Page 1

,

PLAIDOYER DES ACTEURS DE PROTECTION DE L’ENFANT A KINSHASA

Photo / la police accompagne les enfants dans le centre d’accueil

Document produit par l e REEJER en collaboration avec les agences et structures de la protection de l’enfant dans la Ville Province de Kinshasa. Septembre 2012


2

PLAN DE LA PRESENTATION I. II. III. IV. V. VI.

Analyse de la situation de l’enfant en République Démocratique du Congo Justification et Objectifs de notre plaidoyer Les opportunités identifiées Nos réalisations Les défis relevés Principales recommandations

I. Analyse de la situation de l’enfant en République Démocratique du Congo L’année 2012 en RDC est marquée principalement par l’organisation du quatorzième sommet de la francophonie. Ce genre d’événements amène souvent, de la part des dirigeants soucieux de montrer une bonne image du pays et de la population cherchant à faire entendre sa voix par des revendications de tout genre, à poser des actes et adopter des attitudes qui ne facilite pas la promotion et protection des enfants, spécialement ceux en rupture familiale considérés comme fauteurs des troubles. En rapport avec la situation de l’enfant, des abus sont souvent remarqués sous des multiples formes dont la manipulation des enfants par les acteurs et partis politiques, la violence (répression, arrestation, rafles, etc…) contre les enfants suite notamment à leur implication, manipulation, participation aux manifestations politiques. A titre illustratif, de milliers d’enfants en rupture familiale vivant dans la ville de Kinshasa ont été arrêtés et trouvés la mort à la suite des manifestations politiques qui ont marqué le pays après le discours du 24 avril 1990 consacrant le pluralisme politique après une longue période de dictature. La guerre de libération de l’AFDL et celle d’agression de 1998 n’en disent pas moins avec la participation active dans les groupes et forces armés des milliers d’enfants surnommés à l’époque « Kadogo ». En 2006, beaucoup d’enfants ont encore été arrêtés lors des manifestations politiques avant, pendant et après les élections. On se souvient encore de nombreux cas de violations massives des droits de l’enfant occasionnés entre l’armée loyale et les éléments armés commis à la garde du sénateur Jean Pierre BEMBA. Ces abus surviennent alors que la Constitution de 2006, la Loi portant protection de l’enfant du 10 janvier 2009 et les autres instruments juridiques de protection de l’enfant tels que la Convention relative aux droits de l’enfant ratifiée par la RDC, le 22 août 1990, la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Charte africaine des droits et du bien être de l’enfant, etc … interdisent toute sorte des violences faites à l’égard des enfants en engageant la responsabilité des dirigeants, communautés et familles à promouvoir et protéger les droits des enfants. La protection de l’enfant est un devoir qui s’impose à tous et exige la participation et l’engagement aussi bien des autorités gouvernementales que des acteurs de la société civile, les communautés, les parents et les enfants eux-mêmes. En effet, si le gouvernement au niveau central et l’assemblée nationale édictent des lois et prennent des mesures générales, il appartient aux institutions provinciales et services spéciaux chargés de la protection de l’enfant et de la sécurité (notamment la police), aux acteurs nationaux et internationaux de développement et protection des droits de l’homme, communautés locales (églises, écoles, leaders communautaires, associations, etc…), parents et les enfants eux-mêmes de les appliquer.


3

Bien que nous observons une avancée assez significative de la situation de l’enfant depuis quelques années, notamment depuis la promulgation de la Constitution de 2006, la loi portant protection de l’enfant en RDC, l’installation des tribunaux pour enfants, la présence et l’engagement des acteurs techniques et financiers nationaux et internationaux, un certain nombre des défis restent encore à relever en faveur de la promotion et de la protection des droits des enfants en RDC. C’est le cas de l’application effective de toutes les dispositions des lois et mesures déjà prises pour la protection des droits de l’enfant aussi bien au niveau national que provincial, l’appropriation communautaire, le changement des comportements en faveur de la protection de l’enfant, etc… Afin de mobiliser les uns et les autres contre les risques de violation des droits des enfants avant, pendant et après ce sommet, le REEJER et les autres réseaux de protection de droits de l’enfant (Caritas/Kinshasa, CATSR, LIZADEEL, RACOJ,) en collaboration avec le Ministère des affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale, le gouvernement provincial de la ville province de Kinshasa, l’UNICEF, la MONUSCO, War Child, Save the Children, Médecins du monde/France, CISS, AIBI, CESVI, l’UGP-Projet EDR/Banque Mondiale continuent et renforcent le plaidoyer et la sensibilisation de principaux acteurs, notamment les autorités politico administrative, policières, ecclésiastiques, les écoles, les parents et les enfants eux-mêmes, afin qu’ils s’impliquent davantage dans la prévention des abus et l’instrumentalisation des enfants pendant la période de la tenue de ces assises.

II. Justification et Objectifs de notre plaidoyer Au regard de l’agitation de certains acteurs politiques et de certaines mesures de sécurité visant le renforcement de l’ordre public , il y a lieu de craindre dans les jours à venir des violations massives des droits de l’enfant si des mesures de prévention et de protection de leurs droits ne sont pas prises. Aussi étant donné le degré élevé de vulnérabilité des certaines catégories d’enfants, tels que ceux dits de la rue, il y a urgence de prendre des mesures spéciales pour leur protection. Le présent document a été produit pour servir de support communication et de plaidoyer auprès des autorités gouvernementales et administratives, acteurs politiques, partenaires d’appui techniques et financiers, leaders communautaires et religieux, les communautés locales, parents et les enfants eux-mêmes, afin de les amener à s'impliquer davantage dans la prévention des violences faites aux enfants pendant la francophonie.

Cet outil de sensibilisation et de plaidoyer devrait permettre de :  Développer/renforcer un partenariat actif et bénéfique pour les enfants entre les acteurs non étatiques, les partenaires d’appui techniques et financiers avec les autorités gouvernementales (au niveau central et provincial) pour la prévention des risques et la protection des enfants. 

Obtenir un engagement formel des institutions nationales et provinciales pour la protection des enfants, avant, pendant et après la tenue du sommet.

Sensibiliser et mobiliser tous les acteurs de la protection de l’enfant (étatiques et non étatiques), notamment les acteurs politiques sur le non violence des enfants pendant la période du sommet de la francophonie.


4 

Disposer d’un plan de contingence et mobiliser les ressources nécessaires afin de répondre dans les délais en cas d’urgence protection.

III. Les opportunités identifiées Il existe de nombreuses opportunités pour la protection des enfants en RDC. Parmi elles nous pouvons citer :  Existence des lois et mesures de protection de l’enfant au niveau national et provincial : la ratification de la Convention relative aux droits de l’enfant par le gouvernement de la RDC, la promulgation de la Constitution de 2006, la Loi n° 09/001 du 10 janvier 2009 portant protection de l’enfant, la Loi portant réforme de la police nationale, la Loi électorale de 2011 ; l’installation des tribunaux pour enfants, la signature du Code de bonne conduite des acteurs et partis politiques ;  Existence des centres d’accueil et de protection des enfants en rupture familiale avec un personnel qualifié ;  Existence d’un plan de contingence actualisé permettant de répondre dans le délai aux urgences protection à Kinshasa;  Existence d’une coordination et d’un réseautage des ONGs nationales et internationales de protection de l’enfant (REEJER, CATSR, RACOJ, CARITAS/Kinshasa, COPERF, etc.) spécialement à Kinshasa.  Existence de cadre de concertation et des coordinations (nationales et provinciales) sur la protection des enfants.

IV. Quelques réalisations de l’année 2012 En rapport avec la prévention des abus et risques sur les enfants pendant la période du quatorzième sommet de la francophonie, nous avons:  170 officiers et sous officiers de la police, formés sur les comportements et attitudes à tenir face à un enfant lors des opérations d’intervention d’urgence,  24 bourgmestres, 5 chefs de divisions urbaines et 1 délégué du Ministère Provincial de l’Intérieur formés sur les droits et la protection de l’enfant.  L’accompagnement des enfants dans les sites en milieu ouvert est renforcé par 4 associations des anciens jeunes de la rue.  Recyclage, en cours d’emploi de 50 éducateurs sociaux et 700 volontaires communautaires capables de répondre dans le délai aux urgences protections  5000 policiers dans les commissariats et souscommissariat sensibilisés sur la protection des enfants pendant la période du quatorzième sommet de la francophonie.  20 équipes mobiles et les équipes éducatives dans les centres d’accueil déployés pour sensibiliser les enfants vivant dans la rue de quitter celles-ci pour des lieux sécurisés (familles ou centres d’accueil). 2000 enfants ont été sensibilisés depuis juillet 2012.  37 journalistes et animateurs des radios, 35 artistes (musiciens et comédiens), 15 leaders


5

religieux sensibilisés et mobilisés,  20 animateurs de radios communautaires des marchés qui diffusent les messages audio enregistrés. Photo : Suite à l’interpellation faite par une association des anciens jeunes de la rue auprès de la police lors d’une opération urgente en date du 10 septembre 2012 dans la commune de Kalamu, la police à son tour, a accompagné les enfants vers un centre d’accueil.

V. Le défi de protection de l’enfant en cette période du quatorzième sommet de la francophonie - Comment s’assurer de la protection des enfants qui n’auront pas l’accès dans les centres d’accueils ?

VI. Principales recommandations VI.1. Pour les autorités politico-administratives  Faire fonctionner les Etablissement de garde et d’éducation de l’Etat (Art. 108 de la LPE).  Un arrêté interministériel des ministres ayant dans leurs attributions, la famille, l’enfant et les

affaires sociales portant assistance aux parents incapables d’assurer la survie de leur enfant (Art. 69 de la LPE).

VI.2. Pour les leaders religieux  Continuer à sensibiliser et à mobiliser leurs adeptes sur la protection de l’enfant. VI.3. Pour les structures d’accompagnement des enfants  Continuer la sensibilisation des enfants dans la rue  Accélérer le processus de réunification des enfants  Accueillir et organiser des abris de jours et des nuits pour les enfants vivant encore dans la rue VI.4. communautés, parents  Sensibiliser et garder les enfants dans les maisons pendant cette période. VI.5. Pour les enfants  D’accepter d’être orienter vers les centres d’accueil, cas des enfants qui n’ont point des repères.  D’accepter d’être réunifiés en famille.

Photos Associations des anciens jeunes de la rue

.

Centre d’hébergement NODALIESSE à Kinshasa /Ngaliema


6

Annexe : Cartographie d’intervention ANNEXES : QUELS SONT LES DISPOSITIFS MIS EN PLACE ? 1. INSTANCES DES COORDINATIONS N°

INSTANCES

CONCERTATIONS / INFORMATIONS/ ACTIONS COMMUNES

01

COORDINATION MINISTERIELLE

Signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement français en vue de la réinsertion et de la réunification familiale des « enfants dit de la rue » de Kinshasa Signature de l’arrêté portant création du corps des assistants sociaux (Arts.74, 76)

02 COORDINATION NATIONALE OEV

03

COORDINATION PROVINCIALE

PARTICIPANTS

MINISTERES DE PROTECTION DE L’ENFANT, GOUVERNEMENT PROVINCIAL, AGENCES, ONG INTERNATIONALES, ONG LOCALES -De la Commission Mixte en MINAS, AGENCES coordination nationale OEV. DES NATIONS -Atelier pour statuer sur UNIES, UGP-EDR, l’organisation et le COOPERATIONS fonctionnement de la DES AMBASSADES, coordination nationale OEV. Un projet d’arrêté est soumis à la ONG signature du Ministre des Affaires INTERNATIONALES, Sociales. ONG LOCALES, Partage d’information sur la ONG LOCALES, situation des OEV à Kinshasa, REEJER, CATSR, cartographie des acteurs sociaux, CARITAS/Kin, ONG INTERNATIONALES , DIVINTER, DIV. URB. EPSP, DIVJUST, DIVGENR Formation sur la protection DIVIGENR, DUAS, légale, sociale, sensibilisation sur REEJER, MINAS, l’enregistrement des naissances. ONG LOCALES, ONG INTERNATIONALES, UNICEF, Vulgarisation de la LPPE, ONG LOCALES, formation des enfants reporteurs, REEJER, MINAS, DIVAS, DIVINTER, DIVJUST

RESPONSABLES MINAS

MINAS

DUAS

DIVINTER

DIVIGENR


7 Partage d’information sur la situation des enfants en conflit avec la loi, suivis des activités du Tribunal pour enfant

TRIBUNAL POUR ENFANT, DUAS, MINAS, DIVJUSTICE

GTPE

04

COORDINATION DES ONG INTERNATIONALES (COPERF : Collectif des ONGS Internationales de Protection des Enfants en Rupture Familiale)

-Information et sensibilisation sur la thématique "enfants et jeunes en situation difficile. Visibilité des rôles et des actions des ONG internationales et locales. -Inscription au sommet de la Francophonie.

MDM, WAR CHILD, CISS, SOS VILLAGE D’ENFANTS, CESVI, AIBI, AFRICARE, SAVE THE CHILDREN, BICE, CROIX ROUGE Belgique. DUAS, REEJER

A tour de rôle (MDM, WAR CHILD, CISS, CESVI, SAVE THE CHILDREN , BICE)

05

COORDINATIONS AGREES

-Plaidoyer auprès du Premier Ministre, Min du Genre de la Famille et Enfant pour la ratification de la Convention des Nations Unies relative à la protection des droits des personnes en situation d’handicap, la gratuité de l’enseignement, la signature des mesures d’accompagnement de la LPPE, le renforcement du système de l’enseignement spécialisé, - Cartographie des acteurs sociaux, l’évolution sur la situation des ESD, EDR , -Formation de la police sur la LPPE Vulgarisation de la LPPE avec le groupe théâtrale des Avocats du Tribunal pour Enfant, Atelier International de finalisation d’intégration du module des travailleurs de rue, Formation sur la citoyenneté, la laïcité, Réunion ave l’équipe AEMO, Rencontre sur la PE scolaire par le parlement de la fédération Wallonie Bruxelles Information sur la mise en œuvre du Projet « Enfant dit de la rue » Banque Mondiale. Mise en place des comités locaux de protection de l’enfant. Formation et sensibilisation sur le respect de droit de l’enfant en général, de l’enfant vivant avec

MINAS, DIVAS, DIVINTER, DIVGENR, AGENCES DES NATIONS UNIES, COOPERATIONS & AMBASSADES, ONG INTERNATIONALES, STRUCTURES DU REEJER ET LES ENFANTS, CATSR, UGP, CARITAS/Kinshasa

REEJER

Tribunal pour Enfant, DEP / MINAS, CAFES, UNICEF, LAICITE, ONG CATSR, WALLONIE BRUXELLES, ENFANTS, REEJER

CATSR

MINAS, ONG et ASBL LOCALES, ONG INTERNATIONALES Chefs de quartiers et de rues, police, ONG, Collectifs des

UGP

06

COMITES LOCAUX/ MCPE

BOURGME STRES


8 handicap en particulier

associations, chefs de services Ministériels.

2. PROTECTION DES ENFANTS N°

DISPOSITIFS

ACTIVITES

IMPACTS

DIFFICULTES

01

SYSTEME D’ ALERTE PRECOCE

Identification des nouveaux enfants entrés dans la rue, orientation vers les Centres, dénonciation des cas d’abus.

De janvier à Août 2012, 1748 nouveaux cas identifiés,213 cas d’abus sexuel, 341 enfants

Les filles n’ont pas encore vraiment compris le sens d’une réordination dans un centre.

02

POINTS D’ECOUTE

Mise en place des points d’écoute dans les sites

Depuis un mois, plus de 400 enfants contactés, 20 enfants orientés vers les centres, 14 enfants réunifiés à partir de P.E

03

TRAVAIL AVEC LES ASSOCIATIONS DES ANCIENS JEUNES DE LA RUE MEDIAS

Identification des 45 sites de forte concentration des enfants. Encadrement des enfants contactés dans les sites, Orientation des enfants vers les centres.

Présence des paires éducateurs dans les sites, Au moins 2261 enfants sont contactés, 552 EDR sont orientés vers les structures dont228filles, 20 enfants réunifiés

Relayer les messages sur la situation des enfants vivants avec handicap (fête de 16 jiun) Intervention sur les plataux télévisé. Revues des presses Plaidoyer Sensibilisation sur la LPPE.

L’opinion public largement éclairés sur la situation difficile des enfants en générale et ceux vivants avec handicaps en particuliers

04

05

TRAVAIL AVEC LES LEADERS COMMUNUATAI RES

réunifiés,

Vigilance de la population sur la maltraitance faite aux enfants.

Très peu des structures d’accueil pour les filles.


9

1. Où ACCUEILLONS-NOUS LES ENFANTS ? LOCALISATION DES STRUCTURES D’ENCADREMENT Au moins 2000 (Quatre mille) enfants qui sont vraiment vulnérables pourront être accueillis en urgence dans 12 structures membres du REEJER du 12 au 14 octobre 2012. Il s’agit des structures suivantes :

DOMAINE D’INTERV

PARTENAIRES d’appui

Structures d’exécution

ADRESSE

01

Prévention Disponibilité accrue des informations relatives à la Loi portant Protection de l’Enfant et aux droits de l’enfant Appuis aux enfants de la rue Disponibilité accrue des services d’appui dispensés aux enfants de la rue

PROJET EDR/BANQUE MONDIALE

CARITAS KINSHASA

13ème rue, Q. Industriel, C/Limete

COMMUNES

NUMERO PERSONNES A CONTACTER

BICE

AED /MBONGWA NA AED / PEKABO AED / BBS HOPE INT

OSEPER

KINTAMBO

Rue Kabale N° 38 Q. Tshimanga 80, av. Kongolo, C/Kinshasa 7046, Blvd Lumumba Q. Immo Congo Av. By Pass N°3797/4, Q. Sous Région

BARUMBU

089 89 600 67

KINSHASA

0999146379

KALAMU

081 81 10 833

LEMBA

099 99 70 375 099 99 46 549

Q. mpudi 30A MATETE bis 02

PROTECTION (Accompagnement psychosocial, réunification, hébergement)

UNICEF

CCN

Scolarisation et formation professionnelle

SIMBA NGAI

SYSTÈME D’ALERTE PRECOCE

03

PREVENTION/ MEDICALE (Soins de santé

CPEJD

MDM/ France

OSEPER AED CMM CCN AJRD AJED AEJERC MISED AED / BBS AASD

102 Av Kasangulu Q. Nsanga 74, Av. Dinga Q. 2 Réf : BKTF Av Malanga Q mabulu 2 Réf : triangle Campus

Kimbanseke

BAT Q Kingabwa

80, av. Kongolo, C/Kinshasa Avenue Kabongo

MASINA

099 99 31 934

MAKALA

099 83 33 820 099 89 19 056

LIMETE

089 89 58 810 – 099 82 64 386 099 99 70 375

LEMBA KITAMBO KALAMU MAKALA KASA VUBU KALAMU GOMBE BUMBU KINSHASA NGALIEMA

0816873397

0999146379 081 503 37 51


10

04

05

primaire, hospitalisation cas grave, sensibilisation IST/VIH) PROTECTION (Accompagnement psychosocial, réunification Prise en charge alimentaire et le processus de placement des enfants

N°10, Q. Punda Av malanga Q mabulu 2 Réf : triangle Campus 102 Av Kasangulu Q. Nsanga

CCN

WAR CHILD

OSEPER / CENTRE ANUARITE

AMICI DEI BAMBINI

COLK CMC MHEED AESD

CDPOMV 06

07

PROTECTION (Accompagnement psychosocial, réunification PROTECTION et PREVENTION

Kimbanseke

099 99 70 375 099 99 46 549

19 bis, Av . Lobo Q. Luyi Av. Songololo N° 1 bis Q. funa II 1, Av. Nkondo Q. Kimwenza.

NGABA

0998261759

BARUMBU MONT NGAFULA

099 99 39 461 – 081 34 98 754 0998313408 0998222785

1,Av. l’Orphelinat Q. Bawumbu 2 (voir cimetière de Kinkole) 16, av. Nkamba, Q. Tampa 80, av. Kongolo, C/Kinshasa

N’SELE

0898785619

MAKALA

0811827422 – 0897912253 0999146379

AED / BBS

AUTRES PARTENAIRES

AJRD

Milieu Ouvert

KASA VUBU

MISED ECJ FOND BALEY NYOYI ŒUVRE DORCAS EDM

Milieu Ouvert Milieu Ouvert 1, Avenue Kisielele Q. Mabulu 2 Avenue Ngamaba N°58 bis Milieu Ouvert

KASAVUBU KASA VUBU MAKALA

CBEFF

Milieu Ouvert

KIMBANSEKE

CEDECOM

1, av. Famalu, Q. Mitendi Avenue Dona Béatrice N° 6 Avenue Jeunesse N°62, Q.Ngombe L 95, Av. Kinshasa

MONT NGAFULA NGALIEMA

90, av. Kibunda

BUMBU

21, av. Kinzulu, Q. Mombele Avenue Nkondo N°1 Q. Kimwenza.

LIMETE

099 83 43 843 099 94 20 022 099 837 58 58 099 92 744 57 099 83 33 820 089 74 33 544 099 99 40 540

MONT NGAFULA

0998313408 0998222785

Anges du Ciel

BARUMBU

0998 174 784

ETOILE DU SUD AGC

MASINA

0998 322 351

KISENSO

0998 59 36 29

DON BOSCO / GARCONS DON BOSCO /FILLES CSF PROTECTION ET PREVENTION

081 07 80 362 099 83 33 820 099 89 19 056

MDM/FRANCE

PECS

08

MAKALA

CATSR

EPED MHEED

KINSHASA

MONT NGAFULA KIMBANSEKE

MONT NGAFULA NGALIEMA

081 63 77 197 089 91 98 944 0895547476 089 89 88 423 0898932531 0998241674 081 81 04 143 085 22 14 240 081 50 80 367 081 52 62 755 081 51 81 576 099 81 62 005


11

09

10

PROTECTION JUDICIAIRE ET SOCIALE

UNICEF

DROIT DU TRAVAIL DES ENFANTS

CISS

FPMP BICE DIVAS REEJER COORDINATI ON

Av. Kasa Vubu Cfr CAFES Croissement force gambela 1967, Av de l’enseignement Q. Lodja

BUMBU KINTAMBO

081912 74 75 0999995565

KASA VUBU

0851336931

KASA VUBU

0999946653

* Il existe des dispensaires de référence pour les enfants dans ces structures

2. OU TRAVAILLONS-NOUS DE JOUR COMME DE NUIT ? Equipes mobiles

ORPER AED / PEKABO CR /RDC HOPE International AJRD MISED ORPER

Communes DISTRICT FUNA KASA VUBU

KALAMU

AJRD

MISED AJED AED / PEKABO CR /RDC E.C.J HOPE International ORPER MISED AJED AED / MBONGWANA CSF MISED COPET MISED

BANDALUNGWA

BUMBU NGIRI NGIRI

-

Sites

Personnes contacter

Terrain Assossa, Rond point victoire, rond point kimpwanza, yamaka, marché Gambela. Paroise christ Roi, victoire la crèche, Pont Ngabi, Liyoto au marché Gambele, Libundu, Lopori, Maringa, Ethiopi

MULUMBA Crispin LUMBALA Edo

0815123428 0815635999

NSUNGU Arlette KADIMA Le Blanc Ley – Ngoy, Mongo Zowa, Matata GAZA, Moise MBAYA. MULUMBA Crispin

0998793129 0816377197 0895547476

LE bLAN M.C TAMBWE, Trinitha DOUCHE, Ley NGOYI, Stino MAKIESE, USA Amba, Songa MBELE. ETIAMO OKULU Mr LUMBALA Edo

0816377197 0895547476 0999173876

Mr Bertin NSUNGU Arlette MULUMBA Crispin LEPIRA ET WERA ETIAMO OKULU Mr MBOKOLO André

0898988423 0998793129 0815123428 0895547476 0896030491 0815094218

Moise MBAYA Mme ROSE SALA

0895547476 0998448305 0895547476

Marché Mariano, Marché Kapela, Croisement Bongolo / Station Shell, derrière le Parquet de Kalamu vers le petit marché Djakarta, Rond point victoire, Bassin SG Jeunesse, le long de la rivière Kalamu, Sendwe, Zone de Santé de Kalamu 1, Rivière Kalamu de Bongolo – Makala, vers l’hôtel MASI, Marché Kalé Banzazi, pont Mompono, Wenze yolo Ezo, YMCA, 20 mai

Bloc, terrain municipal, parking et marché moulaert, rond point Kimbondo, pépinière, marché Bambole, Cosbaki, Staff Roma, marché synkin, Maisaf., Place commercial Bloc, Alimentation JIJI, Terrain Municipal de Bandal, Marché Moulaert, Marché moselu, wenze bumbu, likolo moko Yokis

à Téléphone

0815123428

0896030491 0815635999


12

3.

PREOCCUPATION IMPORTANTE ?

- Que deviendrons les enfants qui seront arrêtés par les services de police durant cette période ?

4. Mouvement des enfants 4.1. NOUVEAUX ENFANTS ENTRES DANS LA RUE de 2006 à Août 2012. COMBIEN SONT-ILS ?

Années Nbre d’enfants

2006 2.390

2008 6.300

2009 4.176

2010 4496

2011 2012 AOÛT 2857 1748

Les enfants nouvellement identifiés ou arrivés dans la rue en 2008 sont plus nombreux (6300) que ceux entrés en 2009 (4176), suivi de ceux entrés en 2006 (2390). La baisse d’afflue d’enfant dans la rue en août 2012 s’explique par les nouvelles orientations de travail des acteurs de terrain qui travaillent beaucoup plus dans les sites ouverts (lieux de concentration des enfants dans la rue) et aussi par le travail de sensibilisation fait à la base par les mécanismes communautaires de protection de l’enfant. 4.2. ENFANTS SORTIS DE LA RUE CHAQUE ANNEE (réunification familiale ou FAT)

Années Nbre d’enfants

2006 3064

2008 3492

2009 3085

2010 3009

2011 2233

2012 AOÛT 1231

Le nombre d’enfant sortis de la rue reste inférieur à celui des entrées dans la rue. Aussi, faut-il remarquer que ce nombre d’enfants sortis de la rue s’élève souvent pendant les années à grands événements politiques.


13

5. TABLEAU SYNTHETIQUE DE LA SITUATION D’ENFANTS EN RUPTURE FAMILIALE DE JANVIER A AOUT 2012 MOIS Sexe Nombre d’enfants de la rue encadrés en hébergement transitoire Nombre total Nombre d’enfants encadrés dans la rue Nombre total Nombre d’enfants de la rue en contact à partir des centres d’accueil semi-ouverts (avec abris nocturne). Nombre total Nombre d’enfants réunifiés Nombre total

Janvier F

M

Février F

Mars

M

F

Avril M

F

Mai M

Juin

F

M

F

674 1233

550 1024

674 1233

626 1128

734 1103

1907

1574

1907

1 754

1837

892 1246

731 1 063

892 1246

2138

1794

2138

359

467 350

826 49 103

314

71 145

74

49 103

1 125

1 874

467

826

664 54

359

749

367

421

19 55

1134

1936

359

36

67 149

789

489

F

M

79 173

841

1417

2258

517 489

1006 82

F

1630

1211

2000

467

Août M

Capacité d’accueil encore disponible

612 1013 594 1036 609 1014 1625

826

788 54

802

M

Juillet

941

174

280

1517

2458

500 510

989 94 106

1623

471

981 Au moins 96 134 pour 2000 230 enfants

Le Nombre d’enfants en hébergement diminue en 2012. Causes :  Certaines structures ont fermée les centres d’hébergement à cause de manque de financement  Aussi en fonction des enfants réunifiés  Sans oublié ceux là qui ont fugué les centres.


14

L’augmentation du nombre d’enfants aux mois de juin et juillet 2012 Cause :  Plusieurs enfants cherchent l’abri nocturne à cause du froid pendant la saison sèche et d’autres à cause d’abus dans la rue (cas des filles)

Nombre d’enfants encadrés au mois d’août 2012 est supérieure Cause :  Engagement des associations des anciens jeunes de la rue dans l’encadrement des enfants à partir des sites

Nombres d’enfants réunifiés aux mois de juillet et d’août, supérieures à juin 2012 Cause :  Dépoilement des équipes mobiles de jour et de nuit dans les sites.


15 Le tableau ci-après nous indique le nombre d’enfants réunifiés par commune selon le district.

MOIS

COMMUNES DE REUNIFICATION DES ENFANTS DE JANVIER A AOÛT 2012 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet août TOTAL GENERAL

DISTRICT DE FUNA SEXE F BANDALUNGWA 1

M

F

M

F

M

F

M

F

M

F

M

F

M

F

M

1

2

3

1

1

1

1

0

0

1

2

1

5

0

BUMBU

0

3

3

1

0

3

0

0

1

2

9

7

9

7

KALAMU

1

0

5

4

1

0

0

1

2

1

3

3

3

KASA – VUBU

0

0

0

0

0

0

0

0

2

6

3

1

MAKALA

5

1

8

6

5

1

0

0

4

4

2

NGIRI - NGIRI

1

0

2

0

1

0

0

0

0

2

4 0 DISTRICT DE LUKUNGA BARUMBU 0 0

0

3

4

0

0

2

4

2

2

0

0

1

0

GOMBE

0

0

0

0

0

0

0

KINSHASA

2

0

0

0

2

0

KINTAMBO

0

0

0

2

0

LINGWALA

0

0

1

0

MONT – NGAFULA NGALIEMA

6

8

7

1

F 7

M 14

T 21

4

6

26

29

55

5

2

4

17

18

35

3

8

3

1

11

16

27

6

10

17

6

10

40

45

85

4

1

4

1

3

2

15

6

21

1

7

8

7

11

6

8

32

33

65

1

1

1

2

1

4

2

4

8

13

21

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

4

0

3

2

3

2

2

0

16

4

20

0

0

0

2

5

4

2

4

3

3

6

13

18

31

0

0

0

3

2

1

0

2

3

6

4

1

10

13

23

54

69

123

1

6

8

2

3

4

7

8

10

11

16

10

16

3 3 3 DISTRICT DE MONT - AMBA KISENSO 1 4 4

1

3

3

0

3

7

6

7

9

7

20

9

12

39

57

96

4

1

4

5

2

1

3

4

6

8

11

7

5

31

39

70

LEMBA

1

3

3

6

1

3

0

1

2

0

1

2

4

2

4

5

16

22

38

LIMETE

0

1

2

3

0

1

0

0

7

9

4

4

4

4

6

6

23

28

51

MATETE

1

2

0

2

1

2

0

0

2

3

2

2

2

10

2

4

10

25

35

1 3 DISTRICT DE TSHANGU KIMBANSEKE 8 10

3

1

1

3

0

2

2

2

3

4

3

7

1

3

14

25

39

18

17

8

10

2

4

9

14

9

11

9

15

12

19

75

100

175

SELEMBAO

NGABA

MALUKU

0

0

0

0

0

0

0

0

3

1

1

2

1

2

0

0

5

5

10

MASINA

6

8

1

5

6

8

3

7

4

9

3

4

6

10

7

14

36

65

101

N’DJILI

3

2

6

9

3

2

3

4

2

4

0

3

0

3

3

7

20

34

54

N’SELE

1

0

1

2

1

0

0

3

2

0

0

1

2

4

0

0

7

10

17

8

12

20

4

5

0

2

4

5

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

2

0

0

1

0

0

1

1

0

0

3

2

5

AUTRES PAYS ETRANGER PROVINCE Totaux

49 54 71 74 49 54 19 36 67 82 79 94 106 174 96 134 536 702 1238


16

Les graphiques indiquent :       

14 ,1 % d’enfants réunifiés à Kimbanseke 9,9 % à Mont-Ngafula 8,1 % à Masina 7,7 % à Ngaliema 6,8 % à Makala 5,6 % à Kisenso 5,2 % à Selembao


17

1623 enfants hébergés ( 609 filles) Août 2012 Rapport REEJER_COORDINATION GENERALE_2012


18

Effectif Total : 2458 (941 filles) août 2012.

N.B. : Les équipes mobiles ne sont pas opérationnelles dans la commune de Maluku. REEJER / KINSHASA_COORDINATION REEJER EQUIPES MOBILES_2011


19

ORGANISATION DES UNITES TERRITORIALES DU COMMISSARIAT PROVINCIAL DE LA POLICE CONGOLAISE DANS LA VILLE DE KINSHASA. L’organisation de la police nous indique l’existence de 6 districts dans la ville province de Kinshasa. :  District de la FUNA dispose de 8 CIAT et 79 Sous-CIAT  District de la GOMBE dispose de 5 CIAT et 29 Sous-CIAT  District de LUKUNGA dispose de 6 CIAT et 46 Sous-CIAT  District de MONT-AMBA dispose de 7 CIAT et 57 Sous-CIAT  District de TSHANGU dispose de 5 CIAT et 54 Sous-CIAT  District de la N’SELE dispose de 6 CIAT et 40 Sous-CIAT Le tableau ci-après présente 37 CIAT et 305 sous CIAT N° COMMUNES SOUS - CIAT DISTRICT DE LA FUNA (DF) CIAT 1 BANDALUNGWA ADOULA AIR PARKING BAMBOLE BEVERLY BUNGU KANGA MOTEMA LITA LUBUDI I MARCHE LUMUMBA MARCHE MAKELELE TERRAIN Allemagne ZOLA 2 CIAT BUMBU BIRMANIE BUMBU KASSAI MARCHE DE LIBERATION MFIMI

3 CIAT KALAMU

MONGALA NTOMBA PONT LUYEYE BONGOLO DJOLU IMMO CONGO JEAN JACQUES ROUSSEAU

COMMUNES

5 CIAT MAKALA

6 CIAT NGIRI NGIRI

SOUS - CIAT

BAGATA BOLIMA KIKWIT MABULU MAKALA 2 MFIDI MIKASI SINGA BAYAKA DIANGENDA ELENGESA FINA KARTHOUM KWILU LIBERATION NGANA NGANA NGIRI NGIRI NGUNZA

CIAT SELEMBAO 7 NORD

CAMPING INGA KITOKIMOSI KONDE LALOU LUBUDI MWANA NTUNU NKULU


20

KAMINA

SELEMBAO CIAT SELEMBAO 8 SUD

KAUKA KIMBANGU 1 KIMBANGU 2 KIMBANGU 3 MATONGE 1 MBOLE PINZI SENDWE YOLO NORD YOLO SUD

BADIADINGI CITE VERTE HERADY KALUNGA MAYIMBI MBALA NGAFANI MPULU MBAMBU

CIAT KASA 4 VUBU

ASSOSSA FORCE PUBLIQUE GAMBELA KATANGA LODJA MARINGA ONL SAIO VICTOIRE DISTRICT DE LA GOMBE (DG) N° COMMUNES SOUS - CIAT 1 CIAT BARUMBU CROIX ROUGE FLAMBEAU

COMMUNES 4 CIAT GOMBE

EPOLO FUNA ITAGA TSHIMANGA KABAMBARE NDOLO 2 CIAT LINGWALA

3 CIAT KINSHASA

MUSHIE MARCHE LUFUNGULA LOKOLE PAKADJUMA ITAGA KANYAMA MARTYRS NGBAKA PROVINCE ZIGIDA

CIAT MARCHE 5 CENTRAL

SOUS - CIAT COMMERCE GOLF HAUT COMMANDEMENT POIDS LOURDS ROYAL PORT PUBLIC DE LA SCIENCE ZOO INTER MARKET RWAKADINGA EZO


21

DISTRICT DE LUKUNGA (DLKG) N° COMMUNES SOUS - CIAT 1 CIAT KINTAMBO BABYLONE BANGALA BOMPETE HÖPITAL JAMAIQUE LISALA LUBUDI LUKA SAKOMBI 2 CIAT UPN PIGEON CONGO GULF LALOU MAHELE VUNGBO NGOMBA KIKUSA KIMPE 3 CIAT POMPAGE SANGA MAMBA MALUEKA NGOMBE LUTENDELE MBUDI POMPAGE KOWEIT KINSUKA PECHEUR DISTRICT DE MONT AMBA (DMA) 1 CIAT MATETE DE MARRAIS DE LA GARE LOKELE 2 DU MARCHE BATEKE MANDOMBE TOMBA 2 CIAT KISENSO KABILA RIFLAERT NZEZA LANDU KITOMESA BIKANGA DE LA PAIX NGOMBA MBUKU LIBERATION

COMMUNES 4 CIAT NGALIEMA

5 CIAT LA COLLINE

CIAT MONT 6 NGAFULA

5 CIAT RIGHINI

6 CIAT LIMETE

7 CIAT KINGABWA

SOUS - CIAT CAMP LUKA DIPLOMATE EBOKA DE L'ECOLE LIKULIA LUKUNGA MA CAMPAGNE OZONE MPIA KITAMBO MAGASIN KIMBONDO MAMA MOBUTU MITENDI MPUMBU COGELOS KIMWENZA GARE KINDELE LOFO MASANGA MVILA MONKOLE N'DJILI KILAMBO NGASELE PLATEAU RIGHINI KEMI SALONGO SUD BIM SUM MBANZA LEMBA LIVULU SAINTE BERNADETTE PAKADJUMA 1 ère RUE EmE RUE MOMBELE SOCOPAO MASIALA AGRICOLE KISANTU SALONGO


22

3 CIAT LEMBA

4 CIAT NGABA

AMBA NGANDAJIKA FRONTIERE KIYIMBI TERMINUS SUPER LEMBA FOIRE LEMBA NORD KIMPWANZA MOLO KIANZA NGALIEMA MATEBA LUYI BAOBAB BAY PASS

DISTRICT DE TSHANGU N° COMMUNES SOUS - CIAT 1 CIAT N'DJILI DOKOLO ARMEE DU SALUT QUARTIER III KATANGA QUARTIER XI BITABE QUARTIER XIII QUARTIER V KASAI QUARTIER 1 QUARTIER VIII & IX SAINTE THERESE 2 CIAT MASINA MATADI HINDOU MAPELA MABAKA SANS FIL NORD PETRO CONGO MFUMU NSUKA MASINA II RAIL KALUMBA BETHANIE SANS FIL SUD BOBA

PONT MATETE BIA 14 ème RUE RAIL LOLA NZADI LUMUMBA MANDRANDELE POLAR

COMMUNES 3 CIAT KINGASANI

SOUS - CIAT KIKIMI NGAMPANI NGWANZA BIKUKU GRECO PONT MOKALI MPOSO OKITO MIKONDO TSHUENGE NGANDU 17-mai

4 CIAT KIMBANSEKE

5 CIAT MARCHE

MALONDA BITSHSAKU TSHAKU CITE DE L'ESPOIR EP IV KINGASANI KINGASANI I MOKALI REVOLUTION SALONGO MAVIOKELE KIMBANSEKE KIMBANGU KISANTU GENERAL MOTORS


23

LIBERTE PONT RAIL

DISTRICT DE LA N'SELE N° COMMUNES SOUS - CIAT 1 CIAT N'SELE N'SELE / DAIPN MAKANZA DIC BAT KINDOBO LOMPONDA KINKOLE / CNPP 2 CIAT MIKONGA BADARA MPASA II MPASA MABA SOCOTRA TALANGAYI NGAMPAMA MPASA I MIKONGA II BIBWA MUNZIAMI SINGA INGA CIAT DINGI 3 DINGI KIKIMI II SIAMANTABA KINDUTI BUMA MATADI MANDO

SNEL FINA ROI BAUDOUIN 1er

COMMUNES 4 CIAT MALUKU

5 CIAT MBANKANA

6 CIAT MENKAO

SOUS - CIAT KIMPOKO IKENE MANGENGENGE MALUKU MONGATA DUMI YUO NKOMO II KINZONO BUKANA MFUMU NKETO KIMPETI NGANA NGANA BU (Impuru) KIKIMI CARO (Musabu) MBOKA POLO


24

REPARTITION DES QUARTIERS DANS LA VILLE PROVINCE DE KINSHASA Le tableau ci-après indique 365 quartiers repartis dans 24 communes.

PREPOSES DE LA POPULATION AYANT EN CHARGE DES CHEFS DES N° QUARTIERS QUARTIERS I. DISTRICT DE LA FUNA 1. COMMUNE DE BANDALUNGWA 1 NZEZA NADINE ADOULA 2 BISENGO 3 KASA VUBU 4 LUBUDI 2. COMMUNE DE BUMBU 1 MALEDI NDOP KASAI 2 KWANGO 3 LOKORO 4 LUKENI 5 DIPIYA 6 LI MBAKI 7 MAI NDOMBE 3. COMMUNE DE SELEMBAO 1 INGANGOLA ILON BADIADINGI 2 CITE VERTE 3 INGA 4 HERADY 5 KALUNGA 6 KONDE 7 LIBERATION 8 LUBUDI 9 MADIATA 4. COMMUNE DE MAKALA 1 LUSANGA FELI BAGATA 2 BAHUMBU 3 BOLIMA 4 KABILA 5 KISANTU 6 KWANGO 7 LEMBA VILLAGE 8 MABULU I 9 MABULU II 5. COMMUNE DE KALAMU

CONTACT

0898964054 5 6 7 8 8 9 10 11 12 13

QUARTIERS

LUMUMBA KOKOLO LINGWALA MAKELELE MATADI MBANDAKA MFIMI MONGALA NTOMBA UBANGI

0999110503 10 11 12 13 14 15 16 17 18

MBALA

0813330500 10 11 12 13 14 15 16 17 18

MALALA

MOLENDE MUANATUNU NDOBE NGAFANI NKINGU NKOMBE NKULU PULULU MBAMBU

MAWANGA MFIDI MIKASI SALONGO SELO TAMPA UELE WAMBA


25

1 2 3 4 5 6 7 8 9

IMMO CONGO

PETA MANTANTA ROGER

KAUKA 1 KAUKA 2 KAUKA 3 KIMBANGU 1 KIMBANGU 2 KIMBANGU 3 MATONGE 1 MATONGE 2

0998110490 10 11 12 13 14 15 16 17 18

MATONGE 3

0815193289 5 6 7

LODJA

PINZI YOLO NORD 1 YOLO NORD 2 YOLO NORD 3 YOLO SUD 1 YOLO SUD 2 YOLO SUD 3 YOLO SUD 4

6. COMMUNE DE KASA VUBU 1 2 3 4

ANCIENS COMBATANTS

KUNGA THEOPHILE

ASSOSSA KATANGA

ONL SALONGO

LUBUMBASHI

7. COMMUNE DE NGIRI NGIRI 1 MAYEMBA NTIBANSIEMI ASSOSSA 2 DIANGENDA 3 DIOMI 4 ELENGESA II. DISTRICT DE LUKUNGA 1. COMMUNE DE BARUMBU

811563970 5 6 7 8

KARTHOUM

998389941 6 7 8 9

LIBULU

2. COMMUNE DE KINTAMBO 1 MAKUTA NSONA ITIMBIRI 2 KILIMANI 3 LISALA 4 LUBUDI LUKA

810302892 5 6 7 8

LUBUDI NGANDA

3. COMMUNE DE MONT NGAFULA BANGO MINKOKO 1 CSA / MUSHIE 2 KIL BONDO 3 KIMBWALA 4 KIMWENZA 5 KINDELE 6 LUTENDELE 7 MAMA MOBUTU 8 MAMA YEMO 9 MASANGA MBILA

811479320 11 12 13 14 15 16 17 18 19

MATADI KIBALA

1 2 3 4 5

BITSHAKUTSHA KU

HEMEKA WAY KEER

FUNA 1 FUNA 2 KAPINGA

24 NOVEMBRE PETI PETI SAIO

MOZINDO NDOLO TSHIMANGA

KASAI

SALONGO TSHINKELA WENZE

MATADI MAYO MAZAMBA MBUKI MITENDI MUSANGO NDJILI KILAMBU NGANSELE PLATEAU


26

10

20

MASUMU

VUNDA MAMBANGA

4. COMMUNE DE NGALIEMA 1

CITE ANC COMBATA

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

BANGU

KITSA KAKULE

BASOKO BINZA PIGEON BUMBA CONGO DJELO BINZA JOLI PARC KIMPE KINDENDA

LONZO

815124420 6 7

GARE

LUBUDI LUKUNGA MAMA YEMO MFINDA MANIEMA MUNGANGA MUSEY NGOMBA KINSUKA PUNDA

KINSUKA PECHEUR

5. COMMUNE DE LA GOMBE BANDJUKU MICHEL 1 BATETELA 2 CLINIQUE 3 4 5

815025507 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

COMMERCE CROIX ROUGE FLEUVE

6. COMMUNE DE KINSHASA LULUNG 1 AKETI 2 BOYOMA 3 DJALO 4 MADIMBA 7. COMMUNE DE LINGWALA NSIMBA ZIMATADI 1 CNEICI 2 LOKOLE 3 LUFUNGULA 4 NGUNDALOKOMBE 5 30 JUIN III. DISTRICT DE MONT AMBA 1. COMMUNE DE LEMBA YOGO JOSE 1 ECHANGEUR 2 ECOLE 3 CAMP KABILA 4 CAMP OSSO BUMBA 5 COMMERCIAL 6 FOIRE 7 GOMBELE 8 KEMI (RIGHINI) 2. COMMUNE DE LIMETE

8 9 10

GOLF HAUT COMMANDEMENT REVOLUTION LEMERA

814935223 5 6 7

MONGALA

812474803 6 7 8 9

SINGA MOPEPE

998323479 9 10 11 12 13 14 15

KIMPWANZA

NGBAKA PENDE

PAKA DJUMA LA VOIX DU PEUPLE WENZE

LIVULU MADRANDELE MASANO MBANZA LEMBA MOLO SALONGO


27

1

AGRICOLE

2 3 4 5 6 7

INDUSTRIELL

1

2 3 4 5 6 7 8 9 1

2 3 4 5 6 7 1

2 3

1

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

KILINDA PAULINE

MASIALA KINGBWA MAYULU MBAMU MATEBA

3. COMMUNE DE KISENSO BOLA NGOY AMBA BIKANGA DE LA PAIX DINGI DINGI 17 MAI KABILA KISENSO GARE KITOMESA

813672021 8 9 10 11 12 13 14

MFUMU MU

998181773 10 11 12 13 14 15 16 17

LIBERATION

810045737 8 9 10 11 12 13

MAZIBA

818823595 4 5 6

MATEBA

822498830 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35

MAVIOKELE

MOMBELE MOSOSO NZADI RESIDENTIEL SALONGO NDANU

MBUKU MISSION MUJINGA NGOMBA N'SOLA REGIDESO REVOLUTION

KUMBU

4. COMMUNE DE MATETE BAKAMBANA VANGU DONDO LOEKA LUBEFU LUKUNGA LUMUMBA LUNIONZO

MBOMB'IPOKU SANKURU SUMBUKA TOTAKA VIVI

MALEMBA

5. COMMUNE DE NGABA NDANU NDOKI ZOBA BAOBAB BULA MBEMBA LUYI

IV. DISTRICT DE TSHANGU 1. COMMUNE DE KIMBANSEKE NGENGE NSINGANI BAHUMBU BAMBOMA BATUMONA BIKUKU BIYELA BOMA DISASI 17 MAI ESANGA KABILA KAKUJI

MPILA MUKULUA

MAYENGELE MBEMBA FUNDU MBUALA MFUMU MFUMU NKETO MIKONDO MOKALI MULIE MUNKOKA NGAMAYAMA NGAMAZITA


28

12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 1

2 3 4 5 6 7 8 9 10 1

2 3 4 5

KAMBA MULAMBA KAMBOKO KASA VUBU KAYOLO KIKIMI KIMBUNDA KINGASANI KISANTU KUTU LUEBO MABINDA

36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46

NGAMPANI NGANDU NGIESI NSANGA NSUMABUA PANDA NZILA PIERRE FOKOM REVOLUTION SAKOMBI SALONGO WAY WAY

MALONDA MANGANA

2. COMMUNE DE MASINA SOLO BODI NGALULA ABATTOIR BOBA CONGO EFOLOKO IMBAKI KASAI KIMBANGU KIVU LOKARI LUBAMBA

813632339 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

MANDIANGU

812353452 11 12 13 14 15 16 17 18 19

MBAKANA

998785574 8 9 10 11 12

KIVU

MAPELA MATADI MFUMU NSUKA NZUZI WA MBOMBO PELENDE SANS FIL TELEVISION TSHANGU TSHUENGE

MAFUTA KIZOLA

3. COMMUNE DE MALUKU MONA FUA JEROME BU DUMI KIKIMI KIMPOKO KINGANKATI KINGUNU KINZUENO MAINDOMBE MALUKU

MENKAO MONAKO MONGATA MWE NGANA NGUMA YOSSO YUO

MANGENGENGE

4. COMMUNE DE N’DJILI YEMBI ZOLA BANDUNDU BILOMBE EQUATEUR GOMA INGA

MAKASI MONGALA ORIENTAL UBANGI


29

6 7 1

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

KASAI

13

TSHUAPA

999577582 16 17 18

MIKONDO

KATANGA

5. COMMUNE DE N’SELE MWETE BADARA BAHUMBU 1 BAHUMBU 2 /NGANZU BIBWA 1/MPASSA 3 BIBWA 2/MUZIAMI BUMA DINGI DINGI DOMAINE KIKIMI KINDOBO MPASSA MABA MANGENGENGE MIBU MIKALA 1 MIKALA 2

19 20 21 22 23 24 25 26 27

MIKONGA 1 MIKONGA 2 MPASA 1 MPASA 2 MUNKE NGAMPAMA NGINA PECHEURS SICOTRA /LOKALI TALANGAYI MOBA NSE


30

CONSTATS :  126 quartiers à Tshangu soit 34 %, 11 CIAT et 94 Sous CIAT,  90 quartiers à Funa soit 25 %, 8 CIAT et 79 Sous CIAT,  84 quartiers à Lukunga soit 23 %, 11 CIAT et 75 Sous CIAT,  65 quartiers à Mont Amba soit 18 %, 7 CIAT et 57 Sous CIAT.


31

LE MECANISME COMMUNUATAIRE DE PROTECTION DE L’ENFANT (MCPE) Le MCPE fait parti de dispositif mis au niveau de la base par les acteurs sociaux, reparti de la manière suivante :  Le REEJER travail avec 11 MCPE au niveau de leurs communes,  WAR CHILD travail avec 46 réseaux communautaires de protection de l’enfant (RECOPE) dans la commune de Kimbanseke et 21 RECOPE dans la commune de Masina LISTE DES POINTS FOCAUX DE MECANISME DE PROTECTION DE L’ENFANT

COMMUNE DISTRICT DE LUKUNGA

STRUCTURE

NOM

OKONDA AFFAIRES SOCIALES PROSPERE LOFAKA KINSHASA AFFAIRES SOCIALES BOMONGA GENRE FAMILLE ET MANDOKOLO MONT NGAFULA ENFANT FRANCOISE DISTRICT DE FUNA MAYIBILUKUA BANDALUNGWA AFFAIRES SOCIALES ZOLA ETANDA KINTAMBO AFFAIRES SOCIALES MONIQUE GENRE FAMILLE ET LOKENGO BUMBU ENFANT CARINE DEVELOPPEMENT KOMISER SELEMBAO COMMUNAUTAIRE BONY

1 BARUMBU 2 3

4 5 6 7

8 MAKALA DISTRICT DE MONT AMBA 9 LIMETE 10 LEMBA 11 MATETE 12 KISENSO

INTERIEUR LUMBU DECENTRALISATION LUTUMBA ET SECURITE RICKY

GENRE FAMILLE ET ENFANT GENRE FAMILLE ET ENFANT

KALONDJI JUSTINE ILAKOIYEMA SIMON EMEKA AFFAIRES SOCIALES ISONTA KOLAMOYI AFFAIRES SOCIALES PIERRE

FONCTION

CHEF DE SERVICE CHEF DE SERVICE CHEF DE SERVICE

CHEF DE SERVICE CHEF DE SERVICE CHEF DE SERVICE DECO CHEF DE SERVICE POUR LA POPULATION

CHEF DE SERVICE CHEF DE SERVICE ASSISTANT SOCIAL ASSISTANT SOCIAL

TELRPHONE

997832768 812950500 852110795

0813665172 / 0897554890 995495641 0897937171 /0818139644 998249459

896464923

898917897 898376854 897648196 NEANT


32

13 NGABA DISTRICT DE TSHANGU

GENRE FAMILLE ET ENFANT

GENRE FAMILLE ET 14 N'DJILI ENFANT KIMBANSEKE (le COMITE DE REEJER fait PROTECTION DE l'accompagnement) DROIT DE L'ENFANT

N'JORE BLAISE

MBILA JEAN WANANI LUTONDO ANTOINE

CHEF DE SERVICE

899619348

CHEF DE SERVICE

896457055

PRESIDENT

998536865 / 0812935668

STRUCTURES DE RECOPE DE KIMBANSEKE N 1

NOM POSTNOM Papa DONATIEN

2 3 4 5

Maman TSHITA Grégoire Justine Maman Charlotte

6 7

ILUNGA Doudou MIFUNDU

8 9 10 11 12 13 14 14 15 16

GERARD NLASU KINANYINDE MASAMBA Julienne NTUMBA Angelique LUZA Elisa MASALA BETUEL Melanie MAKAYA David BATANTU Marie Claire NDUNKUNU Julienne LUWA Georgina WETE Francoise MASANIA Lina MULULU Maurice DITSHIA MAYIMONA JULIENNE BUTEWAKU YUNU GREC

17 18 19 20 21 22 23 24 25

ADRESSE ET QUARTIER 16, Kimpese sur la route Mokali/ KIMBANSEKE 44, Batshika/ KIMBANSEKE 88, Matota / KIMBANSEKE 3, KIVUILA Q/Muli KIMBANSEKE 16, Kimpese sur la route Mokali / KIMBANSEKE Paroisse Ste Monique/ KIMBANSEKE 27,Kifuta Q/ REVOLUTION

TELEPHONE 0814532000 0814532000 0997658494 0998320727 0998300762 0911372148

75,Kimaluta Q/MBWALA 55, Luzolo Q/PIERRE FOCON Q15 Q/ESANGA 07B, Kubi Q/ MANGANA 26,Vuluka Q/NSUMAMBWA 38,yebi Q/MABINDA 28,Bas Congo Q/BABOMA 14,Mongane Q/SALONGO 46,Tumbula Q/KUTU Mbanza Sundi Q/BAHUMBU

0895396381 0998320727 0999577638 0992300457

48,Batshikama Q/BOMA 65,Batula Q/MAVIOKELE 65,Makisosila Q/ KIMBUNDA

0814223827 0999391235 0812937337

70,Independance Q/ SAKOMBI 65, De l’Ecole Q/ NKAMBA MULUMBA 18,Mongane Q/ NGIESI 65,Kifuta Q/LUEBO 08,De L’Ecole Q/MOKALI 88,MATOTA Q/BATUMONA

0997578714 0810911776 0999491596 09988320727

0994987722 0814932538

0816699075 0993912078 0810911776 0993048109 0999359579


33 26 Maguy BAUMBASA 27 Gerard NGALUSALA 28 LISANZA 29 ISUNGI JUSTINE 30 Dona TSHIMANGA 31 Marie MANGASA 32 ANANGO Jeanne 33 Anatoly NYANGA 34 KADIMA BUKASA 35 Edgar KAZAKA 36 Thersine KAPITA 37 MUNGANGA 38 BILLY BIDILU 40 Sr BENETTE 41 MUNTU MOSI 42 Corneille MASINI 43 Rodin KIMWANGA 44 Bernadette TSHITA 45 Ferdinand MESO 46 Esther KIBANGU

180,Misani Q/MUKONKA 70,Mamvululu Q/KISANTU 120, Mango Q/ MALONDA 35,Kimvuila Q/MULIE 16,Kimpese Q/KAKU 65,Independence Q/NSANGA 88,kitoyi Q/KABILA 38,Luvila Q/BIYELA 205,Revolution Q/BIKUKU Lulendo n30 Q/kasa vubu Ngulungu n120 Q/ngandu Ndona n400 Q/way way 80,KAMINA Couvent des soeur MADAILA Nkoli n120 Q/mfumu nketo Yolo n2 Q/ngamazita 74,Kimwilu Q/MAYENGELE ‘44 Batshikama Q/Maviokele 20,Muboyi Q/NGAPANI 18,Lusanga Q/DISASI

0998403579 0998403579 0814929590 0852400507 0854805866 0815216396 0999528946 0991115866 0818275423 0990060860 0997658494 0814971854

STRUCTURES DE RECOPE DE MASINA N 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18

NOM&POSTNOM NDEMBE BOKOTA OKITONGENO MUSUBAU KATSUBA MASABU MFUMU MUTEBA FRANCOISE DIMBU LEONARD KALONJI DIA KEMAFUILAKO MALEKO BEA LUBAKI PITSHOU KAKA ELOL FAUSTIN MALALA OZI WILLY LUSUNGU SEVERINE MUEPU LIDO BIBIANE MIMBU NTANTU MECHALDE KAPINGA ANGELIQUE

QUARTIER Abattoir Imbali Kimbangu Mfumu Nsuka Boba Télévision Nzuzi Wa mbombo Tshangu Efoloko Lubamba Mapela Pelende Congo LOKARI Mafutakizola Mandiangu Matadi Kivu

TELEPHONE 0815198124 0998249760 0821680090 0810788787 0898144754 O895123478 0815096696 0816511089 0995021440 0816883104 0994581057 0810044342 0993225343 0992606666 0971452631 0896930514 0995498912 0810044342


34 19 20 21

MAZANDU ANGEL KAPUDI KABENGELE KIRIBUNI VENANT

Kasaï Sans Fil TSHUENGE

0991602438 0998042114 0899729462

Plaquette plaidoyer actualisée 2012  
Plaquette plaidoyer actualisée 2012  
Advertisement