Page 19

Recherche et innovation

La Nouvelle Calédonie, leader régional de la recherche développement Bien que la création de l’Agence de Développement économique de la Nouvelle-Calédonie, l’ADECAL, remonte à 1995, elle a récemment connu une importante phase d’expansion en développant, grâce à des financements des 3 provinces, de la Nouvelle-Calédonie, et de l’Etat, une structure unique et passionnante en matière d’innovation et de transfert technologique : la Technopole de Nouvelle-Calédonie

L

a technopole a pour objectifs généraux de contribuer au renforcement de la compétitivité et de l’attractivité de la Nouvelle-Calédonie par la recherche développement, le transfert et l’innovation, notamment en développant des liens entre le monde de l’entreprise, de la recherche publique et privée, de l’enseignement supérieur et des pouvoirs publics. Elle doit favoriser l’émergence de projets et filières innovants, tout en contribuant à la gestion durable des ressources naturelles. La Technopole de Nouvelle-Calédonie est constituée en 2012 de 2 Pôles d’excellence sur les « écosystèmes marins » et les « écosystèmes terrestres », et d’un Pôle transversal de «  soutien à l’innovation  ». Ces 3 Pôles comprennent 6 centres technologiques thématiques, un incubateur d’entreprises innovantes issues de la recherche publique, le programme ZoNéCo de Recherche et Développement sur les ressources marines, et une cellule en charge des projets européens, qui assure également des activités de veille. A terme, d’autres Pôles d’excellence sont prévus, notamment sur les énergies nouvelles et les matériaux pour l’éco-bâtiment, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), et le Multimédia. Ses activités sont aujourd’hui réparties dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie.

Etroite collaboration

La Technopole est avant tout une structure collaborative, associant, sur des projets spécifiques, les acteurs du développement tels que les groupes SOFINOR, PromoSud et SODIL, sociétés de participation des provinces NORD SUD et ILES. « Le groupe SOFINOR travaille en étroite collaboration avec la Technopole  » déclare M. Chatenay, Directeur du Développement de la société d’économie mixte de la Province

Nord. « Nous avons besoin des connaissances scientifiques ainsi que des outils de la Technopole afin de diversifier notre économie ». PromoSud confirme que la Technopole joue un rôle déterminant pour expérimenter des nouvelles techniques et des nouvelles technologies. A titre d’exemple, un des programmes de la Technopole dont l’objectif est d’améliorer la productivité des fermes crevetticoles locales (voir page 23), est d’une importance cruciale pour la SOPAC, société en charge du conditionnement et de la commercialisation de la crevette calédonienne, qui n’arrive pas à satisfaire la demande de ses clients internationaux.

Soutien scientifique En complément du soutien des structures financières d’aide au développement des entreprises, la Technopole travaille également en partenariat avec des organismes scientifiques reconnus tels que l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut Agronomique NéoCalédonien (IAC) et l’Université de Nouvelle Calédonie (UNC).

"La Technopole est avant tout une structure collaborative, associant, sur des projets spécifiques, les acteurs du développement tels que les groupes SOFINOR, PromoSud et SODIL, sociétés de participation des provinces NORD SUD et ILES." 19

Profile for Business Advantage International

Business Advantage New Caledonia/Nouvelle-Calédonie 2014/15  

New Caledonia’s international business & investment guide. Guide international des affaires et de l’investissement en Nouvelle-Calédonie....

Business Advantage New Caledonia/Nouvelle-Calédonie 2014/15  

New Caledonia’s international business & investment guide. Guide international des affaires et de l’investissement en Nouvelle-Calédonie....