Issuu on Google+

RAPPORT DE GESTION 201 2


croissance du chiffre d’affaires 36 %. Entre 2008 et 2012, la

a été de quelque

Depuis 2012, BlueEvidence recense

1 million d’assurés Managed Care. 14’500 professionnels de la santé

utilisent HIN et en font une plate-forme indispensable dans le domaine de la santé suisse.

Quelque

20 millions de factures de médecins 150 millions

viennent s’ajouter chaque année à la base de don nées nationale sur les prestations médicales de NewIndex,

où l’on trouve d’ores et déjà

de factures.


Sommaire

Les patients en point de mire

4

Rétrospective de l’année 

6

Portrait de la Direction

8

BlueCare 15 ans de BlueCare 

10

Atteindre ensemble un grand objectif

12

Managed Care Des modules innovants

14

Un million d’assurés ne se trompe pas

16

HIN Une plate-forme indispensable

18

Plus proche du médecin et du patient

20

TrustX Accroître les avantages, réduire les coûts

22

Des analyses pertinentes

24

BlueCare Un monde virtuel

26

Des informations plus simples et de meilleure qualité

28

L’équipe BlueCare 

30

Finances 

34

Références 

38


«

Aujourd’hui, les patients sont bien informés et interconnectés. Mais ils attendent à l’avenir une plus grande transparence et davantage de participation.

»

Philip Baumann, Délégué au CA & CEO

4


Les patients en point de mire

Chers actionnaires, chers collaborateurs, chers clients, chers partenaires et fournisseurs, En juin 2012, le peuple a catégoriquement refusé le projet de Managed Care. La demande en assurances Managed Care continue néanmoins d’augmenter à une vitesse vertigineuse, soit de plus de 20% en 2012. La contrainte Managed Care a été sanctionnée dans les urnes. Les avantages des soins intégrés sont pourtant appréciés et très utilisés au quotidien. S’agit-il d’une exception ou de la normalité pour l’avenir? Aujourd’hui, les patients sont très bien informés, interconnectés et de plus en plus émancipés. Ils doivent être placés au centre du secteur de la santé, en tant que partenaires actifs et interlocuteurs placés sur un pied d’égalité. Car ils peuvent largement contribuer à l’amélioration de notre secteur de la santé. Mais pour cela, ils doivent être intégrés dans le flux d’informations numérique tout le long de la chaîne de soins et pouvoir y participer aussi activement qu’ils le feraient dans d’autres domaines de leur vie. Depuis 15 ans, BlueCare s’engage pour impliquer tous les acteurs de la chaîne de soins dans une prise en charge intégrée et coordonnée. Ce n’est qu’ainsi qu’il sera possible de réaliser la vision d’un meilleur secteur de la santé, un secteur qui accroît les avantages et la sécurité des patients tout en jugulant les coûts. Les bases ont été créées. La plate-forme eHealth HIN, BlueEvidence et le système TrustX mettent à disposition des instruments et des plates-formes pour l’interconnexion et l’échange sécurisé de données de patients. Après l’interconnexion horizontale, il faut néanmoins s’atteler maintenant à l’intégration verticale et à l’implication des patients. Pour cela, nous voulons développer des solutions largement étayées avec la participation de tous les partenaires. Et concentrer notre capacité d’innovation sur le développement et l’élargissement des processus et des systèmes qui permettent de disposer des informations sur les patients au bon moment et au bon endroit. Pour l’heure, tout cela semble peut-être encore relever de l’utopie, tout comme l’était la vision de Managed Care il y a 15 ans. Pour plus de 25% de la population suisse, cette dernière est pourtant déjà une réalité réjouissante. Nous remercions chaleureusement nos collaborateurs, nos partenaires, clients et fournisseurs de longue date pour leur soutien dans la réalisation de cette vision. Nous sommes convaincus que nous franchirons à nouveau quelques étapes importantes dans cette direction en 2013.

Peter Bettoni Président du CA

Philip Baumann Délégué au CA & CEO

5


2012 en un coup d’œil — 1 JANV. Résultat année précédente er

En 2011, BlueCare a réalisé un chiffre d’affaires de 7,97 mio. CHF et clôturé l’année par un résultat d’entreprise positif de 126 000 CHF. Fin 2011, l’entreprise est solide et financée exclusivement par des fonds propres.

— 31 JANV. Développement de TrustX Dans l’atelier TX, TrustX tire profit de la compétence des dix responsables de TrustCenters et évalue avec eux des projets potentiels pouvant apporter des avantages aux clients.

JANV.

Fév.

— Du 2 au 4 MARS Week-end hivernal Engelberg Avec leur famille et leurs partenaires, les collaborateurs ont profité de trois jours de soleil, de neige et de délices culinaires lors du week-end hivernal organisé à Engelberg.

76% des personnes autorisées à voter ont refusé le projet de Managed Care qui entend ancrer les soins intégrés dans la loi et prévoit une compensation des risques mieux diversifiée entre les caisses maladie.

— 8 + 9 MARS Info Society Days à Berne Au eHealth Forum, BlueCare et HIN ont présenté leurs solutions pour une communication conforme à la protection des données et à la mise à disposition de données patients, par exemple pour la gestion des coûts des médicaments.

MARS

— 18 JUIN «Les réseaux de médecins s’imposeront d’une manière ou d’une autre» C’est ainsi que le Tagesanzeiger résume, en ligne, les réactions de la presse suisse au Non suscité par le projet de Managed Care. «La politique doit maintenant chercher des solutions réalistes aux coûts croissants du secteur de la santé.» Les soins intégrés ont un fort potentiel d’avenir, et ce également sans la contrainte de l’État.

AVR.

MAI

JUIN

— 10 Fév. Définition des objectifs

— 31 MAI Centre client TrustX

— 21 JUIN Forum Managed Care 2012

La Direction définit les objectifs annuels de 2012 lors de l’atelier Dir. Les entretiens se déroulent de façon efficace, constructive, motivante et focalisée – mais il fait un peu froid dans la belle salle de conférences.

Le centre client élargi de TrustX permet désormais aux médecins de s’enregistrer pour l’envoi par e-mail du Management Summary personnel ou de le télécharger eux-mêmes. Le centre client peut être adapté à la présentation des TrustCenters.

Le Forum Managed Care de Zurich est une plate-forme indépendante qui promeut les soins intégrés en Suisse. BlueCare s’est engagé dans le forum en 2012 en tant que Gold Sponsor.

— 24 AVR. Développement BlueEvidence Deux fois par an, BlueCare rencontre les organisations Managed Care à la réunion Community of Practice (CoP) pour un échange actif. La CoP #2 s’est penchée sur les besoins spécifiques des cabinets de groupe et sur la qualité générale des données dans les modèles de Managed Care.

6

— 17 JUIN Vote sur les soins intégrés

— 29 + 30 JUIN Manifestation estivale dans la vallée du Brand Lors de la rencontre estivale organisée au Vorarlberg, la bonne humeur et le soleil étaient au rendez-vous. Les collaborateurs ont pu démontrer leurs talents au tir, arpenter les montagnes, admirer le panorama sur le lac de Lün et apprécier l’ambiance estivale décontractée au sein de l’équipe BlueCare.


— 18 DÉC. Activation HIN Community Avec la HIN Community, les utilisateurs de HIN, de plus en plus nombreux, disposent d’un nouvel instrument de travail. Sur cette plate-forme protégée, ils peuvent se connecter à volonté et travailler ensemble dans le respect des dispositions de protection des données.

— 1er SEPT. 1 million d’assurés ­— 17 JUIL. Nouveau rapport EAE Le nouveau rapport EAE aide les clients TrustX lors des examens de rentabilité. Sur le rapport, chaque médecin peut voir au premier coup d’œil où il se situe par rapport à ses collègues dans la statistique de rentabilité.

— 31. JUIL. Promotion de la relève Tobias Wälti achève sa formation de médiamaticien chez BlueCare avec un franc succès et travaille désormais au support TIC. En 2012, trois apprentis ont suivi la formation de médiamaticien chez BlueCare.

JUIL.

Les modèles du médecin de famille jouissent d’une popularité croissante et BlueEvidence est le système adapté pour l’administration. Cela produit de l’effet. En 2012, le système a franchi le seuil magique et gère désormais plus d’un million d’assurés Managed Care.

— 13 SEPT. 15 ans de BlueCare A l’occasion de l’anniversaire de ­BlueCare, Kurt Aeschbacher a ­interviewé les responsables de ­gestion, permettant ainsi aux ­collaborateurs, aux clients et au ­conseil d’administration d’en savoir plus sur BlueCare. Hendrix Ackle a mis de l’ambiance avec son groupe et la cheffe de cuisine émérite Tanja Grandits a régalé les estomacs.

AOÛT

SEPT.

— 10 AOÛT Mesure du succès de Managed Care Argomed, eastcare et hawadoc ont analysé avec BlueCare les modèles financiers de mesure du succès des contrats entre les assureurs et les réseaux de médecins et ont publié leurs recommandations dans le magazine spécialisé PrimaryCare (édition 15 / 2012).

— 15 AOÛT HIN Secure Mail GLOBAL Grâce au nouveau service HIN Secure Mail GLOBAL, les utilisateurs de HIN peuvent également envoyer leurs données en toute sécurité aux personnes qui ne disposent pas d’un raccordement à la plate-forme HIN, par exemple aux patients ou aux partenaires de la recherche.

— 22 OCT. Atelier TX n° 5 TrustX a présenté aux responsables des TrustCenters un prototype de miroir du cabinet médical, qui contient différents indicateurs pour les TrustCenters. Celui-ci a répondu aux attentes des clients et sera mis en œuvre.

OCT.

— 22 DÉC. Manifestation de fin d’année Au FoxTrail, les collaborateurs ont sillonné Zurich en groupes et résolu des énigmes épineuses dans le but d’arriver les premiers. La journée s’est terminée par un repas à la Giesserei de Zurich-Oerlikon.

NOV.

DÉC.

— 15 NOV. Santémed devient client de BlueEvidence Avec les Centres de santé Santémed, BlueEvidence acquiert un nouveau client ayant de nombreux sites en Suisse.

— 21 NOV. Community of Practice #3 La troisième CoP de l’année s’est consacrée au thème de la qualité de la livraison des données des assureurs. Les clients ont transmis de précieuses idées et suggestions sur la compréhension et la résolution du problème.

— 30 NOV. Vision du secteur de la santé intégré Les patients s’émancipent et sont au centre du secteur de la santé, écrit le CEO Philip Baumann dans le supplément «Future Health» de la Neue Zürcher Zeitung. BlueCare poursuit cette vision du système de santé intégré depuis plus de 15 ans déjà.

7


Portrait de la Direction Le conseil d’administration de BlueCare se compose du président du CA et de six membres. Philip Baumann est également chargé, en tant que délégué au conseil d’administration, de la direction des affaires de BlueCare.

Peter Bettoni Président du conseil d’administration

Ernst Gähler Vice-président

Philip Baumann Délégué au CA et CEO

Walter Oberhänsli Membre

Walter Hürsch Membre

Andréa Belliger Membre (depuis le 9 juin 2012)

Madame la Prof. Andréa Belliger a été élue au conseil d’administration le 9 juin 2012. Prorectrice de la Haute école pédagogique de la Suisse centrale à Lucerne et active au sein de la Direction de l’Institut für Kommunikation & Führung, elle est experte dans le domaine de l’eHealth, des nouveaux médias et de l’eLearning. Elle vient encore enrichir le large spectre de compétences du conseil d’administration.

Wolfgang Schibler (de 2003 au 18 décembre 2012) Après plus de 10 ans, Wolfgang Schibler a quitté le conseil d’administration fin 2012 pour se consacrer à l’avenir à ses fonctions politiques dans le canton d’Argovie. Nous le remercions cordialement pour son long engagement au sein du conseil d’administration.

Organigramme Direction d’entreprise / CEO Philip Baumann

Equipe de direction

Solutions Development Marco A. Zimmer

Applications Management Lucas Schult

Finances & Administration Cetin Katirci

8

Managed Care Cyrill Rüegg

Données & statistiques Heinz Bürli

eHealth Christian Greuter

Focalisation marché Soins intégrés Managed Care

Focalisation marché Cool de données CH, statistiques

Focalisation marché eSecurity, eHealth Integration

Clients MCOs, réseaux de médecins, soins régions

Clients NewIndex, Trustcenters

Clients Abonnés, institutions, fournisseurs de services

Produit BlueEvidence

Produit TrustX

Produit Plate-forme HIN


La Direction de BlueCare a été légèrement réorganisée au 1er avril 2013. La répartition en fonction des lignes de produits Managed Care, HIN et TrustX permet une plus forte orientation sur le marché et sur la clientèle. Les responsables de secteur bénéficient ainsi d’une plus grande marge de manœuvre.

Philip Baumann CEO

Cyrill Rüegg, responsable Managed Care & BlueEvidence

Christian Greuter Responsable eHealth

Partenaire fondateur de BlueCare et délégué au conseil d’administration, Philip Baumann est responsable de la direction générale de l’entreprise. Il exerce parallèlement, en tant qu’économiste, différents mandats de conseil d’administration et de conseil.

Cyrill Rüegg est responsable de la gamme de produits Managed Care et BlueEvidence ainsi que du soutien des organisations Managed Care. Il est ingénieur diplômé en sciences des matériaux EPF Zurich et titulaire d’un MBA de l’University of Maryland.

Christian Greuter dirige le mandat de Health Info Net AG (HIN). Ingénieur ETS en informatique, il dispose d’une expérience de longue date en informatique dans le secteur de la santé et est actuellement sur le point d’achever sa formation complémentaire MBA.

Marco A. Zimmer, Responsable Solutions Development

Lucas Schult, Responsable Applications Management

Cetin Katirci, Responsable Finanzen & Administration

Marco A. Zimmer est responsable du domaine spécialisé Solutions Development. Il est titulaire d’un MSc en physique des particules élémentaires et d’un MBA en Management, Technology and Economics de l’EPF Zurich.

Lucas Schult dirige depuis septembre 2012 l’Applications Management. Il est Certified Network Security Engineer (CNSE) et Certified in Risk and Information System Control (CRISC).

Cetin Katirci est responsable Finances & Administration pour BlueCare et les mandats. Il est économiste d’entreprise ES et expert en présentation des comptes et en controlling.

PLAN DE PARTICIPATION PAR ACTIONS En 2012, le conseil d’administration a créé un plan de participation par actions pour les membres du conseil d’administration et la Direction. Ainsi, outre les actionnaires fondateurs, d’autres membres du CA et de la Direction peuvent désormais également devenir actionnaires et copropriétaires de BlueCare. Les actions

détenues par le Management depuis la fondation sont ainsi rendues accessibles à un plus large cercle de cadres dirigeants. L’achat et la vente d’actions sont réglementés de façon ferme dans le plan de partici­ pation par actions, et les incitations visent à assurer un développement prospère et durable de BlueCare.

9


Impressions de la manifestation anniversaire au Labor-bar Ă  Zurich.

Un grand merci Ă  nos partenaires de longue date

10


15 ans de BlueCare

En septembre, BlueCare a fêté son 15e anniversaire avec les partenaires, les clients et les collaborateurs qui ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Issus de tous les domaines de la santé ainsi que de l’environnement TIC, les invités ont pu, accompagnés de l’animateur Kurt Aeschbacher, du joueur de jazz Hendrix Ackle et de la cheffe de cuisine Tanja Grandits, jeter un regard en arrière sur toutes les réussites passées.

En 1997, la FMH, la Caisse des médecins et Philip Baumann ont fondé la société BlueCare en tant que centre de compétences pour le Managed Care.

Démarrage Cette société a été le catalyseur pour la mise en place d’organisations Managed Care innovantes et a donné naissance aux organisations de médecins Argomed AG, hawadoc AG et thurcare AG, l’actuelle eastcare AG, qui sont encore liées aujourd’hui à BlueCare par des partenariats étroits et qui sont ses meilleurs clients. BlueCare a grandi avec elles et est devenu le premier prestataire de prestations TIC dans le secteur ambulatoire. En 2000, les actionnaires ont confié à BlueCare la rénovation de leur plate-forme eHealth HIN, fondée en 1996. Partant de seulement 1500 clients, d’une offre peu convaincante et d’une rentabilité insuffisante, BlueCare en a fait la plate-forme eHealth leader de Suisse. Plus de 14 500 professionnels de la santé et plus de 350 institutions ont aujourd’hui recours à l’interaction sécurisée et protégée avec HIN. A partir de 2003, NewIndex et les TrustCenters sont venus s’y ajouter après avoir été instaurés en tant que centres de collecte et d’analyse de données comptables à la suite du passage au tarif médical national TARMED. Avec ses plus de 150 millions de factures de médecins, le corps médical a ainsi constitué la plus grande base de données dans le secteur ambulatoire. TrustX Management AG (TMA) est gérée par BlueCare sous mandat de gestion. Elle développe et exploite le système TrustCenter TrustX.

Consolidation La mise en place rapide de la société a été suivie d’une phase de consolidation et de maturation. Les nombreuses entreprises fondées à cette occasion ont dû apprendre à s’affirmer sur le marché et à développer leurs propres qualités entrepreneuriales. BlueCare a dû en même temps les autoriser à s’émanciper. Ces deux processus ont nécessité du temps, mais aussi de confiance mutuelle, afin de pouvoir développer un partenariat durable sur un pied d’égalité. Fin 2009, le moment était venu d’examiner les structures et les processus instaurés au fil des ans au sein de BlueCare et de placer les jalons pour les évolutions futures. Pour cela, il a fallu aussi compléter et asseoir sur une base plus large l’équipe de management, afin de préparer avec clairvoyance la relève de la génération des pionniers. En 2010, la Direction s’est élargie, passant de deux à dix personnes. Ce changement a été un grand défi pour l’équipe, mais il s’est aussi révélé une chance pour l’avenir.

Rétrospective et perspective Fin 2012, BlueCare peut s’enorgueillir de 15 années couronnées de succès, marquées par une croissance continue. Un succès auquel ont contribué les individus. Une raison suffisante pour les inviter à la fête d’anniversaire. Leur réaction a été teintée d’enthousiasme envers cette manifestation audacieuse, authentique et sympathique.

11


«

Le changement de perspective a permis d’avoir une vue sur un meilleur système de santé.

»

Natalie Cartier, Communication & PR

12


Atteindre ensemble un grand objectif BlueCare joue sur plusieurs tableaux. Une évidence pour une entreprise qui, outre sa propre gamme de produits BlueEvidence et ses offres de conseil, gère aussi en mandat Health Info Net AG et TrustX Management AG. L’année sous revue montre clairement que dans cette constellation, les objectifs de l’entreprise peuvent se correspondre et se compléter.

La vision interne et la perception extérieure d’une entreprise ne se recouvrent pas toujours, surtout au sein d’une structure d’entreprise complexe. C’est pourquoi BlueCare a changé de perspective à l’été 2012 et a demandé aux clients de BlueEvidence, HIN et TrustX de décrire la perception qu’ils en avaient. Stimulée par les réponses obtenues, BlueCare a examiné d’un œil critique sa propre identité d’entreprise, l’a renforcée là où cela s’avérait nécessaire et a défini de façon plus générale l’objectif visé. La vision commune de BlueCare, HIN et TrustX réside dans l’obtention d’un meilleur système de santé. Cela implique un système de santé intégré, dont les acteurs communiquent efficacement tout le long de la chaîne de soins et coopèrent en tant que partenaires. Un système de santé qui place l’avantage pour les patients en point de mire et utilise de façon optimale les ressources disponibles en termes de qualité et de coûts. Un système de santé qui répond aux souhaits des patients en matière d’information et de participation.

Des rôles complémentaires Les trois entreprises BlueCare, HIN et TrustX assument différents rôles dans la réalisation de la vision générale. Mais elles se complètent et s’enrichissent mutuellement. Ensemble, elles font bouger plus de choses qu’elles ne le feraient individuellement. Ensemble, elles développent et gèrent des systèmes d’interconnexion afin que les prestataires puissent utiliser en toute sécurité, simplement et rapidement les informations importantes le long de la chaîne de soins. Avec leurs clients et partenaires, elles conçoivent la prise en charge intégrée de demain, qui impliquera aussi davantage les patients en tant que partenaires ayant les mêmes droits. Car sans eHealth, les soins intégrés ne sont pas concevables.

Créer des synergies C’est conjointement que l’on atteint le mieux un objectif commun. C’est pourquoi l’année 2012 a été placée sous le signe de la création de synergies entre BlueCare, HIN et TrustX. Les premières étapes, comme la consolidation des serveurs ou des projets pour le développement de Management Informations Systems, ont déjà eu lieu. D’autres suivront. Les synergies de l’intérieur sont également perceptibles de l’extérieur, par exemple dans les rapports de gestion de BlueCare, HIN et TrustX, lesquels sont, comme les trois entreprises, autonomes et pourtant similaires.

13


«

Nous travaillons à toujours améliorer l’interconnexion verticale de la chaîne de soins.

»

Cyrill Rüegg, Responsable Managed Care

14


Des modules innovants

Le système de santé suisse est l’un des meilleurs du monde. Malgré tout, il a besoin de réformes urgentes afin de le rendre moins coûteux et plus avantageux pour le patient. BlueCare multiplie les projets innovants qui accélèrent les progrès.

Avec l’objectif des soins de santé intégrés en point de mire, BlueCare poursuit différents projets de conseil qui soutiennent les organisations Managed Care ainsi que d’autres projets innovants avec d’autres partenaires.

Analyses de modèle FEM Le projet FEM portait sur la mesure financière du succès des réseaux de médecins. Les trois organisations Managed Care hawadoc, eastcare et Argomed regroupent 1340 médecins et environ 600 000 assurés Managed Care. A leur demande, BlueCare a analysé des modèles de calcul, formé des modèles et élaboré des recommandations en vue de l’intégration d’indicateurs utiles, financiers et non financiers. Les trois donneurs d’ordre avaient constaté, indépendamment les uns des autres, que les méthodes de calcul servant à mesurer la réussite financière étaient très différentes et que les résultats faisaient souvent état de variations qui ne s’expliquaient pas par les prestations médicales. Dans les contrats entre assureurs et réseaux de médecins qui incluent une responsabilité budgétaire, ces résultats déterminent le bonus ou l’éventuel malus. L’exactitude et la fiabilité de la mesure sont donc d’autant plus importantes. Les résultats ont été publiés lors du colloque du Forum Managed Care en juin 2012 ainsi que dans le magazine spécialisé PrimaryCare. Les assureurs les ont étudiés avec un vif intérêt et leur ont réservé un accueil favorable.

Assurance qualité dans la délivrance de médicaments La délivrance de médicaments est un grand facteur de coûts dans le secteur de la santé. Les médicaments génèrent environ 20% des coûts de l’assurance de base. Ici, les économies réalisables seraient nombreuses. Réduction des coûts d’achat, augmentation des quantités achetées sur la base de consensus thérapeutiques du côté des médecins, baisse du nombre de médicaments jetés par le conditionnement dans des boîtes plus petites: les possibilités nombreuses. La gestion des médicaments peut aussi avoir un effet bénéfique sur l’état de santé des patients. Car elle permet de mieux contrôler la médication des patients et donc d’identifier les problèmes liés à des médicaments afin de les éviter plus tard. Il n’est pas rare que les médicaments prescrits par différents médecins conduisent à une multimédication et que le patient en souffre. Un système informatisé de gestion des médicaments aiderait les médecins à améliorer la qualité des traitements et à réduire les coûts. En association avec MedSolution, BlueCare a développé une première solution en 2012, qui entrera en service en 2013 sous forme de projet-pilote.

15


Un million d’assurés ne se trompe pas Malgré l’échec du projet politique en 2012, les modèles Managed Care jouissent d’une popularité qui ne se dément pas auprès des assurés. Avec BlueEvidence, BlueCare propose l’infrastructure technique qui permet la mise en œuvre de modèles du médecin de famille dans le secteur de la santé. Le nombre d’assurés enregistrés ne cesse d’augmenter.

Les assurés Managed Care se laissent guider par leur médecin de famille à travers leur traitement auprès des spécialistes et des hôpitaux et économisent ainsi des primes d’assurance chaque mois. De plus en plus d’assurés profitent des modèles attrayants du médecin de famille.

Système d’information clé en main Guider les patients à travers le système de santé exige un flux d’informations constant entre les médecins, les réseaux de médecins, les organisations Managed Care et les caisses maladie. Le système d’information BlueEvidence le garantit. Ce module central d’administration des modèles du médecin de famille est fermement ancré dans les cabinets médicaux des réseaux de médecins et les organisations Managed Care. BlueCare propose BlueEvidence clé en main. BlueEvidence fournit aux médecins des informations sur la manière de remplir les tâches d’orientation, de nombreuses options d’analyse individuelle des données de coûts de leurs patients ainsi qu’un controlling des coûts en fonction des échelons. Il donne aux organisations Managed Care une vue d’ensemble des réseaux de médecins, des cabinets médicaux et des assurés rattachés ainsi que des bases de données pour les négociations et les décisions d’orientation. En outre, BlueEvidence est l’instrument central de controlling des coûts et de validation du décompte annuel avec les assureurs pour les cabinets médicaux, les réseaux de médecins et les organisations Managed Care.

16

Un million d’assurés MC En septembre 2012, BlueEvidence a franchi la barre du million d’assurés. Et en décembre, BlueEvidence comptait 1 018 337 assurés Managed Care, soit 23% de plus que l’année précédente et 100% de plus que trois ans plus tôt. Dans l’année sous revue, plus de 50 caisses maladie, dix organisations Managed Care et plus de 2500 cabinets médicaux au sein de 57 réseaux de médecins ont utilisé BlueEvidence. En 2013 aussi, le nombre d’assurés Managed Care devrait progresser de plus de 20%. Depuis janvier 2013, Santémed par exemple utilise aussi les services de BlueEvidence dans ses 21 centres de santé présents dans toute la Suisse. 1’200’000 1’000’000 800’000 600’000 400’000 200’000 0 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre d’assurés Managed Care dans BlueEvidence


Ajustement automatique

Amélioration de la qualité des données

Les simplifications administratives font gagner du temps et de l’argent aux cabinets médicaux. En 2012, BlueCare a donc développé pour BlueEvidence un système d’identification automatique des patients qui automatise et simplifie l’ajustement des données entre systèmes de gestion de cabinets médicaux et BlueEvidence. En étroite collaboration avec les éditeurs des principaux systèmes de gestion de cabinets, une nouvelle interface-pilote a été développée en 2012 et les premières solutions-pilotes ont été mises en service début 2013. L’écho des assistantes de cabinets médicaux à propos de l’amélioration souhaitée depuis longtemps s’est avéré très positif. L’objectif est donc que le plus grand nombre possible de cabinets médicaux puisse profiter des nouvelles interfaces avec BlueEvidence, indépendamment du système de gestion de cabinets médicaux qu’ils utilisent.

L’utilité de BlueEvidence dépend de la qualité des données qui y sont mises à disposition et fournies à la source, à savoir par les caisses maladie et les cabinets médicaux. BlueEvidence veille à ce que les données soient correctes et rendues disponibles dans une qualité optimale. Le module central a été créé dans le cadre d’Impex 4 au cours de l’année sous revue. Il optimise la qualité des données entrantes et donne aux organisations Managed Care plus de transparence sur les processus de traitement. Le traitement des données sensibles de plus d’un million d’assurés repose ainsi sur une nouvelle base. Celle-ci a déjà fait ses preuves au quotidien et constitue un bon fondement pour la suite du développement. Mais il faudra encore d’autres mesures pour optimiser la qualité des données des modèles de Managed Care. C’est pour cela que les organisations Managed Care et BlueCare ont lancé un projet commun début 2013. Celui-ci entend améliorer les standards et les processus d’échange des données et réduire le travail lié aux corrections des erreurs. Les progrès seront discutés lors des manifestations de Community of Practice qui ont lieu deux fois par an.

17


«

HIN est plus qu’un service de messagerie électronique sûr. HIN, c’est la plate-forme d’eHealth par excellence. Christian Greuter, Responsable eHealth

18

»


Une plate-forme indispensable Fondée il y a 16 ans à l’initiative de la FMH et de la Caisse des médecins, HIN est aujourd’hui la plate-forme indispensable pour la mise en œuvre de la stratégie de cybersanté de la Confédération. BlueCare gère HIN sous mandat de ses actionnaires et veille à la croissance et au développement de la plate-forme. C’est ce qu’elle fait depuis qu’elle a été chargée de la rénovation de HIN en 2000.

Les soins médicaux ne sont pas une activité qui se fait dans l’isolement. L’interconnexion et la collaboration deviennent de plus en plus importantes, les soins médicaux intégrés aussi, tout comme la nécessité de disposer d’in-­ struments électroniques sûrs. HIN est synonyme de réseau et de collaboration sécurisés et protégés dans le secteur de la santé suisse.

La protection des données comme prémisse majeure La protection de la vie privée est la prémisse majeure pour l’échange de données médicales. HIN – Health Info Net AG – est pour cela une plate-forme professionnelle éprouvée. La communication conforme à la protection des données et l’interaction se font sur la base d’identités électroniques plusieurs fois sécurisées. Elle offre un trafic d’e-mails sûr et permet l’accès protégé aux données médicales dans des hôpitaux et autres institutions. Elle garantit la protection des données et établit la confiance dans les technologies en ligne. Cela simplifie la collaboration et accroît l’efficacité des soins médicaux.

Un nombre croissant d’utilisateurs Aujourd’hui, HIN compte de plus en plus de participants. En 2012, leur nombre a augmenté de 7 % . Fin 2012, environ 14’500 professionnels de la santé utilisaient HIN quotidiennement pour leur communication électronique. Dans certaines régions, 85 % des cabinets médicaux

en sont équipés. De plus en plus d’institutions se rattachent à la plate-forme. En 2012, leur nombre a augmenté de 15 % . Aujourd’hui, on dénombre environ 350 institutions, surtout des hôpitaux et des laboratoires, mais aussi de plus en plus d’institutions évoluant en dehors du secteur médical. De grandes compagnies d’assurance, l’administration de la ville de Zurich ou toutes les cliniques du groupe Hirslanden, par exemple, ont un HIN Mail Gateway. Leurs échanges sensibles d’e-mails sont ainsi cryptés automatiquement.

Un succès extraordinaire Les résultats financiers de HIN ont été plus que réjouissants en 2012. Le bénéfice avant impôts et amortissements est supérieur de plus de 550’000 CHF à celui de l’année dernière, ce qui correspond à une augmentation de quasiment 200 % . L’amélioration visée de la profitabilité a ainsi incontestablement été atteinte. La baisse des charges d’exploitation de 200’000 CHF entre autres a permis ce résultat financier extraordinaire. Avec 5,9 millions de CHF, le chiffre d’affaires a été supérieur de 500’000 CHF à celui de l’année dernière, soit une augmentation de plus de 10 % . Tout ceci a permis, en 2012, un amortissement nettement supérieur à ce qui était prévu. BlueCare a pu réunir les conditions nécessaires à d’autres réductions des coûts pour HIN avec la consolidation de l’environnement système. Vous en saurez plus sur le monde virtuel de BlueCare à la page 27 du présent rapport de gestion.

19


Plus proche du médecin et du patient L’année 2012, riche en événements, a été marquée par de nombreuses nouveautés pour HIN. Il suffit de mentionner la HIN Community, sur laquelle les utilisateurs peuvent se connecter en ligne, ou l’ouverture du trafic d’e-mail sécurisé pour les patients avec HIN Mail GLOBAL. Les offres existantes jouissent elles aussi d’une popularité croissante.

L’Access Control Service de HIN suscite un intérêt grandissant. Douze nouveaux fournisseurs de services sont venus s’y ajouter en 2012. Ceux-ci peuvent proposer en ligne aux 14’500 utilisateurs de HIN des données de laboratoire, des radiographies et des dossiers patients dans les domaines HIN sécurisés. 7’000

le, propose la commande en ligne de médicaments, ou que l’hôpital municipal Waid à Zurich gère une plate-forme en ligne de données patients pour les médecins. Les services des automobiles utilisent eux aussi l’Access Control Service pour le traitement numérique des contrôles médicaux périodiques d’aptitude à la conduite de chauffeurs professionnels et de personnes âgées.

6’000 5’000

Collaborer en toute sécurité

4’000 3’000 2’000 1’000 0 2008

2009

2010

2011

2012

2013

Evolution du chiffre d’affaires HIN en kCHF

Une inscription – un profit multiple Les fournisseurs de services peuvent décider, sur la base des identités HIN des utilisateurs, des personnes auxquelles ils accordent l’accès aux données. Ces dernières, à leur tour, apprécient les services proposés parce qu’elles peuvent les appeler en un seul clic avec le Single Sign-on, c’est-à-dire sans devoir s’enregistrer ou s’inscrire à nouveau. C’est ainsi que Zur Rose, par exemp-

20

La nouvelle HIN Community est en ligne depuis juillet 2012. Les utilisateurs de HIN peuvent communiquer et travailler ensemble sur la base du Web dans la communauté en ligne sans devoir se soucier de la sécurité. Car l’ensemble de la plate-forme est sécurisé HIN, de sorte que la collaboration est conforme aux dispositions relatives à la protection des données. Les utilisateurs peuvent s’interconnecter en groupes sur HIN et échanger des informations de façon interactive par le biais de blogs, de messages, de sondages et de documents partagés. Les différents outils proposés sont spécialement conçus pour la collaboration au sein d’organisations «éclatées» comme les réseaux de médecins, les cercles de qualité ou les unités de recherche.


Utilisable désormais aussi pour les patients

Création de valeur et service

En 2012, le service de messagerie électronique de HIN a franchi un grand pas en direction du patient. Grâce au nouveau service Secure Mail GLOBAL, les utilisateurs de HIN peuvent désormais contacter toute adresse e-mail en dehors de la plate-forme HIN en toute sécurité et en conformité avec la protection des données. Ainsi, les médecins et les hôpitaux peuvent désormais aussi échanger des informations de façon sûre avec les patients par courrier électronique. L’utilisation est des plus simples grâce à la notification «push» brevetée. Le message crypté est adressé au destinataire sous forme de pièce jointe. Un mot de passe lui est en outre attribué par SMS, téléphone ou télécopie, lui permettant de lire le message électronique et tous les autres e-mails protégés. La plate-forme HIN s’ouvre ainsi pour la première fois aux patients et sécurise leur trafic de courrier électronique avec les médecins.

Le renouvellement technique de l’ensemble de l’infrastructure a également été achevé en 2012. La stabilité et la performance de l’exploitation ont été placées au premier plan. En 2013, de nouveaux développements des solutions logicielles seront engagés, comme l’optimisation des applications HIN pour les appareils mobiles tels que les smartphones ou les tablettes. Des changements ont également eu lieu du côté de la fidélisation des actionnaires. Grâce à la relation renforcée avec la FMH et la Caisse des médecins, à des alliances plus étroites avec l’ensemble des responsables, ainsi qu’à l’augmentation de la capitalisation, les conditions cadres ont pu être améliorées. Désormais, tous les actionnaires sont intégrés dans le pacte d’actionnaires et il a été possible de trouver en Urs Stoffel, membre du Comité central de la FMH, un président du conseil d’administration extrêmement compétent. 15’000

Une défense efficace contre les spams La plate-forme HIN s’adapte constamment aux nouvelles exigences des clients ainsi qu’aux dangers de l’Internet. HIN a introduit de nouvelles mesures de défense contre l’invasion de spams. Chaque mois, 313 000 spams sont interceptés par les pare-feux. En 2012, près de 4 millions de spams filtrés ont été recensés – soit nettement plus que l’année précédente, ce qui représente un gros soulagement pour les clients.

14’000

13’000

12’000

11’000

0 2009

2010

2011

2012

Evolution du nombre d’identités dans la HIN Community

21


«

Le nouveau rapport EAE fournit aux médecins un aperçu clair sur les propres indicateurs. Heinz Bürli, Responsable Données & Statistique

22

»


Accroître les avantages, réduire les coûts Aux côtés de la Caisse des médecins, BlueCare est chargée depuis 10 ans du développement et de l’exploitation de TrustX, le système d’information des TrustCenters. TrustX constitue également l’épine dorsale de la base de données nationale sur les prestations médicales de NewIndex. Pour répondre aux besoins des clients, le système se doit de proposer des analyses statistiques de très haut niveau à des prix de plus en plus avantageux. Les responsables de gestion ont donc mis sur pied des solutions consensuelles.

Du système TrustX, les plus de 9500 clients attendent une exploitation fiable et conforme à la protection des données, tout comme des analyses statistiques parfaites assorties de vastes possibilités d’utilisation. Mais ils exigent aussi des prix de plus en plus avantageux sans pour autant devoir renoncer à des prestations. Fin 2011, TrustX a donc convenu avec les clients d’une réduction des coûts de 5% à partir de 2012 et de 10% à partir de 2013. Pour y parvenir, une gestion serrée des frais, diverses baisses des coûts et un volume d’investissement légèrement réduit ont été pratiqués. Les rabais octroyés ont ainsi pu être accordés intégralement aux TrustCenters. De surcroît, TrustX a déjà engagé des mesures qui conduiront à de nouvelles économies durant l’année en cours. Les rabais prévus pour 2013 sont donc à portée de main.

Un développement sur la base des besoins du client TrustX et les TrustCenters poursuivent l’objectif commun de développer TrustX rapidement sur la base des besoins du client. L’atelier TX est la plate-forme dédiée à cette entreprise. Dans le cadre d’une collaboration créative et constructive à l’occasion des rencontres prévues, les participants des TrustCenters et de TrustX sont appelés à échanger activement leurs connaissances plusieurs fois par an, à discuter des nouvelles évolutions et à établir des priorités pour les différents projets. Du fait de l’intégration précoce des décideurs dans le processus, les étapes de développement sont plus résolues, plus rapidement matures et plus économiques. En 2012, un atelier TX a été organisé à trois reprises.

Stable, sûr et fiable Pour TrustX, la protection des données est un engagement absolu. Aussi son centre de calcul est-il délocalisé depuis 2009 déjà auprès d’un prestataire certifié selon la norme ISO et la FINMA. Au cours de l’année sous revue, le système TrustX s’est montré très stable en termes d’exploitation et disponible à plus de 99,9 %. Les réductions des coûts engagées n’ont pas eu d’effets négatifs sur la stabilité, la sécurité et la disponibilité.

23


Des analyses pertinentes

Quelque 20 millions de factures de médecins viennent s’ajouter chaque année à la base de données nationale sur les prestations médicales de NewIndex, où l’on trouve d’ores et déjà plus de 150 millions de factures. Ces dernières constituent la base sur laquelle repose TrustX pour effectuer des analyses simples, compréhensibles et pertinentes à l’attention des médecins affiliés.

Les analyses des indicateurs offrent une véritable plus-value aux cabinets médicaux affiliés. Elles renseignent simplement et rapidement les médecins sur leurs différentes prestations et leur permettent de procéder aisément à des comparaisons entre collègues. Les analyses des indicateurs de chiffres d’affaires et de patients, du spectre de prestations dans Tarmed, des indicateurs EAE ou, par exemple, de la structure d’âge des patients révèlent à un cabinet où il présente un profil comparable ou des particularités par rapport à d’autres collègues. 3’000 2’500 2’000 1’500 1’000 500

MAI JUIN JUIL. AOÛT SEPT. OCT. NOV. DÉC. JANV. FÉV. MARS AVR. MAI JUIN JUIL. AOÛT SEPT. OCT. NOV. DÉC.

0

2011

Nombre d’abonnements

24

2012

Mgt Summary

Rapport EAE

Extension de l’offre de prestations En plus du miroir du cabinet médical et du Management Summary envoyé par e-mail, TrustX propose aux médecins et aux TrustCenters depuis 2012 le rapport EAE, également mis à disposition par voie électronique. Cet outil permet aux médecins de mieux contrôler la rentabilité de leur propre cabinet. En cas de procédure EAE, ils doivent en effet être en mesure d’attester de l’efficacité, de l’adéquation et de la rentabilité de leurs traitements vis-à-vis des assureurs. Instrument d’analyse complet, le miroir du cabinet médical des TrustCenters les soutient de surcroît dans cette démarche et met en regard les indicateurs requis et le collectif de référence, ce qui est essentiel à titre de justificatif. D’emblée très bien accueilli par les clients, le rapport EAE permet aux TrustCenters d’étendre leur offre de prestations. Au total, plus de 2’000 cabinets ont souscrit un abonnement pour l’un des rapports par e-mail. L’idée de faire parvenir directement aux clients des TrustCenters – outre l’instrument d’analyse complet constitué par le miroir et disponible en ligne – des analyses correspondant aux différents niveaux est donc maintes fois fait ses preuves.


Une base pour une utilisation accrue des données Dans le cadre du projet OBELISC (Objective Evaluation and Leadership In Scientific Health Data Collection), NewIndex a créé en 2012 un nouveau pool de données. Sur la base de ces données mises à disposition par différents médecins, NewIndex entend avant tout parvenir à trois objectifs et endosser une fonction prépondérante dans les projets correspondants, tels que la révision du tarif TARMED engagée par la FMH. Au rang des autres projets figurent également le développement du modèle succédant à la convention sur les prestations et les prix (CPP), qui exige la parité de données entre le corps médical et les assureurs. Les projets de recherche en matière de soins en font aussi partie. Ils requièrent notamment l’observation de l’utilisation des prestations par les patients, au regard de la démographie ou du canton de domicile, ou bien de l’échange entre les cantons ou régions ayant une fonction centrale. Pour atteindre ces objectifs, NewIndex doit être autorisé par les médecins participants à mener des évaluations sur des jeux de données individuels en partie désagrégés. Cette procédure est la seule utilisable pour parvenir à des indicateurs statistiques tels que des dispersions. TrustX a soutenu le projet et réuni les conditions techniques et conformes à la protection des données.

Une base de clientèle stable Les évaluations de TrustX et de NewIndex sont d’autant plus éloquentes que le nombre de clients participants est important. Plus le nombre de médecins mettant leurs données à disposition est élevé, plus il est possible de procéder à des comparaisons révélatrices par rapport au collectif. La stabilité de notre base de clientèle depuis de nombreuses années est donc un aspect réjouissant. 120% 115% 110% 105% 100% 95% 90%

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Indice du nombre de cabinets participants par rapport à 2007

25


«

Grâce à la consolidation des serveurs, nous sommes plus flexibles, plus rapides et nous économisons 30% des coûts. Lucas Schult, Responsable Applications Management

26

»


Un monde virtuel

Avec BlueEvidence, HIN et TrustX, BlueCare exploite trois systèmes informatiques leaders sur le marché, qui reposaient jusque-là sur trois machines différentes, trois systèmes de sauvegarde et trois espaces mémoire différents. Cette solution était chère. Le regroupement des serveurs a mené à d’importantes économies.

Même si les trois systèmes se situaient dans le même centre informatique de Glattbrugg, s’ils étaient sécurisés à plusieurs titres en conformité avec la FINMA et gérés d’après ces principes, ils étaient aussi rigoureusement séparés les uns des autres du point de vue physique et hébergés dans des pièces différentes. 13 systèmes de serveurs, deux Storages, trois segments de réseaux et une foule d’autres éléments matériels supplémentaires d’âges et de types disparates étaient utilisés. Assurer la maintenance de cette infrastructure se révélait donc laborieux.

Des réalités virtuelles Le regroupement physique et l’harmonisation des serveurs étaient le gage de fortes économies, même en conservant la séparation au niveau logiciel ainsi que celle des données et des applications conforme aux prescriptions de la protection des données. Pour mener à bien ce projet, les trois systèmes devaient déjà fonctionner sur des machines virtuelles, sur des serveurs matériels existant sur le plan physique. C’est sur cette base qu’a été installé un serveur ESX intégrant un niveau de virtuali­ sation entre le matériel et les systèmes d’exploitation. A partir de serveurs hardware, le serveur ESX constitue des serveurs virtuels appelés «machines virtuelles».

Plus flexible, plus rapide, plus avantageux La fusion des serveurs a été précédée d’une analyse de la charge et des délais de réponse des serveurs, afin de déterminer le nombre de serveurs ESX requis. Le déplacement des serveurs virtuels vers le matériel commun et la consolidation au sein de serveurs ESX ont pu avoir lieu, partiellement en cours d’exploitation. Le serveur ESX sollicite le matériel sous-jacent de façon nettement plus flexible et donc plus satisfaisante en utilisant la puissance depuis l’endroit où les ressources sont disponibles. Sur les 13 serveurs physiques, seuls six sont encore nécessaires aujourd’hui et sur les deux Storages, un seul dispositif redondant est suffisant. Les économies ainsi obtenues se montent à pas moins de 30 %, soit bien plus que prévu. De plus, la simplification de la maintenance engendrera une baisse supplémentaire des coûts. BlueCare exploite aujourd’hui le serveur ESX consolidé dans le Cloud – et HIN et TrustX l’utilisent avec succès.

27


«

Nos clients doivent pouvoir utiliser nos systèmes en toute simplicité pour leurs décisions.

»

Marco Zimmer, Responsable Solutions Development

28


Des informations plus simples et de meilleure qualité L’un des grands défis à relever pour les clients de BlueEvidence, HIN ou TrustX consiste à obtenir des informations pertinentes à partir de quantités énormes de données. Pour ce faire, il convient de fusionner les sources de données et de disposer d’instruments d’analyse adaptés ainsi que de présentation des résultats. Le projet Brooklyn a pour objet de renouveler et d’optimiser les instruments existants. Les nouvelles solutions seront lancées à partir de 2013.

Après plus de huit ans de bons et loyaux services, le temps est venu de remplacer les technologies existantes pour le regroupement des différentes sources de données, l’analyse des données et la représentation conviviale des résultats. Une nouvelle génération de Management Infor­ mations Systems (MIS) doit être instaurée. C’est ici que le projet Brooklyn entre en jeu, avec également pour but de réduire le nombre de technologies utilisées et de créer des synergies sur toutes les plates-formes.

Une plus-value pour les décisions BlueCare a lancé le projet Brooklyn en 2012 afin d’améliorer la qualité du MIS existant et de mieux soutenir les décisions des clients prises sur cette base. Résultat: une technologie efficace et pertinente pour toutes les plates-formes, avec laquelle nous pouvons fournir aux clients une forte plus-value au niveau de la préparation et de l’interprétation des données de management. Ils peuvent ainsi adopter et mettre rapidement en œuvre des décisions clairvoyantes et fondées. Des tests extensifs menés au cours de l’évaluation sont venus confirmer le grand potentiel de cette technologie.

De nombreuses réponses en quelques clics seulement Les nouveaux outils utilisés sont intuitifs, simples et adaptés aux besoins individuels, de sorte que les clients en tirent en permanence un profit maximal. Ils sont régis par un principe de libre service. Quelques clics permettent l’accès aux informations nécessaires pour les questionnements stratégiques des utilisateurs. Sans connaissances techniques approfondies, ces derniers peuvent présenter les informations de sorte à pouvoir les utiliser pour des cas spécifiques. En un tour de main, ils sélectionnent différents critères, placent des filtres ou examinent différentes périodes. Et ils peuvent partager avec d’autres personnes les enseignements tirés des analyses ou les exporter vers un fichier Excel ou PowerPoint. Dans tous les cas, l’utilisation des données se fait dans le respect absolu des dispositions de protection des données.

29


«

Une bonne ambiance au sein de l’équipe est source de motivation. A travers les différentes manifestations destinées aux collaborateurs, nous travaillons sciemment à la culture d’équipe. Jacqueline Huber, Responsable adjointe service clients

30

»


Nous formons des professionnels De bons professionnels valent de l’or pour une entreprise. C’est pourquoi BlueCare met tout en œuvre pour recruter des experts, les former et stimuler leur créativité et leur capacité d’innovation dans un environnement de travail agréable. Avec le soutien de Natalia Toggenburg, responsable des RH depuis un an chez nous, nous y sommes parvenus en 2012 à différents niveaux.

Les spécialistes des technologies de la communication, des nouveaux médias et des sites Web n’ont jamais été autant demandés. Voilà pourquoi BlueCare forme elle-même ses média­ maticiens depuis 2004, témoignant ainsi d’un véritable engagement pour l’avenir et favorisant un enrichissement pour l’ensemble de l’équipe. La formation continue se déroule en deux phases, en collaboration avec SBW Neue Medien AG, centre de compétence des médiamaticiens à Romanshorn. Au cours des deux premières années de formation, les futurs employés travaillent à l’école sur des projets clients. Durant les deux années d’apprentissage supplémentaires, ils mettent en pratique leurs connaissances approfondies dans le domaine informatique, m ­ ultimédia, conception et design au profit du support de BlueCare. En 2012, on pouvait compter 4 apprenants chez BlueCare. Tobias Wälti a achevé sa formation avec brio en été. Aujourd’hui employé dans l’Applications ­Management, il fait définitivement partie de l’équipe BlueCare composée de 43 personnes.

Transfert de connaissances La mise en place et l’échange de connaissances ne se limitent toutefois pas aux apprenants. Pour cette raison, BlueCare communique largement sur les projets en cours lors des lunchs d’infos mensuels. Et plusieurs fois par an lors du colloque, les collaborateurs ont l’occasion de partager leur savoir sur un thème spécifique.

Esprit d’équipe La relation entretenue avec les collègues est un facteur important de l’intérêt que l’on porte à son propre travail. En 2012 également, BlueCare a encouragé le sentiment d’appartenance au travers de plusieurs manifestations d’équipe. En mars, les collaborateurs, accompagnés de leurs familles et de leurs partenaires, ont passé un week-end à Engelberg sous le soleil, dans la neige et autour d’un bon repas. Une rencontre estivale placée sous le signe de l’aventure a suivi en juin, organisée dans la vallée du Brandnertal, au Vorarlberg, pour fêter les 15 ans d’existence de l’entreprise. La manifestation de fin d’année en décembre, avec un époustouflant jeu de piste et un excellent repas à Zurich et ses alentours, est venue clore l’année en beauté. Organisés par un comité interne, ces événements sont des rendez-vous très particuliers dans l’agenda BlueCare. Les collaborateurs apprennent à se connaître sous un autre jour, réfléchissent de façon ludique à leur rôle et à celui des autres chez BlueCare, rient et vivent de nombreuses expériences.

31


01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

01 02 03 04 05 06 07 08

32

Christian Greuter Christina Frei Daniel Knecht Daniel Lehmann Dominic Schelling Daniel Huser Helga Locher Hubert R端tsche

09 10 11 12 13 14 15 16

Isil G端nalp Jacqueline Huber Jonas Rotach Katrin Eggiman Lorenz Fehr Luca St端deli Cyrill R端egg Marc Condrau

17 18 19 20 21 22

Marcel Canclini Marco Zimmer Natalie Cartier Pascal Ernst Peer Hostettler Reinhold Sojer


23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

23 24 25 26 27 28 29 30

Terenzio Lüthi Thomas Marthy Thomas Gächter Tobias Wälti Ulrike Matzinger Prisco Kaufmann Sonja Zbinden Barbara Fuchs

31 32 33 34 35 36 37 38

Peter Börner André Seiler Selcuk Ucar Aaron Akeret Andreas Wasmer Samuel Kühni Cetin Katirci Stefan Müller

39 40 41 42 43

Lucas Schult Heinz Bürli Natalia Toggenburg Philip Baumann Tanja Sennhauser

33


«

Le succès repose sur des individus. C’est pourquoi nous agrandissons et transformons maintenant nos bureaux au profit de nos collaborateurs. Cetin Katirci, Responsable Finances & Administration

34

»


Laisser libre cours aux interactions Vouée au succès depuis de nombreuses années, BlueCare a souvent permis d’élaborer de nouvelles idées dans le secteur de la santé. A l’instar de l’entreprise, l’équipe BlueCare s’agrandit, créant de nouveaux besoins en locaux que des plans de transformation doivent maintenant venir combler tout en soutenant les processus de travail adaptés.

BlueCare défend depuis 15 ans avec succès sa position dans le secteur de la santé. Les locaux situés Pflanzschulstrasse 3, à Winterthur, sont le lieu de travail des collaborateurs depuis douze ans.

45 collaborateurs, 38 emplois à plein temps Depuis sa création, BlueCare n’a cessé de se développer, tout comme son effectif. Alors que l’entreprise comptait encore 25 emplois à plein temps en 2008, elle en dénombre 38 aujourd’hui, répartis sur 45 collaborateurs, ce qui correspond à une hausse de 50 %. Trois nouveaux postes à plein temps sont prévus pour 2013. En 2012, les collaborateurs ont fourni 74’409 heures de travail, dont 52’997 heures productives, soit une productivité de 71 %.

Communication et échange Les locaux professionnels contribuent pour une large part à la façon de travailler d’une équipe et, par là-même, à son succès. Dotés d’un emplacement central, mais trop petits pour l’équipe en constante augmentation, les bureaux situés au centre de Deutweg se devaient d’être agrandis. La répartition sur trois étages sans liaison interne ni zone commune entravait inutilement la communication et l’échange interne pourtant si importants. L’espace supplémentaire créé, la nouvelle zone de rencontre centrale et l’escalier interne de communication entre les trois étages permettront de remédier à ce problème. De même, la modernisation des bureaux, de la cafétéria et des postes de travail ne manquera pas d’encourager les idées créatives et les développements novateurs. La planification globale a commencé fin 2012 et la mise en œuvre a eu lieu au premier semestre 2013.

35


Compte de résultats

COMPTE DE RÉSULTATS En kCHF

2012

2011

%

322.2

350.2

–8.1

Management Services

4’879.1

5’020.1

–2.8

Systèmes d’information

3’197.0

2’594.9

23.2

Total revenu

8’398.3

7’965.2

5.4

–  6’312.2

–  5’901.9

7.0

Revenu Consulting & Management Support

Charges Charges de personnel Activation dans les charges de personnel

100.0

350.4

–71.5

–  1’248.9

–  1’138.5

9.7

Charges de locaux, énergie

–  227.3

–  245.9

–7.6

Charges administratives

–  188.4

–  376.9

–50.0

Informatique

–571.9

–  352.0

62.5

Charges publicitaires

–261.3

–  163.7

59.6

–7’561.1

–7’040.4

7.4

– 605.7

– 862.3

–29.7

Charges d’exploitation

Total charges Amortissements Résultat d’exploitation

231.5

62.5

269.3

Résultat financier

127.3

104.0

22.4

Impôts

– 82.6

– 40.3

104.9

Résultat d’entreprise

276.2

126.2

118.4

Evolution constante du chiffre d’affaires En 2012, le chiffre d’affaires de BlueCare a grimpé de 5,4 %, dépassant de 36 % celui de 2008. Ce sont essentiellement les systèmes d’information qui ont contribué à cette croissance, et en tout premier lieu le système d’administration Managed Care BlueEvidence, qui a presque doublé de volume en trois ans. Les domaines Consulting et Management Services ont légèrement reculé par rapport à l’année précédente. Comme la demande de telles prestations est soumise à des fluctuations naturelles, nous tablons à nouveau sur une augmentation pour 2013.

Dépenses supplémentaires uniques Les coûts de personnel et d’exploitation ont augmenté de 7,4 %. Cette hausse exceptionnelle a été due pour moitié à la réduction de l’activation dans les charges de personnel et à des dépenses supplémentaires uniques dans le domaine de l’informatique et de la publicité, qui baisseront à nouveau en 2013.

Profitabilité accrue Le renforcement visé de la profitabilité s’est confirmé dans l’ensemble du résultat. Avec près de 3 %, la rentabilité se situe néanmoins en deçà des attentes formulées pour une évolution durable. Le renforcement de la profitabilité demeure donc un objectif.

10’000 9’000 8’000 7’000 6’000 5’000 4’000 3’000 2008

2009

2010

Evolution du chiffre d’affaires en kCHF

36

2011

2012

2013


Bilan

Bilan En kCHF

31.12.2012

31.12.2011

%

Actif circulant

2’972.3

2’432.3

22

Liquidités

1’172.1

609.4

92

Créances

1’016.5

1’184.1

–14

783.7

638.7

23

3’055.1

3’443.3

–11

Immobilisations financières

1’996.1

2’215.4

–10

Immobilisations corporelles

114.8

225.7

–49

Systèmes d’information

944.2

1’002.2

–6

Total actifs

6’027.4

5’875.6

3

Capital étranger

1’968.9

1’911.2

3

Capital étranger à court terme

1’938.9

1’871.2

4

Engagements à court terme

297.4

587.9

–49

1’641.6

1’283.3

28

30.0

40.0

–25

4’058.5

3’964.4

2

Capital-actions

1’900.0

1’900.0

0

Réserves

1’361.6

1386.8

–2

114.1

256.0

–55

Report de bénéfice

406.6

295.4

38

Bénéfice annuel

276.2

126.3

119

6’027.4

5’875.6

3

Régularisations actives Immobilisations

Régularisations passives Capital étranger à long terme Capital propre

Propres actions

Total passifs

Augmentation de l’actif circulant L’augmentation de 22 % de l’actif circulant a résulté d’une hausse du cash-flow ainsi que d’un besoin d’investissement légèrement inférieur à celui de l’année précédente.

Réduction des immobilisations La réduction de 11 % des immobilisations a été le résultat de la diminution des placements financiers et des amortissements.

Réduction du capital étranger Le capital étranger à court terme est lié essentiellement aux régularisations de fin d’année. Le capital étranger à long terme est insignifiant.

Augmentation de la quote-part de capital propre Avec une quote-part de capital propre de 69%, BlueCare bénéficie d’un solide financement et peut maîtriser avec ses propres deniers ses besoins d’investissement.

80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 2008

2009

2010

2011

2012

2013

Quote-part de capital propre

37


Notre clientèle en un coup d’œil Nous sommes fiers de compter ces entreprises parmi nos clients.

Organisations Managed Care

TrustCenter

Clients HIN (sélection)

CHUV Centre hospitalier universitaire vaudois HUG Hôpitaux Universitaires de Genève FHV Fédération des hôpitaux vaudois HFR hôpital fribourgeois – freiburger spital Centre hospitalier Bienne SA Groupe Mutuel Assurances UniversitätsSpital Zürich Inselspital Universitätsspital Basel Kinderspital Zürich Kantonsspital Winterthur Kantonsspital Graubünden Kantonsspital Baselland Luzerner Kantonsspital Kantonsspital Baden Kantonsspital Aarau Spital STS AG Spital Netz Bern AG spitäler fmi ag Spitäler Schaffhausen SRO AG Solothurner Spitäler AG Klinik Hirslanden AG IG KOMSG HINT AG Logicare AG Ville de Zurich SUVA ÖKK Concordia Visana Services AG SWICA Assurance-maladie SA Viacar AG Liste d’autres entreprises rattachées à HIN: download.hin.ch/hin-maildomains-fr.pdf

38


Impressum Editeur BlueCare Pflanzschulstrasse 3 8400 Winterthur www.bluecare.ch Contact Tél. +41 (0)52 235 19 35 Fax +41 (0)52 235 19 20 info@bluecare.ch Rédaction Communication & PR, BlueCare Conception et mise en page Partner & Partner, Winterthur www.partner-partner.ch

Masculin générique Les clientes, les collaboratrices et toutes les femmes nous tiennent bien sûr autant à cœur que les hommes. Pour améliorer la lisibilité, nous avons toutefois renoncé à nommer les deux genres. Nous employons plutôt le masculin générique, qui inclut bien entendu les personnes de sexe masculin au même titre que les personnes de sexe féminin.

Photographie Frank Nader, Photographer, Zürich www.franknader.com Impression galledia ag, Berneck www.galledia.ch Papier Heaven 42 Softmatt


bluecare.ch BlueCare AG Pflanzschulstrasse 3 CH-8400 Winterthur


Rapport de gestion BlueCare 2012