Page 1

Flexibility enhancement with vibration: Acute and long-term. Sands WA, McNeal JR, Stone MH, Russell EM, Jemni M. Sport Science, U.S. Olympic Committee, Colorado Springs, CO 80909, USA. bill.sands@usoc.org

INTRODUCTION: The most popular method of stretching is static stretching. Vibration may provide a means of enhancing range of motion beyond that of static stretching alone. PURPOSE: This study sought to observe the effects of vibration on static stretching to determine whether vibration-aided static stretching could enhance range of motion acquisition more than static stretching alone in the forward split position. METHODS: Ten highly trained male volunteer gymnasts were randomly assigned to experimental (N = 5) and control (N = 5) groups. The test was a forward split with the rear knee flexed to prevent pelvic misalignment. Height of the anterior iliac spine of the pelvis was measured at the lowest split position. Athletes stretched forward and rearward legs to the point of discomfort for 10 s followed by 5 s of rest, repeated four times on each leg and split position (4 min total). The experimental group stretched with the device turned on; the control group stretched with the device turned off. A pretest was followed by an acute phase posttest, then a second posttest measurement was performed following 4 wk of treatment. Difference scores were analyzed. RESULTS: The acute phase showed dramatic increases in forward split flexibility for both legs (P < 0.05), whereas the long-term test showed a statistically significant increase in range of motion on the right rear leg split only (P < 0.05). Effect sizes indicated large effects in all cases. CONCLUSION: This study showed that vibration can be a promising means of increasing range of motion beyond that obtained with static stretching in highly trained male gymnasts. PMID: 16679989 [PubMed - indexed for MEDLINE]

Flexibility Enhancement with Vibration: Acute and Long-Term / Amélioration de la flexibilité avec vibrations: effet aigu et à long terme Etude réalisée par William A. Sands et ses collaborateurs, publiée dans le Med Sci Sports Exerc. 2006, pouvant accéder à sonAbstract Cette étude peut être considérée comme très importante et significative sur l'utilisation des vibrations mécaniques sur l'amélioration de la flexibilité pour différentes raisons, telles que: 1. La population qui réalise l'étude est composée de jeunes gymnastes de haut niveau qui réalisent un entraînement de 15-20 heures hebdomadaires. La gymnastique étant un sport dont la pratique exige de grands rangs de mouvements, et que ses résultats sportifs sont aussi liés à cette qualité physique


(la flexibilité), l'influence de la vibration sur la flexibilité de cette population spécifique est hautement significative. 2. L'utilisation des vibrations se réalise en même temps que se produit un étirement de type statique. Excepté une étude antérieure de Issurin publiée en 1994, avec de très bons résultats quant à l'amélioration de la flexibilité, pratiquement toutes les autres études où a été étudiée l'influence des vibrations mécaniques sur l'évolution de la flexibilité ont été réalisées sans combiner simultanément la vibration et autre méthode de développement de la flexibilité. 3. Elle évalue l'évolution de la flexibilité de façon aigue (en l'évaluant depuis un entraînement vibratoire) et à plus long terme (en l'évaluant sans entraînement vibratoire préalable à la prise de mesure). Sur cette étude, l'échantillon est relativement faible bien que d'autre part tous les sportifs soient d'un niveau élevé. L'ensemble est composé de 10 jeunes gymnastes de sexe masculin, qui de façon aléatoire se divisent en 2 groupes de 5, dont un va former le groupe contrôle et l'autre le groupe expérimental (vibration). La mesure de la flexibilité se réalise grâce à un test spécifique comme celui que montre l'image supérieure, en mesurant la descente du bassin (bassin "fixé" et mesure de la distance entre l'épine iliaque antéro supérieure et le sol). Après un échauffement générique, se réalise la première prise de mesure de la flexibilité. Ensuite, se réalisent des étirements sur la plate-forme vibratoire en 2 positions (avec chacune des jambes), de façon à ce que les 4 exercices soient effectués. Sur chacune des positions ou exercices, le gymnaste réalise 4 séries d'étirements de 10 secondes avec 5 secondes de récupération. Le travail complet se réalise en 4 minutes (1 minute par exercice). Le groupe de contrôle réalise les étirements avec la plate-forme vibratoire éteinte alors que le groupe expérimental (vibration) réalise les mêmes étirements avec la plate-forme vibratoire en fonction. Les caractéristiques de vibration de la plate-forme utilisée sont d'une fréquence de vibration de 30Hz avec une amplitude de déplacement de 2mm. Après les étirements avec ou sans vibration, on réalise à nouveau une prise de mesure de la flexibilité, et donc la différence liée à la prise de mesure antérieure suppose l'évolution aigue de la flexibilité grâce à l'entraînement vibratoire. La flexibilité améliore dans les 2 groupes, mais l'amélioration du groupe expérimental (soumis à vibration) est relativement supérieure à celle du groupe de contrôle, tel que nous pouvons l'apprécier sur le graphique ci-joint. Ensuite et pendant 5 jours par semaine, les gymnastes continuent de réaliser les mêmes exercices d'étirement, les uns avec vibrations et les autres sans. En achevant les 4 semaines, se réalise à nouveau une prise de mesure de la flexibilité,


cette fois sans étirements précis d'aucun genre. Ces résultats sont comparés avec le premier test réalisé et ainsi s'obtient l'évolution de la flexibilité à long terme. Dans ce cas aussi il y a une amélioration généralisée de la flexibilité chez tous les sportifs, mais cette amélioration est beaucoup plus marquée sur le groupe expérimental qui est celui qui a réalisé les étirements soumis à vibration. Les résultats de cette étude ont été si satisfaisants sur l'amélioration de la flexibilité chez les sportifs de haut niveau hautement entraînés que cette technologie a été adoptée dans l'entraînement des gymnastes et sportifs d'autres disciplines dans le Centre d'Entraînement Olympique des Etats-Unis.

Flexibility enhancement with vibration Acute and long-term  

treatment. Difference scores were analyzed. RESULTS: The acute phase showed dramatic phase posttest, then a second posttest measurement was...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you