 2017, Apple chief: driverless car venture is ‘the mother of all AI projects’. Online: https://goo.gl/1QzFej 8 Business Insider, 24 avril 2017. Amazon is quietly exploring ways to use self-driving vehicles to deliver packages. Online: http:// www.businessinsider.com/amazon-is-exploring-self-drivingtechnology-2017-4 9 Mail Online, 11 janvier 2016, Is FACEBOOK working on a self-driving car? Online: https://goo.gl/e1unq4 10 Thomson Reuters, Uncertainty and Risk in the Global Automotive Industry. Online: https://goo.gl/LMDGYJ 11 GM Produces First Round of Self-Driving Chevrolet Bolt EV Test Vehicles. Online: https://goo.gl/oEnndk 12 Conference Board of Canada, op cit.

44 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

ne sont pas finalisés. Il demeure tout de même nécessaire de planifier en fonction des meilleures prévisions dont nous disposons. Les plans fondés sur les principes et données du XXe siècle seront fondamentalement viciés. La révolution de l’automatisation est à nos portes et ses conséquences ne sont pas encore connues. Bien qu’une majorité d’experts s’entende pour prédire une réduction du besoin en stationnement, certains avancent 18 que le contraire pourrait se produire. Une chose est certaine : tant et aussi longtemps que les humains devront se déplacer il y aura des véhicules et ceux-ci devront s’arrêter temps à autre. n

Dans le prochain numéro, nous discuterons de la manière dont les experts en transport, les planificateurs urbains et le secteur du stationnement perçoivent le futur sans conducteurs et s’y préparent.

13 Conference Board of Canada, op. cit. 14 Car and Garage, juillet 2016, The Parking Garage of the Future: Big Makeover Coming in Autonomous Age. Online: https://goo. gl/1E1NkS 15 PC Mag, 12 août 2016, How Driverless Cars Spell the End of Parking as We Know It. Online: https://goo.gl/yuPEbJ 16 PC Mag. 17 Los Angeles Times, 16 août 2017, When car ownership fades, this parking garage will be ready for its next life. Online: http://www. latimes.com/business/la-fi-car-future-real-estate-20170405-story. html 18 Parking Network, 20 mai 2015, Driverless cars and car parking – Will we fear them or embrace them? Online: http://www.parking-net. com/parking-news/skyline-parking-ag/driverless-car-parking


On June 14th, 30 attendees spanning industries from traffic control, parking software, mobile payments, universities, property management and municipalities, met at the Pacific Chapter event hosted by the City of Vancouver. The initial roundtable “How the trend of more urban living spaces is affecting cities and parking operators” led by PaybyPhone’s Thomas Nguyen sparked some interesting comments. It was noted there has been an increase in citizens selling both private and building parking spaces. New regulations restricting residential parking spaces in apartments and condominiums have created pressures on on-street parking availability. Parklets, changes in street design to ensure intersection safety and continual construction across the lower mainland have been a major factor in changing the parking environment – removal of parking, temporary restrictions, and changing traffic routes. Further, the value of community surveys was discussed, reflecting on the needs of neighbourhoods , local street use and their influence on parking initiatives. The clear recommendation was to engage with nearby residents, businesses, and other stakeholders when developing and implementing projects, making sure concerns and aspirations are understood and considered and the use of engagement approaches that foster constructive dialogue, unleash creativity, and inspire positive action. Addressing the doomsayers of ‘winter is coming for the parking industry’ was met with an interesting perspective that “winter is always coming” and each demographic will undoubtedly change by the time they reach the age group that would care about parking, owning a home, etc. And of course we talked about autonomous vehicles…

The networking session was excellent - the challenge was returning to our next presenter - Dale Bracewell, Transportation Manager for the City of Vancouver who offered the group a smorgasbord of transportation topics affecting both the City and the Greater Vancouver region. Introducing the City of Vancouver’s 2040 Transportation plan, which focusses on the Economy (supporting a thriving economy while increasing affordability; People (healthy citizens in a safe, accessible and vibrant city; and the Environment (a City that enhances its natural environment for its people and the planet, Dale explained that underpinning the plan are mobility targets of at least two-thirds of all trips to be conducted on foot, bike or transit by 2040. Statistics highlighted that, since 1997, the City has seen an increase in its downtown population by 75%, jobs increases of 26% and vehicles entering downtown reducing by 20%. Dale stated, “As we look at how we can accommodate the movement of more people and more goods we have a set of overarching goals. These are consistent with other City initiatives such as our Greener City and Healthy City Plan. “It’s about a more affordable and resilient city that can survive and even thrive in the face of rising fuel prices and climate change”. Further topics included a high level review of TransLinks 10-Year Vision, encapsulating their future vision to welcome 1 million more people and 500,000 more jobs in the greater Vancouver region over the next 30 years. A highlight for Vancouver will be the extension of the Millennium Line Broadway Sky Train line – arguably one of the busiest transit hubs in North America. Dale discussed the Regional People & Goods Movement; the goals >

Parking Kiosks and Payment Shelters

CPA CHAPTER EVENT

CPA PACIFIC CHAPTER EVENT

Canada Kiosk will work with you to develop the right building solution. Choose from a broad selection of standardized layouts or allow Canada Kiosk to design a booth that suits your unique requirements. Delivered, assembled and anchored, or site installed. parking attendant and access control kiosks

pay-on-foot, transit and smoking shelters

security, toll collection and inspection booths parking offices and valet kiosks

115 South Service Road West., PO Box 129, Grimsby, Ontario L3M 4G3 Tel: 1-888-893-9990 Fax: 905-945-2003

Email: inquiries@nrb-inc.com Web: www.ckckiosk.com

PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017

45


of the Greater Vancouver Urban Freight Council; plans for the False Creek Flats / East -West Arterial Planning and the Vancouver Airports (YVR 2037) Master Plan, which includes their ground transportation design and access to and from Sea Island. Vancouver has embraced Car Share (in 2014 Vancouver 1 in 5 adults were car share members and in 2016 we doubled the number of car share vehicles in the City) and the city will be focusing on mobility pricing. Dale concluded his presentation with a snap shot of the City’s proposal for ‘Complete Streets’ which consider the needs of people of all ages & abilities regarding modes of travel, access and connectivity between the broader transportation network, creation of congestion management and road network strategies

and policies, the reallocation of transit, commercial vehicles, and general traffic flow prior to reallocating road space…. A smorgasbord indeed. As many as could join continued their networking at Original Joes, making plans to meet again in the fall, both at the conference and locally. Thanks again to Easy Park and Zipby for sponsoring our event. Your support was much appreciated. n Cathy Palmer, City of Vancouver PACIFIC CHAPTER CHAIR

SPONSORS

DISTRICT CHAPTERS CHAPITRES DE DISTRICT

DOWNLOAD NOW

For more information on the Chapters events, and how to get involved, please visit: canadianparking.ca/regional/ Pour plus d'informations sur les événements des chapitres de l'ACS et sur la façon d'impliquer, visitez le site: canadianparking.ca/regional/

CONSULTANTS DIRECTORY | RÉPERTOIRE DES CONSULTANTS

DSorbara Parking & Systems Consulting Domenic Sorbara, B.E.S Founder & Principal Consultant Phone: E-mail: Office: Web:

Parking Facility Design Structural Engineering Structural Restoration Building Science rjc.ca

416-859-6617 dsorb@hotmail.com Thornhill Ontario Canada www.dsorbaraparking.com

Access & Revenue Control System Needs Parking Management Strategy Studies Cost & Revenue Studies Parking Demand & Supply Analysis Parking Facility Design & Site Review Software Needs & Development Request For Proposal Process

Member of the Canadian Parking Association and recipient of the Ed Keate Award for outstanding contribution to the advancement of knowledge in the parking industry

Sheltering North America since 1954 Welded Steel Construction Cashier Booths Valet Stations Kiosks & guard Houses Pay station shelters

586.468.2947 parkut.com

46 PARKER | 3RD QUARTER 2017 | 3IÈME TRIMESTRE 2017


CITATION SERVICES


Parker 3 quarter 2017  
Parker 3 quarter 2017