Issuu on Google+

EDITO : En direct de l’AFE (14e session) 

La  14e  session  de  l’Assemblée  des  Fran‐ çais de l’étranger s’est tenue à Paris dans  les  locaux  du  Ministère  des  Affaires  étrangères, du 7 au 11 mars 2011, un peu  écourtée à cause des travaux du G8 et du  G20 qui devaient  avoir  lieu dans  les  mê‐ mes locaux.  Le début de la semaine a été  consacré  aux  travaux  des  Commissions  qui  ont  ensuite  rendu  leur  rapport  an‐ nuel  en  réunion  plénière,  laquelle  a  été  ouverte par le Ministre auprès du Minis‐ tre  des  Affaires  étrangères  et  europé‐ ennes,  chargé  de  la  Coopération  Mon‐ sieur Henri de RAINCOURT.  Les  travaux  de  la  Commission  des  Affaires  Culturelles  de  l’enseignement  et  de  l’audiovisuel,  outre  un  point  complet  sur  la  situation  de  l’enseignement  fran‐ çais à l’étranger et des dispositifs d’aides  à la scolarisation, ont traité de la mise en  place  des  nouveaux  opérateurs  de  l’ac‐ tion extérieure de l’Etat, en particulier de  Campus France et de l’Institut français.  Les travaux de la commission des Lois ont  porté  sur  quatre  grandes  thématiques:  les  élections,  avec  l’évocation  des  gran‐ des  échéances  électorales  à venir,  la  dé‐ ontologie  et  l’éthique,  avec  l’audition  très  remarquée  de  M.  Robert  Badinter,  en  sa  qualité  de  président  du  comité  de  déontologie  parlementaire  du  Sénat,  la  nationalité, notamment avec la mise à ni‐ veau (à mai 2010) du Mémento de droit  français  de  la  nationalité,  et  le  fonction‐ nement et  la modernisation  de  l’AFE  sur  la refonte de la circulaire de 2006 relative  

Brigitte Saiz – Conseillère AFE  au statut et aux prérogatives des élus.  La Commission de l’Union   européenne a  axé  ses  travaux  sur  le  sujet  des  soins  de  santé sans frontières au sein de l’UE. Une  directive  sur  le  sujet  est  en  cours  de  transposition  par  les  27  pays.  Les  ques‐ tions  portant  sur  la  compétence  trans‐ frontalière ont été abordées, ainsi que la  coopération  renforcée  dans  le  domaine  du divorce.  La  Commission  temporaire  des  Anciens  combattants  s’est  attachée  à  considérer  les problèmes de l’actuelle armée de mé‐ tier, composée de jeunes soldats envoyés  en opérations extérieures.  La Commission temporaire de la Sécurité  a  orienté  ses  travaux  sur  une  analyse  a  posteriori  des  situations  d’urgence  qui  ont  eu  lieu  depuis  septembre  (évène‐ ments  politiques  en  Côte  d’Ivoire  et  au  Maghreb)  mais  aussi  sur  une  consoli‐ dation,  voire  une  refonte,  des  plans  de  sécurité  existants  au  niveau  mondial.  En  lien avec la Commission de l’Union Euro‐ péenne,  le  sujet  de  la  coopération  euro‐ péenne  en  matière  de  sécurité  a  égale‐ ment été étudié.  En  réunion  plénière,  l’Assemblée  a  reçu  Monsieur  Pierre  LELLOUCHE,  secrétaire  d’Etat chargé du Commerce extérieur. Le  Directeur  du  Centre  de  crise,  Monsieur  Serge  MOSTURA,  a  évoqué  les  événements  récents  en  axant  son  intervention sur la sécurité de nos ressor‐ tissants à l’étranger.  En savoir plus sur le nouveau site de l’AFE 

RAPPEL CSG et CRDS : méconnaissance des règles d’assujettissement 

Etre victime à l’étranger  ‐ Quels  droits et actions?  Si  les  personnes  sont  souvent  démunies  lorsqu’elles  sont  victimes  d’un  acte  de  délinquance  ou  d’un  accident  sérieux,  ce  sentiment  est  accru  lorsque  les  faits  sur‐ viennent  à  l’étranger,  où,  par  définition,  les  dispositifs  et  ressources  sont  plus  dif‐ ficilement  identifiables  et  accessibles.  Les  autorités  françaises  entendent  cependant  assurer  une  prise  en  charge  adaptée  de  l’ensemble  de  leurs  ressortissants,  qu’ils  soient  victimes  à  titre  individuel  ou  dans  le cadre d’un événement collectif.   Une  réflexion  commune  menée  en  2008  par le MAEE et le ministère de la Justice, a  conduit  à  la  publication  d’un  guide  dont  l’objectif  est  d’aider  les  ressortissants  Français  dans  leurs  premières  démar‐ ches. Organisé sous forme de quatorze fi‐ ches  thématiques  synthétiques,  il  offre  tout particulièrement:    Des conseils avant le départ;   Quelques  préalables  utiles  concernant  les  procédures  dans  le  pays  d’accueil,  (coups  et  blessures,  décès  de  proches,  assurances, etc.);   Que  faire  pour  certaines  infractions  spécifiques  (mariage  forcé,  accident  de  la  circulation,  acte  de  terrorisme,  acci‐ dent collectif);   Les  adresses  de  quelques  interlocu‐ teurs spécialisés (INAVEM, FENVAC).  Une actualisation de ce guide serait pour‐ tant  souhaitable,  en  vue  de  la  tourmente  qui s’abat ces derniers temps sur plusieurs  pays du globe, les catastrophes naturelles  se  multipliant  et  les  effets  de  la  crise  économique se faisant rudement sentir. 

Beaucoup  d’interrogations  sur  l’assujet‐ taux unique de 0,5 % pour la CRDS et à  tissement à la contribution sociale géné‐ un  taux  variable  pour  la  CSG,  s’ap‐ ralisée  (CSG)  et  à  la  contribution  pour  le  pliquant  sur  la  totalité  ou  sur  97  %  du  remboursement  de  la  dette  sociale  revenu (ou de l’allocation) brut.  (CRDS),  notamment  soulevées  par  des  Français  résidant  à  l’étranger,  ont  été   Un  critère  d’exonération:  faibles  res‐ sources  portées à la connaissance du Médiateur,  Les personnes dont le revenu fiscal de  qui  a  souhaité  préciser  les  modalités  référence  est  inférieur  à  un  certain  d’assujettissement à ces contributions.  seuil,  déterminé  en  fonction  du  nom‐  Deux  critères  d’assujettissement:  do‐ bre de parts, soit 9 876 € pour une per‐ sonne  seule  (avis  d’imposition  de  micile  fiscal  et  affiliation  à  un  régime  2009), sont exonérées de la CSG et de  obligatoire d’assurance‐maladie.  la  CRDS.  Les  prestations  non  contribu‐ Sont  assujetties  à  la  CSG  et  à  la  CRDS  tives  de  vieillesse  ainsi  que  certaines  les  personnes  domiciliées  fiscalement  prestations  sociales  à  objet  spécialisé  en  France  et  à  la  charge  d’un  régime  (allocation  aux  adultes  handicapés,  al‐ obligatoire  français  d’assurance‐mala‐ location  personnalisée  d’autonomie…)  die. Pour les Français résidant à l’étran‐ ger,  c’est  donc  la  domiciliation  fiscale  sont  également  exonérées  de  ces  qui  est  prise  en  considération,  et  non  prélèvements.    le lieu de résidence.  Retrouvez le Guide ici. Pour plus d’informations cliquez ici.  Ces  prélèvements  sont  effectués  à  la  source sur les revenus d’activité et sur  Lettre Nº 8 – Mars / Avril 2011  les  revenus   de  remplacement,  à   un 


 BON A SAVOIR!

Déductibilité des charges pour les Français établis hors de France, oubli  ou recul du ministre ? 

Lors de l’examen au Sénat du projet de loi de finances pour 2011, notre Sénateur des  Français  du  Monde  Richard  YUNG  avait  présenté  ‐avec  ses  collègues  Monique  CERISIER‐ben  GUIGA  et  Claudine  LEPAGE‐  un  amendement  tendant  à  aménager  les  Toute  personne  (garçon  ou  fille)  de    na‐ dispositions de l’article 164A du code général des impôts afin de permettre la déduc‐ tionalité  française  doit  se  faire  recenser  tibilité  des  charges  (pensions  alimentaires;  prestations  compensatoires;  etc.)  lorsque  entre la date de ses 16 ans et la fin du 3e   la  personne  fiscalement  non  résidente  perçoit  exclusivement  des  revenus  de  source  mois  suivant.  Après  avoir  procédé  au  re‐ française.  censement,  il  est  obligatoire  d’accomplir  L’amendement  avait  été  retiré  lors  de  la  discussion  en  séance  le  5  décembre  2010,  une  Journée  défense  et  citoyenneté  (JDC)  suite à l’engagement de M. François BAROIN, ministre du budget: «[…] Si je comprends  anciennement,  Journée  d’appel  de  pré‐ bien, votre amendement [...] vise les cas très spécifiques de personnes non domiciliées  paration  à  la  défense  (JAPD).  L’ordre  de  en  France,  qui  perçoivent  exclusivement  des  revenus  de  source  française.  Il  paraît  convocation  parvient  dans  les  45  jours  justifié de traiter ces personnes de la même façon que des résidents fiscaux français; tel  avant  la  date  de  la  session  retenue.  La  est d’ailleurs le sens de la jurisprudence communautaire et de l’article 197 A du code  participation y est obligatoire, sauf cas de  général  des  impôts,  qui  prévoit  qu’une  personne  non  résidente  ne  peut  subir,  sur  ses  force majeure (maladie, problème familial  revenus  de  source  française,  une  imposition  à  un  taux  supérieur  à  celui  qui  aurait  grave...).  En  cas  de  difficultés  sur  la  date  résulté de l’imposition en France de l’ensemble de ses revenus mondiaux.  proposée, il convient, dans un délai de 15  Je  m’engage  donc  à  ce  qu’une  instruction  fiscale  commente  cette  disposition  afin  de  jours,  de  prendre  contact  avec  le  bureau  créer  une  matrice  d’analyse  pour  tous  et  de  permettre  la  déduction  des  charges  pré‐ ou centre de service national afin de fixer  citées aux personnes que vous visez[…]».  Richard YUNG a rappelé cet engagement au Ministre dans une lettre datée du 3 mars  une nouvelle date.  Pour plus d’informations cliquez ici  2011. Sa réponse du 18 mars  laisse craindre un recul du ministre et, au mieux, un ou‐ bli,  car  il  indique  seulement  qu’il  a  transmis  sa  correspondance,  pour  examen,  à  la  Remboursement des soins de santé en  Direction générale des Finances publiques.  France – Retraités de source Française  Médiateur de la République: un dernier rapport plutôt sombre  résidant hors de France et hors EEE  1. Vous êtes adhérent à la CFE:   Le Médiateur de la République a remis le  des  lois  pas  toujours  applicables  et  un  Envoyer vos feuilles de soins non pas à la  21  mars  2011  au  Président  de  la  Répu‐ empilement  de  «réformes  précipitées»  CFE  mais  à  la  CPAM  de  Tours,  (CPAM  blique son rapport annuel qui devrait être  aux  «effets  collatéraux»  non  anticipés.  D’Indre et Loire, centre de paiement 204‐ le  dernier  de  cette  institution.  Ses  attri‐ Cette  lassitude  connaît  par  exemple  sa  2,  le  Champ  Girault,  rue Edouard,  37075  butions  doivent  en  effet  être  transférées  traduction  politique  dans  le  dévelop‐ Tours Cedex)  au «Défenseur des droits», qui regroupera  pement  de  l’abstention.  Face  au  renfor‐ A noter : la CPAM délivre de nouveau un  également  celles  du  «Défenseur  des  cement  des  égoïsmes  qu’il  diagnostique,  carte  vitale  2  aux  adhérents  pensionnés  enfants»,  de  la  Commission  nationale  de  le Médiateur appelle à la restauration du  de la CFE sur simple demande.  déontologie de la sécurité (CNDS) et de la  sens  de  la  responsabilité  et  de  l’intérêt  2. Vous n’êtes pas adhérent à la CFE:  Haute  Autorité  de  lutte  contre  les  discri‐ général, donc de la politique.   Nous  vous  rappelons  que,  retraités  fran‐ minations et pour l’égalité (HALDE).  La  création  du  Défenseur  des  droits  est  çais résidant hors de France et hors Espa‐ En  2010,  79  046  affaires  lui  ont  été  sou‐ soumise  à  la  promulgation  de  deux  Lois.  ce  Economique  Européen,  vous  conti‐ mises, soit une augmentation de 3,9% par  Reprenant  notamment  les  attributions  nuez à payer sur vos retraites l’assurance  rapport  à  2009.  Le  Médiateur  voit  dans  du Médiateur de la République, le Défen‐ maladie  dite  «maintenue»,  ce  qui  vous  cette  hausse  le  signe  d’un  divorce  entre  seur  des  droits  pourra,  comme  lui,  être  ouvre  le  droit  à  la  couverture  médicale  les  citoyens  et  les  institutions,  d’autant  saisi  par  toute  personne  physique  ou  en France en cas de problème de santé.  plus  que  la  moitié  des  demandes  pour‐ morale  s’estimant  lésée  dans  ses  droits  Pour  ce  faire,  vous  devez  vous  adresser  raient,  selon  lui,  être  réglées  par  un  par  le  fonctionnement  d’une  adminis‐ au  service    des  relations  internationales  simple  contact  avec  les  administrations  si  tration. Il pourra proposer une médiation  de  la  CRAM  de  la  ville  où  ont  été  dis‐ leur  accès  n’était  pas  devenu  aussi  sou‐ ou  une  transaction,  prononcer  une  pensés les soins ou de la ville où l’ordon‐ vent  complexe  et  déshumanisé  (informa‐ injonction  si  ses  recommandations  ne  nance a été établie. La demande de rem‐ tisation, répondeurs automatiques, etc.).  sont  pas  suivies  d’effet,  et  être  entendu  boursement doit comporter:   Pour le Médiateur, la confiance dans l’effi‐ par toute juridiction.  a. La  feuille  de  soins  dûment  remplie  cacité  de  l’administration  et  des  institu‐ avec le numéro de Sécurité Sociale,  tions connaît  un vrai  déclin,  amplifié par    Source: Vie‐publique.fr  b. L’ordonnance,  Sites Internet au service des citoyens  c. Une  copie  de  la  carte  nationale  d’identité,  d. Une copie du titre de retraite,  e. Un Relevé d’identité bancaire (RIB).  Un  an  après  son  lancement,  le  portail  Si  la  demande  concerne  un  ayant‐droit,  Proxima  Mobile  offre  un  accès  à  près  de  Après  des  débuts  plutôt  cahotants,  vous  devrez  y  rajouter  une  attestation  68  services  en  matière  de  culture,  de  France.fr  s’est  constitué  en  site  d'infor‐ sur l'honneur de l'absence de revenus de  transports,  de  services  publics  ou  encore  mation sur la France destiné aux Français  l'ayant‐droit et de prise en charge par le  de santé. Il s’agit de rendre accessibles au  et  aux  étrangers  qui  souhaitent  étudier,  titulaire.  Les  délais  de  remboursement  plus grand nombre des services ayant une  s'installer ou investir en France. Construit  autour  de  six  grandes  thématiques,  ce  peuvent être assez longs.  véritable  utilité  dans  la  vie  quotidienne.  Un  conseil  en  cas  de  séjour  en  France:  Ces services sont gratuits, utiles au quoti‐ site fournit des informations sur l'Histoire  Voyager toujours avec une copie de votre  dien  et  sans  publicité.  Le  site  compte  et les domaines d'excellence de la France  (sites  touristiques,  gastronomie,  art  de  titre de pension.  entre  3  et  5  millions  d’utilisateurs  régu‐ vivre,  etc.),  ainsi  que  des  informations  liers. Il proposera bientôt des applications  pratiques sur la vie quotidienne en Fran‐ Contacter votre conseillère  dotées  d’une  couverture  géographique  ce (système de santé, justice, éducation,  Par mail ou par téléphone:  internationale,  utilisables  par  les  citoyens  actions de solidarité). Le site informe les  E : b.saiz@assemblee‐afe.fr;   de  plusieurs  pays  européens.  Les  appli‐ étudiants  étrangers  sur  les  formations  bsaiz58@gmail.com   cations les plus téléchargées à ce jour sont  supérieures  et  les  aides  auxquelles  ils  D: +58‐212‐2425965 P: +58‐412‐2425965  celle du musée du Louvre et SNCF Direct.  Permanences: 1) à Caracas: 2e et 3e lundis du  Le  site  sera  peu  à  peu  disponible  sur  ta‐ peuvent  prétendre.  C'est  enfin  toute  mois,  de  9:30  à  midi.  2)  à  Bogotá :  les  blettes numériques et téléviseurs connec‐ l'actualité  du  marché  du  travail  et  des  investissements en France.  mercredis, de 9:30 à midi.  tés. 

Journée défense et citoyenneté  (ex‐JAPD) 


Lettre No 8 de la Conseillère AFE (Pays Andins)