Issuu on Google+

Entre-Nous Le

magazine

du

réseau

Auto

Sécurité

JANVIER - FÉVRIER 2013 - N°

36

Lire page 3

Découvrez la formation accueil

Qualité

Marketing

Conseils pour améliorer la qualité dans votre centre

Gardez le contact grâce aux fiches clients !

> Lire en pages 4-5

> Lire en page 6

Qualité

Nouvelle carte des auditeurs > Lire en page 8


ÉDITORIAL

Bonjour à tous, Tout d’abord quelques nouvelles du fameux règlement européen. Il a été malheureusement vidé de toute substance par la Commission Européenne. Nous n’avons donc plus qu’à espérer que le parlement européen soit plus clairvoyant (faible espoir s’il en est). Dans ce contexte, je crois que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Il est donc important de prendre notre destin en main et de mener des actions ciblées et énergiques tant au niveau du réseau que du votre pour développer l’activité de vos centres : > Utiliser notre densité d’implantation pour ajouter des services et créer du revenu additionnel dans vos centres, ce qui vous permettra de mieux absorber vos charges fixes (Inspection de véhicules pour le compte de loueurs, relevé kilométrique pour les assureurs, cartes grises…). Ces activités devront être validées par notre administration de tutelle auprès de laquelle nous poursuivons des démarches en ce sens. > Vous inciter à gérer de manière plus efficace l’activité de vos centres via des actions marketing mieux ciblées ; ceci nécessitera un remplissage plus important des champs lors de la prise de rendez-vous ou encore la mise en place d’actions orientées sur les prix, afin d’améliorer le trafic et le chiffre d’affaires. Toutefois, gare au low-cost ! Tous les jours, vous voyez fleurir ce type d’offres, lancées par des opérateurs peu scrupuleux et dont le seul but est de vendre leur concept sans aucune considération pour toute une profession. Le concept du low cost repose sur deux principes simples : > Le premier : une capacité à générer du Chiffre d’affaires complémentaire à l’aide de services additionnels et optionnels, le concept Easyjet est un modèle du genre (il faut payer en plus pour choisir sa place dans l’avion, payer pour embarquer un bagage, ils ont même envisagé de faire payer pour aller aux toilettes !) Tous ces services génèrent un chiffre d’affaires qui compense en partie les faibles prix affichés. Ce premier principe Low Cost est inapplicable pour notre métier puisque toute activité dans les centres est strictement encadrée et l’administration ne nous offre aucune souplesse sur le sujet, donc aucun espoir de chiffre d’affaires additionnel pour vous. > Le second principe où le modèle Low Cost trouve tout son sens, c’est qu’il permet, grâce à une baisse de prix, de faire adhérer de nouveaux clients qui ne pouvaient accéder à ce service auparavant. Une fois de plus, ce second principe est inapplicable à notre marché. Baisser nos prix n’entraînera aucune hausse du nombre de voitures à contrôler. Le marché global est figé avec aucune possibilité de le développer ; nous ne pouvons pas faire vieillir les voitures plus vite, nous ne pouvons pas non plus mettre plus de voitures sur la route. Tout ce que nous promettent ces soi-disant faiseurs de miracle, c’est une destruction de valeur pour toute la profession. Ils vont dans un premier temps gagner du volume dans leurs centres, mais cela au détriment des centres voisins, et ces mêmes voisins se sentiront obligés de réagir pour ne pas perdre leur activité et aligneront leur prix, ce qui aura pour effet de remettre les compteurs à zéro et redistribuer le volume tel qu’il était à l’origine. Vos entreprises, n’auront comme seul bénéfice, si je puis dire, qu’une baisse durable de leur chiffre d’affaires, ainsi qu’une perte de marge pour un travail tout aussi harassant. Il est vital que nous résistions absolument à ce phénomène de mode, mis en place par des acteurs qui ne resteront sur ce marché que quelques années, le temps pour eux de s’enrichir, j’appelle ça la technique de la sauterelle, je suis sûr que vous comprendrez. Après ce billet d’humeur, parlons de choses plus réjouissantes, notre future convention ! C’est un moment extrêmement important pour notre réseau et un événement festif qui marquera un nouveau départ ! Pensez à vous inscrire pour profiter des nombreuses surprises que nous vous avons réservées ! Je vous y attends très nombreux. Bien cordialement Eric Sarfati Président du réseau

/ 2 / Entre-Nous LE

MAGAZINE DU RÉSEAU AUTO SÉCURITÉ

MARCHÉ

Cette rubrique vous donne les chiffres clés du marché et vous permet de situer votre réseau dans son environnement (données OTC).

Veuillez nous excuser mais nous sommes dans l’incapacité de réaliser notre rubrique marché. En effet, l’OTC ne nous a toujours pas communiqué les chiffres 2012. Ceci explique aussi pourquoi les données figurant dans la rubrique statistiques de votre espace affiliés sont arrêtées à novembre 2012. Cependant, vous l’avez vu vous-même dans vos centres, le mois de décembre a été mauvais et, d’après notre informatique réseau, nous devrions finir l’année à -0,9 % par rapport à l’année 2011. Pour votre information, nous avons envoyé un mail à l’Administration en demandant la date à laquelle les chiffres marché 2012 seront disponibles mais, à ce jour, nous n’avons pas eu de réponse. Merci pour votre compréhension.


FORMATION

Zoom sur le 20H

Les stages 20h ont commencé depuis le 31 janvier. Ils font la part belle au contrôle des véhicules électriques et hybrides qui rentrera en application au 1er janvier 2014. Lors de ce stage, les contrôleurs seront aussi formés (et évalués) aux risques spécifiques que peuvent présenter ces véhicules qui utilisent parfois des tensions supérieures à 600V. Le décret du 22/09/2010 a précisé les obligations des employeurs vis-à-vis du risque électrique et l’arrêté du 26/04/2012 a rendu applicable la norme NFC 18-510. La déclinaison 18-550 de cette norme, relative aux véhicules électriques et spécialement mise à jour en octobre 2012 pour tenir compte du contrôle technique, est indiquée dans la prochaine modification de l’arrêté du 18/06/1991. Impossible donc d’ignorer ces textes et compte tenu des risques et des responsabilités, nous avons pris le parti de respecter à la lettre les recommandations et obligations de ces différents textes. Pour que tous les contrôleurs puissent travailler indépendamment de l’organisation du centre, les contrôleurs recevront tous une formation leur permettant d’accéder au plus haut niveau d’habilitation électrique spécialité contrôleur technique (chargé de travaux B2XL). Cela entraine l’obligation d’une évaluation théorique sur les risques électriques, d’une évaluation pratique sur les opérations à effectuer et la mise en œuvre des équipements de protection (chaussures de sécurité obligatoires). Pour garantir la qualité de la formation, nous ferons ces évaluations en situation réelle sur des véhicules électriques

EN BREF

FORMATION

En 2013, pensez au stage véhicules d’époque !

Depuis fin 2009, nous avons organisé 14 stages « VE » pour plus de 80 personnes sur trois sites prestigieux.

ou hybrides mais cela entraine une limitation du nombre de stagiaires par sessions (de 14 inscrits possibles, nous serons limités à 10 stagiaires maximum). Le tarif par stagiaire sera donc proportionnellement adapté pour tenir compte de cette contrainte. Nous reviendrons en 2014 à un tarif normal. Pour le reste du stage, l’administration a également requis que soient abordées les évolutions réglementaires, les équivalences des pneumatiques, les règles concernant les calculs d’opacité. Rappelons également que la formation à distance, toujours d’actualité, doit réglementairement être réalisée, avant le stage, en centre de formation. Les codes d’accès vous sont fournis lors de l’envoi de la convocation, dès le retour de votre bulletin d’inscription.

Formation Accueil Client La prestation technique de contrôle est une chose. Mais strictement encadrée, elle n’est pas suffisante pour créer une différence avec vos concurrents. La satisfaction et la fidélisation de vos clients passe aussi par l’accueil que vous leur réservez, par les informations que vous leur fournissez en leur expliquant le PV ou en les relançant. Nous avons, courant 2012, travaillé sur une formation qui aidera vos contrôleurs et vous-même à mieux accueillir vos clients, à mieux communiquer, en face à face et au téléphone, à mieux récupérer les informations utiles aux relances. Bref, faire en sorte que chaque contact se transforme en rendez-vous et que chaque client reparte

convaincu de l’intérêt du contrôle effectué. Pour cela, nous avons envisagé plusieurs pistes (coaching en centre, formation à distance, stage classique), écouté des contrôleurs et des exploitants sur leurs attentes, passé du temps en observation, lancé des appels d’offres. Cette formation sera disponible dans quelques semaines. D’un format classique de 2 jours, elle sera dispensée par le GNFA afin d’être réellement adaptée à notre métier. Nous ne pourrons que la recommander d’autant qu’avec la prise en charge de l’ANFA, ce stage ne coutera que 168  HT.

Julien TOUZE, Auto Sécurité Vetraz-Monthoux (74) a participé à l’un de ces stages : « Très bon stage. La visite de l’atelier notamment m’a beaucoup plu. On se retrouve entre passionnés de l’automobile et on apprend plein de choses. J’adorerais refaire ce stage dans un autre lieu pour y découvrir d’autres voitures. »

Comme lui, venez vous faire plaisir !

3 nouvelles dates sont prévues en 2013 : > Le Mans, du 26 au 28 mars > Lyon, du 1er au 3 octobre > Mulhouse, du 19 au 21 novembre

Vous pouvez contacter Patrick Menegaldo au 06 84 95 25 05 pour toute demande sur d’autres lieux, à condition de former un groupe minimum de 5 personnes. Pour vos inscriptions, contacter Valérie Gaignier au 02 43 41 41 41.

Entre-Nous janvier

- février - N°36

/3/


DOSSIER

Conseils pour améliorer la qualité dans votre centre

En ce début d’année, le Service Qualité du réseau souhaite attirer votre attention sur les écarts récurrents relevés lors des visites de surveillance des DREAL. Cette analyse des anomalies doit vous aider à sensibiliser vos contrôleurs et faciliter la mise en place d’un process d’amélioration de la qualité dans votre centre. Que ce soit lors des supervisions contrôleurs ou du suivi administratif des centres, certaines anomalies sont systématiquement notées en non-conformités critiques et de ce fait entrainent régulièrement des convocations en Préfecture. A l’issue de ces réunions les Préfectures prononcent soit un avertissement soit une suspension d’agrément voire un retrait d’agrément dans les cas extrêmes.

Sanctions contrôleurs

Les anomalies peuvent être réparties par fonction. Le graphique ci-dessous révèle que ce sont les fonctions Eclairage /Signalisation, Freinage et Liaisons au sol qui sont le plus souvent source d’anomalies. En revanche, les fonctions Identification du véhicule et Organes mécaniques engendrent peu de sanctions. Répartition des anomalies par fonction 150

141 123

120

104

90

76

82 67

60

30

65

32

64 30

40 3

0

F0

F1

F2

F3

F4

F5

F6

F7

F8

F9-1 F9-2 F9-3

Voici, par fonction, les points clés sur lesquels nous conseillons aux contrôleurs d’être particulièrement vigilants : F0 : Réalisation de points de contrôle avant d’avoir effectué l’identification complète du véhicule. F1 : Absence ou mauvaise réalisation du contrôle de l’assistance de freinage. F2 : Absence de contrôle points durs de butée à butée. F3 : Désembuage et commande de rétroviseur non vérifiés. F4 : Non respect de la méthodologie d’utilisation du réglophare (alignement, distance, …). F5 : Dimensions des pneus et jeu dans les trains : méthodes de contrôle non respectées. F6 : Absence d’ouverture de la porte AVD depuis l’intérieur. F7 : Mauvaise réalisation des contrôles des sièges, banquettes et ceintures. F9 : Etanchéité de la ligne d’échappement non contrôlée avant la mesure et non respect des accélérations (GO).

/ 4 / Entre-Nous LE

MAGAZINE DU RÉSEAU AUTO SÉCURITÉ


Décisions rendues par les préfectures à l’encontre des contrôleurs de 2010 à 2012 20

2010 2011 2012

19 15

15 13 11

10

5

7 5 3

0

avertissement

suspension

1

0

retrait d'agrément

Attention, les chiffres 2012 ne sont pas définitifs car nous sommes dans l’attente des conclusions de 8 autres dossiers.

Nos conseils : En règle générale, au cours des supervisions, il convient de prendre son temps afin d’être sûr de n’omettre aucune vérification et être plus démonstratif qu’à l’accoutumée pour que le superviseur constate les points qui sont effectivement contrôlés. Nous vous recommandons également de relire régulièrement les chapitres 5 des SR/V/F- qui correspondent aux méthodologies applicables.

Sanctions centres

Concernant le suivi administratif des centres, le graphique ci-après représente la répartition des conclusions suite à des convocations en préfectures. Décisions rendues par les préfectures à l’encontre des centres de 2010 à 2012 8

8

7

8 7

8

2010 2011 2012

7

6 5 4 3

3

2

2

1 0

0 avertissement

suspension

0

retrait d'agrément

Attention, les chiffres 2012 ne sont pas définitifs car nous sommes dans l’attente des conclusions de 5 autres dossiers.

Voici les points clés sur lesquels nous vous conseillons d’être particulièrement vigilants : • Traitement des compteurs d’exception de l’OTC : absence d’analyse ou incomplète. Nous vous rappelons que l’arrêté exige un traitement mensuel. • Non réalisation de la SR/V/043 suite changement matériel ou mise à jour logiciel majeur. Une nouvelle fonctionnalité a été mise en place dans Adelsoft afin de faciliter le contrôle des liaisons du matériel vers le PC (SR/V/043). • Système qualité non connu ou mal maitrisé. Chaque contrôleur technique doit connaître la bibliothèque qualité en ligne et maitriser la réglementation et la méthodologie de contrôle (MCTi).

• Suivi du matériel incomplet (documentation, enregistrements,...) Un module informatisé de gestion des matériels a été inséré dans la bibliothèque qualité en ligne afin de simplifier le suivi et la gestion de vos matériels. • Absence d’archivage de tickets de mesure en cas de panne de liaison informatique. Nous vous rappelons que vous devez pouvoir justifier de toute saisie manuelle des mesures.

Le Service Qualité se tient à votre disposition pour toute aide dans le suivi des visites de la DREAL que ce soit en préparation, lors des visites ou pour mettre en place les actions correctives nécessaires à l’issue de celles-ci. Dans tous les cas, nous devons être destinataires en copie des réponses que vous formulez à la DREAL afin que nous puissions les valider auprès de l’administration. Entre-Nous janvier - février - N°36 / 5 /


INFORMATIQUE

La nouvelle Imprimante Laser Multifonction de GENILINK est arrivée !!

A compter de février, une nouvelle Imprimante Laser Multifonction débarque chez GENILINK ! Elle vous sera proposée au fil de l’eau lors du renouvellement de votre imprimante actuelle. Avec des bacs d’alimentation de 500 pages et une vitesse d’impression de 40 pages par minute, GENILINK a sélectionné pour vous une imprimante haut de gamme afin d’allonger la durée de vie du produit en LLD sur 5 ans, et faire ainsi des économies substantielles. Ainsi, la location mensuelle sera une formule « tout compris » avec une partie loyer fixe pour amortir le produit, et une partie variable de coût à la page, qui permettra de gérer automatiquement les réapprovisionnements en consommables.

EN BREF MARKETING

Arrêt du partenariat avec Gras Savoye

Il a été décidé de mettre fin au partenariat Gras Savoye, courtier en assurances avec lequel nous avions lancé l’opération Garantip-top. Les centres qui sont concernés par la réalisation d’un contrôle gratuit seront informés individuellement de la procédure à suivre.

Nous avons bien sûr comparé la solution que vous avez actuellement, avec cette nouvelle offre basée sur le coût à la page, et voici tous les avantages de cette nouvelle imprimante laser multifonction : 1) Imprimante beaucoup plus robuste et plus rapide. 2) Taille des bacs doublée donc moins de manutention pour remettre des PV et des feuilles. 3) Chaque année vous allez réaliser une économie financière comprise entre 20 et 30 € HT. 4) Vous ne vous occupez plus des réapprovisionnements en consommables, puisque l’imprimante le fait pour vous et vous ne payez que ce que vous imprimez ! GENILINK innove en permanence et vous propose de nouveaux produits à haute valeur technologique qui vous apportent plus de confort dans leur utilisation au quotidien, tout en maîtrisant vos coûts informatiques.

Profitez des soldes dans la Boutique ! Vous voulez faire de bonnes affaires… ? Rendez-vous dès maintenant dans la Boutique en ligne de l’Espace Affiliés pour profiter d’un déstockage à -50 %. Vous bénéficierez de prix exceptionnels sur les objets publicitaires, imprimés, éléments d’affichage, textile… hors produits personnalisés. Cette offre est valable dans la limite des stocks disponibles, dépêchezvous !

Les tarifs de cette nouvelle formule : > Le loyer passe de 21 € HT/ mois à 15,90 € HT/mois. > Le coût variable est de 0,015 € HT par page.

MARKETING

Gardez le contact grâce aux fiches clients ! Dans le dernier numéro d’Entre-Nous, nous vous avons présenté un nouvel outil : les fiches clients. Certains d’entre vous se sont étonnés de ne pas y voir figurer un champ destiné au numéro d’immatriculation du deuxième véhicule. Il ne s’agit pas d’un oubli mais ceci s’explique ainsi : 1. Il est important de limiter au maximum le nombre de champs à remplir pour ne pas décourager vos clients de compléter ces fiches. 2. La grande majorité d’entre eux ne connaît pas par cœur le numéro d’immatriculation de son véhicule secondaire et ne pourrait, de toute façon, pas remplir ce champ.

Ces fiches sont donc principalement destinées à recueillir les coordonnées de vos clients pour construire une base de données qui permettra, demain, d’envoyer des mails et des SMS à vos clients afin de garder le contact avec eux et de les solliciter à tout moment. Pour cela, les informations collectées doivent être saisies dans votre logiciel AdelSoft CT. L’enregistrement s’effectue depuis l’écran des contrôles en cours, ou depuis l’écran de recherche (contrôle ou véhicule). Sélectionner le contrôle (ou véhicule) à renseigner ; ensuite actionner le bouton « Marketing » ou en faisant un clic bouton droit, utiliser le menu « Marketing propriétaire ». Depuis cet écran vous pourrez renseigner les informations disponibles dans vos fiches clients. Attention, en cas de contrôle en cours, la zone adresse sera non modifiable pour éviter toute interférence avec votre contrôle. Comme en saisie carte grise ou facture, vous pouvez utiliser le bouton « Autre personne » pour sélectionner une autre personne, ou en créer une nouvelle de toutes pièces (personne prospect sans véhicule).

/ 6 / Entre-Nous LE

MAGAZINE DU RÉSEAU AUTO SÉCURITÉ


PLEINS FEUX

Bravo aux 42 centres dont le label « Centre Conseil » est renouvelé pour 2 ans RAISON SOCIALE

S.A.R.L C.C.S.A - B.C CCASSA ALP AUTO BILAN CONTRÔLE TECHNIQUE AUTO SECURITE C.T.A. SARL AUTO CONTROLE DE VEHICULES EURL SERBART/AUTO SECURITE CONTROLE TECHNIQUE BREDOIS EURL CONTROLE TECHNIQUE PESSAC CONTROLE TECHNIQUE BREDOIS SARL ABCT C.T.B.S.M. CDV T.A.S.N. CONTROLE TECHNIQUE DES BORDS DE LOIRE SARL CTO C.C.T.A.D. SARL NEUVILLE FR CENTRE DE CONTROLE PIERARD CCTAD C.C.T.A. SARL RONCQ CONTROLE AUTOMOBILE CSCA TOURCOING TOP CONTROLE C.T.A. DE LA VALLEE DE LA SCARPE C.C.A. DE CALAIS MARCK CSCA AUVERGNE SARL CTAG PYRENEES C.E.T.A.C CONTROLE TECHNIQUE DE NORMANDIE SARL AC3S CONTROLE TECHNIQUE DE LA MAIRIE AUTO SECURITE EURL CTEM CONTROLE AUTO PINOL & FRERES AUTO CONTROLE SELF-CONTRÔLE S.A.R.L FERRY AUTO CONTROLE BOUSSY AUTO SERVICES CORBEIL LES ATELIERS AUTO L.D.D.S PREVENTION AUTO CONSEILS

Zéro défaut, bravo !

M. Jean-Philippe Maimone, gérant-contrôleur du centre de Graveson (13).

RESPONSABLE

Raymond LAMBOUR Philippe GEVRAUX Thierry CHANCEL Francesco CARLUCCI Laurent PIERA Francis FERNANDES Serge BARTHE Didier THAO Ludovic LARRIVET Didier THAO Serge BARTHE Dominique GIRAUD Christophe DELLA VEDOVA Thierry GAUTRON Jean-Philippe BRILLAND Mathias DELFAIRIERE Laurent HALTZ Gérald HOLT HUGHES Jacques PIERARD Laurent HALTZ Jacques PIERARD Gérald HOLT HUGHES Thierry POLLET Thierry BOURGOIN Jacques THUILLIEZ Philippe GLORIANT Jean-Luc CHABANNES Ludovic GUILLET Simon CALLIER Gérard DEBONNE Petrus VAN NIEL Patrick JEAN Eric FABRE Eric MORANTE Doris PINOL Gilbert PANAGIOTIS Michel GOEMINNE Daniel FERRY Marie HUCHON Alain RECOURCHINES Luis DA SILVA Hocine MOUHOUBI

DEPT. 02 02 05 06 13 16 33 33 33 33 33 36 38 42 58 59 59 59 59 59 59 59 59 60 62 62 63 65 71 76 77 80 81 82 83 84 84 91 91 91 92 93

LOCALITÉ

SAINT QUENTIN SOISSONS Cedex BRIANCON SAINT VALLIER DE THIEY GEMENOS BARBEZIEUX BORDEAUX LA BREDE PESSAC SAINT MEDARD EN JALLES LIBOURNE LA CHATRE SAINT EGREVE NOIRETABLE NEVERS ORCHIES DOUAI NEUVILLE EN FERRAIN JEUMONT LAMBRES LES DOUAI FEIGNIES MAUBEUGE RONCQ TOURCOING LAMORLAYE BREBIERES MARCK THIERS ODOS DIGOIN SOTTEVILLE LES ROUEN SAINT SOUPPLETS FOUILLOY MAZAMET SAINT NAUPHARY LE MUY BEDARRIDES CHATEAUNEUF DE GADAGNE YERRES QUINCY SUR SENART CORBEIL-ESSONNES SURESNES AUBERVILLIERS

La DRIRE n’a constaté aucun défaut lors des audits qu’elle a effectués dans trois centres du réseau. Toutes nos félicitations aux gérants de ces centres et à leurs équipes.

Yves et Marie-Claude Mondain, respectivement gérant et secrétaire du centre d’Aulnay (17).

L’équipe du centre de Draguignan (83), Melle Cournon, secrétaire, M. Fabien Sanchez, contrôleur. Absent sur la photo : M. Benoît Antonel, exploitant/gérant.

Bienvenue à bord

Entre novembre 2012 et janvier 2013, 3 nouveaux centres sont entrés dans le réseau. Entre-Nous souhaite la bienvenue à leurs responsables et à leurs équipes et beaucoup de réussite sous notre enseigne.

RAISON SOCIALE

ASSIST' AUTO CONTROLE AUTO CONTROLE SEURROIS ERDRE ET LOIRE CONTROLE TECHNIQUE

RESPONSABLE

Yann GALLET Mikaël BARBIER Jean René ROCHER

DEPT. 18 21 44

LOCALITÉ

LA GUERCHE SUR L'AUBOIS SEURRE LE CELLIER

Entre-Nous janvier

- février - N°36

/7/


La carte des auditeurs a évolué avec l’arrivée de Pascal Jan et le redécoupage des secteurs géographiques. Vous pouvez constater que le nombre de départements partagés augmente pour une meilleure répartition de l’activité entre auditeurs (zones en damier sur la carte). Cette carte est disponible sur l’Espace Affiliés, dans la rubrique Qualité > Audit.

QUALITÉ

Nouvelle carte des auditeurs Patrick Menegaldo 06 84 95 25 05

Franco Di Meo 06 08 05 81 77

Jérôme Riaux 06 85 22 43 76

62 59 80 76

Pascal Jan 06 07 37 40 87

14

50

95

27

91

22 35

10 45

56

25

58

18

39

71 01

23 67

16

42

63

73 38 43

15

24 33

07

46

48

47

05

26

12

82

40

74

69

19

81 31

04

84

30

32

65

Michel Mayer 06 89 66 60 88

03

79

64

68 90

70

36

Bruno Fontenit 06 71 06 19 78

88

89

86

17

67

21

37

85

54

52

41

49

44

Paul Berry 06 86 38 46 39

57

55

77

28

72

53

51

78

61 29

08

02

60

06

13

34

83

Mickaël Haag 06 84 57 59 41

11 09

2b

66

Jean-Luc Piserchia 06 89 50 72 88

2a

971

972 973

974

976

Joël Persicot 06 80 84 19 44 Jean-Michel Pouget 06 07 47 64 73

Jean-Charles Baule 06 08 86 04 74

Jean-Michel Alibert 06 84 95 25 07

Prestataire Sud France 1, place du Gué de Maulny 72019 Le Mans cedex 2 Tél. 02 43 41 41 41 Fax 02 43 16 33 53 SAS au capital de 200 000 AUTO SECURITÉ France société membre du groupe SGS

www.autosecurite.com / 8 / Entre-Nous LE

Directeur de la publication : Eric Sarfati Rédactrice en chef : Sophie Buet Rédactrice : Olivia Gallardo Autres membres du Comité de rédaction : Olivier Dedouvre, Guy Morvan, Hervé Desmarres, Ivan Rattier, Mathieu Bézaud Mise en page : Cj.com Le Mans 0243 5212 00 - cj.com.fr Impression : Compo72

MAGAZINE DU RÉSEAU AUTO SÉCURITÉ


Entre nous 36 janvier février 2013