Page 1

Gaz naturel canadien Gazoducs de transport


Gazoducs de transport nn

nn

nn

nn

Les gazoducs servent d’autoroutes de l’énergie. Ils sont essentiels pour apporter l’énergie utilisée dans nos foyers, le gaz naturel que consomment les industries et le carburant qui alimente certaines centrales électriques. Le gazoduc constitue le moyen le plus sûr et efficace de transporter le gaz naturel des gisements aux installations de traitement, puis des zones de production aux consommateurs finaux, par le biais des distributeurs locaux. Sécurité et performance environnementale vont main dans la main. Le Canada possède un excellent réseau de gazoducs pour transporter le gaz naturel et le distribuer aux consommateurs à travers le continent. La plus grande menace à la sécurité des gazoducs : les travaux d’excavation non autorisés le long des droits de passage des gazoducs.

1


Le réseau de gazoducs permet d’acheminer le gaz naturel au marché et d’assurer la libre circulation du gaz à travers le continent. Le gaz naturel est généralement livré directement au consommateur par gazoduc. Cependant, il commence ce voyage dans des puits de gaz reliés à des réseaux de collecte de petit diamètre (cinq à quinze centimètres) qui transportent le gaz brut jusqu’à une usine de traitement. Ces installations, qu’on appelle usines à gaz, varient en taille : certaines ne sont que de petites installations de compression montées sur des plateformes mobiles et qui éliminent les impuretés et l’eau du gaz, d’autres sont de grosses usines qui en soustraient aussi les sous-produits d’hydrocarbures, le soufre et le dioxyde de carbone. On peut ensuite comprimer le « gaz sec » (un gaz produisant peu ou pas de condensat ou liquide dans un réservoir), avant de l’introduire dans le réseau de transport, constitué de tuyaux en acier de 50 centimètres à plus d’un mètre de diamètre. Enfin, un réseau de tuyaux d’un quart de pouce à quatre pouces de diamètre distribue le gaz dans les foyers et entreprises. Le gaz se déplace dans le réseau depuis des zones de haute pression vers des zones de basse pression, par le truchement de compresseurs et de turbines semblables à celles des avions à réaction et qui pressurisent le gaz jusqu’à 10 300 kilopascals (1 500 livres par pouce carré).

“ 2

le gaz naturel se déplace jusqu’à 40 kilomètres/heure


Comprimé à près de 100 atmosphères, le gaz naturel se déplace jusqu’à 40 kilomètres/heure, soit environ la vitesse d’un coureur olympique. La pression dans les gazoducs longue distance se situe généralement entre 38 et 72 kPa (800-1500 psi). À intervalles réguliers le long du gazoduc se trouvent des stations de compression qui accroissent la pression interne, celle-ci diminuant au fil du voyage en raison de la friction que génère le mouvement du gaz dans le tuyau. Ces compresseurs sont habituellement actionnés par des turbines à gaz , ce dernier étant puisé dans le gazoduc. Dans certains cas, il peut être préférable d’utiliser un moteur électrique.

Les réseaux de transport acheminent le gaz sur de grandes distances à des distributeurs locaux qui réduisent la pression avant d’introduire le gaz dans une canalisation principale de distribution qui le portera jusqu’aux conduites individuelles raccordant demeures et entreprises.

Il existe trois principaux types d’exploitants de gazoducs :

3

Les producteurs qui explorent, forent et extraient le gaz naturel brut, en plus d’exploiter les réseaux de collecte qui transportent le gaz de la tête de puits aux usines de traitement; Les sociétés de gazoduc qui exploitent les gazoducs qui transportent le gaz à travers l’Amérique du Nord; Les distributeurs qui distribuent le gaz naturel aux résidences, usines et commerces d’une localité.

3


Emplacement des gazoducs On s’imagine habituellement que les gisements gaziers se trouvent dans des régions éloignées des centres urbains, mais certains se situent près des villes ou même sous elles. Par conséquent, les réseaux de collecte peuvent courir sous des zones sauvages et des terres agricoles, mais aussi sous les villes et villages. De même, on trouve des gazoducs de transport à haute pression en campagne et en ville. Les réseaux de distribution, eux, se trouvent généralement dans les régions urbaines, où ils amènent le gaz jusqu’aux maisons, immeubles et édifices commerciaux et industriels. Dans la plupart des quartiers résidentiels du Canada, on trouve une conduite de service qui raccorde chaque maison.

4


Des deux côtés des autoroutes, routes, chemins de fer et ponts, ainsi qu’à intervalles le long des gazoducs, on trouve des panneaux d’avertissement, conformément aux normes de l’Office national de l’énergie (ONE) et des organismes de réglementation provinciaux. Ces signes indiquent clairement l’emplacement des conduites dans les zones urbaines et le long des tracés.

Un tracé se reconnaît à son corridor dénué d’arbres, de bâtiments et d’autres structures. Il est clairement identifié. Les organismes provinciaux de réglementation fixent les normes de construction, y compris la profondeur minimale d’enfouissement des gazoducs. Toutefois, en raison de l’activité humaine et de l’érosion, il arrive que cette profondeur soit moindre. C’est pourquoi il faut être très prudent lorsqu’on creuse près d’un gazoduc. Les organismes de réglementation, qu’il s’agisse de l’ONE ou d’organismes provinciaux, conservent des dossiers sur l’emplacement de tous les gazoducs.

Importance de la fiabilité La fourniture de gaz naturel est essentielle pour répondre aux besoins énergétiques nord-américains, que ce soit pour chauffer maisons et entreprises, produire de l’électricité, alimenter usines et véhicules, ou même pour 5

Tracé

servir de matière première pour toute une gamme de produits. Les abonnés comptent sur notre industrie pour assurer le transport sûr et ininterrompu du gaz naturel. Pour ce faire, notre industrie s’assure d’entretenir et de surveiller adéquatement ses installations et équipements. Les sociétés de gazoduc prennent cette responsabilité très au sérieux.

Pour équilibrer l’offre et la demande, plusieurs entreprises de gaz naturel exploitent des installations de stockage dans des gisements pétroliers ou gaziers épuisés ou dans des cavernes de sel souterraines. Les plus grandes installations de stockage se trouvent dans le centre et l’est de l’Alberta et le sud-ouest de l’Ontario.


gazoducs est interconnecté, efficace, évolutif et très fiable. Il procure donc de la flexibilité dans l’approvisionnement et la livraison de gaz, en plus d’assurer la robustesse du marché gazier, ce qui permet de garder les prix compétitifs.

Le carrefour Dawn, situé à 35 km au sud-est de Sarnia, dans le sud-ouest de l’Ontario, est le plus important centre de stockage souterrain au Canada et l’un des plus importants en Amérique du Nord. Cette plate-forme d’échange de gaz dispose d’un réseau intégré de 23 gisements de gaz épuisés. Elle offre aux sociétés de gazoduc, producteurs d’électricité et négociants en énergie une fiabilité accrue et un maillon important dans le transport du gaz depuis l’Ouest canadien et les bassins d’approvisionnement des États-Unis jusqu’aux marchés du Canada central, de la région des Grands Lacs et du Nord-Ouest américain. Dix gazoducs majeurs ont des interconnexions dans la région de Dawn, ce qui offre plusieurs options d’approvisionnement. 6

Cette intégration permet aux expéditeurs de puiser du gaz naturel à partir de tous les principaux bassins d’approvisionnement nordaméricains pour l’acheminer en aval vers les marchés de l’est du Canada et du nord-est des États-Unis ou en amont vers les marchés du Midwest américain. Ces installations de stockage permettent de stocker le gaz et de le retirer selon la demande. Cela crée un effet modérateur sur les prix et assure l’approvisionnement constant et fiable de gaz naturel pour répondre aux besoins en énergie dès que ceux-ci se présentent. L’approvisionnement constant et fiable de gaz naturel s’appuie aussi sur réseau continental intégré de gazoducs. Le réseau nord-américain de

Les sociétés de gazoduc savent que leur réussite dépend de leur capacité à fournir à leurs clients un service sûr et fiable. Elles s’engagent donc à assurer l’intégrité et la fiabilité de leur réseau, y investissant sans cesse pour l’entretien de leurs infrastructures. Notre réseau a été construit sur plusieurs décennies et s’agrandit chaque année de centaines de kilomètres. De nombreuses améliorations ont été apportées au fil des ans, et des programmes d’entretien complet et permanent gèrent efficacement l’intégrité structurelle et le fonctionnement sûr et fiable du réseau. L’industrie le surveille et l’améliore constamment; elle utilise des programmes de gestion de l’intégrité exhaustifs et rigoureux. Les normes de construction, spécifications des matériaux et exigences réglementaires touchant la sécurité permanente régissent les sociétés de gazoduc. Par exemple, la conduite est faite d’acier au


carbone à haute résistance avec un revêtement spécial (protection cathodique) pour la protéger de la corrosion. Les sociétés de gazoduc mettent en œuvre des programmes pour inspecter, tester et évaluer constamment l’état du réseau. De rigoureuses mesures de prévention contribuent à assurer l’intégrité structurelle de la conduite. Grâce aux inspections de routine et à l’entretien continu, un gazoduc peut recueillir et transporter le gaz fidèlement et en toute sécurité pendant de nombreuses décennies. Bien inspectés et entretenus, les gazoducs ne se détériorent pas avec l’âge et peuvent durer indéfiniment. 7

Engagement envers la sécurité Les sociétés canadiennes de gazoduc possèdent une excellente fiche de rendement

et de sécurité; leurs gazoducs constituent le mode de transport le plus efficace et le plus sûr utilisé pour acheminer 100% 3% 3% 4% 4% des carburants. 13% 14% 90% Canadian Electricity Generation Portfolio - 1990 to 2007

16%

Other

18%

80% 70%

Nuclear

60% 50%

60% 62%

60% Hydro

60%

40% Coal

30% 20% 10% 0%

16%

15%

19%

18%

2%

4%

5%

6%

1990

1995

2000

2007

Natural Gas

Source: NRCan End Use Database

Photo Courtesy of Trident Exploration Corp.


Pour assurer la sécurité publique tout en offrant un service fiable aux abonnés, du personnel expérimenté et hautement qualifié opère et entretient ces gazoducs et leurs installations à l’aide de procédures et de normes éprouvées, tout en adhérant à des règles strictes. Le personnel inspecte les gazoducs, effectue des mesures de sécurité (comme la protection cathodique) et entretient et répare conduites, pompes, compresseurs, vannes, instruments de mesure, dispositifs électroniques et instruments de calibrage. On effectue des inspections de routine des tuyaux (internes et externes) pour s’assurer de l’intégrité du réseau. On appelle « cochonnets » les racleurs utilisés pour nettoyer et inspecter l’intérieur des tuyaux (parce que, dit-on, les premiers modèles couinaient comme des cochonnets lorsqu’on les maniait dans les conduites). À l’origine, les cochonnets n’étaient que des dispositifs de nettoyage, avec des grattoirs pour enlever la cire accumulée. Plus récemment, on leur a ajouté des pièces électroniques pour en faire des « cochonnets intelligents » capables d’inspecter les tuyaux. Les sociétés de gazoduc 8

effectuent aussi des inspections externes du tracé du gazoduc, y compris des inspections visuelles des colonnes montantes et des stations de comptage, ainsi que des inspections par hélicoptère des tracés (en particulier dans les régions éloignées) pour s’assurer qu’il n’y a pas de perturbations visibles sur le sol ou d’intrusions sur l’emprise du gazoduc. Le personnel de contrôle assure une surveillance continue du gazoduc pour contrôler le mouvement et la pression du gaz dans le réseau, 24 heures par jour.

Surveillance des flux et pressions du gaz dans un centre de contrôle gazier

Le long des gazoducs, ont trouve des vannes d’arrêt d’urgence pour isoler les anomalies de pression ou de débit et évacuer le gaz présent dans une conduite avant d’y effectuer de l’entretien ou des réparations. Beaucoup de ces vannes peuvent être ouvertes ou fermées à distance, permettant l’isolement rapide et la protection du réseau en amont et en aval de l’emplacement nécessitant une intervention. Enfin, les sociétés de gazoduc ont mis au point des plans d’intervention d’urgence détaillés et complets afin d’assurer la sécurité du public et du personnel, de rechercher la cause première de tout incident pouvant se produire et de partager les leçons apprises. La plus grande menace à la sécurité des gazoducs demeure les travaux d’excavation non autorisés le long des tracés. Notre industrie estime que le


meilleur programme de prévention des dommages consiste en une approche globale de l’application des lois, comprenant des sanctions progressives qui correspondent à la gravité croissante des infractions. L’Association canadienne des pipelines d’énergie a demandé des amendements à la loi actuelle pour permettre la mise en place de telles sanctions progressives. Dans l’intervalle, les sociétés de gazoduc s’efforcent d’éduquer les propriétaires, le public et les entrepreneurs sur la sécurité entourant les gazoducs et la reconnaissance-réaction des interventions inhabituelles. Nombre de ces sociétés sont membres de la Common Ground Alliance (un organisme à but non lucratif dédié à la responsabilité partagée dans la prévention des dommages) et des permanences téléphoniques, qui fournissent un service à guichet unique aux entrepreneurs et au public souhaitant déterminer la présence de canalisations enfouies dans leur voisinage, avant de perturber le sol.

Protection de l’environnement Notre industrie comprend que sécurité et bonne performance environnementale vont de pair. Les Canadiens jouissent d’un excellent gazoduc qui transporte l’énergie vers toute l’Amérique du Nord, de la manière la plus sûre et écologique. Nous sommes les chefs de file mondiaux dans le transport sûr et fiable de l’énergie sur de longues distances. D’ailleurs, nous développons des infrastructures pour fournir un combustible plus propre afin de répondre aux besoins nord-américains. L’industrie emploie de nouvelles technologies visant à améliorer l’efficacité énergétique, la réduction des émissions et la protection de l’environnement, tout en renforçant la sécurité. La récupération de chaleur représente l’une de ces technologies. Pour transporter du gaz par conduites sur de longues distances, il faut recourir à des stations de compression disposées à intervalles réguliers le long du gazoduc. Les compresseurs sont actionnés par des turbines


à gaz, similaires aux moteurs à réaction. Celles-ci produisent beaucoup de chaleur. La technologie de la récupération de chaleur utilise la chaleur que génèrent ces stations pour produire de l’énergie propre. Pristine Power Inc. et ENMAX Green Power utilisent la chaleur résiduelle générée par deux stations de compression le long du gazoduc de transport principal de Spectra Energy en Colombie-Britannique pour produire 10 MW d’électricité, soit assez pour alimenter 10 000 foyers pendant un an. Ces projets compenseront aussi les émissions de gaz à effet de serre d’environ 25 000 tonnes par an, soit l’équivalent de retirer 9 000 voitures de nos routes. Un autre exemple d’améliorations technologiques : l’excavation de tranchée. Le forage horizontal permet de tirer une conduite de transport sous les traverses de ruisseaux et de rivières, ainsi qu’à d’autres endroits où la perturbation des surfaces aurait un impact sur l’environnement. De nouvelles techniques de tranchée permettent d’installer les conduites de distribution en perturbant moins l’environnement au-dessus du sol, ce qui est particulièrement utile en milieu urbain.

Au service du public La vigilance du cadre réglementaire a permis aux infrastructures de se développer parallèlement aux besoins, ce qui permet au gaz de se faire un chemin jusque sur les marchés. Par conséquent, les gazoducs se sont développés afin de servir le bien public. Pour que les réseaux de transport et de distribution demeurent en place pour répondre aux besoins énergétiques pendant de nombreuses décennies, il nous faut disposer d’un accès aux terres pour nos installations et tracés de gazoduc. Ce processus est géré par des servitudes négociées avec chaque propriétaire foncier, servitudes maintenues pendant toute la durée de vie de l’installation. Pour faciliter ce processus, les sociétés de gazoduc s’efforcent de bâtir des relations solides et durables avec les propriétaires fonciers. Cependant, il arrive qu’il soit impossible de s’entendre, ce qui nous force à acquérir les terres (par la loi) pour répondre aux besoins du public en infrastructures (un peu comme le gouvernement peut acquérir des terres pour les routes, chemins de fer et autres infrastructures destinées à servir le bien public).

10


Construire pour l’avenir – Enjeux et perspectives La réponse aux besoins énergétiques nord-américains motive d’importants investissements neufs dans les infrastructures canadiennes de transport gazier. L’investissement dans la construction d’infrastructures de transport et de stockage pour raccorder les nouveaux approvisionnements aux marchés deviendra essentiel au maintien d’un approvisionnement adéquat sur le continent, à l’endroit et au moment où on a besoin de gaz. L’économie des gazoducs dépend des divers coûts de construction (dont le type de conduite, le coût de l’acier, la longueur du gazoduc, le diamètre de la conduite, l’environnement et le terrain), mais plusieurs autres facteurs l’influencent, dont les règles environnementales et les délais d’approbation. Au fil des ans, l’industrie du gaz naturel au Canada a démontré son intérêt dans le développement responsable des infrastructures pour satisfaire l’intérêt public. Notre industrie demeure déterminée à répondre aux futurs besoins énergétiques nord-américains.


Gaz naturel canadien est un construit-au-Canada projet de plaidoyer parrainé par ces associations :

Canadian Energy Pipeline Association Association canadienne de pipelines d’énergie

S’il vous plaît recycler. © Gaz naturel canadien, 2011

Gazoducs de transport  

Les gazoducs servent d’autoroutes de l’énergie. Ils sont essentiels pour apporter l’énergie utilisée dans nos foyers, le gaz naturel que con...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you