Page 17

Monde

WWW.DIRECTMATIN.NET

N° 766 JEUDI 4 NOVEMBRE 2010 17 PUBLICITÉ

ÉLECTIONS AUX ÉTATS-UNIS

© O. DOULIERY/POOL/SIPA PRESS

OBAMA EN ÉCHEC

Barack Obama hier à la Maison Blanche, lors de sa conférence de presse.

«Les électeurs ont envoyé un message fort au président Obama : son travail leur déplaît»,

écrivait hier le New York Times dans son éditorial. Comme attendu, le président américain, symbole d’espoir quand il a été élu en 2008, a déçu. Il a essuyé avant-hier son premier grand revers électoral lors des élections de mi-mandat. Les républicains se sont emparés de la Chambre des représentants, avec environ 240 des 435 sièges.

Vague républicaine à mi-mandat Le nouveau Congrès estimations à 11h00 GMT

13 incertains

183

239

Démocrates

Républicains

435

sièges

Chambre des représentants Percée du Tea Party Et s’ils ne sont pas parvenus à rempor3 incertains ter les dix sièges qui leur auraient donné le contrôle du Sénat, les républicains ont en revanche réussi à s’emparer de l’an51 46 cien siège de sénateur du président Démocrates Républicains dans l’Illinois (nord). Une défaite sym100 bolique pour les démocrates, qui ont sièges payé le prix d’une reprise économique Sénat trop poussive et d’un taux de chômage record (9,6 %). Face à eux, le mouveSource : New York Times ment républicain ultraconservateur avant-hier le républicain John Boehner, du Tea Party a pour sa part confirmé qui prendra sans doute en janvier la tête sa poussée : Marco Rubio (Floride) – de la majorité à la fils d’exilés cubains Chambre des repréde 39 ans considéré Même le fief de sentants. comme l’étoile Le président amérimontante du parti l’ancien sénateur cain se retrouve républicain – et dans une situation Rand Paul (KenObama passe aux délicate. S’il garde le tucky) ont par exemple gagné mains des républicains. soutien du Sénat, il va sans doute devoir leur place au Sénat. faire face à un blocage systématique de ses réformes (climat, immigration…) au Collaboration forcée niveau de la chambre basse. Hier, recon«Nous espérons que le président naissant que les résultats traduisaient le Obama va désormais respecter la vo«profond mécontentement» des éleclonté du peuple, changer de cap et s’enteurs, il a assuré qu’il «était prêt» à tragager à faire les changements que (les vailler avec les républicains. • Américains) demandent», a déclaré

Direct Matin 766  
Direct Matin 766  

Pas d’explosion des chiffres, juste une accélération P.11 JAMIROQUAI DE RETOUR APRÈS CINQ ANS D’ABSENCE UMP EXPULSION DES ROMS MUSIQUE LIGUE...