Page 1

LE BUURT Avec le souen de

Le Buurtwinkel, un centre de quartier avec, pour et par le quartier Anneessens - n° 005 - Septembre 2016

17 OCTOBRE: REFUS INTERNATIONAL DE LA PAUVRETE Au Buurtwinkel nous allons organiser une nouvelle acon au mois d'octobre. Ce sera une fois en‐ core le groupe 'Change Anneessens' qui s'en chargera. Cee année, les thèmes choisis seront le prix des loyers et le rapport qualité‐prix. Nous exigeons un encadrement des loyers dans la région de Bruxelles-Capitale. Concrètement, nous allons enquêter auprès des habitants du quarer au sujet de la qualité et du prix de leurs logements. Nous allons rassembler toutes ces informaons pour en faire en novembre une acon et un moment de dialogue ou un café polique. Nous allons organiser cela en collaboraon avec les Équipes Populaires et l'asbl Convivence. Le 17 octobre, Journée Internaonale pour l'éliminaon de la Pauvreté, les sept associaons où les pauvres prennent la parole agiront la main dans la main. La Plate-forme Pauvreté Bruxelloise présentera ce man là au parlement bruxellois le film ‘Le Par du rêve de logement’ réalisé par le groupe Alarm. Il y aura ensuite un débat avec des policiens et on entendra plusieurs témoignages. Chacun est bienvenu à cet événement, mais il faut cependant s'inscrire au Buurtwinkel.

UN COHABITAT SOLIDAIRE RUE DES MOUCHERONS En collaboraon avec le Centre de Service Local Forum asbl, Gwendoline Daems – collaboratrice de Samenlevingsopbouw déta‐ chée au Buurtwinkel – travaille à la réalisaon d'un projet d'habitat solidaire, intergénéraonnel et interculturel, rue des Mou‐ cherons, qui est desné à des seniors et des jeunes ménages. Ce bâment est la propriété de Livingstones, une coopérave, et il sera aménagé en 12 unités de logement. 7 des logements seront accessibles aux chaises roulantes, les autres sont des appartements familiaux. Concrètement, il y aura 3 studios, quatre appartements une chambre pour des seniors, 2 appartement 3 chambres et trois appartements 2 chambres qui seront loués à des familles par l'AIS Baïta selon la grille de prix des logements sociaux. Ce projet de logements se veut un cohabitat solidaire dans lequel seront logés des seniors vulnérables de plus de 55 ans et des jeunes ménages d'origines ethnoculturelles diverses et qui habitent actuellement ou qui ont habité longtemps le quarer Anneessens et au Rempart des Moines, qui y travaillent ou qui s'y invesssent en tant que bénévoles. Le but ce ce projet de logement est d'une part de smuler une a;enon réciproque entre jeunes ménages et seniors, qui perme;e aux seniors d'habiter leur propre appartement, et aux jeunes ménages de pouvoir compter sur certains services en échange de ceux qu'ils rendent aux seniors. Cela peut être, par exemple, du baby-si<ng, du souen scolaire, une voiture partagée, cuisiner des repas pour une autre famille, s'occuper de la lessive et du repassage, des courses, etc. D'autre part, la vie communautaire aura un rôle central. Cela signifie qu'il y aura un ou plusieurs espaces communautaires qui pourront être ulisés par les habitants de l'immeuble ou par extension par les habitants du quarer. Chaque habitant(e) dispose de son propre logement avec l'équipement nécessaire. L'usage que les habitants feront de l'espace communautaire sera déterminant pour la cohésion. Les habitants seront incités à prendre ensemble des iniaves. L'étage en toiture y jouera un rôle important. Les habitants décideront euxmêmes de son aménagement. Il y a plusieurs idées: un jardin thérapeuque (ulisé à des fins thérapeuques), un jardin sur pilos, l'installaon de mobilier permanent, des équipements pour les enfants – un bac à sable, un toboggan – une toiture verte écologique. Si le projet le permet, cet espace vert pourrait être mis à la disposion du quarer: le quarer, les écoles, des projets éducafs, etc. A terme, Samenlevingsopbouw, associé au Buurtwinkel, souhaite s'impliquer dans l'élaboraon de ce projet vert qui prendrait place dans le cadre du projet de logement solidaire. Pour l'instant, nous avons suffisamment de candidats pour démarrer le processus de parcipaon, mais il y a une liste d'a;ente pour le cas ou l'un ou l'autre candidat se désisterait. L'a;ribuon effecve d'un logement est prévue au plus tôt pour juillet 2017. Les partenaires : Kenniscentrum Woonzorg Brussel vzw (asbl qui promeut une polique permeant aux seniors de rester chez eux le plus longtemps possible et d'y recevoir l'aide appropriée) – Emancipae Via Arbeid (Émancipaon par le travail) (EVA) vzw – l'Agence immobilière sociale Baïta ‐ Livingstones coopérave – le Buurtwinkel vzw

Retour: Buurtwinkel, Place Anneessens 13, 1000 Bruxelles—Editeur responsable: Bart Van de Ven


2

LE BUURT - n° 005 - September 2016

Les bénévoles: ils sont la pierre angulaire, la base du Buurtwinkel L'offre du Buurtwinkel est en grande pare possible grâce à l'engagement constant de bé‐ névoles. Voici un pet entreen avec trois de nos fantasques collaborateurs bénévoles.

Lydia (Grimbergen)-bénévole à l'accueil

Zora (Molenbeek) bénévole à Change Anneessens

Quelle est ta meilleure expérience au Buurtwinkel?

Quelle est ta meilleure expérience au Buurtwinkel?

Ma meilleure expérience est d'accueillir les gens, parce que c'est le premier contact avec eux. On voit quand ils poussent la porte s'ils sont mal à l'aise. On bavarde un petit peu, on est attentif à ce qu'ils disent, on regarde sur le pc et on donne une réponse à leurs questions. Pour beaucoup de gens, cela les met à l'aise. J'ai un bon contact avec les gens et je sens qu'un entretien d'une demi-heure peut déjà arranger pas mal de choses.

Ce que je trouve enrichissant, c'est la diversité des gens qui viennent nous voir au Buurtwinkel. En tant que personne, on s'enrichit en faisant un travail de bénévole dans cet environnement. Par ailleurs, je suis contente de l'esprit d'équipe qui règne ici, des objectifs pour lesquels nous luttons et des actions que nous menons ensemble. En tant que bénévole et porte parole du groupe 'Change Anneessens', j'ai servi d'intermédiaire entre les politiciens et les personnes pauvres et vulnérables lors d'une concertation avec l'échevin du logement. Quelle fut ta pire expérience ?

Et quelle fut ta pire expérience? : Les gens qui ne peuvent pas attendre leur tour et qui se fâchent contre moi. Je reste toujours calme mais ce n'est pas agréable de faire passer un message négatif.

Et en conclusion? Chacun est le bienvenu pour venir boire une tasse de café ou de thé, ou pour bavarder, mais aussi pour chercher un renseignement sur internet ou par téléphone.

Le sentiment d'impuissance qu'on ressent auprès des personnes qui vivent dans des circonstances dif#iciles. Notre aide a des limites. Et pour conclure? L'existence du Buurtwinkel est très importante dans la vie des citoyens; il est important que le soutien #inancier à notre organisation soit maintenu et que les politiques restent ouverts au dialogue.

10 ans Talents en Mouvement Cee année notre groupe d'arstes 'Talent en mouvement' existe depuis 10 ans, l'occasion de fêter cet anniversaire.

Michel (Molenbeek) bénévole aux tables de conversation en néerlandais Quelle est ta meilleure expérience au Buurtwinkel? J'ai beaucoup de bonnes expériences: aller ensemble en excursion, découvrir la ville avec des gens en état de pauvreté et vivre des moments ensemble. Je trouve très chouette de pouvoir donner une base du néerlandais à des gens provenant du monde entier qui sont très motivés. Préparer ensemble de la soupe dans un cadre chaleureux, est une chose que tous apprécient. Ta pire expérience ? Notre machine à café défectueuse; le #iltre à café se renverse et je ne sais pas comment faire un bon café de cette manière. Nous aurions besoin d'un nouveau percolateur. Et en conclusion? Chacun est toujours le bienvenu aux tables de conversation du Buurtwinkel.

Devenir bénévole au Buurtwinkel ? Courrez voir à la page 6

Le groupe est composé de personnes qui s'expriment de différentes façons: la peinture, la musique, le théâtre, le mime, le dessin, l'écriture,... Chaque talent est apprécié à sa juste valeur. Au fil des années, il y eut de nombreuses exposions et de nombreux ateliers qui ont permis de constuer une importante collecon, dont les membres du groupe peuvent se montrer fiers. C'est pourquoi nous allons organiser en automne une rétrospecve qui évoquera l'acvité du groupe au cours de ces dix années. Dès qu'une date aura été fixée nous vous informerons de l'inauguraon fesve. Nous devons hélas déplorer le décès inopiné de Irène Deneuville survenu le 9 juin dernier. Irène était l'un des chevilles ouvrières du groupe. Ses talents étaient mulples; elle était peintre, dessinatrice, écrivaine, musicienne et chanteuse. Son talent et son énergie nous manqueront beaucoup.


3

LE BUURT - n° 005 - September 2016

In the picture. Quelques acvités phares

Le Buurtwinkel: une maison de quarer qui pélle Pour certaines personnes, le Buurtwinkel, c'est l'endroit où on peut aller boire une tasse de café deux ou trois fois par se‐ maine et où on trouve des soluons à des quesons brûlantes. Pour d'autres, c'est l'endroit où on discute, où on réfléchit et où on mène des acons pour de meil‐ leurs logements. Pour d'autres encore, c'est là où on se retrouve pour le jogging hebdomadaire. En bref, il y a toujours eu quelque chose à faire ces derniers mois au Buurtwinkel, une idée à saisir, et on connuera dans les mois d'hiver qui vien‐ nent. Des détails? en voici:

20km de Bruxelles

25.000 parcipants à la Grande Parade: Nous y éons ! Ce;e année la parade Tour Autre Chose était placée sous le signe de la prévenon sociale de base. Nous avons préparé ce;e parade avec quelques membres de Change Anneessens et de quelques autres personnes fréquentant l'accueil social. Lors d'un atelier créaf, les gens ont pu confeconner des drapeaux et des pets bateaux en papier contenant des textes sur l'importance pour eux de disposer de services sociaux de base comme le Buurtwinkel. Six personnes du Buurtwinkel ont parcipé à la parade; ils ont porté les bateaux qu'ils avaient confeconné et ont distribué leurs messages.

Les Lions de Anneessens, notre groupe de coureurs aux 20 km de Bruxelles. Omar (d.b.) a couru le meilleur temps 1h27 et Frans (d.h.) âgé de 71 ans était l'un des parcipants les plus âgés. Nous avons couru sous la bannière BRUNX, en compagnie des Gazelles de Bruxelles, de Minor Ndako, d'Atlemo et de DoucheFlux.

acvités 'logement' se sont poursuivies ce;e année et en 2016, nous avons entaChange Anneessens: “Plus de Nos mé une acon polique. Ce;e acon fut le résultat d'un processus de préparaon auont parcipé le groupe Change Anneessens, et ses partenaires, Convivence et Satransparence lors de l’aribuon des quel menlevingsopbouw. Durant ce;e acon, les membres ont exprimé leur senment de frustraon à propos de l'a;ribuon des logements publics. Nous avons installé un jacklogements publics” pot 'grandeur nature' sur la place Anneessens, où les gens faisaient la file comme sur la liste d'a;ente. Chacun d'eux portait un masque et un panneau sur lequel était décrite leur situaon. L'acon a retenu l'a;enon de la presse et suscité l'intérêt des riverains et des passants. Une semaine après ce;e acon, le groupe Change Anneessens a organisé un moment de dialogue avec l’échevin du logement de la Ville de Bruxelles, monsieur Mohamed Ouriaghli. C'était le troisième café polique. Tout au long du débat, le fil rouge fut notre acon et notre proposion de créer une commission d'a;ribuon plus transparente. La soirée fut un succès en terme d'affluence et de contenu, mais nous regre;ons que monsieur Ouriaghli n'ai pas pu être présent. Nous l'a;endons à notre prochain café polique qui aura lieu en automne. Merci aux membres de Change Anneessens pour leur présence massive, pour avoir pris la parole au cours du débat polique et pour leur movaon inébranlable.


4

LE BUURT - n° 005 - September 2016

La voix d'Anneessens au Parlement Bruxellois Au cours de l'année 2016, Change Anneessens et le groupe Alarm ont contacté plusieurs groupes poliques afin d'avoir plus de poids polique dans la problémaque du logement à Bruxelles. En 2015, nous nous sommes rendus au Parlement Bruxellois où le président nous a invités à venir nous exprimer. On ne pouvait pas laisser passer une aussi belle occasion. Nous avons préparé ce;e rencontre au cours de quatre soirées thémaques. Il fut cependant difficile de fixer une date. En mai nous avons décidé d'une autre stratégie. Nous avons voulu rencontrer chaque groupe polique faisant pare de la majorité au Parlement Bruxellois. Les groupes Alarm et Change Anneessens ont préparé un texte qui rassemble les proposions et les témoignages concernant la loi sur les loyers, la garane locave, les maisons vides et l'encadrement des loyers. En juin, nous avons présenté nos proposions au groupe Open VLD et nous avons dialogué avec son secrétaire. Fin juin, nous avons rencontré le vice-président du parlement et président de la commission logement, Fouad Ahidar. Nous souhaitons poursuivre sur ce;e voie en automne et nous avons déjà reçu une invitaon pour rencontrer le 6 octobre les membres de la commission logement du Parlement. Ce projet rassemble Samenlevingsopbouw Brussel, Chez Nous, ARA, Alarm et le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l'Habitat. Félicitaons et merci aux membres de 'Change Anneessens' et d'Alarm pour avoir pris du temps à réfléchir à ces sujets et pour avoir présenté leurs proposions aux groupes poliques.

Fesval Vivre Ensemble: “Ensemble contre les préjugés” L'asbl Anneessens Wake Up, un collecf de jeunes du quarer Anneessens organise un événement pour faire passer un message.

Au cours du dernier week-end des vacances d'été eut lieu dans la zone piétonne, la douzième édion du fesval Vivre Ensemble. Lors de ce fesval organisé par des jeunes et des habitants du quarer Anneessens et on a pu entendre sur le podium de la place Fontainas un programme varié de reggae, salsa, rumba, des musiques et de la danse d'Afrique et d'Inde, et des dj ont terminé la soirée. En tête d'affiche, on a pu applaudir Omar Perry, fils de la légende du reggae Lee Scratch Perry, qui habite dans le quarer Anneessens. Il y avait aussi une brocante, des jeux, du minifoot, du volley-ball, une ba;le de Hip Hop, des graffi et une cuisine du monde où des personnes de diverses naonalités ont pu échanger leurs connaissances culinaires. Le message de Anneessens Wake Up, le voici: “Le fesval, c'est l'occasion de nous rassembler, de comba;re les préjugés qui sgmasent les jeunes de certains quarers et de les inviter à prendre leur avenir en mains. Nous voulons rassembler les gens autour de ce qui les unit plutôt que de les voir se comba;re du fait de leur différences.


5

LE BUURT - n° 005 - September 2016

Une bataille pour le mainen des droits fondamentaux L'atelier porte-monnaie a été reporté au 24 mai en raison de la manifestation syndicale. Du fait que la manifestation syndicale concernant principalement le maintien de la semaine de 38 heures mais qui avait aussi pour maître-mots le maintien du pouvoir d'achat, la sécurité sociale et de justes contributions, des sujets qui intéressent aussi les participants de l'atelier porte-monnaie et le Buurtwinkel dans son ensemble, nous avons décidé à participer à la manif. On a demandé qui était intéressé, et nous sommes en#in partis avec cinq personnes enthousiastes. En chemin, nous avons rejoint les travailleurs de Samenlevingsopbouw Antwerpen et au début de la manifestation et à la #in, nous avons accompagné la coordination des sans papiers et des travailleurs sans papiers. Merci de tout cœur aux enthousiastes manifestants.

“Atelier Porte‐monnaie”: Renforcer les gens par une formaon permanente au sujet des quesons administraves. Dans le cadre du sujet 'protection sociale et service social', l'opbouwwerk a démarré à Anneessens les ateliers porte-monnaie en collaboration avec le Buurtwinkel et le CAWBrussel. Parmi les demande d'aide que reçoit le service social du Buurtwinkel, nous remarquons que beaucoup de gens ont du mal avec les papiers, les questions administratives, comme lire une facture, prendre contact avec des créanciers, demander des facilités de paiement, faire arrêter ou prolonger un abonnement, etc. C'est pourquoi nous souhaitions organiser des formations de groupe sous le nom d' 'ateliers porte-monnaie'. Pour la première série d'ateliers porte-monnaie, nous avons invité Wietske, une collaboratrice du CAW Brussel, qui a élaboré une formation Budget In Zicht (Budget en vue). BIZ Brussel est le nom d'un partenariat qui s'occupe d'assistance et de prévention en matière de dettes en région bruxelloise (pour plus d'info, consultez le site www.Bizbrussel.be). Wietske a donné 4 sessions de formation en mai et juin au Buurtwinkel: comment se débrouiller avec la paperasserie, le budget, le crédit et les créanciers. Pour terminer elle a organisé une session individualisée à la mi-juillet. Une approche intégrée. Comme le Buurtwinkel a un service social, nous avons rapidement trouvé des personnes intéressées pour participer aux ateliers porte-monnaie. 8 à 10 participants ont participé à ces ateliers, dont la plupart a participé à plusieurs ou à tous les ateliers. Le groupe était très diversi#ié en ce qui concerne les moyens #inanciers et les problématiques. Wietske donnait l'explication, et à chaque fois un travailleur du Buurtwinkel et de Samenlevingsopbouw ont accompagné le groupe durant les ateliers. Les participants aux ateliers porte-monnaie ont également été invités à une session individuelle au terme de la série de formations, et pour ceux qui le souhaitaient, il était également possible de demander un suivi individuel auprès des divers services du CAW à Bruxelles. A suivre... Nous avons enregistré des réactions positives des participants aux ateliers. Ils les ont trouvés utiles et instructifs, et plusieurs ont déclaré qu'ils se servaient de ce qu'ils avaient appris, qu'ils s'occupaient plus soigneusement des lettres et des factures qu'ils reçoivent et qu'ils demanderaient plus rapidement de l'aide à l'avenir. Lors de chaque atelier, de nouvelles questions étaient posées pour en savoir plus par exemple au sujet des diverses mutuelles et de leurs tarifs, au sujet de la médiation collective de dettes, où on peut porter plainte, où on peut trouver des produits alimentaires et des vêtements à petits prix, comment faire des économies dans son budget, etc. Comme il y a encore beaucoup de questions à ce sujet, les ateliers porte-monnaie se poursuivront en automne et, avec les habitants du quartier, on dressera une carte sociale indiquant les endroits où on peut trouver ces produits alimentaires et ces vêtements.

Les excursions d'été, une réussite toujours renouvelée Le patrimoine et l'art Au début de l'été, nous sommes allés en excursion à Bruges. Un guide passionné nous #it voir Bruges comme nous ne l'avions jamais vue. L'après-midi, au musée de Groeningen, les primitifs #lamands nous ont été émerveillés. Se trouver nez à nez avec des tableaux datant de plus de 500 ans(!), ça nous a rempli d'émotion. L'histoire à la mer Le 28 juillet, nous nous sommes rendus à Ostende avec 20 personnes. Le matin, nous avons visité le domaine provincial de Raversijde et le site historique de l'Atlantikwall. Après une promenade passionnante, nous avons repris le tram de la côte en direction de la digue d'Ostende. La, nous avons bu un verre et pique-niqué dans un bar de la côte. L'après-midi certains sont allé faire trempette dans la mer tandis que les autres avaient opté pour une promenade sur la digue ou pour une balade avec les vélos gratuits de la ville d'Ostende. Trempés mais contents Nous avons terminé l'été en allant faire du kayak à Durbuy. Le parcours de 12 km sur l'Ourthe nous parut plus long que prévu, mais chacun en a pro#ité. Il était impossible de rester au sec, mais les beaux paysages, les oiseaux pêcheurs et un pique-nique convivial nous ont changé de l'agitation de la ville ….


6

LE BUURT - n° 005 - September 2016

Un site internet pour promouvoir la solidarité dans le quarer Chacun peut avoir un jour besoin d'aide. Les personnes en difficulté, mais aussi vous et moi. Les gens sont prêts à s'entraider. Certainement avec quelque chose qui vous fait plaisir et au moment où vous le souhaitez. Dans une grande ville, il y a de nom‐ breuses demandes d'aide auxquelles il y a sûrement un habitant du quarer qui peut et veut répondre. Le problème est que ces deux personnes n'entrent pas en contact. C'est pourquoi quelques bruxellois ont fondé Solidare-it! C'est un site internet qui permet à des personnes qui ont besoin d'aide d'entrer en contact avec des personnes qui ont envie d'aider. Solidare-it ulise l'internet pour me;re en contact le mieux et le plus efficacement possible une demande d'aide avec une aide disponible dans le quarer. De ce;e manière, nous pouvons promouvoir la solidarité entre les gens. Les personnes en détresse qui n'ont pas accès à internet peuvent toutefois accéder au site via une organisaon sociale du quarer. Ces organisaons sociales peuvent en outre trouver des bénévoles dans leur réseau.

Le Buurtwinkel est un point d'accès Solidare‐IT; ici, vous pouvez donc poster sur le net une demande ou une offre d'aide. Nous vous expliquerons voloners comment uliser vous‐même cet oul. N'hésitez pas à passer à une de nos permanences, le mardi ou le jeudi avant‐midi.

Place Anneessens 13: Quoi de neuf? Le Buurtwinkel est une maison de quarer en cons‐ tante évoluon. Les travailleurs et le conseil d'ad‐ ministraon réfléchissent en permanence comment faire encore mieux et apporter un plus dans le quar‐ er. Il y a aussi quelques changements dans le per‐ sonnel du Buurtwinkel. Voici quelques nouveautés :

On demande des bénévoles L'invesssement des bénévoles est le carburant dans le moteur de nos acvités. Nous recherchons deux bénévoles pour renfor‐ cer notre équipe de bénévoles. Voyez ci‐dessous les postes à pourvoir; ça vous tente? Prenez votre téléphone et appelez nous! Accompagnateur aux tables de discussion et/ou cours de préapprenssage du néerlandais

Employé d'accueil

Descripon de foncon: - L'accompagnement aux tables de discussion et/ou aux cours de préapprenssage du néerlandais - Animaon de la discussion - Explicaon des principes - Inciter les gens à une approche posive de la langue - Prendre contact avec les parcipants - Parler avec les parcipants de sujets au choix – Enseigner aux parcipants le vocabulaire et la grammaire - Horaire : Chaque mardi et jeudi de 9h30 à 12h30 Profil de foncon: - Vous avez la fibre sociale - Vous vous sentez proche de ce qui vit à Bruxelles - Vous êtes néerlandophone - Vous avez au moins une connaissance de base du français - Vous êtes capable de bien travailler en groupe Nous vous offrons - la possibilité de faire pare d'un choue;e groupe avide d'apprendre – l'opportunité d'aider les parcipants à parler le néerlandais - la possibilité de mieux connaître Bruxelles et son contexte - la possibilité de faire pare d'une maison de quarer péllante dans un quarer intéressant. - Vos frais de transport vous sont remboursés

Afin que nous puissions offrir un accueil chaleureux durant les froids mois d'hiver, nous sommes à la recherche d'une employé d'accueil pour les mercredis mans. Descripon de foncon: - Assurer la permanence à l'accueil - Faire du café - Boire une tasse de café et discuter avec les visiteurs - Avoir un contact facile avec les visiteurs - Me;re les visiteurs à l'aise - Horaire :Chaque mercredi de 9h30 à 12h30 de la mi-octobre ou début novembre jusqu'à fin avril. Profil de foncon: - Vous êtes social, calme et asserf - Vous pouvez gérer des petes disputes ou des discussions - Vous êtes intègre et discret - Vous vous sentez proche de ce qui vit à Bruxelles - Vous vous exprimez facilement en français Nous vous offrons - l'opportunité de faire pare d'une choue;e équipe de bénévoles - la possibilité de mieux connaître Bruxelles et son contexte - la possibilité de faire pare d'une maison de quarer péllante dans un quarer intéressant. - Vos frais de transport vous sont remboursés


7

LE BUURT - n° 005 - September 2016

A parr des mois d'hiver, l'accueil du Buurt‐ winkel est ouvert trois manées au lieu de deux, c‐à‐d le mardi, le mercredi et le jeudi. De cee manière, nous contribuons à ce que l'hiver soit un peu moins rude à Anneessens.

Une nouvelle travailleuse sociale communautaire au Buurtwinkel: Gwendoline

Le plus beau mur du quarer “Je suis Gwendoline Daems, travailleuse sociale communautaire à SamenlevingsopbouwBrussel depuis 15 ans, et j'ai travaillé successivement dans plusieurs quartiers de Bruxelles; à Cureghem, au quartier Chicago, à Molenbek, et maintenant au quartier Anneessens. Durant ces 15 années, j'ai collaboré à plusieurs projets, notamment un projet vidéo avec des jeunes (Projet Videopeople), un processus de participation pour le réaménagement d'un petit terrain de football près des blocs de Cureghem, et le réaménagement d'une vraie plaine de jeu, le 'Parc Bonnevie'. J'ai aussi organisé le processus de participation avec les habitants pour l'aménagement d'un axe de mobilité douce (cyclistes et piétons) et de projets de propreté et de verdurisation des rues de Molenbeek. J'ai aussi fait plus d'activités en rapport avec le logement: des frais d'énergie importants et des problèmes d'humidité dans deux immeubles de logements sociaux dans le quartier Chicago. Aujourd'hui, je collabore avec une travailleuse du centre de services 'Forum' à un projet de logements solidaires pour des familles et des personnes âgées. Je suis aussi la collègue de Sara à Samenlevingsopbouw et la collègue de Jasmyne et de Bart au Buurtwinkel asbl. «

Sara aend un heureux événe‐ ment

Graçe au souen de la Ville de Bruxelles, le Buurtwinkel a le plus beau mur du quarer. La Ville a décidé de ne plus rénover l’ancien mur BD. Ce vieux dessin a du faire place à un graffi qui correspond plus à l’esprit du quarer. Le graffi a été conçu par les légendaires SHAKE & DEFO

“Comme certains d'entre vous le savent déjà, je suis enceinte. Cela signi#ie que vous me verrez un peu moins, car les prochains mois, je ferai surtout du travail administratif. A partir de janvier, je serai remplacée par un nouveau collègue, qu'on vous présentera, bien sûr. Et naturellement, je reviendrai après le congé de maternité”.


8

LE BUURT - n° 005 - September 2016

Bientôt, il y aura deux hommes à tout faire au Buurtwinkel; le service aux habitants du quarer Anneessens se développera donc fortement.

Un nouveau collègue pour Sadek On connaît bien les services de Sadek dans le quarer. Ce succès s'explique par la proximité, la confiance, la disponibilité et la qualité du travail. La mauvaise qualité des logements du quarer entraîne une forte demande de travaux. Pour pouvoir connuer à répondre à la demande, nous allons prochainement étendre l'offre de pets travaux chez les habitants.

?

Dans un premier temps, nous allons engager un nouvel homme (ou une nouvelle femme) à tout faire. Nous contribuons à notre niveau à l'emploi de jeunes à Bruxelles, car par ce;e offre d'emploi, nous voulons avec Acris offrir à un jeune bruxellois l'occasion d'acquérir une première expérience professionnelle. Nous prévoyons aussi de lui offrir une formaon complémentaire et de l'assister dans la recherche d'un emploi fixe après l'année qu'il/elle aura passée au Buurtwinkel. C'est Acris qui s'occupe de la procédure de sélecon, mais vous pouvez également vous renseigner auprès du coordinateur Bart Van de Ven: 02/512 69 85 ou par e-mail à info@buurtwinkel.brussels.

Les acvités fixes jusqu’en décem‐ bre

Lundi

Mardi

Mercredi

Man

9h40—11h: Course à pied

9h30—12h30: Acceuil, permanence sociale, conversaetafels Nederlands

9h30—12h30: Acceuil d’hiver 9h30—12h30: Acceuil, permanence sociale, conversaetafels Nederlands

Fermé

13h30-17h: Cours de français 15h—17h: Change Anneeset alphabésaon en arabe sens

18h45—20h: Course à pied

10h—12h: Ladies

Namiddag

13h30-17h: Cours de français 13h - 15h: Atelier Portemonet alphabésaon en arabe nee

Jeudi

Vendredi

Le Buurt 005 FR  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you