__MAIN_TEXT__

Page 1

L’esprit de Noël était au rendez-vous Page 4

La commune soutient ses petits commerçants

Mission solidaire de nos Jeunes Sapeurs-Pompiers

Page 5

Page 3

N°74 / janvier 2021 - www.valreas.net

nouvelle année, nouveaux projets

Petite ville de demain Page 2


Valréas Le Journal municipal - N°74

EDITO

Bonjour 2021 Le mot du Maire

« Les épreuves terribles que connaît notre pays ont porté un coup dur à bon nombre d’entre nous et cette année très particulière qui s’achève aura été, à bien des égards, un véritable défi économique, social, sanitaire… Le contexte épidémique que nous continuons de traverser nous pousse à penser différemment, à sortir de nos habitudes et à nous recentrer sur l’essentiel : les valeurs de bienveillance, d’altruisme et de coopération. Je tiens à vous remercier pour votre respect des consignes, mais pas seulement : vous avez été nombreuses et nombreux à vous impliquer concrètement pour bâtir, organiser, aider durant cette année 2020. Je pense notamment à celles et ceux qui ont réalisé pas moins de 10 000 masques en tissus pour nous protéger collectivement. Je pense aux initiatives de soutien, tant auprès des petits commerçants, qu’auprès des plus démunis d’entre nous cet hiver. Sans surprises vous avez répondu présent à chacun de nos appels à solidarité. Je suis confiant pour 2021, le temps des retrouvailles avec une vie municipale plus festive viendra. Que cette année soit pour vous et vos proches heureuse et bénéfique. Je vous le souhaite de tout mon cœur, en mon nom personnel et en celui du conseil municipal. Bonne année ! 2

Photo Marc Lobjoy

Chères Valréassiennes, Chers Valréassiens,

C ette année 2020 était inédite : dans notre rapport à l’autre, dans notre façon de voyager, de travailler, de vivre et même de débuter un mandat. Nous pouvons dire avec une fierté non dissimulée que nous avons maintenu la continuité de nos services publics pendant les deux confinements. Le programme prévisionnel de voirie a été réalisé intégralement. Aux enjeux nouveaux de cette épidémie, nous avons répondu par une attitude pro-active vers le maintien de nos activités. Le forum des métiers a été annulé, une formule numérique va voir le jour. Notre priorité était d’être là dans les moments difficiles, par des chaînes de solidarité, en distribuant des repas, en appelant les personnes isolées, en supprimant les loyers des commerçants et les redevances à l’occupation du domaine public, en offrant les droits de places. Nous sommes reconnaissants d’avoir pu pendant la trève estivale, vous offrir des animations d’été. Nous pensons évidemment aux concertôts, au week-end du Corso ou encore à la fête nationale et son traditionnel bal… Le calendrier des travaux pour l’année prochaine est chargé. C’est la marque de notre dynamisme et de notre détermination à mener à bien le programme d’actions pour lequel notre équipe municipale a été élue. 2021 sera l’année de concrétisation de nombreux travaux, y compris le premier coup de pioche du nouveau quartier des cartonniers et de la rénovation du siège de rugby. Dès que nous y serons autorisés, nous comptons évidemment vous donner 1000 prétextes pour vous retrouver et rendre à nos esprits les créations littéraires et artistiques qui nous nourrissent intellectuellement. Un programme culturel et de festivité se construit dans l’espoir de cette meilleure situation. Vous découvrirez un certain nombre de manifestations nouvelles, une exposition temporaire mensuelle au Château de Simiane, des animations estivales renforcées, y compris autour des marchés hebdomadaires. De gros projets sont aussi à l’étude, encore invisibles et nécessitent beaucoup d’investissement. A titre d’exemple, notre ville vient d’être sélectionnée par l’Agence Régionale pour la Biodiversité et l’Environnement (A.R.B.E.) dans le cadre de l’appel à un accompagnement collectif régional afin de privilégier, encore davantage, une restauration collective durable en circuit court de proximité au sein de nos restaurants scolaires.

Notre motivation à œuvrer pour notre commune est toujours plus forte, le confinement n’aura fait que mettre en exergue les spécificités de notre territoire. Une ville où nous nous connaissons, où nous sommes capables d’identifier les besoins, les risques. Une ville en accès direct avec la nature, car oui, il fait bon vivre dans notre commune, nous en sommes fiers et nous continuerons d’œuvrer pour notre bien-être à tous. Bonjour 2021 !


Solidarité

Mission solidaire de nos Jeunes Sapeurs-Pompiers

En octobre, l’arrière-pays Azuréen a subi un épisode pluvio-orageux d’une ampleur exceptionnelle. 9 Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP) de Valréas sont partis secourir les familles dans la tourmente en les aidant à nettoyer leurs habitations gravement impactées par les précipitations. Deux missions se sont constituées les 23, 24 et les 27,28 octobre. La première équipe a travaillé sur les locaux des services techniques de la commune de Breil sur Roya et la seconde a apporté des vivres à pied pour des personnes isolées. Ils ont également déblayé la propriété du Gîte Champouns à Saint

Martin de Vésubie. Deux jours ont été nécessaires pour arriver à libérer le matériel enfoui dans la boue. Une marche avec des bouteilles d’eau et des vivres a permis à une population isolée d’être ravitaillée. Cette mission a permis aux Jeunessapeurs-pompiers de voir que la solidarité, qui fait partie intégrante de leur éthique, a été la valeur la plus forte durant ce triste évènement. Ils ont pu démontrer qu’ensemble rien n’est impossible et pour reprendre les paroles de nos JSP à leur retour : « ils se sont sentis utile», c’était « la meilleure mission de leur vie ».

nouveau commerçant

nouveau commerçant

Le chef de Centre, toute l’équipe d’encadrants et la municipalité remercient bien chaleureusement le Gîte le Champouns ainsi que la caserne de Contes qui ont accueillis nos Jeunes Sapeurs-Pompiers avec sourire et bienveillance. Bravo à toutes et tous pour cette belle initiative solidaire !

Les Platanes

Photo Brice Chevalier

Daniel Barber reprend le 87 place Aristide Briand. Il est accompagné en cuisine par le Chef David Charrasse. Le concept ? Une brasserie familiale 100% produits frais et régionaux. La carte comptera une petite dizaine de plats fait maison, à composer façon tapas. Dès que les mesures sanitaires nous l’autoriseront, ils vous accueilleront de 9h à 22h. L’établissement proposera également les après-midis un salon de thés artisanaux et des biscuits, toujours fabrication maison ! Des soirées seront organisées tous les samedis soirs. danyboy84@live.fr | 09.61.66.94.51

Un nouveau cabinet de technominceur vous accueille sur rendezvous, du lundi au samedi de 9h à 19h. Il est situé à Valréas, route de Grillon. Téléphone : 07 66 65 14 45 Mail : silhouettevalreas@gmail.com «Silhouette» vous propose des programmes anti-cellulite, pour l’amincissement, anti-âge et pour lutter contre le relâchement cutané. Les techniques mobilisées : photomodulation, cryolipolyse, presso-esthétique et ultrasons.

Photo Stéphane Ambroise

Silhouette

Les numéros utiles

Mairie de Valréas - 8, place Aristide Briand 04 90 35 00 45 - courrier@mairie-valreas.fr Police municipale - 4, cours du Berteuil 04 90 10 06 60 - police@mairie-valreas.fr Accueil du lundi au vendredi, 10h - 12h / 13h30 - 17h (en cas de fermeture 06 99 48 16 49) Gendarmerie 17 | Samu 15 | Centre hospitalier de Valréas 04 90 28 51 51 | Sapeurs-Pompiers 112 ou 18 | Médecins de garde 24/24 04 90 37 33 00 Préfecture de Vaucluse 04 90 82 11 11 Laboratoire d’analyses médicales 04 90 35 03 43 Pharmacies Saint-Antoine 04 90 28 10 01, Berteuil 04 90 35 02 23, Simiane 04 90 35 00 14 | EDF 09 69 32 15 15 | Enedis 09 72 67 50 84 | Engie 04 90 32 44 82 Valréas Le Journal municipal Direction de la publication : Patrick ADRIEN / Rédactrice en cheffe, mise en page : Laura Vergès / Editeur : Ville de Valréas - BP1 84602 Valréas Cedex / ISSN : 1279-3841 / Tirage : 7 000 ex. / Impression : Imprimex & Co 2567 avenue Jean Moulin - 84500 Bollène

3


Valréas Le Journal municipal - N°74

Le temps des fêtes

La trêve des fêtes n’aura été ni un déni, ni un oubli du contexte sanitaire actuel. Dans le respect des consignes gouvernementales, nous avons fait le choix de plonger tête la première dans ce mois de décembre. Pour nos enfants, pour nos commerçants et parce que nous en avions tous besoin. Notre municipalité s’est mobilisée pour que la magie des fêtes prenne ses quartiers à Valréas, avec son lot d’enchantement.

Actions d’embellissement Les équipes techniques ont fait un travail formidable de mise en lumières. De fabuleux décors ont été installés. En parallèle, la municipalité a offert des branches de sapin pour décorer les devantures et les abords des boutiques. Le chantier d’insertion professionnelle Rénoval a également confectionné 70 paquets cadeaux.

• L’équipe du Chantier d’insertion profes- sionnelle Rénoval Un jeu de piste citadin à travers des vitrines peintes 10 vitrines de locaux commerciaux inoccupés ont été peintes par un artiste. Les fabuleuses illustrations de Noël qu’il a créées cachaient un jeu de piste urbain avec à trouver : une expression de 10 lettres pour les grands et pour les petits, un intrus 4

Photo : Franck Vigne

L’esprit de Noël était au rendez-vous

Les illuminations sur le parvis de la Mairie

dans chaque vitrine. Une bonne occasion de redécouvrir la ville et son patrimoine.

Noël s’invite dans les écoles En plus des traditionnels goûters de Noël, les enfants des écoles maternelles Marcel Pagnol et Jules Ferry se sont vus remettre un livre illustré, acheté chez notre libraire « Les chemins de traverse ». Ces présents de la municipalité visent évidemment à récompenser les petits en cette fin d’année tout en privilégiant autant que possible le « consommer local ».

Une drôle de boîte pour écrire sa lettre au Père Noël Sur le parvis de la mairie, une boîte rouge magnifiquement décorée a reçu des lettres d’enfants. Toutes sans exceptions sont parties rue des nuages, directement chez le vieux monsieur, tout de rouge vêtu.

Le marché de Noël Les 19, 20 et 21 décembre, un marché de Noël a rassemblé des artisans créateurs, des commerçants et des producteurs locaux pour nous permettre de déposer des cadeaux sous le sapin et dans les assiettes, les excellents produits de notre terroir provençal. Trois jours de décorations, d’illuminations, l’installation d’une patinoire pour les enfants, une ferme pédagogique... Bref, trois jours à profiter pleinement de notre ville.


La commune soutient ses petits commerçants Patrick ADRIEN Maire

Une boutique éphémère dans la maison de Pauline

L

a Maison de Pauline s’est transformée en boutique éphémère dédiée à l’artisanat. A l’initiative de la Ville de Valréas et avec le soutien de l’association L’E.C.H.O. des 700 ans, la Maison de Pauline a invité 4 artisans créateurs : l’Atelier 2 Mains, Créaterre, La Fille du Père Noël et Artéko.

Photo Lauriane Lugnier

« Je tiens à remercier chaleureusement tous les élus, les équipes techniques, les associations, les habitants, les exposants qui se sont investis pour organiser en un temps record des événements de fin d’année, malgré les contraintes actuelles. Je crois que cela a resserré nos liens et l’esprit de solidarité déjà très prégnant à Valréas. Quel bonheur de voir notre ville illuminée et de terminer cette curieuse année, avec des boutiques ouvertes, l’éclat et la chaleur de rues pleines de vie. »

En cette période de crise, la municipalité redouble d’initiatives pour dynamiser le tissu économique local.

Un nouveau manager de ville Depuis le 1er octobre 2020, Brice Chevalier est manager de ville, un des objectifs de campagne de l’équipe municipale. Le rôle du manager de ville est primordial : mettre en relation les commerçants de la ville, les aider du mieux possible face à la conjoncture extrêmement difficile que nous continuons de traverser et redynamiser économiquement la ville. Brice qui connaît très bien le territoire s’active déjà en ce sens. Prochaines étapes : mettre à jour l’état des lieux des locaux commerciaux disponibles, restructurer le marché hebdomadaire, relancer l’association des commerçants et la vie événementielle inhérente.

• Inauguration par Jean-Luc BLANC, premier Adjoint

Une belle interaction sur la toile Le groupe Facebook « Commerçants, artisans et producteurs de Valréas » connaît un franc succès sur la toile. Depuis sa création le 3 novembre 2020, il a déjà rassemblé presque 800 membres avec une moyenne de 15 publications par jour qui génèrent elles-mêmes beaucoup d’interactions. Ce groupe de soutien vise à donner plus de voix et de visibilité aux boutiques de proximité tout en valorisant les métiers, les compétences et les produits de notre localité. 5


Valréas Le Journal municipal - N°74

Prévention des risques

Mieux vaut prévenir : en développant une meilleure connaissance des comportements à adopter pour prévenir les risques, nous nous assurons à toute et tous une meilleure sécurité. Informés, nous serons mieux préparés en cas d’urgence.

Prévention d’un risque nucléaire Auparavant, la zone concernée par le plan particulier d’intervention correspondait à un rayon de 10 km situé autour d’une centrale nucléaire. En 2016, l’État a décidé de l’étendre à 20 km c’est pourquoi notre commune est à présent dans le périmètre du site de Tricastin. Tout est mis en œuvre pour prévenir un accident nucléaire, les pouvoirs publics se doivent néanmoins d’anticiper une telle éventualité. La population évoluant (nouveaux habitants, naissances) nous nous devons de rappeler régulièrement les mesures à adopter. Si de l’iode radioactif était rejeté dans l’environnement, la prise de comprimés d’iode stable serait un des moyens efficaces de protection de la thyroïde. Vous avez égaré vos comprimés d’iode ou vous n’avez pas encore pu procéder à leur retrait ? Sachez que vous pouvez toujours demander vos comprimés d’iode en pharmacie, sur simple présentation d’un justificatif d’adresse,

facture, quittance de loyer, courrier officiel, etc. Le retrait est gratuit. La liste des pharmacies

6 réflexes pour bien réagir en cas d’alerte nucléaire

participantes à Valréas :

• Pharmacie Boussiron – Higonnet : 78, cours Bertheuil, 84600 Valréas • Pharmacie Feugier : 42, cours Saint-Antoine, 84600 Valréas • Pharmacie Durand : 1, rue Pasteur, 84600 Valréas Si vous vous étiez déjà procuré les comprimés d’iodes lors de notre précédent appel, sachez que ceuxci ont une durée de vie de 6 ans. L’échéance de péremption est indiquée sur la boîte en fonction de la date de fabrication. Veillez simplement à bien conserver la boîte de comprimés dans un endroit accessible, à l’abri de l’humidité et ne dépassant pas 25°C, hors de la portée des enfants et facile à mémoriser.

Prévention d’un risque d’intoxication au monoxyde de carbone Le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore, et donc indétectable par l’homme. Sa présence résulte d’une combustion incomplète, et ce, quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole ou propane. Il diffuse très vite dans l’environnement. C’est pourquoi il est nécessaire de connaître ces gestes simples afin de réduire les risques : • avant l’hiver, faire vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié; 6

• veiller toute l’année à une bonne aération et ventilation du logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage, aérer au moins 15 minutes par jour et ne pas obstruer les entrées et sorties d’air du logement; • respecter systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu, placer les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments, ne jamais utiliser pour se chauffer ou cuisiner des appareils non destinés à cet usage.

4 réflexes pour bien réagir en cas d’intoxication


Nouveautés

Un nouveau contrat électrique 100% énergie verte

@villevalreas est sur instagram

S uivez l’actualité de la capitale de l’Enclave des Papes Photo : Laura Vergès

en images sur le réseau social Instagram et partagez nous vos plus beaux clichés en identifiant le compte @villevalreas dans vos publications.

En 2021, l’éclairage public sera alimenté à 100% aux énergies renouvelables Lors de la consultation pour le renouvellement de notre marché de fourniture d’électricité pour les abonnements inférieurs à 36 kilovoltampère, nous avons retenu la proposition de Direct Energie, avec 100% de l’électricité produite par de l’énergie verte. Celle-ci est issue des éoliennes, des panneaux solaires ou encore de l’énergie produite par la biomasse ou par les énergies hydrauliques. Le fournisseur assure sa traçabilité par des Garanties d’Origine, qui stipulent que chaque kilowattheure (kWh) consommé doit obligatoirement générer la production d’un kWh d’énergie verte. Par ailleurs, les fournisseurs promettant de l’énergie verte, s’engagent à verser un certain montant de leurs bénéfices annuels pour les exploitations d’énergies hydraulique, solaire et de biomasse. Le développement des énergies renouvelables sur notre commune s’inscrit dans une politique éco-responsable globale qui vise à améliorer notre empreinte énergétique en favorisant par exemple les circuits courts, le recyclage...

Quelques chiffres : La consommation de ces abonnements communaux est de l’ordre de 2 200 Mégawatts par an. A titre de comparaison, une famille en maison individuelle consomme environ 5 mégawatts à l’année. Il est à noter qu’en France, une grande partie de l’électricité qui alimente les logements des 32 millions de foyers est non verte, soit près de 81%.

Un véhicule libre tout électrique pour les services municipaux A noter également que nous sommes dotés à Valréas d’un véhicule libre tout électrique en location longue durée et qu’un petit fourgon plateau 100% électrique sera livré en mars 2021. 7


Valréas Le Journal municipal - N°74

Urbanisme - voirie

Nos routes font peau neuve Les sections les plus détériorées du chemin des Estimeurs Est, entre la route de Nyons et la route de Saint Pierre ont fait l’objet d’importants travaux de remise en état. Ces travaux qui avaient commencé en 2019 sur la section comprise entre la route de Saint Maurice et la route de Vinsobres seront complétés par une nouvelle section, étudiée en 2021, entre la route de Saint Pierre et la route de Vinsobres. Le coût de l’opération de réfection, supporté par la commune est jusqu’à présent de 299 000€.

Le pont de la Coronne, ancienne route de Grillon a fait l’objet d’une rénovation complète au niveau de son tablier et des joints de chaussée. Un nouveau garde-corps est venu remplacer l’ancien qui n’était plus aux normes. Suite à une malfaçon, l’entreprise a dû intervenir à nouveau et à ses frais, dans le cadre de la

Photo : Vincent Barral

Gros œuvres

garantie de parfait achèvement, pour refaire la jonction entre le pont et la route. Le coût global des travaux s’est élevé à 102 000 €. La route d’Orange, entre le rondpoint de l’Europe et la boulangerie, présentait des fissures et des faïençages importants. Elle a nécessité une reprise complète avec un enrobé spécial, appliqué en une couche plus mince, permettant une économie financière certaine.

50 000 € qui ont été consacrés à cet entretien. Nous pouvons citer entre autre les chemins Ferré, de Pata, du Pègue, des Sablières, de Cassilac etc.

Travaux courants

Les stades ont profité d’aménagements particuliers : le stade Adrien a été doté d’une nouvelle piste de course derrière les vestiaires, d’un nouveau sautoir et le stade des Blagiers d’un cheminement piéton. Le budget global sur 2020 s’est élevé à près de 477 000 €.

Il ne faut pas oublier d’entretenir les chemins ruraux en campagne qui peuvent desservir de nombreuses habitations et qui sont utilisés également par les agriculteurs pour accéder à leurs terres. Ce sont plus de

Valréas, petite ville de demain V alréas vient d’être labellisée petite

ville de demain par le gouvernement. Ce programme national de 3 milliards d’euros sera déployé sur les 6 prochaines années. Il vise l’accélération des transitions pour construire des villes plus durables, capables d’œuvrer pour la valorisation du patrimoine, des commerces, dotées des services publics indispensables.

Valréas, ville centre Conçu comme un levier de redynamisation, le label « Petites villes 8

de demain » reconnait le caractère moteur des villes centre de moins de 20 000 habitants et fait confiance aux élus pour apporter une réponse adaptée et décentralisée aux problématiques de leurs localités. Cette nomination qui reconnaît le rôle phare de Valréas au sein de son territoire, va permettre de consolider au plus vite des projets ambitieux visant d’une part, à développer l’attractivité de la ville par le développement de services permettant de consolider un rôle de centralité.

D’autre part, de se concentrer sur la rénovation et la valorisation du centre ancien.


Hommages

Hommage à quatre figures engagées Jeanine Pomier, une main toujours tendue vers la jeunesse

Jeanine Pomier, était une femme fantastique, amoureuse de notre ville et toujours prête à rendre service. Elle était bien connue des personnes du 3ème âge, à qui elle rendait visite et servait le goûter. Très attachée à la chapelle Pied Vaurias et à NotreDame-de-Nazareth, elle entretenait et suivait de près ces lieux, ce qui lui avait valu de recevoir le titre de « dame de l’ombre ». Jeanine Pomier était aussi une des représentantes de nos racines provençales à Valréas. Elle qui, au travers de ses activités culturelles et associatives a constitué dès le début des années 70 un groupe de comtadin(e)s avec son amie Hélène Girard. Cette belle aventure a touché et animé jusqu’à 50 enfants, qui suivaient cette petite dame à l’énergie débordante… Que de beaux et riches moments partagés. Avec son équipe, Madame Pomier répondait toujours présente lorsque la municipalité la sollicitait. On la voyait partout, jusqu’à Sachsenheim, la ville jumelle de Valréas. L’association du drapeau de Provence a été créée pour soutenir son action, et maintenir son engagement : ce groupe de comtadins et comtadines qu’elle chérissait tant.

Roger Pasturel, un parcours de vie et de création hors du commun M. Pasturel a été tour à tour, et en même temps, poète, auteur, conteur, metteur en scène, comédien, parolier, directeur artistique du Festival « Contes et Rencontres

au pays de l’Olive », enseignant, paysan, bricoleur, grand amoureux de la nature, de son pays natal, de sa culture. Il a toujours participé à la vie de Valréas en présidant le Centre Culturel de l’Enclave de 1970 à 1975 (à l’origine du théâtre du Rond Point) puis la troupe « la Mandrigoule » dans les Baronnies. Par ses talents de comédien et la richesse de sa langue, il est sans conteste un artiste incontournable aussi bien en français qu’en Provençal. Il a su éveiller des vocations et se démener pour sa passion des mots, du vivant, des histoires.

Serge Jacquier, éternel amoureux de l’enclave Serge est né en 1943 à Grillon, Enclave Des Papes, à la boulangerie de ses grands-parents. Il a eu de la chance de naître dans l’Enclave, car chacun sait que l’air y est pur et qu’on y vit mieux qu’ailleurs ; peu de gens aiment son pays comme il l’aimait. Il n’a jamais imaginé s’installer en dehors de l’Enclave. Au début de sa carrière, il lui a été proposé une place intéressante au Crédit Agricole de Privas, autant dire sur la planète Mars… Il a réalisé son rêve : créer une agence d’assurance en 1970 à Valréas. Il s’est également investi dans le monde associatif : USV Rugby, Amicale Epargne, Les copains d’abord, l’Apéro club, les CATM, le Comité de Jumelage, les Jardins Familiaux et tout récemment Parlaren. À la maison Serge était l’intendance, la compagnie de soutien. Colette était sur tous les fronts, mairie, département, associations et le cabinet d’assurance, mais que peut faire la combattante de première ligne

sans l’intendance ! Pour la famille et les amis, l’exemple emblématique est la fameuse « soupe au pistou » de Serge. Heureusement qu’il nous a donné la recette…

Abel Boisse, caractère passionné Abel a eu une vie bien remplie. 2 enfants, Sylvie et Alain, 3 petitsenfants et une arrière-petite-fille. Son caractère bien trempé en faisait un joueur de rugby exceptionnel. Cette passion l’amena d’ailleurs à présider le club de 1972 à 1976 avant de laisser sa place à Monsieur Auger. Il est à l’origine de la construction du siège route de Grillon, un bâtiment que les bénévoles construisaient main dans la main tous les samedis sur leur temps libre. Agriculteur de métier, Abel s’est lancé dans la restauration en reprenant en 76 le café Guichard. Un établissement qu’il a tenu tout en s’occupant de ses terres. Amoureux des chevaux il a assouvi cette passion dans les années 80. Par la suite Abel s’est impliqué en faveur du Club troisième âge de l’Oustau pendant des années en tant que président. Il nous semblait important de rendre cet hommage et de rappeler aujourd’hui le dévouement et l’amour pour notre ville et ses traditions de Jeanine, Roger, Serge et Abel. Quatre personnalités très différentes qui avaient cependant en commun de mettre leur énergie au service de leurs concitoyens. Nous adressons nos plus vives condoléances à leurs familles et leurs proches. 9


Valréas Le Journal municipal - N°74

La solidarité, un cadeau précieux

« Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la santé est «un état de complet bien-être physique, mental et social...» En ces temps difficiles de crise sanitaire, sociale et économique, nous avons bien conscience que nombre d’entre nous sommes éloignés de cet idéal. Aussi, nous nous attachons à développer les actions menées par le Pôle de Solidarité de la commune, qui comprend le Centre Communal d’Action Sociale, le chantier d’insertion Rénoval, l’Espace France Service et le Contrat de Ville, afin de les rendre plus visible. Saviez-vous que le CCAS est un service de la Mairie de Valréas, majoritairement financé par la commune ? L’équipe en charge de ce service s’attache au quotidien à vous aider pour trouver des solutions pour améliorer votre vie ; qu’il s’agisse de logement social, d’aide alimentaire, de retour à l’emploi avec le chantier Rénoval, ou de constituer un dossier d’APA, d’aide sociale ou de RSA. En résumé, le CCAS est en capacité de constituer un dossier d’ouverture de droits quels qu’ils soient. Le CCAS travaille en collaboration avec différents partenaires sociaux institutionnels ou associatifs, parmi lesquels nous pouvons citer l’EDES, la Mission Locale, Coup de Pouce, l’Aide à Domicile, Rayon de Soleil, les Restaurants du Cœur, et bien d’autres encore… Nous avons également décidé de mettre un accent particulier sur la solidarité, surtout pendant cette période de fêtes de fin d’année. Valréas s’est associée à l’opération Noël solidaire, au bénéfice des plus démunis. Il s’agissait de remplir une boîte de chaussures avec un truc chaud, un truc bon, un produit d’hygiène, un objet de loisir, un mot gentil, et de faire un joli paquet cadeau. Merci aux commerçants qui ont accepté de récupérer les dons, pour les bénéficiaires de Rayon de Soleil et des Restaurants du cœur, ce qui a permis à plus de 200 personnes d’avoir un cadeau personnel au pied du sapin. La réponse de nos concitoyens est très encourageante et nous vous en remercions. Le repas des aînés prévu en octobre a dû être reporté mais sera organisé dès que cela sera possible, ainsi que le goûter dansant. Les bons de Noël ont pu être préparés à temps compte tenu de la réouverture des commerces. Ils ont été distribués aux personnes âgées de 80 ans et plus, et utilisables chez tous les commerçants du centre-ville. Sachez enfin que nous sommes attentifs tout particulièrement aux personnes isolées, aussi, n’hésitez pas à vous faire connaître auprès du CCAS au 04.90.35.30.31 pour que nous puissions nous organiser en fonction de vos demandes, ou tout simplement vous appeler en cas de crise sanitaire, ou de canicule, ou pour prendre de vos nouvelles. En effet, il vous appartient de vous inscrire, si vous êtes isolé, nous ne pouvons constituer une

Vacciner qui et comment ?

« Dans le bazar de la gestion de la crise COVID par le gouvernement (masques, tests, traitements…), il a cherché une baguette magique. Voici un vaccin et même plein de vaccins, et même des vaccins qui n’en sont pas vraiment. On doit attendre les autorisations, mais on fait comme si elles étaient déjà toutes données. Pour les premiers vaccins, on ne sait pas grand-chose, mais, bien sûr, on n’autoriserait pas un mauvais produit – le Mediator, ça a existé ? Et le Remdesivir, ques aco ? la Commission de Bruxelles n’a acheté que pour un milliard de ce produit néfaste. Alors, on va vacciner, sans forcer, juste un peu. On commence par les Ephads.

tribunes liste de personnes seules que si vous nous l’avez signalé. Nous organisons actuellement une équipe de bénévoles pour appeler régulièrement les personnes isolées, alors si vous souhaitez être appelé (e) ou si le bénévolat vous tente, rejoignez-nous ! Au-delà de la solidarité, nos projets pour 2021 sont axés sur la prévention et l’éducation sanitaire. En effet, il est essentiel d’apprendre aux séniors notamment, à bien vieillir. Qu’il s’agisse de souplesse et d’équilibre du corps pour prévenir les chutes, ou du travail de la mémoire, nous vous proposerons un grand forum dédié aux séniors. Vous pourrez découvrir alors les différents ateliers qui vous seront proposés tout au long de l’année. Mais les familles ne sont pas oubliées : la nutrition est un facteur important pour la santé, nous organiserons également des rendez-vous culinaires pour vous apprendre à associer diététique et gourmandise, pour préserver votre capital santé et celui de vos proches. Ainsi, vous découvrirez comment bien manger en cuisinant local, avec des légumes issus des agriculteurs de notre territoire. Le CCAS abrite dans ses locaux l’Espace France Services. C’est un lieu où vous trouverez de l’aide pour toutes vos démarches administratives, comme par exemple pour constituer votre dossier de retraite, d’allocations familiales, rédiger votre CV, demander une carte grise, ou créer votre compte personnel Pôle Emploi. Si vous ne maîtrisez pas les outils informatiques, ou si vous ne disposez pas d’ordinateur personnel, vous serez accompagnés par une conseillère pour vous y retrouver dans les différents portails sur internet, ou mettre à votre disposition un ordinateur. C’est une chance pour une ville de notre dimension de bénéficier de cette plateforme très complète de service public. De même, pour démêler une situation qui relève de la justice, nous vous proposons un Point d’Accès au Droit, dans ce même espace, qui vous permet de vous entretenir, dans un bureau fermé, en toute discrétion, avec un avocat. Sur le versant sanitaire, contrairement à la première vague de la COVID 19, notre ville a été largement impactée depuis plusieurs semaines et malheureusement nous avons dû déplorer de nombreux décès. La Mairie a mis à disposition du laboratoire Bionyval deux chalets pour installer une zone de dépistage sur le cours Jean Jaurès. Nous remercions les professionnels de santé, de ville, de l’hôpital et de nos deux EHPAD qui ont fait le maximum pour endiguer l’épidémie et soigner le mieux possible les malades. Soyez prudents, continuez à prendre soin de vous et de vos proches, et gardons l’espoir d’une meilleure année 2021.» Liste de la majorité municipale « Continuons pour Valréas »

C’est curieux : ce n’est pas là qu’on rencontre le plus de monde. Et on oublie que, pour toute vaccination, le résultat diminue rapidement avec l’âge. Mais pour tous les autres, qui n’auront pas la « chance » d’être servis aussi vite, demeurent d’autres questions. Un vaccin qui protège pour combien de temps, un an ou quelques mois ? Un vaccin qui a beaucoup ou peu de contre-indications, qui a beaucoup ou peu d’effets dangereux ? Nous ne sommes pas médecins, et justement nous vous suggérons d’y réfléchir. » Liste d’opposition municipale « Alliance citoyenne pour Valréas »

Être force de proposition et non d’opposition

« Mon objectif sera de toujours faire des critiques constructives afin que nous puissions tous ensemble, nous améliorer. Aussi, je défendrais les valeurs de notre ville dans toutes les instances et j’affirmerais avec force nos convictions. Nous veillerons à ce que les différentes préoccupations des valréassien(ne)s puissent être mieux prises en compte. J’espère que la majorité en place sera à même d’unir dans les meilleurs conditions 10

les compétences de chacun. Je souhaiterai être forces de proposition et non d’opposition car nous partageons tous le même idéal, que Valréas revive. Enfin je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année avec circonspection. » Liste d’opposition municipale « Valréas, c’est maintenant ! »


agenda

janv - fév 2020 *Sous réserve de l’évolution de la

Château de Simiane - Musée des maquettes du patrimoine mercredi vendredi et samedi : 9h – 12h et 14h – 16h30 mardi et jeudi : 14h – 16h30. Tarifs : 1 à 3 €, gratuit moins de 7 ans - Place Aristide Briand 04 90 35 30 44 | accueil-chateau@mairie-valreas.fr Office de tourisme Pays de Grignan-Enclave des Papes Tous les jours 10h-13h/15h-19h - Ouverture et visite de la chapelle des Pénitents Blancs et de la tour Ripert. 04 90 34 04 71 | animation@grignanvalreas.com www.ot-valreas.fr Musée du Cartonnage et de l’Imprimerie 3, avenue Maréchal Foch | 04 90 35 58 75 | museecartonnage-imp@vaucluse.fr

JANVIER

Exposition temporaire au château «Lettres d’amour» Jusqu’au 14 Février Château de Simiane, salle des expositions. Avec le Centre Dramatique des Villages du Haut Vaucluse Assemblée générale Samedi 16 janvier | 15h Espace Jean Duffard, Association Arts et Rencontres de l’Enclave des Papes | artsetrencontres@live.fr | 04.90.41.97.31 Atelier d’écriture « Voyages » Samedi 16 janvier | 14h - 17h Théâtre du Rond Point – 1 atelier : 30€ - 2 ateliers : 40€ 3 ateliers : 50€ - 04.90.35.21.45 | theatredurondpoint@gmail.com

Lecture Karen Blixen et Alexandra David Nell Jeudi 21 janvier | 20h La littérature à l’honneur au Delice de Provence- Association Elles…en caractères – ellesencaracteres@gmail.com Littérature féminine et musique du bout du monde Vendredi 22 janvier | 20h Au café de la Paix | Association Elles…en caractères ellesencaracteres@gmail.com Atelier d’écriture «Hasards» Samedi 23 janvier | 14h - 17h Théâtre du Rond Point – 1 atelier : 30€ - 2 ateliers : 40€ 3 ateliers : 50€ - 04.90.35.21.45 | theatredurondpoint@gmail.com Evénement surise Samedi 23 janvier | 19h Dans le salon d’honneur du château de Simiane - Centre Dramatique des Villages du Haut Vaucluse. Association Elles…en caractères – ellesencaracteres@gmail.com Echange Dimanche 24 janvier | 16h Tea Time à la Brasserie des Platanes, Sauvons la planète ? Echanges autour du livre d’Elise Fontenaille sur Greta Thunberg - Association Elles…en caractères ellesencaracteres@gmail.com Atelier d’écriture «Arabesques» Samedi 30 janvier | 14h - 17h Théâtre du Rond Point – 1 atelier : 30€ - 2 ateliers : 40€ 3ateliers:50€-04.90.35.21.45|theatredurondpoint@gmail.com

situation sanitaire

Février

Portes ouvertes du Lycée Saint-Dominique Vendredi 05 février | 16h30 - 19h30 Association de Gestion du Lycée Saint Dominique valreas@cneap.fr | 04.90.35.03.40 | www.lycée-st-dominique-valreas.com Formation théâtre 8, 9, 11, 12, 15, 16, 18 & 19 février | 9h - 12h & 14h - 17h Module formation au métier de Technicien-Régisseur Régie lumière avec Fred Besson & Franck Adrien. Théâtre du Rond Point, 100€ | 04.90.35.21.45 | theatredurondpoint@gmail.com Conférence Samedi 20 février | 14h30 « un voyage en architecture de 1875 à celle d’aujourd’hui » par M.BALP Yvan - Espace Jean Duffard, 4€ non adhérents – Association Arts et Rencontres de l’Enclave des Papes-artsetrencontres@live.fr | 04.90.41.97.31 Lecture «Histoires de ruptures» Samedi 20 février | 19h Joué par Caroline Cristofoli et Sarah Labhar- Salon d’honneur du Château de Simiane – Adulte : 5€, enfant : offert 04.90.35.21.45 / theatredurondpoint@gmail.com

Le provençal par parlaren vaurias

Lou tems di rabasso arribo

Le temps des truffes arrive

Aquest an lou marcat di rabasso reprendra lou 5 de desèmbre à Richarencho ounte es esta en nouvembre anula lou ban di rabasso. Es bèn regretable. Fau espera que li plueio d’aquesti darrié tems prouduran uno bono recordo maugra tout. La faturo de la rabasso, dise bèn faturo, s’es forço desvouloupado dins la régioun pèr ramplaça, fin dóu siècle 19en. La disparicioun de la vigno lor de l’ataco dóu filoussera. Aquesto faaturo s’es pas prouduto pertout en Franço. Me ramente que dirigènt un cèntre de vacanço proche Sarlat ai agu de toco, emé lis agricultour dóu caire. Quouro i’ai di que enco nostre, li gènt plantavon de chaine ( èuse o roure) m’an près pèr un imaginaire. Voulien pas lou crèire o ! ignouravon aquèu tipe de culturo. Pèr èli, èro uno causo naturalo d’ana descurbi lou champignoun enfouiga dins la terro, emé l’ajudo d’un porc dins li bos envirounant. Dins l’Enclavo es l’arribado dóu filoussera qu’avié entrina lou derrabage di vigno e soun ramplaçamen pèr de plantacioun d’aubrihoun de chaine blanc o verd en ligno ço que poudié tambèn facilita un arrousage en cas de besoun. Aquesti,èron óutengu à parti d’aglan chausi, sus d’aubre proudutour e samena souvènt dins de toupin o dins de terro arrousado regulièramen dins li jardin. Aro se n’en trovo dins li fièro o marcat samena dins de toupin e trata pèr micourisacioun, es à dire, emé un micelion asata au terraire de plantacioun. Apoundrai qu’es urous que l’on ague trouba aquéu prouceda. Bèn entendu lis agricultour dóu Perigord se ié soun mes tambèn. Es esta touto fes regretable que la prouducioun Prouvençalo agué estado vendudo forço tems dins aquesto régioun e batéjado « Truffe du Périgord ». Li causo chanjon e aro es urous que li rarabasso acampado poscon pourta lou noum de soun terraire, « vivo la rabasso Prouvençalo o encaro miès « la rabasso de Vaurias, o, de Richarencho»! aquesto darrièro, devengudo capitalo de la rabasso ! Fau ié vèire encaro li carri de chinés, japounés o d’autri païs se precipita pèr filma la messo di rabasso o lou defila de la counfrarié en grando tengudo pèr lou ban di rabasso, o, se permena dins lou marcat dó dissate matin.

Cette année le marché des truffes reprendra le 5 décembre à Richerenches où a été annulé en novembre le ban des truffes. C’est bien regrettable. Il faut espérer que les pluies de ces derniers temps produisent une bonne récolte malgré tout. La culture de la truffe , je dis bien culture, s’est beaucoup développée dans la région pour remplacer à la fin du 19ème siècle la disparition de la vigne lors de l’attaque du phylloxéra. Ce n’est pas ce qu’il s’est produit partout en France. Je me souviens que dirigeant un centre de vacances près de Sarlat j’ai eu des contacts avec des agriculteurs du coin Lorsque je leur ai dit que chez nous les gens plantaient des chênes (blancs ou verts) ils m’ont pris pour un fabulateur. Ils ne voulaient pas le croire et ignoraient ce type de culture. Pour eux c’était une chose naturelle d’aller découvrir ce champignon enfoui dans le sol à l’aide d’un cochon, dans les bois environnants. Dans l’Enclave, c’est l’arrivée du phylloxéra qui avait entrainé l’arrachage des vignes et leur remplacement par la plantation d’arbustes de chênes blancs ou verts. Ceux-ci, étaient obtenus à partir de glands choisis sur des arbres producteurs et semés souvent dans des pots ou dans la terre arrosée régulièrement dans les jardins. Maintenant on en trouve dans les foires ou marchés semés dans des pots et traités par mycorhizacion, c’est à avec du mycélium (germe ) si possible adapté au terrain de plantation. J’ajouterai qu’il est heureux que l’on ait trouvé ce procédé. Bien entendu les agriculteurs du Périgord s’y sont mis aussi. Il a été toutefois regrettable que la production Provençale ait été vendue longtemps dans cette région et baptisée « truffe du Périgord ». Les choses changent et maintenant il est heureux que les truffes récoltées puissent porter le nom de leur terroir. Vive : la truffe Provençale ou encore mieux « La Rabasso de Vaurias, o, de Richarencho » cette dernière devenue capitale de la truffe. Faut y voir encore les cars de chinois, japonais ou autres pays, se précipiter pour filmer la messe des truffes ou le défilé de la confrérie de la truffe en grande tenue d’apparat pour le ban des truffes ! Ou se promener dans le marché aux truffes le samedi matin. Michel Bonnardel

L’Agenda de Valréas - Service événementiel et Vie Associative - 43, cours Victor Hugo - 84600 Valréas - 04 90 37 31 14 - vieassociative@mairie-valreas.fr - La rédaction décline toute responsabilité sur les erreurs ou omissions qui auraient pu se glisser.


Quoi de plus beau, noble et salvateur que l’Amour ? Le Centre Dramatique des Villages du Haut-Vaucluse (CDDV) a invité le grand public, en novembre 2020, lors du second confinement, à transmettre ses plus belles déclarations d’amour. Plus de 75 personnes de toute la France ont répondu à cet appel. Sous réserve bien entendu, de la réouverture des lieux culturels, nous vous invitons à découvrir leurs lettres magnifiques au Château de Simiane dans le cadre d’une exposition temporaire. Les lettres seront également lues et enregistrées par des comédiens associés du CDDV et mises en ligne. Lettre n° 98 « Chers petits Avant votre naissance, on vous aimait déjà ! Apprendre que l’on va être grands-parents est une fierté, une joie, on a encore tellement d’amour à partager et voilà que vous arrivez... Au moment où notre temps est plus libre. Vous les petits enfants, avec votre jolie frimousse, votre peau si douce, votre odeur de bébé, votre regard émerveillé... vos mimiques, c’est magique ! (…) Faire des recettes de cuisine, créer des œuvres d’art, passer du temps au jardin, raconter des histoires... tout est prétexte pour vous transmettre du savoir, des souvenirs, de l’amour, de la tendresse... En grandissant, vous nous confiez des secrets qu’il ne faut pas répéter à papa ou maman, nous devenons complices, des relations très particulières se créent, et, Tous ces souvenirs de vacances, de partage, de moments drôles ou émouvants que l’on compile dans un grand cahier tressent la trame de nos liens indéfectibles.

Même si les évènements, la distance ou d’autres incidents nous empêchent de nous rencontrer ou de nous voir durant des périodes, les liens créés, les petits codes entre nous, l’amour que l’on s’est donné, les mots doux que l’on a échangés, le réconfort que l’on s’est apporté... tout cela ne peut pas disparaître. Tout cela existe dans notre cœur, nos tripes, nous sommes habités par cet amour et il suffit d’entendre votre voix au téléphone ou par un autre canal et nous fondons comme un sucre imbibé de liquide (…) Même si nous sommes séparés physiquement, les liens invisibles qui nous unissent, existeront à jamais. Quand la vie est parfois difficile, se souvenir d’une personne aimée disparue, de ce que disait un grand-père ou une grand-mère, peut apporter du réconfort. On vous a aimé au premier regard, on vous aime chaque jour davantage et on vous aimera toujours ! » Mamie

Profile for cabinetvalreas

Journal municipal Mairie de Valréas - édition janvier 2021  

Advertisement