Issuu on Google+


elles v u o n x es deu térair t i l s n o paruti emande l l a e u en lang

Vous désirez suivre l’actualité littéraire outre-Rhin, en Suisse et en Autriche ? Vous voulez écouter de l’allemand, découvrir de jeunes écrivains ou les derniers livres d’auteurs consacrés ? Hermann Hirner et Jorg Therstappen vous présentent à tour de rôle le livre qu’ils ont choisi. La conversation entre les deux intervenants, en allemand, est ponctuée de lectures d’extraits littéraires.


2012 e r b o t 9 oc ce conféren Salle de é Malraux 0 3 h 8 1 dr èque An Médiath s Lebens chkeit de li rr e H ie üller - D Kumpfm s Kafka ? Michael h - Ist da c ta S r e Rein

2012 e r b m e 4 déc rence de confé e ll a S alraux 18h30 André M e u q è h t Média n Steine on den d der rote grausam da / V n a L r e appach sitze nur Walter K ker - Ich c rö y a M e Friederik en ng u rm a Um

r 2013 e i r v é 5F

ce onféren alle de c S aux 0 lr a 3 h 18 ndré M A e u q è Médiath n Or t den Stille r e b ü h c su ndke - Ve igo Peter Ha d In tz e J. S Clemens

013 2 l i r v 2A nférence lle de co a x S 0 3 é Malrau 18h ue Andr q è h t ia d Mé Archiv rennende frische b s a D r Kling s Somme Thomas - Weitling y ln o d a Sten N


Mardi 09.10.2012 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux

Michael Kumpfmüller La magnificence de la vie Un jour, Kafka découvre que l’écriture et la vie commune avec une femme aimée ne sont pas contradictoires : l’écrivain alors agé de quarante ans rencontre une jeune femme de vingt ans, Dora Diamant, en 1923, sur les bords de la mer Baltique. C’est un coup de foudre partagé. Les deux amants ne se quitteront plus jusqu’à la mort tragique de Kafka au cours de l’été 1924. Ils vivront ensemble, d’abord à Berlin puis dans les derniers sanatoriums des environs de Vienne. Un destin cruel interdit aux amants de vivre enfin une vie qui saurait allier quotidien et art. L’auteur s’attache à décrire cette année de façon à la fois prudente et sensible : par le biais d’un présent intemporel et sans discours. Les éléments biographiques et le point de vue personnel (surtout celui de Dora Diamant) alternent sans le moindre soupçon de kitsch.


Reiner Stach Est-ce bien Kafka ? 99 trouvailles Reiner Stach est connu et reconnu parmi les spécialistes de Kafka grâce aux deux premiers tomes de sa monumentale biographie de l’écrivain, conçue en trois parties et dont les deux premiers volumes sont respectivement parus en 2002 et en 2008. Cette biographie a d’ailleurs reçu d’excellentes critiques dans les journaux allemands. Son nouveau livre : Est-ce bien Kafka? 99 trouvailles constitue une sorte de produit dérivé, fruit de l’abondante récolte de ce travail biographique. Il dessine un portrait étonnant de Kafka à travers des anecdotes, des notes, des trouvailles et des découvertes curieuses. A la fin du livre, force est de constater à quel point Kafka correspond peu aux clichés qui se sont attachés à son nom.

Mardi 09.10.2012 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux


Mardi 04.12.2012 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux

Friederike Mayröcker je me tiens juste là CRUELLE *** Des enlacements Friederike Mayröcker, la grande dame de la littérature autrichienne, publie depuis maintenant plus de cinquante ans des volumes en prose et des poèmes d’une originalité et d’une qualité littéraires étonnantes. Son œuvre a été récompensée par de nombreux prix parmi lesquels le Prix Büchner et le Prix Pétrarque et son influence sur les jeunes poètes germanophones comme Thomas Kling ou Marcel Beyer est immense. En 2012, deux nouveaux textes de Mayröcker sont parus : le texte en prose Je me tiens juste là CRUELLE ainsi qu’un nouveau recueil de poèmes paru à l’occasion des 100 ans de la collection Bibliothèque Insel : Des enlacements. Ces deux livres qui témoignent de la place particulière qu’occupe leur auteur dans la littérature germanophone contemporaine seront présentés au cours d’une rencontre de Deux livres à lire.


Walter Kappacher Pays de pierres rouges Wessely, médecin aisé établi dans la petite ville autrichienne non moins aisée de Bad Gastein cède son cabinet pour partir à la retraite. Il souhaite en profiter pour faire un bilan. Il veut réfléchir à « rien de moins que Dieu », comme il est précisé dans le roman. Pour cela, la jolie cascade de Bad Gastein et les montagnes éternelles de l’Autriche ne lui suffisent plus et c’est ainsi qu’il part dans le sud-ouest des Etats-Unis, « The Land of standing rocks  ». C’est là, dans le labyrinthe « The Maze » qu’il atteint le but de sa recherche : devant ce paysage grandiose, il se retrouve face à ses propres peurs et prend conscience de ses limites. Les références à Maître Eckhart abondent dans le récit. Walter Kappacher montre, dans ce court roman de 150 pages, ce dont il est capable : grâce à une description très précise et à une parfaite maîtrise de la langue, il parvient à se rapprocher de ce qui est, par définition, indicible : le centre du monde !

Mardi 04.12.2012 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux


Mardi 05.02.2013 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux

Peter Handke Essai sur le lieu calme

Il y a plus de vingt ans, Peter Handke écrivait à peu d’années d’intervalle une suite de trois «  Essais  »  : Essai sur la fatigue, Essai sur le juke box et Essai sur la journée réussie. Ces livres qui ont eu un certain écho formaient, avec le troisième volume, une série terminée. Handke aime écrire des œuvres en triptyque : trois voyages yougoslaves, trois traductions de tragédies antiques, etc. Aujourd’hui, après plus de vingt ans, Handke ajoute finalement un quatrième « Essai » sur « la recherche du ou des lieux calmes autour desquels il a tourné et qu’il a tenté de cerner toute sa vie ».


Clemens J. Setz Indigo En 2011, on entendit beaucoup parler d’un jeune auteur originaire de la ville de Graz dont le premier texte, L’amour aux temps de l’enfant de Mahlstädt, remporta aussitôt le prix du salon du livre de Leipzig. Il s’agit de récits qui transforment le réalisme en grotesque, qui ouvrent chez le lecteur de nouvelles perspectives et suscitent un univers d’images inhabituel. A présent, nous attendons tous son nouveau roman au titre intriguant : Indigo. On peut d’ores et déjà en dévoiler quelques aspects : dans le nord de la Styrie, des choses étranges arrivent dans un internat où vivent des enfants atteints d’une maladie mystérieuse : le syndrome indigo. Le jeune professeur de mathématiques Clemens Setz enseigne dans cette école et est le témoin d’évènements inhabituels. Allons-nous être amenés à découvrir de nouvelles perspectives ?

Mardi 05.02.2013 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux


Mardi 02.04.2013 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux

Thomas Kling Les archives en flammes

Ce volume propose une sélection de textes en prose, de conversations, de vers ainsi que les derniers poèmes de l’écrivain mort en 2005 et considéré aujourd’hui comme le plus grand de sa génération. Edité conjointement par Norbert Wehr (du journal littéraire Schreibheft) et par l’artiste Ute Langanky, veuve de Thomas Kling, Les archives en flammes n’apportent pas seulement un complément incontournable aux lecteurs de Thomas Kling mais elles constituent aussi une introduction à une œuvre très variée, dont les nombreux recueils de poèmes et les volumes en prose sont parus chez les éditeurs Suhrkamp et Dumont.


Sten Nadolny La villégiature de Weitling La navigation sur les lacs du sud de l’Allemagne ne finit pas toujours bien; en ce qui concerne le lac de Constance, ce fait est connu depuis la nouvelle de Martin Walser Un cheval qui fuit. Dans le nouveau roman de Sten Nadolny, La villégiature de Weitling, salué par la critique, il s’agit du lac de Chiemsee. Lorsqu’une tempête soudaine se lève, Wilhelm Weitling, un juge bavarois à la retraite, reçoit sur la tête un coup du mât de son bateau. Pour l’auteur, cet accident est le point de départ d’un jeu avec les ressources de l’écriture autobiographique et en particulier le retour au temps de l’enfance et de la jeunesse. Des correspondances intéressantes se font jour : pourquoi l’écrivain plutôt conservateur Sten Nadolny baptise-t-il son héros du nom d’un penseur de la gauche allemande du 19e siècle? Ou encore : ce roman survivra-t-il aux vacances de l’année 2012?

Mardi 02.04.2013 18h30 Salle de conférence Médiathèque André Malraux


Hirner Hermann


erstappen et Jorg Th



2 Livres à lire