Issuu on Google+

Portfolio

Laurent Brenier - IngĂŠnieur Paysagiste


Laurent BRENIER 2 Allée Alexandre Dumas 33120 Arcachon France tel:0033+(0)6.62.03.36.26 e-mail: brenierlaurent@gmail.com 07/03/85

FORMATION

-2011 Ingénieur Paysagiste diplômé de l’ENSNP (Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois- 41). Formation achevée par un travail de fin d’études sur la ville de Biganos (Gironde), problématique de croissance démographique et d’avenir économique de la région. -2005-2011 Etudiant à l’ENSNP.

ingénieur paysagiste

-Avril et Mai 2008: stage à Kirstenbosch Garden, Afrique du Sud. Création de massifs et gestion des espaces verts. -Avril et Mai 2007: stage à St Lucia avec le National Trust à Pigeon Island. Inventaire floristique de la réserve, gestion des espaces verts. -Avril et Mai: stage avec Camille Muller au jardin potager de Lantilly, Bourgogne.

-2004-2005 BAC S, spécialité Biologie.

EXPERIENCE

Expériences professionnelles dans le domaine du Paysage : - Septembre à Février 2012, CDD de 6 mois à FEUILLE à FEUILLE, Tresson (72). Réalisation de «Carré de Jardin» et d’aménagements paysagers d’aires de repos pour COFIROUTE. Réalisation de panneaux de communication pour la Commune de St Cosme (72). étude de faisabilité d’aménagement paysager des étangs communaux de la commune d’Ardenay sur Merize (72). -Avril, mai et juillet 2010: stage à INTERSCéNE Maroc, à Marrackech. Participation aux dessins de projets, dessins techniques, vues. Etude d’impacts et réalisation de Documents de consultation des entreprises, pour des projets privés. -Avril à Août 2009: stage à l’atelier BKM (Bordeaux). Paticipation aux dessins de projets, dessins techniques, vues. Etude d’impacts et réalisation de Documents de consultation des entreprises.

Autres expériences professionnelles : -Eté 2006 : un mois de travail saisonnier dans un magasin de Prêt-à-porter à Arcachon. -Eté 2005 : un mois de travail saisonnier dans un Restaurant d’Arcachon. -Eté 2004 : BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). -2003-04: échange universitaire en FINLANDE avec le Rotary club. -Eté 2002 : vendeur au marché d’Arcachon (Juillet et Aout). -Eté 2001 : deux mois en Ohio, USA (dans une famille d’accueil). -Eté 2000 : un mois en université d’été a Northfield Mont Hermon, Massachussetts, USA.

AUTRES COMPETENCES

Informatique :

Windows XP et VISTA, Mac OSX, AUTOCAD PHOTOSHOP, INDESIGN, ILLUSTRATOR, SKETSHUP, VECTORWORKS, PowerCADD.

Langues :

- Anglais parlé et lu couramment, IELTS level 7 - Espagnol base - Finnois base

LOISIRS

Huit ans de compététion en gymnastique.Pratique de l’escalade, sports de glisse, rugby, golf, ultimate frisbee, randonnée (ascension du Jebel Toubkal, 4167m), photographie.


1

projet d’école

A - Travail de fin d’étude

• Biganos - Un programme d’habitat pour renouveler la cohabitation entre urbain et forêt des Landes.

B - espaces urbains

• Blois - Un éco-quartier pour la Vacquerie.

C - espaces naturels

• Belle-île - Concilier protection et accessibilité des Dunes de Donnant. • St Jean d’Angely - Le Parc de la Boutonne.

2 A - Projet d’aménagement touristique

3

projet en stage • Shaza Marrakech Hivernage - Ré-aménagement d’un hôtel de luxe. • Oasis éco Risort - Complexe hôtelier Pierre & Vacances, Marrakech.

projet à feuille à feuille

A - Diagnostic et esquisse

• Ardenay-sur-Merize - Aménagement paysager des étangs communaux

B - Panneaux de communication

• St Cosme en Naray - Espace Nature VERNO VICI

4 A - Croquis carnets de voyages

• La Bretagne - Belle-Île, Jardin exotique de Roscof, l’Île de Batz. • L’Afrique - Kirstenbosch Garden (Afrique du Sud), Kasbah de Ouarzazate (Maroc).

5 A - Végétation exotique

représentation graphique

Botanique • St Lucie - Inventaire floristique de la réserve Pigeon Island


1

projet d’école - A - Travail de fin d’étude

• Biganos - Un programme d’habitat pour renouveler la cohabitation entre urbain et forêt des Landes.

Landes de Gascogne

2011

1850

1780

Les Landes de Gascogne, territoire pastoral devenu la plus grande forêt d’Europe, connaît aujourd’hui de grandes modifications. Entre la fréquence des tempêtes dévastatrices et la pression immobilière grandissante, les paysages qui la composent, source d’attrait de cette région, sont mis à mal. L’étalement urbain par le pavillonnaire délaisse l’aspect social des villes, tandis que la monospécificité des forêts d’exploitation réduit les capacités d’évolution.

Evolution du massif forestier et des villes entre Bordeaux et le Bassin d’Arcachon.

Le pays de Buch connaît aujourd’hui une forte croissance, et les prévisions voient la population doubler d’ici 20252030. Les contours du Bassin sont déjà saturés, et la croissance démographique gagne l’intérieur des terres. Ainsi, entre la diminution de l’espace forestier et la croissance des villes, les ressources économiques naturelles diminuent au profit d’une résidentialisation et d’une activité essentiellement estivale. La ville de Biganos, située aux Portes du Bassin d’Arcachon a vu sa surface construite doubler en 10 ans. Les espaces publics ont été oubliés, et l’aménité de la forêt mise de côté. Une restructuration du centre ville, un développement de micro centres et d’espaces publics sont nécessaires pour retrouver une ville vivante.

0 Plan du premier «nouveau» quartier et de la «nouvelle» forêt.

250m

N


L’école du quartier face à la grande place.

Grand collectif avec jardin sur le toit.

Répartiton des circulations dans le quartier.

Petit collectif avec petit jardin en pied de bâtiment.

Individuel mitoyen aligné sur la rue.

évolution de la densité.

La grande place du quartier. 0

50m

N

La ville avait programmé un éco-quartier à cet emplacement et souhaitait créer une nouvelle école. C’est sur ces bases que sont venus se greffer un travail de densité, des espaces publics et des services.

Le parc du quartier.

Répartiton des services au coeur du quartier.


La place centrale, grande esplanade qui se boise au fur est à mesure que l’on se rapproche de la forêt.

0

15

Les espaces de circulations douces sont dominants et irrigue l’ensemble du quartier.

30m

La grande place est marquée visuellement par les grands collectifs, avec, aux rez-de-chaussée, les petits commerces. Les voies de dessertes passent à l’extérieur de la place.

0

30

60m

Plus l’on s’éloigne du centre du quartier, plus la taille des bâtiments diminue, tandis que la présence du végétal augmente.


Le quartier s’appuie sur une route qui offre une perspective vers la forêt. On y trouve des stationnements pour la desserte des petits commerces et de l’école, ainsi que la circulation des transports en commun. Avec l’évolution progressive du type de bâtiment depuis le coeur du quartier vers sa périphérie, l’intégration du quartier au contexte existant se fait doucement. Ainsi, de l’existant qui posséde une densité de 8 logements/ Ha, nous passons à une densité de 22 logements/Ha. La présence des petits commerces et d’une nouvelle école permettent des relations avec les habitations alentours, évitent l’isolement du quartier, et le font rayonner sur les habitations pavillonaires alentours.

Grand collectif

Petit collectif

Individuel mitoyen


Avec la mise en place d’un autre type de gestion forestière, Prosylva, la forêt va gagner en diversité, en richesse et durabilité. La diversité des essences apporte une diminution des risques d’attaques de nuisibles ainsi qu’une meilleure résistance face aux tempêtes. Cette diversité se retrouve aussi dans les produits dérivés de cette exploitation, et ainsi une meilleure capacité d’adaptation au climat, comme au Marché. Cette forêt diversifiée permet une meilleure biodiversité ainsi qu’une aménité tout aussi importante, voir plus importante qu’avant.

L’aspect des parcelles est variable, entre celles encore en exploitation, celles nettoyées après la tempête et celles à «l’abandon». Cela entraîne trois types de reconquête différentes, qui permettront d’observer le comportement des différentes essences.

Evolution du boisement selon les trois méthodes proposées. T0

T+15

T+30


1

projet d’école - B - éspaces urbain

• Blois - Un éco-quartier pour la Vacquerie.

Situé dans le lit de la Loire, protégé par des digues, l’Eco-quartier de la Vacquerie vient apporter 450 nouveaux logements dans un tissu existant assez lâche. Son articulation autour de deux axes principaux de circulation et une évolution de la densité et donc du type de logement, permettent de retrouver une connection verte entre la Loire et le Causson. La répartion des espaces entre privé, semi-privé et public, laisse place à une forte végétalisation du quartier, et une appropriation par tous. Ci-contre à droite : état initial Ci dessous : état projeté

Circulations

Densité

Espaces plublic/privé


1

projet d’école - C - Espaces naturels

• St Jean d’Angely - Le Parc de la Boutonne.

Un patrimoine diversifié tout au long de la Boutonne

St Jean d’Angely

La ville de St Jean d’Angely, comme beaucoup de villes, a tourné le dos à la rivière qui lui permit de se développer. Les traces de ce lien fort qui lie la ville et la rivière de la Boutonne se retrouvent dans le fond de la vallée. Biefs, moulins et ponts s’égrainent le long de la Boutonne, petit à petit oubliés. L’implication des communes dans l’entretien et la rénovation de ces ouvrages permettra l’ouverture de ces paysages tantôt ouverts, tantôt fermés, au public, et la mise en valeur du patrimoine historique de la région.

Plateau agricole

Travail des berges par plessage de saules à proximité des ouvrages de franchissement.

Création et remise en état des franchissements.

Vallée de la Boutonne


1

projet d’école - C - Espaces naturels

Carte des Paysages

Belle-île-en-Mer perd petit à petit son utilité et sa capacité agricole au profit du tourisme. Tandis que les hameaux perdent leur identité et leur charme par des extensions démesurées, les espaces naturels sont victimes de l’individualisme automobile et d’un manque d’adaptation des espaces de stationnement. L’utilisation d’un langage identitaire dans les aménagements futurs, ainsi que leur dimensionnement adapté à la taille de l’île est nécessaire pour préserver les milieux naturels auxquels les touristes ont accès. Ainsi pour les Dunes de Donnant, un recul des parkings et une canalisation des chemins d’accès permettent la sauvegarde de ces dunes uniques sur l’île.

La plage de Donnant et ses dunes, vues depuis un éperon rocheux.

Controler les circulations à l’approche de la plage.

• Belle-île - Consilier protection est accessibilité des Dunes de Donnant.

Ammophila arenaria

Les Dunes de Donnant

Helichrysum stoechas

Eryngium maritimum

Favoriser un stationnement en amont des dunes pour diminuer les parkings existants au milieu des dunes.

Euphorbia paralias

Calystegia soldanella


projet en stage - A - Projet d’aménagement touristique

c Interscene Maroc

Pour la réalisation de son nouveau centre de vacances, le groupe Pierre & Vacances impose l’utilisation du vocabulaire et de la technique locale dans la réalisation de ses espaces de résidence. La proximité de la grande piscine à orienté la thématique vers celle des Oueds. Murs en pisé, espaces agricoles et vergers sont donc les composantes principales des espaces de circulation. L’utilisation des techniques locales, permet aussi une bonne gestion de l’eau, indispensable dans un climat semi-désertique.

c Interscene Maroc

Plan général de l’Oasis éco Resort à gauche les résidences du groupe Pierre & Vacances ; au centre l’espace aquatique ; à droite les résidences du groupe MGM.

• Oasis éco Risort - Complexe hotelier Pierre & Vacances, Marrakech.

c Interscene Maroc

2

Ci-dessus : Détails techniques des murs de séparation en pisé.

c Interscene Maroc

Ci-contre : coupe entre espaces privés et espaces communs.


projet en stage - A - Projet d’aménagement touristique

• Shaza Marrakech Hivernage - Ré-aménagement d’un hotel de luxe.

Situé dans le quartier de l’Hivernage, à Marrakech, Le groupe Shaza ré-aménage l’ancien hotel Imperial Bordj. Le bâtiment est conservé tandis que les espaces extérieurs sont recomposés avec des piscines individuelles. Sous terre est mis en place un parking. J’ai donc travaillé à la réalisation d’images 3D pour aider la présentation des ambiances et de l’évolution de l’ensoleillement des piscines. J’ai aussi travaillé sur la réalisation des coupes techniques de l’implantation des piscines pour voir les contraintes techniques de la mise en place du parking.

c Interscene Maroc

2

Modelisation 3D d’un point de vue depuis l’une des terrasses, donnant sur la piscine commune

c Interscene Maroc

c Interscene Maroc

c Interscene Maroc

Simulation ensoleillement un 21 Septembre à 10h.


3

projet à feuille à feuille - A - Diagnostic et esquisse

• Ardenay-sur-Merize - Aménagement paysager des étangs communaux

Située à trente minutes du Mans, cette petite commune de 450 habitants voit passer sur son territoire la Merize, petite rivière se jetant dans l’Huisne. Investie par l’Homme, cette vallée posséde des biefs et des moulins, ainsi que des étangs, dont deux sont propriété de la commune. Anciennement aménagé par une entreprise privée, ce terrain communal est à l’abandon depuis un certain temps et la Mairie souhaiterait le rendre accessible au public pour profiter de ce cadre magnifique. Le site se découpe en quatre séquences, avec chacune les problématiques particulières suivantes.

1 Accessibilité depuis la route (D52b). 2 Mise en valeur de la flore de zone humide existante. 3 Recréer des cheminements et des franchissements adaptés. 4 Mettre en valeur les points de vues et les espaces remarquables. 1

2

3

4


1

2

L’entrée, située à proximité d’un virage, présente des problémes de visibilité et des risques de collision. La transformation de la rampe d’accés est donc nécessaire. (ci-contre, deux propositions d’aménagement de la rampe). La prairie où méne l’entrée pourrait recevoir la plantation d’arbres et arbustes qui serviraient à marquer des emplacements de stationnement.

Taxodium Distichum

Le premier étang posséde sur ses berges une grande diversité floristique. La mise en place de pontons et d’assises permettrait au public d’approcher les berges sans nuire à l’écosystème en place, et la protection des berges. Au fond, un alignement de peupliers en fin de vie borde la Merize. Leur abattage est nécessaire pour l’ouverture du site au public. La plantation d’arbres adaptés aux zones humides permettrait d’apporter de la couleur ainsi que de conserver la barrière visuelle sur les terrains situés derrière cet alignement. (ci-contre, la Merize).

Sorbus aucuparia

Quercus Palustris

Liquidenbar Styraciflua


3

Le chemin est envahi par la végétation spontanée, les franchissemenst ne sont pas aux normes et les séparations avec l’extérieur de mauvaise qualité. La mise aux normes des ponts et un travail sur les limites permettent d’ajouter de la valeur paysagère à cet espace de cheminement.

4

Autour du dernier étang se trouve des cépées d’aulnes remarquables, au milieu desquels se trouvent des jeux pour enfants en piteux état, ensevelis sous les orties et herbes hautes. Une ancienne cahutte et des tables-banc témoignent d’une utilisation pour le pique-nique. La mise en place de nouveaux jeux pour enfants, d’assises et de tables permettront de retrouver cet usage dans cet espace de qualité. Le nettoyage des bois morts, des rémanents ainsi qu’une tonte sur un minimum d’espace permettront de rendre cet endroit accessible à tous.


3

projet à feuille à feuille - B - Panneaux de communication

• St Cosme en Naray - Espace Nature VERNO VICI

Pour la présentation de son nouvel espace nature, des panneaux de communication sont venus expliquer les différents espaces composant le projet. Ainsi, au cours de leur promenade, les usagers peuvent découvrir ou redécouvir ce que sont un verger, des jardins de simples ou l’utilité d’une mare.


4

représentation graphique - A - Croquis carnets de voyages

• La Bretagne - Belle-île, Jardin exotique de Roscof, l’Île de Batz

Belle-île

Le Palais

Jardin excotique de Roscoff

Pohr Coton

Île de Batz

Pointe de Taillefer


4

représentation graphique - A - Croquis carnets de voyages

Kirstenbosch Garden

Ouarzazate

• L’Afrique - Kirstenbosch Garden (Afrique du sud), Ouarzazate (Maroc).


5

botanique - A - Végétation exotique

Amandier - Terminalia catappa

Arbre à pluie - Samanea saman

Bois énivrant - Clibadium erosum

• St Lucie - Inventaire floristique de la réserve Pigeon Island

Noix de Cajou - Anacardium occidentale

Arbre à pain - Artocarpus altilis

Camel foot - Bauhinia purpurea

Faux-séné - Cassia fistula

Calbassier - Crescentia cujete


Filao - Casuarina equisetifolia

Bougainvillier - Bougainvillea spectabilis

Crotalaria retusa

Flamboyant - Delonix regia

Chloris barbata

Calice du pape - Tabebuia pallida

Blue rat’s tail - Stachytarpheta cayennensis

ixora coccinea

Coccoloba pubescens

Lavande rouge - Alpinia purpurata


Portfolio