Issuu on Google+

Ça nous a plu ! Retrouvez une sélection de documents faite par des lecteurs et des bibliothécaires

Ainsi que la sélection proposée par des libraires de Decitre.

novembre 2013—n°9


Et pourquoi pas vous ? Vous avez aimé un livre, un film, une musique, une partition, une revue…. N’hésitez pas à remplir le signet Ça nous a plu ! et glissez-le dans l’urne. Votre critique sera la bienvenue pour participer à l’élaboration de ce bulletin saisonnier.

Bonne lecture !


Une sélection proposée par les libraires de Decitre…

Puzzle de Franck Thilliez Fleuve noir, 2013 bibliothèque G. Brassens R THIL médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R THIL POLI

Ilan, fan de jeux de rôle en réalité alternée (dont les indices se trouvent à la fois sur internet et dans la vraie vie), se réfugie dans la solitude après la disparition de ses parents. Lorsque son ex-petite amie Chloé lui annonce qu'elle a peut-être trouvé l'entrée du jeu ultime "Paranoïa", il accepte de reprendre la partie qu'il avait abandonnée un an plus tôt. En sachant que ce jeu, dont personne ne connaît les règles, peut s'avérer mortel... Hommage appuyé à certains chefs d'oeuvre de la littérature fantastique ("Shining", "Usual suspects", "Vol au-dessus d'un nid de coucou"), "Puzzle" est un thriller dans lequel le lecteur évolue constamment sur la corde raide entre le réel, la fiction et les délires paranoïdes. Franck Thilliez arrive encore à nous surprendre et ne nous laisse aucun répit. Brillant. Alexandre, libraire

1


Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier Denoël, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R SAUC

Auteur canadien qui s'est vu décerner en octobre dernier le prix littéraire France-Québec pour ce roman. Une histoire qui part des souvenirs des grands feux du Nord de l'Ontario qui ont ravagé terres et hommes. Nous suivrons une photographe à la recherche de témoins. Dans cette quête elle rencontrera trois êtres épris de liberté, isolés au fin fond de la forêt, loin de la société pour vivre pleinement leur choix de vie. Un roman qui aborde avec audace la mort, la vieillesse... Envoûtant, tout est étouffé par la forêt. Martine, libraire Les Evaporés de Thomas B. Reverdy Flammarion, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R REVE

"Disparaître subitement pour renaître ailleurs, débarrassé de son passé". La tradition remonte au Japon féodal. Des dizaines de milliers de Japonais vivent aujourd'hui en dehors de la société pour fuir leur passé. Yukiko qui vit aux Etats-Unis décider de retourner au Japon pour aller à la recherche de son père "évaporé"... Martine, libraire

2


L'Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas Dilettante, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R PUER

DE-CA-PANT !!!! Décollage immédiat pour un voyage spectaculaire avec "Ajatashatru" (prononcez J'ai un tas de shorts à trous), fakir fraîchement débarqué du Kirghizistan, personnage fort sympathique, mais un brin roublard et menteur comme un pou, venu acheter, avec un faux billet, un lit à clous chez le monstre du mobilier, Ikéa. C'est ainsi que commence le périple de notre magicien indien à travers l'Europe et la Lybie, où les rencontres et histoires d'amour se succèdent et ne se ressemblent pas. Un véritable moment de plaisir et de drôlerie dans cette critique de la société de consommation et du monde clandestin. Anne, libraire Plonger de Christophe Ono-dit-Biot Gallimard, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R ONOD

César, un écrivain et journaliste parisien féru de littérature, apprend la mort de sa femme. Pour leurs fils Hector, il revient sur la genèse de leur couple jusqu'à la tragédie finale, dévoilant ainsi le portrait de sa mère, Paz, une jeune photographe 3


espagnole, intuitive, naturelle et volcanique, qui après ses premiers pas dans l'Art et la naissance de son enfant, est prête à tout pour retrouver sa liberté. Guetttant le moindre signe de la catastrophe à venir, le lecteur se laissera facilement prendre par cette aventure amoureuse qui l'entraîne à travers toute l'Europe et tentera avec le narrateur de comprendre le pourquoi de cette tragédie. Ono Dit Biot nous livre ici un roman à la fois tendre et rageur, d'une grâce infinie. Guillaume, libraire Moscou Babylone de Owen Matthews Editions les Escales, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R MATT

Après "Les Enfants de Staline", Owen Matthews nous entraîne à nouveau au coeur de Moscou, mais cette fois-ci, nous sommes à la chute du communisme en 1995, dans une Russie tour à tour détruite et démesurée. C'est dans ces conditions quasi apocalyptiques que débarque Roman Lambert avec ses airs "so british" et ses origines maternelles russes. Arrivé par cursiosité dans un pays rejeté par sa mère et fui par son grandpère, notre gentleman compte profiter de la situation de désordre qui règne à Moscou. Mais sa rencontre avec Sonia va être une véritable descente aux enfers. Orgies, dépravation, corruption et autres excès immoraux l'emportent malgré lui à la frontière du bien et du mal jusqu'à l'irrémédiable... Du Dostoïevski 4


en puissance dans ce roman riche, captivant, détonnant ! Anne, libraire Compartiment n°6 de Rosa Liksom Gallimard, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R LIKS

Train de nuit pour la Mongolie : à ne pas manquer... Moscou. Arrivée : Oulan-Bator, Mongolie. C'est dans le compartiment n°6 de ce train, qui les amènera à travers la Sibérie, que s'installent une jeune Finlandaise un peu perdue et Vadim Nikolïevitch Ivanov, Russe alcoolique, repoussant et violent. Une véritable intimité se crée dans ces alcôves exiguës où chacun se livre et dévoile sa véritable nature. Il est bien sûr question de secrets et confidences, de blessures et résiliences malgré les excès de violence de Vadim et la peur de la jeune femme. Un long voyage à travers le froid sibérien, aux paysages et aux rencontres exceptionnelles, d'où personne ne ressortira indemne. Une nouvelle petite pépite de la littérature scandinave à découvrir et dévorer. Anne, libraire

5


Ils vivent la nuit de Dennis Lehane Rivages, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R LEHA

Du rhum, des flingues et une femme... Pendant la Prohibition, l'ascension "à la dure" d'un jeune truand de Boston qui devient le caïd de la contrebande d'alcool dans le sud des Etats-Unis. Dans la lignée de "Un pays à l'aube", "Ils vivent la nuit", porté par une écriture flamboyante mais réaliste, est un mélange de polar historique, de saga mafieuse et de roman d'amour. Un nouveau chef d'oeuvre du génial Dennis Lehane. Alexandre, libraire En mer de Toine Heijmans Bourgois, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R HEIJ

Ce que vous lisez n'est pe... Préparezvous au grand frisson ! Un homme en pleine lassitude part en congé sabbatique d'une durée de trois mois à bord de son petit voilier en mer du Nord. Sa petite fille le rejoint pour les derniers jours. Mais la tempête éclate et elle disparaît en pleine mer... mais... et puis... Je ne vous en dit pas plus car c'est un roman exceptionnellement bien ficelé, aux retournements de situation à couper le souffle. Au point d'en avoir presque le mal de mer... Un tourbillon infernal mais majestueusement bien écrit... Anne, libraire 6


Les Renards pâles de Yannick Haenel Gallimard, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R HAEN

A l'origine de ce livre, un fait divers survenu en Grèce : la mort d'un sansabri qui dormait dans un conteneur, broyé dans la benne d'un camionpoubelle. Le dernier roman de Yannick Haenel est tout entier porté par le sentiment de révolte viscéral engendré par la décomposition de la société, le sort qu'elle réserve aux exclus, qu'ils soient sans domicile fixe ou sans papiers. On retrouve dans ce roman le narrateur de "Cercle", Jean Deichel, personnage en rupture qui rejoint une insurrection de sans-papiers. Avec cette exhortation fiévreuse à l'action collective, Haenel signe un manifeste politique et poétique. Guillaume, libraire Kinderzimmer de Valentine Goby Actes Sud, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R GOBY

En 1944, à Ravensbrück, Mila a 22 ans et est internée dans un camp de concentration majoritairement féminin où il n'y aura pas de place pour les faibles. Mila est enceinte et ne le sait pas encore. Un espoir, une lumière qui lui donnera la force de survivre dans ce cauchemar. Une écriture saccadée, un ton qui ne lâche rien, des mots qui vous transpercent de toute part, qui frappent aussi fort et avec la 7


même intensité que les coups qui sont portés sur ces femmes, dont très peu retrouveront la liberté. Bouleversant. Martine, libraire Sept [7] secondes pour devenir un aigle de Thomas Day le Bélial, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) N DAY S.F.

Composé de cinq nouvelles, ce recueil permet aux lecteurs de suivre l'homme, pouvant se montrer bestial parfois ou sage. On sublime la "nature", bien qu'il soit entraîné dans le chaos. Avec une écriture subtile, Thomas Day nous plonge souvent dans le passé afin d'appréhender un avenir possible. Son oeuvre pourra séduire les novices et les amateurs de science-fiction, à condition toutefois que le public soit averti un minimum, certains sujets pouvant choquer les âmes sensibles. Pour les autres, n'hésitez plus ! Cyndie, libraire La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson Zulma, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R BERG

Chef- d'oeuvre islandais... Bjarni sait que la fin est proche, cette lettre sera sa confession à son unique amour, Helga, qu'il a aimée une brève période au milieu du foin et des 8


moutons de la campagne islandaise du siècle dernier. Une ode à l'amour sublime et passionnée adressée à sa "Belle" où deux âmes égarées mais mariées n'ont pas su saisir leur chance d'une nouvelle vie. Une histoire bouleversante mais aussi magnifique. Anne, libraire

9


Des romans pour adultes proposés par des lecteurs et des bibliothécaires Une Odeur de gingembre de Oswald Wynd Table ronde, 2004 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R WYND

Une tranche d'histoire (1900-1990) et une vie de femme qui se libère du carcan de son éducation britannique rendent ce livre très intéressant. Ses lettres et son journal lui permettent de prendre conscience de son évolution. Malgré les difficultés (solitude, abandon, maladies...) elle ne s'apitoie jamais sur elle-même et réussit à s'assumer comme une Anglaise ayant une place au Japon, avant le choc de la 2ème guerre mondiale. Des chiffres et des litres de Rachid Santaki Moisson rouge-Alvik, 2012 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R SANT

Lieu : Banlieues parisiennes et plus particulièrement Saint-Denis. Date : 1998 (Vous vous souvenez c’est le temps de la Coupe du monde de football en France) Personnages : les habitants de la cité, les dealers, les trafiquants en tout genre, les flics du commissariat de Saint-Denis. Histoire : la vie dans ce monde là où la drogue s’achète et se vend, où l’avidité de l’argent est toujours plus insatiable, où l’amitié se paie très cher quand elle s’espère solide, où les 10


règlements de compte pleuvent à tous les étages, où le pouvoir est une convoitise infinie, où les trahisons sont multiples, où la fragilité n’a pas sa place, où le passé fausse les cartes, où le rêve de s’en sortir n’est pas suffisant, où il faut la rage. Personne n’est tout blanc, personne n’est tout noir. Ce serait trop simple. Écriture crue parsemée du parler des banlieues. Écriture coup de poing d’un désespoir plein d’avenir dans le noir de la violence de ces vies tracées avant même d’avoir réellement commencées. Hélène Cartraud Cité de la Poussière Rouge de Qiu Xiaolong Lévi, 2008 bibliothèque G. Brassens R QIU médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) N QIU

Passionnant. Historique, mélangé aux anecdotes locales. Vraiment super.

Yellow birds de Kevin Powers Stock, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R POWE

Ce ne sera pas vous qui dévorerez le livre mais le contraire, on est aspiré 11


par le récit, très dur et à la fois tendre, plein de lumière. Sylviane L'Homme vertical de Davide Longo Stock, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R LONG

«Après un scandale qui a détruit sa vie et sa carrière, Leonardo, écrivain et professeur à l'université, s'est retiré dans son village natal. Mais la barbarie s'est répandue dans tout le pays. L'armée est en déroute. Les gens ont peur et prennent les armes. Les lignes téléphoniques sont coupées, les banques à court d'argent et les pharmacies n'ont plus de médicaments. La vague de violence atteint les collines paisibles où Leonardo mène sa vie tranquille, l'obligeant à faire face à un nouveau monde sans lois ni repères. La fuite en France ou en Suisse semble être la seule issue possible. C'est ainsi qu'un voyage périlleux commence et conduit le protagoniste au-delà des frontières de la haine, du mal et du courage.» Exceptionnel de réalisme et de vérité humaine. Le personnage principal possède une humanité qui se révèle à lui au fur et à mesure de sa plongée dans le chaos d’une société en déroute. Roman capable à la fois d’une grande violence et d’un étonnant espoir. Sophie

12


L'Ile des oubliés de Victoria Hislop Editions les Escales, 2012 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R HISL

Histoire très intéressante qui se situe en partie en Crète sur l'île de Spinalonga, réservée aux lépreux... A. Moulard

La Constellation du Chien de Peter Heller Actes Sud, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R HELL

« Quelque part dans le Colorado, neuf ans après la Fin de Toute Chose, dans le sillage du désastre. L'art de survivre est devenu un sport extrême, un jeu de massacre. Soumis aux circonstances hostiles, Hig, doux rêveur tendance chasse, pêche et poésie chinoise, fait équipe avec Bangley, vieux cow-boy chatouilleux de la gâchette. Une routine de l'enfer. » Un gros livre que l’on ne voudrait pas voir se terminer tant on est à l’écoute de ces personnages hors norme dans un monde devenu si étranger. Sophie 13


La Singulière tristesse du gâteau au citron de Aimee Bender Ed. de l'Olivier, 2013 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R BEND

... Voila pourquoi j'aime lire, voila pourquoi j'ai choisi ce métier... quand un écrit vous embarque dans un univers personnel foisonnant et d'une grande richesse, quand on a envie de dire "merci" à l'auteur de prendre le temps de mettre en mot toute l'originalité de son imaginaire... Sophie Profanes de Jeanne Benameur Actes Sud, 2013 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R BENA

Un homme anticipe les besoins liés à la vieillesse. Il ouvre le temps, établit des liens ou au moins met en place l'environnement propice à la création de liens. Livre initiatique comparable à "Oedipe sur la route" de Bauchau. Très très bien ! Brigitte Dalibert

14


Lointain souvenir de la peau de Russell Banks Actes Sud, 2012 bibliothèque G. Brassens médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R BANK

Voué à la marginalisation des pestiférés sur la frange nauséabonde et honteuse de la société, le Kid vit, survit à sa condition de délinquant sexuel condamné au bracelet électronique et à l’exil sous le Viaduc. Et puis, il y a cette rencontre, plutôt insolite avec un Professeur quelque peu énigmatique. Un Professeur d’université hautement qualifié, hautement intelligent qui souhaite étudier sociologiquement un sans-abri et délinquant sexuel. Le Kid est cet individu. De rencontres en événements, les deux s’approchent, s’apprivoisent tout en restant l’un et l’autre tour à tour distant, méfiant, confiant, pragmatique, soupçonneux jusqu’à l’instant où sur fond d’ouragan, une tragédie-cataclysme ébranle vies, croyances, certitudes. De ce bouleversement, le Kid apprendra à grandir et exister. Russel Banks nous offre une plongée vertigineuse dans un monde où déviance et addiction sexuelle riment avec désocialisation, exclusion, dégoût, honte, peur et méfiance de l’autre. Dans ce monde sans complaisance, un soupçon d’humanité éveille l’espoir d’être enfin ! Un bel ouvrage. Hélène Cartraud

15


Les Voyageurs de l'impériale de Louis Aragon Gallimard, 1996 médiathèque J.-J. Rousseau (1er étage) R ARAG

Très bien écrit, nous suivons et nous nous attachons à ces personnages qui traversent notre histoire et sont près de nous, leur histoire est la nôtre.

16


Ça nous a plu novembre 2013 ............................................................. tiré à 250 exemplaires impression Atelier municipal d'imprimerie ............................................................. bibliothèques municipales de Chambéry mél. bm@mairie-chambery.fr www.chambery.fr/bibliotheques ............................................................. Blogs Www.express-hauts.fr http://boiteabonbecs.blogspot.com ............................................................. médiathèque Jean-Jacques Rousseau Carré Curial - BP 40208 73002 Chambéry cedex tél. 04 79 60 04 04 ............................................................. bibliothèque Georges Brassens 401, rue du Pré de l'Ane 73000 Chambéry tél. 04 79 72 25 81 fax 04 79 72 25 88


ça nous a plu - novembre 2013