Issuu on Google+

PORTFOLIO ismael CALABRAN architecte


For m a ti o n 2 005 - 2 0 0 9 U n iv e r s i d a d d e Ch i l e Licence d’Architecte 2 009 É cole N a t i o na l e Su p éri eu re d ’A rc hitectur e Par is -B elleville Programme d’échange Erasmus, Master 1 2 008 Ma r s – Ju in P o n t i f i c i a U n i v ersidad Católica de Chile Programme d’échange Studio 5, Architecture 2 007 Ma r s - M ai Th e G e o r g e W ash i n g t on Un i versi t y, Washington DC, États Unis Programme d’échange Dean Schoolars for Globalization 1 999 - 2 0 0 4 L y cée I n s t i t u t o N a ci on a l Gen era l J.M. Car r er a Obtention du PSU: Epreuve de sélection des Universités

ismael CALABRAN architecte

Ch i l i en N é l e 2 6 d é c e m br e 1 9 8 6 A D R ES S E 2 6 , r ue de la folie r eg n aul t 75011 PARIS E - MA I L c a l a b r an .i sma el @ g ma i l .com TEL EP H O N E P O R T A BLE 06 24 35 72 33


Expé ri e nc e P r o f e s s io n e lle D e p u is A o û t 2 01 0 S ta g e e n A r c h i t ect u re DE BA R R E DUPL ANTIERS Associ és, Pari s France 2 010 A v r il - Ju illet A rc h i t e c t e BO ZZ I SUT T E R T A I LLA N DIER Arqui tectos, Santi ago d u C hi l i 2 010 F é v r ie r - Av r il A rc h i t e c t e BRESCI A N I GR A Y A r q ui tectos, Santi ago d u C hi l i 2 009 A o û t - N ov emb r e S ta g e e n A r c h i t ect u re CR OS A r chi tecture, Pari s France 2 009 Ma i S ta g e e n A r c h i t ect u re E CHE GUT & ROMB AUT Archi t ectes, Pari s France 2 008 A o û t - N ov emb r e S ta g e e n C h a n t i er E dificio San P abl o, Const ructora TECSA, Santi ago d u C hi l i

Lang ue s E s p a g n o l , la n gu e mater n elle

Fr anç a i s , A n glais e t P or t u g ais parlé e s c o u ramme n t Infor m a ti q u e A rchic a d A ut o c a d A rt l an t is P h o t o sh o p I n D e sign Sketchup


ÉCOLE DES SCIENCES POLITIQUES UNIVERSITÉ DU CHILI

S A N T IA G O D U CH ILI A VR I L 2 0 1 0

STAGE BRESCIANI GRAY ARQUITECTOS associée avec BOZZI SUTTER TAILLANDIER ARQUITECTOS


A rc h ic ad + Ar t l an ti s + P h o to sh op

Vu es g én éra les du p r oje t


Le projet de l’école des Sciences Politiques de l’Université du Chili a été construit avec l’idée architectonique de générer une esplanade à l’intérieur de la proprieté, qui sert d’une cour pour la rencontre des étudiants, connectée avec le Parc Bustamante qui est situé vers l’est.

Fa ça d e E s t

De cette façon, les bâtiments se concentrent sur les bords du terrain: vers le nord, un inmeuble de la même hauteur des Edifices Turri qui encadrent la Place Baquedano; vers le sud, une barre de basse hauteur respecte les constructions d’en face et sert comme activité commerciale et comme casino. Vers l’ouest, une maison néoclassique qui date du XVIIIième siècle est maintenue et réhabilité pour accueillir les salles de réunion et la direction de l’école. Finalement, vers l’est, un grand volume se leve du sol, avec un grand escalier public au-desous qui conecte le parc à l’ensemble du projet et se configure comme son accès principal. De la même manière, deux autres volumes indépendants levitent sur la cour, en donant à celle-ci différentes qualités spatiales. A rc hi c ad + A r t l an ti s + P ho t os ho p

Façade O ue s t

L’élévation de la cour de quelques mettres par rapport au trottoir, permet la construction d’un gymnase polyvalent et d’un auditorium au sous-sol avec capacité pour 300 personnes.


A u to ca d

A u to c ad

Faรงade Sud

Cou p e


A rc hi c ad + Ar tl an t is + Ph ot os ho p

A u t o c ad

Plan R D C

Vu es g ĂŠn ĂŠ ra l e s d u p ro j e t


Plan n ive a u c o ur


Plan n ive a u b i b l i o thè q ue


QUARTIERS VERTICAUX SANTA LUCÍA BÂTIMENT HYBRIDE

S A N T IA G O D U CH ILI DEC EM B R E 2 0 0 9 UNIVERSIDAD DE CHILE STUDIO 8º SEMESTRE


P la n a v ec ĂŠq u ip eme nt spor tif

Ar c h i c ad + Pho to s ho p


Le projet naît avec la lecture des flux du lieu, en identifiant deux principaux , l’un très urbain vers l’avenue Alameda, et l’autre plus intérieur vers la rue Carmen.

A rc hi c a d + Ar t l an t i s + P h o t o s h o p

De cette façon le projet matérialise ces flux en leur donnant un caractère très important aux circulations. Deux grandes instances sont générées: une enveloppe translucide avec une vocation publique qui heberge un programme sportif, et une autre partie intérieure orientée à l’usage privé avec des logements privés. Les circulations articulent le projet en subordonnant les volumétries des logements, ouvertes vers le nord pour capturer la lumière. Ainsi, les trois tours de logemets font, chacune, trois cours pour l’illumination naturelle, de grand caractère, avec la végétation pour les fournir d’une identité particulier. L’écran végétal proportionne une meilleure qualité spatial à l’ensenmble. Le projet propose une verticalisation de l’espace public. Cela crée une nouvelle façon d’occuper la ville, une articulation plus complexe entre public et privé. La promenade verticale rajoute de la ludicité à l’espace urbain et fonctionne comme une extension du parc du Cerro de Santa Lucía, situé en face.

Vu es g én éra les du p r oje t


Faรงade pri nc i p a l e

Ar ch ic ad + Ph ot os h op

Cou p e


RESTO + PÉRGOLA À MADIÈRES CROS ARCHITECTURE

M A DIÈ R E S , M O N T PELLIER F RA N CE OC T O B R E 2 0 0 9 STAGE CROS ARCHITECTURE, PARIS FRANCE


Pho t os ho p

P h o t o sh o p

Developpement de l’extension du resto à travers de une pérgola pour utiliser l’espace exterieure pendant l’été. Réalisation de la maquette finale démontable de tout le projet pour les futures présentations aux clients.


POLY-SPORTIF MALAKOFF

PROJET ARCHITECTURAL ET DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE, EQUIPEMENTS ET PAYSAGE URBAIN

M A L A K O FF, P A R IS F RA N CE M A RS 2 0 0 9

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ARCHITECTURE PARIS-BELLEVILLE STUDIO 2º SEMESTRE - MASTER 1


Plan mas s e e t d u q ua r tie r

Le projet vise à maintenir une surface libre et propre, sans grandes altérations avant l’école, en conectant physiquement et visuellement l’endroit. De cette façon les batiments sont construits sous-sol, le Gym et la Salle de Fêtes séparément, mais en laissant une grande place qui donne la possibilité du fonctionnement partagés. Un parvis en face de l’école et une promenade plantée avec du terrain vegetalisé relient les deux cotés du terrain, tandis que un trottoir élevé fait le lien entre les deux coins. Ce trottoir est une promenade urbaine qui parcours tout le projet et au même temps il sert aussi comme ventilation pour les ensembles construits soussol.

Ar c h i c ad + A u t o c ad


P lan nive au -2

A rc hi c a d + A u t o c ad

Plan n ive a u - 1


Coupe B -B’

A rc hi c a d + A u t o c ad

Coupe C-C’

Coupe D -D ’


STATION MONCKEBERG METRO DE SANTIAGO

Ñ UÑ O A , S A N TI AGO DU CH ILI OC T O B R E 2 0 0 8 UNIVERSIDAD DE CHILE STUDIO 6º SEMESTRE


Ar c h i c ad + P h o t o sh o p

Ce projet revisite le tracé et la sortie de la ligne de métro passant par l’avenue Irarrázaval à Santiago. Il a été élaboré à partir des plans initiaux imaginés en 1985. Le projet originel avait été suspendu par les autorités pour des raisons de priorité budgétaire liées aux conséquences du tremblement de terre qui frappa la ville cette même année. L’idée architectonique de ce nouveau projet consiste à faire en sorte que la station de métro émerge vers le Parc et se rattache à celui-ci, en prenant en compte l’environnement existant. Il multiplie les connexions avec l’espace urbain et favorise le développement de nouveaux commerces et équipements de proximité, propres à donner vie au lieu.

Vu es g én éra les du p r oje t


Plan mas s e e t d u q ua r tie r

Ar c h i c ad + A u to c ad


A rc hi c a d + P h o t o s h o p

A ccès p rin cip a l A v. Ir ar r áz aval

Es p a ces et mes u res

Schém a fo n ctio n n eme nt






 











 

 



 

 

 





















 

Plan n ive a u - 1





            

Sch émas re l a ti o n urb a i n e

Ar c h i c ad + A u to c ad


Ar chi cad + Pho to s ho p

Vu e v ers les res ta u rants

Vu e g ĂŠn ĂŠra le du p ro je t

Vu e n iv ea u -2 a v ec l e par c


GREEN MARKET URBAN FOLIE

Ñ UÑ O A , S A N TI AGO DU CH ILI A O ÛT 2 0 0 8 UNIVERSIDAD DE CHILE STUDIO 6º SEMESTRE


P la n Stru ctu re

P la n n iv ea u RDC

Fa ça de

Le projet « Green Market » prend en compte les problèmes actuels du quartier Ñuñoa de Santiago du Chili. L’image de « Cité Jardin » mise en avant par le Plan Régulateur Communal exige au moins un arbre pour deux unités d’habitation. Aujourd’hui, ce quartier doit faire face à une densification extrême de sa population notamment tout au long de l’avenue Irarrázaval. Ce projet est une réponse au manque d’espace disponible et au problème de déficit de végétation. Il offre également une alternative économique originale aux habitants qui peuvent y cultiver des plantations de toutes sortes. La forme de l’édifice (verticale et en spirale) permet de maximiser l’espace productif et de faire fonctionner un système d’arrosage approprié.

Ar ch ic ad + Ph ot os h op

Le projet « Green Market » contribue à l’image du quartier Ñuñoa en renforçant son aspect écologique et novateur.


Ar c h i c ad + Pho to s ho p

Sch ĂŠma fo nc ti o nne m e nt

P lan nive au + 1


P res en ta tio n fin a le


LOGEMENT MIXTE PROVIDENCIA

PR O VI DE N C I A , SA N T IA GO DU CH IL I A VR I L 2 0 0 8

PONTIFICIA UNIVERSIDAD CATร“LICA DE CHILE STUDIO 5ยบ SEMESTRE


P la n n ive aux impair s

Cou p e tr a ns v e rs a l e

C o u p e longitudinale

Ar ch ic ad

Plan n ive a ux p a i rs


Vu es g én é ra l e s d u p ro j e t

Ar c h i c ad + Pho to s ho p


La spécificité de ce projet est qu’il prend en compte la disposition particulière du terrain -très longitudinal- ou est construit l’édifice. Cette caractéristique est mise en valeur par des espaces publics intérieurs répartis sur toute la longueur et à chaque étage.

A rc hi c a d

Ces espaces permettent de séparer les bâtiments en deux tours distinctes. Ces deux volumes créent en faite un seul et même édifice relié par plusieurs connexions sous forme de ponts. Cette séparation permet également de mettre en place des programmes différents dans chaque tour. L’espace orienté à l’ouest peut ainsi être réservé à un bureau, un atelier ou simplement servir d’extension de l’appartement principal.

P res en ta tio n fin a le


ACCÈS AU PARC LA CAMPANA VALPARAÍSO

VA L P A R A Í S O , C HILI OC T O B R E 2 0 0 7 UNIVERSIDAD DE CHILE STUDIO 4º SEMESTRE


P res en ta tio n fin a le

Ce projet s’insère dans l’environnement naturel où il se trouve. Économie de ressources, pour utiliser ce qui existe déjà dans le lieu, sans altérer l’ordre naturel de l’environnement. Le projet réutilise le mur de soutènement de pierre existante, en reformulant sa forme pour ainsi créer l’espace. Intérieurement, les espaces sont organisées longitudinalement, en produisant un couloir où le visiteur peut accéder à l’information sur le parc.

A u to ca d + Rh in oc er os

Le mur est plié selon la taille des espaces produits dans son intérieur, et propose en même temps une nouvelle image vers l’extérieur, sans qu’il altère l’ordre visuel ni le contexte naturel.

P la n et v u e g én éra le du pr oje t


CENTRE DES DROITS DE L’HOMME

MEMORIAL AUX VICTIMES DE LA REPRESSION POLITIQUE AU CHILI

S A N T IA G O D U CH ILI A VR I L 2 0 0 7 UNIVERSIDAD DE CHILE STUDIO 3º SEMESTRE


Le 5 mars 2006, en plein centre de la capitale du Chili à Santiago, un incendie violent s’est déclaré dans un des édifices emblématiques de l’ancien gouvernement militaire. Parti d’un simple court-circuit électrique, l’incendie a ravagé près de 40% du bâtiment « Diego Portales », fait s’effondrer une grande partie de sa structure métallique et détruit ses principaux salons et salles de réunion. Depuis lors, la partie incendiée a été démolie mais le bâtiment est toujours dans le même état, c’està-dire, presque amputé de moitié. Cet incident a libéré un très grand espace dans un lieu à la fois dense d’un point de vue urbanistique, symbolique et historique.


Le projet développé est un espace de réflexion et de mémoire dédié aux victimes du coup d’Etat du 11 septembre 1973 et des 17 années de dictature militaire qui ont suivies. Il prend en compte la dimension historique du bâtiment initial et restitue à la ville un espace à vocation public en le connectant de nouveau à la Cité. Cette connexion est symbolisée par plusieurs pièces d’eau. Le visiteur peut traverser ce miroir d’eau par un des chemins le séparant, suivant ainsi une pente déclinante et de plus en plus étroite. Ce projet permet également de relier visuellement et physiquement deux quartiers de la ville (Lastarria intérieur et Alameda extérieur) auparavant très séparés. Une fresque artistique sera créée en dessous du toit métallique qui a été préservé de l’incendie. Cette fresque en mémoire des victimes du gouvernement militaire se reflétera au sol sur les miroirs d’eau. Dans ce projet, c’est l’espace vide -volontairement laissé afin de susciter la réflexion- qui devient le principal protagoniste de ce lieu très symbolique pour l’histoire nationale chilienne.


OC T O B R E - N O VEMBRE 2008

UNIVERSIDAD DE CHILE TRAVAIL MAQUETTE DE PROJET FIN D’ÉTUDES


M A RS - N O VE MBRE 2006 UNIVERSIDAD DE CHILE STUDIO 1ツコ ANNテ右


M A RS - N O VE MBRE 2006 UNIVERSIDAD DE CHILE ATELIER DE COMPOSITION 1


M A RS - N O VE MBRE 2006 UNIVERSIDAD DE CHILE ATELIER DE COMPOSITION 1


M A RS - N O VE MBRE 2006 UNIVERSIDAD DE CHILE ATELIER DE COMPOSITION 1


M A RS - N O VE MBRE 2007 UNIVERSIDAD DE CHILE ATELIER DE COMPOSITION 2


M A RS - N O VE MBRE 2007 UNIVERSIDAD DE CHILE ATELIER DE COMPOSITION 2


PORTFOLIO ismael CALABRAN architecte


Portfolio Ismael Calabran