Issuu on Google+

´ COMPTE-RENDU REUNION TFV 2

1. Participants Aux participants de la pr´ec´edente r´eunion s’ajoutent W. Borel et F. de Watrigant (Editions Larivi`ere), C. Leglohaec et E. Archambault (chantiers Archambault) et B. Nivelt (architecte du M34). La r´eunion commence rapidement avec des ´echanges courtois mais virils. Contrairement a` la pr´ec´edente r´eunion plutˆot consensuelle, essayons de r´esumer les diff´erentes opinions. Les coureurs: Probl`eme de prix et de communication pour l’an prochain. Personne ne sait combien va coˆ uter le bateau ce qui est un probl`eme pour les responsables d’´equipes qui doivent pr´esenter un budget a` leurs partenaires. La grande majorit´e des coureurs pro (et l’ensemble des projets amateurs et ´etudiants) n’a pas ´et´e consult´ee pour la fabrication du fameux ”cahier des charges” dont d´ecoule le nouveau bateau et trouve donc qu’elle n’a pas ´et´e ´ecout´ee. Le principal probl`eme est le prix n´ecessaire pour pouvoir participer l’an prochain : probl`eme du prix de location ou d’achat, prix de l’inscription au Tour, prix du jeu de voiles. D’autres questions se posent au niveau de l’organisation : le Tour va-t-il perdurer malgr´e le manque de sponsors ? Peut-on avoir des garanties contractuelles de la part de l’organisation, en particulier au niveau de la communication externe qui est de qualit´e variable : baisse des retomb´ees m´edias papier (mˆeme si les retomb´ees TV sont en hausse), probl`eme de twitter qui ne relaye que les 4 premiers bateaux (quand on a de la chance), probl`eme des balises qui ne marchent pas du tout... Mˆeme si l’organisation essaye de bien faire les sponsors rˆalent. Et enfin pl´ebiscite de la proposition de Jimmy sur la flotte unique pour le CFE. Archambault: Situation compliqu´ee pour le chantier qui a besoin que le M34 marche pour ne pas sombrer (r´eflechit d’ailleurs `a une version IRC du M34 au cas o` u...). Peu de bateaux vendus (Oman, Batistyl, ETNZ et un bateau qui part au Canada) actuellement, un peu de retard a` la production mais cela ne devrait pas gˆener l’approvisionnement des bateaux pour le Tour. Ne comprend pas le probl`eme de communication, il suffit de leur demander pour qu’ils r´epondent, on peut aller sur le blog, appeler Cyrille etc. D’ailleurs le prix de location serait de 25 k HT pour le Tour avec un vieux jeu de voiles (bateau r´ecup´erable environ 1 mois avant), 35 k pour la saison. Bonne nouvelle pour les coureurs qui s’attendaient a` un prix sup´erieur. Ne comprend pas non plus pourquoi le prix du bateau leur est reproch´e, ils avaient un cahier des charges qui ´etait cens´e repr´esenter l’avis des coureurs et ont fait leur boulot en construisant un bateau pour le prix impos´e, si le prix n’´etait pas bon il aurait fallu le leur dire avant. Le jeu de voiles actuel de Batistyl a cout´e 9500  HT et il est compos´e d’une GV et de 2 focs. Le chantier est contre la proposition de Jimmy : 25 bateaux ¸ca ne suffit pas, 40 c’est mieux. La flotte de location disponible pour l’an prochain devrait ˆetre d’une dizaine de bateaux. Organisation: Essaye de faire pour le mieux pour concilier les coureurs et le chantier et le Tour. R´eaffirme que le TFV 2011 se courra en M34 et que le TFV continuera mˆeme si l’organisation perd de l’argent. Le cahier des charges a ´et´e fait avec certains coureurs Date: 15 juillet 2010. 1


2

´ COMPTE-RENDU REUNION TFV 2

cens´es repr´esenter le Tour. Elude rapidement la question des coˆ uts d’inscription, ne voit pas la n´ecessit´e d’avoir un engagement contractuel avec les coureurs alors qu’elle essaye de tout faire pour les satisfaire. Pour les balises, mea culpa, ils se sont plant´es mais essayent d’arranger le probl`eme, dans tous les cas l’organisation essaye de s’am´eliorer d’ann´ee en ann´ee et c’est toujours mieux qu’il y a 5 ans. Au niveau des voiles, d’accord pour essayer de trouver un compromis. Un jeu de voiles haut de gamme est estim´e `a 40 k, si les coureurs sont d’accord pour courir avec les mˆemes voiles, on peut diminuer, voilier unique ? tissu impos´e ? nombre de focs (2 ou 3) ? Les coureurs doivent y r´eflechir et donner une r´eponse en M´editerran´ee. C’est la classe avec son conseil d’administration qui d´ecidera ensuite. En terme de projets, les ambitions pour l’an prochain sont d’avoir 10 bateaux en location, 5 bateaux achet´es par des ´equipes, 5 bateaux achet´es en Europe. S’il y a une flotte de location, des projets sont prˆets a` investir (Dunkerque) ; il faut trouver des investisseurs, Editions Larivi`ere y r´eflechit. Avis d´efavorable a` la proposition de Jimmy, toujours car 25 bateaux c’est pas mal mais 45 c’est franchement mieux.


Compte rendu de la réunion de Royan - 2