Page 1

MINI MAG

LES SECRETS DU CAFÉ

3 2 1 Café instantané Café soluble ou instantané : amateurs ou détracteurs ? Le café instantané regorge de secrets, de sa création à son expansion dans le monde…

Publié par Fanny

n°16


MINI MAG

La naissance du café soluble Le café instantané a fait son apparition dans les années 1935–1938 par demande du Brésil. En effet, au Brésil cette période de surproduction demandait une solution pour écouler le café. Depuis, les procédés ont été revus et améliorés et ce type de consommation représente maintenant environ 30% des tasses consommées dans le monde. LA CONSOMMATION DU CAFÉ INSTANTANÉ DANS LE MONDE Conçu à la base pour absorber une sur production la qualité du café soluble amélioré et sa rapidité de préparation font de ce type d’extraction un indispensable dans beaucoup de pays buveurs de thés comme le Royaume-Uni, le Japon ou encore la Russie par exemple. De ce fait, environ 20% de la production mondiale de café vert est destinée à la fabrication de café soluble aujourd’hui.


LES PROCÉDÉS DE FABRICATION DU CAFÉ SOLUBLE Les deux procédés de fabrication du café instantané reposent sur le principe de dessiccation obtenu par une infusion. Le café est torréfié et moulu. Le café moulu est ensuite passé dans de l’eau chauffée dans des percolateurs géant. Percolation terminée, la boisson est refroidie pour préserver toutes ses qualités organoleptiques.

POUR ABOUTIR À L’EXTRAIT, IL EXISTE 2 MÉTHODES BIEN DISTINCTES : 1 L’atomisation ou la déshydratation par air chaud : Une méthode de déshydratation par pulvérisation d’air chaud pour prendre la forme de poudre. Une pulvérisation d’un liquide en fine gouttelettes grâce à une turbine d’atomisation. Le liquide vaporisé sur le café est en contact avec de l’air chaud afin que l’eau s’évapore. Les gouttes se transforment alors

en poudre. La qualité du café atomisé est basse et irrégulière.

La lyophilisation et un procédé qui utilise un principe physique, la sublimation. Le passa e d’un élément solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide.


cafes.trottet.ch

2 La lyophilisation, soit un séchage par le froid : Le procédé de lyophilisation consiste à congeler les grains de café torréfié pour que l’eau qu’ils contiennent se transforme en glace.Un effet de vide va alors se créer et la glace va donc se transformer en vapeur d’eau. Il faut ensuite récupérer cette vapeur et dès que toute la glace est sublimée, les grains peuvent ensuite être séchés à froid.

Edité par la Maison des Cafés Trottet à Meyrin

Ce principe nécessite donc deux facteurs : le froid et l’effet de vide qui vont donner ensuite des cafés solubles pour fins. Cette méthode ménage plus le café car il y a moins de chaleur mais est plus couteuse car demande d’avantage d’énergie.

trottet.ch votre café en 1 clic

Profile for Cafés Trottet

MiniMag #16 : 3, 2, 1... Café instantané  

MiniMag #16 : 3, 2, 1... Café instantané  

Advertisement