Page 1

en

z e g n o l P uvelle-CalĂŠdonie No

Patrimoine Mondial Unesco

www.nouvelle-caledonie-tourisme.fr


Découvrez…

grand

s u l p e l … Upi – Île des Pins

Phare Amédée – Nouméa

Une richesse incomparable Patrimoine mondial UNESCO Les deux tiers des 24 000 km2 du lagon calédonien sont inscrits à la prestigieuse liste du Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO ! Protégé par une barrière de corail longue de 1 600 km, une faune et une flore exceptionnelles, riches et souvent endémiques, des eaux claires et peu profondes, le plus grand lagon du monde fait de la Nouvelle-Calédonie un des plus beaux sites de plongée de la planète. Un des plus sûrs également avec des moniteurs brevetés et expérimentés, des plongées réglementées et un caisson hyperbare en activité. Toutes les conditions sont remplies pour faire de votre séjour dans les eaux chaudes du Pacifique Sud, un moment inoubliable et unique. Le lagon calédonien regorge de trésors uniques. C’est l’un des rares endroits au monde où se côtoient tant d’espèces marines. Tout au long de l’année, le lagon calédonien dévoile une faune et une flore exceptionnelle  : perroquets, loches bleues, mérous, raies léopard, requins de récif, thons, tazars, vivaneaux, rougets... sans oublier les langoustes et leurs cousines locales, les « popinées  » ainsi que les tortues et les vaches marines. À celle-ci s’ajoute des cavernes tapissées de bryozoaires et de gorgones, éponges aux formes inattendues, coraux fluorescents, en corolles, en boules ou buissonnants, oursins diadèmes, étoiles de mer, crinoïdes. Les passionnés de coquillages pourront aussi découvrir une multitude de mollusques marins, notamment de belles porcelaines comme les Cyprae Niger,

ou bien les lambis. Avec beaucoup de chance, les plongeurs pourront admirer quelques nautiles endémiques égarés en surface. Ces animaux, véritables « fossiles vivants », fréquentent les grandes profondeurs (150-600 m). Durant les mois de décembre et janvier, de véritables « nuages » de seiches juvéniles approchent des mouillages sur les sites de plongée. En février et mars, les tortues se rapprochent des rivages pour pondre. Les dugongs (vaches marines) sont nombreux, notamment autour de l’îlot Maître devant Nouméa où ils se prélassent en surface. En avril, commence la période de frai des requins Dagsit jusqu’en juin. Les femelles sont alors particulièrement approchables par les plongeurs, surtout près de la passe de Boulari. Un grand spectacle auquel se joignent les raies manta, pour le plus grand bonheur des amateurs d’images. De juillet à septembre, les baleines à bosse se retrouvent dans nos eaux. Vous pouvez les observer dans les baies du lagon sud principalement lors de la saison des amours. Au début de la saison chaude et des Alizés, vers le mois de septembre, commencent les éclosions. Le lagon est envahi par ces myriades

de petits poissons que l’on trouve notamment dans les grottes et les épaves, ou encore en surface, et qui occasionnent des grands rassemblements d’oiseaux de mer en chasse frénétique. Bonites, thons, carangues et bien d’autres prennent part au festin. De mi-octobre à fin novembre, des loches énormes se concentrent dans le canyon fossile de la Dumbéa dont fait partie le fameux « mur aux loches » (tombant de 11 à 33 mètres). Une plongée de toute beauté, dans le courant et pour plongeurs confirmés. Pour varier les plongées, de nombreuses épaves sont également accessibles, certaines coulées pour les plongeurs…

Sauvage et peu fréquentée… L’immense étendue du lagon calédonien et la fréquentation encore limitée des plongeurs ont permis à la plupart des sites d’être parfaitement protégés. Aujourd’hui les centres de plongée sont répartis sur l’ensemble de l’archipel, du nord au sud, et sur les îles. Aucune chance de croiser d’autres plongeurs en immersion ! Les types de plongée sont également variés, adaptés aux niveaux et aux goûts de chacun. Ainsi, les prestations proposées vont de la simple initiation à la plongée, en passant par les baptêmes, les stages et les brevets, les reportages photographiques et la plongée de nuit. Les paysages marins changent également, du lagon peu profond aux tombants du grand bleu, des récifs coralliens aux failles sous-marines… Quoiqu’il en soit, l’essentiel se passant entre 0 et 15 m de profondeur, la plupart des plongées sont à la portée de tous, débutants ou confirmés. En Nouvelle-Calédonie, la plongée est un vrai loisir, impression renforcée par une température de l’eau très agréable, entre 21 et 28° selon la saison.


lagon du monde ! Pléaïdes du nord – Ouvéa

Poindimié

Les plus beaux sites… Cette liste n’est, bien entendu, pas exhaustive ! Boulouparis. • La corne de Ténia : nombreuses espèces de poissons, bancs de requins gris, tortues, raies aigle, pélagiques…

Hienghène. • Récif Doïman – Cathédrale : une faille profonde conduit dans un tunnel qui débouche sur le tombant où les grands pélagiques rodent... La plongée se déroule ensuite au dessus du vide (le fond est à plus de 55 mètres), le long d'un mur vertigineux. De belles gorgones et l'abondante vie fixée à la paroie ne peuvent pas vous faire oublier le passage des perroquets à bosse (octobre, novembre), des thons, barracudas, thazars, requins gris et albimarginatus... • Passe de Hienghène – Anse aux baleines : souvent observées près de la grande passe de Hienghène ou à l'intérieur du lagon, entre juillet et novembre, les grandes baleines à bosse

Bourail.

• La faille de l’îlot Shark  : plongée dans le lit d’une ancienne rivière envahie par la mer. Beaucoup de courant et visibilité parfois réduite. Les raies guitare sont toujours présentes mais farouches. Dumbéa. • La passe de Dumbéa • Le mur aux loches

• Le récif qui borde le lagon de Malabou délimite une zone classée par de nombreux experts parmi les plus beaux sites de plongée sous-marine au monde : canyon Valley, Fish Market, passe de Poum, îlot Carrey, canyon des Demoiselles, passe de la Gazelle. Lifou. • Le Shoji Reef est une forêt de gorgones et de coraux mous où croît une faune pélagique aussi diversifiée que curieuse (bancs de requins gris, de carangues, de barracudas, de thons à dents de chien et peut être, des raies léopard, des raies manta, des requins marteau, ou la fameuse loche carite, la géante des lieux …).

• La fausse passe de l’îlot Vert  : site offrant de nombreuses possibilités, du baptême à la plongée profonde. Très poissonneux  : requins pointe noire, requins léopard, raies pastenagues, raies léopard, loches, gros bancs de carangues, napoléons,… • Le grand coude de Kélé  : tombant vertical de 18 à 70 m, jolis canyons et corail magnifique. Requins gris, raies aigle, bancs de bécunes et de loches.

• Le jardin d’Eden  : succession de failles entre 5 et 50 m. Coraux mous, gorgones, alcyonnaires et éponges. Plongeurs confirmés. •  La grotte de la 3e  : plongée unique dans une forêt avec stalactites et stalagmites dans la partie immergée de la grotte. Ambiance spéléo garantie. Plongeurs avertis. •  Le récif Kasmira  : haut fond très poissonneux, fief des requins léopard. Accessible à tous. Koumac / Poum .

affectionnent particulièrement cette partie nord de l'îlot Hienghène. La plongée débute par la descente dans un puit débouchant sous une belle arche constellée de gorgones. • Passe de Hiengu : le Fonti reef est un grand massif corallien abrité de l'alizé. Deux belles grottes dont le plafond s'ouvre vers la surface offrent une belle perspective ainsi que de beaux jeux de lumière sur des jardins de coraux intacts où de très nombreuses loches ont élu domicile. Île des Pins. • La vallée des gorgones  : nombreuses failles. Faune abondante.

• Le Gorgone Reef est un site abrité des vents dominants où d'énormes patates de corail posées sur un fond de sable sont reliées entre elles par des arches couvertes de vie marine : immenses gorgones multicolores, thons, requins gris, léopard, ou pointe blanche, des tortues, des Napoléons, des barracudas et, peut être, même un petit banc de dauphins, poissons feuilles, rascasses Merlet (rares), crevettes et autres animaux sédentaires qui habitent ces lieux. • Le Tomoko Point se compose d’un dédale de canyons, de grottes, de tunnels où dansent les rayons du soleil. Ils éclairent ainsi de superbes gorgones oranges, des langoustes somnolentes, des myriades de poissons soldats, ou des requins se promenant nonchalamment.

• n s h l

• v à

• t g t

• q d l l • e N r d a


Plongez en Nouvelle-Calédonie

Recommandations

pour protéger notre lagon Aiguille de Prony – Mont-Dore

Hienghène

Mont-Dore. • L’aiguille de Prony  : énorme cheminée prenant sa racine à 38 m de fond et s’élevant à 2 m sous la surface, résultant d’une immense activité hydrothermale. Royaume des bivalves. Frai des loches en novembre. Nouméa. •  L’île aux Canards  : sentier sous-marin avec visites guidées organisées par le Centre d‘initiation à l’environnement. •  La patate à Tépava  : formation corallienne transpercée de tunnels étroits. Faune abondante : grosses loches, raies, petits requins de lagon, tortues,… Accessible à tous. • La patate du sournois  : formation corallienne qui s’élève d’un fond de 10 m. Nombreux bancs de poissons. Possibilité d’y voir des nautiles durant la saison fraîche. Plongée idéale pour les novices. • L’épave de la Dieppoise  : dernier patrouilleur en bois de la Royale coulé en 1988 par la Marine Nationale pour en faire un site de plongée, il repose à 26 m de profondeur. Superbes loches et de nombreux autres poissons. Site accessible aux débutants.

• Jetez l’ancre uniquement sur un fond sableux ou utilisez les corps morts mis à votre disposition. • Ne posez jamais les pieds ni les palmes Hienghène sur les coraux branchus. Ces derniers sont extrêmement fragiles et ne résisteraient pas, même au poids d’un enfant. La croissance de ces coraux est extrêmement lente. Restez en flottabilité ou préférez les coraux massifs, en forme de boules, si vous n’avez vraiment pas le choix. • Ne ramassez aucun coquillage ! La cueillette est formellement interdite dans les aires marines protégées. • Ne donnez jamais à manger aux animaux de la réserve. Vous altéreriez leur comportement, • L’épave du Snark  : cargo panaméen coulé en mais aussi leur régime alimentaire. 1942 à proximité d’un banc de sable. Site fré- • Contentez-vous d’observer le milieu marin, quenté par les raies léopard et à tâches noires. sans le déranger. • La patate du phare Amédée  : réserve sous- • Ne jetez jamais vos détritus dans le lagon, marine, repère d’une multitude de poissons  : qu’ils soient organiques ou pas. perroquets, barbillons jaunes, poissons papillon. Site idéal pour l’initiation.

La randonnée palmée

• La passe de Boulari  : réputée pour sa forte concentration de poissons  : grosses loches, bancs de loches bleues, carangues,… et La randonnée palmée avec guide est exercée parfois raies manta. par plusieurs structures de façon permanente • Les îlots magnifiques des abords de et professionnelle (Aquanature, Tiéti Diving, Nouméa permettent des randonnées palmées à Babou Côté Lagon). Cette activité peut-être la demi-journée, avec combinaison, palmes, familiale et s'adresse à tout public (les masque et tuba. Les récifs visités sont placés en enfants sont donc les bienvenus dans toutes réserve sous-marine : îlot Amédée, îlot Maître, îlot les structures). C'est également l'ocasion de Signal… Les visiteurs peuvent également profiter profiter d'une belle sortie en mer, ou de de plages le plus souvent désertes à quelques pique-niquer sur un îlot corallien. encablures de Nouméa. Les plus beaux sites à ne pas manquer : •  L’épave du Humbolt  : palangrier coulé par 22 m de fond en 1993 pour en faire un récif artificiel. Site peuplé de loches castex, rougets de nuit et rascasses poules.

• L'îlot Koh Lanta (Île des Pins) • Le sentier sous-marin de l'îlot Hienga (Poindimié) • Le sentier sous-marin de l'île aux Canards Ouvéa. (Nouméa) • L’atoll d’Ouvéa et ses pléiades d’îlots protègent • Le récif Tabou (Nouméa) l’une des plus belles plages du monde avec ses • Le récif de l'îlot Larégnère (Nouméa) 25 km de sable fin. Les sites de plongée à • Le récif Sèche-croissant (Nouméa) l’extérieur de la barrière corallienne sont protégés • L'Ever Prosperity (Nouméa) des alizés. On y pratique la plongée dérivante. Poindimié. • Les plongeurs auront la chance de plonger sur un des 50 sites du centre caractérisés d'une part par un relief fait de failles, arches et canyons parsemés de gorgones et alcyonnaires et d'autre part par une diversité de la faune (petits et gros poissons) et autres limaces de mer.

Mouli – Ouvéa


lagon du monde ! Kuto – Île des Pins

Île aux Canards – Nouméa

5 bonnes raisons pour plonger en Nouvelle-Calédonie :

Île des Pins

– Le plus grand lagon du monde. – Une température de l’eau idéale (21 à 28°). – Une immense variété d’espèces végétales et animales. – Des sites vierges et peu fréquentés. – Des plongées strictement réglementées et adaptées au niveau de chacun.

Sécurité Plongée

Un caisson hyperbare de type Comex 1800 est opérationnel en cas d’accident de plongée. L’astreinte (24h/24 tous les jours de l’année) s’intègre au plan classique des urgences. Le caisson est localisé à proximité du centre hospitalier de Nouméa, dans un lieu accessible en voiture mais également par mer et par air. Il est géré par une association de type loi 1901  : « Sécurité plongée ».

Centres de plongée

Tél/Fax : (687) 26 45 26

Nouvelle-Calédonie Plongée

L’association Nouvelle-Calédonie Plongée regroupe actuellement 7 centres. Elle propose à la vente la Carte Plongée + qui permet de découvrir les plus beaux sites de plongée de Nouvelle-Calédonie avec les centres affiliés. Tél. / Fax  : (687) 42 83 59 contact@nouvellecaledonieplongee.com

www.nouvellecaledonieplongee.com

Inselgruppe Belep

NORD-PROVINZ PROVINZ LOYAUTÉ-INSELN


Oro – Île des Pins

Grande Terre

ABYSS PLONGEE

BOUTS D’BROUSSE

AMEDEE DIVING CLUB *

BOURAIL SUB LOISIRS *

TRAUT Lionel Mobile: 79.15.09 Marina Port du Sud – entre Ponton A & B lionel@abyssnc.com (Apnée - Randonnée palmée) DAUBEZE Didier Mobile: 75.45.54 / Tél. : 26.40.29 Chalet de Port Moselle – Face ponton K2 amedee@canl.nc

AQUANATURE

(Apnée - Randonnée palmée) ANDREANI Bernard Tél. : 26.40.08 Chalet Marina Port Moselle – Ponton K1 aquanature@canl.nc

Kuare

(Croisière plongée) Guilbert Stéphane Mobile : 77 10 90 Chalet Marina Port Moselle – Ponton K6

LAGOON SAFARIS LAGOON TREK

(Marche en scaphandre – Randonnée palmée) SANDRO Iannuzzella Mobile: 80.86.50 / Tél. : 24.18.04 Kuendu Beach Resort – Nouville Helsinki lagoon.safaris@lagoon.nc / iansandro@hotmail.com

MARY D

IATOK DIVING PARADISE OCHE Thierry TRIBOLO René Tél. : 24.99.36 / 76 77 71 Ponton F – Port Moselle iatok@iatok-diving-paradise.com

BEAUFARON Jean-Luc Tél. : 46.11.22 Vao – Ile des Pins kuniescuba@canl.nc

BABOU COTE OCEAN *• BABOU COTE LAGON *

Iles Loyauté

(Randonnée Palmée) Tél. : 42.83.59 Camping – Tribu de Koulnoué – Hienghène info@babou-plongee.com

MIO PALMO

VILLIERS Valérie ALLEGRETTI Roberto Mobile: 84.47.38 / Tél. : 45.00.67 Camping de Lékine – Route du Sud – Ouvéa miopalmo1@yahoo.fr

REVE BLEU CALEDONIE *• LECORNU David Tél. : 97.83.12 / 42.82.59 Koumac revebleucaledonie@internetnc.fr

WETR DIVING *

DE CANDIA Annabella Mobile: 78.94.72 Gîte Chez Benoît Bonua – Tribu de d’Eafo Wetr – Lifou lagoon.safaris@lagoon.nc

LOUPIOT SEA DIVING

MOCELLIN Eric Tél. : 42.78.81 / Mobile: 91.09.74 22, RP 3 – Lot. Les Vacances – Tribu de nina – Poindimié loupiot.sea.diving@live.fr

* Membres de l'association

Nouvelle-Calédonie Plongée www.nouvellecaledonieplongee.com

• Membres de l'association Longitude 181 Nature

Helsinki Amsterdam Londres DubaïParis

Séoul Hong Kong SingapourDubaï

Hong Kong Papeete

Singapour Brisbane Sydney Saint-Denis

0

Los Angeles

Tokyo Osaka

Nouméa ANG

Saint-Denis

Londres Paris

Los Angeles

Tokyo Osaka Séoul

HORI Masataka Tél. : 26.25.85 / 76.48.06 123, Promenade Roger Laroque – Nouvata Park Anse Vata info@alizedive.com Mobile: 77.23.63 Ponton E – Port Moselle – n°007 vcsdd@hotmail.com

Ile des Pins KUNIE SCUBA CENTER *•

JULLIEN Olivier Mobile: 78.20.65 Base nautique de la Roche Percée – Bourail butterfly.diving@lagoon.nc

NAUTAC ALIZE *

VICENS André

RAVANAT Martin Tél. : 42.42.05 Hôtel Tiéti Tera – Poindimié tieti.diving@offratel.nc

HARBULOT Tél. : 43.29.62 Wharf de Bouraké – Boulouparis bdb@mls.nc

Amsterdam Londres

(Marche en scaphandre) Paris HELMY Sylvie Tél. : 26.31.31 / 28.02.11 127, Promenade Roger Laroque – Palm Beach Anse Vata amedee@mary-d.nc

TIETI DIVING *

Auckland

2 000 km

Nouméa

Brisbane Sydney

Papeete

Auckland

www.nouvelle-caledonie-tourisme.fr PROVINCIA NORD 0

2 000 km

Arcipelago dei Belep

Nouvelle-Calédonie Tourisme www.nouvelle-caledonie-tourisme.fr

Le lagon de Nouvelle-Calédonie inscrit au patrimoine mondial

PRO IL

Nouvelle-Calédonie T www.nouvelle-caledonie-tourisme.fr 08-2010

Nouméa

Crédit photographique : P-A Pantz, E. Aubry, L. Savariello, E. Le Coedic, P. Borsa, P. Langlade, J. Cassou, Apnéa, Toko International, NC Plongée, Martin Ravanat, Thierry Baboulen­­­ne, Paradise. Navigator, Tikiwaka

de plongée

s e r t n e c Les

Tél. : 33 (0) 1 47 03 14 74 – Fax : 33 (0) 1 47 03Nouvelle-Calédonie 14 75 – 4 bis, rue de VentadourTourisme – 75001 Paris – France – info-par@nctps.com Nouvelle-Calédonie www.nouvelle-caledonie-tourisme.be

T

www.nouvelle-caledonie-tourisme.be

nc_plongez_fr_2011  

en Nouvelle-Calédon ie www.nouvelle-caledonie-tourisme.fr Patrimoine Mondial Unesco Sauvage et peu fréquentée… PAtriMoiNe MoNDiAL UNeSCo Pha...