Issuu on Google+

Quoi de neuf en 2009 ?


Corporate _ Brochures & Rapports d’activitÊ


CHIFFRE D’AFFAIRES : 2,81 MILLIARDS D’EUROS dont activité industrielle 272 MILLIONS D’EUROS et exportations 320 MILLIONS D’EUROS // PART DE MARCHÉ (VÉHICULES PARTICULIERS) À FIN MARS 2009 : 5,96 %

FORD

en France JEAN-LUC GÉRARD PRÉSIDENT FMC AUTOMOBILES ET DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FORD FRANCE

UNE ICÔNE AU MONDIAL 1996 : la Ford Ka crée l’événement au Mondial de Paris et retient l’attention grâce à son esthétique très personnelle, le ”new edge”. 2008 : la nouvelle Ka entend bien connaître le même succès. Commercialisée depuis le mois de janvier 2009, elle partage avec le modèle précédent quelques atouts clés : style expressif et audacieux, tonalité chaleureuse de l’habitacle et vrai plaisir de la conduite auxquels elle ajoute un programme de personnalisation inédit.

IDÉEFORD, 10 ANS DÉJÀ En lançant IdéeFord, système de financement innovant pour l’acquisition d’une voiture neuve, Ford a révolutionné l’achat automobile. Le principe ? Déduire du prix de vente la valeur du véhicule à la fin du contrat, c’est-à-dire deux ou trois ans plus tard. L’acheteur ne paie ainsi que la différence, soit environ la moitié du prix neuf, et bénéficie de multiples services. Un concept qui a fait ses preuves : plus de 100 000 contrats souscrits en dix ans et un taux de fidélisation à la marque de 65 %.

LE KINETIC DESIGN La fonction première d’un dessin est d’attirer le regard de l’observateur, capter son attention, l’inciter à en savoir plus sur l’automobile. Inauguré chez Ford en 2005, le Kinetic Design doit fédérer l’ensemble de la gamme Ford et exprimer par le dessin les qualités dynamiques de la marque. Par la combinaison de lignes tendues, de surfaces planes et concaves, le style se veut plus marqué, il suggère la solidité, la sportivité et l’énergie.

Bonne performance des ventes Ford + 9 % ! Telle est la crois-

Depuis 103 ans, Ford a su accompagner les nombreuses mutations industrielles et économiques qui ont redessiné notre pays. L’ancrage du groupe en France est ancien. La production de la Ford T à Bordeaux, à l’époque de la ”Grande Guerre”, a laissé place à celle de transmissions en grande série, à partir des années 70. En 2009, le pôle industriel aquitain évolue de nouveau et Ford a montré qu’il assume pleinement sa responsabilité sociale, comme en témoigne la gestion exemplaire du dossier lié à la cession de l’usine de transmissions automatiques de Blanquefort.

sance des ventes totales de Ford en France au cours de l’année 2008. Dans un marché difficile et incertain, cela permet à la marque de gagner plus d’un demi-point de part de marché (5,6 % vs 5 % en 2007). À l’actif de ces bons résultats : le C-Max qui, avec 23 787 immatriculations, conforte sa place de premier monospace compact importé. Et la Fiesta dont les ventes progressent de 25 % sur l’année (plus de 38 000 voitures immatriculées). Une performance exceptionnelle ! RALLYE DE MONTE-CARLO DES ÉNERGIES ALTERNATIVES Organisé pour la troisième année consécutive, le Rallye Monte-Carlo des Véhicules à Énergie Alternative est réservé aux voitures les plus innovantes en faveur de l’environnement. Engagée dans la catégorie des voitures à énergie fossile émettant moins de 120 grammes de C02 par kilomètre, la Ford Fiesta ECOnetic au taux d’émissions de 98g/km, a remporté la première place dans sa catégorie et au classement de régularité. Avec une consommation de 3,7 l/100 km (cycle mixte), elle était particulièrement bien placée pour briller dans cette forme de compétition définitivement tournée vers l’avenir.

2 047 787 5,58 % SALARIÉS EN FRANCE AU 31/12/2008

POINTS DE VENTE ET DE SERVICES

PART DE MARCHÉ FRANCE 2008 (VP)

Mais Ford, c’est aussi, en France : • un entrepreneur logistique de premier plan, avec le centre d’Estrées Saint-Denis, qui livre 13 500 lignes de commandes quotidiennes et est reconnu par ses clients comme l’un des meilleurs en son domaine, • un acteur important dans la formation, grâce à trois centres implantés à Paris, Lyon et Bordeaux. Ce campus éclaté dispense plus de 8 000 jours de formation technique et commerciale aux spécialistes de notre réseau de distributeurs, • un fournisseur sélectionné par l’État et les grands comptes des administrations.

2 SITES INDUSTRIELS Centre de production à vocation mondiale, le pôle aquitain de Ford s’est organisé autour de deux sites industriels : GETRAG FORD Transmissions (GFT) : intégré au sein de la co-entreprise (50 %- 50 %) créée entre Ford et Getrag -un groupe spécialisé dans la conception et la production de boîtes de vitesses- le site produit des boîtes manuelles et robotisées ainsi que des composants, exportés principalement vers des usines d’assemblage européennes de Ford et de Volvo. Ford Aquitaine Industries (FAI), l’usine dédiée à la production de boîtes automatiques, dont le projet de cession auprès d’investisseurs européens a abouti récemment. Un dossier géré de manière exemplaire avec la préservation de l’ensemble des emplois du site.

Dans un environnement économique pour le moins incertain, il demeure essentiel de continuer à travailler pour l’avenir. La prise en compte de l’impact environnemental de nos véhicules, de leur conception jusqu’à leur recyclage en fin de vie, les travaux de recherche sur les motorisations et les énergies de demain, le développement d’un portefeuille de technologies plus propres, sont autant de preuves tangibles de l’engagement de Ford en faveur d’une mobilité plus durable et mieux partagée. Je souhaite que ce document vous permette de découvrir quelques-uns des défis que nous relevons et vous donne envie de mieux nous connaître. Notre engagement et notre démarche s’inscrivent dans une tradition dont nous sommes fiers : à travers son histoire, Ford reste un de ces pionniers qui contribuent au progrès.

Corporate Responsablité Sociale Automobile d’Entreprise 2 CENTRES DE RECHERCHE DANS LE MONDE // 950 CHERCHEURS // 2 CENTRES DE STYLE // 23 MILLIARDS DE DOLLARS INVESTIS DANS LA R&D DE 2005 À 2007, DONT 7 MILLIARDS EN 2007 SOIT 4 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES

FORD Moyen de transport irremplaçable du fait de sa souplesse d’utilisation sans égal, l’automobile est aujourd’hui confrontée à quelques grands enjeux économiques et environnementaux. Ils ont pour nom réchauffement climatique, pétrole cher ou épuisement progressif des énergies non renouvelables. Pour répondre à ces défis, Ford a fait de la réduction de la consommation et de la recherche sur des énergies alternatives des axes clés de sa R&D.

production, utilisation et destruction en fin de vie. Huit critères ont été définis, qui permettent d’évaluer un produit par rapport à la génération qu’il remplace. Ces critères sont l’impact sur le réchauffement climatique durant le cycle de vie, l’impact sur la qualité de l’air, les matériaux renouvelables, la gestion de matériaux, la pollution sonore, la sécurité, la mobilité et le coût d’utilisation durant le cycle de vie. La Mondeo, le Galaxy et le S-Max sont les trois premiers véhicules à avoir été conçus avec cette méthode. Tous les produits du futur le seront également. SÉCURITÉ ET AIDES À LA CONDUITE Autre axe important de la R&D Ford : la sécurité. Pour offrir à ses clients le meilleur niveau de performance en la matière, Ford a mis au point une série de systèmes de détection permettant d’éviter les collisions avec un piéton par exemple ou un autre véhicule.

VOUS AVEZ DIT PSI ? Pour intégrer ces problématiques le plus en amont possible dans la conception des véhicules, Ford a adopté la référence au PSI. Le Product Sustainability Index, ou Empreinte environnementale d’un produit, mesure l’impact environnemental d’un véhicule à toutes les étapes de sa vie : conception,

AMÉLIORER LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Réduction des consommations et des émissions de gaz à effet de serre sont intrinsèquement liées. L’amélioration globale résulte de progrès convergents qui impliquent de travailler simultanément dans de multiples directions, telles que : • l’optimisation de la performance des moteurs, • la réduction du poids, à travers l’utilisation de nouveaux matériaux -tels que les aciers à haute résistance- et malgré des équipements de sécurité renforcés, • l’amélioration de l’aérodynamique des véhicules. La Fiesta ECOnetic, rejetant seulement 98 g de CO2, illustre les progrès accomplis en la matière.

- 30 %

OBJECTIF FORD DE RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO2 D’ICI 2030

- 5,9 % - 43 % RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION MOYENNE DE CARBURANT DES VÉHICULES FORD AUX ÉTATS-UNIS EN 2007 VS 2006

Vous avez dit ECOnetic ? Priorité au rendement énergétique Sous ce terme se cache les modèles particulièrement performants sur l’abaissement des consommations et des émissions polluantes. Depuis la Fiesta Econetic, championne toutes catégories avec seulement 98 g de CO2 au km, jusqu’à la Focus ou la Mondeo, ces modèles ont été optimisés sur de nombreux domaines : aérodynamique améliorée, lubrification améliorée, réduction de poids et pneus à faible résistance au roulement.

FORD EST LE PREMIER CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE À AVOIR OBTENU LA CERTIFICATION ISO 14001 (CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE) POUR TOUS SES SITES DE PRODUCTION DANS LE MONDE EN 1998

FORD

Recherche & Développement

RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D’EAU DES USINES FORD DEPUIS 2000

Environnement

Une première mondiale : le Ford Edge HySeries Drive

Dans cette approche, extrêmement innovante, Ford associe un groupe propulseur rechargeable sur secteur à la technologie de la pile à combustible. Le véhicule parcourt les 40 premiers kilomètres à partir de l’électricité des batteries. Ensuite, la pile à combustible entre en fonction pour maintenir la charge des batteries. Ce véhicule hybride d’un nouveau type procure ainsi une autonomie totale de 360 kilomètres sans émissions et peut atteindre une vitesse de 140 km/h.

2

- 30 %

DIVERSIFIER LES SOURCES D’ÉNERGIE Mais les progrès les plus significatifs en matière de ”voiture propre” résident sans doute, pour l’avenir, dans l’utilisation d’énergies alternatives aux énergies traditionnelles. En la matière, Ford travaille sur plusieurs options à plus ou moins long terme : • Diesel propre et biocarburants font partie des réalités d’aujourd’hui. Ford est d’ailleurs pionnier en ces domaines, l’éthanol étant disponible sur une large gamme de véhicules de la marque tant en Amérique qu’en Europe. • C’est également le cas de certaines technologies de système hybride associé à un moteur à essence, disponibles actuellement sur les Ford Escape et Fusion Hybrid sur le marché nord-américain. • Un véhicule utilitaire électrique sera commercialisé dès 2011 suivi par une voiture particulière l’année suivante. Ces véhicules bénéficieront d’une technologie dite ”plug in”, permettant de recharger les batteries sur le secteur. • Les recherches sur les systèmes de propulsion à l’hydrogène, engagées par Ford au début des années 90, s’inscrivent elles dans une perspective à plus long terme. Pile à combustible ou moteurs à combustion interne à hydrogène nécessitent encore qu’un certain nombre de questions techniques, économiques, réglementaires et d’infrastructure soient réglées pour devenir une réalité pour l’automobiliste.

RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION GLOBALE D’ÉNERGIE DES USINES FORD DEPUIS 2000

MAÎTRISER L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES SITES DE PRODUCTION Lutte contre le réchauffement climatique et gestion économe des ressources naturelles sont également au cœur de l’évolution des pratiques industrielles. Que ce soit aux États-Unis ou en Europe, les initiatives se multiplient pour réduire l’impact environnemental des activités. C’est ainsi qu’à Cologne (Allemagne), la totalité de la demande d’électricité de l’usine de production de la Fiesta et du centre d’ingénierie de Ford est satisfaite à partir de sources d’énergies renouvelables, économisant ainsi 190 000 tonnes d’émissions de CO2 par an. À Dagenham (Grande-Bretagne), Ford dispose désormais de trois éoliennes. Cet équipement assure l’autonomie énergétique du Centre d’excellence Diesel qui fabrique les moteurs Duratorq TDCi et a réduit les émissions de CO2 de près de 6 500 tonnes par an depuis 2004. Il permet en outre d’alimenter près de 1 000 logements en électricité.

- 39 %

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DES USINES FORD DEPUIS 2000

3%

DE L’ÉNERGIE CONSOMMÉE DANS LES USINES FORD EST RENOUVELABLE OU PROPRE

PART DE MARCHÉ EN EUROPE À FIN MARS 2009 : 9,4 % // DEPUIS 2004, 100 000 FORD HYBRIDES ONT ÉTÉ COMMERCIALISÉES EN AMÉRIQUE DU NORD

FORD FORD EN EUROPE Ford, seconde marque en Europe en 2008 Avec des ventes qui s’établissent à 1 443 800 sur l’Euro 19(1), et une part de marché en progression de 8,6 %, Ford consolide sa seconde place des marques en Europe. Au total, sur les 51 pays dont elle a la responsabilité, ce sont près de 1 783 500 de véhicules qui auront été vendus. En tête des ventes : la Grande-Bretagne, où Ford a immatriculé 406 100 véhicules, l’Allemagne -241 400 véhicules vendus, en croissance de près de 3 %- l’Italie et la France.

en Europe & dans le Monde

39

73 000 EFFECTIF EUROPE 2008

PART DE MARCHÉ EUROPE 2008

1,06

1 783 500

22

MILLIARDS DE DOLLARS CHIFFRE D’AFFAIRES EUROPE 2008

MILLIARD DE DOLLARS RÉSULTAT NET EUROPE 2008

VÉHICULES VENDUS EN 2008

8,6 %

SITES INDUSTRIELS (y compris les co-entreprises)

Nouvelle Fiesta : une Européenne à l’ambition mondiale Point de départ d’une nouvelle ère pour Ford Europe, la Fiesta est le premier véhicule réalisé selon le programme de développement produit global de Ford. À la différence des précédentes générations de Fiesta, ce modèle a été conçu par les équipes européennes de Ford pour répondre aux besoins et aux attentes des clients du monde entier. Produite à l’usine de Cologne en Allemagne puis dans celle de Valence en Espagne, elle sera progressivement commercialisée en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique entre 2009 et 2010. Un nouveau chapitre de la ”success story” de la Fiesta, vendue à plus de 12 millions d’exemplaires depuis 1976.

FORD MOTOR COMPANY ”One Ford”, la feuille de route d’Alan Mulally, Président-directeur général du groupe Ford Une conviction et une stratégie qui s’énoncent en quatre points clés : • accélérer le développement de nouveaux produits, • restructurer l’organisation industrielle, afin de rentabiliser nos activités en fonction de la demande actuelle et de l’évolution des produits, • financer notre plan et améliorer nos résultats financiers, • travailler de façon efficace, comme une seule et unique équipe.

139,3

5 404 000 90

- 14,5

EFFECTIF MONDE 2008

MILLIARDS DE DOLLARS CHIFFRE D’AFFAIRES MONDE 2008

MILLIARDS DE DOLLARS RÉSULTAT NET MONDE 2008

VÉHICULES VENDUS EN 2008

SITES INDUSTRIELS

224 000 (1) Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Suède, Suisse

FORD FRANCE Direction de la Communication et des Relations Extérieures - 34, rue de la Croix de Fer - 78122 Saint-Germain-en-Laye cedex - Tél. : 01 61 01 63 44 - www.ford.fr

Conception et réalisation : Burson-Marsteller - Crédits photos : Ford, DPPi, Greg - Illustratrion : Tomoko Terada

Ford France McCain RSE Brochure 3 volets Europe Continentale 2009 RAPPORT 2008

0

0

9


leadership

*quand le n°1 européen s’allie avec le n°1 nord-américain

N°1*

Dans un contexte rendu plus difficile par l’accélération de la crise économique au dernier trimestre 2008, Europcar a encore renforcé sa couverture géographique. Déjà leader en Europe, où il est présent sur tous les grands marchés, Europcar poursuit sa politique d’expansion et de diversification à l’échelle mondiale : en Amérique du Nord d’une part, grâce à l’alliance commerciale avec Enterprise Rent-A-Car, et dans la zone Asie-Pacifique d’autre part, où Europcar se dote d’une présence directe en Australie et en Nouvelle-Zélande en faisant l’acquisition de son franchisé dans cette région. Le Groupe, qui appartenait déjà au club très fermé des trois premiers acteurs mondiaux de la location de véhicules, propose désormais le premier réseau mondial.

Pour Europcar, les difficultés économiques mondiales ne doivent pas se traduire par un ralentissement du développement de son réseau international. L’enjeu, pour le groupe, est de proposer à une clientèle d’affaires et de loisirs, toujours plus attentive à la proximité et à la qualité, une offre globale de services sur les cinq continents. L’Europe, base historique d’Europcar Historiquement, Europcar est solidement implanté en Europe où il dispose du premier réseau de location de voitures, renforcé en 2007 par l’acquisition

des activités EMOA1 de Vanguard Car Rental Inc (opérant les marques National et Alamo Rent-A-Car). Le Groupe n’y est pas seulement le leader de la location de véhicules ; il occupe une des premières places sur chacun des sept principaux marchés européens dans lesquels il opère directement : numéro 1 en France, Grande-Bretagne, Italie, Espagne, Portugal, Belgique et numéro 2 en Allemagne. Cette répartition équilibrée entre ces sept pays permet à Europcar d’absorber plus facilement les baisses d’activité éventuelles sur l’un ou l’autre de ces marchés. 1 Europe, Moyen-Orient et Afrique

6 rapport d’activité 2008 europcar

7

Corporate Services Europcar Rapport d’activité 2008 Version française Version anglaise

innovation

*des solutions innovantes, au service des clients En parallèle du circuit traditionnel de distribution directe et indirecte, le commerce électronique représente un volet important de l’activité commerciale d’Europcar. En 2008, plusieurs millions de réservations ont été effectuées par internet, soit 30 % de l’ensemble des réservations. Pour le Groupe, il s’agit donc de poursuivre son effort en faveur des innovations technologiques en optimisant le travail des équipes et les moyens engagés et en permettant à la clientèle loisirs et affaires de bénéficier de services en ligne toujours plus performants.

INNOVATION*

En 2008, de nombreux projets dans le domaine des technologies de l’information ont vu le jour. Parmi ceux-ci le développement de l’e-commerce et notamment le déploiement de nouveaux sites, l’optimisation des outils de recherche et de référencement et la mise en place de nouveaux services en ligne ont été privilégiés afin d’aider à la prise de réservation en ligne avec Europcar. Déploiement de sites B to B et B to C Premier axe, Europcar poursuit le déploiement des sites B to C (relation avec les clients particuliers) et B to B (relation avec les clients entreprises). Lancé en phase pilote en 2007, le nouveau site internet B to C a été adapté et déployé au niveau des filiales d’Europcar tout au long de l’année 2008, avec des lancements successifs en France en janvier, Allemagne en février, Espagne et Italie en mars, Portugal en juillet, Belgique et Royaume-Uni en août,

Nouvelle-Zélande en décembre. Le site australien est, lui, en cours de construction et sera lancé en juin 2009. Également lancé en 2007, le site B to B intitulé “Click4Wheels”, dédié aux agents de voyages et tour-opérateurs afin de les aider dans la gestion des réservations de véhicules pour leur clientèle affaires ou loisirs, poursuit son déploiement. Il a été lancé en anglais au Royaume Uni, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, au Portugal et en Scandinavie et déployé dans les langues locales en Italie, au Japon, en Allemagne et en Espagne. À noter qu’en France, le site existe aussi mais sous le nom de “Click @nd Drive”. Optimiser les outils de recherche et de référencement sur internet De plus en plus de clients commencent leur recherche de location de voitures sur internet par une recherche sur des mots clés. Avec l’aide d’agences européennes spécialisées dans ce domaine, Europcar vise le meilleur positionnement possible dans la liste

zoom

l’international distribution center Le lancement de “l’International Distribution Center” permet à Europcar d’assurer le suivi, la gestion et la collecte de tous les véhicules laissés par un conducteur en Europe dans une autre station que celle de départ.

16 rapport d’activité 2008 europcar

sommaire

17

profil

• 1 profil • 2 chiffres clés • 4 message du président • 5 message du directeur général • 6 n°1 - quand le n°1 européen s’allie avec le n°1 nord-américain • 12 partenariats - les

• n°1 européen de la

partenariats, au cœur d’une stratégie gagnante • 16 innovation - des solutions innovantes, au

location de véhicules,

service des clients • 20 développement durable - europcar, pionnier d’une approche écologique

pour une clientèle d’affaires

de la location • 24 ressources humaines - nouvelles frontières, nouveaux visages du groupe • 29 rapport financier

• L’un des 3 premiers • Chif fre d’af faires 2008 : 2,1 10,8 millions de contrats •

et de loisirs

• 26 gouvernement d’entreprise • 28 structure

acteurs mondiaux

milliards d’euros de location

Alliance en 2008 avec E n te r p r i s e

n°1 nord-américain • Flotte combinée 1,2 million de véhicules, disponibles dans 13 000 agences sur er environ 150 pays, dans le monde : 1 réseau mondial. Rent-A-Car,

Europ c ar / Enter pr is e : plu s de

rapport d’activité 2008 europcar 1

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2008


+40%

C O N N A I S S E Z - V O U S G R O U PA M A B A N Q U E ?

C’est l’objectif de progression du nombre de clients à l’horizon 2012

Ambition

+30%

C O N N A I S S E Z - V O U S G R O U PA M A B A N Q U E ?

Objectif de progression des encours de dépôts d’ici 2012

Clients

Sérieux Aux âmes bien nées, la valeur

ACCOMPAGNER GROUPAMA ET GAN DANs LEUR DÉvELOPPEMENT :

n’attend pas le nombre des années !

c’est le sens même du concept d’assurbanque. Aujourd’hui, en France, le groupe

Groupama Banque est une banque

assure 7 millions de particuliers, 300 000 professionnels exploitants agricoles et

jeune, mais qui ne manque pas

245 000 entreprises et collectivités ; c’est à eux que s’adresse en priorité l’offre Groupama

d’ambition. Produits essentiels et tarifs

Solidité

PARTICULIERs : conçue à l’origine dans une logique de “banque

de détail”, Groupama Banque propose désormais une expertise en gestion de patrimoine avec une équipe dédiée de banquiers privés. PROfEssIONNELs ET ENTREPRIsEs : l’offre “les Incontournables

Banque. Demain, à l’international, où le groupe compte déjà 9 millions d’assurés.

Banque Pro” a été conçue spécifiquement à l’intention des professionnels

compétitifs permettent de répondre aux besoins d’un nombre croissant

sE DIffÉRENCIER PAR sEs PRODUITs ET PAR LA QUALITÉ DE sERvICE :

de clients.

Groupama Banque est l’une des seules banques en France à rémunérer les dépôts

exploitants agricoles ; elle leur permet de gérer leur trésorerie et de financer leurs projets à court, moyen et long terme.

dès le 1er euro, au jour le jour, à un taux attractif et sans plafond *, pour les particuliers et les professionnels. Autres atouts produit : le crédit-épargne, qui permet d’emprunter à des conditions préférentielles grâce à la garantie apportée par un contrat d’assurance-vie Groupama ou Gan, et les offres jeunes. Quant au service, l’objectif est clair : tendre vers le zéro défaut ! Un défi exigeant, qui implique une démarche de progrès continu. ÊTRE L’UNE DEs BANQUEs LEs PLUs COMPÉTITIvEs DU MARChÉ :

Groupama Banque se caractérise désormais par une grande diversité de clientèles. hier centrée sur la seule

BANQUE DE GROUPE ET DEs INsTITUTIONNELs : en tant que banque de groupe,

Simplicité

Groupama Banque assure les services bancaires de l’ensemble des entreprises de Groupama, soit au total environ 5 700 clients.

clientèle des particuliers, la banque, depuis sa fusion avec Banque finama,

PLUs DE 10 000 PROfEssIONNELs AU sERvICE DEs CLIENTs : les conseillers

s’adresse également aux entreprises

clientèle des réseaux Groupama (7 500 conseillers salariés), Gan Assurances

et aux institutionnels.

(1 000 agents généraux et leurs collaborateurs), Gan Patrimoine (600 mandataires) et Gan Prévoyance (1 400 conseillers salariés) opèrent de façon coordonnée avec

c’est déjà le cas, comme en témoignent les comparatifs régulièrement

les 700 collaborateurs de Groupama Banque.

publiés. Un service meilleur et moins cher n’est-il pas la première raison d’être du mutualisme !

* Offre soumise à conditions

Corporate Banque & Assurance

Des moyens de paiement l’expertise de Groupama Banque couvre aujourd’hui les principaux métiers bancaires.

Milliards E

84%

C O N N A I S S E Z - V O U S G R O U PA M A B A N Q U E ?

des clients se disent satisfaits de Groupama Banque *

de titres en conservation en 2009

Expertises

à la conservation de titres,

Groupama Banque Brochure Dépliant

120

C O N N A I S S E Z - V O U S G R O U PA M A B A N Q U E ?

Récompenses

MOyENs DE PAIEMENT, fINANCEMENTs, ÉPARGNE ET PLACEMENTs :

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE ? QUARTE PRODUITs GROUPAMA BANQUE RÉCOMPENsÉs :

Groupama Banque propose une offre complète de produits et services, pour la clientèle

pour la troisième année consécutive, le magazine “Les Dossiers

de particuliers et de professionnels.

de l’Épargne” a attribué en 2009 un “Label d’Excellence” à quatre produits Groupama Banque : la formule bancaire Astréa 2, le compte de dépôt,

GEsTION PRIvÉE : l’activité de banque privée couvre les besoins patrimoniaux, privés

la réserve de crédit Compléo et le compte titres.

ou professionnels, des particuliers, chefs d’entreprise et associations. Elle s’appuie sur les filiales de gestion d’actifs du groupe : Groupama Asset Management, Groupama Private

UNE GEsTION D’ACTIfs RECONNUE POUR LA RÉGULARITÉ DE sEs

Equity et Groupama Immobilier.

PERfORMANCEs : en 2009, Groupama Asset Management a été classé

CONsEIL EN fUsIONs-ACQUIsITIONs : l’équipe de Groupama Banque

“1er gestionnaire français et européen” dans sa catégorie, pour la troisième année

conseille les dirigeants des entreprises dans leurs opérations de haut

consécutive (Grands prix Eurofonds) et “Meilleur promoteur généraliste toutes catégories

de bilan : cession de titres ou d’actifs, acquisition, partenariat, restructuration du capital. TRÉsORERIE : Groupama Banque intervient dans le domaine des activités

de marchés (euros et devises), pour compte propre de la banque et pour celui de ses clients. CONsERvATION DE TITREs : Groupama Banque traite les titres négociés

La qualité des produits et

sur 3 ans”, pour la deuxième année consécutive (Lipper Funds Awards France).

de la gestion est appréciée et reconnue, comme en témoignent

1ÉRE sICAv EURO NOTÉE AAA PAR NOvEThIC : Groupama Asset Management est

les résultats des études clients et

engagée depuis près de dix ans dans l’Investissement Socialement Responsable (ISR),

les nombreux prix et récompenses

une stratégie prenant en compte la gouvernance et les enjeux sociaux et environnementaux

obtenus.

dans les décisions d’investissement. Créée en 2001, Euro Capital Durable a été la 1ère SICAV notée AAA par l’agence de notation Novethic.

sur l’ensemble des marchés et effectue tous les actes d’administration courants sur les valeurs mobilières.

Par ailleurs, la Banque a vu sa certification ISO 9001-2000 renouvelée en février 2008 pour l’activité de gestion des flux moyens de paiement scripturaux. * Étude réalisée par l’Institut d’études Enov Research en 2009

Solidité

Ambition Réseaux

Relation Expertises

Récompenses Clients

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE ?

www.groupamabanque.com


Editorial CHRIS VIEHBACHER Chief Executive Officer Sanofi-aventis Sanofi-aventis has a rich history of innovating. Plavix ®, Lantus ®, and our vaccines are all reference treatments which are the outcome of our high-tech research. This pioneering spirit supports a major goal: becoming a diversified global healthcare leader, answering patients’ needs throughout the world.

CONTENTS

2/3

AT A GLANCE

4/5

CREATING VALUE THROUGH PARTNERSHIPS

6/7

CREATIVITY & FLEXIBILITY

8/9

DIVERSITY & LONG TERM RELATIONSHIP

To meet that goal, we are carrying out a complete review of our pipeline. Will our future products bring significant added value to patients and to people in general? As an organization, we are fully committed to unleashing all the creativity and innovation we have within. To do so, we intend to actively engage the world outside our walls. We sincerely believe that in tomorrow’s world, research will be all about networking and openness to scientific knowledge from several different sources: universities, biotech companies, research centers and specialty pharmaceutical companies. To better understand the complexity of life, we are adopting a dynamic approach, open to the application of new technologies and models which are different from our own.

TOP MANAGEMENT COMMITMENT & TEAM DEDICATION

10/11

We also believe that the world’s healthcare needs cannot be met by a single line of business. That is why, outside of prescription pharmaceuticals, we are creating or strengthening our other business activities such as vaccines, consumer healthcare (OTCs), branded generics and services. These will all be adapted worldwide: to each region, each country and each patient.

PUBLIC & PRIVATE PARTNERSHIPS

12/13

PARTNERSHIP OPPORTUNITIES

14/15

RESEARCH & DEVELOPMENT

16/17

Our history shows that we can work with new teams while respecting their distinctive cultural, scientific and human values. We are deeply committed to addressing the unanswered healthcare needs of patients around the world. This ambition will guide all our current and future partnerships.

PRODUCTION

18

SALES & MARKETING

19 20/21

CONTACT US 1

Corporate Santé Sanofi-aventis Recherche et développement Brochure Dépliant

N°1

54,575m

IN EUROPE

At a glance

2008 RESEARCH AND DEVELOPMENT EXPENSES

N°1

Focused on patients’ needs, sanofi-aventis offers a range of essential healthcare assets, including a broad-based product portfolio and a worldwide presence. Sanofi-aventis products and services are centered on patients. Our ambition: to become a diversified global healthcare leader.

IN EMERGING MARKETS

16.6%

OF 2008 NET SALES DEDICATED TO RESEARCH AND DEVELOPMENT

N°1

IN VACCINES

5 27,568 m 2008 NET SALES

51

N°6

PROJECTS IN CLINICAL DEVELOPMENT OF WHICH 21 ARE IN PHASE III OR HAVE BEEN SUBMITTED TO HEALTH AUTHORITIES FOR APPROVAL

WORLDWIDE IN OTC

51,415 m OTC GENERICS 5349 m

522,943m DRUGS

52,861 m VACCINES

We put the patients at the heart of our business activities. Not only are we looking for more effective and safer solutions to improve human health, but also for more affordable and costeffective therapies to which all patients will have access. We develop an innovative approach to provide sustainable access to medicines to people in emerging countries. 2/3

The Group is also present in animal health via the company Merial (2008 net sales: $2,643 m)

Creating Value through Partnerships LAURENCE DEBROUX Senior Vice President, Chief Strategic Officer Sanofi-aventis CREATIVITY & FLEXIBILITY

DIVERSITY & LONG TERM RELATIONSHIP

TOP MANAGEMENT COMMITMENT & TEAM DEDICATION

Partners to your ideas. A signature which reveals our strong commitment to grow your ideas through strategic partnerships and transform them into value-generating therapeutic solutions for patients everywhere. In today’s increasingly complex and challenging healthcare environment, we are fully aware that a greater openness to external skills, creativity and scientific discoveries is essential to our pursuit of innovation. As a global healthcare company, we will share with you our know-how and expertise as well as our resources and capabilities to build a long term and evolving relationship. Through our multidisciplinary and multicultural dedicated teams, we have established a clear path to partnering that will increase proactivity, speed and efficiency in screening, evaluating, negotiating and implementing the right external growth opportunities. By working together, let us combine our strengths and energy to insure your ideas become successful innovative products.

4/5


Lilly en France

Le patient au cœur des priorités de Lilly LE PORTEFEUILLE DE MÉDICAMENTS EN FRANCE

PSYCHIATRIE

ENDOCRINOLOGIE

CANCÉROLOGIE

Zyprexa®(olanzapine)

Gamme Humalog® (insuline lispro) Gamme Humalog Mix® (insuline lispro) Byetta®(exénatide) Gamme Umatrope® (somatropine)

Gemzar® (gemcitabine)

Cymbalta (duloxétine) ®

Prozac®(fluoxétine)

Alimta (pemetrexed) ®

SANTÉ DE LA FEMME Forsteo® (tériparatide)

Né aux États-Unis il y a plus de 130 ans, Eli Lilly, 10e groupe pharmaceutique mondial, a un objectif : améliorer les bénéfices individuels des patients avec des médicaments innovants et de qualité. Le succès de Lilly tient à la fois aux valeurs qui soutiennent son métier -intégrité, excellence et respect des individus- et à son choix de la recherche maîtrisée dans un nombre défini de domaines thérapeutiques : le diabète, la dépression, la schizophrénie, les troubles bipolaires, le cancer, les troubles de l’érection, l’ostéoporose, la cardiologie et les soins intensifs.

Dalila et Alexandre, collaborateurs Lilly

CARDIOVASCULAIRE ET SOINS INTENSIFS Xigris® (drotrécogine alfa (activée)) Reopro® (abcixim) Efient® (prasugrel) DYSFONCTION ÉRECTILE Cialis® (tadalafil)

Vidya, collaboratrice Lilly

Lilly commercialise en France une quinzaine de produits majeurs, dans les axes thérapeutiques du groupe. C’est aussi un acteur industriel important et une entreprise impliquée dans la recherche et dans la formation des professionnels de santé.

Que fait Lilly en France ?

Comment Lilly accompagne les patients?

Une visite médicale certifiée

“Conversations autour du Diabète”, programme pour les patients

Près de 2 700 collaborateurs travaillent chez Lilly France. Fidèles aux valeurs fondatrices du groupe Eli Lilly, les quelques 500 délégués médicaux informent les professionnels de santé en respectant les règles déontologiques de bonne pratique et contribuent au bon usage du médicament. C’est grâce à la qualité de sa visite médicale en ville que celle-ci a été certifiée en 2007. De la recherche clinique à la pharmacovigilance en passant par la production, les collaborateurs Lilly agissent pour améliorer la vie de millions de patients.

1er site de production du groupe Lilly à travers le monde Chaque année, 170 millions d’unités sont produites en France à destination de plus de 100 pays. Le site de production du Laboratoire Lilly est implanté depuis plus de 40 ans

sur le sol alsacien à Fegersheim et réalise 1,6 milliard d’euros au titre de ses activités de production. Près de 1 800 collaborateurs, dont 50 % ont un diplôme supérieur à bac+2, assurent la production pour le monde entier de produits injectables (principalement des insulines). Obtenus par des techniques de recombinaison génétique, tous ces produits sont des médicaments biogénétiques, pour lesquels Lilly est précurseur à l’échelle industrielle.

Conversation MapTM le premier outil de ce programme, est basé sur l’éducation des patients diabétiques par le dialogue et l’échange. Il a été créé par Healthy Interactions, en collaboration avec la Fédération Internationale du Diabète (IDF) Europe et sponsorisé par Lilly. Des cartes de dialogues (questions, idées vraies et fausses, commentaires particuliers…) favorisent le dialogue entre les diabétiques et les professionnels de santé. Un animateur formé aide les participants à apprendre à se sentir impliqués, à discuter et à étudier les sujets touchant au diabète. Conversation MapTM offre un complément aux méthodes traditionnelles d’éducation en permettant une meilleure compréhension, une meilleure gestion de la maladie et en favorisant l’interaction entre le patient et le professionnel de santé.

L’Institut Lilly L’Institut Lilly est une association loi 1901 créée par Lilly France en 1990. L’Institut Lilly apporte un soutien important à la recherche scientifique à travers des bourses de recherche à des jeunes chercheurs. Il contribue également à la formation des professionnels de santé et à l’éducation à la santé du grand public dans l’ensemble des domaines thérapeutiques de référence de Lilly. Depuis près de 20 ans, 300 chercheurs ont été récompensés, près de 100 000 professionnels de santé formés et plus de 5 millions d’euros investis dans des partenariats et des programmes de recherche publique. L’Institut Lilly et la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) viennent de signer une convention de partenariat dans le cadre d’un soutien en commun de 3 bourses de recherche en oncologie, neurologie et psychiatrie.

Insight : comprendre pour agir Le programme Insight s’adresse à des patients schizophrènes et a pour vocation de favoriser l’alliance thérapeutique et l’adhésion aux soins grâce à un programme psycho-éducatif basé sur les différentes dimensions de l’Insight (conscience du trouble). L’Institut Lilly aide les professionnels de santé dans la prise en charge de ces patients schizophrènes en proposant un programme “clés en main” aux équipes soignantes. En 2008, année du lancement du programme, plus de 850 patients ont pu en bénéficier.

Équilibre : nutrition et bien-être À destination des patients souffrant de diverses formes de maladie mentale, Équilibre s’adresse particulièrement aux personnes suivant un traitement avec des médicaments psychotropes. L’objectif est d’éduquer ces patients aux grands principes de diététique et d’hygiène de vie, notamment pour prévenir les problèmes de poids souvent associés à la prise de neuroleptiques, antidépresseurs, antipsychotiques. Le programme a été développé par une équipe comprenant un psychiatre et des nutritionnistes. Il se déroule au fil de 6 ateliers au cours desquels sont expliquées les bases d’une bonne nutrition et du bien-être. Actuellement, le programme Équilibre est déployé dans 516 centres en France, 391 cycles ont été menés à terme et environ 2 000 patients ont eu l’opportunité d’y participer.

Le partenariat Lilly MDR-TB : éradiquer la tuberculose multi-résistante Depuis 2003, Eli Lilly finance un programme destiné à contrer la progression de la tuberculose multi-résistante. Ce programme philanthropique bénéficie de la collaboration de l’OMS avec au total 18 partenaires dans des domaines différents, dans un objectif de transférer la technologie de fabrication de deux antibiotiques à des pays où ces médicaments sont vitaux (Afrique du Sud, Inde, Chine, Russie). Ce programme vise aussi à éduquer les soignants locaux à mieux prendre en charge cette maladie. Pour en savoir plus : www.lillymdr-tb.com

Pour en savoir plus sur Lilly en France : www.lilly.fr • Retrouvez toutes les actions proposées par l’Institut sur le site : www.institutlilly.com

Corporate Santé Lilly et l’innovation

Eli Lilly dispose d’un des portefeuilles de molécules pharmaceutiques les plus dynamiques : 60 molécules sont en développement, dont 23 en phase II et III, soit le double par rapport à 2006.

130 ans d’histoire et 3 les valeurs fondatrices

Il était une fois le colonnel Eli Lilly… Le colonel Eli Lilly, fondateur du groupe Eli Lilly, est né en 1839 dans le Maryland d’une famille d’origine suédoise. Diplômé en chimie et pharmacie, il ouvre une officine en 1860 à Indianapolis. Entre 1862 et 1864, son expérience d’officier dans les armées nordistes pendant la guerre de Sécession constitue un tournant dans sa vocation de pharmacien.

Nous devons être capables de fournir à chaque patient le bon médicament, au bon dosage, au bon moment. Les thérapies ciblées constituent une voie d’avenir très prometteuse, dans la mesure où elles procurent à la fois efficacité thérapeutique et moins de risques d’effets secondaires. John Lechleiter, Président du groupe Eli Lilly

Innovation : quelle est la vision de Lilly ? La culture de la découverte scientifique : le groupe Eli Lilly se donne pour ambition de développer les premières molécules ou les meilleures de leur classe thérapeutique, qui soient capables de changer la manière de traiter une pathologie. Cette culture a déterminé la façon d’innover du groupe Eli Lilly : un investissement important dans la Recherche & Développement ; une activité soutenue dans les biotechnologies et une implication forte dans les thérapies ciblées. Transparence des essais cliniques Dès 2004, Lilly s’est engagé à rendre publics les résultats de tous les essais des produits commercialisés pour lesquels le groupe pharmaceutique est promoteur. Ceci concerne les résultats de tous les essais de phase I (recherche exploratoire), phase II (preuve d’efficacité), phase III (enregistrement) et phase IV (après commercialisation) conduits à travers le monde.

Une implication précoce dans les techniques biogénétiques Afin de mettre au point des médicaments capables de transformer le traitement d’une maladie, Eli Lilly est devenue la 5e entreprise de biotechnologie au monde. Parmi les neuf molécules récemment mises au point, huit sont issues des biotechnologies et plus de 50 % des molécules en cours de développement le sont à partir des protéines biologiques. Pour en savoir plus sur Lilly en France : www.lilly.fr • Retrouvez toutes les actions proposées par l’Institut sur le site : www.institutlilly.com

Les soins apportés aux soldats lui font comprendre que l’efficacité des médicaments est primordiale et que le temps des potions vendues par les “faiseurs de miracles” qui sillonnaient le pays en caravane est révolu. Revenu à Indianapolis, il fonde la compagnie pharmaceutique Eli Lilly en 1876 : elle compte trois salariés, dont son fils de 14 ans, Josuah, et 1 400 dollars de fond. Il décide d’appliquer sa propre méthode pour proposer

des médicaments de qualité : les effets thérapeutiques des traitements sont démontrés et contrôlés par une véritable démarche scientifique, observation concrète et analyse de preuves matérielles, avant d’être commercialisés. Lorsque le Colonel Lilly décède en 1898, l’entreprise offre plus de 2 000 produits et son chiffre d’affaires s’élève à 300 000 dollars.

Eli Lilly et ses valeurs

UNE DES CLÉS DU SUCCÈS : LES PARTENARIATS

À l’origine de la création d'Eli Lilly s’est manifestée une volonté de fournir les traitements les plus efficaces, en essayant de limiter au maximum les effets secondaires. L’héritage d'Eli Lilly, c’est une attitude responsable dans un métier où la vie des hommes est en jeu. Le développement de son activité est encadré par trois principes établis depuis sa création, qui sont encore ses valeurs aujourd’hui.

Eli Lilly est aujourd’hui leader en recherche, développement et production de protéines. Lilly a mis en œuvre une politique étroite de partenariats avec des entreprises spécialisées. Lilly mutualise ainsi les compétences de chercheurs experts dans leur domaine, conserve la réactivité d’une entreprise indépendante, accroît son savoir-faire notamment dans les biotechnologies pour répondre aux besoins médicaux non encore satisfaits. Aujourd’hui, plus de 100 projets de R&D sont engagés en collaboration avec des entreprises privées ou des organismes publics.

LES 3 VALEURS FONDATRICES DE LILLY

L‘INTÉGRITÉ La priorité aux principes d’honnêteté et d’éthique professionnelle les plus stricts et à des valeurs morales exemplaires.

L’EXCELLENCE La recherche constante de nouvelles méthodes pour améliorer les performances des collaborateurs et de l’entreprise, et en faire l’une des meilleures de son secteur d’activité.

LE RESPECT DES INDIVIDUS

Quatre de nos molécules commercialisées et deux molécules en développement sont le fruit de cette politique d’alliance stratégique. Eli Lilly collabore, entre autres, avec Boehringer Ingelheim dans les neurosciences et en endocrinologie, Amylin Pharmaceuticals dans le diabète de type II, Daiichi-Sankyo en cardiologie et avec Centocor en chirurgie cardiovasculaire. Avec le rachat d’ImClone, deuxième plus grande entreprise de biotechnologie spécialisée en oncologie, Lilly a renforcé son portefeuille de molécules dans ce domaine, avec une augmentation de près de 40 % des molécules. En 2009, quatre molécules devraient passer en phase III, dans le cancer du sein, du poumon, du côlon, de la prostate ou encore dans l’hépatocarcinome.

Laboratoire de recherche à Indianapolis

Le souci de protéger toute personne concernée par l’entreprise (patients, clients, collaborateurs, partenaires, professionnels de santé…). La philosophie de Lilly respecte l’équilibre entre ces trois valeurs conjuguées. Rechercher le traitement le plus efficace et fabriquer des produits de qualité, grâce aux compétences les plus pointues ne doit jamais faire perdre de vue l’objectif : le bien-être et la santé du patient, notamment grâce à une collaboration étroite et un échange constant avec les professionnels de santé.

Retrouvez tous les résultats d’essais cliniques sur le site www.lillytrials.com

Pour en savoir plus sur le Groupe Eli Lilly : www.lilly.com

Lilly en bref LE GROUPE ELI LILLY & COMPANY

LES DOMAINES D’ACTIVITÉS DU GROUPE RÉPARTITION DU CHIFFRE D'AFFAIRES PAR DOMAINE THÉRAPEUTIQUE – 2008

5,4 % 1,3%

• 10e laboratoire pharmaceutique dans le monde. • 20,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2008, en hausse de près de 9 % par rapport à 2007. • Présent dans 143 pays.

9,2%

• Neurosciences

14,1%

41,1% • Endocrinologie

• Oncologie • Cardiologie • Santé animale • Autres

28,9 %

• 40 450 collaborateurs à travers le monde.

• 21 sites de production dans le monde dont 6 en Europe : Alcobendas (Espagne), Fegersheim (France), Kinsale (Irlande), Sesto (Italie), Speke (Royaume-Uni), Giessen (Allemagne). • 570 millions d’euros d’investissements industriels en Europe. • 7 471 chercheurs dont 387 basés en Europe.

• 20 % de l’effectif total dédié à la Recherche et Développement (R&D) et réparti sur plus de 50 pays. • 9 centres de recherche dont 2 en Europe (Royaume-Uni, Espagne). • 5e entreprise de biotechnologie au monde. • Près de 19 % du chiffre d’affaires dédié à la R&D en 2008 (3,841 milliards de $).

Lilly c’est qui ? en bref LILLY EN FRANCE

• 16e laboratoire pharmaceutique*.

LES DOMAINES THÉRAPEUTIQUES CHIFFRES 2008

• 4e filiale du groupe après les États-Unis, le Japon et l’Allemagne.

3% 3% 15 %

34 %

17 %

• Le jury des “European • Neurosciences • Endocrinologie Business Award” a • Oncologie nommé Lilly France • Santé de l’homme et de la femme

28 %

• Santé animale • Autres

LILLY FRANCE 13, rue Pagès - 92158 Suresnes Cedex Tél. : 01 55 49 34 34 Fax : 01 41 44 02 47 INSTITUT LILLY 13, rue Pagès - 92158 Suresnes Cedex Tél. : 01 55 49 34 16 Fax : 01 55 49 33 08 SITES INTERNET www.lilly.fr www.institutlilly.com www.lillypro.com www.mondiabete.net www.oncorizon.com www.schizosedire.com www.vaincreladepression.com

“Employeur de l’année” (Employer of the Year)

INFORMATION ET DOCUMENTATION MÉDICALES Le service information et documentation médicales de Lilly France répond aux questions des professionnels de santé, portant sur les produits pharmaceutiques Lilly et leur environnement. Tél. : 0 800 00 36 36 ou 01 55 49 32 51 (numéro gratuit). PHARMACOVIGILANCE Le service de pharmacovigilance de Lilly France délivre et recueille les informations relatives à la sécurité d’emploi des médicaments Lilly. Tél. : 0 800 39 46 34 (numéro gratuit).

et “Entreprise Durable” (Corporate Sustainability) en 2009. • 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008, dont 1,6 milliard d’euros, au titre de ses activités de fabrication (usine de Fegersheim). • 2 670 collaborateurs.

• 1er site de production du groupe à Fegersheim (Bas-Rhin). Près de 1 800 collaborateurs et 280 millions d’euros investis sur le site d’ici à 2009, 360 millions d’euros investis depuis 10 ans.

*Source Gers 2008

NUMÉROS UTILES/CONTACTS PROGRAMME LILLY MONDIAL ASSISTANCE Depuis septembre 2004, date du lancement de Forsteo® (tériparatide), Lilly a mis en place, en collaboration avec Mondial Assistance, un programme d’accompagnement afin de favoriser le bon usage et la bonne observance de Forsteo®. Les professionnels de santé du programme Lillyostéoporose sont joignables 24 h/24 et 7j/7 au : 0 800 800 725 (numéro gratuit).

AU SERVICE DES RÉANIMATEURS Le numéro gratuit 0 800 100 320 est disponible 24 h/24 et 7j/7 pour la mise en relation avec des réanimateurs experts dans l’utilisation de Xigris ® ou avec une équipe médicale dédiée à ReoPro®, afin de répondre à toute question urgente concernant le patient. Ce numéro permet également d’obtenir toute information concernant Xigris ® et ReoPro ®, bibliographie, environnement pathologique.

IZYP09-006 – juin 2009 - ©Lilly France Photographies : Hydris Mokdahi Conception et réalisation : Burson-Marsteller

Lilly Brochure 3 volets

Collaborateurs Lilly


es du médicament collective des entrepris esse Tulipe > la réponse situation de détr aux populations en

pourquoi avoir créé Tulipe ?

a la création de Tulipe, en 1982, est née d’un double constat : • l’aide humanitaire internationale a besoin de médicaments et d’équipement médico-chirurgical • cette aide, destinée à répondre en urgence aux besoins de populations en détresse lors de crises sanitaires aiguës, de catastrophes naturelles et de conflits, sera plus efficace si elle est organisée de façon collective, par une structure permanente animée par des professionnels. En quelques années, Tulipe s’est imposée comme une interface clé entre les entreprises du médicament, dont elle fédère les dons, et les associations de solidarité.

Corporate Santé

séisme au pérou

a

a

aux souffrances humaines, le don de médicament doit tenir compte de multiples facteurs liés à la nature même du produit. Les besoins peuvent varier selon les pays et les situations. Les exigences de qualité sont spécifiques ; mal utilisés, les produits peuvent être nocifs. Tulipe travaille selon les directives de l’organisation mondiale de la santé (OMS), avec des médicaments neufs, dont l’origine et la qualité sont garanties par le maintien de la chaîne pharmaceutique. les produits doivent avoir une durée de péremption supérieure à 14 mois, faire partie de la 15 e liste des médicaments essentiels de l’OMS, correspondre à des formes et conditionnements adaptés à l’envoi en urgence et à l’utilisation dans les pays d’intervention.

www.tulipe.org 2008

séisme en chine

aMai 2008. La terre tremble dans

caravane médicale au maroc

aChaque année, la caravane médicale mise en place par l’association AMDAM (Association Médicale d’Aide au Développement entre l’Auvergne et le Maroc) parcourt le désert marocain. Sa mission : assurer des consultations spécialisées et des interventions chirurgicales dans une zone sous médicalisée du pays. Les cantines de médicaments préparées par Tulipe, et qui n’ont pas été utilisées dans des missions d’urgence, trouvent là une deuxième vie. Et permettent d’assurer chaque année la distribution de près de 12 000 traitements auprès des populations concernées.

la région du Sichuan et la Chine doit faire face à un des plus graves séismes que le pays ait connu : environ 50 000 morts et plus de 200 000 blessés. Tulipe est alors sollicitée pour apporter une aide en médicament. Elle prendra la forme d’une donation de 34 cantines, soit plus de 25 000 traitements, acheminées le 16 mai dans la région du Sichuan par la Délégation à l’Action Humanitaire (Ministère des Affaires Étrangères). Dans ce cas, la donation, d’une valeur de 100 000 €, a été remise au Directeur des Affaires Civiles de la Région du Sichuan et utilisée par les équipes de la Croix-Rouge Chinoise.

les modes d’inTervenTion de Tulipe

a le don de médicaments en situation

a

a

d’urgence est au cœur de l’activité de Tulipe. L’intervention prend alors la forme d’une mise à disposition de kits ou cantines, disponibles à tout moment. les kits de médicaments non attribués à ces missions d’urgence sont, dans un souci de bonne gestion, réaffectés à d’autres programmes d’aide. Dans ce cadre spécifique, ils font l’objet de dons à des organismes français dûment sélectionnés, qui s’engagent à respecter le cahier des charges défini par Tulipe. pour garantir l’efficacité des dons, Tulipe assure deux activités connexes : la formation au bon usage des médicaments et la conduite de missions d’audit sur le terrain.

réacTiviTé Grâce au système de cantines —des kits médicaux prêts à l’emploi stockés à proximité d’un aéroport— Tulipe est capable de répondre aux besoins exprimés dans un délai très court : moins de 24 h. rigueur Tulipe est un établissement pharmaceutique. Son pharmacien responsable assure la responsabilité pharmaceutique, de la donation jusqu’au destinataire final. Les médicaments fournis par Tulipe répondent à des normes strictes. Les associations bénéficiaires sont sélectionnées selon des critères précis. pérenniTé Reconnue “association d’intérêt général” depuis 1994, Tulipe et ses adhérents -les entreprises du médicament-, inscrivent leur action dans le long terme, comme en témoignent les conventions signées avec des associations partenaires.

Tsunami au sri lanka

aDans les 48 heures qui ont suivi la catastrophe de décembre 2004, 43 cantines d’urgence ont été acheminées au Sri Lanka par les associations partenaires de Tulipe : Comité de Secours Internationaux (COSI), Secouristes sans Frontières et la Croix-Rouge Française. Cette donation a permis aux équipes de secouristes d’assurer les soins de première urgence. Une seconde donation, dite de post-urgence, a été effectuée quatre semaines plus tard, à la demande du Ministère de la Santé et sur la base d’une évaluation précise des besoins faite par les ONG sur le terrain. Ces 20 tonnes de médicaments ont permis de relancer le système national d’approvisionnement des structures sanitaires.

cyclone au myanmar

aEn mai 2008, dans un contexte

séisme au rwanda

aSuite au séisme survenu en février 2008 dans la région des grands lacs, à la frontière du Rwanda et de la République démocratique du Congo (RDC), Tulipe a été sollicitée pour l’envoi de cantines d’urgence, afin de prendre en charge les blessés au Rwanda. Il semble en effet que la prise en charge des blessés, côté RDC, soit plus aisée qu’au Rwanda, de par la présence de nombreuses ONG. Les cantines -environ 2 000 traitements-, ont été envoyées sur Kigali et utilisées par la Croix-Rouge Rwandaise, sous le contrôle de l’Ambassade de France.

géopolitique tendu, les autorités birmanes ont mis plus de 48 heures avant d’accepter l’idée d’une aide internationale. De plus, elles ne souhaitaient pas traiter avec de nouvelles organisations. L’essentiel de l’aide sera donc versé, sous forme de financement, aux quelques associations déjà implantées. Un volet d’aide médicale sera mis en place par Tulipe mais plus tardivement —environ 15 jours après la catastrophe— avec l’envoi de 20 cantines, soit près de 20 000 traitements-, à travers deux partenaires : l’association COSI et l’association AMFA (Assistance Médicale Franco Asiatique), présente dans le pays depuis plus de vingt ans et avec laquelle Tulipe avait effectué une mission trois semaines avant le cyclone.

t entreprises du médicamen la réponse collective des se res ion de dét aux populations en situat

> LES RESPoNSABLES

g r o . e p 30 i ul www.t 1 515 000 ES Tulipe > EN CHIFFR

3

permanents

bénévoles

euros de ie dons, u xen provenance de eR u rt ou du médicament ruentreprises 15,49 il la n co structures adhérentes g n e -B Bo u lo 08 97 0 12 10 92 1 47 6 3 0 3 4 + 0 T é l. 6 84 33 1 4 Fa x + ICIAIRES > LES PAYS BÉNÉF

Afghanistan, Albanie, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Chine, Côte d’Ivoire, Géorgie, kosovo, Laos, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Myanmar, Niger, Palestine, Paraguay, République démocratique du Congo, République du Congo, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo.

Christine Perrier, Directeur

CoNSEIL d’AdmINIStRAtIoN

Benoît Gallet, Bristol-Myers Squibb, Président Rafik Allaili, Pfizer Véronique Ameye, Novartis Pharma S.A.S. Jean-François Chambon, GlaxoSmithkline Bruno Erhard, Merck Sharp & Dohme-Chibret Pierre-François Falcou, LFB Éric Fatalot, Chiesi Yves Juillet, Leem Christian Lajoux, Leem Philippe Lamoureux, Leem Richard Lerat, Leem Thierry Moreau-Desfarges, Cyclamed Sylvie Nectoux, Boehringer Ingelheim Catherine Rostker, sanofi aventis Robert Sebbag, sanofi aventis Jérôme Soletti, Leem

2008

Crédits photos : Afp photo/Alberto Orbegoso-Andina – Gettyimages/Boris Breuer Conception et réalisation : Burson-Marsteller

Tulipe Brochure Dépliant chiffres-clés Site internet

les aTouTs de Tulipe

adhérent

Tulipe > en action

a15 août 2007 : un tremblement de terre frappe le Pérou. 9 cantines, soit l’équivalent de 7 200 traitements, sont immédiatement acheminées par avion sous la responsabilité du Ministère des Affaires Étrangères, qui se charge de leur distribution sur place. Les structures sanitaires des villes de Pisco, Ica et Chincha, les plus touchées par le séisme, seront ainsi approvisionnées par Tulipe.

repr is ent

a pour constituer une réponse efficace

es

es

Tulipe eT le don de médicamenT

www.tulipe.org


ResponsabiltÊ Sociale d’Entreprise

Rapports & brochures


6 McCain RSE Europe Continentale

7

RappoRt 2008

89 %

Les hommes

Des salariés* ont répondu être fiers de travailler pour Mccain. Être responsable chez Mccain, c’est se donner les moyens de pérenniser cet attachement. le partage des missions et des valeurs de l’entreprise permet de donner un sens encore plus profond à la contribution de chacun. *enquête interne rH 2007

NOs salariés sONt NOtre PreMière FOrce

accordés à chacun pour qu’il puisse donner le meilleur de lui-même. McCain favorise les initiatives à travers des groupes de travail pour encourager une dynamique de progrès.

EMploYEur rESponSaBlE

La force de McCain réside clairement dans le talent de ses collaborateurs à tous les niveaux. La croissance importante de l’entreprise s’explique par le savoir-faire et surtout par le respect et la confiance

opportunitÉS ÉQuitaBlES

Les deux valeurs fondamentales de la politique de ressources humaines incluent la diversité et l’intégration.

Dans cette optique, McCain continue à : Mettre en place des programmes destinés à attirer et former de nouveaux talents en provenance de communautés diverses. Former ses salariés à rechercher, respecter, mettre en valeur et s’appuyer sur les différences de pensées et d’idées. Faire de l’intégration une vraie composante de nos valeurs de management. McCain ose la différence dans sa gestion des ressources humaines. C’est elle qui insufflera la croissance et l’innovation nécessaires à la pérennité de ses activités.

Responsabilité Responsablité Sociale d’Entreprise 16 McCain RSE Europe Continentale

17

RappoRt 2008

Environnement

McCain RSE Europe Continentale RAPPORT2008 Rapport 2008 Version française Version anglaise Version néerlandaise

29 % c’est la part, annoncée par la FaO, qu’a représenté l’europe dans la production mondiale de pommes de terre en 2006. aujourd’hui la production se développe partout dans le monde de sorte que les pays en voie de développement produisent désormais plus de pommes de terre que les pays développés.

It’s all good.

EuropE ContinEntalE

McCain alimentaire 10, rue Hergé Parc Scientifique de la Haute Borne 59650 Villeneuve d’Ascq Tél. : +33 3 59 36 05 00 Fax : +33 3 59 36 05 72 allEMaGnE

McCain GmbH Kölner Strasse 10b 65760 Eschborn /Ts. Tél. : +49 6196 90020 Fax : +49 6196 9002 27 autriCHE

McCain GmbH Simmeringer Hauptstrasse 397 1110 Wien Tél. : +43 1 768 4524 Fax : +43 1 768 452414 BElGiQuE

22 McCain RSE Europe Continentale

McCain Foods Belgium N.V. Nijverheidsstraat 2 2280 Grobbendonk Tél. : +32 14 508 211 Fax : +32 14 500 301

Croissance Durable DanEMarK

McCain Foods Denmark Virkelyst 8 A 4420 Regstrup Tél. : +44 1 4570 20 6007 Fax : +44 1 4559 20 7211

Chez McCain Europe Continentale, près de 30 ingénieurs et techniciens agronomes travaillent étroitement avec le monde agricole. Ensemble avec les agriculteurs, ils se penchent sur les progrès scientifiques

ESpaGnE

Les sources d’approvisionnement McCain sont sécurisées par l’application d’un cahier des charges “frites” à la production. La majorité des pommes de terre proviennent d’exploitations agricoles certifiées par un organisme tiers. Les standards de certification les plus utilisés incluent VVA Global GAP et GIQF.

italiE

McCain España, S.a. Serrano, 240 28016 Madrid Tél. : +34 91 443 0400 Fax : +34 91 457 4655

FranCE

McCain alimentaire Sa Parc d’Entreprises de la Motte du Bois – BP 39 62440 Harnes Tél. : +33 3 21 08 78 00 Fax : +33 3 21 08 78 01 McCain Hellas Ltd. 153 Tatoiou Str. 144 52 Metamorphosi Athens Tél. : +30 210 28 34 091 Fax : +30 210 28 36 776 McCain Foods Simmeringer Hauptstrasse 397 1110 Wien, Autriche Tél. : +36 209 581 263 Fax : +36 1 239 04 25 iNterNatiONal year OF tHe POtatO 2008 l’annÉE intErnationalE DE la poMME DE tErrE

Au cours des vingt prochaines années, la population mondiale devrait croître de plus de 70-80 millions d’habitants par an, dont plus de 95 % dans les pays en développement. Dans ces pays, l’accès à la nourriture et à l’eau se fait déjà dans

rouManiE

McCain Smaranda Braescu 11A str., BI 1l, Sc. 2, Ap. 22 Sector 1, Bucharest Tél./Fax : +4 021 232 9038 SloVaQuiE

McCain Foods Holland BV Siriusdreef 2 2132 WT Hoofddorp Tél. : +31 23 -5584744 Fax : +31 23 -5651495

McCain Foods Simmeringer Hauptstrasse 397 1110 Wien, Autriche Tél. : +421 9 037 22 133 Fax : +421 2 654 23 021

poloGnE

SloVÉniE

paYS-BaS

McCain Foods Finland Emännäntie 12 Kirkkonummi 02400 Tél. : +358 9 2957 7353 Fax : +358 9 2957 7363

HonGriE

Des plans d’incitations financières permettent aux agriculteurs d’investir dans des capacités de stockage de qualité.

McCain alimentari Italie Srl Via Bianzanella 11 Casella Postale 178 24100 Bergamo Tél. : +39 0 35 22721 11 Fax : +39 0 35 22721 50

FinlanDE & paYS BaltiQuES

GrÈCE

McCain entretient des relations transparentes et suivies sur le long terme avec plus de 2 000 agriculteurs en Europe. Beaucoup sont partenaires de McCain depuis plus de vingt ans. “Le guide du producteur”, créé en 1987 en France, réactualisé, est mis à disposition des agriculteurs pour les aider à optimiser leur culture de pommes de terre.

McCain Selanov trg 5 1210 Lj-Sentvid Ljubjana Tél. : +386 1 512 16 55 Fax : +386 1 512 61 84

McCain poland Sp. zo.o Chociwel 25 57-100 Strzelin Tél. : +48 713957100 Fax : +48 713957101 portuGal

McCain portugal Lda. Alameda Combatentes da Grande Guerra, 47 Edificio S. José - esc. 202 2750-326 Cascais Tél. : +351 214812330 Fax : +351 214812339

SuÈDE

McCain Foods Sweden aB Ekbacksvägen 20 16869 Bromma Tél. : +46 8 5561 1690 Fax : +46 8 5561 1699 23

RappoRt 2008

rÉpuBliQuiE tCHÈQuE

McCain Foods Zeleny Pruh 95/97 140 00 Praha 4 Tél. : +420 227 027 520 Fax : +420 227 027 536 des conditions difficiles. Les Nations Unies et la communauté internationale luttent pour garantir la couverture alimentaire des générations présentes et futures, tout en protégeant les ressources naturelles dont nous dépendons tous. Elle a identifié la pomme de terre comme un élément important pour relever le défi de la malnutrition et de la pauvreté.

porte plus précisément, dans 20 pays en voie de développement, à : Informer les populations sur les valeurs nutritives de la pomme de terre et les avantages de sa culture. Fournir des produits hautement nutritifs à faible coût de production. Développer les capacités agricoles des exploitants.

McCain s’est donc tout naturellement associé à la FAO (Food and Agricultural Organization) pour promouvoir ces différents objectifs tout au long de l’année 2008. Son engagement au niveau global

McCain a effectué un premier don aux Nations Unies en octobre 2007, suivi en juin 2008 d’un second, confirmant tout l’intérêt de l’entreprise pour cette cause mondiale.

www.mccain.com

Imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement PEFC / 10-31-1342

en matière d’usage d’intrants, de procédés d’irrigation et de développement de nouvelles variétés.

Conception et réalisation : Burson-Marsteller - Crédits photos : Gettyimages - Illustrations : Serge Bloch -

SaVoir-FairE aGriColE Et rECHErCHE En aGronoMiE

Ra

ppoR

t 2008

McCain RSE Europe Continentale


GEO 20 VI

EN G A

TA T I O

NO

3

POINTS D’AMÉLIORATION • Mobiliser l’ensemble des Centres régionaux au travers d’objectifs partagés sur cet engagement : la mise en place de Comités de gouvernance est par exemple à étendre à d’autres Centres régionaux.

4- 4 4+

3

3

+

IO

les grands sujets qui les concernent. ment nous a incités à partager avec nos clients et Quatre sessions du Club Eau+ ont eu lieu en 2008 : nos partenaires les nouveaux inputs qui interrogent à Dunkerque, Jean Jouzel a introduit et animé le les services de l’eau et de l’assainissement : quid débat sur l’impact du réchauffement climatique sur de l’impact du réchauffement climatique sur les les ressources en eau ; à Cannes, Dominique Bourg ressources en eau ? Comment préparer le bon état a livré son expertise de la démocratie participative ; écologique des masses d’eau pour 2015 ? Comment à Bordeaux, Allain Bougrain-Dubourg et la CDC les métiers de l’eau et de l’assainissement peuventBiodiversité ont défriché les problématiques liées ils contribuer à la réduction des émissions de gaz à la biodiversité et à sa valorisation économique ; à effet de serre ? Quels sont les enjeux de l’eau au enfin un voyage d’étude a été organisé pour visiter sein des éco-quartiers ? Que penser de la récupérales éco-quartiers de Fribourg. Notons également à tion des eaux de pluie ? Comment concilier baisse Bordeaux la création d’un Comité de Gouvernance des volumes et maintien du prix de l’eau ? qui crée une opportunité de dialogue entre l’opéraPour débattre de ces questions, Lyonnaise des Eaux CE QUE NOUS DIT VIGEO 2 ANS APRÈS 2007 2008 teur et ses parties prenantes ; une expérience à s’entoure d’experts et noue des partenariats de POLITIQUE reproduire dans d’autres Centres régionaux. compétences avec des associations dont l’expertise POINTS FORTS est nécessaire. France Nature Environnement nous • Les moyens et dispositifs déployés visant à l’amélioration des rendements aide ainsi à travailler sur les modalités de mise en de réseaux et à la lutte contre le gaspillage sont variés et performants : œuvre de laDÉPLOIEMENT directive de 2015 en rencontrant notre scanner, système de détection acoustique, sectorisation, télérelève, etc. management ; avec l’INC nous travaillons sur la valo• De nouvelles offres ont également été développées : télérelève, réutilisation risation de l’eau du robinet comme eau de boisson des eaux usées, etc. notammentRÉSULTATS auprès des enfants. • Les indicateurs de résultats sont en progression. “LE CLUB EAU+, CELA RESTE TRÈS OBJECTIF, LA CRÉATION DU CLUB EAU+ POINTS IL Y A UNE VRAIE HONNÊTETÉ DE LA Créé en 2008, le Club Eau+, élément constitutif du D’AMÉLIORATION • Les politiques mises en œuvre dans les différents Centres régionaux DÉMARCHE”. Conseil Prospectif, fédère les clients de Lyonnaise manquent d’homogénéité. des Eaux qui veulent bien y adhérer autourde de l’entreprise trois “LE DÉVELOPPEMENT DURABLE PEUT AMENER objectifs : permettre aux élus d’échanger sur leurs À SE POSER LES QUESTIONS IMPORTANTES bonnes pratiques en matière de développement DANS UNE DÉMARCHE SEREINE ET PERMET durable ; débattre des questions complexes sur DE PARTAGER DES OBJECTIFS ENTRE lesquelles Lyonnaise des Eaux a besoin de comprendre les différents points de vue en présence avant de COLLECTIVITÉS ET OPÉRATEURS”

NOTAT

4- 4 4+ 3+

NOTAT

2 2+ 3- 3

3 3 3 3 4 4

ÉLU

4

GEO 20

N

NOTAT

IO

2

1

2-

2007 2008 POLITIQUE

3 3

DÉPLOIEMENT

2 3

RÉSULTATS

2 2

V I G EO 2 0 0

3

4- 4 4+

VI

8

L UA

2006>2010

ENGAGEMENTS DE LYONNAISE DES EAUX POUR UNE GESTION DURABLE DE L’EAU

N

3+

NO

TA T I O

RENDRE À LA NATURE UNE EAU PROPRE 07

12

08 20

12 E N G A G E M E N T S P O U R U N E G E S T I O N D U R A B L E D E L’E A U PA G E 13

M EN

T

D ’É

GE

VA

RT

PA G E 12

EN G A

2 2

• La création du “Club Eau+” qui favorise l’échange entre élus et acteurs locaux sur les bonnes pratiques et permet également de rester à l’écoute des besoins des clients, • La création du “Comité de gouvernance” ouvert aux parties prenantes à Bordeaux notamment, • Le projet de refonte du site Internet dont l’objectif est d’instaurer une communication participative et contributive, et ouverte aux Centres régionaux.

PP O

2 3

RÉSULTATS

POINTS FORTS

RA

DÉPLOIEMENT

LA PREUVE PAR L’EXEMPLE

2-

CE QUE NOUS DIT VIGEO 2 ANS APRÈS

ON

3 3

0

2 2+ 3- 3

TI

2007 2008 POLITIQUE

NOTRE DÉMOCRATIE S’INTERROGE SUR L’EAU : JUSTE PRIX DE L’EAU, RISQUES ENVIRONNEMENTAUX, ÉVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES, PROJET DE RÉUTILISATION DES EAUX USÉES OU DES EAUX DE PLUIE, MODE DE GESTION. LYONNAISE DES EAUX SE DOTERA, D’ICI 2007, D’UN CONSEIL PROSPECTIF QUI RÉUNIRA DES EXPERTS, DES ASSOCIATIONS ET DES MEMBRES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR DÉBATTRE DE LA GESTION DURABLE DE L’EAU ET AGIR. LOCALEMENT, ELLE S’ENGAGE À PARTICIPER À TOUTES LES INSTANCES DE DÉBAT DÉMOCRATIQUE SUR L’EAU.

1

3

1

2-

LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE

8

IO

NO

N

3

N L’INTELLIGENCE COLLECTIVE, UNE MÉTHODE D’AVENIR proposer des solutions ; mettre à la disposition des DES PARTENARIATS DE COMPÉTENCE V IGEO 20 0 sur élus le témoignage d’experts Tout au long de l’année le Grenelle de l’EnvironneN et de scientifiques

8

2

V I G EO 2 0

PA G E 10

M EN

07

N

GEO 20 VI

07

TA T I O

CONTRIBUER AU DÉBAT DÉMOCRATIQUE SUR L’EAU

GE

T

12

Responsabilité Sociale d’Entreprise 12 engagements de Lyonnaise des Eaux pour une gestion durable de l’eau Brochure

12 E N G A G E M E N T S P O U R U N E G E S T I O N D U R A B L E D E L’E A U PA G E 2 9

M EN

T

EN G A

PA G E 2 8

GE

2 2+ 3- 3

CE QUE NOUS DIT VIGEO 2 ANS APRÈS POINTS FORTS • Un engagement ambitieux, salué par les parties prenantes, • Des nouvelles offres commerciales orientées vers le suivi des rejets dans les milieux ont été développées : stations SIRÈNE, engagement de résultat sur la qualité des milieux, gestion dynamique des réseaux, offres qualité des eaux de baignade… • Des projets innovants pour la protection de la biodiversité ont été engagés par différents Centres régionaux en partenariat avec des associations environnementales.

POINTS D’AMÉLIORATION • L’orientation sur la protection de la biodiversité mérite d’être formalisée et précisée, • Le système de reporting doit être complété par un indicateur de suivi de l’avancement des projets relatifs à la protection de la biodiversité, • Une sensibilisation interne est à prévoir notamment pour intégrer la protection de la biodiversité aux plans d’exploitation des stations d’épuration.

NOUS TRAITONS LES EAUX USÉES ET RECYCLONS L’EAU DANS LES MILIEUX NATURELS. LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES PERMETTENT D’OPTIMISER LA QUALITÉ DES REJETS EN FONCTION DES MILIEUX RÉCEPTEURS (RIVIÈRES, LACS, PLANS D’EAU, LITTORAL, EAUX DE BAIGNADE…). LYONNAISE DES EAUX S’ENGAGE À METTRE À LA DISPOSITION DES COLLECTIVITÉS LOCALES QUI LE DEMANDENT UN OUTIL DE MODÉLISATION DE L’IMPACT DES REJETS DANS LES MILIEUX NATURELS AINSI QU’UN PLAN DE PROTECTION DE LA FAUNE ET DE LA FLORE.

LA PREUVE PAR L’EXEMPLE

DE LA MAÎTRISE DE LA QUALITÉ DES REJETS À LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ Les stations d’épuration, dont la fonction première est d’assainir les eaux usées, se métamorphosent : elles deviennent en tant que telles des lieux de biodiversité ; elles sont aussi le point de départ de programme de protection des milieux naturels. Il en va ainsi du programme “zéro nuisance” de la station d’épuration de Vallauris Golfe-Juan, ou encore du système d’assainissement de la Communauté de communes du Briançonnais, élément d’un vaste programme de sauvegarde des rivières des HautesAlpes. Un programme complet de suivi de l’impact des rejets sur le milieu naturel est aujourd’hui déployé sur 10 des 16 stations d’épuration de plus de 100 000 équivalent-habitants gérées par Lyonnaise des Eaux. UN CENTRE DE COMPÉTENCES DÉDIÉ AUX MILIEUX AQUATIQUES L’activité du Centre de Compétences Milieux Aquatiques de Marseillan, créé en 2006, s’est largement développée en 2007. Il gère actuellement une vingtaine de projets : contrôle de la qualité de l’eau de surface, stations SIRÈNE de mesure en continu de la qualité de l’eau à Lourdes, Grasse, Reims,… Le Centre sera chargé du suivi de la qualité du milieu aquatique dans le cadre du renouvellement du contrat de délégation de l’assainissement de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau. INTÉGRER LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ À CELLE DU MILIEU NATUREL Invitée à participer au groupe de travail “biodiversité et ressources en eau” du Grenelle de l’Environnement, Lyonnaise des Eaux est convaincue de l’importance de sa mission pour aider à préserver

la biodiversité, tout particulièrement dans les cours d’eau et les zones humides. Les projets pilotes se multiplient : à Flammerans, un projet de restauration de zones humides associe le Syndicat Mixte du Dijonnais, Lyonnaise des Eaux et le Conservatoire des Sites Naturels Bourguignons. À Bordeaux, un plan de gestion de la biodiversité est mis en place sur les étangs de Thill et Gamarde en partenariat avec l’association Cistude Nature. DES SUCCÈS DANS LA MAÎTRISE DES EAUX PLUVIALES Développé avec le concours des équipes d’Eau et Force Paris Ile-de-France, l’outil MAGES permet au SIAAP de se doter d’une véritable tour de contrôle qui lui permet d’agir en aiguilleur des flux grâce à une veille permanente, 24 h sur 24 sur les 400 kilomètres de réseau dont il a la responsabilité. La protection du milieu naturel passe également par la collecte et la dépollution des eaux pluviales. Lyonnaise des Eaux, qui a développé cette compétence auprès de grandes collectivités (Bordeaux, Nice, Biarritz), est devenue spécialiste de la gestion des rejets pluviaux des aéroports. Après Orly et Roissy, elle gère depuis mai 2007 le pluvial de Toulouse-Blagnac, avec une forme contractuelle qui constitue une première dans le secteur de l’eau, le contrat de partenariat.

“C’EST BIEN DE S’ENGAGER SUR DES ACTIONS LOCALES, MAIS C’EST À L’ÉCHELLE DES BASSINS VERSANTS, EN S’IMPLIQUANT POUR LES SAGE ET SDAGE, QU’ON ARRIVERA À DES RÉSULTATS” ASSOCIATION

IL SERAIT AUTANT D EAUX DISP LES PLUS LYONNAIS CONSOMM

LA PRE

DES MO INTÉGR

Renforcemen nouveaux ou Le Centre tec a spécialisé p recherche de deux agents à cette missi d’une soixan temps. À fin (l’équivalent de 480 000 h

LE DÉPLOIE LES RÉSEA La multiplica supervision d en continu d zones de dis À un niveau tique équipé permettent d et de transm vers un logic sur le réseau court. Cette d’économise en 2007. Elle Corbeil-Esso Traquer les f nation : le C travaille à un étudiant la p qu’ils puisse les réseaux


éValuation Vigeo

1 2- 2 2+ 3- 3 3+ 4- 4 4+

3

a

politiquE ________ déploiEmEnt _____

RéSultatS ________

3 3 3

le constat de Vigeo en 2008 lES pointS d’amélioRation ¬un traitement partiel de la controverse sur la visite médicale. ¬pas d’actions spécifiques sur la lutte contre la contrefaçon. ¬une intégration de facteurs de responsabilité sociale très partielle dans le processus d’achat. ¬une pratique des enchères inversées vécue de manière traumatisante par les prestataires.

Garantir la qualité des produits mis à disposition des professionnels de santé et leur juste usage au bénéfice des patients est le défi quotidien de bristol-Myers Squibb. de l’achat des matières premières actives qui entrent dans la composition des médicaments au dialogue avec les médecins et les pharmaciens, en ville comme à l’hôpital, de multiples parties prenantes sont impliquées.

protection des actifs de l’entreprise et confidentialité, conservation des archives et diffusion des informations.

¬lA cOMPlIANcE, GARANT dE l’INTéGRITé la responsabilité sociale d’entreprise s’ancre donc, en amont, dans le partage et la mise en œuvre de principes éthiques vis-à-vis de l’ensemble de ces parties prenantes. ces principes sont synthétisés à travers un système de valeurs et de règles de conduite, décrits dans la charte bristol-Myers squibb, texte fondateur, et quatre codes opérationnels qui encadrent l’action au quotidien : ¬“les comportements clés de bristol-Myers squibb” définissent les orientations qui doivent inspirer les collaborateurs dans leurs pratiques professionnelles et managériales. ¬“le code d’éthique et de déontologie professionnelle”, ou “corporate compliance” édicte les règles de comportement individuel en matière d’éthique qui s’imposent à chaque collaborateur dans les différentes situations de la vie professionnelle : relations avec les concurrents, les clients, les fournisseurs et les pouvoirs publics, conflits d’intérêt, relations avec les collaborateurs et respect de la vie privée,

¬“la charte de la Visite Médicale” traite, plus spécifiquement, des relations entre l’entreprise et les professionnels de santé, dans un domaine sensible, celui de l’information et de la promotion des produits par la visite médicale. ¬“sustainability 2010” fixe les objectifs à atteindre en matière d’environnement (maîtrise des impacts), de santé et de sécurité. ¬lE RôlE dE lA dIREcTION dES AffAIRES RéGlEMENTAIRES des programmes de formation des collaborateurs et une organisation dédiée -responsable compliance groupe (chief compliance officer), responsable éthique (chief ethics officer) et Médiateur (ombudsman)- permettent de faire vivre un état d’esprit en cohérence avec le cadre ainsi défini. dans ce contexte, c’est le pharmacien responsable qui incarne l’engagement de l’entreprise vis-à-vis du patient. Mandataire social pénalement responsable, il a autorité sur toute l’entreprise. garante du respect des règles qui régissent l’industrie pharmaceutique, et notamment du code de la santé publique, la direction des affaires réglementaires qu’il anime intervient dans 4 domaines clés.

R

SRE S¬E

0¬ 60/ 10 7

coMpoRteMents Sur lEs Marchés

lES pointS foRtS ¬une organisation de compliance qui encadre fortement les risques sur le plan de l’éthique. ¬une organisation robuste pour la gestion des crises et les enjeux de sécurité sanitaire. ¬la certification de la visite médicale de ville acquise en 2007. ¬des achats de production prenant en compte en partie les conditions environnementales chez les fournisseurs.

BMS RSE-v8.indd 8

1 2- 2 2+ 3- 3 3+ 4- 4 4+

3+at

politiquE ________ déploiEmEnt _____

RéSultatS ________

4/8/09 09:54:59

le constat de Vigeo en 2008

4 3 3

ResSources huMainEs

lES pointS foRtS ¬un dialogue social actif et constructif. ¬des mesures de prévention en santé & sécurité adaptées aux activités de chaque site. ¬une volonté de promouvoir la mobilité interne. ¬une gestion des âges dynamique envers les jeunes. ¬des programmes de rémunération qui reposent sur des règles précises, connues de tous. ¬une communication interne descendante riche.

lES pointS d’amélioRation ¬une communication partielle lors des restructurations, ce qui peut alimenter les inquiétudes. ¬une faible responsabilisation des managers de proximité. ¬des pratiques rh encore peu homogènes sur l’ensemble du périmètre. ¬une méconnaissance par les salariés des passerelles entre les métiers. ¬une réflexion en cours sur l’emploi des seniors très partiellement traduite dans les faits.

dans un secteur caractérisé depuis plusieurs années par de fortes mutations, consécutives à un changement de modèle économique, la politique Rh se doit d’anticiper et d’accompagner les évolutions avec un maximum de transparence. dialogue social, gestion prévisionnelle des emplois et maîtrise de la mobilité sont ainsi les fondements de l’approche de bristol-Myers Squibb.

socle de cette approche projective : la cartographie des métiers a permis de définir une vision partagée pour une trentaine de métiers, considérés comme sensibles ou émergents, dans les différents domaines d’activité : développement clinique, fabrication, conditionnement, maintenance, distribution, information médicale…

¬ANTIcIPER lES évOluTIONS perte de brevets, montée en puissance des génériques mais également des biotechnologies, exigences croissantes des autorités de santé, confrontées notamment au problème récurrent du déficit de l’assurance-maladie, évolution de la médecine de ville et de l’hôpital, sont autant de tendances lourdes qui impactent, de façon durable, le contexte dans lequel opère bristol-Myers squibb. pour répondre aux enjeux économiques et sociaux induits par ces évolutions, l’anticipation en matière d’emplois et de compétences est un levier clé. l’accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (gpec) signé en 2008 avec les partenaires sociaux a donc un double objectif : ¬anticiper les évolutions prévisibles de l’organisation et des emplois, ¬identifier les compétences de demain, correspondant à ces emplois.

¬AccOMPAGNER lA MObIlITé sont ainsi analysées, pour chacun de ces métiers, les perspectives d’évolution en termes quantitatif et qualitatif, les connaissances et les compétences requises, les passerelles envisageables entre un métier donné et les autres métiers de l’entreprise, voire même vers d’autres secteurs d’activité. cette approche transversale, qui se traduit par des préconisations opérationnelles en matière de formation et favorise, si nécessaire, l’orientation des collaborateurs vers un contrat de mobilité, a notamment permis d’approfondir la problématique des délégués médicaux. elle fait l’objet d’une gpec spécifique, à l’échelle du leem mais également de bristol-Myers squibb. depuis décembre 2008, un outil d’orientation professionnelle dédié à ce métier, conçu et géré avec les partenaires sociaux, est accessible via internet.

BMS RSE-v8.indd 13

4/8/09 09:55:02

RT

20

0

9

Responsabilité Sociale de l ’ Entreprise O

4/8/09 09:55:01

PP

BMS RSE-v8.indd 12

RA

Bristol-Myers Squibb Rapport 2009

éValuation Vigeo

BMS RSE-v8.indd 9

RR SSE E¬ ¬1 00/ 111

Responsabilité Sociale d’Entreprise

4/8/09 09:54:59

BMS RSE-v8.indd 1

4/8/09 09:54:54


3 qUESTIONS à MIkE SEELEy - Senior Vice-PreSident euroPe et directeur GénéraL France

8 ENGAGEMENTS POUR UN PARTENARIAT DURABLE AVEC L’HÔPITAL MISSION DE BRISTOL-MYERS SQUIBB À L’HÔPITAL L’ENGAGEMENT de notre entreprise, Bristol-Myers Squibb, impliquée dans le monde de la santé, contribue au progrès thérapeutique au service des patients qui utilisent nos médicaments. L’ENGAGEMENT, c’est un état d’esprit des équipes Bristol-Myers Squibb, qui se sentent totalement concernées par leur mission, qui est d’embellir et prolonger la vie des patients. Le monde de la santé de demain est celui que nous construisons ensemble. À ce titre, chaque ENGAGEMENT compte. Vous pouvez compter sur Bristol-Myers Squibb pour vous accompagner dans vos actions et créer un environnement qui bénéficie aux patients que vous soignez.

Responsabilité Sociale d’Entreprise 8 engagements de Bristol-Myers Squibb pour un partenariat durable avec l’Hôpital Bilan 12 mois Brochure

1

Centrer notre R&D sur des maladies graves et mettre à disposition des médicaments innovants au bénéfice des patients

5

Proposer des formations innovantes pour les acteurs de l’Hôpital

2

Garantir une information loyale, pour un juste usage de nos médicaments

6

Simplifier la relation entre Bristol-Myers Squibb et l’Hôpital

3

S’impliquer dans le parcours du patient, pour faciliter les passerelles entre l’Hôpital et la Ville

7

S’impliquer dans des partenariats de solidarité

4

Mettre en commun les savoir-faire de l’Hôpital et de Bristol-Myers Squibb

8

Participer à la préservation de l’environnement

POUvEz-vOUS NOUS RAPPELER LES RAISONS QUI cONDUISENT BRISTOL-MYERS SQUIBB À PROMOUvOIR UNE cHARTE D’ENGAGEMENTS vIS-À-vIS DE L’HÔPITAL ? Bristol-Myers Squibb et l’Hôpital sont clairement dans une relation d’interdépendance. Précisons que le terme Hôpital doit ici être entendu dans son acception la plus large et désigne l’ensemble des établissements de santé, qu’ils soient publics ou privés. L’Hôpital est un interlocuteur de Bristol-Myers Squibb de plus en plus important, compte tenu des choix stratégiques du groupe en matière de recherche et développement. Les contacts sont quotidiens avec les professionnels de santé, avec un objectif commun : la qualité de la prise en charge des patients. à un moment où entreprises du médicament comme établissements de soins savent qu’ils sont confrontés à des mutations de grande ampleur, il nous a paru important de redéfinir notre relation avec l’Hôpital. En septembre 2008, nous avons formalisé 8 engagements, qui se déclinent en 37 actions, avec l’intention de rendre compte périodiquement de leur mise en œuvre. C’est précisément l’objet de ce bilan 12 mois.

UN AN APRèS, Où EN êTES-vOUS DANS LA MISE EN œUvRE DE cES ENGAGEMENTS ? L’un des défis tient à l’ampleur du champ couvert, qui va de la R&D à la préservation de l’environnement en passant par l’information ou la mise en commun des savoirfaire. Tous ces sujets intéressent la relation entre Bristol-Myers Squibb et l’Hôpital ; nous devons donc les faire avancer de front. L’autre enjeu tient à la diversité des axes thérapeutiques sur lesquels travaille l’entreprise. quand on parle formation, par exemple, cela suppose de raisonner oncologie, mais également rhumatologie, virologie, hépatologie, neurosciences ou maladies du métabolisme. Au global, ma perception est que nous avons pris des initiatives pertinentes, durant ces douze derniers mois, dans nombre de ces domaines.

SUR QUOI vONT PORTER PLUS SPécIfIQUEMENT vOS EffORTS DANS LES PROcHAINS MOIS ? Le lancement d’un portail internet aussi complet et facile d’utilisation que possible, pour l’ensemble des professionnels de santé, est un sujet qui nous tient à cœur. Nous avons déjà mis en place certaines de ses composantes ; l’objectif est d’aboutir d’ici le printemps 2010. Dans un registre différent, nous avons identifié des attentes fortes pour accompagner la création de passerelles entre médecine de ville et médecine hospitalière, dans l’intérêt du patient. Bristol-Myers Squibb, présent en ville et à l’hôpital, a sans doute un rôle à jouer.

8-engagements-final-text-v2.8.indd 2-3

11/8/09 18:49:58

ENGAGEMENT N°1

ENGAGEMENT N°2

Centrer notre R&D sur des maladies graves et mettre à disposition des médicaments innovants au bénéfice des patients INDIcATEURS

AcTIONS

En 2008 • 85 études cliniques réalisées en France • dans 510 centres investigateurs • incluant 812 nouveaux patients • 25 études pharmacoépidémiologiques, impliquant 5 600 professionnels de santé et incluant 4 430 nouveaux patients

• Focaliser la R&D sur 10 axes thérapeutiques prioritaires : cancer et leucémie, sida, troubles psychiatriques, Alzheimer, hépatites, athérothrombose, diabète, obésité, polyarthrite rhumatoïde, greffe d’organes.

En 2009 • 78 études cliniques en cours de réalisation en France(1) • dans 448 centres investigateurs(1) • incluant 931 nouveaux patients(1) • 18 études pharmacoépidémiologiques en cours ou nouvelles incluant 1 850 nouveaux patients(1)

AcTIONS • Réaliser des essais cliniques en France, de la phase I à la phase IV, qui soutiennent et développent la recherche clinique à l’Hôpital. • Organiser la mise à disposition précoce des médicaments lorsque les besoins du patient le nécessitent.

BRISTOL-MYERS SQUIBB A fAIT LE cHOIx DE cIBLER SA REcHERcHE SUR

• Actualiser et évaluer les connaissances de l’ensemble de vos interlocuteurs Bristol-Myers Squibb sur nos médicaments et sur le fonctionnement de l’Hôpital. • Accompagner les praticiens dans l’utilisation de nos médicaments. • Informer sur le financement de nos médicaments.

• Réaliser et diffuser des études pharmaco-économiques. • Informer sur les résultats et la cartographie de nos essais thérapeutiques et de nos études observationnelles. • S’impliquer dans la sécurité du circuit de nos médicaments, dans le cadre du contrat de bon usage. • Certifier la Visite Médicale Bristol-Myers Squibb Hôpital en 2009, sur la base du référentiel HAS.

DIx AxES THéRAPEUTIQUES concernant des pathologies graves pour lesquelles

les traitements actuels restent non satisfaisants. Une cinquantaine de molécules sont aujourd’hui en développement à l’échelle mondiale, dont 8 sont en phase finale. LA fRANcE jOUE UN RÔLE IMPORTANT DANS LE DISPOSITIf R&D DE BRISTOL-MYERS SQUIBB. Elle se situe au 2e rang mondial, dans le groupe, en termes de nouveaux essais. En 2009, 78 essais cliniques sont conduits dans 448 centres investigateurs, répartis sur l’ensemble du territoire. Ils portent sur 21 molécules. La moitié de ces essais se situent en phase précoce (phase I et II).

L’AcTUALISATION PERMANENTE DES cONNAISSANcES DE L’ENSEMBLE DES cOLLABORATEURS de Bristol-Myers Squibb en relation avec l’hôpital est le premier garant d’un juste usage de nos médicaments. Du 1er juillet 2008 au 30 juin 2009, plus de 1 350 heures de formation ont été dispensées aux équipes terrain qui rencontrent les professionnels de santé. LA PUBLIcATION DES RéSULTATS DES ESSAIS cLINIQUES ET LA RéALISATION D’éTUDES PHARMAcO-écONOMIQUES y contribuent également :

Répartition des essais cliniques 2009 en France 6,5 %

• En 2008, Bristol-Myers Squibb a conduit une étude d’évaluation des coûts par niveau d’activité de la polyarthrite rhumatoïde.

3% 6,5 %

• Bristol-Myers Squibb s’engage à communiquer le résumé des essais de tous ses produits et à divulguer les résultats des essais de ses produits commercialisés. Le lien “Clinical Trials Disclosure” permet l’accès à ces informations en ligne sur le site institutionnel de Bristol-Myers Squibb.

11 % 14 %

(1) au 30 juin 2009

Garantir une information loyale pour un juste usage de nos médicaments

51 %

46 %

40 %

22 %

AN BIL IS O 12 M

Virologie

phase 1

neurosciences

phase 2

Maladies cardiovasculaires immunologie

• Bristol-Myers Squibb s’engage également à divulguer les résultats des essais initiés depuis mai 2009 (hors phase I) de ses molécules en développement.

INDIcATEURS • 1 353 heures de formation produit et système de santé pour 121 délégués hospitaliers, directeurs régionaux et MSM (Medical Science Manager) (2e semestre 2008/ 1er semestre 2009) • 12 résultats d’essais cliniques publiés en 2008 ; 9 en 2009

N BILA IS O M 12

• 1 étude pharmacoéconomique conduite en 2008/2009 • Bus d’information oncologie/hématologie (actualités et produits) à destination des spécialistes hospitaliers : 11 centres hospitaliers visités en janvier/ février 2009 12 en septembre/ octobre 2009

AN BIL IS O 12 M

phase 3 phase 4

oncologie

8-engagements-final-text-v2.8.indd 4-5

11/8/09 18:49:58

ENGAGEMENT N°5

ENGAGEMENT N°6

Proposer des formations innovantes pour les acteurs de l’Hôpital

INDIcATEURS

AcTIONS

• 9 formations dont le programme est validé par des sociétés savantes en 2008/2009

• Développer et diffuser, en partenariat avec les sociétés savantes, des formations validantes pour les praticiens.

• environ 4 600 praticiens hospitaliers ont bénéficié d’une formation grâce à Bristol-Myers Squibb en 2008

• Développer et diffuser régulièrement de nouvelles formations à destination de publics spécifiques : préparateurs, internes, externes, infirmières…

• 4 nouveaux modules : • ateliers de recherche clinique • atoutS : sur le thème de l’observance du traitement par les patients schizophrènes • L’annonce de la maladie en oncologiehématologie : module animé par un psychooncologue • epiquid : 30 fiches pédagogiques sur la pharmaco-épidémiologie, couvrant 4 domaines : généralités, méthodes, pratique, résultats

AN BIL IS O 12 M

8-engagements-final-text-v2.8.indd 8-9

Simplifier la relation entre Bristol-Myers Squibb et l’Hôpital

AcTIONS • Proposer des formations aux essais cliniques et aux études pharmaco-épidémiologiques pour les médecins, pharmaciens et soignants. • Soutenir les congrès scientifiques.

BRISTOL-MYERS SQUIBB EST INvESTI DEPUIS LONGTEMPS DANS DES

• Répondre à toute question, ou vous informer de sa prise en compte et de son délai de traitement, dans les 48 heures. • Désigner un seul Délégué Hospitalier par médecin spécialiste. • Identifier un interlocuteur dédié qui coordonne la relation entre Bristol-Myers Squibb et le pharmacien.

INDIcATEURS • S’engager à mettre en ligne un portail internet qui facilite la relation avec Bristol-Myers Squibb. • Simplifier et optimiser le système de livraison et de facturation. • Rendre compte, dans un rapport annuel par établissement, du contenu effectif de la relation entre cet établissement et Bristol-Myers Squibb.

fORMATIONS À L’INTENTION DES PRATIcIENS HOSPITALIERS. Certaines

sessions, telles que les séminaires Virosem (virologie) ou Hematosem (hématologie), sont d’ailleurs proposées depuis plusieurs années. Mais l’objectif est d’enrichir progressivement cette offre de formation pour répondre à des attentes elles-mêmes multiples. TROIS INNOvATIONS EN 2009 :

• Le lancement des “Ateliers de Recherche Clinique” : constitué d’une douzaine de modules permettant de passer en revue les différents aspects méthodologiques et institutionnels (rôle et responsabilité du promoteur, AFSSAPS, consentement éclairé, gestion des données, etc), ce programme est assuré par le département Médical de Bristol-Myers Squibb. Cette formation, qui s’adresse à tous les professionnels de santé hospitaliers impliqués dans les essais, est prévue pour se dérouler dans 23 sites (CHU et établissements de l’AP-HP). 1re session au CHU de Bordeaux en septembre. • La diffusion du kit pédagogique ATOUTS (Acceptabilité, Observance et Utilisation des Traitements), qui permet aux médecins et aux équipes soignantes de traiter la problématique de l’observance des traitements chez le patient schizophrène. • Le programme Epiquid, un ensemble de fiches pédagogiques, conçues avec le Département de Pharmacologie de l’Université Victor Segalen (Bordeaux), pour développer les connaissances des professionnels de santé et faciliter leur participation aux études de pharmaco-épidémiologie.

AUjOURD’HUI, TOUTE DEMANDE EffEcTUéE AUPRèS DU SERvIcE INfORMATION MéDIcALE est traitée (réponse ou information de la prise en compte de

la demande) dans les 48 heures. Les demandes arrivant par téléphone sont prises en charge immédiatement. Pour celles parvenant par mail, internet, courrier ou fax, un accusé de réception est envoyé automatiquement avant traitement du sujet. Ce procédé sera élargi courant 2010 aux demandes hors Information Médicale. PREMIèRE PIERRE DU fUTUR PORTAIL BRISTOL-MYERS SQUIBB réservé à l’en-

semble des professionnels de santé, le site dédié aux pharmaciens hospitaliers est opérationnel depuis septembre 2008 : catalogue de vente des produits, visualisation des conditionnements, informations réglementaires et contacts utiles sont accessibles en quelques clics. Début 2010, une version enrichie intègrera un système de suivi d’expédition des commandes.

• 6 549 nombre de questions provenant d’établissements de santé traitées par la plateforme d’information Médicale et de Pharmaco-vigilance en un an(1) • 260 pharmaciens se sont inscrits sur le site dédié aux pharmaciens hospitaliers depuis septembre 2008

8 ENGAGEMENTS POUR UN PARTENARIAT DURABLE AVEC L’HÔPITAL

• 93 %(2) des clients se disent satisfaits de la qualité des livraisons de Bristol-Myers Squibb • 12 rapports annuels d’établissement (cHu) publiés en 2009 (1) du 1er juillet 2008 au 30 juin 2009 (2) résultats enquête clients novembre 2008

PAR AILLEURS, UN LIEN DéDIé AUx MéDEcINS ET PERSONNELS TEcHNIQUES

participant à nos essais cliniques a été déployé de juin à septembre 2009 (facilitateur pour le bon déroulé des essais). UN NOUvEAU SYSTèME DE fAcTURATION SIMPLIfIé est en cours de dévelop-

AN BIL IS O 12 M

pement et sera opérationnel en 2010. LES PREMIERS RAPPORTS ANNUELS, permettant de synthétiser le partena-

riat entre un établissement donné et Bristol-Myers Squibb, seront publiés au dernier trimestre 2009.

11/8/09 18:49:59

8-engagements-final-text-v2.8.indd 1

11/8/09 18:49:57


7 ENGAGEMENTS POUR UN PARTENARIAT DURABLE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ EN VILLE

1

L’ENGAGEMENT de notre entreprise, Bristol-Myers Squibb, impliquée dans le monde de la santé, contribue au progrès thérapeutique, au service des patients qui utilisent nos médicaments. L’ENGAGEMENT, c’est un état d’esprit des équipes Bristol-Myers Squibb, qui se sentent totalement concernées par leur mission, qui est d’embellir et prolonger la vie des patients. Le monde de la santé de demain est celui que nous construisons ensemble. À ce titre, chaque ENGAGEMENT compte. Vous pouvez compter sur Bristol-Myers Squibb pour vous accompagner dans vos actions et créer un environnement qui bénéficie aux patients que vous soignez.

Responsabilité Sociale d’Entreprise

2 Garantir une information loyale, pour un juste usage de nos médicaments

3 S’impliquer dans le parcours du patient et faciliter les passerelles entre professionnels de santé pour améliorer la prise en charge des malades

4 Développer une relation personnalisée avec les professionnels de santé

5 Proposer des formations répondant aux attentes des professionnels de santé

6 S’impliquer dans des partenariats de solidarité

7 Participer à la préservation de l’environnement www.bmsfrance.fr

Garantir une information loyale,

ENGAGEMENT N° 2 Garantir une information loyale, pour un juste usage de nos médicaments

Actions • Actualiser et évaluer les connaissances de l’ensemble de vos interlocuteurs Bristol-Myers Squibb sur nos médicaments et sur l’environnement du médicament

d’une part, médecins généralistes, spécialistes et pharmaciens d’officine d’autre part, est le garant d’un juste usage de nos médicaments. C’est volontairement que nous préférons parler de “juste usage”, plus largement que bon usage. Dans cette optique, Bristol-Myers Squibb s’engage

• Accompagner les professionnels de santé dans l’utilisation de nos médicaments • Confirmer, lors des audits de contrôle, la certification de la Visite Médicale Ville Bristol-Myers Squibb décernée en 2007 • Informer sur le fi nancement de nos médicaments ; réaliser et diffuser des études pharmaco-économiques • Informer sur les résultats de nos études observationnelles

Sans actualisation

sances, des modules thématiques qui décrivent, pour une pathologie et un produit donnés, l’en-

à diffuser une information scientifique objective

semble des connaissances à assimiler par les

sur ses produits mais aussi sur leur environnement : études observationnelles, financement et rapport coût/bénéfice via des études pharmaco-

focus

La certification de la visite médicale,

une garantie de fiabilité pour les professionnels de santé : confier à un organisme extérieur, indépendant de l’entité auditée, le soin de vérifier que ladite entité respecte le référentiel auquel elle est tenue de se conformer, tel est le fondement de toute démarche de certification. Dans le cas de la visite médicale Ville, le référentiel a été défini par la Haute Autopermanente des rité de Santé (HAS). Quant connaissances des visiteurs médicaux et à l’organisme certificateur, Bristol-Myers Squibb a été validation des acquis, impossible de garantir certifié en juillet 2007 par une information loyale aux professionnels de Veritas Certification. santé. C’est au regard de cette évidence et en La garantie, pour les professionnels de santé, que les prenant en compte les spécificités des visiteurs délégués médicaux respecmédicaux —des professionnels itinérants— que tent, en matière de promoBristol-Myers Squibb a construit son outil de fortion, les bonnes pratiques définies par la HAS. mation continue. Côté acquisition des connais-

visiteurs médicaux : résumé des caractéristiques

Indicateurs

produit, stratégie thérapeutique, bon usage du

économiques et publication dans des revues

• Nombre de collaborateurs Bristol-Myers Squibb formés

scientifiques sur les études cliniques. L’objectif

• Nombre d’heures de formation

Actualisés en permanence, ils sont accessibles

étant que le praticien bénéficie de l’information

• Nombre d’interventions réalisées sur le thème du financement

via l’intranet de Bristol-Myers Squibb, d’où une

• Études pharmaco-économiques réalisées

des acquis, un processus interactif, également

• Résultats d’essais cliniques publiés

piloté par ordinateur. Six semaines avant le

la plus complète pour étayer sa décision vis-à-vis du patient. En juillet 2007, Bristol-Myers Squibb a été l’une

médicament et aspects médico-économiques.

grande souplesse d’utilisation. Côté validation

test, chaque visiteur médical peut se connecter,

des premières entreprises à voir sa visite médicale

quand il le souhaite, sur un programme interactif

certifiée pour son activité de médecine de ville,

qui lui permet de s’auto-évaluer et de peaufiner

reconnaissance d’une démarche d’amélioration

ses connaissances.

continue de la qualité.

Imprimé sur papier issu de forêts durablement gérées

La qualité du dialogue entre délégués médicaux

ENGAGEMENT N° 2 pour un juste usage de nos médicaments

7 ENGAGEMENTS POUR UN PARTENARIAT DURABLE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ EN VILLE 1

ENGAGEMENT N° 6

ENGAGEMENT N°6 S’impliquer dans des partenariats de solidarité

L’inégalité d’accès aux soins reste l’un des premiers défis auxquels sont confrontés tous les acteurs de santé. En tant qu’entreprise, Bristol-Myers Squibb est engagée dans des partenariats de long terme, dans lesquels ses collaborateurs peuvent désormais s’impliquer directement à travers le mécénat de compétences.

Actions • Poursuivre le programme SECURE THE FUTURE • Contribuer à TULIPE • Soutenir les partenariats avec des associations de patients : Le Rire Médecin, Octobre Rose, Odyssea, Ikambere, … • Promouvoir le mécénat de solidarité auprès des collaborateurs de Bristol-Myers Squibb

• le premier, porté par la fondation Bristol-Myers Squibb, vise à combattre le sida en Afrique, là où la prévalence de la maladie est la plus élevée et l’accès aux traitements le plus difficile, • le second permet de fournir des médicaments aux ONG humanitaires intervenant en situations d’urgence dans plus d’une quarantaine de pays. À une échelle plus locale, Bristol-Myers Squibb travaille avec de nombreuses associations : Le Rire Médecin, dont les hôpiclowns interviennent auprès des enfants hospitalisés, Europa Donna Forum France qui, à travers Octobre Rose, assure la promotion du dépistage du cancer du sein ou Ikambere qui aide les femmes séropositives à sortir de leur isolement.

Indicateurs • Montant investi dans le programme SECURE THE FUTURE depuis 2000 • Nombre de projets soutenus dans 12 pays d’Afrique australe et de l’Ouest par le programme SECURE THE FUTURE • Montant de la cotisation Bristol-Myers Squibb France à TULIPE • Nombre de boîtes de médicaments fournies par Bristol-Myers Squibb à TULIPE • Montant investi en France dans les programmes de soutien aux associations • Résultats des actions engagées en soutien des associations en France • Nombre de collaborateurs Bristol-Myers Squibb France investis dans le mécénat de solidarité

focus

Centrer notre R&D sur des maladies graves et mettre à disposition des médicaments innovants au bénéfice des patients

SECURE THE FUTURE

un partenariat privé-public exemplaire : lancé en 1999 par la Fondation Bristol-Myers Squibb, ce programme, doté de moyens significatifs (150 millions $), a pour objectif de combattre le sida en Afrique. Plus de 200 projets sont aujourd’hui soutenus dans douze pays : Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Lesotho, Swaziland, Burkina Faso, Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, Kenya, Malawi et Ouganda. Avec un triple objectif : favoriser la prévention, le dépistage et le traitement. Au nombre des réalisations soutenues par ce programme : la création de centres de traitement à base communautaire, dans des régions où l’accès aux soins est particulièrement difficile, et la création de centres pédiatriques.

Pour en savoir plus : www.securethefuture.com www.securiserlefutur.com

SECURE THE FUTURE et TULIPE constituent deux engagements forts de Bristol-Myers Squibb à l’échelle internationale :

S’impliquer dans des partenariats de solidarité

2 Garantir une information loyale, pour un juste usage de nos médicaments

Bristol-Myers Squibb soutient Tulipe : Tulipe est

l’opérateur qui fédère les dons des entreprises du médicament pour répondre, en urgence, aux besoins des populations en détresse, lors de crises sanitaires aiguës, de catastrophes naturelles et de conflits. En 2008, Tulipe est intervenu dans 25 pays et a permis d’assurer près d’1,7 million de traitements grâce les collaborateurs de Bristol-Myers Squibb aux médicaments collectés. s’engagent : en mettant leur temps et Bristol-Myers Squibb a fait don à leurs compétences au service d’asTulipe de 25 000 boîtes de médisociations, telles que le Rire Médecin caments. ou Ikambere. Mais aussi, en fi nançant Pour en savoir plus : des microprojets dans le cadre du prowww.tulipe.org gramme Secure The Future, reconstituer leur outil de travail étant un problème auquel se trouvent souvent confrontées des personnes atteintes du sida. Ils ont ainsi permis à un pêcheur malien de racheter une pirogue et à un éleveur de reconstituer son troupeau.

3

Mécénat de solidarité :

Imprimé sur papier issu de forêts durablement gérées

7 engagements de Bristol-Myers Squibb pour un partenariat durable avec les professionnels de santé en ville Chemise et fiches Carte

Centrer notre R&D sur des maladies graves et mettre à disposition des médicaments innovants au bénéfice des patients

S’impliquer dans le parcours du patient et faciliter les passerelles entre professionnels de santé pour améliorer la prise en charge des malades

4 Développer une relation personnalisée avec les professionnels de santé

5 Proposer des formations répondant aux attentes des professionnels de santé

6 S’impliquer dans des partenariats de solidarité

7 Participer à la préservation de l’environnement


Outils Presse _ Corporate _ Marques_ Produits


Communiqué de presse

70% Près de

des Français plébiscitent l’alliance

05

06

L’alliance surprenante, tendance et appétissante de la rentrée 2009

Pour les frères Mons, Maîtres Fromagers et Yves Chapier, Sommelier, le duo Fromage & Champagne constitue une évidence. Tous deux, déjà conquis, coupent court aux préjugés et déclinent sur tous les tons communauté de valeurs et convergences naturelles à l’origine de cette alliance gustative. Se conjuguent ainsi à l’unisson, au fil des pages du carnet gourmand (p. 14) : palettes aromatiques communes,

Outils Presse Corporate

N’en déplaise aux puristes, en matière d’art de la table, les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir sortir des sentiers battus afin de découvrir de nouvelles sensations gustatives.

dans le terroir français, et techniques de fabrication pareillement fondées sur la fermentation, caractéristique clé de ces deux produits. Enfin, pour compléter le tableau Fromage & Champagne, et parfaire la découverte gourmande, des recettes plus savoureuses les unes que les autres et un mini-guide des alliances

Fromage & Champagne sont proposés pour éviter le “gastronomique faux-pas” !

nant, Alors, mainte : un seul mot d’ordre se laisser tenter er ! et se sustent

*Étude quantitative menée par Opinion Way, du 20 au 22 mai 2009, auprès de 1 011 internautes répondants, âgés de 18 ans et plus. L’échantillon a été interrogé en ligne sous système CAWI (Computer Assisted Web Interview) via Omniway, l’omnibus en ligne d’Opinion Way.

09

08

Happy-tox, parce que se faire plaisir fait du bien !

Après une longue période de “détox”, axée sur une consommation d’aliments diurétique, diététique, hygiénique et autres mots en -ique, les Français ont plus que jamais à cœur aujourd’hui de dire halte aux privations à répétition. Haro sur les diktats multiples, désormais, place à l’ère de l’Happy-tox ! Se faire plaisir est à l’ordre du jour car en plus de ravir les papilles, se faire plaisir est également un booster de beauté intérieure. Finis aussi les régimes qui nous privent de toute vie sociale ; la beauté passe aussi par le partage et quoi de mieux qu’une fête improvisée avec ses proches pour se redonner bonne mine ? Dans un cadre convivial et détendu, on picore, on échange, on est bien et finalement on rayonne.

Et qui dit Happy-tox, dit aussi Fromage & Champagne car… … le Fromage comme le Champagne sont synonymes de plaisir, convivialité et partage. Avec cet art nouveau de recevoir, les produits fédérateurs tels que le Fromage et le Champagne qui s’assemblent et rassemblent, tiennent une place de choix. Par essence, le Fromage est un mets “à partager” quand le Champagne donne, lui, une touche conviviale et chaleureuse à toutes les fêtes de la vie. De la cérémonie imposante au simple “drunch” (dinner + lunch) du dimanche après-midi, on picore le Fromage un peu comme l’on mangerait des tapas, flûte de champagne Alors, fini l’intox ox et vive le Happy-t e à la main et amis de part et d’autre, dans un à base de Fromag seul objectif : se faire plaisir ! & Champagne.

14

15

L’alliance

Simplex

Camembert

L’alliance

Champagne brut

Gothique blanc

Fourme d’ambert

L’alliance Hap

maroilles

Champagne demi-seC ou extra-dry

py-tox

Champagne rosé

L’alliance rus

Comté

tic-chic Champagne millésimé

la tendance Pour être dans

La Collective des Produits Laitiers & le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne présentent…

La nouvelle tendance culinaire à suivre ! Dossier de presse

Photo : Galith Sultan / Eyedea-Rapho

CNIEL Fromage & Champagne Dossier de Presse Annonce presse Communiqué de presse

modes de consommation identiques de produits simples “prêts à consommer”, origines semblables ancrées

Une alliance tentante car appétissante

En matière de dégustation de fromages et de vins, les goûts et les habitudes des Français sont bien souvent empreintes de tradition. Et pourtant, selon un sondage réalisé par l’Institut Opinion Way* pour la Collective des Produits Laitiers et le Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne, 60 % des Français se déclarent prêts à tenter le duo Fromage & Champagne et 8 % sont même déjà adeptes du subtil mariage.

L’abuS d’aLcooL ESt danGEREux PouR La Santé, à conSommER avEc modéRation


Je l’avoue, mon mobile X1 représente tout pour moi ! Sans ce petit bijou tactile, je suis littéralement paumée, au sens propre car je suis incapable de me repérer sans Google Maps, comme au sens figuré car il contient toute ma vie. Au-delà de mon carnet d’adresses, perso et pro, il conserve aussi les premiers pas de ma petite dernière ou les textos de mon mari. Mais mon X1 est aussi indispensable dans mon job : j’y inscris tous mes rendez-vous et reste toujours connectée avec mon équipe par e-mail. C’est l’outil parfait pour les femmes qui, comme moi, tiennent autant à leur boulot qu’à leur famille !

du X1 Portrait e cadre

 

Portrait 

de la X1

Woman

la trentaine vies mplie, cadre accont ses multiples Jeune e, géra x malicieu dynamiqu , aux yeux piquante an qui, i, Brune mar e et mam -girl, femm temps pour Working à dégager du ion s’attache amis e une réun et enfants ble de suivr er capa e, baby-sitt multitâchun texto à la Femme ques chics envoyant en mar les tout qui aime -addict ires eure Shopping is ostentato lle effl mais jama X1, qu’e

 

oir v a s t u o Pour t au mobile X1 e du nouv

n son de mai ingue de à portée Raide-d e toujours il le gard

Mon X1, c’est un peu comme un pote qui me suivrait partout. Je m’en sers pour vérifier mes e-mails ou mon agenda. Il me permet de décompresser dans les transports en regardant un film ou d’écouter ma musique quand je fais mon footing. Je suis aussi un fan d’internet : dès que j’ai deux minutes, je fonce sur foot-toujours pour les news sport ou sur Voo-Tube pour les dernières vidéos. Pour moi, le X1, c’est vraiment le meilleur du multimédia et de l’internet mobile et je ne suis pas le seul à le penser, quand je vois mes potes qui veulent tous me le piquer !

sse ile son mob c délicate Accro dedes doigts ave t du bou

07:00

08:00

L’alarme de son X1 entonne une douce mélodie : il est l’heure de se lever. La X1Woman a à peine le temps d’ouvrir l’oeil que ses enfants lui sautent déjà dessus. Aïe, ouille, ils ne sont pas adeptes des réveils en douceur ! Je comprends mieux pourquoi mon homme est fan du footing de 6h30, pense-t-elle en douce.

n X1Woma ment, la peccable te ! billée im aussi ! En rou once. e et ha s ts nn Maquillé te... ses enfan ée de RTT s’a X1 ses e-mail e tin prê bil ma fin mp mo !) e est son que le cha lle (et rar e une fois sur Une be s’assurer nt ce ifie encor ok pour rizon ava Elle vér endrier Outlo l’ho à nce et son cal Ouf, pas d’urge 0 et, et… h3 est libre. s client de 15 ts ou fan rendez-v : ses en temps s les et pas le nt de tou , la tiraille ant “Maman cri côtés en y va !” on on y va,

d’une

10 :00 Les enfants sont à l’école. La X1Woman a un peu de temps pour elle, enfin. Elle flâne dans Paris. Tiens, si j’allais au théâtre avec Léa ce soir ? Ni une ni deux, elle dégaine son X1, tape “dernières pièces de théâtre Paris” et appelle : Léa, ça te brancherait une pièce ce soir ?

19:00

i, il ne te fois-c ner t peaufi mais cet à Paris urra tout à fai … retour po is son X1 n est de reau. Il in depu x enfants Le X1Ma pas par le bu lendema l au repassera Word pour le de jeter un oei s mo liant pa e. son mé en n’oub est au théâtr Le tout me sa fem puisque

20:00 Les enfants ont dîné. Vous voulez regarder quoi comme DVD ce soir ? L’histoire des joueettttsss quiii parlent ! Allez, tous sur le canapé ! Papa va travailler un peu à côté de vous, alors soyez sages. Ouiii Paappaa ! crient en choeur les deux enfants en se jetant sur les coussins, les yeux déjà rivés sur l’écran. À leurs côtés, le X1Man en profite pour finaliser son mémo Word sur son X1.

Conception et réalisation : Burson-Marsteller – Illustrations : Isabelle Maroger / Comillus

Sony Ericsson Xpéria Dossier de Presse

Man

nte conquéra la trentaine s un mec pas moin n’en est

nts en rent te, il trava Carriéris brasser ses enfa pas d’em dorment an s’ils s de mam même d le relai nes l”, il pren copi Papa “coo est avec ses is elle nt depu quand il s’entretie taine et fait breux, la tren Brun téné é le cap de qu’il a passà son look X1, attention mobile

Outils Presse Produits

urbain,

ée, il ate  Jeun king-man la journ sa crav a enlevé n’oublie fois qu’il  Wor coup maisrant le soir, “fun” une ille beau

au e p a l 1Man s n d’un X a d :00 an

X1Wom

24

dossier de presse novembre 2008


dossier de presse

Dossier de presse

Le projet d’entreprise LU’Harmony LU’Harmony en chiffres

Outils Presse Corporate

1 140 h a 7 500 T 68 28 de blé semés

de blé récoltés

agriculteurs partenaires

LU Harmony Dossier de Presse

bonnes pratiques

Les biscuits LU sont aimés et consommés par tous depuis plusieurs générations. Cette préférence exprimée par les Français (90 %* des foyers ont acheté au moins un produit LU dans l’année) est aussi une véritable responsabilité dont l’entreprise a pris toute la mesure. Qualité, nutrition et respect de l’environnement sont donc des engagements quotidiens qui rythment la vie de LU dans ses choix, sa stratégie, ses innovations, sa gouvernance depuis de nombreuses années. En 2009, LU va plus loin dans ses engagements et lance LU’Harmony ; une démarche unique qui concilie culture de blé de qualité et respect de la nature et de la biodiversité. LU’Harmony est le projet de toute une entreprise rassemblée autour des valeurs de créativité, de respect, d’authenticité et d’enthousiasme. Première concrétisation de ce programme en juillet 2009 : la 1 récolte de blé LU’Harmony, ère

qui servira à la fabrication des délicieux biscuits.

Zoom sur les engagements environnementaux de LU : LU est engagé dans une démarche environnementale pour minimiser l’impact de ses activités sur l’environnement. Cette démarche s’applique à tous les stades de son activité et concerne tous les acteurs impliqués dans la création et la fabrication des biscuits LU. Quatre engagements pour l’environnement : 1

Privilégier les matières premières qui répondent à des exigences environnementales

2

Minimiser l’impact environnemental sur ses sites

3

Élaborer des emballages respectueux de l’environnement

4

Renforcer la culture environnement au sein de LU.

*Source Nielsen 2008

/ 10-31-1342 - 433 085 149 RCS CRETEIL

1

L’appel a projets “Les Champs de Biodiversite” : l’engagement de LU pour la Biodiversite

CONTACT AGENCE Burson-Marsteller Hélène Boulanger helene.boulanger@bm.com Tél. : 01 41 86 76 21

Révélons le meilleur de la nature

LU FRANCE 3, rue Saarinen 94628 Rungis cedex

www.lu-france.fr

La culture du blé, élément-clé de l’identité de LU (il représente 2/3 de ses matières premières) peut avoir des impacts sur la biodiversité végétale et animale. Conscient de ses responsabilités, LU a souhaité aller plus loin dans son engagement vis-à-vis de l’environnement et de la biodiversité. C’est pourquoi LU crée le prix “Les Champs de Biodiversité” pour soutenir des projets innovants qui valorisent les synergies entre agriculture et biodiversité, faisant ainsi écho à sa volonté de cultiver des céréales en harmonie avec la nature. Pour cet appel à projets, LU s’est associé à la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB). LE COUP DE POUCE DE LU POUR LA BIODIVERSITÉ DANS LES CHAMPS DE CÉRÉALES

Le concept de cet appel à projets : relever le défi de conjuguer une agriculture céréalière alliant technicité, modernité et respect de la biodiversité. Pour cela, LU a créé un prix qui encouragera et financera des initiatives communes entre agriculteurs et organismes de recherche publics en faveur de la biodiversité dans les systèmes de production agricole céréalière sur le territoire français métropolitain. Chaque projet devra nécessairement inclure une dimension transversale en réunissant a minima un acteur agricole (agriculteurs, réseaux d’agriculteurs…) pour l’application concrète du projet et un acteur recherche (chercheur d’un organisme de recherche public) pour la valorisation scientifique des résultats du projet. UN APPEL À PROJETS EN 4 ÉTAPES

Suite au lancement de l’appel à projets en juillet 2009, les agriculteurs et organismes de recherche scientifique auront 6 mois pour remonter leurs initiatives. Le jury, composé de collaborateurs de LU et d’experts scientifiques de la FRB, examinera l’éligibilité des dossiers. Il sélectionnera les lauréats dans le courant du mois de février 2010 selon de nombreux critères tels que la faisabilité du projet, son caractère novateur, etc. Une dotation globale de 100 000 euros permettra de récompenser 3 à 4 initiatives.

Un appel à projets ouvert Sont invités à participer : Les agriculteurs ou producteurs agricoles indépendants Les réseaux d’agriculteurs ou coopératives agricoles

Imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement PEFC

CONTACT LU Flore Merville flore.merville@kraft.com Tél. : 01 56 34 41 56

Les organismes professionnels agricoles (Syndicats, Chambres d’Agriculture, Mutuelles…) Les collectivités territoriales Les organismes de formation agronomique/agricole Les chercheurs ou équipes de recherche des organismes de recherche scientifique Les associations, ONG… Les entreprises.

Un partenariat de choix : La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité La FRB, fondation de coopération scientifique créée en février 2008 par les Ministres de l’Écologie et de la Recherche à l’issue du Grenelle de l’Environnement, regroupe l’ensemble des porteurs d’enjeux pour la recherche en biodiversité (organismes de recherche, ONG, acteurs du secteur agricole, collectivités…). Objectif de la FRB : soutenir, animer et valoriser les activités de recherche sur la biodiversité en créant des liens entre le monde de la recherche et les autres porteurs d’enjeux.

C’est un signe tres positif qu’une entreprise comme LU choisisse la biodiversite comme theme central de son projet societal. C’est le type d’initiative que nous voulons soutenir. Il est en parfaite adequation avec nos missions et nos objectifs en faveur de la preservation de la biodiversite. XAVIER LE ROUX, Directeur de la FRB

8

Avec LU’Harmony, LU cultive sa difference


innovation L’Innovation, fondement de la culture et de la stratégie de développement de LU Une innovation permanente : 10 % du CA de l’entreprise est réalisé grâce aux innovations lancées sur ces 2 dernières années. En 2008, LU a signé 8 des 10 innovations majeures proposées aux consommateurs sur ses 5 segments de marchés, soit une quarantaine d’innovations chaque année. Tout récemment, LU a lancé avec succès la tuile ultra-fine au chocolat éO ! et la gamme Bio et gourmande, La Clé des Champs.

te

IP SO S

po

ur LU

, jui llet 2

À la recherche du bien-être Au pays des croqueurs de biscuits, de nouvelles tendances émergent... Aujourd’hui, plus d’un consommateur de biscuit sur deux est une femme (55,5 %)*. Une femme qui n’a plus les mêmes préoccupations : ainsi, 93 % d’entre elles pensent que santé et alimentation sont liées, pour autant, 97 %** d’entre elles déclarent que manger fait partie des plaisirs de la vie.

008

bien-être

Outils Presse Produits

*S o

ur ce

car n

ets

de c

t RI stitu onsom mation 2007. In

**S

rc ou

e:

q en

LU Belvita Dossier de Presse équilibre La solution futée pour une pause gourmande et équilibrée Fini le cruel dilemme : plaisir ou équilibre ! L’heure de la réconciliation a sonné avec Belvita de LU, une nouvelle gamme de biscuits aux 9 recettes savoureuses. Pour toutes les femmes qui ne veulent plus culpabiliser à la simple vue d’un biscuit, LU a conçu une gamme de biscuits futée pour une pause équilibrée. D’autant qu’un 4e repas structuré est bénéfique pour l’équilibre alimentaire car il permet de couvrir plus facilement les besoins en vitamines et en fibres, nécessaires au bon fonctionnement du corps.

variété Avec Belvita, variez les plaisirs ! La Gamme Belvita se décline en 9 recettes aux saveurs variées : Les Délices Délice Framboise/Cranberry : un biscuit avec 30 % de blé, des cranberries et des framboises. 2 autres variétés : Pruneaux/ Chocolat Noir/Orange. En moyenne 97 kcal pour 1 biscuit par sachet. Les Moelleux Moelleux Chocolat Noir 70 % de cacao, dédié à toutes celles qui aiment le fondant d’un gâteau moelleux associé au goût intense des pépites de chocolat noir. Autre variété : Mûre/Cassis. En moyenne 90 kcal pour 1 moelleux par sachet. Les Petits Moelleux Fraise/Cranberry : moelleux fourrés à la fraise et à la cranberry. Autre variété : Mandarine/Citron. 92 kcal pour quatre petits moelleux par sachet. Les sablés Sablé Céréales Complètes et Chocolat : un biscuit brut croquant aux pépites de chocolat. Autre variété : Céréales Complètes Miel/Sésame. 98 kcal pour 2 sablés par sachet.

Printemps 2009, la femme Belvita se dévoile et se régale.

Inventivité : des saveurs inédites La priorité donnée au plaisir : LU a choisi avec Belvita de proposer une variété de goûts et de textures associant des ingrédients de qualité comme les céréales complètes, les cranberries, le chocolat noir à 70 % de cacao… Des saveurs qui régaleront votre œil et votre palais !


B2B _ Annonces Presse


B2B

Vous êtes un professionnel de santé, un chercheur, une association de patients ? L’Institut Lilly peut vous aider. Créée en 1990, cette association a une double vocation : soutenir la recherche scientifique en collaboration avec la Fondation pour la Recherche Médicale ; contribuer à la formation des professionnels et à l’éducation de la santé des patients dans plusieurs domaines thérapeutiques majeurs comme le cancer, la santé mentale et le diabète. Depuis près de 20 ans, plus de 300 chercheurs ont été soutenus financièrement, plus de 100 000 professionnels de santé formés et plus de 5 millions d’euros investis dans des partenariats et des programmes de recherche. Pour en savoir plus : https://www.institutlilly.com

IZYP09-002 - juin 2009 © Lilly France - Tous droits de reproduction réservés – Photothèque Gettyimages

À l’origine, c’est un homme, le colonel Eli Lilly, fondateur en 1876 de l’entreprise du même nom. Aujourd’hui, c’est l’un des 10 premiers laboratoires pharmaceutiques et la 5e entreprise de biotechnologies au monde. Tourné vers l’innovation et engagé dans la recherche, Lilly investit chaque année près de 20 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement. De plus, grâce à sa politique de partenariats dans le monde entier, le groupe dispose aujourd’hui d’un portefeuille de molécules pharmaceutiques des plus dynamiques, avec quelques domaines d’excellence : le diabète, la dépression, la schizophrénie, les troubles bipolaires, le cancer, l’ostéoporose. Pour en savoir plus : www.lilly.fr ou www.lilly.com

IALI09-001 - juin 2009 © Lilly France - Tous droits de reproduction réservés – Photographies : Hydris Mokdahi

Lilly Institut Lilly Annonces presse


Là où nous sommes passés, il ne doit rien se passer PRÉSENTS POUR PRÉVENIR

www.dekra-industrial.fr

B2B Dekra Annonce presse Bannière internet

Là où nous sommes passés, il ne doit rien se passer

Le risque est inhérent à toute entreprise : risque pour la sécurité ou la santé des personnes, pour l’intégrité des équipements, voire pour la pérennité de l’entreprise. Pour autant, nulle fatalité au danger ! Capables d’identifier et d’évaluer les dangers, les 3 500 spécialistes de DEKRA Industrial contribuent de façon déterminante à prévenir les risques en tous lieux et en toutes circonstances. Ils mobilisent toute leur efficacité au service de leurs clients pour écarter les dangers et leur permettre de mieux se consacrer à leur métier. À l’issue de chaque mission, ils peuvent ainsi déclarer que “Là où nous sommes passés, il ne doit rien se passer”. C’est leur plus grande fierté. DEKRA Industrial fait partie du groupe DEKRA, leader européen de l’inspection et de la certification. Automotive

www.dekra-industrial.fr

Industrial

Personnel

PRÉSENTS POUR PRÉVENIR


IdentitĂŠ _ Chartes graphiques


PAGE 09

PAGE 06

1 I LE LOGOTYPE I LOGO

UTILISATION SUR UN FOND

UNIVERS VISUEL - CHARTE GRAPHIQUE GRAPHIC CHARTER - CORPORATE IDENTITY

1 I LE LOGOTYPE I LOGO

PRÉSENTATION ET INFORMATIONS LÉGALES

DIFFERENT BACKGROUNDS

OVERVIEW AND LEGAL INFORMATION

Il est recommandé de privilégier au maximum l’application du logotype sur fond blanc. Toutefois le logotype peut également être utilisé sur un fond de couleur applat ou un visuel. Sur un fond rouge proche ou identique au rouge Cegos, la version avec un filet de contour blanc doit être utilisée.

Identité

Cette version avec filet de contour blanc est réservée à l’utilisation sur un fond rouge uniquement. Pour les autres fonds, utiliser la version sans filet de contour.

Le logotype Cegos est une marque déposée et protégée par le droit de la propriété intellectuelle. Ce logotype est la propriété exclusive de Cegos. Son utilisation par des tiers est subordonnée à l’accord préalable express de Cegos.

Where possible, the logo should be used against a white background.

Pour toute question ou information concernant l’utilisation du logotype Cegos par des tiers, vous pouvez contacter la Direction de la Communication Corporate.

However, it may also be used against a solid colour background or against a visual.

The Cegos logo is a registered trademark, protected by intellectual property law. It is the exclusive property of Cegos, and may only be used by third parties with prior agreement from Cegos. Queries on third-party use of the Cegos logo should be addressed to the Corporate Communications Department.

If used against a red background close in colour to the red of the logo itself, it should be used in a white outline. The version with white outline is only to be used against a red background. Against any other background, the usual version, without outline, must be used.

Télécharger le logo sur fond rouge en eps Download logo with white outline (for use against red background) in eps format

Cegos Charte graphique interactive bilingue français/anglais

Télécharger le logo sur fond rouge en jpg Download logo with white outline (for use against red background) in jpg format

PAGE 34

LES SUPPORTS DE COMMUNICATION I COMMUNICATIONS MATERIALS

3 I LES APPLICATIONS PRINT I PRINT APPLICATIONS

LES KAKÉMONOS I SINGLE SINGLE DROPS

FORMAT 850x2000 mm

Le kakémono “single” existe en version française et anglaise.

FORMATION

TRAINING

CONSEIL OPÉRATIONNEL

OPERATIONAL CONSULTING

RECRUTEMENT

RECRUITMENT

ÉTUDES

RESEARCH

Pour les autres langues, télécharger une version et remplacer le logo et la signature dans la langue souhaitée. La mention “www.cegos.com” ne doit en aucun cas être modifiée ou remplacée par une autre adresse web. Les textes des kakémonos peuvent être fidèlement traduits mais en aucun cas modifiés. Il est interdit de supprimer l’une ou l’autre des activités (recrutement, études…). Single drops are available in French and English. For other languages, download either version and replace the logo and baseline as required.

www.cegos.com

www.cegos.com

The website address —www.cegos.com— on the back of the folder must not be altered or replaced by another website. Texts may be faithfully translated but not changed. None of the businesses (recruitment, research, etc.) may be deleted from the list.

Télécharger le kakémono single au format InDesign

Download single drop in InDesign format


Page 11

Composantes du système graphique

4

Univers visuel

Page 19

6

Iconographie (suite)

Trame et Label “Cegos Way of Learning”

Janvier 2008

5

Iconographie

2

Bandeau

2

Cadre blanc

Identité Cegos Global Learning Solutions Identité visuelle Charte graphique

1

Taille et placement du logotype Global Learning by Cegos®

3

Taille et placement du logotype Cegos

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

Format psd

Format jpg

attention ! Les visuels ont fait l’objet de négociations et doivent être utilisés exclusivement par Cegos.

Page 5

Présentation et informations légales

InformatIons légales

Le logotype Global Learning by Cegos® est une marque déposée et protégée par le droit de la propriété intellectuelle. Ce logotype est la propriété exclusive de Cegos. Son utilisation par des tiers est subordonnée à l’accord préalable express de Cegos.


PAGE 14

3

Taille et placement du logotype Cegos

PAGE 29

Slides PowerPoint e-Learning by Cegos® (suite) slIdE 3

slIdE 4 (option sans logotype client)

Slide textes

Slide texte

Format A4

La taille et le placement du logotype Cegos ont été définis pour les formats A4 et A5 : • au format A4 (210 x 297 mm), le carré rouge du logotype Cegos est de 23 mm, • au format A5 (148 x 210 mm), le carré rouge du logotype Cegos est de 17 mm. Pour les autres supports, le logotype Cegos et sa signature sont à adapter homothétiquement en fonction du format.

Univers visuel Janvier 2008

Logotype client

La mesure de l’efficacité des formations suivies par vos collaborateurs (73 %)

Sur un fond de couleur proche du rouge Cegos, on utilise le logotype avec un filet de contour blanc. La phrase vocation “Accélérateur de réussite“ vient dans ce cas en réserve blanche sur le fond.

ce qui compte pour vous drh

Titre : Verdana regular Corps 24 pt

La mesure de l’efficacité des formations suivies par vos collaborateurs (73 %) des méthodes pédagogiques interactives (67 %)

des méthodes pédagogiques interactives (67 %) le développement de programmes corporate et internationaux (67 %)

le développement de programmes corporate et internationaux (67 %)

Texte : Verdana regular Corps 18 pt

une solution formation en e-learning (49 %)

une solution formation en e-learning (49 %) *Source : « Training Trends in 5 European Countries », étude publiée en nov. 2006 par l’Observatoire Cegos des Performances de l’Entreprise. Panel de 218 entreprises, plus de 200 personnes interviewées en Allemagne, en Espagne, en France, en Grande-Bretagne et en Italie.

La taille minimum du carré rouge Cegos est de 12 mm.

Identité

Visuel détouré

ce qui compte pour vous drh

*Source : « Training Trends in 5 European Countries », étude publiée en nov. 2006 par l’Observatoire Cegos des Performances de l’Entreprise. Panel de 218 entreprises, plus de 200 personnes interviewées en Allemagne, en Espagne, en France, en Grande-Bretagne et en Italie.

Légende : Verdana regular Corps 9 pt

slIdE 5

slIdE 6

Inter-slide

Slide texte Titre : Verdana regular Corps 24 pt

Logotype client

Pour plus d’informations sur le logotype Cegos, veuillez vous reporter à la charte graphique Cegos. X

X

Visuel détouré

veteres inter ponetur honeste, qui vel mense

Télécharger le gabarit format A4 du logotype Cegos au format eps

dans 9 champs stratégiques pour votre entreprise

Bandeau 28 mm de hauteur + logotype

Télécharger le gabarit format A5 du logotype Cegos au format eps

Cegos e-Learning Solutions Identité visuelle Charte graphique

Verdana regular Corps 40 pt

les meilleures pratiques internationales en 40 programmes

> management & leadership > efficacité professionnelle

> marketing & innovation

> développement personnel > commercial

> finance

> marketing & innovation

vous et vos équipes exigez la compétence

vos clients exigent la compétitivité

X = 23 mm

> achats > ressources humaines > management de projet

votre entreprise exige la performance

Texte 1 : Verdana regular Corps 18 pt Texte 2 : Verdana regular Corps 13 pt Texte 2 : Verdana regular Corps 13 pt Visuel détouré

PAGE 5

Présentation et informations légales

InformAtIons léGAlEs .

Le logotype e-Learning Solutions by Cegos® est une marque déposée et protégée par le droit de la propriété intellectuelle. Ce logotype est la propriété exclusive de Cegos. Son utilisation par des tiers est subordonnée à l’accord préalable express de Cegos.


CrĂŠation > nathalie.gautreau@bm.com > 01 41 86 76 34 Production > chantal.coffinier@bm.com > 01 41 86 76 02


Corporate Design BM Paris