Page 1

NUMÉRO 1 PAGE 1 > VOUS Y ÊTES ! PAGE 2 > PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE DE JOURNALISTES PAGE 3 > HISTOIRES ANCIENNES D’UN TEMPS OUBLIÉ : SANTERIA ET LES FSMD. PAGE 4 > SCANDALE : DE L’EAU DANS LE GAZ ! PAGE 5 > RÉVÉLATIONS : AETHEN ET YJAN : SECRETS D’ÉDUCATION. PAGE 6 > ENQUÊTE : QU’EST DEVENUE LA REINE DES BLOBS ? PAGE 7 > ENQUÊTE : QU’A MANGÉ LE COFFRE GLOUTON DE BOUDOK ? PAGE 8 > RECETTE : BROCHETTE D’ELFE AUX POMMES DE LA SAGESSE.

PAGE 9 > HOROSCOPE. PAGE 10 > ESPACE DÉTENTE DE

LA GAZETTE ARGENTÉE.

Aout 2009

Bienvenus, Chers Lecteurs, dans ce premier numéro du tout nouveau journal des Terres d’Argent, LA GAZETTE ARGENTÉE. Pour vous, nos reporters risquent leur vie, des calmes plaines Badukiennes, au désert aride de Sato, en passant par les forêts de Boudok. La GAZETTE ARGENTÉE débute, et notre équipe a peut-être oublié certains grands talents. Si vous pensez être ce talent, n’hésitez pas à contacter un de nos reporters, confiez leur vos textes et ils se feront un plaisir de les incorporer au prochain numéro de LA GAZETTE ARGENTÉE. Ce nouveau magazine sortira à intervalles irrégulières, selon nos disponibilités, aussi, soyez patients pour la sortie du prochain numéro ! Il vous sera possible de nous présenter une publicité pour votre clan d’aventuriers sous diverses conditions que vous obtiendrez en nous posant les questions qui vous taraudent.

LA GAZETTE ARGENTÉE vous souhaite d’ores et déjà une bonne lecture, en espérant que vous finirez par compter par ses plus fidèles lecteurs.

L’équipe de LA GAZETTE ARGENTÉE, fière de se présenter à vous.


Présentations : LA GAZETTE ARGENTÉE. Alkantar, guerrier fêlé, qui croit encore et toujours que son costard arrête les épées.

Hébus le troll, éclaterai la face de n’importe qui pour une bière

Hélios, guerrier plus bête que méchant, toujours présent pour une baston.

Aaliyah, qui raconte des blagues qui ne font rire qu’elle. Adramaez, alcoolique notoire, sympa mais chiant, aimant les défis.

Nano, l'elfe Prêtresse qui soigne tout ce qui bouge… Ou pas.

L’équipe de la GAZETTE ARGENTÉE.

Histoires anciennes d’un temps oublié : Santéria et les FSMD. Tous connaissent les noms de FSMD, ou de Santéria, ou encore de la BelleAlliance, mais bien peu connaissent l’histoire de ces clans, l’histoire de cette guerre… Kedok, tout le continent est divisé en divers petits royaumes. L’un des plus grands occupe tout l’Est de Kedok, de Biceps City à Poudlar. Ce royaume se nomme Santéria, et est contrôlé par la BelleAlliance, avec a sa tête, Ourane et SubliMe, les souverains de Santéria, secondés par Sweet Dream, général des armés.


A ce moment là, la BelleAlliance contrôle tous les passages des aventuriers. Tous se doivent de présenter leur passeport, si tel n’est pas le cas, ils en sont avertis une première fois, puis tués à la seconde. Cette façon de contrôler tout et tout le monde n’a pas plus a certains grands clans, qui sont alors rentrés en guerre contre la BelleAlliance, tels que les Femmes Fatales, Tigre et Dragon, la //Dark-Alliance\\, et le plus puissant d’entre eux : les –Djin’s Shinobi-, qui avaient établis leur capitale dans la ville de Djin City. La guerre dura quelques temps, assez longtemps pour qu’Ourane et SubliMe en succombent, laissant ainsi le royaume de Santéria aux mains de Sweet Dream qui fut élu Roy. La guerre entre la BellAlliance et la //Dark-Alliance\\ continua jusqu'à ce qu'un cessez le feu vint de la volonté conjointe de Maskiro et Sweet Dream. Malheureusement leur tentative de réconciliation échoua avec l'inimitié entre Menfou (BelleAlliance) et P@ill@din (//DarkAlliance\\), qui étaient de loin les plus tenaces à se taper dessus. Il aura fallu bien des années pour qu'une alliance se réalise entre ces deux clans. Malheureusement, elle survint trop tard : les FSMD, qui avaient profité de l’émotion suscitée par la perte des deux souverains tant aimés de Santéria, étaient déjà en route vers le Royaume de la BelleAlliance. Les FSMD étaient le premier clan à se donner le nom de « Chaotique » ils frappaient d’abord, et réfléchissaient après, leur chef, Gruuuuor, prenait un malin plaisir à piller avec sa horde de barbares. Ils étaient puissants, mais pour vaincre la BelleAlliance et l’armée de Sweet Dream, ils avaient besoin d’une aide. Et ils la trouvèrent l’espace d’une nuit, en la personne du Prince des Ténèbres, GoodQ. C’est en début de soirée que les FSMD débarquèrent en Santéria, et cela va s’en dire, sans passeport. La bataille fit rage et des deux côtés on pu constater de nombreuses pertes, mais la plus terrible fut sans doute la chute de Sweet Dream, et par la même occasion, du Royaume de Santéria.


Les FSMD victorieux, ne s’arrêtèrent pas là. Après avoir rasé le Palais Royal, ils décidèrent d’y bâtir leur Taverne, comble du désespoir et de la honte pour les survivants de la BelleAlliance. Et c’est depuis ce jour que la Taverne des FSMD accueille de nouveaux crânes, souvent ceux des anciens membres de la BelleAlliance, qui rejoignent désormais leurs souverains et leur général.

Les –Djin’s Shinobi- devant le Palais Royal avant sa destruction.

Gruuuuor et sa horde, pillant le Palais Royal.

Les Ruines du Palais Royal et la Taverne des FSMD.


Scandale : De l’eau dans le gaz ! Il semblerait qu’il y ait de l’eau dans le gaz entre l’assistant d’Onclemol et sa fiancée. D’après un courrier anonyme reçu ce matin, la belle aurait lancé des injures au dernier aventurier lui ayant apporté une lettre écrite par son futur mari. . La dame serait-elle lassée de son compagnon qui ne semble pas avoir le courage de lui demander sa main ? Quoi qu’il en soit, elle n’aurait pas apprécié le contenu du dernier message et l’aurait déchiré sous le regard apeuré du pauvre jeune homme voulant rendre service. Ne voulant lui faire peur et regrettant immédiatement ses mots, elle aurait essayé de lui offrir une bourse bien remplie pour acheter son silence. Hélas pour elle, il n’a pas voulu la prendre et nous a demandé de vous faire part de l’agressivité de cette femme en colère. « Comment ose tt-il ! Comment peutpeut-il me demander ça ? » Ont été ses premiers mots. Si j’avais su que la lettre que je tenais entre les mains contenait un message qu’elle n’apprécierait pas, je ne lui aurais pas donné ! J’ai voulu déchirer l’enveloppe pour lire le parchemin, mais j’ai préféré ne pas laisser ma curiosité l’emporter, un tord... Voyant sa tristesse, j’ai immédiatement fait demidemi-tour pour la laisser seule, pensant que c’était ce qu’elle souhaitait, en oubliant même ma requête. Seulement, elle l’a l’a très mal pris et s’est mise devant moi. « Pet de blob, œuf éclaté de pseudopseudo-dragon, venin de serpent, misérable, les hommes sont tous des misérables, c’est ça, va t’en toi aussi ! Va rejoindre ce borgne plus occupé à prendre soin de ses armes que de sa femme femme ! » Je suis resté paralysé de surprise pendant de longues secondes. Elle a réalisé son erreur pendant cette courte durée et s’est immédiatement excusée. J’ai refusé les pièces d’or qu’elle me tendait sous le nez, cette folle doit être répertoriée ! Je Je dois avertir chacun qu’elle peut être dangereuse. La prochaine fois, elle risque de tuer quelqu’un !

Aaliyah, commère de ces terres.


Révélations : Aethen et Yjan : Secrets d’éducation. Aethen et Yjan, les deux chefs de file du nouveau mouvement pour accéder au règne des Terres d’Argent sont tout deux les progénitures de notre défunt Prince du Bien, Herbert. Comment deux êtres issus d’un homme si bon peuvent utiliser des pratiques si différentes l’une de l’autre ? C’est auprès d’une personne souhaitant rester anonyme que nous avons recueillit ces quelques témoignages sur le passé d’Aethen et de son frère jumeau, Yjan, afin de comprendre leurs sentiments respectifs, leurs raisons d’agir, ainsi que leurs buts finaux. Nous commencerons par Aethen, qui, contrairement à son homme d’église de frère, connaissait son affiliation royale. Recueillit dès la naissance par une famille de sang quasi royal sous la volonté de son père, Aethen développe très vite une habileté et un goût prononcé pour le maniement des armes. Par la suite, Aethen, rongé par le chagrin de la perte de son Père, décide de s’exiler quelques temps. Il croisera le chemin de Ethea, mage noir bien connu, et deviendra son apprenti. Dès lors, la vie d’Aethen ne sera que chaos et mystère, laissant planer le doute sur ses actions. Mais nous pouvons sans nul doute affirmer qu’Aethen, après avoir apprit de son Maître les secrets de la Mort, le tua. Il revint quelques années plus tard sur ses Terres légitimes, tuant Kalm le Protecteur, ainsi que toute autre personne se mettant sur son chemin pour accéder au trône des Terres d’Argent, et ressuscitant le Juge d’entre les morts. Il venait alors, sans le savoir, de se trouver son opposant : son frère jumeau, Yjan, fils d’Herbert et apprenti de Kalm. Yjan, quant à lui, ignora toujours son statu de Prince, recueilli et élevé par Kalm, ce dernier lui enseigna le maniement des armes, et fit de lui un dévot. Des années après la mort d’Herbert, Kalm présenta Ahirias, général des armées d’Herbert, ami de ce dernier et de Kalm lui-même. Peu après, la Mort frappa à nouveau, laissant Yjan baigner dans un sentiment de vengeance envers le meurtrier de son mentor : Aethen. Par la suite, Ignas, vieux druide solitaire, dévoila sa véritable identité à Yjan, avant de mourir dans ses bras, dans le désert aride de Sato, par la main du Juge et de son maître, Aethen. Désormais au courant de son lien de sang avec Aethen et de l’identité du meurtrier de Kalm, Yjan fera tout pour mettre un terme aux agissements de son frère, tout en respectant l’enseignement de son maître à penser. Hébus, surpris de tant de secrets enfin dévoilés.


Enquête : Qu’est devenue la Reine des Blobs ? Et vous, Chers Lecteurs, ne vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il était arrivé à la Reine des Blobs ? N’avez-vous jamais trouvé louche le fait de ne voir que le Roi des Blobs et ses larbins ? C’est pour vous répondre que j’ai décidé de me pencher sur cette dure question, m’infiltrant dans le Royaume des Blobs, sur les terres de Kedok. Mon périple commence par une halte au RestoBlob, la marche, ça donne soif, alors je commande plusieurs chopes de bière à base de vase de blob, afin de bien étudier le sujet. La boisson est bonne, j’en reprends plusieurs fois, assez pour m’écrouler sous la table et à me mettre à ronfler. Je me relève plusieurs heures après, l’air hébété, mais bien décidé à aller espionner ces êtres visqueux, et demande une nouvelle chope, pour le trajet. Sur le chemin, je croise quelques blobs, et tente de les faire parler, au moyen de ma massue. C’est au bout d’une dizaine de « Sploutch » que je me rends compte qu’ils ne parlent pas. J’enfile alors ma tenue de camouflage et je suis les survivants qui me conduisent au Roi. Je rampe avec eux, lorsque j’aperçois des taches suspectes que je décide de suivre. Ces taches me conduisent devant une grande porte couverte de vase. Je suis alors persuadé que la Reine se trouve derrière, seule, isolée de tous, et c’est à grands coups de massue que je décide d’enfoncer la porte. Je découvre alors un affreux spectacle : La Reine des Blobs ressemble à une grosse larve amorphe, elle ne bouge pas. Autour d’elle s’affairent trois hommes. On dirait qu’ils la gavent. Et en effet, je vois l’un deux repartir en direction du RestoBlob chargé de vase de la Reine. C’est donc ainsi qu’ils font leur délicieuse bière, les scélérats ! Je les regarde s’enfuir, laissant à son triste sort la souveraine visqueuse, que je décide de libérer à grand renfort de coups de massue. Une fois libérée, je me mets en course des responsables du trafic et arrive enfin dans l’arrière-boutique du RestoBlob. Les complices sont déjà affairés à la tâche qui consiste à presser la vase pour en extraire le jus, et à le verser dans la bière. Je n’en supporte pas d’avantage, et je m’élance vers eux, massue au vent. Je l’abats sur la tête de l’un d’eux dans un craquement sinistre, avant de m’occuper des deux autres. L’odieux trafic est démantelé, c’est une nouvelle victoire de la GAZETTE ARGENTÉE pour les amoureux des blobs. Par la suite, c’est avec un pincement au cœur que je commande une dernière bière au RestoBlob, avant de partir pour une nouvelle enquête. Hébus, bien ramolli après cette dure enquête.


ENQUÊTE : QU’A MANGÉ LE COFFRE GLOUTON DE BOUDOK ?


RECETTE : Brochette d’Elfe aux pommes de la sagesse. Et oui ! C’est parce qu’un festin commence toujours là où s’y attend le moins, que nous nous trouvons actuellement sur les terres de Kedok, occupés à cueillir de jolies pommes vertes, sur l’arbre de la sagesse. Vous aussi, vous en avez marre de toujours manger de l’Elfe Farci ? Il est grand temps de changer de recette ! Pour cela, il vous faudra : - Deux pommes de la sagesse d’environ 150 grammes chacune. - Une bonne massue. - Une Elfe Assassine assez fluette. - La flèche de l’Elfe. - De quoi faire un feu de bois. (Pensez à récupérer les flèches restantes du carquois, pour un geste écolo !) Commencez par récupérer les pommes, sur l’arbre de la sagesse de Kedok. Choisissez-les bien mures. Préservez-les à l’abri, choisissez votre meilleure massue, et rendez-vous dans la plaine de Dusso, afin de rencontrer votre Elfe Assassine. Abattez-lui votre arme sur le crâne au plus vite, et tuez le d’un seul coup si possible. Pensez bien sûr à récupérer les flèches, elles vous seront très vite utiles. C’est maintenant dans une merveilleuse cuisine que nous pourront continuer notre petite recette. Découpez l’elfe en petits morceaux et faites de même pour les pommes et embrochez le tout sur une flèche. Préparez votre feu à l’aide des flèches restantes, et faites cuire pendant 15 minutes tout en faisant tourner continuellement mais doucement la brochette. Et voilà ! Dégustez maintenant votre plat, agréable durant les barbecues entre amis, ou seul dans votre caverne.

Hébus, qui en a déjà l’eau à la bouche.


HOROSCOPE : Que vous rĂŠservent les astres ?


Espace détente de la GAZETTE ARGENTÉE : Les pronostics d’Alkantar, Top 10 des guerriers les plus puissants du moment : 1) Tetragrammaton 2) Hébus le Troll 3) Hélios 4) Harkonen 5) Psychotyk 6) BogossPower 7) Enkina 8) Kratos 9) Alkantar 10) Avatarius

Philosophie Troll, par Hébus : "Si tu as trop bu, rebois, pour faire passer."

La rumeur d’Aaliyah : Machin chose truc a fait truc avec bidule =D

Adramaez : Hélios : Le coin de Nano :

Numéro 1 (presque finis !)  

Premier numéro de la Gazette Argentée

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you