Issuu on Google+

www.partivert.ca

www.greenparty.ca

Green Canada Vert SPRING 2004

GREEN PARTY OF CANADA--PARTI VERT DU CANADA

guest The Gaspé crys for help

world GM Canola Page 14

Page 4

INSIDE leader Historic breakthrough -

PRINTEMPS 2004

monde Colza OGM

invité La Gaspésie crie au secours

Page 14

Page 5

À L'INTÉRIEUR chef Découverte historique-

Jim Harris

Jim Harris

The Green Party of Canada (GPC) is on the cusp of a historic Page 2 breakthrough.

Le Parti Vert du Canada (PVC) est proche d'une découverte Page 3 historique. La politique canadienne ...

report Council - Frank de Jong

rapport Le conseil - Frank de Jong

We are making astounding progress in our election planning. Our Page 7 preparation far exceeds anything...

Nous faisons des progrès stupéfiants au niveau de la préparation Page 6 pour l'élection. Jamais nous n'avons ... .

in your opinion Breaking the mold - Michael Marshall

à votre avis Pour sortir de l’ordinaire - Michael Marshall

Prepare to stifle the yawns when the Green Party of Canada Page 9 announces a full slate ...

Gardez-vous de bailler quand nous vous disons que le Parti Vert Page 9 du Canada annonce ...

INSIDE

smile

sourire

In a recent Monday Report, Rick Mercer included the Green Party Page 9 of Canada ...

Dans un article récent de Monday Report, le Parti Vert du Canada Page 9 (PVC), avec un taux de ....

youth Campus clubs - Cody Torgerson

jeunesse Clubs de campus - Cody Torgerson

In 2004, Green Party Youth went Canada-wide with groups in Page 10 Halifax, N, Victoria, BC and places in between.

En 2004, les jeunes du Parti Vert se sont déplacer à travers le Canada Page 11 pour ...

team British Columbia - Andy Shadrack

l'équipe Colombie britannique - Andy Shadrack

British Columbia’s Green Party of Canada (GPC) is preparing to Page 13 run a full slate of 36 candidates.

Le Parti Vert du Canada (PVC) en Colombie britannique présentera Page 12 36 candidats-es ...

Finance - John Anderson

Finances - John Anderson

The past six months were amazing. In such little time, The Green Page 13 Party of Canada (GPC) accomplished ...

Les six derniers mois étaient extraordinaires. Dans cette courte Page 12 période ...

Organizing -

Les organisateurs -

Kevin Colton

Kevin Colton

In February, the Green Party of Canada (GPC) held a media Page 13 conference introducing ...

En février, le Parti Vert du Canada (PVC) a donné une conférence Page 12 de presse pour ...

editor Imagine - Bruce Abel

rédacteur francophone La particpation - Luk Arbuckle

Imagine the Green Party of Canada (GPC) finally having a bilingual Page 15 newsletter.

La participation de francophones et de francophiles dans la Page 15 politique canadienne devient ...

join volunteer donate

adhérer bénévolat contribuer Page 16

Page 16

Someday Is Now! L'avenir c'est maintenant! Green Party of Canada -- real change -- real choice

Green Canada Vert 1


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

leader Historic breakthrough Jim Harris

T

he Green Party of Canada (GPC) is on the cusp of a historic breakthrough. Canadian politics will never be the same. The GPC has ranged from 4 to 5 percent in the last four Ipsos-Reid polls. In the February 2004 poll, for example, we had 5% support across Canada. This means at 4%, 512,000 Canadians will vote Green, with 5%, 640,000 votes and if we get on the televised leaders' debate, we could win over one million votes! The GPC could gain between $2,240,000 (2% of the vote x $1.75 per vote x up to 5 years) and $13,880,000 if we win 12.4% of the vote, as did the Green Party in BC's last provincial election. With this funding we can hire 20 full time staff across Canada to build the Party between elections. We can also return money to the grass roots electoral district associations, and set aside money to contest byelections and the next general election.

308 in 2004 2 Green Canada Vert

With over a dozen by-elections between general elections we will be able to spend $60,000 per byelection and compete on an equal footing with every other major political party. The Reform Party began with a single MP elected in a by-election and in less than 10 years formed the opposition. We can equal or better this. In the 2003 Ontario provincial election, 38% of voters did not like their choice of any of the old-line political parties. This is the perfect environment for the GPC to make our debut of giving every Canadian elector the right to vote Green. Over the past decade, GPC budgets have averaged about $25,000 a year. In 2003, the Party raised over $210,000, the largest amount ever. Our goal is to run a $500,000 election campaign. So we need to raise another $300,000. For 2004 donations, the amount that you can give with a 75% tax credit has increased from $200 to $400. So donating $400 only costs $100.

Someday Is Now! Two members have come forward to each loan $10,000 so we seek another $30,000. If you are interested in participating with any amount over $1,000 please email leader@greenparty.ca Much of the GPC success is due to the amazing staff and volunteers. Your Platform Development Team, for example, pioneered a new form of electronic democracy using Wiki technology. This allows dozens, hundreds and even thousands of individuals to concurrently create and edit documents.

To date, your Organizing Team has recruited over 250 candidates. Your Party is better organized than ever before with more than double the We are also launching a monthly number of candidates we ran in 2000 giving program, which allows you to and triple the number of Bloc achieve the maximum donation for a QuĂŠbecois candidates in the same 75% tax credit by donating $40 a election. month (actual cost $10/month) for 10 months. This will be the first time in 40 years that a new political party has a A member has agreed to lend the candidate in every riding (unless you GPC $50,000 as long as we secure consider the PC/Alliance a new matching loans. The terms are: party). In 2000, only one political complete repayment within the first party, the Liberals, ran in every year after the election when we win riding. We will match this standard! 2% of the vote; and if we do not achieve 2% of the vote, repayment is at $5,000 a year principal plus 5% Jim Harris is Leader of the Green Party of Canada and lives in Toronto, Ontario. interest.


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

chef Découverte historique Jim Harris

L

e Parti Vert du Canada (PVC) est proche d'une découverte historique. La politique canadienne ne sera plus la même. Aux quatre derniers sondages IpsosReid le PVC avait entre 4 et 5 pour cent d'appui des canadiens et canadiennes. Au sondage de février 2004 par exemple, nous avions un appui de 5 pour cent à travers le Canada. Le PVC pourrait gagner entre 2,240,000$ (2% du vote x $1.75 par vote x jusqu'à 5 ans) et 13,880,000$ si nous gagnons l'appui de 12,4 pour cent de l'électorat, comme les verts de la Colombie britannique ont réussi aux dernières élections provinciales.

Aux élections provinciales de 2003, 38% des électeurs et électeures n'étaient pas satisfait avec les choix offerts par les partis de la vieille garde. Ceci est le moment propice pour le PVC d'entrer en scène pour offrir à l'électorat canadien et canadienne le choix de voter vert. Au cours de la dernière décennie, les budgets annuels du PVC étaient d'en moyenne 25,000$. En 2003, le parti a mobilisé des fonds de plus de 210 000$, le plus grand montant de notre histoire. Notre but sera d'avoir une campagne électorale de 500,000$. Nous devons donc mobiliser un autre 300,000$.

Pour les élections de 2004, le montant que vous pouvez donner tout en recevant un crédit d'impôt de 75% a été augmenter de 200$ à 400$. Donc donner 400$ ne vous coûte que 100$. Nous lançons Avec ce financement nous pourrons p r é s e n t e m e n t u n n o u v e a u engager 20 personnes à temps plein à programme de dons mensuels, qui travers le Canada pour construire le vous donnera la possibilité parti entre les périodes électorales. d'atteindre le don maximum pour un Nous pourrons aussi retourner de crédit d'impôt de 75% en donnant l'argent aux associations électorales 40$ par mois pour 10 mois (coût de base, communautaires et locales actuel 10$ par mois.) et mettre de l'argent de coté pour contrer les élections partielles et les Un de nos membres a offert un prêt prochaines élections générales. de 50,000$ au PVC tant que nous pouvons donner des prêts qui y Avec plus d'une douzaine élections équivaut en gage. Les termes du partielles nous donnant l'opportunité contrat sont: paiement complet de nous présenter entres chaque durant la première année après les élection générale, nous pourrons élections une fois que nous avons dépenser 60,000$ par élection gagnée plus de 2% du vote; et si nous partielle et participer en tant ne réussissons pas a gagné 2% du qu'égales avec les autres grands vote, le montant sera repayer par un partis politiques. Le parti réformiste capital de $5000 par année et 5% a commencé avec un seul ministre d'intérêt. Deux membres ont offert élu en élection partielle et en moins de nous prêter chacun 10,000$ alors de 10 ans a formé une opposition. nous recherchons un autre 30,000$. Nous pouvons atteindre ce but ou Si vous voulez faire un don de plus même faire mieux. 1000$, veuillez s'il vous plait

308 en 2004 envoyez un courriel bureau@partivert.ca Beaucoup du succès du PVC est grâce à notre fantastique personnel et nos volontaires. Votre équipe de développement des plate-formes, par exemple, s'est fait pionner dans l'invention d'une nouvelle méthode de démocratie électronique en utilisant la technologie Wiki. Ce qui permet à des douzaines, des centaines et même des milliers d'individus de travailler ensemble à la création et l'édition de documents. Votre équipe organisatrice a ajouté plus de 250 candidats et candidates pour votre parti qui est maintenant mieux organiser que jamais auparavant avec plus du double des candidats et candidates qui se sont présenter aux élections de 2000 et le triple des candidats et candidates présenter par le Bloc Québécois aux même élections. Ce sera la première fois en 40 ans qu'un nouveau parti politique a un candidat ou une candidate dans chaque circonscription (sauf si vous considérez le Parti Conservateur/Alliance un nouveau parti). En 2000, seulement un parti politique, les Libéraux, s'est présenter dans chaque circonscription. Nous serons à ce niveau! Jim Harris, le Chef du Parti Vert du Canada vie à Toronto en Ontario. Green Canada Vert 3


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

guest The Gaspé crys for help Jerry Leblanc

I

n the industrialized north of New Brunswick, the town of Belledune holds seventh place as the most polluted Canadian city in terms of carcinogenic emissions. This does not seem to prevent the local and provincial authorities from aiming at first place in this unenviable hit parade, if one is to judge by the red carpet that was unrolled for the promoters who wish to install themselves in the town. The prime example that has been holding people's attention since last summer is that of the Ontario company Bennett Environmental, which is currently busy building an incinerator for toxic wastes from the United States. This has given rise to very strong opposition from the citizens of both shores of the Baie des Chaleurs. They are concerned about the possible effects of such a project on the environment that is already polluted as well as on the health of their communities. This article does not propose to debate the scientific data regarding the treatment of contaminated soils, as this subject has already been widely covered by the media, but rather the lack of support from those elected to Parliament from the Gaspé and New Brunswick. For many residents of this region, the true democratic deficit is

Coalition Return to Sender www.baiedeschaleurs.net

4 Green Canada Vert

the lack of political clout of the citizens of the region who are far away geographically and underprivileged economically. We recently had a good example. When some thousands of Montrealers took to the streets to denounce the Suroît project, various government authorities reacted rapidly, requesting the project be studied in greater depth. However, it has been more than six months that some tens of thousands of Gaspesian, Acadians and Mi’Kmag have been constantly demonstrating by every peaceful means possible, and yet no tangible government support has been given. It is no surprise that the citizens have not received the hoped-for cooperation from the various promoters and economic movers of the town of Belledune. But what does concern them most, however, is the reaction of the governments that have been called upon, be it the provincial government of Quebec, New Brunswick or especially, the federal Liberal government. And Mr. Martin's changing of the guard leaves those opposed to the project in fear of the worst. For, those opposed to the project are in the thousands, and not only ecologists, who are used to such political battles. A petition denouncing the project received no fewer than 46,000 signatures. Fifty-two municipalities have also adopted a resolution supporting those opposed to the project, as have 135 community, social and economic organizations in the region, especially groups of doctors and chambers of commerce. Those opposed to the project even received the support of the Assembly of First Nations of both Quebec and Labrador.

Such involvement of the general population has been unequalled in the history of the region of the Baie de Chaleurs! However, even in light of such unanimity among the population, no concrete support from the federal government is forthcoming. In fact, faced with the inaction of the Quebec and New Brunswick provincial governments, the federal Minister of the Environment, David Anderson, has been called upon by the citizens to act in the matter and to use the power granted to him by the Canadian Environmental Assessment Act to impose a moratorium on the construction of the plant. Similar requests have been made to the Minister of Health, the Minister of Fisheries and Oceans and even directly to the Prime Minister. The responses have always been the same, namely that this matter does not fall under their jurisdiction. This attitude is all the more worrying as the federal government is a client of the promoter Bennett Environmental and that this same government has just announced that it will invest $3.5 billion over the next ten years to decontaminate more than 1,750 sites in Canada, including the tar ponds in Sydney, Nova Scotia, which contain PCBs. In the meantime, inhabitants of the Gaspé and of new Brunswick ask themselves under which jurisdiction they fall. And they worry about their health … and the health of their children …and the health of democracy as well.

Jerry Leblanc is from New-Richmond,Quebec and is active with the "Coalition Return to Sender" to defend environmental causes in Gaspé.


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

invité La Gaspésie crie au secours Jerry Leblanc

D

ans le nord industrialisé du Nouveau-Brunswick, la ville de Belledune occupe le 7ième rang des villes canadiennes les plus polluées en terme d'émissions cancérigènes. Ce qui ne semble pas empêcher les autorités locales et provinciales de viser la première position de ce palmarès peu enviable, si l'on en juge par le tapis rouge déroulé pour les promoteurs désirant s'implanter dans la ville. L'exemple principal retenant l'attention depuis l'été dernier, est celui de la compagnie ontarienne Bennett Environmental qui s'affaire actuellement à la construction d'un incinérateur de déchets toxiques en provenance des États-Unis, ce qui soulève une très forte opposition de la part des citoyens et citoyennes des deux rives de la Baie des Chaleurs, inquiets des effets possibles d'un tel projet sur l'environnement déjà pollué ainsi que sur la santé de leurs communautés. Le présent article ne propose pas de débattre les données scientifiques concernant le traitement des sols contaminés, ce sujet ayant déjà été largement couvert par les médias, mais plutôt le manque de soutien des élus parlementaires de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick. Car pour plusieurs personnes de la région, il est là le véritable déficit démocratique: dans le peu de poids politique des citoyens et citoyennes des régions, éloigné géographiquement et défavorisés économiquement. Nous en avons eu un bel exemple récemment : lorsque quelques milliers de montréalais et montréalaises ont

descendus dans la rue pour dénoncer le projet du Suroît, divers instances gouvernementales ont réagi rapidement en demandant une meilleure étude du projet. Or, depuis plus de six mois que des dizaines de milliers de gaspésiens et gaspésiennes, acadiens et acadiennes et micmacs manifestent sans arrêt de toutes les façons pacifiques imaginables et pourtant, aucun appui gouvernemental tangible n'est venu. Que les citoyens et citoyennes ne reçoivent pas la coopération souhaitée de la part des différents promoteurs et acteurs économiques de la ville de Belledune, cela ne cause pas de surprise. Ce qui les inquiète le plus par contre, c'est la réaction des gouvernements interpellés, soit les gouvernements provinciaux du Québec et du Nouveau-Brunswick, et surtout, le gouvernement fédéral Libéral. Et le changement de garde de M. Martin laisse craindre le pire aux opposants et opposantes du projet. Car des personnes de opposées au projet, il y en a par milliers, et pas seulement chez les écologistes habitués à de telles luttes politiques. Une pétition dénonçant le projet a reçu pas moins de 46 000 signatures. 52 municipalités ont aussi adopté une résolution d'appui aux opposants et opposantes du projet, ainsi que 135 autres organismes communautaires, sociaux et économiques de la région, notamment des groupes de médecins et médecinnes et des chambres de commerce. Les opposants et opposantes au projet ont même reçu l'appui de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador. En fait, une telle mobilisation générale de la population est jugée sans pareille dans l'histoire de la région de la Baie des Chaleurs! Mais,

Coalition Retour à L'Expéditeur

www.baiedeschaleurs.net

même devant une telle unanimité de toute une population, l'appui concret du gouvernement fédéral ne vient toujours pas. En effet, devant l'inaction des gouvernements provinciaux du Québec et du Nouveau-Brunswick, le Ministre de l'Environnement fédéral David Anderson a été sommé par les citoyens et citoyennes d'agir dans le dossier et d'exercer le pouvoir que la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale lui confère, soit en imposant un moratoire sur la construction de l'usine. Des requêtes similaires ont été adressées au Ministre de la Santé, au Ministre des Pêches et Océans, et même au Premier Ministre directement. Tenant tous un discours identique, les réponses ont toujours été les même, soit que cette question ne relève pas de leur juridiction. Cette attitude est d'autant plus inquiétante que le gouvernement fédéral est un client du promoteur Bennett Environmental et que ce même gouvernement vient d'annoncer qu'il investira 3,5 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour décontaminer plus de 1 750 sites au Canada dont les étangs goudronnés de Sydney en Nouvelle-Écosse qui contiennent des BPC. En attendant, les habitants et habitantes de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick eux, se demandent bien de quelle juridiction ils relèvent. Et ils s'inquiètent de leur santé. De la santé de leurs enfants. Et de la santé de la démocratie, aussi.

Jerry Leblanc est de New-Richmond,Québec et milite avec la Coalition Retour à L'Expéditeur. Green Canada Vert 5


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

rapport Le conseil

après 60 jours jusqu'à la prochaine assemblée générale.

Frank de Jong

N

ous faisons des progrès stupéfiants quant aux préparatifs pour l'élection. Nous n'avons jamais été aussi bien préparés Une partie importante de ce succès est attribuable à notre chef Jim Harris. Jim accomplit un travail phénoménal en jouant le rôle exigeant du Chef. Il parcourt le pays pour organiser, collecter des fonds ainsi que donner des discours captivants. Cet homme politique soulève les foules partout où il va.

La conférence additionnelle prévue à Toronto pour le mois de mai est annulée. La Convention nationale de 2004 prévue à Calgary aura lieu en juin ou en août. Nous annoncerons les détails de cette réunion par courriel/courrier postal avant la date limite fixée par la Constitution. En Novembre dernier, le Conseil a affiché, tel qu'exigé par la Constitution, les postes vacants sur le site Internet et sur la liste de diffusion automatique. Plusieurs membres se sont alors présentés et ont été nommés pour une période de 90 jours. Une élection aura lieu pour le poste disputé de Secrétaire du Parti. Selon la Constitution, le Conseil a le droit de renommer ces membres Êtes-vous prêts à y participer pendant ces temps mouvementés? Vos dons, temps, énergie et enthousiasme seront contribueront au succès du PVC 6 Green Canada Vert

Comme tous les postes du Conseil seront vacants en coïncidence avec la Convention, les membres recevront un appel de candidatures pour ces postes, y compris celui du Chef, avant la Convention. Des bulletins de vote postaux seront disponibles.

médias. Dermod Travis est maintenant notre personne en charge des médias à plein temps et s'emploie à hausser notre image en assurant que notre message soit transmis.

Notre nouveau site Web comporte plusieurs niveaux : un espace pour le public, un coin interactif pour les membres et une région interactive pour les organisateurs-es. L'équipe Postes vacants :Président-e de conception a passé des heures en international, et reps pour le Yukon, discussion passionnée et chargée le Nunavut, et la Terre-Neuve (bilan d'émotion pour la sélection de la conception visuelle. Nous au 7 Mars, '04) remercions Bruce Hanson Nominations du Conseil : Frank de (Webmestre), David Patte, Neil Jong Président, Debbie Hartley Adair, Gabriel Draven, Jennifer Secrétaire (par intérim, jusqu'à Gautier, Luke Lutman et Adam l'élection), Sharolyn Vettese Sommerfield. Secrétaire francophone, Bruce Abel P r é s i d e n t e n c h a r g e d e s Nous avons besoin de photos des Communications, Kevin Colton activités du Parti Vert pour le site P r é s i d e n t e n c h a r g e d e Web. Merci d'aviser le Bureau par l'Organisation (par intérim), Ed courriel, si vous en avez. Veuillez Wong Président en charge de la noter la date, l'événement, l'endroit Collecte des Fonds, Chris Milburn et les personnes apparaissants ur Représentant de la Nouvelle-Écosse l'image. (par intérim), Jeremy Stiles Rep de l'Î-P-É (par intérim), Mark Viitala Mike Pilling, Responsable de la Rep de l'Ontario, Catherine plateforme électorale de 2004, a Johannson Rep de Manitoba et initié une révision par courriel pourr Chris Chypyha Rep de l'Alberta le développement préliminaire de la plateforme. Plus de 50 membres à (par intérim). travers le Canada ont apporté leur Le Conseil a créé en son sein deux contribution. postes ex officio de Chef adjoint-e et a nommé Lynette Tremblay, Les séances du Conseil sont Québec et Andrew Lewis de la ouvertes et transparentes aux membres. En tant que membre, vous Colombie-Britannique. pouvez assister aux séances du Le Protecteur du citoyen et la Conseil ainsi que recevoir les citoyenne et le Comité de Recours procès-verbaux du Conseil par ont nommé Dan Murray membre du c o u r r i e l ( l i s t e d e d i f f u s i o n automatique). comité. Plus de 90 personnes ont répondu à l'appel de candidature pour le poste de Coordonnateur-e national des

Frank de Jong est le Président du Conseil du PVC et habite à Toronto, Ontario


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

report Council Frank de Jong

W

e are making astounding progress in our election planning. Our preparation far exceeds anything we have ever done in the past.

mailing lists. Members came forward and were appointed for 90 days. An election will be held for the position of Party Secretary. According to the Constitution, after 60 days, Council can re-appoint these members until the next general meeting.

Much of the success is due to our Leader Jim Harris. Jim does a fantastic job in the demanding role of Leader - he travels the country organizing, fundraising, and giving amazing speeches. He inspires wherever he goes.

As all Council positions are up for election coinciding with the Convention, members will receive a call for nominations for the positions, including that of Leader, in advance of the Convention. Mailin ballots will be available.

The May extra conference in Toronto is cancelled.

Council vacancies: International Chair, and Reps for Yukon, Nunavut, New Brunswick, and Newfoundland (as of March 7, 2004).

The 2004 National Convention is scheduled for Calgary in August will be emailed/post mailed in advance of the Constitution deadlines. Last November, Council, as required by Constitution, posted vacancies on the website and automatic

Goods For Greens Hats Buttons Banners Chapeaux Boutons Bannières G4G 1-877-254-8676 goodsforgreens@sympatico.ca www.goodsforgreens.com

Council appointments: Frank de Jong-Council Chair, Debbie Hartley-Secretary-interim, pending e l e c t i o n S h a r o l y n Ve t t e s e Francophone Secretary, Bruce AbelCommunications Chair, Kevin Colton-Organizing Chair-interim, Ed Wong-Fundraising Chair, Chris Milburn-Nova Scotia Rep-interim, Jeremy Stiles-PEI Rep-interim, Mark Viitala-Ontario Rep, Catharine Johannson- Manitoba Rep and Chris Chypyha-Alberta Repinterim. Council created two ex officio positions of Deputy Leader and appointed Lynette Tremblay, Quebec and Andrew Lewis of British Columbia. Over 90 applicants answered our call for a National Media Coordinator. Dermod Travis is now our full-time national media

Are you ready to participate in these exciting times? Your time, energy, donation, and enthusiasm will contribute to the success of the GPC

coordinator who will raise our profile by ensuring that our message gets out. The Ombuds and Appeals Committee appointed Dan Murray as a committee member. Our new, multiple level website has a public area, a member interactive spot and an Organizer interactive region. The design team spent hours in heated and emotional discussion in selecting the visual design. Thanks go to Webmaster Bruce Hanson, David Patte, Neil Adair, Gabriel Draven, Jennifer Gautier, Luke Lutman and Adam Sommerfield. The website needs photos of Green Party activities. If you have photos, please note the date, event, location and people in the image and email the Green Party Office. Michael Pilling, 2004 Election Platform Chair, did an email preliminary Platform Development Review. More that 50 members from across Canada contributed. Council proceedings are open and transparent to members. As a member, you may observe Council proceedings and receive Council minutes via automatic mailing lists. Frank de Jong is Chair of GPC Council and lives in Toronto, Ontario Green Canada Vert 7


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

in your opinion Breaking the mold Michael Marshall

P

repare to stifle the yawns when the Green Party of Canada announces a full slate of candidates in the next federal election: this is no mean feat we will have accomplished. Just ask the federal political parties that failed to field a full slate of candidates the majority of times that they have contested elections since Confederation. Their names - the CCF/NDP, the Liberals and the (Progressive) Conservatives. That's right! The three old-line parties failed to field a full slate of candidates most of the time throughout their history. (1)

smile

I

n a recent Monday Report, Rick Mercer included the Green Party of Canada (GPC) with 3% support on his list of parties. He proposed a series of ludicrous mergers to try to beat the Liberals but concluded that none of them would work. Rick did, however, note that the GPC could win, if 97% of Canadians did not vote. This is a winning strategy! Make voting so difficult and painful that only a Green could stand to do it. You know how tough we are. How about polling locations all located in the middle of remote forests, all elections held only in winter, and long lineups resembling blockades? This is, of course, normal Green campout conditions ... but it would drive all the wimps away!

8 Green Canada Vert

It is no mean feat fielding a full slate of candidates. Just ask the 100 plus national parties that have tried repeatedly since Confederation and have failed - parties such as the Progressives, Social Credit/Creditises, Reform and the Alliance (both who formed the Official Opposition without a full slate).

GreenCanadaVert Welcomes your articles On Green news, ideas, policy or strategies

The Progressives formed not just the Official Opposition without a full slate - they actually got the largest number of seats in the Commons.

Fait bon accueil à vos articlessur des nouvelles, des idées, la politique ou des stratégies verte

But then so did most of our bestknown Prime Ministers, such as Diefenbaker and MacKenzie King. About half of our Prime Ministers formed Government after failing to field a full slate.

office@greenparty.ca bureau@partivert.ca

It is no mean feat, this fielding a full slate. If the GPC achieves a full slate, it will be only the fourth party in the150 years since Confederation pull it off. The CCF/NDP have only done it three times in the 70 years they have been contesting elections, the first time as recently as 1979. The GPC will break the mold and make Canadian history when we reveal our 308 candidates. Given that the GPC is polling at 5%+, we can look at past NDP results as a realistic benchmark to exceed. In the 1993 election, the NDP failed to mount a full slate and only got 6.9% of the vote - but were added to the televised Leaders' Debate Journalists and political scientists are not likely to be impressed by the GPC's full slate. But, then again, relatively few of these experts actually have much hands on

GPC/PVC CP/Box 997 Station B Ottawa, ON, K1P 5R1 Canada

experience in recruiting candidates in the world's largest true democracy. Going strictly from the electoral record, the best judges might be the generations of organizers from all parties who have tried, but usually failed, to pull this trick off. It is no mean feat, this fielding a full slate of candidates. (1) Source: Canada Votes: 1878-1958 (Howard A. Scarrow); Canada Votes: 1935-1988 (Frank Feigert); Pendulum of Power (J. Murray Beck); Reports of the Chief Electoral Officer, 1993-2000.

Michael Marshall works at Canadian Tire, but walks to work. He lives in Halifax, Nova Scotia.


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

à votre avis Pour sortir de l’ordinaire Michael Marshall

G

ardez-vous de bailler quand nous vous disons que le Parti Vert du Canada annonce qu'il présentera un-e candidat-e dans chaque circonscription électorale dans les prochaines élections fédérales : Car ce n'est pas un petit exploit que nous aurons accompli. Demandez seulement aux autres partis fédéraux qui n'ont pas réussi à présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription la majorité des fois qu'ils ont contesté une

sourire

D

ans un article récent de Monday Report, le Parti Vert du Canada (PVC), avec un taux de soutien de 3%, fait partie de la liste des partis de Rick Mercer. Rick a proposé une série de fusions ayant le but de battre les Libéraux mais il a conclut qu'aucune d'entre elles ne pourrait marcher. Cependant il a noté que le PVC pourrait gagner, si 97% des Canadiens-nes ne votaient pas. Voilà une stratégie gagnante! Il faudrait rendre la procédure de vote si difficile et pénible que seul un Vert pourrait supporter de le faire. Vous connaissez bien notre robustesse. Et si les endroits de votation se situaient tous dans les forêts bien isolées, que les élections avaient toujours lieu en hiver, et que les longues files d'attente ressemblaient à des blocus? Ceci est sans doute les conditions de campement normales pour les Verts…mais cela va chasser toutes les mauviettes!

élection fédérale depuis le début de la Confédération.

contestent les élections, la première fois n'étant qu'en 1979.

Quel sont les noms de ces partis? Le P.S.D.C./N.P.D, le Parti Libéral et le Parti (Progressif) Conservateur. Et oui!Les trois partis de la vieille garde n'ont pas réussi à présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription la majorité des fois à travers leur histoire. (1)

Le PVC sortira de l'ordinaire et rentrera dans l'histoire canadienne en présentant ses 308 candidats-es. En considérant que le PVC est à plus 5% dans les sondages, nous pouvons observer les résultats passés du NPD comme une base sur laquelle nous allons mieux construire. En 1993, le NPD n'a pas réussi à présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription et n'ont reçu que 6.9% du vote mais ils ont été ajoutés au débat des chefs télévisé.

Ce n'est pas un petit exploit présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription. Demandez seulement aux centaines d'autres partis politiques depuis le début de la Confédération qui ont essayé et n'ont pas réussi à le faire des partis tel que les Progressistes, le Parti crédit social, le parti réformiste et l'alliance (tous deux qui ont formé l'opposition officielle sans un-e candidat-e dans chaque circonscription.) Les Progressistes étaient non seulement l'opposition officielle sans un-e candidat-e dans chaque circonscription Ils avaient le plus de sièges dans la Chambre des communes. Ceci est le cas pour plusieurs de nos plus réputés Premier-Ministres, tel que Diefenbaker, Mackenzie King. Environ la moitié de nos PremierMinistres ont crées un gouvernement sans présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription. Ce n'est pas un petit exploit, présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription. Si le PVC y arrive, il sera seulement le quatrième parti en 150 ans qui aura réussi à le faire. Le P.S.D.C./N.P.D a seulement réussi trois fois dans les 70 ans qu'ils

Les journalistes et les spécialistes des sciences politiques ne seront sûrement pas impressionnés par cet exploit du PVC. Mais il faut se rappeler qu'il n'y a pas beaucoup de ces experts-es qui ont beaucoup d'expérience pratique dans le recrutement de candidats-es pour la plus grande vraie démocratie au monde. Si on ne regardait que les dossiers des élections, les personnes qui pourraient le mieux juger cet exploit, seraient toutes les générations d'organisateurs-es de tous les partis politiques qui ont essayé et n'ont généralement pas réussi à le faire. Ce n'est donc pas un petit exploit de présenter un-e candidat-e dans chaque circonscription. (1) Source : Canada Votes: 1878-1958 (Howard A. Scarrow); Canada Votes: 1935-1988 (Frank Feigert); Pendulum of Power (J. Murray Beck); Reports of the Chief Electoral Officer, 1993-2000.

Michael Marshall travaille à Canadian Tire, mais il marche au travail. Il vie à Halifax en Nouvelle Écosse. Green Canada Vert 9


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

youth Campus clubs Cody Torgerson

I

McMaster University, Carleton University and possibly Laurentian University to develop the next Campus Greens.

n 2004, Green Party Youth went Canada-wide with groups in Halifax, Nova Scotia, Victoria, British Columbia and places in between.

In Nova Scotia, Lindsay Ferguson and Adam Popper work to develop a Dalhousie University group. The Dalhousie Greens are a great success story. They not only grew in an area In British Columbia, Orion Carrier where there was little Green Party regenerated the University of structure, but they also helped to Victoria Greens. This group is active provide election candidates. in club member Ariel Lade's Victoria election campaign. A They even got GPC Leader Jim highlight of their activities is a voter Harris on campus to speak. Jim did registration campaign that is giving spend more time with them than the Greens a high visibility on expected - he got snowed in at the campus. These Greens are also airport. helping develop a group at Royal Roads University. As for Alberta, University of Calgary Greens are in election Bern Haggerty is developing a support mode with two of their core University of British Columbia members as candidates in the Greens and Chantal Vicha runs the election and another acting as chief Greens at Simon Fraser University. agent for one of them. These Greens had Percy Schmeiser on campus to In Saskatchewan, Malin Hansen describe his battle against Monsanto leads the charge at University of after GE canola was found on his Regina. field. In Ontario, Irme Chan and Sandra Pareja are building Greens at University of Toronto. Robert Carty runs the York University Greens. Watch for University of Guelph, Help save trees and printing costs To receive GreenCanadaVert electronically Please e-mail office@greenparty.ca

I n t e r n a t i o n a l l y , G P C Yo u t h maintains connection with the US Campus Greens. Last year, a University of Calgary student attended the US Campus Greens National Convention in Austin, Texas. We are also in contact with international Green Youth seeking connections with Canadian Green Youth. Please email youth@greenparty.ca if you have questions. We would especially like to hear from youth in Quebec, Manitoba, the Maritimes, and the Territories. Cody Torgerson is GPC Youth Coordinator and lives in Calgary, Alberta

10 Green Canada Vert

CAMPUS CLUBS Alberta University of Calgary Cody Torgerson www.ucalgary.ca/ucgreens

British Columbia Simon Fraser University Chantal Vicha http://amputee-online.com/sfugreens University of British Columbia Bern Haggerty votehaggerty@yahoo.com University of Victoria Orion Carrier www.uvss.uvic.ca/clubs/greens

Green Party Youth Cody Torgerson youth@greenparty.ca

Ontario University of Toronto Irme Chan and Sandra Pareja campus.greens@utoronto.ca York University Robert Carty www.yorku.ca/greens

Nova Scotia Dalhousie University Lindsay Ferguson notveggie@hotmail.com Adam Popper popper@planet-save.com

Saskatchewan University of Regina Malin Hansen http://ursu.uregina.ca/greens


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

jeunesse Clubs de campus Cody Torgerson

E

n 2004, les jeunes du Parti Vert du Canada (PVC) se sont déplacer à travers le Canada pour visiter des groupes de Halifax en Nouvelle Écosse jusqu'à Victoria en Colombie britannique et plein d'autres endroits au milieu. En Colombie britannique, le club à l'université de Victoria a une seconde vie grâce à Orion Carrier. Ce groupe est actif dans la campagne électorale à Victoria d'un de leur membre Ariel Lade. Parmi leurs activités les plus marquantes ils ont organisé une campagne d'enregistrement des électeurs qui donne le PVC une bonne visibilité sur le campus de l'université. Ce club aident aussi à organiser un groupe à l'université Royal Roads. Bern Haggerty travaille à organiser un club à l'université de la Colombie britannique et Chantal Vicha est responsable du club à l'université de Simon-Fraser.. En Saskatchewan, Malin Hansen est à la tête du club à l'université de Regina. En Ontario, Irme Chan et Sandra Pareja sont en train de construire un club à l'université de Toronto. Robert Carty est en charge du groupe à l'université de York. Bientôt, nous espérons voir des groupes s'organisé dans les campus des universités de Guelph, McMaster, Carleton et Laurentienne. En Nouvelle Écosse, Lindsay Ferguson et Adam Popper sont en train d'organiser un club à

l'université Dalhousie. Le groupe est un bon exemple de réussite car non seulement ont-ils grandi dans un endroit ou il n'y avait aucune structure du PVC déjà mis en place, mais ils ont aussi aidé à nous trouver des candidats-es électoraux. Ils ont même accueilli le chef du Parti Vert, Jim Harris pour parler sur le campus. Jim a passé un peu plus de temps que prévu avec eux car il a été enneigé à l'aéroport. Et en Alberta, le club à l'Université de Calgary est en pleine force à supporter deux de leurs membres principaux qui sont des candidats-es et un autre gérant en chef pour l'un d'eux. Ce groupe ont reçu Percy Schmeiser au campus pour leurs décrire sa bataille contre Monsanto après qu'il avait découvert du canola génétiquement modifié dans ces champs. Du coté international, les jeunes du PVC restent en contact avec le parti vert des campus des États-Unis. L'année dernière, un étudiant de l'université de Calgary a visité le campus de l'université de Austin au Texas pour la convention des parti vert de tous les campus des ÉtatsUnis. Nous sommes aussi en contacts avec des jeunes à travers le monde cherchant à rencontrer des jeunes du PVC. Veuillez envoyer vos courriels si vous avez des questions. Nous voudrons surtout entendre des jeunes au Québec, au Manitoba, dans les Maritimes et les Territoires.

CLUBS DE CAMPUS Alberta Université de Calgary Cody Torgerson www.ucalgary.ca/ucgreens

Colombie britannique Université Simon Fraser Chantal Vicha http://amputee-online.com/sfugreens Université de la Colombie Britannique Vern Haggerty votehaggerty@yahoo.com Université de Victoria Orion Carrier www.uvss.uvic.ca/clubs/greens

La Nouvelle Écosse Université Dalhousie Lindsay Ferguson notveggie@hotmail.com Adam Popper popper@planet-save.com

Ontario Université de Toronto Irme Chan and Sandra Pareja campus.greens@utoronto.ca Université York Robert Carty www.yorku.ca/greens

Saskatchewan Université de Regina Malin Hansen http://ursu.uregina.ca/greens

Jeunesse Verte Cody Torgerson youth@greenparty.ca

Cody Torgerson est le coordinateur des jeunes du PVC et il habite à Calgary en Alberta.

Green Canada Vert 11


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

l'équipe Finances

Colombie britannique

John Anderson

Andy Shadrack

es six derniers mois étaient extraordinaires. Dans cette courte période, le PVC a tant accompli. Nous sommes prêts pour l'élection. C'est passionnant d'être un membre au fur et à mesure que nous devenons une force politique.

e Parti Vert du Canada (PVC) en Colombie britannique Our présentera 36 candidats-es (un pour chaque circonscription.) er Depuis le 1 mars, il y aura 30 circonscriptions électorales oú 6 personnes sont désignées comme candidat, 18 ou plus sont en train de compléter leur désignation et 6 ou plus pensent à se présenter.

L

Pour ce qui est du financement, nous avons battu des records en 2003 en collectant près d'un quart de millions de dollars de fonds dans le compte central. Ceci est attribuable au travail de notre chef, Jim Harris, du Conseil, de l'Équipe de collecte de fonds et d'un nombre incalculable de bénévoles.

John Anderson est le directeur des finances du PVC et il habite à Toronto en Ontario.

L

Le premier atelier pour les campagnes électorales était le 13 décembre à Vancouver, suivi d'une école sur les campagnes électorales dans les médias, les 5 et 6 mars. Un troisième atelier sur comment stimuler le vote, et sur les campagnes de démarche à pieds et au téléphone pourrait être planifier pour les 3 et 4 avril.

atteint ce but, nous serons le quatrième parti dans l'histoire de la Kevin Colton politique au Canada à avoir réussi de présenter un-e candidat-e dans n février, le PVC a donné une chaque circonscription. Aux conférence de presse pour élections de 2000, les Libéraux ont présenter les 8 candidats-es réussi à le faire mais aucun des (un pour chaque circonscription) autres partis ont pu présenter un-e pour Calgary. Les médias y étaient c a n d i d a t - e d a n s c h a q u e ainsi qu'une foule de partisans. circonscription.

Les organisateurs

E

Vous êtes surpris que le PVC ait un-e candidat-e dans chaque circonscription à Calgary, le centre du pouvoir des Conservateurs? Ne le soyez-pas. Le PVC a plus de 250 candidats-es potentiels reconnus; Nous avons un-e candidat-e dans chaque circonscription dans des villes tout à travers le Canada; Et nous sommes sûrs que le jour de l'élection fédérale, nous aurons 308 candidats-es. Dès que le PVC aura 12 Green Canada Vert

Les deux douzaines d'organisateurses régionaux et provinciaux travaillent sans cesse à trouver des candidats-es. Dès qu'ils auront trouvé tous les candidats-es, les organisateurs-es s'assureront que ces candidats-es aient l'appui et l'entraînement nécessaire pour leur campagne électorale. Kevin Colton est l'organisateur en chef du PVC et il habite à Calgary en Alberta.

Je fais partie des 308 Ce qui est excitant c'est que 33% de ceux qui ont complété ou qui sont en train de compléter leur désignation People sont des moins de 30 ans, 25% sont des femmes et 12.5% sont issue de minorités visibles. Il y aura aussi au moins 15 associations des circonscriptions électorales et un nouveau Conseil de division de la Colombie britannique. Quatorze des candidats-es, s'étaient présenter aux élections provinciales de 2001 oú ils ont collectivement reçu une moyenne de 11.4% du vote. Dans cette élection de 2001, le candidat Andrew Lewis, chef adjoint du PVC, est arrivé en deuxième place avec 25.4% des votes, plus de 8 points au-dessus du NPD. Et vu que les verts ont le soutien des canadiens-es de la Colombie britannique aux sondages entre 9% et13%, les candidats-es comme Andrew Lewis, (Saanich-Gulf Islands) pourrait être élu comme député-es au Parlement. Le NPD avait le même genre de soutien avant les élections fédérales de 2000 et ils ont élu deux députés. Pour agrandir le potentiel électoral, les organisateurs-es du PVC sont en pleine construction d'équipes régionales pour aider les campagnes électorales dans l'intérieur, à Vancouver, Vancouver Island, Surrey-Delta-Richmond et l'est Grand Vancouver/Vallée Fraser.

Andy Shadrack est l'organisateur des campagnes électorales fédérales pour la Colombie britannique et il habite à Kelso en Colombie britannique.


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

team Organizing

Finance

Kevin Colton

John Anderson

I

T

n February, the Green Party of he past six months were Canada (GPC) held a media amazing. In such little time, conference introducing the full The Green Party of Canada slate of eight candidates running in (GPC) accomplished so much. We Calgary. The media attended and are election ready. It is exciting to the room was full of supporters. be a member as we become a legitimate political force. Surprised that there is a full slate of candidates in Calgary, heartland of the Conservative Party? Don't be. GPC Organizers identified over 250 potential candidates, have full slates in cities across Canada and are confident that on Election Day, there will be a 308 candidates.

In terms of fundraising, we broke records in 2003 with close to ¼ of a million dollars being raised through the central account. This is due to the work of our leader, Jim Harris, Council, Fundraising Team and countless other volunteers.

John Anderson is GPC Chief Financial Agent and lives in Toronto, Ontario.

I’m part of 308

British Columbia

When the GPC reaches that goal, we will be only the fourth party in Canadian election history to run a full slate. In 2000, the Liberals managed it - but none of the other political parties were successful. GPC's two dozen regional and provincial organizers are working nonstop to locate candidates. Once found, the organizers then ensure that the candidate have the support and training to run a successful campaign.

Kevin Colton is the GPC Organizing Chair and lives in Calgary, Alberta.

Someday is Now! L'avenir c'est maintenant!

Andy Shadrack

B

ritish Columbia’s Green Party of Canada (GPC) is preparing to run a full slate of 36 candidates. As of March 1, there are 30 Electoral Districts where 6 people are nominated, 18 or more are completing nomination and 6 or more are considering running.

The first campaign workshop was held in Vancouver on December 13, with a media campaign school March 5 and 6. A third workshop on getting the vote out, and foot and phone canvassing may be called for April 3 and 4. It is exciting to note that 33% of those who have completed or are completing nomination are under 30 years of age, 25% are women and 12.5% are from visible minorities. There will also be at least 15 Electoral District Associations and a newly created BC Divisional Council.

Fourteen of the candidates ran in the 2001 provincial election where they collectively averaged 11.4% of the vote. In that election candidate Andrew Lewis, GPC Deputy Leader, came second with 25.4%, some 8 points ahead of the NDP. With the polls showing GPC support between 9% -13% in BC, candidates such as Andrew Lewis, (SaanichGulf Islands) could be elected as Members of Parliament. The NDP in the 2000 Federal election had the equivalent amount of support and elected two MPs. To enhance this election potential, GPC organizers are building regional campaign teams in the Interior, Vancouver, Vancouver Island, Surrey-Delta-Richmond and eastern Greater Vancouver/Fraser Valley.

Andy Shadrack is the British Columbia Federal Election Organizer and lives in Kelso, BC.

Green Canada Vert 13


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

monde – world Green World En 2000, plusieurs pays d'Europe ont découvert des semences de colza contenant des semences OGM. Cette semence provenait d'une culture sans OGM. Elle était originaire du Canada.

In 2000, several European countries discovered canola seeds containing genetically modified (GM) seeds. This seed came from a non-GM culture originating in Canada.

Colza OGM: une décision hypocrite du gouvernement belge

GM Canola: a hypocritical decision by the Belgian government

Muriel Gerken, ECOLO, Députée fédérale de la Belgique

Muriel Gerkens ECOLO, Belgium Member of Parliament

COLO approuve la décision du gouvernement belge de refuser la culture de colza OGM, vus les risques évidents de contamination et les problèmes insurmontables de cohabitation entre les cultures de colza transgénique et les cultures non OGM.

COLO approves of the decision by the Belgian government to refuse growing GM canola given the obvious risks of contamination and the insurmountable problems of cohabition of transgeneric canola and non-GM crops.

E

Mais accepter l'importation et la transformation, sous prétexte d'absence de risque pour la santé en cas de consommation d'huile fabriquée à partir de colza OGM, c'est de l'hypocrisie. Accepter l'importation de colza transgénique cultivé hors UE, c'est cautionner la pollution environnementale ailleurs que chez nous, car les risques de contamination sont les mêmes partout.

E

But to accept the import and processing of food under the pretext that there is no health risk in consuming oil made from GM canola is hypocrisy. To accept importation of transgenic canola grown outside the European Union is to approve environmental pollution elsewhere as the risks of contamination are the same everywhere.

It means putting our country's canola growers, who are subject to C'est mettre en péril, via une concurrence déloyale, les cultivateurs European production limits, in peril due to unethical competition. de colza de notre pays, soumis à des limitations européennes de For, of the 6,000 hectares grown here, only half of production is used in food, the other half being destroyed. production et dont la moitié seulement est utilisée dans l'alimentation sur les 6.000 ha cultivés chez Belgium's environmental party It means opening the door to dissemination nous, l'autre moitié étant détruite. Le parti écologist de la Belgique forhow can you control the destination of GM www.ecolo.be seeds brought onto our territory? C'est ouvrir la porte à la dissémination, car comment contrôler la destination de graines It means facilitating the contamination of the oil OGM amenées sur notre territoire? produced, as one knows that it is impossible to organize separate C'est faciliter la contamination de l'huile produite, puisqu'on sait systems for the processing of GM canola on the one hand and nonqu'il est impossible d'organiser des filières séparées pour GM canola on the other. transformer le colza OGM d'une part et le colza non OGM d'autre Finally, the government is authorizing the flow of GM oilseeds on part. our territory while it refuses to take measures that allow forcing Enfin, le gouvernement autorise la circulation d'oléagineux OGM producers to accept responsibility when health, the environment or sur notre territoire, alors qu'il refuse de prendre les dispositions processed products are harmed, even when they are contaminated permettant de faire assumer les responsabilités par les producteurs in error. en cas de dégâts sur la santé, l'environnement ou les produits ECOLO will challenge the departments of health and of the transformés, même contaminés involontairement. environment to raise this question of responsibility, which the ECOLO va interpeller les ministres de la santé et de Belgian government obviously chooses to avoid. To take on l'environnement, pour aborder cette question de la responsabilité, responsibility as a political decision-maker also entails the que le gouvernement belge a manifestement choisi de négliger. responsibility for the choices made and for their consequences. Assumer ses responsabilités en tant que décideur politique implique aussi d'assumer les responsabilités des choix posés et de The government prefers to put its head in the sand. That is unacceptable. leurs conséquences. Le gouvernement préfère se mettre la tête dans le sable, c'est inadmissible. L'article est publié avec la permission d'Écolo 14 Green Canada Vert

Published with permission of Ecolo


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

editor – rédacteur Green Canada Vert

La particpation

Imagine

L

I

a participation de magine the Green Party of francophones et de Canada (GPC) finally having a francophiles dans la bilingual newsletter. You are politique canadienne devient de plus now reading it. en plus important de nos jours. Avec Imagine a vibrant, interactive GPC la baisse du poids démographique de website. Visit www.greenparty.ca notre population francophone au sein du pays, nous and see our new site. devons nous affirmer davantage Imagine the GPC having a National pour assurer non seulement la survie Media Coordinator. Meet Dermod mais aussi l'épanouissement de la Travis who is now responsible for all culture et de l'existance francophone en Amérique du Nord. media relations. Imagine, after the next federal election, the GPC having 20 or more full time staff working side-by-side with our volunteers. Imagine having funds so that we can effectively enter into all byelections. Imagine having a Green Member of Parliament. Imagine the GPC as the Official Opposition. Imagine the GPC Leader as the Prime Minister of Canada.

Nous sommes très contents et contentes de pouvoir vous présenter un contenu qui est réellement bilingue dans ce numéro, grâce à la participation de plusieurs personnes à qui nous devons sincèrement remercier pour leurs efforts. Les articles en français et en anglais, la traduction des textes, la correction d'épreuves. Tout ceci a été réaliser grâce à eux.

À vrai dire, nous avons encore besoins de l'aide du côté françaispour assurer To paraphrase John Lennon's words un contenu bilingue dans le future, et from Imagine, “Some say that I'm a donc si vous vous intéressez ou vous dreamer but I'm not the only one. c o n n a i s s e z d ' a u t r e s q u i Why don't you come and join us and s'intéresseraient à nous aider, s.v.p. together, we can make Canada laissez-nous le savoir. Nous avons hâte de travailler avec vous. Green. Someday is now!” Bruce Abel Editor

Luk Arbuckle Rédacteur francophone

communications@greenparty.ca

luk.arbuckle@laposte.net

Bruce Abel is GPC Communications Chair and lives in Guelph, Ontario

Luk Arbuckle est franco-ontarien et il habite à Guelph en Ontario.

editor/rédacteur Bruce Abel rédacteur francophone Luk Arbuckle contributors/collaborateurs John Anderson Kevin Colton Frank de Jong Jim Harris Jerry Leblanc Michael Marshall Andy Shadrack Cody Torgerson traduction/correction d'épreuves translation/proof reading Antoine Duchastel de Montrouge Tamara Galko Toby Foong Judith Hamel Les opinions exprimées

ne sont pas nécessairement ceux du Parti Vert du Canada Conseil, des candidats ou de l'adhésion Views expressed are not necessarily those of the Green Party of Canada Council, candidates or membership Le contenu peut être reproduit avec le crédit donné à ©PVC 2004 Parti Vert du Canada

Contents may be reproduced with credit given to ©GPC 2004 Green Party of Canada

Green Canada Vert 15


www.partivert.ca

www.greenparty.ca

Someday is now! Join Volunteer Donate

L'avenir c'est maintenant! Adhérer Bénévolat Contribuer

Join

Adhérer

........... Yes , I want to make a difference. If you make a contribution of at least $10 per year, you are eligible for 12 consecutive months of membership in the Green Party of Canada.

........... Oui, je veux faire une différence. Si vous faites une contribution d'au moins10$ chaque année, vous avez droit à devenir membre du Parti Vert du Canada pour 12 mois consécutifs.

I am not a member of another federal political party. (Please check ) ...…..

Je ne suis pas membre d'un autre parti politique fédéral (Veuillez vérifier) ...……

Signature .........................................................................................

Signature..........................................................................................

Name ...............................................................................................

Nom ................................................................................................

Address ...........................................................................................

Adresse ...........................................................................................

City/Town ...........…........................Prov/Terr ...............................

Ville ........................................ Prov/Terr ....................................

Postal Code ..................................Phone.........................................

Code Postal ............................... Tél ..............................................

Email ...............................................................................................

Courriel ...........................................................................................

Volunteer

Bénévolat

........... Yes , I want to use my skills. Contact me!

..............Oui, je veux partager mes compétences. Contactez-moi !

Contribute

Contribuer

Yes , I w ant to be part of the solution.

Oui, je veux faire partie de la solution.

........ $50 ........ $100 ........ $200 Other $ ........

........ 50 $ ........ 100 $ ........ 200 $ Autre ........ $

Contributions of up to $400 may entitle you to a 75% tax credit on your federal income tax.

Les dons politiques jusqu'à 400 $ peuvent vous donner droit à un crédit d'impôt de 75 % sur vos impôts fédéraux.

…......... Cheque payable to Green Party of Canada

.......... Chèque payable au Parti Vert du Canada

…......... Visa

.......... Visa

….......... MasterCard

.......... MasterCard

Credit Card #....................................................................................

Numéro de la carte de credit:..........................................................

Expiry date: Month ….......................... Year .............…................

Date expiration: Mois …..................... Année …........................

Signature.........................................................................................

Signature ........................................................................................

Please contact us by internet or mail your payment to:

Veuillez nous contacter par Internet ou envoyer votre paiement à:

Green Party of Canada Box 997 Station B Ottawa, ON K1P 5R1

Parti Vert du Canada CP 997 Station B Ottawa, ON, K1P 5R1

www.greenparty.ca office@greenparty.ca

www.partivert.ca bureau@partivert.ca

16 Green Canada Vert


Green Canada Vert - Spring 2004