Page 1


2010

Agroalimentaire Productions végétales Service Social Commerce Distribution

S’orienter :

Agriculture

Bio-industrie

Environnement Aménagement Paysager


Madame, Monsieur, Ce « guide des métiers » du service social, de l’environnement, de l’aménagement paysager, de l’alimentation, du commerce et de la distribution, de la production végétale et de l’agriculture … se veut un outil d’aide à l’orientation scolaire et professionnelle dans des secteurs qui sont conduits sur le Campus de La Lande du Breil à Rennes. S’orienter c’est CHOISIR. Choisir c’est aussi renoncer. Et parfois c’est difficile… et d’autant plus difficile quand l’on ne sait pas. Pour choisir il faut savoir ; sinon le collégien, le futur lycéen ou étudiant, sa famille, se trouvent confrontés à une situation qui, faute d’informations, risque de se révéler source d’inquiétudes sinon d’angoisses. Les notes, les résultats scolaires, contrairement à ce que d’aucuns pensent, ne sont pas suffisants (et heureusement) pour raisonner une orientation. Trop souvent ils sont à tort mis en avant comme seul filtre de l’orientation, aboutissant parfois à une orientation par défaut : « je ne peux pas faire véto car je n’ai pas des notes suffisantes en maths pour faire un bac S et une prépa, alors je ferai médecine... » Mieux renseigné cet élève saurait que l’on peut être vétérinaire autrement que par la voie du bac S. L’orientation doit se raisonner aussi sur des compétences telles que le savoir-être, le savoir faire, la motivation et le projet que l’on aide le jeune à construire en l’aidant à trouver de l’information. Chef d’établissement, je me permets d’écrire ce qui précède car j’ai vu et vois avec satisfaction de nombreux jeunes qui ont choisi la voie technologique ou professionnelle comme voie de la réussite et de l’épanouissement professionnel et personnel avec des niveaux de parcours et de diplômes qu’ils n’avaient eux-mêmes pas imaginés au départ de leur cursus. Puisse ce guide vous aider à faire naître le désir d’un métier ou d’une profession afin de transformer ce désir en projet et ce projet en choix d’orientation. Avec mon équipe nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous aider à choisir. D. de Lansalut, Chef d’établissement CREDITS PHOTOS COUVERTURE : © Yahia LOUKKAL - © Clément Billet © ChantalS - © Edyta Pawlowska - © 2jenn

3

A la découverte des métiers

Les métiers des Services et du Social. ................................................................. 3 Aide à domicile.....................................................................................................................................................4 Animateur-coordonnateur de projets de développement..................................................................................................4 Auxiliaire de puériculture.................................................................................................................4 Educateur jeunes enfants...............................................................................................................5 Aide-soignant..........................................................................................................................................................5 Moniteur - éducateur.................................................................................................................................5 Les métiers du Paysage.................................................................................................................... 6 Architecte-paysagiste/dessinateur-concepteur...................................7 Entrepreneur paysagiste...................................................................................................................7 Chef d’équipe...........................................................................................................................................................8 Responsable de services espaces verts...........................................................8 Ouvrier qualifié en espaces verts....................................................................................8 Les métiers de l’Environnement......................................................................................... 9 Technicien de traitement des eaux.......................................................................... 10 Animateur de parc naturel......................................................................................................... 10 Conseiller agri-environnement. ....................................................................................... 10 Les métiers de l’Horticulture...............................................................................................15 Ouvrier horticole/Ouvrier serriste.............................................................................. 15 Chef de culture................................................................................................................................................ 16 Chef d’exploitation horticole................................................................................................ 16 Fleuriste......................................................................................................................................................................... 16 Les métiers de l’Agriculture..................................................................................................17 Animateur en Milieu Rural......................................................................................................... 18 Comptable................................................................................................................................................................. 18 Conseiller de Gestion......................................................................................................................... 18 Chargé de Clientèle Agricole (en Banque ou Assurance).................... 18 Chef d’Exploitation.................................................................................................................................. 19 Technicien Conseil................................................................................................................................... 19 Les métiers de l’Agro-Alimentaire et des Bio-industries. .........20 Assistant ingénieur................................................................................................................................. 20 Chef de Projet.................................................................................................................................................... 21 Conducteur de Lignes....................................................................................................................... 21 Responsable atelier production..................................................................................... 21 Responsable Qualité............................................................................................................................ 21 Les métiers du Commerce et de la Distribution...............................22 Manager de rayons.................................................................................................................................. 23 Technico-commercial.......................................................................................................................... 23 Attaché commercial export..................................................................................................... 23

11

Quelles formations ?


Les métiers des ... ... Services et dui dSocial on de soi Vous avez envie de vous occuper des autres ? Les métiers des services aux personnes demandent de la disponibilité, des qualités humaines et un très grand équilibre personnel. Chaque jour, il faut faire preuve de maîtrise de soi, on ne doit jamais montrer son impatience. Si vous pensez avoir les qualités requises, sachez que les débouchés sont aujourd’hui importants avec 16 000 organismes agréés dans ce secteur d’activité. A titre d’exemple, ce sont aujourd’hui 6 millions de ménages qui seraient demandeurs de services à la personne, 300 000 foyers qui seraient à la recherche d’une solution de garde pour leurs enfants… un vrai gisement d’emplois !

Un vra

Quelles formations pour ces métiers ? CAP SMR (Services en milieu rural) l

BEP SAP (Services aux personnes) l

l Bac Pro SMR (Services en milieu rural)

3


Et si j’étais...

... Aide à domicile

L’

aide à domicile ne se limite pas à assumer les tâches ménagères que la personne âgée ne parvient plus à accomplir elle-même. Elle est aussi une confidente, une conseillère et une oreille attentive aux difficultés des autres. En cas de problème, sa capacité de discernement lui permet d’intervenir au bon moment en s’appuyant sur les partenaires sociaux ou en alertant la famille. Soutien pratique, mais aussi soutien moral à la personne âgée, elle doit faire preuve de discrétion, de tact et d’esprit d’initiative. Plus qu’un métier, aide à domicile c’est d’une certaine façon un véritable don de soi. Outre de multiples qualités et compétences, l’aide à domicile doit par ailleurs disposer du permis de conduire pour se rendre d’un domicile à un autre.

... Animateur-coordonnateur de projets de développement

I

l intervient dans la mise en œuvre et le développement de projets en tous genres : vente directe, tourisme, mise en valeur du patrimoine… Ceux-ci ont pour dénominateur commun de se situer géographiquement en territoire rural. Pour mener à bien sa mission, l’animateur-coordonnateur doit avoir plusieurs casquettes : tantôt il doit faire preuve d’imagination et

d’inventivité, à d’autres moments il doit être capable de chercher des financements ou de se lancer dans des opérations de promotion. Véritable dénicheur de bonnes idées, il lui faut se renouveler sans cesse et accepter de travailler dans l’incertitude et les aléas qui accompagnent la naissance d’un projet quel qu’il soit.

... Auxiliaire de puériculture

E

n contact permanent avec les enfants, le rôle de l’auxiliaire de puériculture est de répondre à leurs besoins en leur apportant des soins ou en participant à leur éveil par divers activités. Elle est présente quotidiennement auprès des enfants pour leur assurer un bien-être physique et psychologique. Ses horaires sont variables, en milieu hospitalier elle peut par exemple travailler la nuit. Mais elle peut intervenir également en PMI (centre de Protection Maternelle et

4

Infantile) ou en structure d’accueil de type crèche, ce qui détermine d’ailleurs en partie sa mission. Dans l’une ou l’autre de ces structures, elle exerce toujours en appui d’une infirmière ou d’une puéricultrice. Une auxiliaire de puériculture doit être doté d’une certaine patience, être capable de douceur et d’affectivité auprès des enfants et être à l’écoute de la moindre de leurs réactions.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Et si j’étais...

... Educateur jeunes enfants

L’

éducateur de jeunes enfants intervient dans différentes structures (crèches, hôpitaux, centres de soins, ludothèques…) auprès d’un public d’enfants de 0 à 6 ans. Par son action, il vise à développer l’autonomie de l’enfant, ses capacités sensorielles et motrices pour favoriser sa socialisation. Il n’intervient jamais seul, mais en accompagnement d’autres professionnels : puéricultrice, assistante sociale… Son action se prolonge auprès des parents qu’il soutient dans leur rôle éducatif.

L’éducateur doit donc se prévaloir de connaissances solides en psychologie et en techniques éducatives.

... Aide-soignant

L’

aide-soignant exerce très majoritairement en milieu hospitalier, dans les maisons de retraite, EPAD ou autres structures d’accueil, mais il peut aussi exercer à domicile dans le cadre de l’hospitalisation à domicile. Il accompagne les personnes dans leur quotidien et effectue des soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ce métier nécessite une bonne santé physique pour pouvoir déplacer les personnes. Son intervention se fait toujours sous la responsabilité d’un infirmier et il travaille le plus souvent en équipe. Toilette des patients, repas, réfection des lits, accueil, installation et transferts des patients… rythment son quotidien. Dans ces conditions, il faut bien sûr avoir le sens du contact et le goût de l’écoute.

... Moniteur - éducateur

I

I exerce son activité en direction des personnes en difficulté : adolescents ou adultes inadaptés, handicapés, personnes âgées dépendantes. En relation avec les psychologues, assistants de service social, enseignants et médecins, il veille à leur épanouissement, développe leurs capacités d’adaptation et les aide à accomplir les gestes de la vie quotidienne. Il doit donc stimuler leurs capacités affectives, intellectuelles, sociales et physiques en organisant et en animant différentes activités. Il lui faut aussi être en mesure de rédiger régulièrement des

comptes-rendus de son activité et de participer à des réunions au cours desquelles il sera amené à s’exprimer et à défendre des positions ou des propos éducatifs.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

5


Les métiers du ... ... Paysage ert ! Passez au v

Ces dernières années, les collectivités ont consacré une part sans cesse croissante de leur budget aux espaces verts. Parcs et jardins fleurissent un peu partout dans les villes et villages, ronds-points et abords des bâtiments publics se sont mis au vert. Tantôt suivant la tendance, l’anticipant à d’autres moments, les particuliers misent aussi sur le jardin pour sublimer leur maison et ils sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à faire appel à des professionnels. En 5 ans, le nombre d’entreprises du paysage a progressé de 11 % et le secteur compte aujourd’hui 69 100 salariés dans ses rangs. Paysagiste, Chef d’équipe, Responsable de service espaces verts ou ouvrier qualifié, des métiers qui ont le vent en poupe !

Quelles formations pour ces métiers ? CAP TP (Travaux paysagers) l

BPA TAP (Travaux d’aménagement paysagers) l

l

Bac Pro TP

l Bac pro Aménagement Paysager l

6

BTS Aménagement Paysager

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Et si j’étais... ... Architecte-paysagiste dessinateur-concepteur

M

i-artiste, mi-artisan, il conçoit, imagine et donne corps à vos plus belles idées avec le talent et l’inventivité du créateur, mais également dans le respect des techniques d’entretien et d’aménagement des espaces verts. Son travail consiste donc en un savant dosage d’imagination teinté d’un réalisme certain. Un concepteur fabrique du beau, mais il doit aussi tenir compte dans son travail d’une somme de contraintes telles que les règles juridiques ap-

plicables au paysage, l’entretien du futur aménagement qu’il vient de concevoir ou encore la durabilité de celui-ci dans le temps. Si l’architecte ou le concepteur peut donc se permettre de temps en temps d’avoir la tête dans les nuages pour y puiser son inspiration, il se doit aussi et surtout de conserver les pieds bien sur terre !

... Entrepreneur paysagiste

L

e paysagiste doit maîtriser parfaitement le végétal pour choisir celui qui convient le mieux au sol et au climat propres à chacun des espaces qu’il va aménager. De plus en plus, on fait appel à lui pour ses compétences en maçonnerie de jardin en vue de construire des escaliers, réaliser des dallages ou monter des murets par exemple. Professionnel du végétal et du minéral, le paysagiste dispose aussi d’un savoir-faire dans le travail du bois. Il est capable d’embellir un jardin en proposant pergolas ou jardinières ici et là. Homme de terrain, mais pas seulement, il joue également un rôle de conseiller auprès de la clientèle et doit être en mesure d’établir un devis et de gérer une enveloppe budgétaire. A la tête de sa propre entreprise, il ne ménage pas sa peine et doit fréquemment troquer les gants, outils et engins de chantier pour se consacrer à la gestion économique de son entreprise.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

7


Et si j’étais...

... Chef d’équipe

E

n raison de sa parfaite connaissance des techniques d’aménagement paysager, des matériaux et matériels, c’est au Chef d’équipe qu’il revient de prendre les décisions tactiques sur un chantier. Qui fait quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Voilà quelques unes des questions cruciales auxquelles il doit répondre. Décisionnaire, c’est donc aussi un meneur d’hommes, un organisateur des moyens techniques et humains qui lui sont alloués. Sur un chantier, il est seul maître à bord et c’est lui qui donne le tempo aux ouvriers qui l’entourent.

... Responsable de services espaces verts

L

e Responsable de services espaces verts des collectivités est, au même titre qu’un entrepreneur paysagiste ou qu’un Chef d’équipe, un très bon professionnel qui maîtrise à la fois les techniques d’aménagement paysager, mais aussi la gestion humaine et économique. Il est Responsable d’un service et d’un territoire qu’il doit valoriser au mieux. Même si son action n’est pas guidée par la rentabilité financière, il doit toutefois respecter un budget annuel de fonctionnement et d’investissement. Dans un nombre important de collectivités aujourd’hui,

lui et les agents qui sont placés sous son autorité font principalement des travaux d’entretien (taille, tonte, élagage…), la partie création étant alors sous-traitée à des entreprises privées. C’est dans le domaine des démarches respectueuses de l’environnement que les collectivités sont à la pointe par la mise en œuvre de techniques de désherbage alternatives par exemple ou l’organisation d’une gestion différenciée des espaces prenant en compte la dimension écologique.

... Ouvrier qualifié en espaces verts

O

n parlera d’ouvrier qualifié ou d’agent technique selon qu’il intervient dans une entreprise privée ou au sein d’une collectivité locale. Il peut être spécialisé et auquel cas il interviendra uniquement en entretien ou en maçonnerie par exemple ou au contraire compter plusieurs cordes à son arc et alors on dira de lui qu’il est polyvalent. C’est un parfait technicien capable de travailler dans le plus strict respect des règles de l’art. Doté de solides connaissances, il fait preuve de rapidité, d’efficacité et d’une bonne maîtrise des gestes professionnelles dans l’exécution des tâches qui lui sont confiées. A la fois habile, rigoureux et respectueux des consignes, le résultat final d’un chantier dépend en grande partie de sa contribution.

8

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Les métiers de ... ... L’environnement tez-vous à l’eau ! Je

La protection de l’environnement et l’aménagement des espaces, éléments centraux des politiques de développement durable, sont désormais sous les projecteurs. Ce secteur promis à un brillant avenir représente un véritable gisement d’emplois pour ceux qui ont la fibre « verte ». Aujourd’hui, on comptabilise déjà 480000 emplois dans de secteur de l’eau, des déchets et du traitement des pollutions. Vous rêvez de vous investir dans la protection des espèces en voie de disparition ou de passer votre temps à parcourir plaines, monts et forêts ? Vous revendiquez une certaine écocitoyenneté ? Vous êtes inquiets des agressions que nous faisons subir à notre planète ? Le secteur de l’environnement est fait pour vous ! Ces métiers demandent une double compétence. Pour les travaux sur le terrain, vous devrez parfois travailler dans des conditions climatiques difficiles. Mais, il faudra aussi savoir passer du temps dans les bureaux pour avancer les dossiers et assurer l’administratif. Qu’à cela ne tienne, on est prêt à tout pour Dame Nature !

Quelles formations pour ces métiers ? l

2nde générale et technologique EATC ( Ecologie, Agronomie, Territoire et Citoyenneté )

Bac Technologique STAV Aménagement (Services et Technologies de l’Agronomie et du vivant)

BTS ACSE (Analyse et Conduite des Systèmes d’Exploitation )

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

9


Et si j’étais... ... Technicien de traitement des eaux

D

enrée précieuse s’il en est, l’eau doit être traitée avec les soins et les précautions qui s’imposent à son égard. C’est notamment le rôle du technicien du traitement des eaux qui intervient à différents stades pour faire que notre eau du robinet soit potable. Tantôt sur le terrain, tantôt en laboratoire, le technicien du traitement des eaux est un spécialiste des opérations de décantation, filtration, envoi dans les canalisations… Il contrôle les vannes, les branchements, les réservoirs et effectue les prélèvements et analyses. Il a bien souvent des agents placés sous sa responsabilité qui eux-mêmes contrôlent les machines de traitement. Au regard de la responsabilité qui lui incombe, il doit faire preuve d’une grande rigueur et de connaissances solides en biochimie, hydraulique, système électrique ou process. Et comme une panne ne prévient jamais, il doit être prêt à intervenir à tout moment !

... Animateur de parc naturel

L’

animateur de parc naturel joue un rôle d’interface entre le public et la faune ou la flore. C’est un homme de terrain et de contact qui connaît suffisamment la nature pour la faire découvrir aux autres. Observer les animaux, recueillir des renseignements ou organiser une conférence…, ce sont

quelques unes de ses autres missions. Garant de la préservation du patrimoine, il est capable de braver les conditions météorologiques défavorables et de faire preuve d’un certain sens de la communication pour informer, sensibiliser et convaincre.

... Conseiller agri-environnement

M

ise aux normes des bâtiments d’élevage, amélioration du stockage et de l’épandage des fumiers et lisiers, contrôle des différentes substances utilisées par l’exploitant …, la protection de l’environnement est l’affaire du Conseiller agri-environnement. Souvent employé par une Chambre d’agriculture, il pose un diagnostic sur les pratiques des exploitants et les aide à établir un plan d’intervention pour une mise aux normes de leurs installations. Il les accompagne également pour mieux raisonner leurs pratiques dans le souci d’une meilleure prise

10

en compte de l’environnement. Quand il ne fait pas de l’intervention au cas par cas en proposant des solutions surmesure, il participe ou organise des salons, forme des groupes d’agriculteurs avec toujours un seul et même objectif en tête : militer en faveur d’un développement durable. Pour cela, il doit bien sûr se tenir informé des évolutions réglementaires et législatives, rester en contact permanent avec les évolutions en matière de connaissances scientifiques et techniques dans son champ d’intervention.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Apprentissage ou voie scolaire temps plein ? Un choix Cornélien Apprentissage ou voie scolaire temps plein ? Il n’y a pas une alternative meilleure que l’autre, il y a celle qui vous convient le mieux ou plutôt qui convient le mieux à votre enfant. Pendant longtemps, l’apprentissage était très majoritairement réservé aux jeunes qui souhaitaient intégrer rapidement la vie active après un CAP. Aujourd’hui, l’apprentissage concerne tous les niveaux de qualification, cela va du CAP au diplôme d’ingénieur, en passant par le Bac Pro, le BTS ou encore la licence pro.

L’apprentissage, une solution pour les déçus du système scolaire ? Votre enfant ne montre pas une grande motivation pour l’école, faut-il le diriger vers l’apprentissage ? A cette question que se posent souvent les parents, on ne peut pas apporter une réponse ferme et définitive. Il arrive parfois qu’un jeune trouve dans l’apprentissage un nouveau souffle pour repartir ou poursuivre sa scolarité du bon pied et cela pour de multiples raisons. Le rythme alternant des périodes en entreprises avec des périodes en centre de formation peut quelquefois lui permettre de trouver un nouvel équilibre. Le temps passé en entreprise le fait également gagner en maturité en le

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

11


Des formations de la 4ème à Bac +3...

w

c

Licence professionnelle Production Industrielle Spécialité procédés et analyses en chimie et agroalimentaire ( En partenariat avec l’IUT de Rennes )

Sciences & Technologie de l’Agronomie & du Vivant

Production / Aménagement

2 ans

Seconde générale et technologique EATC

BTS TC Technico Commercial Boissons, Vins & Spiritueux

BTS Sciences & Technologies de l’Aliment Industries Laitières

Bac Pro en 3 ans

Bac Professionnel TCV

Bac Professionnel TCV

Technicien Conseil Vente

Technicien Conseil Vente

Animalerie *

Produits Horticoles et de Jardinage *

Seconde professionnelle Conseil Vente * Ce bac existe également, à la Lande du Breil, en 2 ans après un BEPA.

BTS Science Technologies l’Aliment Industries Alime

Bac Pro en 3 ans

Bac Professionnel TP Travaux Paysagers

Seconde professionnelle Nature, Jardin, Paysage & Forêt CAPA TP Travaux Paysagers 2 ans

CYCLE PROFESSIONNEL PRODUCTION VEGETALE

Bac Technologique STAV

BTS TC Technico Commercial Produits Alimentaires

CYCLE PROFESSIONNEL AMENAGEMENT

BTS ACSE Analyse et conduite des systèmes d’exploitation

CYCLE PROFESSIONNEL CONSEIL VENTE

L3 L2

CYCLE TECHNOLOGIQUE

POLE LYCEE

POLE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

... à temps plein au lycée

3ème 4ème confrontant à la réalité d’une vie de salarié avec tout ce que cela comporte comme contraintes. On est en effet parfois très loin de l’environnement protégé que l’école telle qu’elle est organisée aujourd’hui offre aux lycéens. Mais il ne faut pas se tromper, si la seule et unique motivation du jeune pour entrer en apprentissage se résume à un calcul sur le temps en moins qu’il passera sur les bancs de l’école, c’est un échec presque assuré ! Parce que si un apprenti est moins fréquemment en classe que ne peut l’être un lycéen, il prépare le même diplôme. Il lui faudra donc redoubler d’efforts pendant ses semaines de présence en Centre de formation. Par ailleurs, son emploi du temps est chargé, 35 heures par semaine, qu’il soit en entreprise ou au CFA. Finis donc les mercredis après-midi farniente devant la télé ou les sorties avec les copains en milieu de semaine ! Quand il a fini sa journée de travail, l’apprenti aspire au repos, et c’est bien

12

normal ! Pourtant, il lui faut encore penser à ses devoirs, réviser ses cours… et il y a nécessairement moins de place pour les loisirs dans cette nouvelle organisation de son quotidien. L’apprentissage, un sésame vers l’emploi Si on s’interroge maintenant sur l’intérêt de l’apprentissage au regard de l’insertion professionnelle, il est indéniable qu’il s’agit-là d’une formule qui séduit les employeurs. Un apprenti, c’est déjà un salarié et quand il a achevé sa formation il peut se prévaloir d’une expérience significative qui le rend immédiatement opérationnel. Mais là encore, il faut être prudent et ne pas porter de jugement hâtif parce que si une expérience c’est bien, la priorité reste indiscutablement l’obtention du diplôme ! Ne l’oublions pas, c’est encore la meilleure des portes d’entrée dans le monde du travail.

B Pro

P

Se P


Pour votre orie ntation, retrouvez nous également sur www.

.

... par apprentissage au CFA campus-lan dedubreil.o rg

Bac Professionnel oductions Végétales PFL Productions florales & légumières Préparation conjointe au CAP Fleuriste

econde professionnelle Productions Végétales

CAPA PFL Productions Florales 2 ans

CYCLE PROFESSIONNEL SERVICES

Bac Pro en 3 ans

Prépas Concours - Aide Soignante (IFAS) - Auxiliaire de Puériculture (IFAP) Bac Professionnel SMR Services en milieu rural 2 ans

BEPA SAP Services aux personnes 2 ans CAPA SMR Services en milieu rural 2 ans

Bac Pro en 3 ans par apprentissage

CYCLE PROFESSIONNEL AMENAGEMENT

entaires

POLE APPRENTISSAGE

Autres BTS / DUT / Formations universitaires

es & s de

Bac Professionnel TP Travaux Paysagers

Bac Professionnel TP Travaux Paysagers

(accessible également après un BEPA)

2 ans

Seconde professionnelle

Nature, Jardin, Paysage & Forêt

BPA TP Travaux Paysagers

(Temps plein)

CAPA TP Travaux Paysagers 2 ans

3ème 4ème Un salaire et un nouveau statut Enfin, on ne peut pas clore le sujet sans évoquer l’aspect rémunération. Un apprenti est rémunéré à hauteur d’un certain pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de son ancienneté dans l’entreprise. Cette rémunération est une motivation supplémentaire pour de nombreux candidats à l’apprentissage et après tout, quoi de plus normal ! Les adolescents ou les jeunes adultes aspirent à plus d’autonomie en s’offrant de temps à autres ce dont ils ont envie sans être pour cela tributaires de leurs parents. Parfois même, c’est ce salaire qui leur donne les moyens matériels de poursuivre leurs études, notamment lorsque leurs parents se trouvent dans une situation financière difficile. La contrepartie de ce salaire, parce qu’il y en a bien évidemment une, c’est que l’apprenti se doit de respecter les obliga-

tions qui incombent à tout salarié. Il est en effet comme tout à chacun soumis au droit du travail : horaires, règlement de l’entreprise, et il doit par exemple produire un arrêt de travail pour justifier de ses éventuelles absences. C’est à la fois très logique, mais aussi très nouveau pour le jeune qui est habitué à des règles de fonctionnement plus souples dans le système par voie scolaire temps plein. Alors, pour ou contre l’apprentissage ? C’est maintenant à vous de choisir !

1 an

BPA TP Travaux Paysagers 2 ans


Projet* Rentrée 2010 Intéressés par les métiers de la fabrication cosmétique, pharmaceutique ou alimentaire ? Bac Pro BIT (Bio-Industries de Transformation) 2nde à Temps Plein, 1ère & Term. en Apprentissage

! n i a m e d r u o p r e i t é m n U Rue Fernand Robert-CS 84233 - 35042 Rennes Cedex

Tel: 02.99.59.34.94 - Fax: 02.99.54.92.31 - www.campus-landedubreil.org

* sous réserve de l’accord des autorités de tutelle.

Projet* Rentrée 2010 Intéressés par les métiers du Paysage ? BTS Aménagements Paysagers par apprentissage

! n i a m e d r u o p r e i t é nm U Rue Fernand Robert-CS 84233 - 35042 Rennes Cedex

Tel: 02.99.59.34.94 - Fax: 02.99.54.92.31 - www.campus-landedubreil.org

* sous réserve de l’accord des autorités de tutelle.


Les métiers de ... ... L’horticulture ! s e t n la p s e ll e b s séduire par le Laissez-vous

De plus en plus, le bon producteur doit être un bon vendeur… Dans le secteur des cultures spécialisées, la concurrence n’est pas un vain mot : il y a celle que font peser nos partenaires commerciaux (Pays-bas, Espagne, Italie, Amérique du Sud) mais aussi celle qu’impose la grande distribution par laquelle transite la majorité des marchandises. Pour réussir dans ces métiers, mieux vaut avoir la bosse du commerce et le sens de l’imagination afin de proposer des produits beaux, susceptibles de séduire les consommateurs volages. Le secteur de l’horticulture se caractérise par sa haute technicité et par sa constante évolution. Multiplication invitro, régulation climatique par ordinateur, biotechnologie, traitements phytosanitaires… font partie du jargon des floriculteurs et des maraîchers, deux professionnels à ne pas confondre. Les floriculteurs produisent des plantes en pots, des fleurs coupées, généralement sous serres, alors que les maraîchers produisent des légumes parfois sous serres, mais également en pleine terre.

... Ouvrier horticole - ouvrier serriste

V

éritable cheville ouvrière, il plante, repique, fertilise, traite les plantes et les conditionne. Il lui faut se prévaloir d’une bonne condition physique, connaître parfaitement les plantes et les matériels et équipements. La plante est un véritable être vivant que l’ouvrier serriste va devoir nourrir en lui apportant de l’eau, des sels

minéraux, du gaz carbonique et l’énergie de la lumière solaire, tout cela pour favoriser sa croissance ! Il doit donc faire preuve d’un réel amour du végétal, mais aussi de grandes capacités de réflexion. Faire grandir une belle plante n’est pas un exercice aisé !

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

15


Et si j’étais...

... Chef de culture

L

e Chef de culture gère et organise. C’est lui qui dirige les ouvriers serristes, planifie les interventions sur les cultures, orchestre en quelque sorte la production. Il est nécessairement un bon manager et un bon technicien. La serre et ses équipements en tous genres, des plus simples aux plus sophistiquées, n’ont pas de secret pour lui. Il connaît tout du végétal, ses besoins,

les maladies qui peuvent le toucher, les méthodes de lutte intégrée… Bref, c’est un Chef qui domine son sujet !

... Chef d’exploitation horticole

C’

est un Chef d’entreprise qui connaît les mêmes soucis que les autres : il doit opérer des choix stratégiques et tactiques pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixé en termes de développement de son activité, de rentabilité économique, de conditions de vie et de travail… Mais en matière d’horticulture, si un bon technicien ne fait pas nécessairement un bon chef d’exploitation, un bon Chef d’exploitation est toujours un bon technicien. Autrement dit, il faut connaître parfaitement le métier, les techniques horticoles et les végétaux pour devenir ensuite un décideur capable de donner les bonnes orientations à son entreprise. A ces qualités s’ajoute une parfaite maîtrise des coûts, et plus généralement de la gestion sous

... Fleuriste

N

e vous méprenez pas, le fleuriste ne produit pas les fleurs, il en fait des bouquets, des compositions et il les vend ensuite. Néanmoins nombre de fleuristes ont fait leurs gammes dans l’horticulture pour embrasser la profession de leur rêve ensuite. Ce n’est bien sûr pas un passage obligé, mais de la même manière qu’un musicien doit connaître le solfège pour développer son art, un fleuriste ne donnera la pleine mesure de son savoir-faire qu’à la condition qu’il connaisse bien les fleurs qui servent de base à ses compositions. Les

16

ses divers aspects : économiques, humains, juridiques… Et en ce domaine, on évolue dans un univers particuliers avec ses propres règles de fonctionnement. Conclusion : Chef d’exploitation horticole, cela ne s’improvise pas, mais cela peut s’apprendre.

chemins les plus courts ne sont donc pas toujours les meilleurs et c’est d’autant plus vrai pour ceux qui souhaitent développer leur propre activité. On ne saurait trop leur recommander alors d’acquérir une maturité et un niveau suffisant pour mettre toutes les chances de leur côté.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Les métiers de ... ... l’Agriculture s é h c n a r b t e s é i iers var Des mét

Le monde agricole offre des opportunités de carrières enrichissantes pour ceux qui rêvent de réconcilier modernité et tradition, et de travailler au plus près de la nature en utilisant les technologies du futur. Aujourd’hui les questions d’alimentation sont au cœur des débats. Le monde va avoir besoin d’agriculteurs encore plus inventifs, capables de maîtriser les découvertes scientifiques et de mettre en œuvre des pratiques innovantes pour répondre aux besoins des 9 milliards d’habitants attendus d’ici 2050, sans compromettre ni les ressources naturelles ni la biodiversité. Du grand art en perspective ! Le secteur agricole évolue, ses métiers changent, ses exploitations prennent de l’ampleur… Aujourd’hui, la Bretagne se situe même au 1er rang des régions françaises pour les productions laitières, porcines, avicoles et également dans le domaine des productions légumières. La terre fait germer de nombreux emplois, de plus en plus techniques et variés que ce soit dans la production, le conseil, la vente, l’agrotourisme. Parallèlement, le secteur n’a pas attendu Internet pour devenir “branché” : l’informatique joue un rôle majeur dans la gestion des exploitations agricoles. Grâce aux progrès réalisés, de nombreuses tâches sont désormais automatisées, rendant les métiers beaucoup moins physiques qu’auparavant et les progrès de l’électronique ont transformé les machines agricoles en de redoutables robots. Nombre de jeunes qui ne sont pas issus du milieu agricole trouvent un emploi valorisant dans ce secteur. Et si le bonheur était dans le pré ?

Quelles formations pour devenir chef d’exploitation, comptable, conseiller de gestion, chargé de clientèle agricole, technicien conseil ou animateur en milieu rural ? l

BAC Technologique STAV - Production ( Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant ) BTS ACSE (Analyse et Conduite des Systèmes d’Exploitation ) l

fin de xigé a e t s e c technieau ba ences iv t e n é p le m , ller d’hui d s co aujour des s’insta . Les seule t r s u e o p e t c a ir r que de l’Et la polyvalen ment d’avo utils A note aides , le s s a so e e g t e d é n d r a e cie suffis aîtrise cessit u é s m n bénéfi lu a n p L tenir a e sont e exploitatio n gestion… our se p . s it r e n ques n le p , u b ’es sa mie Gérer rture d nt indispen écono e v n mise. e u o s e e e n e et issanc t une grand devien ualifié conna passe ee plus q e u n s sur iq e i t e u a s epos r e plu d inform de tout se q ir n e r e v u av apant ain d’œ giques, son ur la c s coura m s t e e d s le besoin tiques écolo conomique ise, à teur a ntrepr sé e ’e léma t d b ace. in f o c Le sec r a e fi r p le ch re ef cont aux b iè s a le e n it a d r ib é s e m v e sen ompt n d’un enu un hés e en c cherc ur, dev n exploitatio e lt la pris u lus re ic r p o g s n a e e l’ ir s cité de pour condu de plu alent ! ur cela er rég o is p r e t ît s n a m eux s so à é fi d li n a a u 2 qu unes q bac + Les je et les

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

17


Et si j’étais...

... Animateur en milieu rural

I

l a pour mission d’animer les réseaux d’agriculteurs en soutenant leur esprit d’entreprise et d’innovation et en favorisant l’émergence et la réalisation des projets agricoles, individuels ou collectifs. Aidant à la mise en œuvre de projets par les agriculteurs, il réalise des diagnostics portant sur les potentialités agricoles d’une zone rurale, sur les besoins d’équipement ou d’aménagement des exploitations. Il travaille avec les agriculteurs, les organismes agricoles

associés, d’autres secteurs socioprofessionnels, les collectivités locales, notamment pour les projets qui s’inscrivent dans une stratégie de développement rural au niveau départemental ou régional. Généralement employé dans les chambres d’agriculture, les centres de gestion, les coopératives, les associations d’exploitants agricoles, les organismes de contrôle de performances, des groupements de communes peuvent également avoir besoin d’un animateur en milieu rural pour élaborer des projets de développement collectif. Ce métier requiert de l’écoute et de solides connaissances techniques agricoles, constamment à réactualiser. Les animateurs sont amenés à se déplacer très souvent sur le terrain, dans les exploitations.

... Conseiller de Gestion

T

ravaillant auprès des exploitants agricoles, forestiers et aquacoles, il leur apporte une assistance et un suivi technique afin d’améliorer leurs productions tant en qualité qu’en quantité. Ce soutien se fait par l’analyse, le conseil, l’animation mais également la sensibilisation sous la forme d’informations destinées à faciliter la maîtrise technique, économique, sociale de l’exploitation et de son environnement, de manière individuelle ou par l’organisation de journées d’information. Le conseiller agricole fait des propositions pour rendre l’exploitation plus fonctionnelle, pour améliorer les conditions de

travail. Il fixe des objectifs et des moyens à mettre en œuvre pour les atteindre, il facilite la prise de décision du chef d’exploitation. Par son travail, le conseiller agricole peut aussi contribuer au développement économique, social et culturel d’une région. Généralement sur l’exploitation, à l’intérieur des ateliers de production, au domicile de l’exploitant, en salle de réunion ou encore sur divers lieux de manifestations agricoles, ce métier exige de nombreux déplacements un sens du contact, des capacités d’analyse et d’écoute et une grande disponibilité.

... Chargé de Clientèle Agricole (en Banque ou Assurance)

A

ssurer le suivi d’une clientèle dans la gestion de ses comptes professionnels et privés, dans la programmation de ses investissements, dans l’évolution de la structure de l’exploitation ou de l’entreprise, tel est le rôle du chargé de clientèle agricole. Occupant un poste commercial, il est pleinement responsable d’un “portefeuille” de clients. Bien qu’il doive rendre compte à son responsable ou directeur commercial, le chargé de clientèle a néanmoins dans le cadre de la politique définie, une large autonomie de fonctionnement. De plus en

18

plus fréquemment, cette activité peut se dérouler via le téléphone qui devient alors un outil essentiel de travail. Accueil, visite, prospection et développement d’une clientèle connue ou potentielle de particuliers ou de professionnels, constituent son fonds de commerce. Le chargé de clientèle agricole vend dans son domaine des produits et des services financiers, participe aux actions commerciales de la banque mais peut aussi assurer les services courants au guichet (virements, chèques…) dans les agences de petite taille.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Et si j’étais...

... Chef d’Exploitation

V

éritable chef d’entreprise, spécialisé dans l’élevage, les grandes cultures, la viticulture, l’arboriculture ou le maraîchage, combinant souvent plusieurs de ces activités, le chef d’exploitation a des journées bien remplies. Passionné par la nature, doté d’une solide formation technique, assisté d’outils informatisés et doté d’une bonne résistance physique, vous retrouverez ce dernier soit derrière son ordinateur soit sur le terrain. Par tous les temps, il prépare le sol, sème, récolte, s’occupe de l’alimentation et veille à la bonne santé des animaux, aménage et fait évoluer ses installations… Travail de la terre, techniques d’élevage, conduite et réparation des équipements agricoles, gestion comptable et administrative, suivi de la politique agricole commune… font donc partie de son quotidien. A cette palette, il faut ajouter une approche commerciale qui lui permettra de

... Comptable

T

raduire en chiffres toute l’activité de l’entreprise, tel est le rôle du comptable. Méthodique, il enregistre les dépenses, les recettes et les investissements de l’entreprise au quotidien. Dépendant d’une structure de gestion, il aura pour mission de prolonger le travail du chef d’exploitation ou de l’artisan en préparant

négocier avec ses fournisseurs, mais aussi d’envisager ses ventes et particulièrement de se retrouver lui-même en situation de transformateur-vendeur Quelle que soit la taille de son exploitation, le chef d’exploitation se pose les mêmes questions qu’un chef d’entreprise. Quelles productions choisir ? Que désire le consommateur ? Où et comment investir (machines agricoles, équipements, bétail…) ? Comment sélectionner les fournisseurs ? Autant de réflexions pour anticiper l’avenir, valoriser les critères de qualité et appliquer les normes européennes.

les comptes annuels, en réalisant les enregistrements, en facilitant les déclarations fiscales, en organisant le planning des taches administratives… Proche du chef d’entreprise, il devra outre des qualités de rigueur et d’organisation posséder un sens de l’écoute et du relationnel

... Technicien Conseil en Productions végétales ou animales

I

l accompagne les exploitants agricoles à adapter leur activité. Sensibiliser à l’agriculture raisonnée, réaliser un diagnostic d’exploitation, animer une journée d’information et d’échanges… sont quelques unes des différentes missions du technicien conseil, en relation avec les agriculteurs. Le technicien conseil aide les exploitants agricoles à améliorer la quantité et la qualité de leur production (végétale ou animale), l’ergonomie de leur exploitation en la rendant plus fonctionnelle ou encore leurs conditions de travail. À partir d’une démarche précise passant par une analyse de l’exploitation, un diagnostic des

points de réussite et des difficultés rencontrées, il arrive ainsi à personnaliser ses conseils, sur les plans techniques, économique, juridique, comptable, social… Les compétences requises pour exercer ce métier sont avant tout un bon sens du contact. De bonnes capacités d’analyse, d’adaptation et d’écoute, des connaissances techniques et pratiques solides, sans oublier la rigueur et un sens de l’organisation, feront également de vous un technicien conseil très apprécié des exploitants. Près de 75 % des offres d’emplois en conseil et développement agricoles concernent les bac +2 et près des trois quarts des postes sont occupés par des débutants.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

19


Les métiers de ... ... l’Agro Alimentaire rvice de nos papilles !

Sciences et technologies au se

Secteur industriel français de pointe, le secteur de la technologie des aliments sollicite de multiples compétences : recherche-développement, analyse – laboratoire, production, services logistiques et commerciaux C’est donc un secteur varié et porteur d’emplois, où se côtoient de très grands groupes et de petites structures artisanales qui accordent une grande place aux jeunes munis d’une qualification professionnelle. C’est aussi un secteur en constante innovation, où sont mis en œuvre toutes les approches pour satisfaire les besoins du consommateur tant en termes de produits qu’en matière de distribution et de commercialisation S’orienter vers le secteur de la technologie des aliments est un choix avisé pour ceux qui souhaitent intégrer un secteur dynamique et solide laissant place à la qualité, au savoir faire artisanal associé à une haute technologie et à l’innovation.

Quelles formations pour ces métiers ? Bac PRO BIT ( Bio-industries de transformation ) l

BTS Sciences et Technologies de l’Alimentation l

Licence PRO Production Industrielle - Spécialité procédés et analyses en chimie et agro-alimentaire

© Colibri

l

... Assistant ingénieur

C

hargé de veiller à la préparation et au contrôle de l’exécution d’opérations techniques ou spécialisées, l’assistant ingénieur peut être chargé d’études spécifiques, de mise au point ou d’adaptation de techniques ou méthodes nouvelles. Il a pour mission de

20

gérer une équipe de participer aux taches d’encadrement tout en conservant un esprit d’écoute, il est conduit à expliquer des procédures et pour cela doit posséder de réelles qualités pédagogiques. Il seconde l’ingénieur et doit en permanence se former aux nouvelles technologies

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Et si j’étais...

... Chef de Projet

S

a mission : Assurer la bonne réalisation d’un ou plusieurs projets de l’entreprise. Entouré d’une équipe, son rôle est de définir les actions à entreprendre, planifier et coordonner les tâches de ses collaborateurs, suivre l’avancement des réalisations et l’atteinte des objectifs. Le chef de projet peut ainsi être en char-

ge du développement d’un nouveau produit, de sa conception à sa mise sur le marché. Il travaillera alors en coordination avec l’équipe marketing, les services qualité, production et commercial.

... Conducteur de ligne

R

esponsable d’une ou plusieurs lignes de fabrication (de conditionnement), il doit assurer leur fonctionnement optimal, afin de produire dans le respect des cahiers des charges et dans l’objectif de fournir un produit de qualité. Il organise son activité et la régule dans le cadre des objectifs qui lui ont été formulés (productivité, qualité, hygiène, sécurité). Sa compétence lui permet d’assurer le contrôle du matériel qu’il utilise et de diagnostiquer les pannes. Il organise et anime le travail une équipe d’opérateurs des lignes qu’il supervise. Ce travail répond aux

exigences de la production et est organisé en 2x8 ou 3x8. L’expertise du conducteur de ligne lui permet d’intervenir pour proposer des améliorations en organisation, en fonctionnement, voir en matériel. Il assure une relation avec les autres services encadré par un responsable d’unité, sa vigilance doit lui permettre de faire face à des situations à problèmes (fluidité de la ligne, risque de panne, d’accident…). Poste évolutif dans le temps, il s’agit d’un emploi particulièrement recherché par les entreprises.

... Responsable Atelier Production

I

l a la responsabilité d’une unité de production (par exemple, les lignes produisant les crèmes glacées) ou de toute la production de l’usine (par exemple, les unités de production de glace, et sorbet). Il participe à la détermination des objectifs (quantités et gamme de produitsqualité- aspects économiques- calendrier). A partir de ces éléments il met en œuvre le processus de production et en assure le suivi et le contrôle, en relation étroite avec les autres services de l’entreprise (approvisionnementqualité-maintenance-logistique…), tout en collaborant avec les fournisseurs extérieurs et les clients. Son domaine d’activité implique des compétences en pro-

cess de fabrication (produits, productique), en matière d’animation d’équipe, un sens du relationnel, une capacité de réactivité, un esprit d’analyse et de synthèse. Il est utile pour le responsable d’atelier de se former aux outils de gestion de production assistée par ordinateur, voire à des éléments de comptabilité analytique. Poste évolutif dans le cadre de l’entreprise, il peut permettre de postuler à l’interne ou dans d’autres structures en tant que directeur.

... Responsable Qualité

I

l participe à l’élaboration de la politique qualité de l’entreprise sous le contrôle de la direction. Une fois défini les objectifs, il met en place les procédures en assure la gestion et le suivi. Dans le cadre des réglementations en vigueur, il conçoit, met à jour les manuels « qualité » et veille à suivre au plus près la réglementation ainsi que les évolutions technologiques. Il assure le lien avec les four-

nisseurs, les clients et les organismes de contrôle. En tant que responsable, il organise et anime des formations dans son domaine. Sa mission peut le conduire à être présent sur l’ensemble des sites de l’entreprise. Son poste le conduit à maitriser les processus de fabrication mis en œuvre dans son entreprise.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

21


Les métiers du ... ... Commerce et de la distribution n art, de la technique...

©E

dyt

aP

aw

low

ska

Le savoir-vendre : u et quelque chose en plus !

Quelles formations pour ces métiers ? Bac PRO TCV ( Technicien Conseil vente de produits horticoles et du jardin ou animalerie ) l

BTS TC Technico Commercial ( Produits alimentaires ou boissons, vins et spiritueux )

22

l

Quelques grammes de dynamisme et un sens inné de la communication sont indispensables au bon vendeur mais ce n’est pas tout. Les études menées à ce sujet laissent entrevoir des évolutions pour la fonction « des commerciaux ». Ils devront renforcer leurs compétences dans le secteur de la connaissance technique des produits, de la négociation et continuer à faire preuve d’un sens aiguisé de l’organisation. Des horaires parfois élastiques, de la mobilité mais aussi la patience sont nécessaires.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org


Et si j’étais...

... Manager de rayons

R

esponsable de secteur dans une entreprise de distribution, il est spécialiste d’une filière (alimentaire, boissons jardinerie, animalerie…). Travaillant en équipe, il doit être apte au management et à la gestion d’un centre de profit. Ses compétences sont valorisées sur quatre domaines d’activité principaux : management, commerce, gestion et pro-

duits marché. Les possibilités d’évolution sont nombreuses et le manager de rayon pourra briguer des responsabilités plus importantes après avoir acquis de l’expérience.

... Technico-commercial

F

onction qui monte… Les recruteurs apprécient la double compétence technique et commerciale. On le retrouve dans des secteurs aussi variés que l’alimentaire, le commerce des boissons, les jardine-

ries et les animaleries. Après avoir défini avec son employeur la politique commerciale et les objectifs à atteindre, le technico-commercial est présent sur le terrain pour prospecter, pour analyser et évaluer les besoins de ses clients, réaliser des propositions techniques et assurer le suivi des contrats, il gère un portefeuille clients Il coordonne dans son offre les éléments fournis par les différents services. Il est à l’écoute et assure une veille commerciale vis-à-vis de ses concurrents, dans le respect de la législation en vigueur. Métier à diverses facettes qui demande une maîtrise produit, un sens du contact et des qualités pédagogiques. Il lui faut également faire preuve de persuasion, de conviction et de ténacité pour faire face aux acheteurs, notamment de la grande distribution, afin de remporter le marché et voir ses produits mis en place dans les linéaires.

... Attaché commercial export

D

oté de solides compétences en langues étrangères, il assure la commercialisation auprès de clients et de grands comptes (centrales d’achats, négociants, industries) de produits agro-industriels. Il dépend hiérarchiquement du Responsable Export. L’attaché Commercial utilise les outils de prospection, iden-

tifie les besoins des clients, négocie, conclut la vente et suit les transactions.

Pour votre orientation, retrouvez nous sur

www.campus-landedubreil.org

23

Guide des Métiers 2010  

Ce « guide des métiers » du service social, de l’environnement, de l’aménagement paysager, de l’alimentation, du commerce et de la distribut...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you