Page 66

1- On sort mais où va-t-on? Les apprentissages en nature se produisent dès qu’on met le pied dehors… Si votre école a une porte, vous avez un espace créatif naturel intégré. Ça peut être la cour d’école, dans un sentier tout près, dans un parc municipal, près d’un cours d’eau ou sur la ferme d’un voisin… Tous les espaces naturels à proximité de votre école méritent d’être explorés. Rangez votre matériel et celui des élèves dans des seaux qui serviront de transport mais aussi de bancs, tables et de tableaux blancs, et partez à l’aventure. La première étape est d’observer les espaces à proximité de l’école en utilisant un logiciel comme Google map et ensuite de marcher les lieux. Aucune infrastructure n’est nécessaire, les seaux suffisent souvent mais les élèves pourraient voir des possibilités de construction de cabanes, bancs, jeux… Ce sont des occasions d’apprentissage formidable en autant que ça se fait dans le plus grand respect de l’environnement. 2- Planifiez selon la météo Toutes les températures sont propices aux apprentissages en nature… Mais si vous voulez prendre plaisir en vous initiant aux apprentissages extérieurs, je vous suggère de faire comme M. Kevin, enseignant au Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska, et de planifier vos sorties 66

extérieures selon la météo. Ce sont les élèves de 6e année de M. Kevin qui analysent les prévisions météorologiques le lundi matin afin de placer au moins une journée d’apprentissages en nature à leur horaire hebdomadaire. Cette planification gagnante a assuré aux élèves de M. Kevin de vivre des expériences en nature toutes les semaines depuis le début de l’année scolaire, parfois même deux ou trois sorties vous diront-ils. Donc, placez “Labo créatif naturel” à votre horaire mais choisissez la journée avec vos élèves pour permettre à chacun de vivre une expérience positive. 3- Impliquez les parents/ élèves En s'initiant à cette magnifique pédagogie en nature, il est important que les parents et élèves prennent conscience de l’importance de s’habiller convenablement afin de profiter pleinement des sorties extérieures. La marque des vêtements a très peu d’importance. L’idéale au fond c’est de s’habiller en pelures d’oignons et d’avoir un survêtement imperméable en cas de pluie et des vêtements de rechange à l’école. Une lettre d’autorisation de sorties avec les essentiels à ne pas oublier en début d’année peut faire l’affaire. Une rencontre virtuelle ou extérieure avec les parents

Brilliant Labs Magazine Revue Labos Créatifs

peut aussi être une belle façon d’impliquer tout le monde. Vous pourrez aussi vous préparer des petits ensembles de surplus pour les oublis (mitaines, bas, tuques) en collaboration avec les parents. 4- Planifier une sortie selon vos intérêts à vous Les élèves ont tout plein d’intérêts, vous allez y toucher en cours de route. Toutefois, il est important que votre première sortie vous ressemble. Pour vivre du succès, il faut sentir une connexion, il faut avoir du plaisir, il faut vivre une passion. Que ce soit aussi simple que sortir dîner avec les élèves ou de lire dehors ou même de simplement marcher pour écouter les sons d’oiseaux; la planification d’une première courte sortie qui vous ressemble vous donnera la confiance dont vous avez besoin pour aller plus loin. Vous pouvez aussi impliquer les parents et la communauté, vous n'êtes pas tout seul là dedans. Les gens de la communauté sont souvent fiers de partager leur expertise, et comme on dit, ça prend tout un village pour élever un enfant. 5- Prendre le temps Je sais que c'est plus facile à dire qu’à faire. La réalité est que les apprentissages en nature prennent du temps, comme tout apprentissage authentique d’ailleurs. Juste pour se rendre à un espace créatif naturel ça peut parfois prendre 30-45 minutes de marche. Mais attention! Ce précieux temps n’est absolument pas perdu. Je vous invite à lire le livre de Gillian Judson, The Walking