Page 1

Elizabeth May, O.C. Votre députée de Saanich-Gulf Islands

Bulletin — hiver 2011 « Un service impartial, consciencieux et humain » Servir les citoyens de Saanich-Gulf Islands est le plus grand honneur qui m’ait été accordé. Les derniers mois sont passés très rapidement, et j’ai beaucoup de nouvelles à vous annoncer dans ce premier bulletin. Les choses importantes d’abord! Je vous invite à noter les dates des activités « Rencontrez votre députée », qui sont inscrites à la dernière page du bulletin. Je veux être la députée la plus accessible et la plus responsable que vous ayez jamais eue. Comme la Chambre des communes ne siégera pas pendant presque tout le mois de janvier, je serai à mon bureau de circonscription de Sidney durant les heures normales de bureau. De plus, je me rendrai dans chacune des îles de Gulf Islands, ainsi que dans le nord et le sud de la péninsule de Saanich pour y tenir des assemblées publiques. Je travaillerai également pendant les heures de bureau de député partout dans la circonscription en janvier. Après l’élection historique du 2 mai, la première tâche a été de trouver et d’ouvrir un bureau de circonscription. Mon équipe et moi avons réussi à être opérationnels avant la fin juin, mais nous avons traité les affaires urgentes de la circonscription à partir de chez nous avant même que ne sèche la peinture sur les murs du nouveau bureau. Je suis très heureuse d’avoir recruté une excellente équipe de collaborateurs pour servir la circonscription. Un service impartial, consciencieux et humain, voilà notre devise et l’énoncé de mission de notre équipe. Vous pourrez lire d’autres renseignements sur l’équipe de Sidney dans le bulletin. Ensuite, nous avons mis sur pied le bureau sur la Colline du Parlement. Quel défi! L’arrivée de 110 nouveaux députés à la Chambre, qui en contient 308 au total, a fait accélérer le rythme de la machine qui gère la Chambre des communes. On a dû vider des bureaux, nettoyer des disques durs et attribuer des locaux à beaucoup plus de députés que d’habitude après une élection. On aurait pu penser que les partis étaient sur un pied d’égalité, mais il en allait tout autrement : il a fallu bien manœuvrer, puisque les grands partis jouaient des coudes pour obtenir les grands bureaux bien placés qu’ils convoitaient. Faisant preuve de patience, je répétais que je souhaitais vraiment un bureau dans l’édifice de la Confédération. Une fois que le Parlement s’est mis en marche, c’est exactement ce que nous avons obtenu. Je suis très heureuse d’avoir une grande équipe, surtout composée de jeunes bénévoles, à mon bureau sur la Colline du Parlement. Avec l’aide de jeunes stagiaires, nous sommes en mesure de suivre de près tous les travaux des comités et les projets de loi.

Bureau de circonscription 9711, Fourth Street, bureau 1 Sidney (C.-B.) V8L 2Y8 Téléphone : 250-657-2000 Télécopieur : 250-657-2004 Courriel : elizabeth.may.c1a@parl.gc.ca

Bureau de la Colline Édifice de la Confédération, pièce 518 Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Téléphone 613-996-1119 Télécopieur : 613-996-0850 Courriel : elizabeth.may@parl.gc.ca

En ligne elizabethmaymp.ca @ElizabethMay

« Comment ça se passe sur la Colline du Parlement? »

facebook.com/ElizabethMayGreenLeader

Je sais que beaucoup d’entre vous s’interrogent : « Comment cela se passe-t-il pour l’unique députée du Parti vert au Parlement? Peut-elle faire quelque chose pour nous? » Pendant la campagne, j’espérais pouvoir faire beaucoup de choses. Depuis juin, la Chambre a siégé à plusieurs reprises, et je suis heureuse d’annoncer que l’expérience se révèle fructueuse. Comme je suis l’unique députée du Parti vert, je m’efforce de nouer des amitiés et des alliances avec des députés des autres partis. À mon grand bonheur, et comme je le croyais, je peux confirmer que la plupart des députés sont de braves personnes qui travaillent fort et qui sont disposées à établir des liens cordiaux et respectueux avec l’unique députée du Parti vert. En revanche, contrairement à tous les autres députés qui se voient dicter comment voter sur chaque projet de loi ou motion par leur parti, j’ai la merveilleuse chance et la grande responsabilité de décider par moi-même. J’étudie chaque question avec un esprit ouvert. Je prends en considération ce qui est dans le meilleur intérêt du Canada (ce que je crois être ma principale responsabilité), et ensuite ce qui est dans le meilleur intérêt de SaanichGulf Islands. En tout dernier lieu, je tiens compte de la politique du Parti vert. J’essaie de comprendre comment mes électeurs veulent que je vote, ce qui est chose très difficile dans la plupart des cas puisqu’il y aura toujours des gens pour et des gens contre. À ce propos, je prévois mettre sur mon site Web une fonction qui permettra aux électeurs de Saanich—Gulf Islands de s’inscrire et de voter sur des questions d’actualité. Ce sondage ne sera pas scientifique (sauf si tous les électeurs de la circonscription s’inscrivent!), mais il devrait me donner une bonne idée de votre opinion. D’ailleurs, je me suis rangée du côté du gouvernement pour certains projets de loi, et contre lui sur d’autres. Jamais je ne voterai systématiquement pour ou contre. En outre, je travaille avec des collègues conservateurs sur certains projets de loi émanant d’un député, notamment avec Dan Albas pour son projet de loi visant à lever les obstacles au commerce du vin entre les provinces, et avec Harold Albrecht pour son projet de loi qui vise à créer une stratégie nationale de prévention du suicide. J’ai également aidé la députée néo-démocrate Olivia Chow pour son projet de loi qui vise l’établissement d’une stratégie nationale de transport urbain. Parfois je porte seule le flambeau. Je suis l’unique députée au Parlement à s’être engagée à rendre publiques ses dépenses en toute transparence. Je suis aussi l’unique députée à estimer que le temps était venu de lancer des pourparlers de paix plutôt que de continuer à bombarder la Libye. Je suis encore une fois la seule députée à dire à la Chambre que les dirigeants rebelles que nous appuyons en Libye ont des liens avec al-Qaïda. Mais j’aime bien trouver des appuis autour de moi; j’ai fondé avec d’autres le caucus multipartite des femmes et le premier caucus multipartite sur le climat. Par ailleurs, après avoir rencontré des pompiers de Saanich de passage à Ottawa, qui avaient en main une liste raisonnable de modifications prioritaires à apporter à la politique fédérale, j’ai exprimé mon appui à leur demande durant la période des questions. Au cours des jours suivants, les libéraux et les néo-démocrates se sont joints à moi, et le gouvernement s’est montré beaucoup plus favorable. De manière générale, je sais que vous comptez sur moi pour apporter ma contribution à l’amélioration du décorum à la Chambre des communes. Je crois que mes efforts ont été bien accueillis. Le président de la Chambre m’a donné son appui pour avoir refusé de chahuter et pour avoir refusé de continuer à parler lorsque j’ai été chahutée. Du fond du cœur, merci encore de m’avoir l’honneur de m’élire pour vous servir au Parlement.

Elizabeth May, O.C., députée

1

Imprimé sur papier recyclé post-consommation


Sur la Colline et dans votre communauté Changements climatiques Je prends la parole aujourd’hui pour rappeler que, il y aura 23 ans la semaine prochaine, se tenait la première conférence scientifique mondiale sur la menace des changements climatiques, parrainée par le Canada. Nous étions fiers de voir le premier ministre canadien ouvrir cette conférence. Les scientifiques invités avaient fait la déclaration suivante :

L’humanité se livre sans frein à une expérience inconsciente qui touche l’ensemble du globe et dont les conséquences définitives ne le céderaient en rien sinon à une guerre nucléaire mondiale. Depuis, le signal d’alarme lancé par ces scientifiques concernant la disparition des calottes glacières, le retrait des glaciers ou le nombre accru d’inondations et d’incendies ne relève plus du futur. Ces avertissements font maintenant partie de notre quotidien, comme en témoignent nos journaux. Il est grand temps de réfléchir aux avertissements des scientifiques afin de réinvestir dans leurs efforts et de s’assurer que le Canada joue, une fois de plus, un rôle de chef de file mondial dans la lutte pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la protection de notre pays.

Inauguration de la nouvelle promenade de bois au parc Lochside en compagnie du maire Larry Cross et du député Murray Coell

Digne de mention Entre juin et octobre, Elizabeth a pris la parole plus d’une centaine de fois à la Chambre des communes. En moyenne, les députés ont pris la parole la moitié moins de fois pendant la même période! En compagnie du chef Bill Erasmus de la nation Dene

Parade de la fierté gaie de Salt Spring Island

Projet de loi omnibus sur la criminalité D'entrée de jeu, permettez-moi de dire aux ministériels et aux députés de ce côté-ci sur quoi nous nous entendons. Comme nous tous, je voterais très volontiers en faveur de la Loi sur la justice pour les victimes d’actes de terrorisme et je voterais pour les modifications proposées à la Loi sur le casier judiciaire afin de remplacer le terme « réhabilitation » par « suspension du casier ». En revanche, je serai forcée de voter contre cette mesure législative si elle s'accompagne de dispositions qui ne causeraient que du tort à notre pays. J'aimerais dire à tous les députés ministériels dont les réponses préparées les ont systématiquement obligés à faire valoir l'argument selon lequel si l'on met en doute le principe — qui ne tient pas la route, du reste — des peines minimales obligatoires, c'est que l'on prend d'une manière ou d'une autre le parti des criminels au détriment des victimes. Il n'y a rien de plus faux. Certains de mes proches ont été assassinés. Ce n'est pas parce que l'on reconnaît qu'une mesure législative est si boiteuse que la Chambre devrait voter contre que l'on défend les criminels. Nous examinons toutes les preuves fournies par les criminologues, pas seulement une ou deux preuves, mais toutes les preuves. Nous examinons les preuves de notre propre ministère de la Justice, qui s'est penché sur la question en 2002. Nous examinons ce qui se passe aux États-Unis, non seulement le fait que les prisons sont pleines à craquer, mais aussi que la population carcérale est majoritairement à faible revenu et noire. Nous analysons également ce qui pourrait se passer dans notre pays. Nous avons consulté le rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones ainsi que le rapport de la Commission sur le racisme systémique dans le système de justice pénale de l'Ontario. Nous savons que, si nous n'apportons pas de nombreux amendements à cette mesure législative, nos prisons seront remplies de gens qui ne devraient pas s'y trouver. Fête du 90e anniversaire de Marion Davidson

Nous savons également que cette mesure législative coûtera des milliards de dollars et que tous les coûts n'ont pas encore été calculés. Au bout du compte, la mesure législative pourrait en fait donner lieu à des peines moins sévères pour ceux qui mériteraient une peine plus longue, car elle retire aux juges leurs pouvoirs discrétionnaires.

Briefing des Forces maritimes du Pacifique à la base d’Esquimalt

Journée nationale du petit garrot Monsieur le Président, je suis ravie d'annoncer une bonne nouvelle à la Chambre. Plus de 100 personnes de ma collectivité se sont réunies, ce samedi 15 octobre, pour souligner deux événements importants, en l'occurrence le 80 e anniversaire de la création du refuge d'oiseaux de Shoal-Harbour et le retour du petit garrot, qui arrive chaque année à peu près à la même date. Dans la circonscription de Saanich—Gulf Islands, nous avons décrété, par proclamation dans les localités de Sidney et de North Saanich, que le 15 octobre est la journée nationale du petit garrot. À titre d'information sur la faune et la flore du pays, je signale à mes collègues que ce petit canard est un plongeur rapide, qu'il fait son nid dans les arbres et qu'il est d'une ponctualité remarquable puisqu'il rentre de ses migrations dans l'ensemble du territoire canadien un ou deux jours avant ou après le 15 octobre. J’exhorte mes collègues à appuyer le projet de loi d'initiative parlementaire que je présenterai pour que le 15 octobre devienne la journée nationale du petit garrot.

Elizabeth May, O.C., députée

2

Transmission de la pétition contre la pratique de l’enlèvement des nageoires de requin à l’Ocean Discovery Centre, qui a été présentée à la Chambre des communes

Imprimé sur papier recyclé post-consommation


À votre service L’équipe de Saanich-Gulf Islands - 250-657-2000 Le personnel du bureau de circonscription peut vous venir en aide si vous éprouvez des difficultés avec des ministères du gouvernement fédéral. Il est d’ailleurs courant que les électeurs aient de la difficulté à recevoir leurs prestations de Sécurité de le vieillesse, du Régime de pensions du Canada ou d’assurance-emploi. On peut également vous aider dans le cas de problèmes liés à l’immigration ou quand l’Agence du revenu du Canada est impliquée. Si vous communiquez avec le bureau, veuillez avoir en main les documents et les numéros de référence qui nous aideront à vous aider plus rapidement. Vous pouvez également communiquer avec le bureau :   

si vous souhaitez que j’assiste à votre activité communautaire. si vous souhaitez qu’un être cher reçoive des souhaits bien spéciaux pour son anniversaire. si vous souhaitez des certificats de mérite pour les bénévoles de votre organisation. L’équipe de Saanich-Gulf Islands

L’équipe d’Ottawa - 613-996-1119 L’équipe d’Ottawa regroupe des employés et des bénévoles dévoués, qui assistent Elizabeth lorsqu’elle est à la Chambre des communes. Ils viennent des quatre coins du pays : Antigonish, Calgary, Halifax, Hamilton, Montréal, Ottawa, Richmond, Saanich, Toronto et Vancouver. De plus, une équipe de plus d’une dizaine de stagiaires étudiant aux universités locales observent les délibérations de plus d’une vingtaine de comités permanents pour garder Elizabeth au fait de toutes les questions dont est saisi le Parlement. Ils l’aident aussi à se tenir au courant de courriels et de lettres d’électeurs de Saanich-Gulf Islands ainsi que du reste du Canada . Le personnel du bureau d’Ottawa aide Elizabeth à réaliser son programme législatif, notamment à proposer des amendements aux projets de loi du gouvernement, à rédiger des projets de loi d’initiative parlementaire, à gérer son emploi du temps chargé et à coordonner les projets de recherche avec la Bibliothèque du Parlement. Le personnel travaille en étroite collaboration avec le bureau de circonscription afin de répondre aux besoins et aux requêtes des électeurs.

L’équipe d’Ottawa (Six stagiaires n’ont pas pu être présents pour la photo.)

Coordonnées à conserver Demande d’accès à l’information 1-819-994-0416

Assurance-emploi 1-800-206-7218

Agence des services frontaliers du Canada 1-800-461-9999

Programme fédéral sur le travail 1-800-641-4049

Société canadienne d’hypothèques et de logement 1-800-668-2642

Sécurité de la vieillesse ou Régime des pensions du Canada 1-800-277-9914

Agence du revenu du Canada 1-800-267-6999

Passeport Canada 1-800-567-6868

Programme canadien de prêts et bourses 1-888-815-4514

Service Canada 1-800-622-6232

Citoyenneté et Immigration Canada 1-888-242-2100

Statistiques Canada 1-800-263-1136

Ministère des Anciens Combattants 1-866-522-2122

Plan universel pour la garde d’enfants 1-800-387-1193

Votre opinion compte! Ce qui compte pour vous, compte pour moi aussi, et je veux connaître vos priorités! Merci de prendre le temps de noter le degré de priorité que vous accordez aux sujets suivants, sur une échelle de 1 à 5 où 1 est le moins important et 5 le plus important. Ensuite, découpez le long de la ligne pointillée et renvoyez-nous sans frais votre opinion. Nous vous enverrons davantage d’information sur les questions qui vous tiennent à cœur.

Dossier

1 2 3 4 5

Dossier

Changements climatiques

Sécurité alimentaire

Coût des médicaments

Navires pétroliers

Prévention du crime

Soins de santé

Économie et création d’emplois

Développement international

Éducation

Maintien de la paix

Protection de l’environnement

Impôt (dont l’IRS des États-Unis)

Pisciculture

__________________________

1 2 3 4 5

Veuillez me tenir au courant de ces dossiers ainsi que d’autres. Elizabeth May, O.C., députée

3

Imprimé sur papier recyclé post-consommation


Activités communautaires près de chez vous en janvier Elizabeth tient une série d’activités aux quatre coins de Saanich-Gulf Islands en janvier. Voilà une belle occasion de la rencontrer et de lui poser des questions. Si vous souhaitez la rencontrer, mais que vous êtes dans l’impossibilité d’assister à l’une des rencontres, n’hésitez pas à communiquer avec le bureau de circonscription de Sidney au 250-657-2000. Île Pender - 12 janvier

Île Galiano - 14 janvier

Île Salt Spring - 16 janvier

Saanich - 19 janvier

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Salle communautaire Pender 4418, chemin Bedwell Harbour Île Pender (C.-B.) V0N 2M1

Salle des Lions 930, rue Burrill Galiano (C.-B.) V0N 1P0

Rencontrez votre députée

Rencontrez votre députée

École secondaire Gulf Island Salle polyvalente 112, chemin Rainbow Île Salt Spring (C.-B.) V8K 2R7

Saanich Commonwealth Place Salle Arbutus 4636, chemin Elk Lake Saanich (C.-B.) V8Z 5M2

Salle communautaire Pender 4418, chemin Bedwell Harbour Île Pender (C.-B.) V0N 2M1

Le lieu sera annoncé dans The Island Tides.

Île Mayne - 21 janvier

Saanich Centre - 23 janvier

de 17 h 30 à 19 h 30

de 18 h à 19 h 30

de 10 h à 16 h

de 19 h à 21 h

de 19 h à 21 h

Rencontrez votre députée

de midi à 17 h

de 11 h à 18 h

Le lieu sera annoncé dans The Island Tides.

Île Saturna - 24 janvier

Sidney - 25 janvier

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Hôtel de ville

Centre communautaire Mayne Island 493, chemin Felix Jack Mayne (C.-B.) V0N 2J0

Saanich Fairground Salle des trembles 1528, chemin Stellys Cross Saanichton (C.-B.) V8M 1S8

Salle communautaire Saturna 109, chemin East Point Saturna (C.-B.) V0N 2Y0

Salle paroissiale de St. Andrew’s 9691, Fourth Street Sidney (C.-B.) V8L 2Y8

de 17 h 30 à 19 h

de 19 h à 21 h

de 19 h à 21 h

de 19 h à 21 h

Rencontrez votre députée

Rencontrez votre députée

de 11 h à 16 h

de midi à 16 h

Le lieu sera annoncé dans The Island Tides.

Centre communautaire Mayne Island 493, chemin Felix Jack Mayne (C.-B.) V0N 2J0

Soumettre des pétitions Les citoyens disposent de nombreux moyens de faire connaître leurs préoccupations au Parlement. La présentation des pétitions à la Chambre des communes par un député remonte à l’époque médiévale et demeure l’un des plus vieux moyens d’exprimer son opinion sur toute question au gouvernement au pouvoir. Il fera plaisir à Elizabeth de travailler avec vous pour bien présenter votre pétition, et elle vous encourage fortement à exercer pleinement votre droit. À cette adresse, vous trouverez un guide pratique à cet effet : http://www.parl.gc.ca/About/House/PracticalGuides/Petitions/ petitionsPG2008__cover-f.htm la s de u e t Fê te d Fê ada Can

N’hésitez pas à communiquer avec le bureau d’Ottawa avant de commencer votre pétition. Elizabeth et son équipe se feront un plaisir de vous aider!

Nom

AUCUN TIMBRE REQUIS

Adresse Ville

Code postal

Téléphone

Courriel

Elizabeth May, O.C., députée

Pliez ici

Province

4

Elizabeth May, O.C., députée Édifice de la Confédération, pièce 518 Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6

Saanich-Gulf Islands - www.elizabethmaymp.ca

« Un service impartial, consciencieux et humain »  

Servir les citoyens de Saanich-Gulf Islands est le plus grand honneur qui m’ait été accordé. Les derniers mois sont passés très rapidement,...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you