Issuu on Google+

n° 394 - JuIn-JuILLet 2009 - 41e A - 1,60€

“ L’Inconnu ” nouveLLe créAtIon des pILe ou versA

mondIAL de deLtA 10 Ans de L’écomusée chemInot veynoIs mIster cAuchemAr L’Art entre Au coLLège musIque Au cœur des BAronnIes L’echo du chAteAu FLorAIsons musIcALes JAzz à serres pAyz’ en musIc eductour que devIent quAsAr ? et Le pArc regIonAL ? Le FourmIdIABLe à 5 Ans L’AteLIer des mots crAsseux etAt cIvIL, AgendA…

BImestrIeL des pAys du Buëch, du dévoLuy & des BAronnIes


Tribune libre - Courrier des lecteurs

CEntEnAIRE DE LA tRAvERSéE DE LA MAnCHE

Une pensée particulière pour mon arrière grand-père l’ingénieur Léon Lemartin, chefpilote de Louis Blériot, qui au matin du 25 juillet 1909 était présent aux Baraques pour la première traversée de la manche. Il règle par la suite les avions Blériot-Gnome de Farman, De Lesseps, Vedrines, Chavez, Morane ou Roland Garros… avant de vivre lui même l’aventure du pilotage. Il signe le premier contrat de pilote d’essai connu à ce jour -au monde-, bat le record du monde de vol avec passagers, et le record du monde de vitesse, au départ de Toury -photo ci-dessous-, sur un Blériot XX à ailes souples. Il perd la vie à 27 ans, au départ de la plus grande course d’avion jamais organisé : le Circuit Européen, devant 1 million de spectateurs. Une histoire incroyable qui se déroule pendant les trois années mythiques de l’aviation des “ pionniers ” : 1909-1910-1911. à découvrir aux Editions Universud (universud.fr). O. Dalmon

Léon Lemartin

Louis Blériot

AvoIR Et ËtRE

S'était laissé déposséder.

Une pensée particulière pour les amies et amis profs et instits, et pour les enfants qui ont tant de mal avec ces auxiliaires, comme nous à leur âge...!!!!!!!! Chapeau à celui ou celle qui nous les livre avec tant de poésie ! Bonne soirée. Eliane

Avoir était ostentatoire Lorsqu'il se montrait généreux Être en revanche, et c'est notoire, Est bien souvent présomptueux.

AVOIR ET ÊTRE Loin des vieux livres de grammaire, Écoutez comment un beau soir, Ma mère m'enseigna les mystères Du verbe être et du verbe avoir.

Avoir voyage en classe Affaires. Il met tous ses titres à l'abri Alors qu'Être est plus débonnaire, Il ne gardera rien pour lui. Sa richesse est tout intérieure, Ce sont les choses de l'esprit. Le verbe Être est tout en pudeur Et sa noblesse est à ce prix.

Parmi mes meilleurs auxiliaires, Il est deux verbes originaux. Avoir et Être étaient deux frères Que j'ai connus dès le berceau.

Un jour à force de chimères Pour parvenir à un accord, Entre verbes ça peut se faire, Ils conjuguèrent leurs efforts.

Bien qu'opposés de caractère, On pouvait les croire jumeaux, Tant leur histoire est singulière. Mais ces deux frères étaient rivaux.

Et pour ne pas perdre la face Au milieu des mots rassemblés, Ils se sont répartis les tâches Pour enfin se réconcilier.

Ce qu'Avoir aurait voulu être Être voulait toujours l'avoir. à ne vouloir ni dieu ni maître, Le verbe Être s'est fait avoir.

Le verbe Avoir a besoin d'Être Parce qu'être, c'est exister. Le verbe Être a besoin d'avoirs Pour enrichir ses bons côtés.

Son frère Avoir était en banque Et faisait un grand numéro, Alors qu'Être, toujours en manque Souffrait beaucoup dans son ego.

Et de palabres interminables En arguties alambiquées, Nos deux frères inséparables Ont pu être et avoir été.

Pendant qu'Être apprenait à lire Et faisait ses humanités, De son côté sans rien lui dire Avoir apprenait à compter.

SéqUEStRAtIon ?

Et il amassait des fortunes En avoirs, en liquidités, Pendant qu'Être, un peu dans la lune

Des patrons séquestrés dans leur entreprise ? C’est un sujet brûlant actuellement. Et pourquoi on ne séquestrerait pas un patron ? 2

Parce que c’est illégal, c’est vrai ! Mais c’est légal de licencier des milliers de salariés qui, par leur travail, ont contribué à asseoir ( à haut niveau) le capital financier des entreprises. Et ce patron, même s’il est salarié lui-même, se retrouve à la tête d’un magot « indécent »…Mais c’est légal. Est-ce-que ce qui est légal est juste ? Est-ce-que ce qui est illégal est injuste ? On annonce ici 600 suppressions d’emplois, là 350, ailleurs 2300… et ainsi de suite, mais on se garde bien de donner des noms, comme si ces emplois n’avaient pas figures humaines. Des familles dans la mouise, le désespoir, avec la peur du lendemain. Et un chef d’entreprise retenu dans son bureau pendant quarante huit heures…temps propice à la réflexion, voire à la réflexion sur le niveau du compte en banque quand il sera « libéré ». Deux poids, deux mesures…L’égalité n’est pas la même pour tous. On a tous des choix à faire. Résister, lutter pour que ça change et que la personne humaine soit au centre des débats et non le fric. Est-ce-qu’on a le choix de la liberté quand on ne sait pas si demain on pourra payer son loyer et donner à ses gosses de quoi manger et s’habiller ? Chacun doit s’exprimer selon ce qu’il sent. Le libre-arbitre c’est le pouvoir de choisir au service du pouvoir de s’exprimer . Jacques Brel chantait « L’avenir dépend des évolutionnaires mais se moque bien des petits révoltés ». Plaignons plus les « séquestreurs » que les « séquestrés » Michel Deladoeuille, Lecteur de Buëch-Mag


edito #394> sommaire “Au zoo. Toutes ces bêtes ont une tenue décente, hormis les singes. On sent que l'homme n'est pas loin.” Emil Michel Cioran

C’est sûr, la crise à bon dos. Les élections européennes ont lieu ce weekend, avez-vous pensez à ne pas aller voter ? Mais alors qui va défendre notre bon gouvernement qui fait tout pour nous simplifier la vie. C’est sur la crise à bon dos, voici quelques exemple : Quand Valérie GISCARD d’ESTAING à donner aux banques, en 1975, un droit régalien et pas n’importe lequel, celui de produire monnaie et bien la France jusque là n’était pas endetté, non c’est après que c’est arrivé. Mais c’était le premier pas vers un libéralisme à tout crains, en effet endetter l’état c’est endetter chaque français, enfin pas les plus riches car eux savent planquer leurs noisettes et pas à la caisse d’épargne. J’en vois qui s’étonnent : 75 ? Ben oui c’était la première crise pétrolière … Ah la mémoire revient. Et quand Tonton et sa clique sont arrivé au pouvoir, ben ils n’ont rien remis en question, juste nationalisé les banques, pour ne rien gâcher de la prochaine alternance ; et Jacques CHIRAC ne s’est pas privé de les rendre au « Capital ». Combien de promesses non tenues, combien de déficits aggravés quand nous en étions pour la sécurité sociale à 10,3 milliards d’euros en 2006 et pour le chômage à moins 4,5 milliards d’euros fin 2007 et que nos bon ministres nous expliquait qu’il n’était pas possible d’avoir de tel déficits, rendez vous compte, où va la France ! Finalement pour les banques et les banquiers, le bar est ouvert, centaines de milliards à gogo pour les « irresponsables » qui nous mènent à la faillite... Merci Messieurs du capital nous ne savions plus comment nous flageller pour nous punir de nos excès de « Mai 68 » … Buurpss.

• L’INCONNU, LA NOUveLLe CréATION des pILe OU versA (eT eN derNIère pAge)

courrIer prés de chez nous • MUsIqUe AU CœUr des BArONNIes • pAULe rIChé à sALAgON • pOsTe MUsée d’eygUIANs • L’eTe AU ChATeAU de MONTMAUr • Les jeUdIs de L’éCOMUsée • Les fLOrALIes MUsICALes • pIKe preNd L’AIr • News - COUp de CœUr L’eChO dU ChATeAU • MONdIAL deLTA à LArAgNe-MONTegLIN

socIete • drOITs des feMMes • 2èMe repAIre - LA-BAs sI j’y sUIs

cuLture superangie ©2009

Et puis il faut bien « dégraisser » les unités de production, je dis unités de production car on ne dit plus « Usines », trop vulgaire, trop peuple. Le dégraissage disais-je, c’est un moyen bien commode de se débarrasser de la vermine « gauchiste ». Mais un gauchiste c’est quoi au fait ? « Ben juste un brave type qu’est pas d’accord qu’on le vire, après avoir fait jour après jour un travail irréprochable moulé dans des procédures qualités et qui va manifester à la madeleine quand le pneu ne fait plus assez recette », c’est dire si c’était nécessaire.

à LA une

• • • • • •

jAzz à serres BABeL BUëCh MAdAMe pAyz’eN MUsIC/LIve ArT Le fOUrMIdIABLe à 5 ANs MIsTer CAUCheMAr / des expOs AU CdI OrpIerre eN phOTO

Et puis il y a nos bon OGM, ceux dont on avait pas voulu, et ben il reviennent au grand galop, avez vous déjà entendu un galop d’OGM ? Ça fait à peu près ce bruit là : « Des sous, des sous » comme aurai dit Raymond DEVOS. C’est juste pour nous déposséder de nos • L’éCOMUsée CheMINOT fêTe ses 10 ANs droits au vivant, tout ce que tu consommes à des droits au brevet, le reste ne doit • Le CArNAvAL des dIeUx plus exister. Mon vieux paysan si tu veux de la graine, faut la payer et cher, mais n’en bouffe pas c’est de la merde. • Les pApes eN AvIgNON… Et puis, et puis, on pourrait continuer longtemps comme ça. De toute façon la seule • qUe devIeNT qUAsAr ? chose qui compte c’est la survie de notre système libéral avancé, même très avancé à • edUCTOUr / des NOUveLLes dU pArC l’odeur que ça dégage. Faut comprendre tout ce que le grand capital a perdu dans cette crise, et sans eux, il n’y a plus d’emploi puisqu’il n’y a plus d’usine. Donc si tu NOUveLLe rUBrIqUe es viré et sans boulot, c’est pour ton bien.

pAtrImoIne

etAt cIvIL AgendA

Vous faites comme vous voulez, mais moi je vote et à gauche s’il vous plait, je ne parle pas des socialo-libéra-liste du genre Jacques DELORS, mais de la gauche et NOUveLLe rUBrIqUe pour de vrai. Serge Fortecoef • LArAgNAIs-vAL de MéOUges

BUECHMAG est une porte ouverte à l’expression des habitants du Buëch, des Baronnies et du Dévoluy A ppE L AUx A S S o CI At I onS • pRo CH A In BUE CHM Ag L E 1 E R AoU t 2009 ( B oUCL Ag E L E 20 jUIL L Et 2009)

Infos et contacts prioritairement par e-mail à : buechmag@orange.fr. Pour les documents “papier” (textes, photos et illustrations), pour les annonces et programmes culturels ou tout autre élément, nous faire parvenir les documents à l’adresse suivante : BuëchMag / Impressions du Buëch Le village 05400 Chabestan. BUËCH MAg / notRE pAYS édité par l’association BUËCH MEDIAS • LA gInEStE 05700 SERRES • 04 92 46 12 18 • Bureau de l’association roland Linossier, serge & Clarisse fortecoef, Anne Marie-Ange villette, Olivier dalmon • Comité de rédaction roland Linossier, Anne Marie-Ange villette, serge & Clarisse fortecoef, Olivier dalmon, pIKe, gérald Mayer, Claude & jacques Boussin, guy Mariani • Ont participé à ce numéro Marie Christine Mallen, jacqueline denut • fabrication Olivier dalmon •Abonnements guy Mariani 04 92 58 09 85 PIKE > 04 92 66 37 06 (Illustrateur professionnel) IMPRESSION DU BUËCH > 04 92 46 12 18 (Infographie). Galerie http://buechmag.free.fr

Fondateur : jean Imbert - Directeur de la publication : R. Linossier - Imprimeur : Imprimerie des Alpes, gap. Dépot Légal à parution. n°ISSn 0398 3688 3


Prés de Chez nous sAInt-André-de rosAns - rosAns

musIque en BAronnIes

sALAgon

“hors Les murs” Vous avez tout l’été pour enjamber les vallées et faire un tour à Salagon voir les encres de Paule Riché. “Présence-Terre-Univers”, interrogations et réponses dans les empreintes du singe de l’encre…

Pierre AZZURO Cor, tous jeunes et brillants musiciens issus des Conservatoires Supérieurs de Paris, Munich et Stuttgart, interprèteront Concertos, Sonates, Variations et Improvisations… Sur scène deux pianos à queue réuniront dans un Final inédit les six jeunes artistes. Le metteur en scène de cette « Nuit Beethoven » sera Pierre-Alain BRAYE-WEPPE Compositeur, ses improvisations tiendront lieu d’entracte entre les trois parties prévues. Ce rendez-vous estival sera un événement musical sans précédent dans le Rosanais et les Alpes du Sud. Tarif 12 Euros et 10 Euros (tarif réduit). En fin de matinée, aura lieu une « Rencontre autour de Beethoven » animée par Pierre-Alain BRAYE-WEPPE, suivie du verre de l’amitié offert par Musique au coeur des Baronnies. Gratuit.

Samedi 15 Août 2009, 21 heures. SERRES / Eglise. Concert de Musique Baroque. Pierre-Alain BRAYE-WEPPE Clavecin Italien. Sophie IWAMURA Violon Baroque. Tarif 10 Euros et 8 Euros (tarif réduit).

Samedi 18 Juillet 2009. Journée « Musiques et Mosaïques » . SAINT-ANDRE-DE-ROSANS Parvis de l’Eglise. 11 Heures : Apéro / Concert / Gratuit avec le groupe de Cors des Alpes : « Les Briançonneurs », dont le Chef Olivier BRISVILLE est Professeur de Cor d’harmonie et de Cor des Alpes au Conservatoire de Musique de Briançon et se produit régulièrement dans une formation de Musique de Chambre. Le Cor des Alpes était utilisé en montagne, dès le XIVème siècle, pour communiquer à distance.

eyguIAns

poste musée Située à Eyguians, commune de 258 habitants qui appartient à la Communauté de Communes du Laragnais, la « Poste Musée » est un bureau de poste classique où les clients accèdent à l’ensemble des services postaux. Son originalité tient au fait qu’elle est implantée dans un local aménagé de manière à reproduire un ancien bureau de poste. Le lieu est doté d’un espace muséographique (objets et documents anciens) qui évoque l’histoire de la poste et d’un point philatélique. En raison de la présence de cette collection, la Poste Musée est également une antenne de l’écomusée du Pays Sisteronnais-Buëch. La singularité de cette opération fait d’Eyguians la seule « Poste-Musée » du sud est de la France. L’accès à la »Poste-Musée », gratuit, est possible aux horaires d’ouverture habituels de la poste et ponctuellement en cas d’organisation d’animations ou de manifestations culturelles à Eyguians. En bordure de la route départementale 1075, au centre du village. Renseignements : Mairie d’Eyguians Tél : 04.92.66.23.69

21 Heures : Récital de Piano / Fanny AZZURO. Tarif 10 Euros et 8 Euros (tarif réduit). Tout au long de la journée : visite du Prieuré et des Mosaïques.

Samedi 8 Août 2009, 21 heures. ROSANS / Place de La Tour Carrée. « NUIT BEETHOVEN » Musique au coeur des Baronnies le rendez-vous des jeunes artistes, s’inspire pour cette soirée musicale du programme du Concert donné et organisé par Beethoven le 2 avril 1800 au Théâtre Impérial de Vienne. Fanny AZZURO Piano, Lydia BADER Piano, Emmanuelle HUART Piano, Pierre-Alain BRAYE-WEPPE Piano, Sora HAN Violon,

montmAur

3ème été Au chAteAu Au programme des soirées :

"Quintette de cuivres jeunes solistes" le 26 juin à 21h

"Quatuor à cordes jeunes solistes"

le samedi 11 juillet à 21h 4

"Concert-lecture Eloge de la féminité" le vendredi 17 juillet à 21h

"Soirée baroque jeunes solistes"

avec l'ensemble "Correspondances" le samedi 1er août à 18h30

"Soirée Bal Renaissance"

le dimanche 20 septembre à 21h


news

serres

L’entre-pôts Ambiance et lieu différents, venez boire un verre à l’Entre-pôts, dans le village médiéval de Serres

..........................................................

vendredi 5 juin expo Linda r. à 18h30 + Reggae 4 musiciens à 21h - Participation libre.

vendredi 12 juin 2ème repaire “Là-bas si j’y suis” à 20h L’Atelier des mots crasseux “Pourquoi tant de tolérance ?” Café Philo avec R.Garcia - Musique Klezmer Pitchipoï - Soirée gratuite samedi 13 juin à 20h - repas du soleil & soirée salsa Se renseigner vendredi 19 juin à 21h - duo Jazz manouche 2 musisiens En tournée dans la région, excellents ! Participation 10€/pers. samedi 20 juin à 20h - soirée country A confirmer. dimanche 21 juin - Fête de la musique à serres Organisée par le Comité des fêtes, l’Ass. de Commerçants et l’Entre-pôts (prog.) vendredi 26 juin à 21h- soirée trio Jazz Participation 10€/pers. A confirmer.

veynes

JEUDI 4 JUIN à 18 H 30

Conférence : Les grèves des cheminots dans les Hautes Alpes, entre les deux guerres. Par Gisèle Chautant, docteur en histoire. JEUDI 11 JUIN à 18 H 30

Les Postiers et le train : le métier disparu d’ambulant

Par Claude Trottin, ancien postier ambulant. JEUDI 18 JUIN à 18 H 30

Conférence : les cahiers de doléances (1788 / 1789) des communes des Hautes Alpes. Par Gisèle Chautant, docteur en histoire. JEUDI 25 JUIN à 18 H 30 (voir en page 10)

Présentation du film « mémoires cheminotes à Veynes » à l’occasion du 10 ème anniversaire de l’écomusée du cheminot veynois. Salle des Variètés. Jardin de l’écomusée du cheminot Veynois (salle surville si mauvais temps) Communauté de Communes des deux Buëch 3 rue du Jeu de Paume, 05400 VEYNES 04 92 58 00 49 - ecomusee.cheminot@wanadoo.fr LArAgne

pIKe prend L’AIr Notre collaborateur illustrateur préféré Pike expose cet été. Du 15 juin au 5 juillet à Laragne : « Delta et humour » à l’Office du Tourisme.

• La Fête de la Côte aura lieu, comme d’habitude, à Serres le premier week-end d’Août. • Les réunions pour la constitution d’un programme annuel de festivités dans les communes de la Val d’Oze se déroulent régulièrement. La première commune concernée sera Chateauneuf d’Oze le dimanche 6 septembre 2009. • La crêche de Serres ne “ va pas bien du tout ”. Renseignez-vous pour la soutenir !

Les JeudIs de L’ecomusée Tous les jeudis dans les jardins de l’Ecomusée du Cheminot Veynois ou Salle surville.

• La commune de Chabestan organise son célébre vide-grenier les 12 juillet 2009 !

vAIson-LA-romAIne

un petIt tour dAns LA drome Dans le cadre des Floralies musicales. La chapelle Saint-Quenin

27 juillet et 18 septembre

La cité médiévale est située sur les rives de l’Ouvèze, dans un paysage de collines, transition entre la plaine du Comtat et les Préalpes des Baronnies. Vaison-la-Romaine dispose d'un patrimoine artistique et architectural inouï, héritage du Moyen-Âge mais surtout de l’Antiquité, à qui elle doit sa renommée et son nom officiel. Ses nombreux vestiges gallo-romains en font le plus grand champ archéologique de France. La chapelle Saint-Quenin se distingue par une très curieuse abside triangulaire, datant de la fin du XIIe siècle, décorée de colonnes et d’une frise d’inspiration antique. Corniche et chapiteaux corinthiens ornent l’ensemble de l’édifice, dont la nef fut reconstruite au XVIIe siècle. DUO PARISI-MAIORCA En se consolidant, l’amitié de longue date qui existe entre Lorenzo Parisi et Giusseppe Maiorca s’est transformée en une solide connivence musicale. Le répertoire qu’ils se sont constitué au fil du temps rassemble un large panel de styles et d’époques différentes : depuis l’époque baroque (Corelli, Vitali, Tartini, etc.), les compositeurs classiques (Mozart et Beethoven), les Romantiques (Brahms, Grieg, Tchaïkovsky, Elgar, etc.) jusqu’aux modernes italiens et européens (Martucci, Longo, Bettinelli, Bartok, Dvorak, Kreisler, etc.). En duo, et en trio avec violoncelle, ils ont joué dans les principales villes italiennes (Milan, Rome, Venise, Bologne, Bolzano, Pise, Trento, Pesaro, Messina, Catania, Pescara, Imperia, Ferrara, Spoleto, Sassari etc.) et en Espagne (Madrid et Barcelone), soulevant la passion du public grâce à l’intensité de leur jeu; une émotion qui n’a pas échappé à la critique. 5

• GRATUIT Tous les mardis et jeudis : Laragne : 3ème Festival « Laragne Quartier d’été », animations culturelles le mardi à 18h30 à la salle des fêtes ou extérieur, le jeudi à 21h cour du Château ou théâtre de verdure.

CouP de cœur

Un vrai journal avec au sommaire : des recettes, des jeux, des nouvelles du CDI & des projets d’école, des fiches métiers, des petites annonces, des critiques de films, des dossiers… Bravo aux jeunes journalistes & à l’équipe pédagogique de “ L’Echo du Chateau” journal des élèves du Collège de Serres.


LArAgne

chAmpIonnAt du monde de deLtA

Généralement situé sur un terrain où l’on peut atterrir, les compétiteurs n’hésitent pas à griller toute leur altitude en pointes de vitesse impressionnantes pour assurer un bon chrono. Mais attention, un pilote qui poserait ne serait-ce qu’un mètre avant la ligne, n’obtiendrait pas les points du parcours ! Les balises sont maintenant virtuelles et chargées dans le GPS de chaque pilote. Il leur indique non seulement la direction de la prochaine balise, mais il sert également de vérification à la fin de la manche (la trace GPS infalsifiable est chargée chaque soir dans l’ordinateur de la compétition. Vive le GPS ! Le départ aussi est virtuel ! Le directeur d’épreuve ouvre le décollage environ une heure avant le départ, de façon à ce que les pilotes aient le temps de se mettre en l’air en toute sécurité. L’ensemble de la compétition va donc se « stocker » dans les ascendances autour du décollage, en attendant le top départ.

Le top départ

Il y en aura plusieurs, chaque pilote pouvant choisir de prendre le premier départ ou le second (généralement 15 à 20 minutes plus tard) voire le troisième. Le chrono des compétiteurs sera donc calculé en fonction de l’heure du départ qu’ils ont choisi. La ligne de départ est souvent… un cercle ! Il est en effet plus facile de définir un point GPS proche du décollage, assorti d’un rayon (par exemple 5 km). Un pilote est alors réputé avoir commencé la manche une fois qu’il sort du cylindre définit par le point et son rayon, ou plus exactement, le chrono tournera à partir de l’heure de départ immédiatement avant sa dernière sortie du cylindre.

Mais alors qui remporte la manche ? Il ne suffit donc pas de réaliser le parcours, il faut en plus être le plus rapide. Partir en dernier et rattraper tous les autres peut s’avérer payant, mais, le système de points prévoit des bonus importants à ceux qui partent ou arrivent en premier. Chaque pilote aura sa stratégie : partir en premier et trouver soi-même les thermiques ou attendre que les autres marquent les thermiques et tenter de rattraper tout le monde. Sur certaines manches, le suspense dure jusqu’au soit, une fois que tous les GPS sont vérifiés et que les calculs déterminent enfin celui qui aura marqué le plus de points.

Qui sera le champion ?

Du 20 juin au 04 juillet 2009

Laragne- Chabre 17 ème FAI Championnat du monde de Delta

130 pilotes, 12 jours de vol, vaste programme d’animations…. • Le 21 juin : Laragne : Cérémonie d’ouverture avec défilé des drapeaux et animations dans les rues, et cour du Château dès 18h en présence de la Société musicale de Laragne. • 4 juillet : Laragne : Cérémonie de clôture en présence des Chipies du Buëch dès 11h cour du château.

Le déroulement d’une manche Des prévisions météo très fines… Chaque matin, des sondages en ULM seront utilisés pour réaliser une prévision aérologique fine pour la journée. Un comité constitué du directeur d’épreuve et de représentants des pilotes définira manche du jour en fonction de ces prévisions très spécifiques. Si les conditions

s’annoncent « stables », c'est-à-dire que la masse d’air ne donnera lieu qu’à des ascendances faibles, le comité prévoit un parcours modeste. Si l’aérologie est prometteuse, comme c’est souvent le cas à Laragne à cette époque, on pourra compter sur de nombreuses ascendances, et un plafond élevé… C’est la recette idéale pour un parcours long et ambitieux, faisant par exemple revenir les pilotes à Laragne après un vaste tour des massifs environnants. Et si l’instabilité, tant appréciée pour les ascendances, est vraiment trop forte (risques d’orages), le comité préférera définir un parcours démarrant tôt, relativement court ou éloignant les pilotes des zones de développement des fameux cumulonimbus orageux.

Un parcours aérien imposé

La manche consiste à voler sur un parcours défini par 2 à 5 balises. La dernière balise (le but de la manche) constitue la ligne d’arrivée. 6

Chaque manche rapporte un certain nombre de points au premier, mais cela diminue ensuite très vite pour les suivants. Certaines manches valent plus que d’autres (longs parcours, tous les pilotes au but). Mais ce qui fait vraiment perdre des points, c’est de ne pas boucler un parcours. Au final, celui qui accumule le meilleur score à la fin de la compétition, est bien souvent celui qui aura été le plus régulier. Inutile de remporter une manche avec 20 minutes d’avance sur le second, si c’est pour être dans les profondeurs du classement de la manche suivante. Ce système élimine le facteur chance et sélectionne le pilote qui aura vraiment prouvé sa performance sur chacune des manches : le champion du monde !

Rendez-vous le 4 juillet pour découvrir le nouveau champio du monde Delta, et le podium par équipe !


soCiéTé europe

Les parlementaires européens français sont ceux qui passent le moins de temps au Parlement. Ils sont également ceux qui sont le moins fidèles à ce poste lointain et incompréhensible pour l’opinion. De fait, en termes d’assiduité aux plénières, la France reste « en deçà de la moyenne européenne, au 23e rang sur les 25 États membres (que comptait l’Union lors de l’étude), loin derrière les délégations les plus assidues, comme Chypre et l’Autriche. Deux Français figurent même parmi les cinq élus les plus fréquemment absents ». Un absentéisme français qui s’explique notamment par le cumul des mandats : 48 des 78 élus français au Parlement européen , « soit près des deux tiers d’entre eux », en détiennent plusieurs. A titre indicatif, la réponse de C. Lagarde à la question “Vous présentez-vous aux Européennes ? ” , “ Et pourquoi pas entraineur au PSG ? ”. CQFD.

un Bouquet LegIsLAtIF pour Les droIts des Femmes Lors de la récente Présidence française de l'Union européenne, l'association Choisir la Cause des Femmes, a organisé un colloque réunissant de nombreux acteurs et juristes européens concernés par les droits des femmes pour y présenter sa proposition de "clause de l'européenne la plus favorisée" (expression calquée, comme en pied de nez, sur la bien connue commerciale "clause de la nation la plus favorisée"). Pendant 2 ans, cette association a "visité" les lois des 27 pays européens touchant tout ou partie des aspects de la condition des femmes et de leurs droits. Elle a identifié le meilleur de toutes les lois existantes – appliquées et ayant fait leurs preuves – pour proposer à l'ensemble des pays de l'Union européenne un "bouquet législatif " destiné à faire progresser les droits des femmes. En Europe, en effet, toutes les femmes n'ont pas les mêmes droits. Par exemple, en Pologne, en Irlande, à Malte, l'avortement est toujours un crime. Certaines législations sont plus favorables aux femmes que d'autres : Espagne La loi cadre contre les violences faites aux femmes est très complète et outillée (sensibilisation en école à la violence de genre, formation des interlocuteurs). Le divorce n'est pas subordonné à une cause Estonie

L'autorité parentale est accordée au conjoint ou concubin (après enquête). Autriche Le non respect de la primauté du mariage civile est sanctionné activement. Pays Bas La contraception est en accès direct, libre et gratuit. Lituanie Le harcèlement sexuel est puni non seulement sur le lieu de travail mais aussi en dehors. Suède La réglementation de l'avortement laisse aux femmes la marge nécessaire pour assumer leur responsabilité. Le congé parental est mieux rémunéré et une partie est réservée au père. La législation sur la prostitution pénalise les clients et non les prostitué(e)s et protège ceux qui dénoncent les proxénètes. France Le viol est juridiquement qualifié comme crime et le huis clos est accordé si la victime le demande. Le droit du travail depuis 1945 protège les femmes autant que les hommes. Danemark L'éduction sexuelle commence dès l'école primaire. Les centres de planification familiale sont nombreux, actifs et soutenus, leurs animateurs formés à distance (internet). Belgique Le contrat d'union civile garantit des droits élevé et

ouverts à tous. Le dispositif de parité absolue s'applique dans toutes les élections et les sanctions sont appliquées sévèrement. Une démarche soutenue et à soutenir Le Parlement Européen et la Commission, ont fait progresser de façon considérable les droits des femmes - y compris en France - faisant de l'égalité des sexes un principe qui doit s’appliquer à tous les projets européens dans tous les domaines. Mais, sur nombre des points évoqués, l'unanimité – requise - n'existe pas (par exemple, l'avortement, interdit par la constitution irlandaise) et un pays peut exercer son droit de veto. La conviction des partisans de cette Clause est à la fois de favoriser une volonté politique et de faire évoluer les cultures. L’'initiative citoyenne", c’est à dire une pétition rassemblant 1 million de signatures d'un nombre conséquent de pays, est l’un des moyens d’action. Pour cela, le travail des associations est déterminant et peut en être un levier puissant. Il y a 253 millions d'européennes…qui le 7 juin prochain, auront, par leur vote, l’occasion de s’exprimer. Lorsque les droits des femmes avancent, c'est l'ensemble de la société qui avance. Marie Christine Mallen, L'Epine. Info : http://www.choisirlacausedesfemmes.org

serres

2ème repaire “ Là-bas si j’y suis ! ” “ Pourquoi tant de tolérance ? ”, voilà la question que nous nous poserons et à laquelle, sous la forme d’une conférence-débat animé par Renaud Garcia, nous tenterons de répondre. Ça se passe à

l’Entre-pôts, à Serres, le vendredi 12 juin à 20h.

“ Du respect sans conditions de la différence à l'ouverture bienveillante au métissage, en passant par la disponibilité compatissante promue par les nouvelles spiritualités, la tolérance sature l'espace de notre société. Nous n'aurions donc jamais été si humanistes. Néanmoins, en cherchant pour quelles raisons nous nous trouvons confrontés à tant de tolérance, nous pourrions découvrir des réalités bien moins réjouissantes. En effet, le discours apologétique de la diversité prolifère au moment même où la vie sous le capitalisme mondial touche à un point d'uniformisation généralisée. Dès lors, pour-

Adrienne

Il y aura également la musique klezmer de Pitchipoï et autres histoires, à boire et à manger. La soirée est gratuite, venez seulement avec un petit plat cuisiné ou quelques agapes. Vins et bierres ambrées au bar acceuillant de Pasquale.

quoi tant de tolérance ? L'apologie de la différence ne contribue-t-elle pas à masquer habilement l'inclusion de tous dans l'univers marchand ? L'éthique de la tolérance n'estelle pas le cache-misère de démocraties libérales politiquement impuissantes ? En soulevant ces problèmes politiques, il s'agira aussi de savoir s'il est possible de s'extraire de la viscosité actuelle du discours tolérant sans pour autant faire profession d'intolérance brute et aveugle. D'où la nécessité de penser les conditions de possibilité d'un acte tolérant qui ne soit pas une mystification. ” 7

Né en 1981, professeur agrégé de philosophie, Renaud Garcia enseigne actuellement au lycée Dominique Villars de Gap.


CuLTure serres

Jazz à serres

Le programme de cette année :

EXPOSITION DU PEINTRE Alain MOSCOVIT du 13 au 26 juillet 2009. Maison du Tourisme de Serres

Buech

Babel Buëch madame Le sAIx

payz’en music Encore un programme formidable cette année au Saix pour Payz’en Music avec LES OGRES DE BARBACK (Première partie : GATTAKA) le Vendredi 19 Juin à 19h00 et MADEMOISELLE K(Première partie : DI BATLANIM), le Samedi 20 Juin à 19h00. Places à 25 et 19 €. Et les révisions du bac ? Hein ?

gAp

Live art

Découverts l’hors de la première de l’Inconnu, des Pile ou Versa, à Laragne, puis quelques jours plus tard à l’Entre-pôts, les Babel Buëch Madame sont, comme on dirait chez les cousins de Gaspesie : “une sacré bande folk ” ! Originaires, pour la plupart -mais il en reste-, du Haut-Buëch, ils trimballent un bonheur de jouer

communicatif et des mots de toutes origines… quelques part entre Moriarty, Zachary Richard et 16Horsepower, au bord du Saint-Laurent ou le long du Grand Buëch. A ne pas rater cet été sous chapiteau pendant le Carnaval des Dieux à la Batie-Montsaléon entre le 4 et le 11 juillet ! OD

Le public de la Passerelle, attentif aux joutes verbales de la Ligue d’Impro opposant Gap à Aix, a pu également voter pour l’un des deux graphistes-illustrateur Alexis ou Superangie. Belle ambiance et expérience fort appréciées par la toute jeune SA qui aimerait maintenant renouveller l’expérience aux cotés d’un groupe. A suivre. 8


LE FOURMIDIABLE FêTE SES 5 ANS ! Le 7 juin à partir de 18h, rendez vous au Café du Peuple - 33 rue Jean Jaurès à Veynes pour fêter les 5 ans du FourmiDiable : apéro, lectures, musiques, chansons avec la Cie Le Pas de l'Oiseau et le quartette " EmmboMarie & Lionel (Jabuz)-Philippe Séranne " [ 4 voix 3 univers, cocktail de vers sur gratte, contrefrotte, touches à bretelles et à plat pour épiceries littéraires, argenterie, entrepots et cafés en chantier... /// & aussi une info sur un passage radio : Philippe Séranne est l'invité de l'émission "Focus" sur RCF-Hautes Alpes (87,7 FM dans le gapençais) lundi 1/06 à 18h20 et samedi 6/06 à 10h "J'y parle de comment ça m'a commencé, de l'écriture de Noctambus, La diarrhée de l'homme et Rêves d'Europe, de pourquoi je suis pas un artiste qui ferait "comme si tout allait bien", de Bernard Joyet, du quartette, du Fourmidiable et du Café du peuple à Veynes, de mon cédélivre et de Rions-de-soleil / Gros-textes... le tout en compagnie de Gil un gars super sympa qui comprend les artistes et sait les faire parler !"] et autres imprévus ... Le 21 juin, Fête de la Musique à Veynes,

Le FourmiDiable part sur la Côte !

(quartier de Veynes) Musiciens amateurs et professionnels en recherche de projet atypique, n’hésitez pas à nous contacter au 04 92 43 37 27. Il se mijote peut-être un plat épicé...

orpIerre

clic !

Idée originale : venez prendre Orpierre en photos, imprimer vos images -avec le matériel mis à disposition- et les exposer ! Le tout dans la même journée du 14 juillet !!!

coLLèges ouverts

mister cauchemar ! Tout au long de cette année scolaire 34 élèves du collège de Serres ont travaillé sur l’opéra pour enfants «  Mister Cauchemar » de Didier Goret. Ce projet ambitieux a pu se réaliser grâce à trois heures de travail hebdomadaire, deux week- end de montage et l’encadrement de professionnels. Il demeure pour les élèves une véritable expérience humaine et artistique basée sur l’effort, la valorisation de chacun et le respect de l’autre.

L’histoire

Quatre enfants, les endormis sont retenus prisonniers dans le monde des cauchemards par une créature géante  : Mister Cauchemar. Les phobies qu’ont les endormis ont été à tel point grossies qu’ils en sont restés sidérés et dorment depuis des mois… Un bataillon d’enfants dirigé par le professeur Crick s’introduit dans le pays des songes pour tenter de délivrer les endormis en les arrachant aux griffes de Mister Cauchemar…

Le compositeur

Didier Goret a composé cette oeuvre sur un livret de Valérie Alane..C’est une occasion rare d’explorer des univers musicaux peu fréquentés dans le monde des spectacles pour enfants :l’univers du cauchemard . Avec cet opéra, il met fin à une tradition tenace qui fait toujours appel à l’imaginaire des enfants dans des univers gentils ou rassurants et son happy end obligé … Représentation unique le vendredi 3 juillet 2009, Salle des Fête de Serres.

des expos au cdI ! Une convention de partenariat a été signé entre le Collège de Veynes, le CRDP, puis le CDDP, et le Musée départemental des Hautes-Alpes. “ La convention porte sur un partenariat privilégié entre les quatre établissements. Le Musée et le CDDP dans le cadre de l’ouverture et l’accompagnement artistiques et culturels en direction du public scolaire. Le CDDP dans ses compétences d’accompagnement pédagogique et le Musée Départemental dans ses missions culturelles et artistiques (prêts d’œuvres, expositions, rencontrres avec les artistes…) contribuent à enrichir la galerie d’exposition permanente du collège F.Mitterand située au CDI. Ce partenariat facilitera le “ désenclavement ” culturel par le biais d’intervenants extérieurs (artistes…) ou d’œuvres venant à la rencontre des élèves. Cette stratégie pédagogique permettra un travail préalable avec les professeurs d’arts plastiques, d’éducation musicale, de lettres… à travers une œuvre en particulière, la rencontre de l’artiste ou l’échange sur les processus d’élaboration. La galerie permettra aussi la mise en valeur du travail des élèves, d’envisager des vernissages en direction de personnes extérieures (population, parents, associations…). L’avantage d’un accès à la culture pour tous en minimisant les frais et les aléas liés aux transports de groupes. ” Buechmag adhère totalement à l’une et l’autre des démarches entreprises avec succès par les deux collèges, se félicitant de “ l’ouverture ” de ses structures scolaires aux arts et la société civile. OD 9


PATrimoine veynes

l’ecomusée du cheminot à 10 ans ! Exposition des photos de Xavier Dauny, Chemins de fer. Accrochage à 18 h 30.

Une vision singulière de Marseille à Briançon, vingt cinq photographies noir et blanc réalisées entre 2003 et 2004.

L’ensemble vocal « Thélia », sur le thème du train Mini concert de à 19 h à 19 h 30. Apéritif de clôture de 19 h 30 à 20h 30.

Le 25 juin 2009 à VEYNES - Les Variétés Sortie du livre : « Petites chroniques Sortie du film : « Mémoires cheminotes ». ferroviaires autour de l’étoile de Veynes » . Présentation à 18 h. Projection de 17 h à 18 h. La parole, le vécu de cheminots de Veynes : Le dépôt, la gare, les cités, ont changé la vie du petit bourg, Veynes élevé au rang de capitale ferroviaire a développé une vraie culture cheminote : l’épopée du train à vapeur en montagne. Raconter cette aventure de la vie des cheminots sur les lignes de l’étoile de Veynes.  Se souvenir avec enthousiasme et émotion des apprentis, de la période de l’occupation, de la résistance, de cette « mémoire vivante », aujourd’hui sollicitée. Le quotidien autour du métier, le métier lui –même, les grandeurs et les servitudes des 1000 métiers du chemin de fer … et aussi de la vie dans les cités, et des souvenirs qu’ils en gardent. La solidarité, la camaraderie, la convivialité transparaissent dans les propos de chacun, Cet ensemble de témoignages est un bouquet d’anecdotes, d’impressions, et d’émotions… >> Fin de la souscription le 20 juin

Au jour le jour ou presque, au fil des ans, le chemin de fer a tissé sa toile, son étoile dans cette région des Hautes-Alpes, particulièrement le long du petit et du grand Buëch, au grès des volontés de modernisation et de progrès, des décisions politiques et des aléas économiques… Au jour le jour ou presque, au fil des ans, la petite histoire des hommes suit le chemin de fer, autour de Veynes : les travailleurs, les voyageurs, les employés, les retraités, les badauds, les militaires, le chambellan du roi ou le président de la république, les militants, les journalistes, les automobilistes, et les musiciens de la fanfare croisent leurs destins sur ces superbes lignes ferroviaires de montagne … La petite et la grande histoire défilent au passage des trains. Les évènements du monde se reflètent aussi, le long de ces voies de chemin de fer secondaires … Près de deux siècles de chroniques amusantes ou de faits divers tragiques : les jours se suivent et ne se ressemblent jamais dans les petites gares !

10


mons seLeucus - LA BAtIe-montsALéon

Le carnaval des dieux ! Du 06 au 12 juillet 2009 à LA BATIE-MONSALEON Pour la 3ème fois le village de la Batie-Montsaléon part sur les traces de son passé Gallo-Romain, avec fougue et créativité. Les Pile ou Versa, qui assurent la direction artistique de l’évènement, ont concocté , avec l’aide et l’aval de l’association des Amis de Mons Seleucus, un programme succulent à base d’ateliers, de concerts, d’interventions burlesques, de chants, de mouvements… Tous les jours, vous pourrez vous essayer à la confection de masques géants ou de machines en ferrailles… Et le soir, assis ou allongés -à vous de voir- vous vous sustanterez de quelques plats romains, en assistant à la projection de “ Télé Olympe ”, un magazine d’information video divin réalisé dans la journée… ,

hIstoIre

Programme - Ateliers création ouverts à tous (théâtre, costumes, musiques, constructions géantes ...) - Spectacles sous chapiteau (conte, musique, théâtre) - Spectacle final -crée pendant la semainesamedi 11 juillet 2009. et aussi - Pamselinon, Musique traditionnelle Grecque, - Concert de Poche, Théâtre burlesque, - Copernic, Observation des étoiles, - Babel Buëch Madame, Chansons du Monde, - Contes avec Colette Charrier et Joëlle Blache, - Projection d’un Péplum, - Conférences & visites guidées ... sur le thème Gallo-Romain. … Organisé par les Amis de Mons Seleucus et Les Pile ou Versa N'hésitez pas à nous contacter pour participer à l'évenement : Tel : 04.92.58.69.39, Mail : pile.ou.versa@wanadoo.fr Soirées : 21h > Plein tarif (10 €) Tarif réduit ( 8 €) Tarif enfant (5 €) Ateliers : 9/12h > Gratuit Soirée du samedi sur inscription Infos / Rés. Cie Pile ou Versa 04 92 58 69 36

« verIte en deÇA [des ALpes], erreur Au-deLà » Les pApes en AvIgnon et Les dAuphInoIs dAns Le pIemont. Les Papes s’installent en Avignon au début du XIVème siècle et changent la face du Dauphiné. En effet, dès lors, « une véritable route internationale à travers les Baronnies s’établit entre les cités de la plaine du Pô et la nouvelle résidence pontificale » note Thérèse Sclafert dans : Les routes du Dauphiné et la Provence sous l’influence des Papes d’Avignon. Les riches marchands du Milanais, au lieu d’aller vers Rome, prirent l’habitude d’emprunter la route des Alpes par le Mont Genèvre. De Gap, la voie parvenait à Serres et délaissant les vallées de la Blème et de l’Eygues, à cause des impossibles gorges de Montclus, descendait vers Orpierre et franchissait le Perty à 1304 mètres (actuelle route des Princes d’Orange). Th. Sclafert ajoute : « l une activité intense régna à Serres à cause des évènements d’Avignon ; il s’y faisait un incessant va et vient de voyageurs et un gros trafic de denrées ». Passèrent à Serres ou s’y échangèrent : les draps, les soies, les brocards d’or, tous les objets que les italiens transportaient vers la cour d’Avignon. Au retour, les marchands ramenaient les peaux, les poissons salés et surtout les épices. Messagers et chevaucheurs transportaient un important courrier. Dans les années 1300, déjà, les compagnies florentines installées dans la ville d’Avignon, avaient mis sur pied de remarquables liaisons avec leurs sièges de Florence. Une ou deux fois par semaine, plus souvent en cas d’urgence, les courriers portaient l’escarcelle (la « scarcella ») chargée d’ordres de paiement,

de lettres de change et même de mercuriales. Les papes d’Avignon ont, eux aussi, développé une remarquable organisation d’échange de courriers dépendant de la Curie Apostolique. Si la venue des Papes dans le Sud de la France a été un facteur d’attraction et d’échanges, il n’en fut pas de même en ce qui concerne la lutte de même en ce qui concerne la lutte de l’église contre les protestants. Or, nous le savons, le Dauphiné a été l’une des premières régions gagnées par l’enseignement de Guillaume Farel et elle devint, avec Lesdiguières, une place forte du protestantisme. Ainsi, avec la révocation de l’Edit de Nantes, en 1685, de nombreux réformés furent contraints à l’exil, ne pouvant plus exercer leur culte. Ils se réfugièrent, au début, dans les vallées vaudoises et cela pour différentes raisons : la proximité d’abord, la partie piémontaise des vallées appartenant au Royaume à cette époque, et jusqu’en 1714, mais aussi et surtout, parce que des siècles d’opposition à l’Église les rapprochaient dans leurs convictions. En effet, Pierre Valdès ou Valdo, riche marchand lyonnais repenti, avait diffusé, dès 1170, une religion réformée, donnant ainsi son nom aux vallées converties à un christianisme humble, proche de celui des premiers croyants : vallées de Freissinières et de Vallouise et, dans l’actuelle Italie, vallées du Pellice, du Chisone et de la Doire. Les persécutions des Vaudois duraient depuis le XII siècle, plus ou moins violentes selon le zèle 11

des chefs de l’Église. Cependant, durant les guerres de religion, Lesdiguières leur avait garanti un calme précaire, ce qui incita, aussi, certains réformés dauphinois à se réfugier dans les communautés vaudoises. Mais la mise en application progressive de la révocation de l’Édit de Nantes marque le retour des Inquisiteurs : « il faut purger les vallées vaudoises ». De fait, début mai 1686, selon Catinat, 8000 vaudois sont capturés et déportés. Ils seront 10 000 répartis dans différentes villes du Piémont et détenus dans des conditions telles que 3000 seulement survivront, autorisés à émigrer vers les villes suisses et allemandes par la suite. Les huguenots dauphinois furent donc très nombreux aussi à s’exiler, comme en témoignent les registres paroissiaux des Églises réformées françaises qui ont enregistré, dans le Wurtemberg, « ceux du Diois, Nyonsais, Serrois, Embrunais et Queyras … », souvent désignés, d’ailleurs, sous le terme de Vaudois avec lesquels on les confondait. L’Église a été un facteur de « va-et-vient » multiples- dont la cause n’est pas toujours très honorable-. Indirectement, l’exil des protestants a favorisé l’économie des pays d’accueil : l’industrie de la laine, par exemple, s’est développée dans le Piémont par le savoir–faire des Dauphinois. Jacqueline Denut


PATrimoine Buëch

que devient quasar ? Après la fin du projet Solenha, allons-nous vivre maintenant celle du projet Quasar ? C’est dans le but de répondre au mieux a cette question, nous publions ci-après, le communiqué de presse de l’association scientifique. “LE BUËCH DE NOUVEAU ABANDONNE PAR LE DEPARTEMENT

proposé la création, adjoint à Quasar, d’un Centre d’Enseignement de la Physique ; il y a là un intérêt national. L’Université de Grenoble a exprimé un besoin de « résidence de scientifiques » pour ses chercheurs. Des laboratoires étaient prêts à « délocaliser » certaines expériences à Aspres et à travailler en partenariat. Tout cela constituait le coeur de la « Route de la Lumière », développant une notoriété culturelle spécifique qui devait s’accompagner d’hébergement/restauration et de galeries d'artisans d'art susceptibles de s’y associer.

Des nouvelles du Conseil Général… L’association QUASAR a reçu il y a quelques jours de J.Yves Dusserre, Président du Conseil Général, un courrier électronique indiquant que, après longue discussion au sein de la majorité départementale, le choix retenu est d’abandonner du projet Quasar avec dissolution de l’EPCC. Cause évoquée  : pas de financement dans le contexte des difficultés actuelles du Conseil général. Que d'autres solutions vont être proposées pour revitaliser cette zone

C’est cela qu’a semblé découvrir J.Yves Dusserre le 13 mai. A ce point qu’il nous a proposé de « venir parler devant DES (!) conseillers généraux (ce qui sous-entendait : de ma majorité NDLR), pour leur dire ce que vous m'avez dit cet après-midi ». Le courrier qu'il nous a expédié montre combien il a été entendu par ses collègues…

Ainsi, après Solenha, abandon du projet Quasar… Au nom des difficultés financières du Conseil Général, sur lesquelles on peut s’interroger.

Quasar abandonné, c’est le Buëch qu’on abandonnerait encore une fois

…suite à notre rencontre avec Jean-Yves Dusserre du 13 mai Nous avons en effet rencontré J.Yves Dusserre le 13 mai. Nous lui avons apporté des informations qu’il semblait ne pas connaître, malgré le fait qu’il ait voté le dossier en 2007 (le vote avait recueilli l’unanimité). Rappelons que le financement prévu se répartissait par tiers entre le CG 05, le CR, et l’Etat pour chacun environ 870 000 €. Longtemps la majorité du conseil Général s’est réfugiée derrière « l’absence de l’engagement concret de l’Etat ». Or l’Etat a été de ceux qui ont impulsé Quasar, et la Préfète le 18 mai a affirmé vouloir rechercher les moyens d’honorer cet engagement. 870 000 €, trop pour le Buëch ! Mettons même 1,5 millions, puisqu’il faudrait réactualiser les chiffres. Il faut juger la cohérence de cette décision : Le Conseil Général vient de débourser 500 000 € de dédit pour non achat de l’aérodrome de la Bâtie Montsaléon, cela pour RIEN, suite à sa décision d’abandonner le projet Solenha. La Maison de la Lumière sur le Chevalet a coûté plus de 425 000 € en études, concours architectural, muséographes, scénographes… Tout cela pour RIEN ! Et la perspective donnée par le Conseil Général est… un appel à projet et une étude pour savoir ce qu’on va mettre au Chevalet, ce qui, si on veut un travail d’aménagement sérieux, coûtera plus de 200 000 €… Plutôt que de recommencer des études, ne pourrait-on plutôt réserver cette somme pour la réalisation de la Maison de la Lumière, pour lequel toutes les études sont faites, le projet architectural prêt et le permis de construire prêt à être déposé ?…

Car Quasar (Maison de la lumière), c’est pourquoi et c’est quoi ? Une idée née d’un constat pour le Buëch : notre agriculture de montagne ne pourra plus être une locomotive d’emplois, menacée comme elle est ; la reconversion de la Boyauderie d’Aspres a été un échec, malgré les moyens financiers et humains mobilisés 3 ans durant  ; on peut difficilement attendre de l’industrie un levier du développement du Buëch. Le tourisme vert est exploité, mais la vallée n’a aucune spécificité particulière à mettre en avant. Quel moyen de garder des emplois pour nos jeunes ? Nous avons pensé : la « matière grise », ces professions de recherche, d’innovation, d’enseignement et de culture qui sont avides de nos paysages et de notre lumière, justement… D’où un travail énorme de l’association Quasar pour que le projet ne soit pas qu’un centre touristique supporté par les collectivités, mais devienne un pôle multi-actif : de grands industriels internationaux ont donné un accord de principe pour induire des choses autour du projet  : Siemens, Osram, Quantel… L’entreprise Laserscène qui fabrique à Lyon des hologrammes et des films 3D, voudrait installer son laboratoire et sa « show-room » autour de Quasar... Qui rejoint un constat du Comité Scientifique qui soutient le projet de la désaffection étudiante pour les filières scientifiques. Ce comité a donc 12

C’est cela que nous ne devons pas perdre aujourd’hui. Le Buëch va encore « regarder passer les trains » (tant qu’il en reste encore…). Ce n’est pas des activités aéronautiques qu’on peut espérer un fort développement : vue l’aérologie d’Aspres (je connais, j’ai passé mes brevets aéronautiques là-bas – B.Faure), même avec une « piste Mistral » (tiens, quel coût ??), elle restera très limitée : J.Claude Fages alors président du District s’y est essayé avec toute son énergie, à l’époque… Espérons qu’Electravia/ACV, qui est un vrai bon projet (aviation à propulsion électrique), ne subira pas le sort qu’on nous promet. Et on se retrouvera peutêtre avec l’un des champs de panneaux photovoltaïques dont les projets fleurissent partout, qui ne créent aucun emploi, laissent 20  000 € de taxes… et voilà le développement programmé du Buëch. Enfin (mieux vaut prévenir…), le comble de la partialité serait l’émergence dans un autre secteur du département d’un projet ressemblant de près ou de loin à Quasar, ou pis sur le canton d’un conseiller général de la majorité départementale… Nous ne voulons pas baisser la garde, notre vallée nous tient trop à cœur. « Quasar est né dans le Buëch et pour le Buëch. C’est ça qui lui donne sa légitimité ». Ainsi s’exprimait Alain Aspect, l’un des plus grands physiciens de notre temps. Abandonner Quasar, ce n’est pas pénaliser notre association: nous n’avons pas lancé ce projet pour nous. La preuve : nous ne siégions pas au Conseil d’Administration de l’EPCC parce que justement nous voulions que ce ne soit pas « notre » projet privé. c’est pénaliser le Buëch qui subit cette contre volonté consciente du Conseil Général. Les votes passés engagent le Conseil général, et jusqu’à ce jour ils n’ont pas été révisés. Nous espérons que le Conseil Régional, qui a déjà versé des sommes conséquentes pour la réalisation de Quasar, va demander des comptes à l’assemblée départementale. Nous allons travailler avec les services de la Préfecture à la résolution du problème du financement de l’Etat, comme la Préfète nous l’a promis. Parce que c’est un projet citoyen de la vallée qui veut déboucher, Quasar n’est pas mort. Même si, au-delà de la bonhommie du Président du Conseil Général, quelques égoïsmes dans son équipe le musèlent en jouant des guerres politiciennes et de territoire, pendant que d’autres se complaisent dans une incompétence quasi revendiquée. Ils sont élus, certes ; si cela leur donne la légitimité, ça ne leur donne pas « la lumière »… Pour organiser une réaction visible de la part du Buëch, les élus et l'association se réunissent le MERCREDI 3 JUIN 2009 à 18h 30 à la Mairie d’Aspres sur Buëch, salle du Conseil. ” QUASAR Questionnements, Amusements Scientifiques et Aménagement Rural ASSOCIATION POUR LA REALISATION D'UN SITE DE TOURISME SCIENTIFIQUE DANS LA VALLEE DU BUËCH Communauté de Communes des Deux-Buëch 3b, rue du Jeu de Paume 05400 VEYNES Tel/Fax Président : 04 92 57 28 47 e.mail : assoc-quasar@wanadoo.fr Site : http://perso.wanadoo.fr/entreprise.buëch


eductour

quand les producteurs s’y mettent !

gants, écharpes, plaids, couvertures, pelotes ( courriel:contact@fermedelamontagne.com )

Depuis 3 ans, l'Office Internationnal du Tourisme de Serres organise, pour les hébergeurs et toutes les personnes intéressées par le Tourisme dans la Vallée du Buëch la " rencontre EDUCTOUR : ensemble découvrons notre vallée pour mieux la faire connaître ". C’était le 2 avril dernier.

Le déjeuner était ensuite pris à la Ferme du Chevalet, chez Terence et Maria Marchand, (élevage de volailles et porcs), un repas de produits locaux à la satisfaction de tous avec dégustation de fromages de la "Ferme de Baumugnes" de Cécile Stéfani et Baptiste Vialet. Montmaur avec la " petite Grange " production de chocolats et visite par Sarah Sarrazin, artisan chocolatier, les gourmands en ont bien profiter.., la visite se terminait à la ferme du " Gallou " au Villard de Montmaur chez Annick Gohier, conserveris artisanale, produits cosmétiques au lait de jument, les soins donnés par Annick. En résumé une trés belle journée afin de mieux faire connaître notre région et ses productions, on va souvent chercher bien loin ce que l'on a sous la main ! Encore merci à toute l'équipe de l'OT de Serres sous la direction de Séverinne. R. Linossier

Au départ les participants (une quarantaine environ ! ) ont eu le plaisir de déguster les spécialités de Pierre Payan, producteur à Salérans, en autre les célèbres macarons, ensuite la visite en car se continuait à la Montagne de Sigottier chez Bernard et Catherine Lanteaume éleveurs de chèvres mohair et cachemire, avec la présentation de leurs productions, commercialisé notamment au point de vente situé sur l'aire de stationnement touristique de Saint Julien en Bôchaine. Chez Bernard et Catherine les touristes ou amoureux de randos, trouverons également, le gîte, les chambres d'hôtes, la table paysanne, la découverte de la ferme, les séjours à thèmes (fermedelamontagne.blogpost.com) ainsi qu'un point de vente de leurs produits ; chaussettes,

pArc des BAronnIes provencALes

Une réunion d’élus à Pont Lagrand

des nouvelles ?

Des réunions ont eu lieu, les commissions ont été constitué, se sont réunies à nouveau, ce afin de définir les grandes lignes de la Charte… Vous l’aurez vite compris, ce type de projet et de processus, demande quelques longs moments de maturation avant d’arriver à destination… Pourtant les choses avancent, mais pour être informés, il faut…s’informer ! Par exemple sur le site internet su Syndicat Mixte à l’adresse suivante : www.baronnies-provencales.fr. Où dans Buechmag, car tout le monde n’a pas internet !

Portraits de Parc, la photographe a été retenue

Au mois de mars dernier, un appel à projets a été lancé par le SMBP pour choisir un photographe qui va mener une mission photographique d'un an. 19 photographes ont déposé un dossier et c'est Pauline Daniel, une jeune photographe de 31 ans et qui vit à Avignon, qui a été retenue. Le travail de cette jeune photographe dans le quartier de La Belle de Mai à Marseille, à la suite d'une commande de la DRAC PACA, et celui qu'elle a mené dans le Parc naturel régional des Monts d'Ardèche, a retenu l'attention des membres de la commission de sélection. (www.pdaniel-photographe.com)

13

Le 4 mai dernier, à l'invitation de Jean Louis Rey, Président de la communauté de communes, Christine Nivou, Bruno Lagier, Nicolas Rosins, Jean Pierre Buix et Lionel Tardy ont présenté aux élus municipaux des communes de la communauté de communes interdépartementale des Baronnies l'état d'avancement et les enjeux du projet de Pnr. L'échange avec la trentaine d'élus municipaux présents a été riche. RDV est donné pour débattre une prochaine fois de l'avant projet de charte.

Un journal Le 14 mai 2009, dans l'édition quotidienne du journal "La Tribune", est sorti le supplément du Syndicat Mixte des Baronnies Provençales. Ce livret de 4 pages aborde tous les sujets traitant du projet de Parc naturel régional et fait le point sur son avancée et sur les actions à venir.

Pour mémoire Qu' est-ce qu'un Parc naturel régional ? Un territoire rural habité • Un territoire aux patrimoines culturels et naturels remarquables • Un outil pour définir et mettre en oeuvre, dans la concertation, un plan de développement durable contractualisé pour 12 ans par décret du Premier Ministre avec l'Etat, les Régions, les Départements et les communes adhérentes • Un label d'aménagement du territoire…


naissances ANTONAVES Etienne de Virginie Archiapati et Julien Tran-No LAGRAND Mathéo de Cécile et Brice Tounebize LA PIARRE Ethan de Sandrine Chazal et Christophe Depeyre LARAGNE-MONTÉGLIN Solange de Sonia A quisch et Thomas Illy Noham de Alexandra Tolla et Julien Molinatti Liam de Lisa Chauvin et Jérémy Kaiser LA ROCHE des ARNAUDS Rélie de Blandine Dugravot et Benjamin Muller LE POËT Emilie de Marie et Gauthier Fanny de Chrystel Furgaut et Stéphane Beltran MISON Johanna de Elodie André et Cédric-Marie Thomas SISTERON Annaëlle de Pascale Gouiffes et Nicolas Biz Sarah de Mispa et Christian Cormier TRESCLÉOUX Lyoris de Mélissa Bas et Jérôme Samuel VENTAVON Camille de Emmanuelle Pustel et Alexander Vézine Valentin de Fabienne Swetloff et Frédéric Ruffé VEYNES Orélai de Sonia et Jean-Claude Métailler

mariages & noces

de Wahiba Chetouane et Sébastien Rizza EYGUIANS MARIAGES NOCES D'OR Henriette et Robert Pierrot LARAGNE-MONTÉGLIN Sylvia Prats et Cédric Rémond NOCES DE DIAMATS Marinette et André Brun Jeannine et Denis Girousse. Tous nos compliments MANTEYER NOCES D'OR Andrée et Jean Chabre. Toutes nos félicitations.

eTAT CiViL MEREUIL Béatrice Reynaud et Roland Chazelle (Béatrice est la fille du premier magistrat de la Commune). Félicitations et beaucoup de bonheur aux jeunes époux.

Anniversaire SAINT ETIENNE EN DEVOLUY Heureux anniversaire à HÉLÈNE SURRE qui vient de fêter ses 100 ans ( qu'est-ce qu'il y a comme centenaires dans notre région !! )

distinctions PALMES ACADÉMIQUES Roger Fournier (OZE), Inspecteur départemental de l'Enseignement Primaire vient d'être promu Officier des Palmes Académiques. MEDAILLES D'HONNEUR DES CHEMINS DE FER Remises, par le Directeur Départemental 04 05 Patrick Vaillant, à Tahar Srghir (SISTERON) et à Pierre Braud (VEYNES). Tous nos compliments au nouveau "Palmé" et aux nouveaux promus. Tous nos compliments à ROBERT VERET Maire de RIBIERS, intronisé dans la confrérie de la Pomme, juste reconnaissance pour cet élu qui s'est beaucoup investi dans ce secteur des fruits des Hautes Alpes et dans le Développement économique de sa Commune, il sait ce qu'est l’aménagement du territoire !

décès

Adrien Gay-Para Léon Motte : 58 ans Roger Bounet :94 ans MONTROND Marie-Rose Laurent : 91 ans Odette Ghinozzi née Ribail : 67 ans MOYDANS Lucette Mathieu : 83 ans MANTEYER Maria Tisserand née Tousaint : 95 ans MONTMAUR Régine Calvi née Ferrier:81 ans André Michel : 77 ans MANTEYER Léontine Dupont née Chevalier : 90 ans NOSSAGE André Blanc : 70 ans ORPIERRE Louis Martin : 86 ans OZE Alain Synave : 58 ans SISTERON Suzanne Chiapino-Décaroli née Fiastre : 97 ans Marcel Gabert : 84 ans RIBIERS Marcel Julien : 86 ans ROANS Fabien Vallon : 40 ans Delille Derbez : 95 ans RIBIERS Maria Galice : 97 ans Marcel Julien : 86 ans SAINT AUBAN D'OZE Berthemond Bermond : 96 ans

ASPREMONT Gérard Guerillot : 64 ans Georges Pinet : 88 ans Adeline Pinet : 79 ans (son épouse, quelques jours après) ASPRES SUR BUËCH Marie-Josée Tourtet née Montava-Gimenez : 54 ans LARAGNE-MONTÉGLIN Aimée Gabert née Guidon Paulette Coudoulet : 94 ans Marthe Boës née Maillet : 77 ans Robert Moullet : 88 ans Robert Martin : 92 ans Suzanne Mathurin née Garcin : 62 ans Solange Laugier Raymond Koscher Marie-Rose Laurent : 91 ans Marthe Boës : 75 ans Martine Pierreisnard née Allemand : 89 ans LE BERSAC Albert Abbrad LE POËT Elise Bernot née Reynaud : 86 ans Jean David Odette Requille née Mangin LA ROCHE DES ARNAUDS Gérard Amar : 51 ans Arthur Serres : 83 ans

SAINT ETIENNE EN DEVOLUY Juliette Sarrazin : 93 ans Lydie Serres née Million : 84 ans SIGOTTIER Jean Préposiet : 83 ans, professeur, philosophe SISTERON Gaston Bayle : 89 ans Jean Rastelli : 83 ans Jean Touche : 77 ans TRÉSCLÉOUX Maurice Samuel : 87 ans UPAIX Alice Mallas née Bourcier : 88 ans Georges Bardonnenche VEYNES Odette Bayle née Joubert : 87 ans Maurice Blanchard : 69 ans Juliette Sarrazin : 93 ans Paulette Jund : 85 ans Marlène Fabrège : 63 ans (elle fût longtemps percepteur à Serres) Léon Germain : 89 ans Armanr Roy : 96 ans(papa de Michel Roy, Maire et Conseiller Général de Serres, de Pierre et de Jacqueline Gertosio) Denis Malburet née Moricart : 62 ans Maurice Blanchard : 85 ans Pierre Auzeric : 82 ans

BULLEtIn D’Apour BonnEMEnt oU DE RéABonnEMEnt, toUt LE BUËCH poUR 9€ pAR An! une prise en compte rapide, abonnez ou réabonnez-vous avant le 10 des mois impairs Nom ................................................. prénom ...................................... Adresse ............................................................................................................. Code postal, ville: ....................................................................................................

1 an (6 N°) : france 9 €, 2 ans (12 N°) : france 18 e, don de soutien : ..................... €

Collectivités 12 € Collectivités 24 €

Libellez votre chèque bancaire au nom de l’Association BUËCH MEDIAS envoyer ou recopier ce bulletin accompagné de votre règlement à : guy MARIAnI, 30 rue jean jaurès, 05400 vEYnES


Agenda CuLTureL LARAGNAIS - VAL DE MEOUGES / JUIN 2009

se, entrée 10€, billetterie sur place. • Du 11 au 26 : Upaix : Exposition, concours de photographes amateurs sur le Patrimoine bâti, à la Chapelle des Pénitents de 14 à 18h. Entrée gratuite. (Castrum de Upaysio : 06.84.99.27.12) • Le 18 à Lazer : 1ère FÊTE DES MOISSONS (Fête de la Communauté des Communes du Laragnais) Cuisson du pain au four du hameau Le Lauza, démonstrations, marché aux produits locaux, repas à midi, animations folklorique et théâtrale, expositions, randonnées en poney… • Le 16 : Laragne : Festival Quartier d’été : « L’Inconnu », nouveau spectacle de la Cie Pile ou Versa, au théâtre de Verdure, à 21h. • Le 18 : Orpierre : En nocturne, Vide galetas et marché de producteurs régionaux • Le 21 : Laragne : Festival Quartier d’été : Conférence par l’association Copernic – « l'exploration lunaire, comment l'homme est allé sur la lune », à la salle des fêtes, à 18h30. • Le 22 : Ribiers : Nocturne au plan d’eau avec soirée mousse ou neige, dès 22h. Possibilité de se restaurer sur place dès 20h. • Le 23 : Laragne : Festival Quartier d’été : Diaporama : la vie des étoiles, naissance vie et mort des astres, suivi d’observations avec lunettes et télescopes dans le cadre de la nuit des étoiles, Théâtre de Verdure et Stade, dès 21h. • Le 26 : Laragne : Concert, musique et danses d’Occitanie et du Gapençais « Flor di Ginestra » à 21h. • Le 28 : Laragne : Quartier d’été : Gisèle Chautant vous présente une conférence sur l’histoire d’Arzeliers, à la salle des fêtes, à 18h30. • Le 29 : Laragne : Rando ouverte à tous : Upaix-Les crêtes, 3h, départ 8h00 du parking de Véragne avec les Randonneurs du Laragnais. • Le 30 : Laragne : Festival Quartier d’été : Cinéma en plein air : "L'Eau Vive", cour du Château, à 21h30.

• Le 12 : Laragne : Spectacle des ateliers théâtre enfants et adolescents (MJC) salle des fêtes • Le 13 : Laragne : Grand spectacle de comédie musicale des Chipies du Buëch à 20h30 à la salle des fêtes. Entrée : 2 €. • Le dim.14 : Ribiers : 1ère FÊTE DU PAIN, inauguration après rénovation du four, nombreuses animations : marché paysan, produits régionaux, alambic, baptêmes en poney gratuits, ateliers pâte à sel et cuisine pour les enfants, randonnée avec Rando Loisirs (2h matin et a.midi) stand du club d’aéromodélisme avec construction et simulateur de vol. Repas organisé par le comité des fêtes, Chants régionaux en extérieur à 15h30 par la Chorale «Les Restoublons », démonstration de danses. Renseignements : Mairie de Ribiers : Tél : 04.92.63.20.16 • Le 20 : Eyguians : Fête de la musique et feu de la St Jean au plan d’eau du Riou dès 19h. • Le 20 : Le Poët : Fête des associations (04.92.65.72.04) • Le 20 : Orpierre : Feu de la St Jean • 20 : Laragne : Fête de la musique, place de la Fontaine, à 21h, avec « Les coquins de sort » pour une soirée Brassens. Le 21 juin : Laragne : Fête de la musique avec un concert de la Société musicale à 11h devant la Poste • 21 juin : Ribiers : Journée Portes Ouvertes au Club d’aéromodelisme • 26 juin : Laragne : Fête de Montéglin. Anchoïade géante, feu de la St Jean et bal • 27 juin : Ribiers : Soirée Paëlla avec animation musicale – place du village • 27 et 28 juin : Laragne : Fête de l’air au camping de Montéglin et Fête des sports, Place des Aires • 30 juin : Laragne : Conférence « 4000 ans d’histoire de l’aviation » à 18h30 au cinéma le Regain. • 30 juin : Châteauneuf de Chabre : Soirée Spaghettis et musique devant l’auberge. • Du 15 juin au 27 juillet : Laragne : Exposition « Voler…Rêver » dans les caves réhabilitées du Château. Leurs « machines volantes imaginaires » ont fait le tour du monde. Serge Reynaud et Claudia Marchesin (www.art-of-flying.com) sont des poètes inspirés par l'imaginaire des hommes volants. Ils créent des machines qui volent uniquement dans l'imaginaire qui, rappellent le temps des pionniers et des "faucheurs de marguerites". Leur exposition présente des maquettes et leurs dernières recherches graphiques. Ouvert du mardi au samedi de 15h à 19h. • Le 21 : Montclus : Chants de la cérémonie du maquis Morvan par l’Echo des Vallées dans les gorges de Montclus à 11h. • Le 25 : Laragne : Projection du film « Eden à l’Ouest » suivi d’un débat au cinéma à 20h30 (MJC) • Le 26 : Laragne : Le comité des fêtes vous propose la fête de la St Jean à Montéglin anchoïade, feux et bal avec JP Animation. • Du 26 au 29 : Upaix : Exposition sur les vers à soie à la Chapelle des Pénitents de 14 à 18h. entrée gratuite. (Castrum de Upaysio : 06.84.99.27.12) • Le 27 : Antonaves : Vide grenier en nocturne, au village, dès 19h. (09.61.28.34.34 ou Virginie au 06.08.07.12.77)

LARAGNAIS - VAL DE MEOUGES / JUILLET 2009

• Le 2 : Laragne : Festival Quartier d’été : Soirée Country avec les « Wild and free », cour du Château, à 21h. • Le 4 : Lagrand : Concert de fin d’année de L’Echo des Vallées à 21h en l’église. • Le 5 : Barret sur Méouge : Fête des artisans et producteurs "la Méouge sort de son lit". Sur le thème de la "transmission des savoirs faire", venez découvrir, goûter, écouter, et remporter avec vous les talents de notre région. Restauration sur place...et concert/bal en soirée avec le groupe " The Rocket Band" : musique rock, blues, country, pop !" ! Renseignements et exposants intéressés : Yolande 04 92.65.28.96ouValen04.92.65.28.94 • Le 9 : Laragne : Festival Quartier d’été : « Les pistolaires » un spectacle interactif, musical et déambulatoire, cour du Château, à 21h. • Le 10 : Eygalayes : concert Chœur de Chambre de l’Ile de France à 20h30 dans l’égli-

oFFIces de tourIsme

LArAgnAIs serroIs veynoIs d é vo Lu y h A u t- B u ë c h orpIerroIs rosAnAIs

nouVeAu

Le gArAge du rIou à Eyguians

Bienvenue à Virginie et Olivier Polder, nouveaux propriétaires du Garage Gordes qui devient le garage du Riou. Nous leurs souhaitons plein de succès et une très bonne retraite à Françoise et Dany Gordes. 15

: : : : : : :

04 04 04 04 04 04 04

92 92 92 92 92 92 92

65 67 57 58 58 66 66

09 00 27 91 68 30 66

38 67 43 91 88 45 66


Le Buëch pour théâtre [14]

Bienvenue dans le monde clos, extragant et sourd de l’amour. Bienvenue dans l’ Inconnu… Comme le dit Paul Léautaud “ Aimer, c'est préférer un autre à soi-même ”… La fusion serait donc une fiction ? Et qu’attendre de cet autre que l’on connait si peu ? Libération ? Eclosion ? Disparition ? S’aime-t-on tel que l’on est ? Avons-nous le choix ? Beaucoup de questions et peu de réponses…

De terrain connu en terre inconnue “L’Inconnu : l'histoire d' Alonzo, "L'homme sans bras", lanceur de couteaux dans un cirque. Il est fou amoureux de Nanon, sa partenaire. Malabar, l'hercule, est également sensible aux charmes de la jeune fille, laquelle ne lui prête pourtant aucune attention, car Nanon est terrifiée par les mains des hommes...” Adaptation d’un film de 1927 réalisé par Tod Browning, également auteur de Dracula ou de Freaks…

L'inconnu - Prochaines représentations > Jeudi 16 juillet 2009 à LARAGNE-MONTEGLIN (05), En soirée. Quartiers d'été organisé par le service culturel de la mairie de Laragne-Montéglin. > Dimanche 19 juillet 2009 à SAINT-GENIEZ (04), En soirée. Fête du Pays Sisteronnais-Buëch.

Impressions du Buëch © 2009

Cinq acteurs-musiciens, huit personnages, un décor minimaliste et malicieux qui dans le noir glisse et se transforme (Florian Labriet), des costumes noir-brillant, graphiques, colonnes de Buren ensorcelées (Sandrine Toubon), une musique âpre jouée sur scène par une étonnante Perrine Bourel… et voilà Zanzi, le maître de cérémonie (Anabelle GalatZarow, menaçante et drôle) qui nous invite à consacrer “ une heure ”, une heure au “ spectacle ”, loin de toute vie quotidienne, de toute réalité… et comme par magie noire, surpris, on enjambe la balustrade ! Là où Gulliver tournait en cercle, à la vitesse centrifugée d’une moto dans le tonneau de la mort du Luna Park, L’inconnu trace ses lignes de fuite, ses trajectoires, à la pointe d’un couteau, de la balle d’un fusil, d’une main, de deux… Là où on pourrait s’attendre à un festival baroque, excentrique, la mise en scène de Daniel Lawless, procède délicatement, sur le fil, tirant les ficelles d’un théâtre sans artifices, tendrement… Là où l’horrible de la situation pourrait nous saisir, on fond devant l’humanité des uns, le désaroi des autres, en lutte, en décadence, en construction… Au cœur de l’entreprise se trame le drame, tout près des cœurs se joue le crime… et nous en sommes les complices, charmés par un air chantonné, un ballet à deux mains, berçés par le crin-crin d’une antique cabine de projection… Accrochés aux basques d’un Malabar bondissant de gouaille et de candeur (Simon Gillet, solide et fin) on assiste à l’éclosion de Nanon (Sophie Gauthier), la femme-chyysalide, ombre et lumière, graal au nectar vénéneux bien sur, mais belle… enfantine et maternelle bien sur… féminine. Et Y assiste également, Alonzo, l’homme sans bras, l’axe noir, désemparé, possédé par ses sentiments, incarné droit dans l’espace par un Robin Vargoz rigidifié et pourtant si fluide, éthéré, spectral. Réincarnant les grandes figures de ce cinéma noir et blanc, muet, plein de cris, expressionniste, les Lon Chaney, Bela Lugosi, mais plus proche encore de Dracula lui-même, ou plutôt de Nosferatu, l’ancêtre, le proto-vampire, loin de son château, arpentant la place de Dresde, seul, traversant notre champs visuel infecté par l’amour, suivi par les rats et si humain pourtant. On pense à la créature de Metropolis… au Golem… à Caligari, on pense aux premiers romantiques, à Kleist, à Alfieri, à Foscolo, et aux derniers Artaud, Pasolini…à Icare enfin, tragique, grec. L’amour est un soleil dont on ne s’approche pas volontairement. Le faire… offense sans doute les Dieux, et c’est le message du vieux Murnau, devenu américain, tournant, avec Flaherty, “ Tabou ”, une histoire polynésienne d’amour interdit, impossible, différent, non programmé, l’histoire d’une plongée en apnée dans les flots de l’océan noir d’où l’on ne remonte pas… une plongée dans le monde clos, extravagant et sourd de l’amour… une plongée dans “ L’inconnu ”. O. Dalmon

Photos Angèle. Expéditeur BUËCH MEDIAS L A gInEStE 05700 SERRES


Buëchmag #394