Page 67

Les obstacles à la libéralité

65

Si je recevais gratuitement un poste de télévision, que devrais-je faire ? Accrocher une antenne sur le toit ou souscrire aux chaînes câblées. Acheter un lecteur DVD et louer des films. Installer des haut-parleurs. Il me faudrait aussi un divan pour regarder mes émissions préférées à mon aise. Tout ceci coûterait de l’argent, mais consommerait aussi énormément de temps, d’énergie et d’attention.

Le temps consacré à ma télévision et à ses divers accessoires réduirait celui que je consacrais à communiquer avec ma famille, à lire la Parole, à prier, à ouvrir notre maison ou à venir en aide aux plus démunis. Quel serait donc le coût réel de ma télévision « gratuite » ?

L’acquisition d’un bien peut m’amener à redéfinir mes priorités. Si j’achetais un bateau, je voudrais justifier mon achat en l’utilisant, ce qui impliquerait des absences fréquentes le week-end, loin de ma famille ou de mon église, et l’impossibilité d’assister au match de basket de ma fille, d’enseigner à l’école du dimanche ou de faire du bénévolat. Le problème n’est pas le bateau ou la télévision. Le problème, c’est moi. La tyrannie des objets est une des lois de l’existence.

La-joie-de-donner-issuu  

principe du trésor Découvrir le La joie de donner Découvrir le principe du trésor BLF Europe • Rue de Maubeuge 59164 Marpent • France